Vous êtes sur la page 1sur 21

Les data centers

destinés à des utilisateurs


multi-locataires et le
développement durable
Ambitions et réalité

COMMANDÉ PAR

SEPTEMBRE 2020

©COPYRIGHT 2020 451 RESEARCH. TOUS


DROITS RÉSERVÉS.
À propos de ce document
Un livre noir et blanc est une étude basée sur des données d'enquête
primaires qui évalue la dynamique du marché d'un segment clé de la
technologie d'entreprise à travers le prisme de l'expérience "du terrain"
et les opinions de vrais spécialistes - ce qu'ils font, et pourquoi ils le font.

À PROPOS DE L'AUTEUR

DANIEL BIZO
ANALYSTE PRINCIPAL POUR LES SERVICES ET
INFRASTRUCTURE DE DATA CENTER
Daniel Bizo est analyste principal pour les data
centers et la chaîne infrastructure principale
chez 451 Research. Ses recherches se
concentrent sur la conception, la construction
et les opérations de data centers avancés, tels
que les data centers modulaires préfabriqués,
le refroidissement et les installations intégrées
hautement efficaces, ainsi que
la gestion informatique pour obtenir des
résultats économiques supérieurs. Daniel
contribue régulièrement à la recherche sur les
technologies de silicium et de systèmes de
451 Research dans le canal de l'infrastructure
logicielle et des systèmes. Dan est également
membre du 451 Research’s Center of
Excellence for Quantum Technologies

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 2


Introduction
La colocation, appelée également data centers pour multi-locataires (MTDC), forme une partie
essentielle et croissante du monde des data centers, et dessert les clients d'un large éventail
de services de l'économie mondiale, des micro-entreprises aux grandes entreprises, en passant
par les entreprises régionales de services informatiques, et les fournisseurs mondiaux de
contenu et d'infrastructures ultra-évolutives. La croissance rapide de la demande de services à
moyen terme témoigne de la valeur qu'ils offrent en terme de rapidité de commercialisation, de
richesse en terme d'options de connectivité et de modèle de crédit-bail.

La capacité du marché MTDC mondial par puissance disponible a augmenté de 62,4 % au cours
des cinq années qui ont suivi 2019, soit un taux de croissance annuel de 10,2 %, selon la 451
Research Datacenter KnowledgeBase. D'ici 2024, 451 Research prévoit une augmentation de
35,2 % de la capacité du MTDC à l'échelle mondiale, excédant 32 gigawatts d'énergie électrique
disponible pour les systèmes informatiques des clients. Ceci est comparable aux besoins en
électricité d'un pays de taille moyenne comme l'Espagne ou à la consommation moyenne de la
Californie.

La prolifération des data centers a cependant attiré l'attention sur la croissance de leur
consommation de ressources. Ces dernières années, les législateurs et le public sont devenus
plus curieux quant à l'impact environnemental des services en ligne populaires comme la
diffusion de vidéos en continu, la navigation sur les médias sociaux riches en contenu et les
jeux en ligne. Bien que les plus grandes entreprises technologiques du monde soient les
plus pressantes, la sensibilisation générale sur les data centers et leurs répercussions
sur l’environnement augmente rapidement, ce qui augmente les normes environnementales
attendues des partenaires du MTDC.

Dans les années à venir, les acteurs technologiques majeurs et leurs fournisseurs de data
centers devront répondre aux questions relatives à leurs pratiques en terme de développement
durable et démontrer qu'ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour améliorer leurs
performances. Les fournisseurs de services informatiques et les fournisseurs de services Cloud
contribuent à instaurer une économie mondiale plus respectueuse de l'environnement en
améliorant l'efficacité dans presque tous les secteurs, y compris l'informatique d'entreprise.

Les clients d'entreprise sont eux aussi devenus beaucoup plus conscients de l'augmentation
des attentes que leur impose le public. Ainsi, 86 % des entreprises de l'indice S&P 500 ont
publié un rapport sur la développement durable en 2018, contre seulement 20 % en 2011,
note l'Institut de gouvernance et de responsabilisation. Ces rapports sont couplés avec des
comparatifs par rapports à leurs pairs, ce qui incite les organisations à prendre en compte les
facteurs environnementaux dans leur processus décisionnel. Il ne s'agit pas seulement de
bonnes optiques, mais d'un facteur qui exerce une influence croissante sur les partenaires
commerciaux, les clients et les investisseurs. En fait, les évaluations1 S&P Global (Standard &
Poor's) offrent désormais des possibilités d'investissement bénéfiques pour l'environnement
(évaluations vertes), ainsi que des pratiques de gouvernance socialement responsables
environnementale, sociale et de gouvernance, ou score ESG (Environnement-Social-
Gouvernance).

1 451 Research fait partie de S&P Global Market Intelligence; S&P Global Ratings est une division gérée séparément de S&P Global.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 3


Pour voir comment ils perçoivent l'importance du développement durable et comment ils
mettent en place des initiatives en matière de développement durable afin d'obtenir de meilleurs
résultats dans le fonctionnement de leur data center, Schneider Electric a chargé 451 Research,
un cabinet d'étude et de conseil sur le marché des technologies, de mener une étude sur les
opérateurs du MTDC. Nous avons interrogé plus de 800 fournisseurs de services de data centers
du secteur, dont la plupart offrent une combinaison de services informatiques et professionnels,
en plus des installations de colocation - en fait, un fournisseur sur trois offre des services
purement liés aux installations. Les entreprises répondantes exploitent des data centers dans
plus de vingt-quatre pays, essentiellement aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Chine, en
Allemagne, en Inde, en France, en Australie et aux Pays-Bas.

Figure 1 : Services offerts par les opérateurs participants du MTDC


Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Laquelle des propositions suivantes décrit le mieux le profil de votre entreprise ?

Services de colocation Pure player (vente au détail)


5% 11% (pas de services professionnels ou informatiques)
6%
Grossiste de data centers Pure-Play
7% (pas de services informatiques/professionnels)
13% Un mélange de services de colocation et de "grossiste"
en data center (pas de services informatiques/professionnels)
Principalement de la colocation de data centers avec services
14% informatiques (hébergement, services gérés, intégration, etc.)
Principalement des services "de gros" de data centers avec des services
informatiques (hébergement, services gérés, intégration, etc.)
15%
Hébergeant principalement des services d'infrastructure informatique
Cloud avec des offres de colocation
Fournisseur de services principalement géré en colocation
29% Autres services professionnels avec une offre de colocation

Près de la moitié des participants à l'enquête avaient des titres de niveau cadre supérieur, tels
que - Chief Information Officer (CIO) et Chief Information Security Officers (CISO) étant les
plus représentés, et un cinquième ayant des titres de niveau directeur ou de gestion dans les
opérations. Le reste des répondants couvrant des rôles techniques.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 4


Synthèse
La demande pour des applications plus commerciales, scientifiques et friandes de technologies
de l'information a stimulé le développement du secteur du MTDC (colocation), qui offre des
installations stratégiques facilement accessibles dans le monde entier, généralement à proximité
des zones métropolitaines où les entreprises et les consommateurs se concentrent. Pour 451
Research, le secteur du MTDC est non seulement un fournisseur d’infrastructures clés pour les
systèmes informatiques et de télécommunication qui sous-tendent ces applications, mais aussi un
catalyseur pour l’économie numérique.

Les nombreuses possibilités de connexion croisée et la proximité avec les entreprises et les
consommateurs que le secteur de la colocation (MTDC) offre constituent un terrain fertile
pour le développement et la croissance des services numériques. Aujourd'hui, par exemple, un
développeur de logiciels en tant que service basé en Pologne peut facilement servir ses clients
nord-américains à l'aide de plusieurs data centers en colocation aux États-Unis. Ceci améliore la
réactivité du service, réduit les coûts liés à la bande passante et aide le développeur à se conformer
aux réglementations en matière de protection des données, sans devoir construire ni exploiter une
infrastructure de data center dans son pays.

Le marché de la colocation (MTDC) continuera d'être florissant, du fait de l'expansion continue


de l'économie numérique, mais ceci s'accompagnera aussi d'attentes plus élevées. Plus le
secteur est grand, plus il reçoit d'attention en tant que grand consommateur d'électricité et
d'eau, et également qu'en tant qu'important émetteur de gaz à effet de serre. Même si les pays
en développement à moyen terme pourraient se considérer comme de simples fournisseurs
de services back-end (un intermédiaire entre les entreprises, les fournisseurs de services et les
consommateurs), l'examen est inévitable.

Notre enquête montre que les opérateurs de la colocation sont conscients de cette préoccupation
et prennent des mesures pour devenir plus durables. Environ 43 % des fournisseurs interrogés
déclarent avoir mis en place une initiative stratégique de développement durable pour améliorer
de façon globale la conception et l'exploitation de leurs data centers. Un nombre similaire de
personnes ont indiqué qu'elles exécutent des programmes de développement surable qui peuvent
être loin d'être complets, mais qui visent toujours à apporter des améliorations majeures à
certaines parties de l'infrastructure et aux pratiques d'exploitation.

Bien qu'il semble y avoir une certaine corrélation avec la taille de l'entreprise, la différence entre
les régions est importante. En moyenne, les opérateurs basés dans la zone EMEA sont moins
stratégiques en matière d'efficacité et de développement que leurs homologues basés aux États-
Unis (moins de 30 % contre 54 %), mais les fournisseurs de colocation chinois se démarquent :
68 % d’entre eux ont déclaré avoir des programmes complets.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 5


Figure 2 : Approches des opérateurs du colocation en matière d'efficacité et de développement durable des res-
sources
Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Laquelle des propositions suivantes caractérise le mieux l'approche de votre entreprise en matière d'efficacité et de
développement durable des ressources ?
Base : Tous les répondants (n=825)

2%

13%
Nous avons un programme de développement durable stratégique pour
améliorer globalement la façon, dont nous concevons, construisons et
exploitons les infrastructures.

Nous avons mis en place un important programme de développement


43%
durable pour améliorer certains domaines de conception, de construction
et d'exploitation, mais ce n'est pas complet.

L'efficacité et la développement durable ne sont pas stratégiques, mais


nous avons des initiatives liées à l'efficacité, visant à améliorer des
domaines spécifiques de nos opérations.

41% L'efficacité et le développement durable ne sont pas une priorité à ce stade,


et nous n'avons pas actuellement de programmes d'efficacité ou de
développement durable des infrastructures en place.

Il est important de noter que les coûts ne sont pas l'un des principaux moteurs de ces initiatives -
seulement 10 % des répondants ont déclaré que les économies associées aux gains d'efficacité
étaient la principale raison d'entreprendre des programmes de développement durable - mais
ce n'était pas plus le cas pour l'avis de l'opinion publique, la gestion des risques à long terme
ou la valeur de l'entreprise. Au contraire, les exigences des clients ont le plus d'impact sur
l'importance du développement durable, plus d'un quart des répondants les ayant désignées
comme le principal moteur de la mise en oeuvre d'une initiative de développement durable, et
la moitié l'a considérée comme étant dans les trois principaux moteurs. En moyenne, les petits
fournisseurs de colocation ont noté ce facteur supérieur comme facteur moteur, sans doute
parce qu'ils dépendent plus de quelques clients, alors que leurs homologues sont plus grands et
plus diversifiés.

Le deuxième facteur le plus important a été la résilience opérationnelle à long terme à 40 %,


ce qui a un sens dans une ère d'événements météorologiques extrêmes comme les vagues de
chaleur, l'humidité, les inondations et les incendies. La réduction de l'utilisation des ressources
telles que l'électricité et l'eau est non seulement une bonne chose pour l'environnement, mais
elle place également un data center dans une meilleure position pour faire face à une panne de
courant majeure plus longue dans ses réserves d'énergie et d'eau.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 6


Figure 3 : Facteurs d'initiatives de développement durable
Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Parmi les facteurs suivants, lesquels sont les plus importants pour dynamiser les initiatives actuelles en matière d'efficacité
et de développement durable au sein de votre entreprise ? (Nommez en 3)

Les exigences des clients 50%

La résilience opérationnelle à long terme 40%

Les exigences règlementaires 36%

Économies de coûts gr ce à l'efficience 35%

L'opinion publique 35%

La pression compétitive 30%

La gestion des risques juridiques à long terme 29%

La bonne citoyenneté d'entreprise 23%

Des incitations financières externes 20%

La résilience opérationnelle est souvent négligée dans les discussions sur le développement
durable, qui tendent à se concentrer sur l'impact environnemental plutôt que sur la façon dont
l'environnement en mutation affecte les infrastructures stratégiques. Même si les effets du
changement climatique restent difficiles à prévoir en détail, même avec les modèles informatiques
les plus avancés, il est possible d'atténuer les risques en préparant des protocoles de maintenance
et d'exploitation, en choisissant différentes technologies ou en modifiant les priorités de sélection
des sites.

Les data centers bien conçus sont toujours amortis avec des marges de sécurité considérables
en matière de dimensionnement et de résilience des systèmes critiques comme l'alimentation,
le refroidissement et la sécurité physique. Toutefois, le changement climatique va probablement
enfreindre certaines hypothèses sous-jacentes pour un nombre croissant de sites, ce qui
amoindrira ces marges. Les exigences réglementaires et l'opinion publique, ainsi que les
économies réalisées, étaient en lisse pour une troisième place. Dans l'ensemble, les opinions des
intervenants externes restent le facteur le plus important, suivies par la capacité de survie à long
terme, et enfin les coûts.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 7


Figure 4 : Préparation aux changements climatiques
Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Parmi les initiatives suivantes, laquelle votre organisation mène-t-elle actuellement en préparation au changement
climatique ?

Nous nous préparons à une augmentation


44%
d'événements météorologiques violents

Nous prenons des mesures


40%
pour atténuer le risque accru d'inondations

Nous réévaluons la sélection des sites en fonction de


49%
températures plus élevées, inondations accrues ou pénurie d'eau

Nous réévaluons la sélection des technologies basé sur des


51%
plages de température changeantes, la disponibilité de l'eau, etc.

Nous reportons rigoureusement l'énergie et le carbone de l'IT et


38%
des data centers à notre service développement durable corporate

Nous ne nous adaptons pas


aux impacts du changement climatique pour le moment 5%

Notre enquête suggère que les acteurs de la colocation (MTDC) sont beaucoup plus conscients
des changements climatiques que l'industrie des data centers dans son ensemble; environ la
moitié d'entre elles modifient potentiellement les systèmes de refroidissement qu'elles achètent
et l'emplacement où elles construisent un site qui pourrait être opérationnel dans 20 ans.
Traditionnellement, les concepteurs de data centers ont étudié les données météorologiques
historiques pour identifier les pics de température et d'humidité lors de la spécification des
équipements d'alimentation et de refroidissement. Aujourd'hui, ils peuvent avoir besoin de
prendre en compte la probabilité de nouveaux extrêmes dans le futur, y compris non seulement la
température, mais aussi le risque plus élevé de pannes de réseau et de sécheresse dans les ondes
thermiques. Pour les sites existants, les événements météorologiques violents et l'augmentation
des risques d'inondation figurent également en tête de liste, et les mesures d'atténuation peuvent
s'avérer coûteuses.

Plus l'entreprise est grande, plus elle est susceptible de prendre en compte les effets négatifs
que le changement climatique peut avoir sur sa flotte de data centers. Le choix du site est le point
pour lequel les plus grands fournisseurs de services de data centers considèrent le changement
climatique comme étant le plus important, ce qui est prudent compte tenu de ce qui est
susceptible d'être un investissement de dizaines de millions de dollars. En raison de la complexité
inhérente à la modélisation climatique, à l'évaluation des risques géospatiaux et à leur interaction
avec les décisions d'ingénierie, les opérateurs de data centers seront probablement les bienvenus
parmi les fournisseurs et les consultants technologiques.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 8


Principales conclusions de l'enquête
Notre enquête mondiale auprès des fournisseurs de services du MTDC (colocation) donne un
aperçu d'un secteur en transition. Il y a dix ans, toute la notion d'efficacité et de développement
durable était une nouveauté complète. la plupart des opérateurs n'avaient même pas collecté de
données ni mesuré leurs performances d'exploitation, ni fait de choix technologiques différents,
ni pris en compte l'énergie renouvelable. Aujourd'hui, la situation ne pouvait pas être plus
différente, et d'autres changements sont encore à venir.

Ce changement de comportement s'est produit au cours de la dernière partie de la décennie,


dans le cadre du développement d'équipements de distribution d'énergie à faible perte, de
produits de refroidissement hautement efficaces et de la large adoption du logiciel de gestion
d'infrastructure pour data center (DCIM). La DCIM - outils permettant aux opérateurs de
collecter, de normaliser, de surveiller et d'analyser les données, y compris l'extrapolation des
tendances - est fondamentale pour exploiter un data center efficace.

La moitié des répondants ont déclaré que leur entreprise avait adopté la DCIM, 42 % utilisant
des outils DCIM commerciaux et 31 % utilisant un code DCIM national - la plupart des utilisateurs
de DCIM ont une combinaison des deux. En outre, un quart des professionnels interrogés ont
déclaré que leur entreprise utilise des outils de création de rapports personnalisés. Comme on s’y
attend, les plus grands exploitants sont plus susceptibles d’avoir des déploiements commerciaux
de DCIM en place - la pénétration est supérieure à 50 % pour les entreprises de colocation
comptant plus de 1 000 employés, comparativement à moins de 33 % pour celles comptant
moins de 250 employés. Géographiquement, l'adoption par les fournisseurs de colocation
(MTDC) japonais et EMEA est significativement plus faible qu'aux États-Unis, en Chine et en Inde.

Il est intéressant de noter que 45 % ont déclaré avoir une plate-forme de gestion de l'énergie et
de la développement durable en place, un type de produit relativement plus récent qui a gagné
en popularité au cours des cinq dernières années et qui aurait pu être associé à des systèmes de
gestion de l'alimentation largement utilisés.

L'utilisation la plus courante des outils de gestion des data centers, outre la gestion des alertes
de base, est la surveillance en temps réel des équipements critiques qui garantissent le bon
fonctionnement de l'installation : 58 % des opérateurs du MTDC (colocation) interrogés ont
adopté une telle fonction. Une seconde (56 %) est la collecte de données pour les rapports sur
les performances d'exploitation, telles que l'utilisation, la consommation d'énergie et l'efficacité
de la consommation d'énergie, qui doivent être vus par les cadres supérieurs.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 9


Vous ne pouvez pas gérer, ce que vous ne mesurez pas
La mesure est essentielle lorsqu'il s'agit de l'efficacité et du développement durable d'un
système complexe comme un data center. En revanche, près de la moitié des répondants
interrogés ont déclaré que leur organisation ne génère pas de rapports sur les mesures
opérationnelles de leurs data centers.

Figure 5 : Rapports à l'intention des cadres supérieurs sur les mesures opérationnelles clés (p. ex., utilisation, consom-
mation d'énergie, PUE, etc.)
Source : 451 Research - Enquête personnalisée

7%

25% 12%

Non utilisées / Pas prises en considération

Testées mais abandonnées

Utilisées

En cours d’évaluation

56%

En général, notre enquête a révélé que les fournisseurs de services de colocation (MTDC)
effectuent un suivi d'un large éventail de mesures. Pour les activités des data centers, la
consommation d'énergie est généralement la ligne de dépense la plus importante et nécessite
donc un examen plus approfondi sous plusieurs angles : tendances de la consommation,
efficacité, prix, sources d'énergie, etc. L'efficacité énergétique (PUE) est une mesure largement
suivie par les prestataires de services de colocation, même si elle n'est pas omniprésente ; la
moitié des répondants ont déclaré que l’indicateur d’efficacité énergétique est mesuré dans
leurs flottes et 38 % d’entre eux suivent l’indicateur d’efficacité énergétique sur certains de leurs
sites, sinon tous, de sorte que près de 90 % des répondants ont indiqué qu’ils suivent l’indicateur
d’efficacité énergétique sur certains de leurs sites ou sur tous leurs sites.

Les calculs de PUE aident les opérateurs à voir l'efficacité énergétique des installations de
leurs data centers par rapport aux autres, ainsi qu'au secteur dans son ensemble. Défini
comme le rapport entre l'alimentation totale du data center et la charge informatique prise
en charge, le PUE capture le sur-débit d'énergie associé aux pertes et au refroidissement de
distribution électrique (et généralement les fonctions auxiliaires marginales telles que les
systèmes d'éclairage et de sécurité). Bien qu'il ne tienne pas compte de l'efficacité des systèmes
informatiques, il peut informer (lorsqu'il est utilisé correctement) pour aider aux décisions
d'investissement sur les améliorations en matière d'efficacité. L'efficacité des ressources est au
coeur de la développement durable.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 10


Figure 6 : Suivi de l'efficacité de la consommation d'énergie
Source : 451 Research - Enquête personnalisée

4%
8%

Utilisé sur tous les sites et dans toute l'entreprise

Utilisé sur certains sites


51%
Non utilisé

38% Inapplicable

Un nombre similaire de fournisseurs de services de colocation (MTDC) surveillent l'utilisation des


technologies de l'information (deux tiers de nos répondants offrent une combinaison de services
d'installation et de technologies de l'information), ce qui constitue généralement une bonne
solution pour gagner en efficacité. L'utilisation plus stratégique de serveurs est non seulement
un gage de bon sens pour l'entreprise, mais elle peut également considérablement améliorer
l'efficacité énergétique de toute l'infrastructure.

Au-delà de la consommation d'énergie des infrastructures, ce qui compte, c'est la façon dont
l'énergie est générée, ou plus précisément les émissions de gaz à effet de serre qui en résultent.
L'intensité en carbone (la quantité de dioxyde de carbone et de gaz équivalents produits par
kilo watt heure d'électricité) du réseau électrique est essentielle pour calculer l'impact sur
l'environnement. De ce point de vue, le fait que seulement 37 % des répondants aient déclaré
suivre l'intensité du carbone dans toute leur organisation semble peut-être faible comme début,
mais 42 % ont déclaré le suivre dans certaines de leurs installations, ce qui porte le total de ceux
qui suivent l'intensité du carbone à près de 80 %. Il convient de noter que toutes les juridictions
n’imposent pas directement aux opérateurs de data centers des réglementations sur les
émissions de CO2, comme c’est le cas, par exemple, avec la directive sur l’efficacité énergétique
de l’Union européenne.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 11


Figure 7 : Suivi de l'intensité du carbone du réseau
Source : 451 Research - Enquête personnalisée

7%

14%
37% Utilisé sur tous les sites et dans toute l'entreprise

Utilisé sur certains sites

Non utilisé

Inapplicable

42%

Même si cela est rare par rapport aux émissions indirectes au moyen du réseau électrique,
l'écrasante majorité des prestataires de services de contrôle de colocation enregistrent
également les émissions directes de leurs data centers, principalement celles des générateurs
lors des tests et des périodes d'interruption du réseau.

En plus des émissions d'énergie et de CO2, la gestion de l'eau est un problème que 451 Research
prévoit de traiter comme un sujet extrêmement sensible dans certains endroits. Alors que la
consommation d'énergie est liée aux causes du changement climatique, la consommation d'eau
est contestée dans les zones affectées négativement par le changement climatique. L'eau
deviendra un sujet plus pressant dans un plus grand nombre d'endroits à cause des sécheresses,
mais aussi à cause de l'augmentation de la consommation en raison de la croissance de la
population dans les villes et par les industries et les exploitations agricoles qui supportent de plus
grandes populations.

La Californie, l'Afrique du Sud et l'Inde sont des exemples de premier ordre, en effet les pénuries
d'eau peuvent être graves chaque année pendant une saison sèche. Il est intéressant de suivre
la consommation d'eau et l'efficacité de la consommation d'eau, c'est-à-dire le rapport entre la
consommation d'eau et la consommation électrique des services informatiques.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 12


Figure 8 : Suivi de l'efficacité de la consommation d'eau
Source : 451 Research - Enquête personnalisée

7%

13%

Utilisé sur tous les sites et dans toute l'entreprise


40%
Utilisé sur certains sites

Non utilisé

Inapplicable

40%

Lorsqu'il s'agit d'améliorer l'efficacité des infrastructures, la distribution d'énergie est le


domaine le plus populaire. Au cours des dernières années, la distribution d'énergie est devenue
extrêmement efficace (au-dessus de 90 %) sur la courbe de charge, mais les équipements
plus anciens ont tendance à souffrir d'une dégradation majeure de leur efficacité une fois
que l'utilisation tombe en dessous de 50 % - ce qui est trop typique dans de nombreux data
centers en raison de pratiques d'« excédent de provisionnement » de capacité. Mais l'efficacité
énergétique ne concerne pas uniquement les nouveaux équipements. il s'agit également
d'équilibrer la charge entre les systèmes d'alimentation et de réévaluer les besoins en capacité
d'alimentation en fonction des mesures de charge réelles, plutôt que de prendre la puissance
de la plaque signalétique (ou de la plaque signalétique arbitrairement datée) des serveurs et des
systèmes de stockage. Toutes ces étapes doivent permettre de libérer de l'énergie inutilisée,
de différer les investissements dans de nouvelles capacités et d'augmenter l'utilisation au fil
du temps. Les grands exploitants sont plus susceptibles de concentrer leur attention sur ce
domaine.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 13


Figure 9 : Améliorations de l'efficacité et du développement durable de l'infrastructure
Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Quelles améliorations en matière d'efficacité et de développement durable votre entreprise envisage-t-elle activement
dans les deux prochaines années ?

Optimiser la distribution électrique


47%
sur les data centers existants

Améliorer l'infrastructure de
47%
distribution électrique du data center

Améliorer l'infrstructure
40%
de refroidissement du data center

Optimiser l'efficience du refroidissement


des data centers existants 36%

Augmenter l'utilisation des serveurs


35%
(internes ou ceux des locataires)

Le refroidissement est arrivé en deuxième juste après l'alimentation électrique, avec des mises
à niveau vers des systèmes de refroidissement qui finissent par s'optimiser. Le refroidissement
des data centers a été un domaine d'innovation important au cours des 10 dernières années en
raison de sa demande d'énergie historiquement élevée, alimentée par une habitude de sur-
refroidissement : les ventilateurs et les compresseurs travaillant à pleine charge tout le temps. La
colocation a mené une grande partie du changement avec des installations et des architectures
de refroidissement mieux conçues qui exigent une énergie considérablement moindre grâce
à des paramètres de température relâchés, des ventilateurs à vitesse variable et, surtout, une
utilisation réduite des compresseurs.

L'augmentation de l'utilisation des serveurs est le troisième domaine le plus populaire pour
améliorer l'efficacité des colocations (MTDC) , car la plupart offrent également des services
informatiques. La différence d'efficacité (performances par watt de la charge de travail) entre
une utilisation faible et élevée du serveur peut aller jusqu'au facteur trois, ce qui explique
également en partie pourquoi les fournisseurs d'hébergement et de Cloud sont prêts à
proposer un tarif spot très agressif pour les charges de travail légères et les services librement
programmés s'exécutant sur une infrastructure partagée. L'élimination des serveurs inactifs (ou
zombies) a également été une initiative relativement populaire, chez un peu plus du quart des
répondants.

L'origine du financement de ces programmes définit en grande partie leur ambition. Les budgets
de mise à niveau des technologies d'accès représentent un défi commun aux activités des data
centers d'entreprise. Même lorsqu'elles sont essentielles pour les services et les processus

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 14


internes destinés aux clients, l'exécution de l'infrastructure n'est généralement pas la fonction
principale de la plupart des entreprises, et l'efficacité en tant qu'impératif de développement
durable prend une place de choix. Cette limitation génère des initiatives d'efficacité qui traitent
uniquement des parties de l'infrastructure, améliorant généralement les actifs existants plutôt
que de mettre en oeuvre des révisions majeures.

Toutefois, la gestion de l'infrastructure du data center est complètement l'affaire des fournisseurs
de services de colocation, et elle apparaît dans le tableau du financement. Près d'un quart des
personnes interrogées ont déclaré que leur organisation avait un budget d'entreprise dédié
au développement durable, ce qui devrait permettre une réflexion stratégique au-delà de la
portée de l'infrastructure, comme les achats d'énergie renouvelable et le suivi de la chaîne
d'approvisionnement en CO2. 43 % ont également déclaré disposer de budgets centralisés en
matière d'efficacité de l'infrastructure et de développement durable, ce qui favorise une approche
globale de la conception, de la conception et de l'exploitation de l'infrastructure.

Figure 10 : Financement des programmes de développement durable


Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Dans votre entreprise, d'où proviennent principalement les fonds consacrés aux programmes d'efficacité et de
développement durable ?

3%
11%
24%
Budget corporate dédié au développement durable

Budget efficience et développement durable des


infrastructures centrales (maintenance et informatique)
18%
Budget efficience et/ou développement durable
des installations data center centrales
Budget informatique central

Budgets régionaux ou locaux

43%

Le développement durable est une bonne affaire et présente bien


Ce qui motive ces investissements est, sans surprise, le désir de convaincre les clients d'exploiter
des infrastructures haut de gamme. Près d'un tiers des représentants de colocation (MTDC)
ont déclaré que tous leurs clients souhaitaient des engagements contractuels contraignants
en matière d'efficacité et de développement durable , tandis que 44 % ont déclaré que cela
était vrai pour la plupart de leurs clients. Les grandes entreprises et les fournisseurs de
services informatiques (en particulier les grandes entreprises du Cloud) ont généralement des
exigences strictes en matière d'efficacité de l'infrastructure, car elles filtrent leurs rapports de
développement durable respectifs. En termes simples : ils ne peuvent pas se permettre d'utiliser
des fournisseurs de colocation (MTDC) qui ne donnent pas la priorité aux normes de haute
efficacité et de développement durable .

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 15


Figure 11 : Importance de l'efficacité/le développement durable pour les clients
Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Parmi les caractéristiques suivantes, laquelle caractérise le plus l'importance de l'efficacité et du développement durable
aujourd'hui pour vos clients ?
2% 1%

7% Tous nos clients veulent voir des engagements contractuels forts


engagements d'efficience et de développement durable

30% La plupart des clients escomptent avoir des clauses d'efficience


et de développement durable dans le contrat
17%
uelques clients demandent à avoir des clauses d'efficience
et de développement durable dans le contrat

Peu de clients demandent des engagements contractuels sur le sujet


large du développement durable, mais envisagent l'efficience.

La plupart des clients ne demandent pas d'engagements contractuels


sur l'efficience ou le développement durable

Aucun client ne demande d'engagements contractuels


44% en terme d'efficience et de développement durable

En plus de répondre directement aux besoins des clients, les opérateurs surveillent de près ce
que propose la concurrence pour ne pas se laisser distancer. La majorité de nos répondants,
57 %, pensent que l'efficacité et le développement durable seront des facteurs de différenciation
concurrentiels d'une grande importance dans trois ans, par rapport à la valeur actuelle de 26 %.
Ce qui fait totalement sens : Le plus souvent, les décisions sont fondées non seulement sur
les mérites technique et sur le prix, mais aussi sur l'impression générale et, en fin de compte,
sur la confiance qu'un fournisseur de colocation peut développer. De solides engagements
en matière d'efficacité et de développement durable peuvent être perçus comme une bonne
gestion de l'infrastructure. La complexité inhérente à la gestion du cycle de vie du data center,
de la conception aux chaînes d'approvisionnement, en passant par la mise hors service, crée une
marge de différenciation suffisante.

La dernière composante majeure pour les clients gagnants est la bonne publicité : les bâtiments
de data centers de pointe qui permettent d'atteindre des performances extrêmes, l'utilisation
d'énergie renouvelable ou tout ce qui rend le data center moins lourd pour l'environnement fait
la une des journaux. Même les fournisseurs de colocation (MTDC) relativement petits peuvent
constater que les médias locaux et commerciaux s'intéresseront à leurs activités individuelles
dans une région métropolitaine pour diverses raisons - la création d'emplois, les investissements
ou la simple curiosité à propos de l'endroit où vivent les services en ligne. Les clients et le public
aiment voir des mesures concrètes en matière de responsabilité environnementale, telles que
l'achat d'énergie à faible empreinte carbone et la réduction des pertes d'eau.

Pourtant, seulement un cinquième des répondants envisage de faire appel à l'électricité à faible
émission de carbone (sous la forme de services publics de commutation, d'accords d'achat
d'énergie ou de crédits d'énergie renouvelable) ou de réduire activement la consommation
d'eau au cours des 12 prochains mois. Atteignant environ un tiers lorsqu'ils envisagent les deux
prochaines années.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 16


Obstacles restants
Les opérateurs de la colocation estiment que l'expertise et les compétences techniques, suivies
de près par les ressources financières et le leadership stratégique, sont les ingrédients les plus
importants pour que les programmes d'efficacité et de développement durable soient couronnés
de succès. L'expertise technique est d'autant plus importante pour les petits opérateurs de
la colocation (MTDC), probablement parce qu'ils ont moins d'ingénieurs que les principaux
fournisseurs de services pour les data centeres.

Figure 12 : Facteurs qui génèrent des programmes de développement durable réussis


Source : 451 Research - Enquête personnalisée

Compétences techniques et expertise du terrain 73%

Ressources financières 71%

Leadership stratégique en développement durable 70%

Des incitations adéquates du marché 45%

Bande passantedes organisations


38%
en temps et en attention

Autre 11%

Q : Selon vous, quels sont les facteurs les plus importants qui rendent les programmes de développement durable efficaces ?

Sur le plan régional, il y a peu de différence entre les fournisseurs de colocation (MTDC), à
quelques exceptions près. En Inde, en Chine, à Singapour et au Moyen-Orient, les personnes
interrogées estiment généralement que l'expertise technique est plus importante pour mener à
bien un projet de développement durable. En Europe de l'Ouest, les fournisseurs de colocation
(MTDC) estiment que les ressources financières sont l'ingrédient le plus important et considèrent
que le leadership stratégique est moins important, que leurs homologues aux États-Unis ou
dans d'autres parties du monde. Ils estiment plutôt que les incitations du marché sont plus
importantes, alors que d'autres régions mettent en avant les organisations. Cela peut suggérer
que les opérateurs en Europe occidentale ont plus de mal à financer de manière adéquate des
projets majeurs en matière d'efficacité et de développement durable, d'où l'accent mis sur la
puissance de feu financière et un lien vers les flux de revenus (clients gagnants) ou l'amélioration
des résultats financiers (économies, remises, etc.).

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 17


Conclusions
L'efficacité et le développement durable des data centers sont un sujet de réelle importance
dans le secteur des data centers, et notre enquête montre qu'ils figurent en tête de la liste
des priorités pour les fournisseurs de services de colocation (MTDC) du monde entier. En fin
de compte, les attentes des clients, des législateurs et du grand public ne feront que devenir
plus pressantes à mesure que les effets du changement climatique s'accentueront. Tandis que
l'infrastructure mondiale du data center se développe en réponse à la demande croissante
de services numériques, l'intérêt pour son impact environnemental considérable s'en trouve
également accru.

Les professionnels de la colocation (MTDC) s'accordent sur ces perspectives. Plus de la moitié
d’entre eux (57 %) s’attendent à ce que la différenciation concurrentielle soit très importante
en trois ans, soit une hausse par rapport à la valeur actuelle de 26 %. Fait positif, seul un nombre
insignifiant d'opérateurs de la colocation (MTDC) a estimé que l'efficacité et le développement
durable n'étaient pas importants.

Figure 13: Impact du développement durable sur la différenciation concurrentielle


Source : 451 Research - Enquête personnalisée
Q : Comment évalueriez-vous l'importance de l'efficacité et du développement durable dans la différenciation concurrentielle
de votre entreprise, aujourd'hui et dans trois ans ?

Pas important Un peu important Relativement important Important Très Important

1%

Dans 3 ans 11% 30% 57%

2%

1%

Actuellement
20% 50% 26%

3%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

Contrairement peut-être au ton des politiques publiques dans les régions respectives, les
répondants américains ont accordé une note très élevée à l'importance concurrentielle
actuelle du développement durable 34%, contre seulement 19% pour les répondants d'Europe
occidentale. Cette différence ne change pas beaucoup avec les attentes futures : près des
deux tiers des répondants américains estiment que la question sera très importante pour
leur compétitivité par rapport à un peu moins de la moitié pour ceux d'Europe occidentale. Il

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 18


est encourageant de constater que les répondants en Chine et en Inde, les deux pays les plus
peuplés du monde, estiment que l'efficacité et le développement durable sont essentiels : 75 %
des fournisseurs de services de data center chinois et 68 % des fournisseurs indiens estiment
qu’il sera très important dans trois ans, en hausse par rapport aux valeurs actuelles de 33 % et
46 %, respectivement.

Notre enquête montre que les prestataires de services de colocation (MTDC) font déjà beaucoup
pour améliorer l'efficacité de leur infrastructure et la rendre plus durable. La motivation principale
de leurs initiatives est de répondre aux exigences des clients, dont la plupart s'attendent à des
engagements contractuels. 451 Research estime que ce facteur deviendra encore plus puissant
à mesure que les grandes entreprises technologiques et les grandes entreprises, qui, ensemble,
commandent de vastes segments de la demande des data centers, exerceront des pressions
sur leurs fournisseurs de colocation (MTDC) dans leur quête de réduire leur empreinte carbone
et eau, scrutées par le public et les organismes de réglementation. Les opérateurs de colocation
(MTDC) n'auront d'autre choix que de se conformer ou de risquer de perdre une entreprise de
valeur.

La situation actuelle du secteur du MTDC est encourageante. En moyenne, les opérateurs de


colocation (MTDC) sont beaucoup plus conscients de ces défis que les opérateurs de data
centers généraux, peut-être en grande partie parce que l'exploitation des installations de data
centers et la multitude de services qui les entourent constituent leur coeur de métier. Les
opérateurs accordent plus d'attention à la résilience opérationnelle non seulement parce que
les clients demandent une meilleure efficacité et des normes de développement durable, mais
aussi parce qu'ils se préparent aux nombreux effets potentiels du changement climatique.
La survie à long terme de leur infrastructure numérique stratégique est un angle mort pour de
nombreuses équipes d'exploitation d'entreprise qui manquent de financement et de pensée
stratégique par rapport aux fournisseurs de services de colocation.

Pourtant, la plupart des opérateurs de colocation (MTDC) ont encore beaucoup de marge
d'amélioration. Bien que des progrès prometteurs aient été accomplis dans l'adoption d'outils
de gestion avancés et de matériel d'alimentation et de refroidissement plus efficaces, de
nombreuses installations de colocation n'ont couvert que les principes de base. Environ la
moitié des fournisseurs de service de colocation n'ont pas encore mis en place une suite DCIM,
qui est fondamentale non seulement pour la collecte de données, mais aussi pour l'analyse et
l'optimisation. Les locataires plus complexes, comme les fournisseurs de services Web et Cloud,
voudront que les données en temps réel des installations soient facilement accessibles pour leur
consommation afin qu'ils puissent, à leur tour, surveiller l'état de l'infrastructure et optimiser leur
infrastructure informatique.

Les achats d'électricité à faible émission de carbone constituent un autre domaine d'amélioration
pour les fournisseurs de colocation (MTDC) de toutes tailles et en tout lieu. Un peu plus d'un
tiers des opérateurs interrogés ont déclaré qu'ils avaient tout fait pour réduire l'intensité en
carbone de l'électricité produite - comme les services publics de commutation, l'achat de
crédits d'énergie renouvelable et la passation de contrats d'achat d'énergie pour la production à
faible émission de carbone. L'électricité à faible émission de carbone ainsi que les technologies
émergentes ultra-efficaces telles que le refroidissement direct des liquides et l'optimisation
dynamique de l'alimentation électrique donnent aux fournisseurs de colocation (MTDC) des
options leur permettant de réduire considérablement leur impact sur l'environnement dans les
années à venir.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 19


Méthodologie
Notre étude s'est concentrée sur les points de vue des fournisseurs de servicesde colocation
(MTDC) en matière de développement durable et d'efficacité énergétique dans le data center.
Notre analyse s'appuie sur : une recherche fondamentale (qui a inclus une enquête sur le terrain
auprès des professionnels des data centers auprès des fournisseurs de colocation (MTDC) - soit
un échantillon de 825 personnes dans le monde entier, provenant de 19 pays), nos données
existantes et nos entretiens avec des fournisseurs technologiques et des clients dans le cadre de
nos recherches standard.

BLACK & WHITE | LES DATA CENTERS DESTINÉS À DES UTILISATEURS MULTI-LOCATAIRES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMANDÉ PAR SCHNEIDER ELECTRIC 20


À propos de 451 Research
451 Research est une entreprise de conseil et de recherche en technologie de
l'information de premier plan qui se concentre sur l'innovation technologique
et les perturbations du marché. Plus de 100 analystes et conseillers
fournissent des renseignements essentiels à plus de 1 000 organisations
clientes dans le monde entier par le biais d'une combinaison de recherche et
de données syndiquées, de services de conseil et de mise sur le marché, et
d'événements en direct. Fondée en 2000, 451 Research fait partie de S&P
Global Market Intelligence.
© 2020 451 Research, LLC et/ou ses affiliés. Tous droits réservés. La reproduction et la distribution
de cette publication, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit sans autorisation écrite
préalable est interdite. Les conditions d'utilisation relatives à la distribution, tant interne qu'externe,
seront régies par les conditions définies dans votre contrat de service avec 451 Research et/ou ses
Affiliés. Les renseignements contenus dans le présent document proviennent de sources réputées
fiables. 451 Research décline toute garantie quant à l'exactitude, l'exhaustivité ou la pertinence de
ces informations. Bien que 451 Research puisse discuter de questions juridiques liées au secteur
des technologies de l'information, 451 Research ne fournit pas de conseils ou de services juridiques
et leur recherche ne doit pas être interprétée ou utilisée comme telle.
451 Research ne saurait être tenue responsable des erreurs, omissions ou insuffisances des
renseignements contenus dans le présent document ou de leur interprétation. Le lecteur assume la
seule responsabilité de la sélection de ces matériels pour atteindre les résultats escomptés.
Les opinions exprimées ici sont sujettes à modification sans préavis.

NEW YORK, ÉTATS-UNIS


55 Water Street
New York, NY 10041+1 212 505 3030

SAN FRANCISCO, ÉTATS-UNIS


One California Street, 31st Floor
San Francisco, CA 94111
+1 212 505 3030

LONDRES, ROYAUME-UNI
20 Canada Square
Canary Wharf
London E14 5LH, UK

+44 (0) 203 929 5700

BOSTON, ÉTATS-UNIS
75-101 Federal Street

Boston, MA 02110

+1 617 598 7200

Vous aimerez peut-être aussi