Vous êtes sur la page 1sur 2

Article 6

Flexion Plane Simple

Sciences Technique

APPLICATIONS Exercices 1 : Pont Roulant

Le pont représenté ci-dessous est utilisé dans un atelier pour soulever de grosses pièces. Il est constitué de deux poutres principales reposant sur deux appuis linéaires rectilignes parfaits en A et D. Sur ces poutres roule le chariot, sur lequel on trouve le treuil entraîné par un moteur frein.

Y Z G h
Y
Z
G
h

Moteur du Chariot

X Moteur du treuil B C
X
Moteur du treuil
B
C
Section de la poutre Y A D
Section de la poutre
Y
A
D

La poutre est en équilibre sous l'action de quatre forces: F B = 3 10 3 N, F C = 2,5 10 3 N (actions des

roues du chariot),

F A et F D (réaction des appuis)

On donne AB = 3m, BC =1,5m et CD = 3m

La poutre est un profilé IPE (voir section) de section S=13,2 cm2 de moment quadratique I Gz =318cm 4 et h=120 mm.

1 - Calculer les réactions des appuis en A et B.

2 - Tracer le diagramme des efforts tranchant et des moments fléchissant.

3 - Calculer la contrainte tangentielle maximale.

4 - Calculer la contrainte normale maximale σ due à la flexion.

Exercices 2: Poutre encastrée

Une poutre, de poids négligeable et encastrée en A, supporte deux charges localisées en B et C. La section de la poutre est circulaire pleine de diamètre d =30mm. On donne: F B = 1OON et F C = 200N.

X F B F C A B C Y 2 m 1 m
X
F B
F C
A
B
C
Y
2 m
1 m

1- Etudier l'équilibre de la poutre et déterminer les actions inconnues.

2 - Calculer la variation de l'effort tranchant, tracer cette variation sur un diagramme.

Article 6

Flexion Plane Simple

Sciences Technique

3 - Calculer la variation du moment fléchissant et tracer cette variation sur un diagramme.

4 - Calculer la contrainte tangentielle maximale

5 - Calculer la contrainte normale maximale;

6- Vérifier la résistance de la poutre sachant que sa résistance pratique à l'extension est Rpe=350N/mm 2 ;

Exercices 3 : Elévateur de voiture

La sortie de la tige du vérin provoque la montée des deux traverses sur les quelles la voiture est posée par l'intermédiaire d'une transmission par poulies chaînes.

Les deux chaînes sont fixées en G au bâti et en E au chariot qui est en liaison glissière au bâti.

et en E au chariot qui est en liaison glissière au bâti. On se propose d'étudier

On se propose d'étudier la résistance à la flexion simple d'une traverse La traverse est assimilée à une poutre encastrée en D avec le chariot soumise à deux charges concentriques en B et en C , F B = F C =3000N

On donne la modélisation de la poutre et les dimensions d'une section de la traverse

X F B F C A B C D Y 0,4 m 1,6 m 0,3
X
F B
F C
A
B
C
D
Y
0,4 m
1,6 m
0,3 m
Y 75 5 Z G 051
Y
75
5
Z
G
051

Section de la Traverse

1 - Calculer les actions d'encastrement en D.

2 - Tracer le diagramme des efforts tranchant et des moments fléchissant.

3 - Calculer la contrainte tangentielle maximale.

4 - Calculer la contrainte normale maximale σ due à la flexion.