Vous êtes sur la page 1sur 1

Gouvernement Government

du Canada of Canada

Pour les gestionnaires – Travail et congés flexibles pendant la


pandémie de COVID-19
compter du
À compter du 9XX octobre 2020, des précisions supplémentaires concernant l’utilisation de l’« autre
novembre l’« autre congé payé (699) »
(699) » entraîneront l’octroi de ce congé au cas
par cas.
cas lorsque
Les cadres
les employés
et les employés
ne sontdoivent
pas end’abord
mesureenvisager
de travailler
desenheures
raisonde
detravail
répercussions
différentes
quiou
sont
flexibles,
hors deainsi
leurque
contrôle.
d’autres
Lesoptions
cadres de
et les
congé
employés
mentionnées
doiventdans
d’abord
les conventions
envisagercollectives
le travailet
à distance
les conditions
ou desdʼemploi.
heures de travail modifiées ou flexibles, ainsi que d’autres options de congé pertinentes mentionnées dans les
conventions collectives et les conditions dʼemploi.
Lorsque vous discutez des options avec un employé, s’il vous plaît, consultez les tableaux ci-dessous et toujours tenir compte :
Lorsque vous discutez des options avec un employé, s’il vous plaît, consultez les tableaux ci-dessous et toujours tenir compte :
• de sa situation personnelle, et des conséquences possibles sur sa santé mentale et son bien-être;
• de sa situation personnelle, et des conséquences possibles sur sa santé mentale et son bien-être;
• des ressources et des informations qui peuvent être utiles aux employés, telles que :
• des ressources et des informations qui peuvent être utiles aux employés, telles que :
· la page Maladie et congé pour employés (Canada.ca);
· la page Maladie et congé pour employés (Canada.ca);
· la page Protégez votre santé mentale (Canada.ca).
· la page Protégez votre santé mentale (Canada.ca).
• des conseils de votre équipe des relations de travail avant d’accorder ou de refuser un « autre congé payé (699) » afin d’assurer une application cohérente
• des conseils
de ces de votre
dispositions équipe aux
relatives des congés
relationsdans
de travail avantde
l’ensemble d’accorder ou de refuser un « autre congé payé (699) » afin d’assurer une application cohérente
votre organisation.
de ces dispositions relatives aux congés dans l’ensemble de votre organisation.
Symptômes de la COVID-19 ou obligation d’isolement
Symptômes de la COVID-19 et/ou obligation d’isolement
• L’employé présente des • L’employé ne doit pas se • Si possible, l’employé doit travailler à distance.
• symptômes de COVID-19.
L’employé présente des • présenter
L’employé sur un lieu
ne doit pasde
se •
• Si
Lespossible,
employés l’employé
qui sontdoit
troptravailler
maladesàpour
distance.
travailler doivent prendre un congé de maladie. Un « autre
symptômes de COVID-19.
• L’employé est tenu de s’isoler travail.
présenter sur un lieu de
• congé payé (699)
Les employés » peut
qui sont être
trop accordépour
malades si l’employé
travailler: doivent prendre un congé de maladie. Un « autre
• lui-même,
L’employé conformément
est tenu de • travail.
L’employé doit suivre les ‒ doit payé
congé s’isoler conformément
(699) aux instructions
» peut être accordé de son
si l’employé : autorité de santé publique et que le travail à
aux instructions
s’isoler ou de se d’isolement
placer en • conseils
L’employéfournis par son
doit suivre les ‒ distance n’est
doit s’isoler ou pas possible;
se placer en quarantaine, conformément aux instructions de son professionnel de la
données par une
quarantaine, autorité de
conformément autorité
conseils de santépar
fournis publique.
l’autorité ‒ a besoin
santé temps libre
ou de l’autorité de pour
santése faire dépister.
publique dont il dépend et que le travail à distance n’est pas possible;
santé publique. d’isolement
aux instructions de santé publique dont il ‒ a besoin de temps libre pour se faire dépister.
Note : Un « autre congé payé (699) » ne doit pas être accordés si un employé choisit personnellement
données par son professionnel dépend. de se :faire tester ou s’il est tenu deuns’isoler
Note Tel que mentionné ci-dessus, « autreaprès
congéavoir
payé voyagé à l’encontre
(699) » pourrait des conseils
être accordé, deque
à moins santé
l’employé
de la santé ou une autorité de publique et personnellement
des conseils auxdevoyageurs du gouvernement
ne choisisse se faire tester ou s’il est tenu dedu Canada
s’isoler ou de se placer en quarantaine après avoir
santé publique.
voyagé à l’encontre des conseils de santé publique et des conseils aux voyageurs du gouvernement du Canada.
Infection par la COVID-19
Infection par la COVID-19
• L’employé a été testé • L’employé ne doit pas se présenter sur • Un congé de maladie doit être accordé aux employés s’ils sont trop malades pour travailler ou
positif à la COVID-19. un lieu de travail. s’ils sont incapables de travailler à distance.
• L’employé a reçu un • L’employé ne doit pas se présenter sur un lieu • Un congé de maladie doit être accordé aux employés s’ils sont trop malades pour
résultat positif au test • L’employé
de travail. doit suivre les conseils fournis • Un « autre congé
travailler ou payé (699)
s’ils sont » peut être
incapables deaccordé si àl’employé
travailler distance.n’a pas de congé de
de COVID-19. par son autorité de santé publique. maladie disponible.
• L’employé doit suivre les conseils fournis par • Un « autre congé payé (699) » peut être accordé si l’employé n’a pas de congé de
l’autorité de santé publique dont il dépend. maladie disponible.
Risque élevé de symptômes graves liés à la COVID-19
Risque élevé de symptômes graves liés à la COVID-19
• L’employé travaille sur • S’il n’ya pas de documentation existante ou si aucune • Si possible, l’employé doit travailler à distance. Il convient
place et: information préalable n’a été transmise au sujet des problèmes d’envisager un autre travail qui pourrait être effectué à distance.
• ‒
L’employé
présentetravaille
un hautsur • de
Si l’employé
santé ou est
desincapable
besoins de desoins
travailler à distance,demandez-lui
de l’employé, des documents de • Si possible, l’employé doit travailler à distance. Il convient
place et : d’éprouver des médicaux peuvent être demandés, • Si le travail àundistance n’est pas possible,
pourraitl’employé doit àprendre des
risque se procurer des documents auprèsdans desprofessionnel
de son cas exceptionnels,
de la d’envisager travail modifié qui être effectué distance.
‒ présente un graves
risque de pour congés payés, tels que des congés pour raisons familiales ou des
symptômes santé.confirmer que l’employé ou une personne dont il a la • vacances,
Si le travailen
à distance n’est pas
élevé d’éprouver des charge est à risque élevé de présenter des symptômes graves tenant compte du possible, l’employé
fait que certains doit prendre
congés devrontdes
COVID-19; congés payés, tels que des congés pour raisons familiales ou des
• La
de documentation médicaledudoit confirmer : (c’est-à-dire du rester dans sa banque de congés pour couvrir d’autres congés qu’il
‒ symptômes graves de
a la charge d’une COVID-19, en fonction niveau de risque
vacances, dans les caspendant
applicables, après avoir prévupour
des congés
COVID-19; ‒ que l’employé
nombre ou une
de cas actifs) personne
dans à sa charge est à haut risque
la communauté. s’attendrait à prendre l’année (par exemple couvrir les
personne (par exemple, pour couvrir ce qu’ils prendraient
‒ a compte tenu du niveau de risque dans la communauté, selon périodes de vacances lorsque les normalement comme vacances
écoles sont fermées).
unlaenfant,
chargeun d’une
membre • Laledocumentation
personne (par exemple, nombre de caspeut ne pas être
COVID-19 exigée si l’on sait que
actifs. pendant l’année.
de la famille souffrant l’employé ou la personne dont il a la charge est considéré • Une fois que toutes les options ont été examinées et que les congés
un
d’unenfant, un membre
handicap ou une • Discutez avecàl’employé des mesures possibles pour atténuer le • payés
Une fois que toutes lesont
correspondants options ont(comme
été pris été examinées
indiquéetci-dessus),
que les congés
un
comme étant risque élevé.
de la famille
personne ou une
dépendante) risque. Par exemple : payés correspondants
“autre congé payé (699)” ontpeut
été pris
être(comme
accordéindiqué
si : ci-dessus), un
• Discutez avec l’employé des mesures possibles pour atténuer le « autre congé payé
personne
qui risque dépendante)
d’éprouver ‒ travailler à distance, y compris le travail de remplacement qui ‒ le risque élevé est(699)
étayé» par
peutdes
être accordé, sur
documents la base d’un
médicaux, lorsque le
risque. Par exemple : examen au cas par cas, si :
qui
desrisque d’éprouver
symptômes graves pourrait être effectué à distance; gestionnaire le demande;
‒ travailler à distance, y compris le travail de remplacement qui
des symptômes
dus à la COVID-19. graves ‒ fournir à l’employé un équipement de protection individuelle à ‒
‒ d’autres
le risque mesures
élevé estde protection
étayé par desne peuvent être
documents mises en
médicaux, auœuvre
besoin;
pourrait être effectué à distance;
dus à la COVID-19. tout moment sur le lieu de travail; ‒ pour atténuer
d’autres mesuresces de
risques;
protection ne peuvent être mises en œuvre
‒ fournir à l’employé un équipement de protection individuelle à
‒ prendre une douche et se changer immédiatement après le ‒ les
pour autres options
atténuer de prise en charge ne sont pas possibles dans
ces risques;
tout moment sur le lieu de travail;
retour au domicile de l’employé; ‒ les
les cas où options
autres un employé a à sa
de prise encharge
chargeune personne
ne sont à haut risque,
pas possibles dans
‒ prendre une douche et se changer immédiatement après le
‒ examiner d’autres possibilités de prise en charge de la comme un enfant, un membre de la famille handicapé
les cas où un employé a à sa charge une personne à risque ou uneélevé,
retour au domicile de l’employé;
personne dont l’employé a la charge. personne
comme unàenfant,
chargeun dépendante.
membre de la famille ou une personne à
‒ examiner d’autres possibilités de prise en charge de la
personne dont l’employé a la charge. charge dépendante.
COVID-19 et responsabilités en matière de soins
COVID-19 et responsabilités des proches aidants
• L’employé a la charge d’un • Consultez la section Risque • Dans tous les cas, s’il n’est pas possible de prendre d’autres dispositions pour la garde des
enfant, d’un membre de sa famille élevé de symptômes graves enfants, de travailler à distance ou de mettre en place des heures de travail différentes/
• souffrant
L’employéd’un a la handicap
charge d’un ou enfant,
d’une • de COVID-19
Consultez ci-dessus
la section Risque • flexibles,
Dans tous l’employé
les cas, doit prendre
s’il n’est pas des congés
possible de payés,
prendretels que des
d’autres congés pour
dispositions raisons
pour la garde
personne
d’un membre dépendante qui : ou d’une
de sa famille pour
élevéconnaître les étapes
de symptômes à
graves familiales ou des
des enfants, vacances,à en
de travailler tenantou
distance compte du fait
de mettre enque certains
place congés
des heures de devront rester
travail modifiées/
‒ est tenudépendante
personne de s’isoler ouqui a été
: suivre pour lesci-dessus
de COVID-19 employés qui dans sa banque
flexibles, de congés
l’employé pour couvrir
doit prendre d’autres
des congés congés
payés, qu’il des
tels que s’attendrait à prendre
congés pour raisonspendant
‒ diagnostiqué avec le
est tenu de s’isoler ouCOVID-19;
a été ont
pourbesoin d’unles
connaître congé pour
étapes à l’année (parouexemple
familiales pour couvrir
des vacances, périodes
dans les cas de vacances
applicables, après lorsque les écoles
avoir prévu sont fermées).
des congés pour
‒ ne peut pas fréquenter
diagnostiqué sa
avec la COVID-19; s’occuper
suivre pourd’une personnequi
les employés à couvrir ce qu’ils prendraient normalement comme vacances pendant l’année.
• Une fois que toutes les options ont été examinées et que les congés payés correspondants
‒ garderie
ne peut pasou son école ensaraison
fréquenter risque élevéd’un
ont besoin de symptômes
congé pour
• ont
Une étéfois
pris (comme
que toutesindiqué ci-dessus),
les options ont été un « autre congé
examinées et quepayé (699) »payés
les congés ne peut être accordé
correspondants
d’une
garderiefermeture imprévue
ou son école due à
en raison graves de d’une
s’occuper COVID-19.
personne à que
ontsiétéunpris
enfant, un membre
(comme indiqué de la familleun
ci-dessus), handicapé ou une
« autre congé personne
payé (699) »dépendante dont sur
peut être accordé,
la COVID-19;
d’une fermeture imprévue due à risque élevé dequi
symptômes
• Les employés peuvent l’employé
la base d’una la examen
charge est au concerné : si un enfant, un membre de la famille ou une personne
cas par cas,
‒ ne fréquente pas l’école
la COVID-19; graves deexposés
COVID-19.
avoir été à la ‒dépendante
est tenu de donts’isoler ou a étéadiagnostiqué
l’employé la charge : avec le COVID-19;
‒ en
ne personne
fréquente et ses
pas l’école
• COVID-19
Les employés ne qui
doivent pas
peuvent ‒ ne peut pas fréquenter la garderie ou l’école en raison d’une fermeture imprévue due à la
activités
en personned’enseignement
et ses ‒ est tenu de s’isoler ou a été diagnostiqué avec la COVID-19;
se présenter
avoir sur un
été exposés lieu de
à la COVID-19;
et d’apprentissage
activités d’enseignementen ligne ‒ ne peut pas fréquenter la garderie ou l’école en raison d’une fermeture imprévue due à la
travail
COVID-19et doivent suivrepas
ne doivent les ‒ est à haut risque de présenter des symptômes graves de la COVID-19, ne peut pas
nécessitent une supervision;
et d’apprentissage en ligne COVID-19;
conseils surautorité
de leur
se présenter un lieu dede fréquenter l’école ou la garderie et a besoin d’une surveillance.
‒ est à haut risque
nécessitent de présenter
une supervision; ‒ est à risque élevé de présenter des symptômes graves de la COVID-19, ne peut pas
santé
travail publique.
et doiventetsuivre
se faire
les
‒ des
est àsymptômes
risque élevégraves de la
de présenter Note : les « autresl’école
fréquenter congésoupayés (699) »etne
la garderie doiventd’une
a besoin pas être accordés dans les cas où un
surveillance.
tester.
conseilsConsultez
émis par la section ci-
l’autorité de
COVID-19
des symptômes et quigraves
ne peut depas
la employé a accès à l’école, à la garderie ou à des services communautaires pour une personne
dessus sur les symptômes
santé publique dont il dépend de Note : les « autres congés payés (699) » ne doivent pas être accordés dans les cas où un
fréquenter
COVID-19 l’école ou peut
et qui ne la garderie
pas et dont il a la charge, mais a choisi de la garder à la maison, et ils ne seront généralement pas
COVID-19 ou lesConsultez
et se faire tester. exigences employé a accès à l’école, à la garderie ou à des services communautaires pour une personne
a besoin d’une
fréquenter surveillance.
l’école ou la garderie disponibles pour les employés qui ont besoin d’un congé à temps plein. Il est prévu que les
en matièreci-dessus
la section d’isolement.sur les dont il a la charge, mais a choisi de la garder à la maison. En règle générale, il est prévu que les
et a besoin d’une surveillance. employés continuent à travailler quelques heures pendant la semaine si on leur accorde un
symptômes de la COVID-19 employés continuent à travailler quelques heures pendant la semaine si on leur accorde un
« autre congé payé (699)».
et/ou obligation d’isolement. « autre congé payé (699) ».

Limitations au travail ou d’ordre technologique en raison de la COVID-19


Limitations au travail ou d’ordre technologique en raison de la COVID-19
• L’employé n’a pas accès aux outils (c’est-à- • L’employé est disponible pour travailler • Envisager un autre travail ou un autre lieu de travail (espace de
• L’employé n’a pas accès
dire à l’équipement, aux outilsà(c’est-à-
aux logiciels, internet, • L’employé
mais ne peut est disponible
pas le fairepour
parcetravailler
que : • Envisager un travailpour
travail temporaire) modifié ou un autre
l’employé. lieu de
Si aucune destravail
deux(espace
options de
n’est
dire ànécessaires
etc.) l’équipement, auxtravail.
à son logiciels, à internet, mais ne peut
‒ il n’a pas leàfaire
pas accès parce que :
la technologie travail temporaire)
possible, un “autre pour
congé l’employé. Si aucune
payé (699)” desaccordé.
peut être deux options n’est
etc.) nécessaires à son travail. ‒ il nécessaire
n’a pas accès à la
pour technologie
travailler à distance; possible, un « autre congé payé (699) » peut être accordé.
• L’employé travaille sur place mais ne peut Note : Le congé ne devrait être accordé que pour une courte durée.
‒ les restrictions sur le lieuàde
nécessaire pour travailler distance;
travail ne Noteen: Le congérégulier
ne devrait
• L’employé travaille
pas se présenter ausur placeenmais
travail ne de
raison peut
la ‒ les restrictions sur le lieu de travail ne Restez contact avecêtre accordépour
l’employé queconfirmer
pour une courte
qu’il durée.
lui permettent pas d’accéder au lieu
pas se présenter au travail en raison
fermeture des bâtiments ou de restrictions de la de
luidepermettent pas d’accéder au lieu continue à être disponible pour travailler et discuter d’autres qu’il
Restez en contact régulier avec l’employé pour confirmer
fermeture des bâtiments ou de restrictions de
présence. travail. continuede à être disponible pour travailler et discuter d’autres
de travail. possibilités travail si elles se présentent.
présence. possibilités de travail si elles se présentent.