Vous êtes sur la page 1sur 45

Calcul Matriciel

Dr. Najoua Essamaoui

Institut des Mines de Marrakech

2 Novembre 2020

1 / 43
Sommaire

1. Opérations sur les matrices


Egalité
Addition
Multiplication par un scalaire
Produit des matrice
Transposée

2 / 43
1- Opérations sur les matrices

Définitions

3 / 43
Définitons

Dans tout ce chapitre on note K le corps des nombres réels ou le corps


des nombres complexes.

Une matrice A de type n × p à coefficients dans K est un tableau


d’éléments de K comportant n lignes et p colonnes. On peut noter A
comme suit:
A = ( aij )(i,j)∈{1,...,n}×{1,...,p} = ( aij )

◦ Les éléments aij sont appelés les coefficients de la matrice.


◦ Le premier indice est celui de la ligne et le second est celui de la
colonne
◦ Les éléments aii sont appelés les coefficients diagonaux

4 / 43
Exemple :

◦ La matrice  
1 −1 2 4
A1 =  2 0 4 1 
−5 6 5 7
est une matrice de type 3 × 4 à coefficients réels.

5 / 43
Exemple :

◦ La matrice  
1 −1 2 4
A1 =  2 0 4 1 
−5 6 5 7
est une matrice de type 3 × 4 à coefficients réels.

◦ La matrice  
−1 2 i
A2 =  5 i + 2 4 
0 5 7
est une matrice de type 3 × 3 à coefficients complexes.

6 / 43
Exemple

◦ La matrice  
1
 6 
A3 =  
 −5 
7
est une matrice de type 4 × 1 à coefficients réels, appelée Vecteur
colonne.

7 / 43
Exemple

◦ La matrice  
1
 6 
A3 =  
 −5 
7
est une matrice de type 4 × 1 à coefficients réels, appelée Vecteur
colonne.

◦ La matrice 
A4 = 1 −1 2 4 5
est une matrice de type 1 × 5 à coefficients réels, appelée Vecteur
ligne.

8 / 43
Exemple

◦ La matrice  
1
 6 
A3 =  
 −5 
7
est une matrice de type 4 × 1 à coefficients réels, appelée Vecteur
colonne.

◦ La matrice 
A4 = 1 −1 2 4 5
est une matrice de type 1 × 5 à coefficients réels, appelée Vecteur
ligne.

◦ La matrice nulle est la matrice dont tous les coefficients sont nuls.

9 / 43
Notations : On note Mn,p (K) l’ensemble des matrices de type n × p à
coefficents dans K, et on note Mn (K) lorsque n = p.

Définition :
◦ Une matrice qui a le même nombre de colonnes et de lignes
(n = p) est dite carrée( on dit aussi d’ordre n)
◦ Une matrice carrée ( aij ) d’ordre n telle que aii = 1 et aij = 0
lorsque i 6= j s’appelle la matrice identité d’ordre n. On la note In .

10 / 43
Matrices particulières

◦ Une matrice qui a le même nombre de colonnes et de lignes


(n = p) est dite carrée ( on dit aussi d’ordre n). Les coefficients
ayant le même indice de ligne et de colonne s’appellent les
coefficients diagonaux

11 / 43
Matrices particulières

◦ Une matrice qui a le même nombre de colonnes et de lignes


(n = p) est dite carrée ( on dit aussi d’ordre n). Les coefficients
ayant le même indice de ligne et de colonne s’appellent les
coefficients diagonaux
◦ Une matrice triangulaire inférieure est une matrice carrées dont tous
les coefficents strictement au dessus de la diagonale (c-à-d d’indices
ij avec j > i) sont nuls. Par ex, la matrice
 
−2 0 0
 5 3 0 
4 2 5

est une matrice triangulaire inférieure.

12 / 43
Matrices particulières

◦ Une matrice triangulaire supérieure est une matrice carrées dont


tous les coefficents strictement au dessous de la diagonale (c-à-d
d’indices ij avec j < i) sont nuls. Par ex, la matrice
 
1 2 2
 0 −1 4 
0 0 7

est une matrice triangulaire supérieure.

13 / 43
Matrices particulières

◦ Une matrice triangulaire supérieure est une matrice carrées dont


tous les coefficents strictement au dessous de la diagonale (c-à-d
d’indices ij avec j < i) sont nuls. Par ex, la matrice
 
1 2 2
 0 −1 4 
0 0 7

est une matrice triangulaire supérieure.


◦ Une matrice diagonale est une matrice à la fois triangulaire
inférieure et supérieure. Les seuls coefficients non nuls sont donc les
coefficients de la diagonale.

14 / 43
◦ La matrice identité est la matrice diagonale dont tous les
coefficients diagonaux valent 1. La matrice suivante
 
1 0 0
I3 =  0 1 0 
0 0 1

est la matrice identité d’ordre 3.

15 / 43
1- Opérations sur les matrices

Egalité des matrices

16 / 43
Egalité des matrices

Deux matrices A et B sont égales, ce qu’on note A = B si


◦ elles ont le même nombre de lignes
◦ elles ont le même nombre de colonnes
◦ les coefficients à la même position sont égaux

Si A = ( aij ) et B = (bij ), A = B sont égales si elles sont de même type


n × p et si aij = bij pour 1 ≤ i ≤ n et 1 ≤ j ≤ p.

17 / 43
1- Opérations sur les matrices

Addition des matrices

18 / 43
Addition des matrices

Soit A = ( aij ) et B = (bij ) deux matrices du même type n × p. La


somme de A et B, que l’on note A + B, est la matrice C = (cij ) de type
n × p définie par

cij = aij + bij ∀ 1 ≤ i ≤ n ∀1 ≤ j ≤ p.

19 / 43
Exemple

Soient les deux matrices de M3,3 (R) suivantes.


   
1 2 −3 2 3 −2
A= 4 2 0  B =  1 2 −1 
3 1 −3 2 4 −3

Alors  
3 5 −5
A + B =  5 4 −1 
5 5 −6

20 / 43
Proposition : Soient A, B et C trois matrices de Mn,p (R), on a:

◦ L’addition est commutative, A + B = B + A.


◦ L’addition et associative ( A + B) + C = A + ( B + C ).
◦ La matrice nulle à n lignes et p colonnes est un élément neutre
pour l’addition A + 0Mn,p (K) = A.

21 / 43
1- Opérations sur les matrices

Multiplication par un scalaire

22 / 43
Multiplication par un scalaire

Soit A = ( aij ) une matrice de type n × p et soit λ ∈ K. La


multiplication de A par λ, que l’on note λA, est la matrice C = (cij ) de
type n × p définie par

cij = λaij ∀ 1 ≤ i ≤ n ∀1 ≤ j ≤ p.

Proposition:
Soit α, β deux éléments de K, A et B deux matrices de Mn,p (K) alors

◦ α( A + B) = αA + αB
◦ (α + β) A = αA + βA
◦ (αβ) A = α( βA)

23 / 43
Exemple

Soit la matrice  
1 2 −3 1
 4 2 0 2 
A= 
 3 1 −3 4 
−1 0 3 1
Alors
1
1 − 23 1
   
3 6 −9 3 2 2
 12 6 0 6  1  2 1 0 1 
3A =   A=
 3 1 3

 9 3 −9 12  2 2 2 −2 2 
−3 0 9 3 − 12 0 23 1
2

24 / 43
1- Opérations sur les matrices

Produit des matrices

25 / 43
Produit des matrices

On commence par définir le produit d’un vecteur ligne de type 1 × p par


un vecteur colonne de type p × 1.
Soit 
A = a11 a12 · · · a1p
et  
b11
 b21 
B= .. .
 
 . 
b p1
Le produit de A par B, que l’on note AB, est le scalaire défini par

AB = a11 b11 + a12 b21 + · · · + a1p b p1 .

26 / 43
Exemple

Soient  
2
  −1 
A= 1 2 −2 4 B=
 3 .

1
 
2
  −1 
Alors AB = 1 2 −2 4 ×
 3  = 2 − 2 − 6 + 4 = −2.

27 / 43
Produit des matrices

On définit maintenant le produit de deux matrices A et B. Pour que ce


produit soit défini il faut que le nombre de colonnes de A soit égal au
nombre de lignes de B.
Definition
Soit A une matrice de type n × p et B une matrice de type p × m. Le
produit de A par B, que l’on note AB, est la matrice C = (cij ) de type
n × m, avec cij est le produit de la i-ème ligne de A par la j-ème
colonne de B. Plus concrètement :
p
cij = ∑ aik bkj 1≤i≤n 1 ≤ j ≤ m.
k =1

28 / 43
Exemple

Soit  
1 2 3  
 −2 0 1 3
4 
A=
 1 −1
 B =  −3 2  .
1 
2 1
−2 4 1
Le produit AB est bien défini et la matrice AB est de type 4 × 2. On a
alors :  
1 10
 6 −2 
AB =   6
.
2 
−12 3

29 / 43
Exemple

Soit  
1 2 3  
 −2 0 1 3
4 
A=
 1 −1
 B =  −3 2  .
1 
2 1
−2 4 1
Le produit AB est bien défini et la matrice AB est de type 4 × 2. On a
alors :  
1 10
 6 −2 
AB =   6
.
2 
−12 3
Le produit BA n’est pas défini puisque le nombre de colonnes de B est
différent du nombre de lignes de A.

30 / 43
ATTENTION !!
◦ Le produit matriciel n’est pas commutatif.
◦ Le produit de deux matrices peut être nul alors qu’aucune des
matrices n’est nulle.

31 / 43
Proposition :
1. La multiplication est associative mais n’est pas commutative.
I ∀ A ∈ Mn,n (K) ∀ B ∈ M p,q (K) ∀C ∈ Mq,r (K)

( AB)C = A( BC )
I ∀ A ∈ Mn,n (K) AIn = In A = A.

2. La multiplication est distributive par rapport à l’addition.


I ∀ A ∈ Mn,n (K) ∀ B, C ∈ M p,q A( B + C ) = AB + AC.
I ∀ A, B ∈ Mn,p ∀C ∈ M p,q ( A + B)C = AC + BC.

32 / 43
Exemple

◦ Soit    
1 2 0 1
A= B= .
−1 3 2 1
On a    
4 3 −1 3
AB = et BA = .
6 2 1 7
Ceci montre que la multiplication de matrices n’est pas
commutative.

33 / 43
Transposée d’une matrice

Definition
Soit A = ( aij ) une matrice de type n × p. On appelle transposée de A,
que l’on note A T , la matrice A T = (bij ) de type p × n et définie par

bij = a ji ∀1 ≤ i ≤ j ∀1 ≤ j ≤ p.

34 / 43
Exemple
 
1 2 −1
 3 4 0 
1. Soit A = 
 2
. La transposée de A est
1 6 
−2 1 −3
 
1 3 2 −2
AT =  2 4 1 1  .
−1 0 6 −3

2 . Alors U T est le

2. Soit le vecteur ligne U = 1 2 −1
vecteur colonne  
1
2
UT = 
 
.
 −1 
2

35 / 43
Definition
Une matrice carrée A est symétrique si A T = A. Elle est antisymétrique
si A T = − A.

36 / 43
Definition
Une matrice carrée A est symétrique si A T = A. Elle est antisymétrique
si A T = − A.
Exemple :
 
1 2 −1
1. La matrice  2 4 0  est
−1 0 6

37 / 43
Definition
Une matrice carrée A est symétrique si A T = A. Elle est antisymétrique
si A T = − A.
Exemple :
 
1 2 −1
1. La matrice  2 4 0  est symétrique.
−1 0 6
 
0 2 −1
2. La matrice  −2 0 −1  est
1 1 0

38 / 43
Definition
Une matrice carrée A est symétrique si A T = A. Elle est antisymétrique
si A T = − A.
Exemple :
 
1 2 −1
1. La matrice  2 4 0  est symétrique.
−1 0 6
 
0 2 −1
2. La matrice  −2 0 −1  est antisymétrique.
1 1 0

39 / 43
Proposition :
1. Soit A une matrice de type n × p. alors ( A T )T = A.
2. Soit A et B deux matrices de type n × p. Alors
( A + B)T = AT + BT .
3. Soit A une matrice de type n × p et B une matrice de type p × m.
Alors ( AB)T = B T A T .

40 / 43
Definition
Une matrice carrée A d’ordre n est inversible s’il existe une matrice
carrée B d’ordre n telle que AB = BA = In . On note A−1 la matrice B
et on l’appelle l’inverse de A.

41 / 43
Definition
Une matrice carrée A d’ordre n est inversible s’il existe une matrice
carrée B d’ordre n telle que AB = BA = In . On note A−1 la matrice B
et on l’appelle l’inverse de A.

Exemple :
1. Pour tout entier naturel n ∈ N? la matrice In est inversible et
In−1 = In .
 
2 1
2. La matrice A = est inversible et on a
−1 2
 
−1 1 2 −1
A = .
5 1 2

42 / 43
Exercice 1

On considère les matrices suivantes :


 
 3
A= 1 2 1 B= .
−1
 
1 2  
2 1
C=  −2 4  D= .
1 0
3 1
 
2 −1 3
E =  1 2 4 .
0 2 1
Quels sont les produits matriciels possibles? Quels sont les matrices
carrées et les matrices symétriques?

43 / 43
Solution

◦ Pour que le produit de deux matrices soit possible, il faut que le


nombre de colonnes de la première vaut le nombre de lignes de la
seconde, alors les produits possibles sont:

AC, AE, BA, CB, CD, DB, DD, EC, EE.

◦ Les matrices carrées sont D et E.


◦ D est la seule matrice symétrique.

44 / 43
Exercice 2

Soient a et b des réels non nuls, et


 
a b
A= .
0 a

Trouver toutes les matrices B ∈ M2 (R) qui commutent avec A,


c’est-à-dire, toutes les matrices B telles que AB = BA.

45 / 43

Vous aimerez peut-être aussi