Vous êtes sur la page 1sur 14

EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

LES DONNEES

I. Données sur le béton:


 Résistance à 28 jours fc28 en MPa= 30MPa
 Affaissement en cm : A= 9 cm
 Serrage : vibration normale
 Pompage ou non du béton : non pompé

II. Données sur le ciment:


 Classe vraie à 28 jours : sc28=45 MPa
 Mv réelle en g/cm3: 3.1

III. Données sur les granulats:


 Qualité des granulats: Excellente
 Forme des granulats: concassée
 Propreté (ES): ES=75
 Tableaux d’analyse granulométrique des granulats: donnés
 Module de finesse : Mf= à déterminer
 Dimension maximale des granulats : Dmax= à déterminer
 Teneur en en W(%) des granulats: W(%) sable = 5 %
W(%) gravier = 3%
 Masses volumiques réelles des
granulats: MVr (sable)=2.8 g/cm3
MVr(gravier=2.75 g/cm3

TSGC EMBTP Page 1


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

A n a ly s e g r a n u lo m é tr iq u e
G r a n u la t: G r a v ie r M a s s e to ta le (g .): 5 0 0 0
P ro v e n a n c e : D a te :
R e f u s c u m u lé ( g ) R e f u s c u m u lé ( % ) T a m is a t c u m u lé ( % )
M o d u le A F N O R T a m is ( m m )
R R .%  R x 100 T % = 1 0 0 - R %
Mt
5 0 8 0
4 9 6 3
4 8 5 0
4 7 4 0
4 6 3 1 .5
4 5 2 5
4 4 2 0 0
4 3 1 6 5 0 0
4 2 1 2 .5 1 0 0 0
4 1 1 0 2 0 0 0
4 0 8 3 0 0 0
3 9 6 .3 4 0 0 0
3 8 5 4 5 0 0
3 7 4 5 0 0 0
3 6 3 .1 5
3 5 2 .5
3 4 2
3 3 1 .6
3 2 1 .2 5
3 1 1
3 0 0 .8
2 9 0 .6 3
2 8 0 .5
2 7 0 .4
2 6 0 .3 1 5
2 5 0 .2 5
2 4 0 .2
2 3 0 .1 6
2 2 0 .1 2 5
2 1 0 .1
2 0 0 .0 8
1 9 0 .0 6 3
1 8 0 .0 5
1 7 0 .0 4
R n =
T n = 0
R n + T n =
% p e rte s < 2 %
M f=
T y p e d e s a b le

TSGC EMBTP Page 2


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

A n a ly s e g r a n u lo m é tr iq u e
G r a n u la t: S a b le M a s s e to ta le (g .): 1 65 0
P ro v e n a n c e : D a te :
R e fu s c u m u lé ( g ) R e fu s c u m u lé ( % ) T a m is a t c u m u lé ( % )
M o d u le A F N O R T a m is ( m m )
R R .%  R x 100 T % = 1 00 - R %
Mt
50 80
4 9 63
4 8 50
4 7 40
4 6 3 1 .5
4 5 25
4 4 20
4 3 16
4 2 1 2 .5
4 1 10
4 0 8
3 9 6 .3
3 8 5 0
3 7 4 4 5
3 6 3 .1 5 1 1 5
3 5 2 .5 1 9 5
3 4 2 2 7 9
3 3 1 .6 3 7 9
3 2 1 .2 5 4 7 9
3 1 1 6 1 9
3 0 0 .8 7 3 9
2 9 0 .6 3 8 5 9
2 8 0 .5 9 6 9
2 7 0 .4 1 0 8 9
2 6 0 .3 1 5 1 1 8 9
2 5 0 .2 5 1 2 8 9
2 4 0 .2 1 3 6 4
2 3 0 .1 6 1 4 4 4
2 2 0 .1 2 5 1 5 2 4
2 1 0 .1 1 6 0 4
2 0 0 .0 8 1 6 5 0
1 9 0 .0 6 3
1 8 0 .0 5
1 7 0 .0 4
R n =
T n= 0
R n + T n=
% p e rte s < 2 %
M f=
T y p e d e s a b le

TSGC EMBTP Page 3


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

TABLEAU N°1

Coefficient granulaire G

TABLEAU N°2

C=400 Kg /m3

Dosage en ciment en fonction de C/E et de l’ouvrabilité

TSGC EMBTP Page 4


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

Dmax =20
TABLEAU N°3
Dimension maximale
des 4 8 12.5 20 31.5 50 80
Granulats D en mm
Correction sur le +4
+15 +9 0 -4 -8 -12
dosage en eau

Correction =0
Correction sur le dosage en eau en fonction de D

TABLEAU N°4
ES à vue ES piston Nature et qualité du sable
ES  65 ES  60 sable argileux: risque de retrait ou de gonflement à
rejeter pour des bétons de qualité
65  ES  75 60  ES  sable légèrement argileux de propreté admissible
70 pour bétons de qualité courante quand on ne craint
pas particulièrement le retrait
75  ES  85 70  ES  sable propre à faible pourcentage de fines argileuses
80 convenant parfaitement pour les bétons de haute
qualité ( valeur optimale ES piston = 75; ES à
vue = 80 ).
ES  85 ES  80 sable très propre: l'absence presque totale de fines
argileuses risque d'entraîner un défaut de plasticité
du béton qu'il faudra rattraper par une augmentation
du dosage en eau.
Interprétation d'un essai d'équivalent de sable

TABLEAU N°5

Fuseau des sables admissibles

TSGC EMBTP Page 5


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

TABLEAU N°6
Vibration Faible Normale Puissante
Forme des
granulats Roulé Concassé Roulé Concassé Roulé Concassé
(sable en
particulier)
Dosage en Ciment
400 + Fluidt -2 0 -4 -2 -6 -4
400 0 +2 -2 0 -4 -2
350 +2 +4 0 +2 -2 0
300 +4 +6 +2 +4 0 +2
250 +6 +8 +4 +6 +2 +4
200 +8 +10 +6 +8 +4 +6
Note 1 : Correction supplémentaire Ks : Si le module de finesse du sable est fort (sable
grossier), une correction supplémentaire sera apportée de façon à relever le point A, ce qui
correspond à majorer le dosage en sable et vice versa. La correction supplémentaire sur K
peut être effectuée en ajoutant la valeur Ks = 6 Mf – 15 (Mf étant le module de finesse
du sable qui peut varier de 2 à 3 avec une valeur optimale de l’ordre de 2.5).
Note 2 : Correction supplémentaire Kp : Si la qualité du béton est précisée pompable, il
conviendra de conférer au béton le maximum de plasticité et de l’enrichir en sable par
rapport à un béton de qualité courante. On pourra pour cela majorer le terme correcteur K
de la valeur Kp = +5 à +10 selon le degré de plasticité désiré.
Valeur du terme correcteur K

TSGC EMBTP Page 6


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

TABLEAU N°7

Courbe granulaire de référence OAB et sa Ligne de Partage

TABLEAU N°8

Plasticité Serrage Affaissement A (cm)


Béton très ferme Vibration puissante 0à2
Béton ferme Bonne vibration 3à5
Béton plastique vibration courante 6à9
Béton mou Piquage 10 à 13
Béton très mou Piquage léger 13 à 15
Béton liquide (fluide)  16

Évaluation de l'ouvrabilité par rapport à l'affaissement au cône.

TABLEAU N°9

TSGC EMBTP Page 7


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

Valeur du coefficient de compacité

1 . DETERMINATION DU DOSAGE EN CIMENT

1.1 Résistance moyenne à 28 jours :


A partir de la résistance en compression fc28 désirée, calculer la résistance moyenne souhaitée fcm
fcm=Fc28*1.15=30*1.15=34.5MP
1.2 Rapport C / E :
C C
D’après la formule de BOLOMEY : Fcm = G . c 28 ( - 0.5 ) évaluer approximativement le rapport
E E

NOTA : Choisir le coefficient granulaire G dans le tableau N° 1 .

c 28 = 45 MP

G= 0.6

C
=34.5 /(0.6*45) +0.6=1.9
E

1.3 Dosage en ciment :

TSGC EMBTP Page 8


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

Connaissant le rapport C / E et la plasticité désirée mesurée au cône d’ABRAMS, déduire à l’aide de l’abaque N° 2 le
dosage en ciment C. (interpoler si nécessaire)

C = 400

2 . DETERMINATION DU DOSAGE EN EAU :

Ayant fait choix du dosage en ciment et connaissant le rapport C / E, déduire le dosage en eau E

E =400/1.9=210.5 L/m³

Faire une correction du dosage en eau en fonction du diamètre maximal des granulats à l’aide du tableau N° 3

Le diamètre égale 20 donc la correction égale 0 alors


Ec = 210.5 L/m³

3. CONTRÔLE DES QUALITES DES GRANULATS (SABLE) :

3. 1 : Vérification de la propreté du sable (essai de l’équivalent de sable) à l’aide du tableau N°4

ES = 75 Conclusion : Sable propre

3. 2 : Vérification du module de finesse à l’aide de la figure N°5

TSGC EMBTP Page 9


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

Mf = 2.52 Conclusion : sable préférentiel

4. TRACE DE LA COURBE GRANULAIRE DE REFERENCE O A B (cette courbe


doit être tracée sur le même graphique type AFNOR que les courbes granulométriques des granulats composants) :

IV. Point O :
ordonnée = 0 %
abscisse = 0.080 mm

V. Point B :
Y = 100 %
X = 20

VI. Point de brisure A :


Ordonnée = à l’aide de la relation simplifiée

Y = 50 - D + K + Ks + Kp Y = 50-√(20) +K+Ks+kp =50-√(20) + 0.12 = 45.65 mm

Ks= 6Mf – 15 = 6*2.52 – 15 = 0.12


K=0
Kp=0

NOTA : choisir le terme correcteur K dans le tableau N°6

X = si D  20 mm X=D/2

Si D  20 mm X est située au milieu du segment limité par le module 38 et le module correspondant à la dimension D du
plus gros granulat

X = 20/2 = 10 mm

5. TRACE DE LA LIGNE DE PARTAGE (cette ligne doit être tracée sur le même graphique type
AFNOR que les courbes granulométriques des granulats composants) :

TSGC EMBTP Page 10


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

La ligne de partage entre chacun des deux granulats s’obtient en joignant le point à 95% de la courbe granulaire du premier,
au point 5% de la courbe du granulat suivant. (Figure N°7)

6. DETERMINATION DU DOSAGE DES GRANULATS :


TSGC EMBTP Page 11
EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

6. 1 Pourcentages de sable et de gravier :


L’intersection entre la courbe granulaire de référence O A B et la ligne de partage donne le pourcentage de chacun des deux
granulats. (Lire coté tamisats)

% de sable = 37%

% de gravier = 63%

v6. 2 Coefficient de compacité :

Ce coefficient  est le rapport entre le volume absolu des matières solides (ciment et des 2 granulats) et un m 3 de béton frais
en œuvre
NOTA : choisir le coefficient de compacité  dans le tableau N° 8 & 9

Consistance : Plastique ; et Serrage : vibration normale

D = 20

 =0.825

Appliquer les corrections éventuelles.

Corrigé= 0.825 - 0.03 = 0.795

6 .3 Volume absolu des constituants :

 Le volume absolu du ciment est donné par la relation :

c = C / 3.1  c = 400/3.1 =129.03 L/m3

(3.1 t/m3 : masse volumique absolue du ciment)

 Le volume absolu de l’ensemble des granulats (sable et gravier) est donné par la relation :

V = 1000.  - c  V = 1000*0.79 -129.03 = 660.97 L/m3

 Le volume absolu du sable est donné par la relation :

v1 = V. % sable  v1 = 660.97*37/100 = 244.56 L/m3

 Le volume absolu du gravier est donné par la relation :

v2 = V. % gravier  v2 = 660.97*63 /100 =416.41 L/m3

TSGC EMBTP Page 12


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

6. 4 Dosage pondéral des granulats (pour 1 m3 de béton) :

Connaissant les masses volumiques absolues du sable S et du gravier G , déduire les masses de chacun d’eux:

S = v1 . S
3
SABLE Ms =2.8 * 244.559 = 684.765 kg/m

GRAVIER G = v2 .  G Mg=2.75*416.411 =1145.130 kg/m


3

7 . DENSITE THEORIQUE DU BETON FRAIS :

7 . 1 Rappel du dosage des différents constituants pour 1 m3:

400

416.41 1145.13 3 1179.48 34.35

244.56 684.76 5 681.198 22.43

210.5 210.5
153.72

MHg= 1145.13*1.03=1179.48 kg
Quantité d’eau : 1179.48-1145.13 = 34.35 litre

MHs = 648.76*1.05 = 681.198 kg


Quantité d’eau  681.198-658.76 = 22.43 litre

Quantité d’eau à raiouter 210.5-22.43-34.35 = 153.72 litre

TSGC EMBTP Page 13


EMBTP DREUX GORISSE KHADIR YASSINE TSGC 207 G A

7. 2 Densité théorique du béton frais :

Si la masse du ciment est C, la masse du sable est S, la masse du gravier est G, et si le dosage en eau est E (en
litres par m3 sur matériaux supposés secs) la densité du m3 de béton frais devrait être théoriquement :

∆0 = (S+C+G+E)/1000 = (400+210.5+684.76+1145.13) /1000 =2.44

TSGC EMBTP Page 14

Vous aimerez peut-être aussi