Vous êtes sur la page 1sur 2

Analyse de RMN

Commençons par le Paracétamol et ensuite on comparera avec les 2 produits obtenus qui ont été
modifié chimiquement.

1) Paracétamol :

On voit sur la formule chimique qu’on a 5 hydrogènes différents donc on aura 5 pics sur notre
RMN.

Commençons par l’hydrogène entouré en rouge. Il donnera un singulet car il n’a aucune
multiplicité avec les autres hydrogène (plus de 3 liaisons). L’hydrogène étant seule, on n’aura
aucune superposition. Donc, il faudra chercher sur le spectre un singulet qui sera calibré à 1. Cet
hydrogène fait partie du cercle aromatique, on en conclu donc que ce sera le pic à 9,1 ppm.

Ensuite, On s’intéresse à l’hydrogène en noir associé à l’azote. Il n’est couplé à aucun hydrogène
lui aussi et il n’est identique à aucun autre. Ce sera donc un singulet calibré à 1 aussi. Il fait lui
aussi partie du cercle aromatique donc supérieur à 6 ppm. On en conclut donc que ce sera le pic
à 9,8 ppm.

Passons au CH3 entouré en bleu. Ici, on voit que les 3 hydrogènes rattaché au carbone sont
identiques on pourra dire grâce à cela que 3 pics vont se superposer donc calibrage à 3. Ce sera
un singulet car ces 3 hydrogènes sont trop loin des autres hydrogènes pour induire une
multiplicité. On aura donc un singulet calibré à 3. Ils correspondent à un aliphatique donc
inférieur à 4 ppm. Ce sera donc le pic à 2 ppm sur le spectre.

Enfin, on va regarder les hydrogènes verts et violets. Ils sont tous les deux identiques à un
hydrogène. Cela nous donnera donc 2 pics doublets. Pour ce qui est du couplage. Le vert est
couplé au violet et le violet est couplé au vert. On aura donc un calibrage à 2. Pour ce qui est de
la position, ils font partie du cercle aromatique donc tous les deux supérieurs à 6 ppm. Grace à
l’effet mésomère, on pourra conclure que le vert est supérieur au violet.

Quand aux autres pics cela correspond à des solvants.

Nouveaux produits synthétisés :

On note avant de commencer que les quelques tout petits pics présents à certains endroits sont
dû aux impuretés présentes dans le produit.

Ici, l’hydrogène rattaché à l’oxygène et l’hydrogène rattaché à l’azote, donc les 2 singulets aux
alentours de 9 ppm, ont disparue dû à la transformation chimique.

Commençons par le CH3 entouré en bleu. Il n’a pas changé ce sera toujours le même pic avec le
même calibrage à environ 2 ppm.

Aussi, on a encore les mêmes pics violets et verts qui correspondent aux mêmes hydrogènes.

Ce sera tous pour les points communs maintenant on va parler des nouveaux pics qui
correspondent aux nouveaux groupements.

On commence par les jaunes. Les deux CH3 jaunes sont identiques, donc on aura un seul pic
doublet. En ce qui concerne le nombre d’hydrogène on en a 6 donc on aura 6 pics superposé au
même endroit ce qui donne un calibrage à 6. Ça correspond donc au pic à 1.8 ppm.
Analyse de RMN

Pour finir, on a l’hydrogène orange. Cet hydrogène n’est identique à aucun autre donc on aura un
calibrage à 1. En ce qui concerne sa multiplicité, il est proche de 6 hydrogènes donc 6 + 1 = 7. Ça
nous donnera un septuplé.

Pour ce qui est du restes des pics ce sera des solvants, on a l’eau à 1,5 ppm, du TMS à 0,15 ppm
et à 7,24 ppm du chloroforme.

Vous aimerez peut-être aussi