Vous êtes sur la page 1sur 10

Le tag est revenu!

Par Hervé LECLERE

À la demande générale, je vous fais part de mes derniers 'délires' en matière de graf(fiti)s
sur wagons.

En voyageant sur la 'toile', j’ai trouvé celui-ci qui m’a attiré l’œil. Ci-dessous le matériel
adapté, des feutres de couleur variée, et surtout des marqueurs permanant blanc marque uni
paint 0,5 mm. C’est sur cette surface blanche que l’on va écrire ou colorer les sujets.

Si l'on utilise des parties de photos «piquées» sur le net, il faudra pouvoir ‘maquiller’' les
bordures du découpage avec un matériel graphique adéquat, bien entendu !
Voici la photo d’un tag réalisé à l'origine sur un mur en béton et redimentionné de façon
adéquate pour le wagon choisi.

On voit ici le tirage à l'imprimante d'un visage suivi d’un «maquillage» entièrement créé à
'main levée' au feutre 'Paint.
Il est suivi ci-dessous par la photo du tag réel comme référence où l'on voit qu’il a été
réalisé sur un mur de bâtiment industriel: il faut le recadrer et... le tour est joué !
Rappelons que Pinterest , entre autres, nous proposant une véritable bibliothèque de
graffitis, il n’y a plus qu’à choisir. On peut aussi trouver de belles idées dans la rue ou
encore sur des vidéos proposées dans ‘’Espace Train’’ par exemple.

Ci-dessous, voici la 1ère version du tag apposé sur la paroi du wagon H0 caractérisée par une
trop grande surface. La photocopie sera décollée, remplacée et 'maquillée'.
Une autre idée à saisir sur un immeuble. ...

Le même redimensionné pour détourage et collage, ou pour une simple copie à main levée….

Il faut se recaler à la place du grapheur, c’est-à-dire à sa hauteur, (sachant que certains


malins soient équipés d’escabeaux!), il faut néanmoins bien assimiler l’échelle 1/87 vis-à-
vis du matériel à 'graffer'.
Témoin de la réalité, un exemple d’un tag recouvert par un autre 'à main levée', (attention à la
hauteur !).
Mais, bien entendu, on peut toujours aller plus loin ! L’imagination est vaste comme en
témoignent ces vues du faisceau de St-Pierre-Des-Corps/Tours.
Au passage, le modéliste attentif aura évidemment remarqué la patine générale, comme
d'habitude plutôt 'marquée', du matériel fret…

*Au-delà de la perspective du meilleur «modélisme d'atmosphère» recherché


par les ferrovipathes et, au vu du nombre et de la qualité des tags apposés sur
les wagons de fret, peut-on les considérer comme un vrai art contemporain !
Voila certainement de quoi occuper les modélistes amateurs d'art pendant quelques jours de pluie...

Photos: Hervé LECLERE & internet (DR) . Avril 2021