Vous êtes sur la page 1sur 21

1.

Cochez-la (ou les) proposition(s) exactes :


a) La répétabilité permet d'étudier la fidélité
b) La reproductibilité permet d'étudier la fidélité
c) La limite de détection est le plus petit signal différent du blanc
d) L'inexactitude correspond à l'erreur totale
e) La justesse correspond à l'erreur systématique
2. Parmi les paramètres suivants, lesquels font partie de la précision :
a) Limite de détection
b) Limite de quantification
c) Exactitude
d) Répétabilité
e) Reproductibilité
3. La propriété d’un test diagnostique de donner des résultats positifs chez les sujets malades
est :
a) La sensibilité
b) La spécificité
c) La sélectivité
d) L’exactitude
e) La précision
4. Parmi les propositions suivantes concernant les critères de qualité d'une méthode d'analyse,
quelles sont celles qui sont exactes ?
a) La reproductibilité d'une méthode d'analyse s'apprécie à partir d'une série de
mesures répétées sur une même solution
b) La sensibilité d'une méthode d'analyse linéaire peut être représentée par la pente de
la droite d'étalonnage
c) Le coefficient de variation exprime les erreurs aléatoires
d) L'inexactitude est évaluée par la différence entre la valeur vraie et la valeur
moyenne de plusieurs mesures
e) L'inexactitude permet d'évaluer les erreurs aléatoires
5. Parmi les propositions suivantes concernant les critères de qualité d'une méthode, cochez
celle(s) qui est (sont) exacte(s) :
a) La fidélité est estimée par la reproductibilité
b) La reproductibilité intra-labo est aussi appelée fidélité intermédiaire
c) La justesse évalue l'erreur totale
d) La sensibilité correspond à la pente de la droite d'étalonnage
e) Le coefficient de variation permet de calculer l'exactitude des résultats
6. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exactes ? Sur une série de
mesures biologiques, l'exactitude peut être appréciée à l'aide :
a) D'un échantillon de référence
b) D’« ajouts titrés »
c) De la moyenne seule
d) De l'écart-type seul
e) Du coefficient de variation
7. Parmi les propositions suivantes concernant les critères de validité d'une méthode d'analyse,
quelle est-celle qui est exacte ?
a) L'exactitude exprime les erreurs aléatoires
b) La répétabilité s'apprécie à partir de mesures réalisées à des jours différents
c) La pente de la droite d'étalonnage permet d'apprécier la spécificité de la méthode

1
d) La relation entre le signal et la concentration peut être établie par la méthode des
ajouts dosés.
e) La précision exprime les erreurs systématiques
8. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
a) La sensibilité d'une méthode de dosage peut être évaluée par la pente de la droite
d'étalonnage
b) L'exactitude d'une méthode de dosage chiffre les erreurs aléatoires
c) La précision peut être évaluée par la répétabilité et la reproductibilité
d) La sélectivité d'une méthode chiffre les erreurs systématiques
e) L'étude de répétabilité est réalisée sur des jours différents
9. Parmi les termes suivants quels sont ceux pouvant caractériser la précision d'une méthode :
a) La fidélité
b) L'exactitude
c) La reproductibilité
d) La sensibilité
e) La répétabilité
10. Parmi les propositions suivantes sur les critères de validité d'une méthode d'analyse,
quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) exacte(s) ?
a) La précision d'une méthode d'analyse chiffre les erreurs systématiques
b) La sensibilité est représentée par la pente de la droite d'étalonnage
c) L'exactitude d'une méthode d'analyse chiffre les erreurs aléatoires
d) La limite de quantification est représentée par la plus petite quantité susceptible
d'être mesurée avec une exactitude et une précision donnée
e) Dans toute méthode d'analyse, la relation entre signal et concentration est linéaire
11. Parmi les propositions suivantes, indiquez-la(les) proposition(s) exacte(s). La précision
d'une méthode :
a) Peut s'exprimer en pourcentage
b) Est indépendante de la concentration en analyte
c) Varie avec l'opérateur
d) Varie avec l'appareillage employé
e) Est déterminé de manière statistique

1. Concernant l'insuffisance rénale aiguë fonctionnelle, indiquer la proposition inexacte :


a) S'accompagne d'une oligurie
b) L'urée plasmatique augmente proportionnellement plus que la créatininémie
c) Le sodium urinaire est supérieur à 20 mmol/L
d) Le rapport des concentrations de l'urée urinaire à l'urée plasmatique est supérieur à
10
e) Est souvent secondaire à une déshydratation
2. Parmi les propositions suivantes indiquer celle qui est inexacte. Le traitement de
l'intoxication par les antidépresseurs tricycliques peut comprendre :
a) Le lactate de sodium molaire
b) La ventilation mécanique
c) Le diazépam
d) Le charbon activé
e) L'hémodialyse

2
3. Parmi les propositions suivantes, laquelle est exacte ? Lors du dosage du sodium et du
potassium par photométrie de flamme, l'atomisation de l'échantillon se fait dans :
a) Une flamme air/butane
b) Une flamme air/acétylène
c) Un four en graphite
d) Une flamme protoxyde d'azote/acétylène
e) Une source gaz/plasma
4. Parmi les propositions suivantes concernant l'angiotensine II, une seule est exacte. Laquelle
?
a) Elle est essentiellement produite par l'appareil juxtaglomérulaire
b) C'est un décapeptide
c) Elle augmente l'excrétion urinaire du sodium
d) Elle stimule le centre hypothalamique de la soif
e) Elle inhibe la sécrétion d'aldostérone
5. Parmi les propositions suivantes concernant l'activité de l'ion Na+ dans une solution de
chlorure de sodium, laquelle est exacte ? L'activité de l'ion Na+ est :
a) Le produit de sa concentration par son coefficient d'activité
b) Sa molalité
c) Sa fraction molaire
d) Sa molarité
e) Son osmolarité
6. Quel(s) élément(s) ne peut (peuvent) pas être dosé(s) par photométrie de flamme ?
a) Aluminium
b) Sodium
c) Potassium
d) Césium
e) Lithium
7. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ? Le phénomène
de concentration finale des urines :
a) Siège au niveau du tube collecteur
b) Siège au niveau de l'anse de Henlé
c) Repose sur une réabsorption d'eau indépendante de celle du sodium
d) Est contrôlé par l'ADH
e) Est conditionné par l'existence d'un gradient d'osmolalité cortico-papillaire
8. Parmi les signes suivants, indiquer celui (ceux) qui est (sont) retrouvé(s) lors d'une
insuffisance rénale chronique sévère.
a) Anémie
b) Alcalose métabolique
c) Augmentation du sodium plasmatique
d) Augmentation du potassium plasmatique
e) Déshydratation
9. Parmi les propositions suivantes concernant le facteur natriurétique auriculaire, indiquer
celle(s) qui est (sont) exacte(s). C'est une substance :
a) Qui favorise l'élimination rénale du sodium
b) De l'oreille interne qui participe à l'équilibration
c) Qui est sécrétée par le rein en réponse à la concentration du sodium dans l'appareil
juxta-glomérulaire
d) Qui est sécrétée par le coeur
e) Qui agit sur le coeur en provoquant l'étirement de l'oreillette

3
10. Une hyperhydratation extracellulaire se caractérise par :
a) Une augmentation de la concentration de sodium plasmatique
b) Une légère diminution de l'hématocrite
c) Une faible diminution du taux de protéines plasmatiques
d) La présence d'oedèmes
e) Une augmentation du poids du malade
11. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ? La stimulation
du système rénine-angiotensine :
a) Entraîne la sécrétion d'aldostérone
b) Entraîne une vasodilatation
c) Peut-être consécutive à une baisse de pression dans l'artère rénale
d) Augmente la volémie
e) Augmente l'excrétion urinaire du sodium
12. Donner la ou les proposition(s) exacte(s). L'hormone antidiurétique (ADH) :
a) Déclenche la soif
b) Augmente l'osmolarité urinaire
c) Est une hormone post-hypophysaire
d) Augmente la perméabilité à l'eau de la branche ascendante large de l'anse de Henlé
e) Augmente la perméabilité au sodium du tubule collecteur des néphrons
13. Quel(s) élément(s) peu(vent)t être dosé(s) par photométrie de flamme ?
a) Potassium
b) Sodium
c) Cuivre
d) Lithium
e) Aluminium
14. Cochez-la (ou les) propositions(s) exacte(s) concernant le rein :
a) L'unité fonctionnelle rénale est le néphron
b) Il y a une dizaine de néphron par rein
c) La réabsorption de sodium, de chlorures et de glucose sont des processus actifs
d) La branche descendante de l'anse de Henlé est très perméable à l'eau
e) C'est le lieu de l'hydroxylation en position 1 de la vitamine D
15. Parmi les propositions suivantes, laquelle de ces affirmations est fausse ? L’angiotensine
II :
a) Est un vasoconstricteur
b) Est un décapeptide
c) Retient le sodium au niveau rénal
d) Est synthétisée à partir de l’angiotensinogène
e) Augmente l’aldostérone
16. Parmi les propositions suivantes concernant l’Insuffisance Rénale Aigue Fonctionnelle,
laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) :
a) Fait souvent suite à une déshydratation extra cellulaire
b) S’accompagne d’un rapport Urines/Plasma des concentrations de l’urée inférieure à
4
c) S’accompagne en l’absence de traitement d’une concentration urinaire de sodium
élevée
d) Peut s’observer dans une cirrhose ascitique
e) Peut s’observer au cours du syndrome néphrotique pur
17. Parmi les propositions suivantes concernant le facteur atrial natriurétique (ANF),
laquelle(lesquelles) est(sont) exacte(s) ?
a) Il induit la sécrétion de rénine

4
b) Il a un effet vasodilatateur
c) Il diminue l'élimination urinaire de sodium
d) C'est un peptide
e) Il est sécrété en cas d'hypovolémie
18. Un trouble de l'hydratation qui associe une déshydratation extracellulaire (DEC) + une
hyperhydratation intracellulaire (HIC) s'accompagne :
a) D'une augmentation de l'hématocrite
b) D'une hyperprotidémie
c) D'une hypernatrémie
d) D'une hypoglycémie
e) D'une baisse de l'osmolalité plasmatique
19. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) rencontrée(s) dans les
hyperhydratations extracellulaires ?
a) Natrémie augmentée
b) Volume Globulaire Moyen augmenté
c) Hypoprotidémie
d) Hématocrite normal
e) Présence d'œdèmes
20. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle (celles) qui est (sont) exacte(s) : Une
déshydratation intracellulaire se caractérise par :
a) Une hyperosmolalité plasmatique
b) Une perte de poids
c) Une sécheresse de la bouche
d) Un hématocrite élevé
e) Une hyperprotéinémie
21. Parmi les propositions concernant une déshydratation extracellulaire pure, indiquer
celle(s) qui est(sont) exacte(s).
a) La natrémie est augmentée
b) Elle est liée à une perte de liquide hypertonique du plasma
c) Elle entraîne le déclenchement du système rénine/angiotensine/aldostérone
d) Le rapport Na/K urinaire est > 1
e) L'hématocrite est augmenté
22. Cochez-la (ou les) cause(s) possible(s) d'hyponatrémie ou de pseudo-hyponatrémie :
a) Hyperprotéinémie
b) Hyperaldostéronisme
c) Traitement par diurétique thiazidique
d) Hyperhydratation intracellulaire
e) Maladie de parkinson
23. Dans un coma hyperosmolaire, on retrouve :
a) Une cétonurie
b) Des gaz du sang perturbés
c) Une insuffisance rénale aiguë fonctionnelle
d) Une déshydratation exclusivement extra-cellulaire
e) Une hypernatrémie
24. Une hypernatrémie entraine
a) Une déshydratation intracellulaire
b) Une hyperhydratation intracellulaire
c) Peut être due à certaines diarrhées dites osmotiques
d) Expose à un risque d'oedème cérébral en cas de correction trop rapide
e) Déclenche une soif parfois intense

5
25. L'ADH :
a) est un peptide sécrété par l'hypothalamus
b) permet la réabsorption d'eau au niveau du tube contourné proximal du rein
c) a sa sécrétion principalement régulée par l'angiotensine II
d) a sa sécrétion déclenchée par une déshydratation des cellules de l'hypothalamus
elle-même secondaire à une hyperosmolarité plasmatique
e) peut avoir sa sécrétion stimulée par une hémorragie
26. Quel signe clinique n’est pas présent lors d’une déshydratation extra cellulaire ?
a) Hypotension
b) Tachycardie
c) Signe du pli cutané
d) Oligurie
e) soif
27. Parmi les affirmations suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) à propos des
polyglobulies ?
a) Les polyglobulies sont définies par une augmentation du nombre d’érythrolastes
circulants
b) La maladie de Vaquez est un syndrome myéloprolifératif
c) Le myélogramme est indispensable au diagnostic
d) L’analyse de l’état d’hydratation du patient est essentielle pour le diagnostic
différentiel
e) L’érythropoïétine est élevée chez les patients atteints de maladie de Vaquez
28. Quel(s) signe(s) biologique(s) est(sont) attendu(s) au cours de la déshydratation
extracellulaire pure ?
a) Augmentation de l'hématocrite
b) Hypernatrémie
c) Hyperprotidémie
d) Hyperosmolalité
e) Hypo-uricémie
29. Quelles sont les réponses exactes ?
a) Lors d'une déshydratation extracellulaire, on observe une hémoconcentration
b) Lors d'une déshydratation intracellulaire, on observe une hypernatrémie
c) Une hyperhydratation intracellulaire peut provoquer des nausées et vomissements
d) Une déshydratation extracellulaire peut entraîner une insuffisance rénale aigue
e) Les hyperhydratations entraînent des hyponatrémies
30. Parmi ces hormones, une seule n'est pas secrétée par les surrénales. Laquelle ?
a) La déhydroépiandrostérone
b) Le cortisol
c) L'aldostérone
d) L'androstènedione
e) L'estriol
31. Parmi les propositions suivantes une seule est fausse. Laquelle ? Le facteur atrial
natriurétique provoque :
a) Une diminution de la sécrétion de rénine
b) Une diminution de la sécrétion d'aldostérone
c) Une vasoconstriction
d) L'activation d’un guanylate cyclase
e) Un effet diurétique

6
32. Parmi les propositions suivantes, une seule est exacte. Laquelle ? L'aldostérone est
secrétée par :
a) La zone glomérulée de la cortico-surrénale
b) La zone réticulée de la cortico-surrénale
c) La macula densa du rein
d) La post-hypophyse
e) L'ante-hypophyse
33. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s). Une sécrétion
excessive d'aldostérone entraîne :
a) Une élévation de l'activité rénine plasmatique
b) Une diminution de la kaliémie
c) Une tendance à l'acidose
d) Une persistance de la natriurèse
e) Une faiblesse musculaire
34. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ? L'angiotensine
II :
a) Exerce un effet direct sur le muscle lisse vasculaire
b) Exerce une action directe sur des récepteurs de la sérotonine
c) Augmente la libération des catécholamines
d) Exerce une action stimulante sur la sécrétion de rénine
e) Module la sécrétion de l'aldostérone

35. Parmi les hormones suivantes, laquelle (ou lesquelles) est(ou sont) secrétée(s) par la
corticosurrénale ?
a) La testostérone
b) L'adrénaline
c) L'ACTH
d) L'aldostérone
e) La prolactine
36. Parmi les propositions suivantes concernant le SRAA, indiquez celle(s) qui est (sont)
inexacte(s) :
a) La rénine permet la synthèse d'angiotensine II à partir d'angiotensine I
b) La rénine est synthétisée par les cellules juxta-glomérulaires rénales
c) L'aldostérone est synthétisée dans la zone glomérulée de la médullosurrénale
d) La production d'aldostérone est stimulée par l'angiotensine II
e) Lors d'un hyperaldostéronisme, on observe une hyperkaliémie sur le bilan
biologique
37. L'aldostérone :
a) est une hormone stéroïdienne hypernatrémiante
b) a sa sécrétion augmentée suite à une chute de pression artérielle via le système
rénineangiotensine
c) stimule la sécrétion rénale des protons
d) a sa sécrétion diminuée devant une hyperkaliémie
e) a sa sécrétion stimulée par l'angiotensine I

38. Parmi les propositions suivantes concernant l'activité de l'ion Na+ dans une solution de
chlorure de sodium, laquelle est exacte ? L'activité de l'ion Na+ est :
a) Le produit de sa concentration par son coefficient d'activité
b) Sa molalité
c) Sa fraction molaire

7
d) Sa molarité
e) Son osmolarité
39. Parmi les propositions suivantes concernant la physiologie rénale, donner la (les)
réponse(s) exacte(s) :
a) L'urée urinaire constitue la forme principale d'élimination des déchets azotés chez
l'homme
b) Le rein est à l'origine de la synthèse de la 25-0H vitamine D
c) L'ADH (hormone antidiurétique) est la principale hormone régulant la diurèse
d) La clairance de l'inuline constitue la méthode de référence pour l'évaluation des
fonctions tubulaires
e) Le rein intervient dans le métabolisme de l'érythropoïétine essentiellement pour
assurer son élimination
40. Quelle est la proposition exacte ? L'ADH modifie la perméabilité à l'eau
a) du tube contourné proximal
b) de la branche descendante de l'anse de Henlé
c) de la branche ascendante de l'anse de Henlé
d) du tube contourné distal
e) du tube collecteur
41. Parmi les propositions suivantes sur la physiologie rénale, indiquez celle(s) qui est (sont)
exacte(s) :
a) L'ADH agit via l'expression membranaire d'une aquaporine
b) La clairance de la créatinine est le gold standard pour déterminer le débit de
filtration glomérulaire.
c) L'ADH est libérée suite à une baisse de la volémie
d) Le rein reçoit environ 20 % du débit sanguin total
e) L'urine est iso-osmotique au plasma dans le glomérule
42. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s). Chaque glande surrénale
a) Est située sur la face ventrale du rein
b) Secrète des hormones sexuelles mâles
c) Est constituée d'un cortex et d'une médulla
d) Secrète des hormones régulant la natrémie
e) Est en position rétropéritonéale
43. Parmi les constatations suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) observée(s)
lors de l'insuffisance surrénalienne aiguë ?
a) Une hyponatrémie
b) un hypoaldostéronisme
c) Une alcalose métabolique
d) Une kaliurèse élevée
e) Une hyperkaliémie
44. Les mouvements hydriques entre les secteurs extracellulaires et intracellulaires
dépendent :
a) De la natrémie
b) De la pression hydrostatique artérielle
c) De la protidémie
d) De la lipémie
e) De l'osmolalité plasmatique
45. Parmi les signes suivants, indiquer celui (ceux) qui est (sont) retrouvé(s) lors d'une
insuffisance rénale chronique sévère.
a) Anémie
b) Alcalose métabolique

8
c) Augmentation du sodium plasmatique
d) Augmentation du potassium plasmatique
e) Déshydratation

1. Parmi les constatations suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) observée(s) lors
de la maladie d’Addison ?
a) Une concentration d'ACTH plasmatique augmentée
b) Une pigmentation de la peau
c) Une hyponatrémie
d) Une hypokaliémie
e) Une élévation de la concentration du cortisol plasmatique à 8 h
2. L'hyperaldostéronisme primaire s'accompagne de :
a) Hyponatrémie
b) Hypokaliémie
c) Acidose métabolique
d) Hypervolémie
e) Une activité rénine plasmatique augmentée
3. Parmi les constatations suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) observée(s) lors
de l'insuffisance surrénalienne aiguë ?
a) Une hyponatrémie
b) un hypoaldostéronisme
c) Une alcalose métabolique
d) Une kaliurèse élevée
e) Une hyperkaliémie
4. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui caractérise(nt) l'insuffisance
surrénale aiguë.
a) Une hyponatrémie
b) Une hyperkaliémie
c) Une hypernatriurie
d) Une hyperglycémie
e) Une hypertension artérielle
5. Cochez-la (ou les) cause(s) possible(s) d'hyponatrémie ou de pseudo-hyponatrémie :
a) Hyperprotéinémie
b) Hyperaldostéronisme
c) Traitement par diurétique thiazidique
d) Hyperhydratation intracellulaire
e) Maladie de parkinson
6. Quelles sont les réponses exactes ?
a) Lors d'une déshydratation extracellulaire, on observe une hémoconcentration
b) Lors d'une déshydratation intracellulaire, on observe une hypernatrémie
c) Une hyperhydratation intracellulaire peut provoquer des nausées et vomissements
d) Une déshydratation extracellulaire peut entraîner une insuffisance rénale aigue
e) Les hyperhydratations entraînent des hyponatrémies
7. Parmi les signes biologiques suivants, lequel est le plus évocateur d'un hyperaldostéronisme
primaire?
a) Hypomagnésémie

9
b) Polyurie
c) Acidose métabolique
d) Hypokaliémie
e) Hypercalciurie
8. Parmi les propositions suivantes, une seule est fausse. Laquelle ? Une hyperkaliurie est
généralement observée au cours :
a) D'une insuffisance rénale fonctionnelle
b) D'un hyperaldostéronisme primaire
c) Du traitement par certains diurétiques
d) Des grandes insuffisances cortico-surrénaliennes
e) D'une acidose métabolique
9. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui caractérise(nt) le coma
hyperosmolaire :
a) Glycémie moyennement élevée
b) Déshydratation globale très marquée
c) Augmentation très nette du sodium plasmatique
d) Cétonurie importante
e) Acidose métabolique
10. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s). Une sécrétion
excessive d'aldostérone entraîne :
a) Une élévation de l'activité rénine plasmatique
b) Une diminution de la kaliémie
c) Une tendance à l'acidose
d) Une persistance de la natriurèse
e) Une faiblesse musculaire
11. Parmi les effets indésirables suivants, un seul ne peut être causé par les inhibiteurs de
l'enzyme de conversion :
a) Toux
b) Hypokaliémie
c) Dysgueusie
d) Neutropénie
e) Oedème de Quincke
12. Parmi les propositions suivantes, une seule est exacte. Laquelle ? Les inhibiteurs de
l'enzyme de conversion de l'angiotensine I :
a) Diminuent la post-charge
b) Diminuent le taux de rénine plasmatique
c) Diminuent le taux de bradykinine
d) Majorent le risque de survenue d'hypokaliémie
e) Sont déconseillés chez l'insuffisant cardiaque
13. Parmi les propositions suivantes, donner laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s). Une
hyperkaliémie s'observe au cours :
a) Des vomissements chroniques
b) D'un syndrome de Conn
c) D'une insuffisance rénale chronique terminale
d) Des hypernatrémies
e) Des acidoses métaboliques aiguës
14. Dans l'insuffisance rénale chronique non traitée, on observe :
a) Une destruction progressive des néphrons
b) Une hypocalcémie
c) Une anémie

10
d) Une hypokaliémie
e) Une diminution de la clairance rénale de la créatinine
15. Au cours d'un syndrome de Cushing d'origine périphérique, on observe :
a) Une diminution de l'ACTH plasmatique
b) Une cortisolémie élevée à minuit
c) Une hyperkaliémie
d) Une rétention sodée
e) Une mélanodermie
16. Parmi les propositions suivantes concernant les alcaloses métaboliques, quelles sont les
propositions exactes ?
a) On observe une augmentation des bicarbonates plasmatiques
b) Elles peuvent être causées par des vomissements répétés
c) On peut observer une augmentation du trou anionique
d) On peut observer une hypokaliémie
e) On peut observer une hypochlorémie
17. Parmi les constatations suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) observée(s)
lors de l'insuffisance surrénalienne aiguë ?
a) Une hyponatrémie
b) un hypoaldostéronisme
c) Une alcalose métabolique
d) Une kaliurèse élevée
e) Une hyperkaliémie
18. Parmi les propositions suivantes concernant le SRAA, indiquez celle(s) qui est (sont)
inexacte(s) :
a) La rénine permet la synthèse d'angiotensine II à partir d'angiotensine I
b) La rénine est synthétisée par les cellules juxta-glomérulaires rénales
c) L'aldostérone est synthétisée dans la zone glomérulée de la médullosurrénale
d) La production d'aldostérone est stimulée par l'angiotensine II
e) Lors d'un hyperaldostéronisme, on observe une hyperkaliémie sur le bilan
biologique
19. L'aldostérone :
a) est une hormone stéroïdienne hypernatrémiante
b) a sa sécrétion augmentée suite à une chute de pression artérielle via le système
rénineangiotensine
c) stimule la sécrétion rénale des protons
d) a sa sécrétion diminuée devant une hyperkaliémie
e) a sa sécrétion stimulée par l'angiotensine I
20. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) peut (peuvent) s’accompagner
d’une hyperkaliémie :
a) Alcalose métabolique
b) Ischémie aigüe d’un membre
c) Hémolyse aigüe
d) Insuffisance rénale
e) Coma diabétique avec cétose
21. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) un(des) signe(s) observés
habituellement dans l’insuffisance surrénale aigüe ?
a) Hypoglycémie
b) Hypokaliémie
c) Hypotension artérielle
d) Hypernatrémie

11
e) Collapsus hypovolémique

22. Parmi les propositions suivantes, indiquer la (les) réponse(s) exacte(s). Les ions K+ :
a) Se trouvent dans l'urine glomérulaire
b) Sont échangés avec des ions H+ au niveau du tube contourné proximal
c) Sont sécrétés au niveau du tube contourné proximal
d) Sont réabsorbés au niveau du tube contourné distal
e) Sont échangés avec des ions Na+ au niveau du tube contourné distal
23. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) peut (peuvent) s’accompagner
d’une hyperkaliémie :
a) Alcalose métabolique
b) Ischémie aigüe d’un membre
c) Hémolyse aigüe
d) Insuffisance rénale
e) Coma diabétique avec cétose

1. La diminution d'une unité pH correspond à une concentration en H+ :


a) 2 fois plus forte
b) 10 fois plus faible
c) 10 fois plus forte
d) 100 fois plus forte
e) 100 fois plus faible
2. Parmi les propositions suivantes, indiquez-la ou les réponse(s) exacte(s). Les ions H+ :
a) Sont réabsorbés au niveau du tubule contourné distal
b) Sont réabsorbés au niveau du tubule contourné proximal
c) Sont excrétés au niveau du tubule contourné distal
d) Se retrouvent dans l'urine sous forme de PO4H2Na
e) Sont sécrétés au niveau du tubule contourné distal

3. Les paramètres suivants, sauf un, sont mesurables par potentiométrie. Lequel ?
a) Chlorure
b) Sodium
c) Potassium
d) pCO2
e) pO2
4. Parmi les propositions suivantes, quelle est celle qui est exacte ? Lorsqu'on ajoute un acide
fort à une solution tampon :
a) Le pH reste constant
b) Le pH diminue légèrement
c) Le constituant basique du tampon reste constant
d) Le constituant acide du tampon réagit
e) Le rapport acide/base reste inchangé
5. Donner la ou les réponses exactes. Lors d'une insuffisance respiratoire aiguë, on observe :
a) Un pH plasmatique inférieur à 7,45
b) Une pCO2 artérielle supérieure à 45 mm de Hg
c) Un taux d'acide lactique abaissé
d) Une pO2 artérielle augmentée

12
e) Une acidose respiratoire
6. Parmi les propositions suivantes concernant les mélanges tampons, indiquez celle(s) qui est
(sont) inexacte(s) :
a) Le pH du mélange tampon ne varie pas pour une faible dilution
b) Le pouvoir tampon augmente avec la dilution
c) Le pH d'un mélange tampon est indépendant de la température
d) Le pH d'un mélange tampon ne dépend que du pKa
e) Ils peuvent être constitués d'un acide faible et d'un de ses sels avec une base forte
7. Quelles sont les propositions vraies à propos de l’équilibre acido-basique ?
a) Le CO2 est la principale substance acide produite par l’organisme
b) L’hémoglobine ne participe pas au maintien de cet équilibre
c) Son exploration peut se faire sur sérum ou sang total
d) Une alcalose induite forcément une augmentation du pH sanguin
e) Les deux principaux organes régulateurs sont le rein et le poumon

8. Parmi les paramètres suivants, quel est celui qui permet de différencier une acidose
respiratoire chronique d'une acidose respiratoire aiguë ?
a) SgA pH
b) SgA pCO2
c) SgA Bicarbonate
d) SgA pO2
e) Sg Saturation en oxygène
9. Donner la ou les propositions exactes A propos de la ventilation pulmonaire
a) Le diaphragme se contracte lors de l'expiration
b) Le nerf phrénique est indispensable à l'inspiration
c) Les centres respiratoires sont localisés dans le cortex cérébral
d) La ventilation est plus sensible aux variations sanguines de la pCO2 qu'à celles de
la pO2
e) La ventilation est insensible aux variations du pH sanguin
9. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle(s) qui est (sont) exacte(s) : Lors d'une
acidose respiratoire en cours de compensation, on peut observer :
a) Une augmentation du pH
b) Une augmentation des bicarbonates
c) Une diminution des bicarbonates
d) Une augmentation de la pO2
e) Une diminution de la pCO2
10. Un patient présente le bilan gazeux artériel suivant : pH = 7,04 pCO2 = 22 mm Hg pO2 =
130 mm Hg lactates = 14,7 mmol/L HCO3- = 8,4 mmol/L
a) Acidose respiratoire compensée
b) Alcalose métabolique compensée
c) Insuffisance rénale chronique
d) Acidose métabolique avec tentative de compensation
e) Alcalose respiratoire avec tentative de compensation
11. L'hémoglobine possède une ou plusieurs propriétés parmi les suivantes, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
a) Chaque molécule d'hémoglobine fixe deux molécules d'oxygène et constitue
l'oxyhémoglobine.
b) L'hémoglobine peut transporter le CO2 et les ions H+.
c) La saturation en oxygène en fonction de la pression partielle d'oxygène se fait selon
une courbe sigmoïde.

13
d) L'hémoglobine a une affinité pour le CO plus faible que pour l'O2.
e) L'équilibre de la réaction Hb + O2 ↔ Hb O2 est régulé par la pO2.
12. Parmi les propositions suivantes concernant le coma lactique, Indiquez celle qui est
inexacte :
a) Il se traduit par une acidose métabolique
b) Sur le plan clinique, on note le rythme respiratoire de Kussmaül
c) Il s'accompagne d'une augmentation marquée de l'osmolarité (hyperglycémie et
hyernatrémie)
d) Il peut être déclenché par un phénomène d'anoxie
e) Il se traduit par une augmentation du trou anionique
13. Parmi les propositions suivantes, une seule est exacte : la compensation de l'acidose
métabolique s'exprime par :
a) Une augmentation de [HCO3] -
b) Une augmentation de [HCO3] - avec une baisse de pCO2
c) Une augmentation de [HCO3] - avec une augmentation de pCO2
d) Une baisse de [HCO3] - avec une augmentation de pCO2
e) Une baisse de [HCO3] - avec une baisse de pCO2
14. Parmi les propositions suivantes concernant l'intoxication par les salicylés, indiquer celle
(celles) qui est (sont) exacte(s).
a) Les jeunes enfants sont plus sensibles que les adultes aux surdosages de salicylés
b) L'utilisation du charbon activé est déconseillée lors du lavage gastrique
c) L'administration intraveineuse de bicarbonate de sodium permet de corriger
l'acidose métabolique
d) L'administration intraveineuse de bicarbonate de sodium augmente l'élimination
urinaire des salicylés
e) L'hyperventilation est fréquente au début de l'intoxication
15. Parmi ces propositions, quel(s) est (sont) le (les) mécanisme(s) physiologique(s) qui
peut(peuvent) être impliqué(s) pour corriger une acidose métabolique ?
a) Hyperventilation
b) Augmentation de la pression artérielle
c) Excrétion rénale de protons
d) Réabsorption rénale de bicarbonates
e) Diminution de la production d'aldostérone
16. Parmi la(les) proposition(s) suivante(s), quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s)
exacte(s) ? Une diminution des bicarbonates sanguins s'observe au cours d'une :
a) Acidose métabolique
b) Acidose respiratoire aiguë
c) Acidose respiratoire chronique
d) Alcalose métabolique
e) Alcalose respiratoire compensée
17. Parmi les propositions suivantes lesquelles sont exactes ? Une acidose métabolique :
a) Peut-être la conséquence d'une production accrue de lactate
b) Impose une surveillance de la survenue d'une hyperkaliémie
c) Est caractérisée par un pH bas est un CO2 total plasmatique élevé
d) Peut-être provoquée par une intoxication par les salicylés chez l'enfant
e) Peut s'accompagner d'une augmentation du trou anionique plasmatique
18. Parmi les situations suivantes, laquelle(lesquelles) s'accompagne(nt) d'une acidose
métabolique ?
a) Intoxication par l'aspirine
b) Vomissements

14
c) Complication d'un traitement par la metformine chez un insuffisant rénal chronique
d) Intoxication barbiturique
e) Surdosage en insuline
19. Parmi les propositions suivantes, quelle est celle qui n'est pas responsable d'acidose
métabolique :
a) Insuffisance rénale
b) Vomissements
c) Coma acidocétosique
d) Intoxication au Polyéthylène Glycol
e) Diarrhées chroniques
20. Parmi les propositions suivantes, quelles sont les anomalies physiopathologiques
associées à une insuffisance rénale chronique :
a) Acidose métabolique
b) Anémie normocytaire normochrome
c) Hypercalcémie
d) Hypophosphorémie
e) Hypertension artérielle
21. Quel(s) est (sont) le(s) trouble(s) rencontré(s) en cas d'intoxication aux salicylés ?
a) Hyperthermie
b) Hypothermie
c) Alcalose métabolique, acidose respiratoire avec trou anionique augmenté
d) Alcalose respiratoire, acidose métabolique avec trou anionique augmenté
e) Troubles de la conscience
22. Certaines substances induisent des intoxications pouvant s'accompagner d'acidose
métabolique, lesquelles ?
a) Benzodiazépines
b) Salicylés
c) Ethylène glycol
d) Intoxication éthylique aiguë
e) Méprobamate
23. Parmi ces signes, le(s)quel(s) est(sont) présent(s) lors d’une acidose métabolique ?
a) Hypokaliémie
b) Taux de bicarbonates abaissé
c) pCO2 abaissé
d) Dyspnée de Kussmaül
e) Hypernatrémie
24. Quels sont, parmi les signes suivants, ceux qui sont caractéristiques d’une intoxication par
l’éthylène-glycol ?
a) Acidose métabolique avec augmentation du trou anionique
b) Sensation ébrieuse
c) Hypercalcémie
d) Polyurie osmotique
e) Atteinte hépatique
25. Concernant les acidoses métaboliques, quelle est la réponse fausse :
a) Les chlorures sont abaissés
b) Le potassium est souvent augmenté
c) Le patient est en hyperventilation
d) La pCO2 est diminuée
e) Le trou anionique peut être normal
26. Parmi les situations suivantes, laquelle n’est pas une cause d’acidose métabolique ?

15
a) Diarrhée aiguë
b) Diabète de type I décompensé
c) Vomissements répétés
d) Intoxication par l’éthylène glycol
e) Insuffisance rénale terminale
27. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) observée(s) au cours
d’une acidose respiratoire :
a) Hypochlorémie
b) Hypercapnie
c) Hypoxémie
d) pH < 7 ,35
e) Hyperkaliémie
28. Parmi les pathologies citées, quelle(s) est(sont) celle(s) qui est(sont) à l'origine d'une
acidose métabolique sans augmentation du trou anionique plasmatique ?
a) Acidocétose diabétique
b) Diarrhées
c) Insuffisance rénale chronique
d) Hypo-aldostéronisme
e) Acidoses tubulaires rénales
29. Parmi les propositions suivantes, dans quel(s) cas peut-on retrouver une acidose
métabolique à trou anionique augmenté ?
a) Coma acidocétosique secondaire à une décompensation chez un diabétique de type
1
b) Intoxication aux salicylés
c) Intoxication à l'éthylène glycol
d) Intoxication au monoxyde de carbone
e) Surdosage en metformine
30. Les résultats suivants : pH = 7,25 ; Sg - A - pCO2 = 58 mmHg ; Sg - A - HCO3 - = 26
mmol/L sont caractéristiques du trouble acidobasique suivant :
a) Acidose métabolique avec compensation respiratoire
b) Alcalose métabolique avec compensation respiratoire
c) Acidose respiratoire chronique avec compensation rénale
d) Alcalose respiratoire chronique avec compensation rénale
e) Acidose respiratoire aiguë non compensée
31. Parmi les propositions suivantes concernant les alcaloses métaboliques décompensées,
une seule est fausse. Laquelle ?
a) pH sanguin augmenté
b) bicarbonates plasmatiques augmentés
c) pC02 artérielle abaissée
d) hypokaliémie
e) hypochlorémie
32. Parmi les observations suivantes, indiquer celle qui ne correspond pas à une intoxication
par l'éthylène glycol.
a) Troubles digestifs
b) Alcalose métabolique
c) Signes neurologiques
d) Hypocalcémie
e) Hyperosmolalité plasmatique
33. Parmi les propositions suivantes concernant l'équilibre acido-basique, donner la (les)
réponse(s) exacte(s) :

16
a) La vitesse de diffusion de l'oxygène au sein du tissu pulmonaire est plus élevée que
celle du CO2
b) L'aldostérone favorise l'élimination urinaire des protons
c) Pour la détermination des gaz du sang, la présence de bulle d'air dans la seringue du
prélèvement modifie de manière significative la PaCO2
d) Une alcalose métabolique est généralement observée au cours des déshydratations
extracellulaires
e) Chez l'individu normal, la concentration de bicarbonates dans l'urine est
pratiquement nulle
34. Donner la ou les réponses. Une alcalose métabolique se caractérise par :
a) Un taux de bicarbonates plasmatiques supérieur à 26 mmol/L
b) Une hyperkaliémie
c) Une PaCO2 normale
d) Un pH sanguin inférieur à 7,30
e) Une hypoventilation
35. Lors d'une intoxication aiguë par l'acide acétylsalicylique chez l'adulte, cocher le (les)
symptôme(s) qu'on peut observer :
a) Une alcalose respiratoire
b) Des bourdonnements d'oreilles
c) Des céphalées
d) Des vomissements
e) Une hypothermie
36. Parmi les propositions suivantes concernant les alcaloses métaboliques, quelles sont les
propositions exactes ?
a) On observe une augmentation des bicarbonates plasmatiques
b) Elles peuvent être causées par des vomissements répétés
c) On peut observer une augmentation du trou anionique
d) On peut observer une hypokaliémie
e) On peut observer une hypochlorémie
37. Parmi les propositions suivantes, quelle(s) est(sont) celle(s) qui peu(ven)t être
responsable(s) d’alcalose métabolique ?
a) Syndrome de Cushing
b) Hyperaldostéronisme secondaire
c) Traitement par diurétique
d) Asthme
e) Diarrhées

1. Parmi les propositions suivantes, laquelle est inexacte ? Le canal collecteur du tubule rénal
est :
a) Le site majeur d'acidification de l'urine
b) Le site d'ajustement de l'élimination du calcium
c) Perméable à l'eau, en présence d'hormone antidiurétique
d) Soumis à un gradient de pression osmotique interstitielle
e) Un site d'ajustement de l'élimination du potassium
2. Concernant le calcium ionisé plasmatique, donner la proposition exacte.
a) Il représente 10% du calcium plasmatique total
b) Il représente la fraction physiologiquement inactive

17
c) Son augmentation stimule la synthèse de la forme active de la vitamine D
d) Son augmentation stimule la sécrétion de PTH
e) La fraction ionisée du calcium plasmatique dépend du pH sanguin
3. Pour doser le calcium dans un plasma, on peut utiliser les méthodes d'analyse suivantes
sauf une, laquelle ?
a) Complexonométrie
b) Sectrophotométrie UV -visible
c) CPG
d) Spectrofluorométrie
e) Spectrophométrie d'absorption atomique
4. Parmi les propositions suivantes, indiquer les réponses inexactes. Une augmentation du
calcium ionisé plasmatique peut être due à :
a) Une alcalose métabolique
b) Une hypersécrétion de calcitonine
c) Une hypersécrétion des glandes parathyroïdiennes
d) Une augmentation des protéines plasmatiques
e) Une hyperthyroïdie
5. Parmi les facteurs suivants, quels sont ceux qui permettent la libération du
neurotransmetteur à la synapse ?
a) Potentiel d'action
b) Entrée de calcium présynaptique
c) Potentiel synaptique
d) Activation du récepteur postsynaptique
e) Exocytose vésiculaire
6. Parmi les propositions suivantes concernant la parathormone, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s) ?
a) Elle stimule directement l'absorption intestinale du calcium
b) Elle diminue la réabsorption tubulaire rénale du calcium
c) Elle diminue la réabsorption tubulaire rénale du phosphate
d) Elle a une action ostéolytique
e) Elle inhibe la 1 alpha-hydroxylase rénale
7. Parmi les propositions suivantes, indiquer la (les) propositions exacte(s) ? La libération
d'un neuromédiateur est produite par :
a) L'excitation neuronale
b) La dépolarisation membranaire
c) L'entrée de calcium
d) La sortie de calcium
e) L'activation de la chaîne respiratoire
8. Parmi les propositions suivantes concernant les hormones impliquées dans la régulation du
métabolisme phosphocalcique, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
a) La parathormone favorise l'ostéolyse
b) La parathormone diminue la réabsorption tubulaire du calcium
c) La thyrocalcitonine diminue la réabsorption tubulaire du calcium
d) La thyrocalcitonine stimule l'ostéolyse
e) Le 1-25 dihydroxycholécalciférol (1-25 dihydroxyvitamine D) favorise l'absorption
intestinale du calcium
9. Pour doser le calcium par absorption atomique dans le sérum d'un sujet sain, il est
obligatoire :
a) D'éliminer les chlorures
b) D'éliminer les phosphates

18
c) De travailler en flamme oxydante
d) D'utiliser une gamme d'étalonnage
e) De complexer l'ion Ca++ par l'EDTA
10. La formation de complexes peut être utilisé pour le dosage :
a) Des chlorures
b) Des acides
c) Du calcium
d) Des barbituriques
e) Des alcaloïdes
11. Indiquez-la ou les affirmations(s) exacte(s) ? Le calcium :
a) Se trouve dans le plasma à l'état entièrement ionisé
b) Intervient dans certaines réactions enzymatiques
c) Se retrouve dans certains calculs urinaires sous forme d'oxalate
d) Est éliminé dans les urines uniquement sous forme de phosphate tricalcique
e) Joue un rôle important dans l'hémostase
12. Parmi les méthodes suivantes, quelle(s) est (sont) celle(s) qui permet(tent) le dosage du
calcium ? ?
a) Absorption atomique
b) Complexométrie
c) Chromatographie d'exclusion-diffusion
d) Emission atomique
e) Potentiométrie
13. Parmi les propositions suivantes, cocher la (les) réponse(s) exacte(s). La parathormone :
a) Augmente la réabsorption rénale du calcium
b) A le même effet que la calcitonine sur l'élimination urinaire des phosphates
c) Augmente la mobilisation du calcium osseux
d) Inhibe l'absorption intestinale du calcium
e) Inhibe la formation de la 1,25 dihydroxy vitamine D3
14. Parmi les propositions suivantes quelles sont celles qui sont exactes ? La parathormone
a) Augmente dans le sérum en cas d'insuffisance rénale chronique
b) Présente une sécrétion stimulée par la calcitonine
c) Favorise la réabsorption tubulaire du calcium
d) Est une hormone stéroïdienne
e) Est régulée par l'ACTH
15. Parmi les propositions suivantes relatives au métabolisme phosphocalcique, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
a) La parathormone diminue la réabsorption tubulaire des phosphates
b) La parathormone favorise l'ostéolyse
c) La parathormone diminue la réabsorption tubulaire du calcium
d) La parathormone stimule l'hydroxylation du 25 hydroxy-cholécalciférol
e) Le 1-25 dihydroxy cholécalciférol (1-25 dihydroxy vitamine D3) favorise
l'absorption intestinale du calcium
16. Parmi les propositions suivantes concernant la potentiomètrie, quelles sont celles qui sont
exactes ? La potentiomètrie :
a) permet de mesurer le pH d'une solution
b) est réalisée en enregistrant la variation de potentiel en fonction du volume de réactif
titrant ajouté
c) utilise une électrode à goutte de mercure
d) permet le dosage du calcium
e) est une méthode linéaire de titrage

19
17. Parmi les propositions suivantes concernant les méthodes spectrales quelle(s) est(sont)
celle(s) qui est(sont) exacte(s) ?
a) Les cuves de mesure utilisées en fluorimétrie sont en verre
b) La photométrie de flamme permet le dosage du calcium
c) En absorption atomique, les rayonnements lumineux sont produits par une lampe à
cathode creuse
d) La loi de Beer-Lambert est vérifiée si les solutions sont diluées
e) En photométrie de flamme, les éléments à doser sont vaporisés dans un four
18. Parmi les propositions suivantes concernant l'équilibre phosphocalcique, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) :
a) Le cholécalciférol est métabolisé au niveau du foie en calciférol. Celui-ci est ensuite
hydroxylé au niveau du rein en calcitriol.
b) La PTH est une hormone hypercalcémiante et hyperphosporémiante.
c) Les étiologies d'une hypercalcémie peuvent être d'origine néoplasique (métastase
osseuse ou sécrétion d'un PTH like) ou non néoplasique (insuffisance rénale chronique
terminale, intoxication à la vitamine D, immobilisation prolongée, sarcoïdose ou
hypothyroïdie)
d) L'acidose métabolique, quelle qu'en soit la cause, s'accompagne de signe
d'hypocalcémie par augmentation de la fraction ionisée du calcium sanguin et donc par
augmentation de la charge filtrée du calcium.
e) Une baisse de la calcémie entraîne une augmentation de la PTH circulante et,
inversement, toute augmentation de la calcémie ionisée freine la sécrétion et la
libération de PTH.
19. La calcitonine :
a) est un peptide sécrété par les parathyroïdes
b) à sa sécrétion principalement régulée par la calcémie
c) augmente la résorption osseuse
d) augmente l'excrétion rénale de calcium
e) diminue l'absorption intestinale de calcium
20. Parmi les propositions suivantes concernant le métabolisme phospho-calcique,
la(les)quelle(s) est (sont) inexacte(s) ?
a) La calcitonine est hypocalciurique mais phosphodiurétique
b) La calcitonine est sécrétée majoritairement par les ostéoclastes mais également en
très faible quantité par le foie
c) Les saumons sauvages d'Alaska sont riches en vitamine D2 contrairement à leurs
copains d'élevage
d) L'hypocalcémie entraîne une augmentation de la production de calcitriol par
activation directe de la 25-OHvitamineD3 1-α-hydroxylase rénale
e) Les yaourts Danone® sont enrichis en Vitamine D3 car cette dernière augmente
l'absorption du calcium au niveau intestinal, la résorption osseuse, la réabsorption des
ions phosphates au niveau du tube contourné proximal et les prix de leurs délicieux
produis
21. Laquelle(lesquelles) de ces affirmations est(sont) juste(s) ? La calcitonine…
a) est un marqueur de cancer thyroïdien
b) augmente l’ostéolyse
c) est hypophosphatémiante
d) augmente le turn over du calcium osseux
e) inhibe le calcitriol
22. Quelles sont les affirmations exactes à propos du métabolisme phospho-calcique ?
a) La PTH est une hormone hypercalcémiante et hypophosphorémiante

20
b) Le dosage seul du calcium total dans le sang permet de diagnostiquer une
hypocalcémie
c) La majorité du calcium de l’organisme est lié à l’intérieur des organites cellulaires
d) Le magnésium n’a aucun rôle dans le métabolisme phospho-calcique
e) Une anomalie de la phosphorémie doit faire évoquer une pathologie rénale
23. Parmi les propositions suivantes concernant le métabolisme phosphocalcique, laquelle
(lesquelles) est (sont) inexacte(s) ?
a) Seul le calcium sous forme ionisée est actif.
b) La parathormone est une hormone hypercalcémiante et hyperphosphorémies
c) La parathormone permet de stimuler la réabsorption rénale de calcium ainsi que
l'absorption intestinale de calcium en cas d'hypocalcémie
d) La vitamine D3 nécessite 2 hydroxylations pour être active
e) La synthèse de calcitriol est régulée par la parathormone
24. Parmi les propositions suivantes concernant le métabolisme du calcium, indiquer celles
qui sont exactes.
a) La majorité du calcium de l'organisme se trouve dans le plasma
b) L'hormone parathyroïdienne favorise la réabsorption tubulaire du calcium
c) La sécrétion de calcitonine est régulée par le calcium ionisé
d) La vitamine D favorise l'absorption intestinale du calcium
e) L'hormone parathyroïdienne inhibe l'action de la 1-alpha hydroxylase rénale
25. Parmi les propositions suivantes, laquelle n’a pas d’influence sur le métabolisme
phosphocalcique :
a) PTH
b) Vitamine K
c) Vitamine D3
d) Calcitonine
e) Glucocorticoides
26. Parmi les réponses suivantes concernant l’hyperparathyroïdie primaire, quelles sont les
réponses exactes :
a) Elle est due à une sécrétion augmentée de PTH
b) Dans la majorité des cas on a un adénome des glandes parathyroïdes
c) Elle entraîne une ostéolyse
d) Elle entraîne une lithiase rénale
27. L’hyperparathyroïdie primaire
a) est due à une sécrétion augmentée de PTH
b) est plus fréquente chez la femme
c) se traduit par une ostéolyse diffuse
d) présente une hypocalcémie
28. Parmi ces propositions une seule est fausse. Laquelle ? Au cours d'une hypoparathyroïdie,
on observe :
a) Une hypocalcémie
b) Une hypocalciurie
c) Une hypophosphatémie
d) Une hypophosphaturie
e) Une diminution plasmatique de la PTH 1-84
29. Les hypoparathyroïdies
a) la cause la plus fréquente est une ablation de la thyroïde
b) les signes cliniques découlent de l’hypercalcémie résultante
c) il y a un allongement de l’espace QT
d) les patients atteints présentent des troubles neurologiques

21