Vous êtes sur la page 1sur 28

Finance participative

Schéma comptable Mourabaha

Septembre 2016

Direction de la Supervision Bancaire


Schéma comptable Mourabaha

Définition

La Mourabaha est définie comme étant tout contrat par lequel un


établissement vend à son client un bien meuble ou immeuble déterminé et
propriété de cet établissement à son coût d’acquisition, augmenté d’une
marge bénéficiaire, convenus d’avance.

Le coût d’acquisition est défini comme étant le prix d’achat du bien par
l’établissement, augmenté du total des frais payés en relation avec l’opération
d’achat réalisée par l’établissement précité.

Le coût d’acquisition et la marge bénéficiaire mentionnés ci-dessus


constituent le prix de vente.

(Article 3 de la circulaire sur les caractéristiques techniques des produits


participatifs)
2
Schéma comptable Mourabaha

Définition

Le client peut payer le prix de vente en une seule fois ou en plusieurs


versements, selon les conditions et les modalités convenues entre les parties
au contrat.

(Article 7 de la circulaire sur les caractéristiques techniques des produits


participatifs)

3
Schéma comptable Mourabaha
L’enregistrement comptable des opérations de la Mourabaha doit couvrir, notamment, les points
suivants :

Acquisition du bien

Hamsih Al Jiddiya

Autres garanties reçues

Conclusion du
contrat
Mourabaha – Enregistrement
comptable A l’échéance

Arrêté comptable

Provisions et CES

Remboursement 4
anticipé
Schéma comptable Mourabaha

1 Acquisition du bien

5
Schéma comptable Mourabaha

- Acquisition du bien (article 3 et 15)

Les biens acquis dans le cadre des opérations de Mourabaha en vue d’être
cédé sont comptabilisés à leur coût d’acquisition à savoir le prix d’achat
majoré des frais d’acquisition au débit du compte : « 3721 – Biens mobiliers
acquis - Mourabaha » / « 3722 – Biens immobiliers acquis - Mourabaha ».

Dans ce compte, il faut prévoir un détail selon que les biens acquis sont
dans le cadre de la Mourabaha simple ou dans le cadre de la Mourabaha
pour donneur d’ordre.

Compte / poste / rubrique à créer parmi les valeurs et emplois divers.

6
Schéma comptable Mourabaha

2 Hamish Al Jiddiya

7
Schéma comptable Mourabaha

La Mourabaha peut revêtir deux formes :

• Mourabaha « simple »
ou
• Mourabaha pour le donneur d’ordre d’achat qui prévoit le versement de
«hamish al jiddiya»

A l’exclusion de «hamish al jiddiya», le schéma comptable ci-après est


valable pour les deux formes.

Toutefois, pour les besoins du reporting comptable, il est nécessaire de


distinguer entre les opérations de Mourabaha et Mourabaha pour donneur
d’ordre.

8
Schéma comptable Mourabaha
 Traitement de Hamish Al Jiddiya au moment de son versement par le
client/établissement de crédit
L’établissement peut demander le paiement d’un montant en numéraire
appelé « hamish al jiddiya » en garantie de l’exécution de la promesse faite
par le client/établissement de crédit. Ce montant ne peut dépasser un
pourcentage du coût d’acquisition du bien par l’établissement (article 12),
Hamish al jiddiya est comptabilisé au crédit du compte suivant par le débit
du compte courant de la contrepartie :

1467- ‘’Hamish al Jiddiya’’ reçu sur Mourabaha, Ijara et autres financements


participatifs avec les établissements de crédit et assimilés

2087- Hamish Al Jiddiya reçu sur Mourabaha, Ijara et autres financements


participatifs avec la clientèle

9
Schéma comptable Mourabaha
 Récupération de Hamish Al Jiddiya au moment de la revente du bien au
client/établissement de crédit ou en cas du désistement de la banque (article
12)

Au moment de la revente du bien au client, le montant total de ‘’Hamish Al Jiddiya’’


est restitué sur le compte courant du client :

Débit : 1467- ‘’Hamish al Jiddiya’’ reçu sur Mourabaha, Ijara et autres financements
participatifs avec les établissements de crédit et assimilés [pour solde]
Crédit : 121* – Comptes ordinaires ou un compte de trésorerie (*)

Débit : 2087- Hamish Al Jiddiya reçu sur Mourabaha, Ijara et autres financements
participatifs avec la clientèle [pour solde]
Crédit : 2012 – Comptes courants ou un compte de trésorerie (*)
(*) si l’établissement n’est pas une banque

10
Schéma comptable Mourabaha
 Traitement de Hamish Al Jiddiya en cas de rétractation du client/établissement
de crédit et non réalisation de la vente (article 13)

Si le client n’honore pas sa promesse d’achat, l’établissement peut retrancher de hamish


al jiddiya un montant qui ne doit pas dépasser le préjudice réel subi causé par
l’inexécution de la promesse, sans réclamer le paiement d’aucun montant additionnel. La
partie conservée par la banque est comptabilisée comme produit et le reliquat est
remboursé au client.

Débit : 1467- ‘’Hamish al Jiddiya’’ reçu sur Mourabaha, Ijara et autres financements
participatifs avec les établissements de crédit et assimilés [pour solde]
Crédit : 7531 – Produits de Mourabaha avec les établissements de crédit et assimilés

Débit : 2087- Hamish Al Jiddiya reçu sur Mourabaha, Ijara et autres financements
participatifs avec la clientèle [pour solde]
Crédit : 7532 – Produits de Mourabaha avec la clientèle

11
Schéma comptable Mourabaha

3 Autres garanties reçues

12
Schéma comptable Mourabaha

- Autres Garanties reçues ( article 8)

Le contrat de Mourabaha peut être assorti de garanties au profit de


l’établissement comme l’hypothèque, le cautionnement ou autres suretés.

Ces garanties doivent être comptabilisées dans les comptes appropriés de


la classe 8 selon leur nature.

Des sous comptes pourront être créés par l’établissement pour distinguer
les opérations liées à la finance participative.

13
Schéma comptable Mourabaha

4 Conclusion du contrat

14
Schéma comptable Mourabaha

Conclusion du contrat

L’opération de revente du bien acquis au client est comptabilisée comme suit :

 Avec les établissements de crédit


Crédit : 3721 – Biens mobiliers acquis – Mourabaha ou
3722 – Biens immobiliers acquis – Mourabaha [pour solde]

Crédit : 7531 – Produits de Mourabaha avec les établissements de crédit et assimilés


[à hauteur de la marge de la banque]

Débit : 1771 – Créances et avances versées sur Mourabaha avec les établissements
de crédit et assimilés [à hauteur du prix de vente]

15
Schéma comptable Mourabaha

Conclusion du contrat

 Avec la clientèle
Crédit : 3721 – Biens mobiliers acquis – Mourabaha ou
3722 – Biens immobiliers acquis – Mourabaha [pour solde]

Crédit : 7532 –Produits de Mourabaha avec la clientèle [à hauteur de la marge de la


banque]

Débit : 2111 / 2121 / 2131 / 2141 / 2151 - Créances sur Mourabaha avec la clientèle
Ou le débit : 2112/ 2122 / 2132 / 2142 / 2152 - Créances sur Mourabaha pour donneur
d'ordre avec la clientèle [à hauteur du prix de vente]

16
Schéma comptable Mourabaha

5 A l’échéance

17
Schéma comptable Mourabaha

Traitement des versements du client à l’échéance

Article 7 :
Le client peut payer le prix de vente en une seule fois ou en plusieurs
versements, selon les conditions et les modalités convenues entre les parties
au contrat.

Les versements du client sont portés au crédit du compte selon sa catégorie :

1771 – Créances et avances versées sur Mourabaha avec les établissements


de crédit et assimilés

2111 / 2121 / 2131 / 2141 / 2151 - Créances sur Mourabaha avec la clientèle
2112/ 2122 / 2132 / 2142 / 2152 - Créances sur Mourabaha pour donneur
d'ordre avec la clientèle

18
Schéma comptable Mourabaha

6 Arrêté comptable

19
Schéma comptable Mourabaha
Arrêté comptable

- Etalement de la marge

La marge fait l’objet d’un étalement prorata temporis sur la durée du contrat en
rattachant à l’exercice (ou la période) comptable de la réalisation de l’opération de
Mourabaha la quote-part de la marge y afférente.

Cette régularisation est opérée en débitant le compte 7531 – Produits de Mourabaha


avec les établissements de crédit et assimilés / 7532 – Produits de Mourabaha avec la
clientèle en contrepartie du crédit du compte : « 3875 – Marges constatées d’avance –
Mourabaha ».

20
Schéma comptable Mourabaha
Arrêté comptable

- Etalement de la marge

Lors des arrêtés comptables ultérieurs, l’établissement de crédit comptabilise, au


crédit du compte 7531 – Produits de Mourabaha avec les établissements de crédit et
assimilés / 7532 – Produits de Mourabaha avec la clientèle, la quote-part de la marge
afférente à l’exercice (ou la période) comptable.

21
Schéma comptable Mourabaha

- Dépréciation des biens acquis dans le cadre des opérations


Mourabaha

A chaque arrêté comptable, l’établissement de crédit, en respect du principe de


prudence, doit s’assurer s’il n’y a pas lieu de déprécier les biens acquis et non
encore revendus dans le cadre des opérations de Mourabaha.

La provision, le cas échéant, devrait être comptabilisée au crédit du compte 3729 -


Provisions pour dépréciation en contrepartie du débit du compte 6792 – Dotations
aux provisions sur biens acquis dans le cadre de Mourabaha, Salam et autres
financements participatifs.

Un sous compte peut être créé pour distinguer les dépréciations relatives aux biens
acquis dans le cadre des opérations de Mourabaha

22
Schéma comptable Mourabaha

7 Créances en souffrance et provisions

23
Schéma comptable Mourabaha

Créances en souffrance et provisions (non prévu par la circulaire)

- Créances en souffrance

Les dispositions de la circulaire n°19 et celles de son modificatif du 9


décembre 2004, relatives aux créances en souffrance et leur couverture par
des provisions, s’appliquent aux créances liées aux opérations de
Mourabaha.

L’établissement reclasse le montant de l’encours correspondant à la créance


dans un compte de créance en souffrance (pré-douteuses, douteuses,
compromises) en distinguant clairement les montants relatifs aux opérations
de Mourabaha.

24
Schéma comptable Mourabaha

Créances en souffrance et provisions


- Provisions sur créances en souffrance
De même, la provision relative au montant susvisé est comptabilisée dans un
compte de provision pour créances en souffrance sur la clientèle ou sur
établissements de crédit (pré-douteuses, douteuses, compromises) en
distinguant clairement les provisions afférentes aux opérations de Mourabaha.

Concernant le montant de la marge non encore comptabilisé en compte de


produits et charges, il est reclassé dans un compte d’actif soustractif : parmi les
postes à créer « 297 – Rémunérations réservées sur financements
participatifs » (opérations avec la clientèle) ou « 197 – Rémunérations
réservées sur financements participatifs » (opérations avec les établissements
de crédit et assimilés) à rattacher à la créance en souffrance.
Le montant de la marge réservée est constaté en produit lors de son
encaissement.
25
Schéma comptable Mourabaha

8 Remboursement anticipé

26
Schéma comptable Mourabaha
Arrêté comptable

- Remboursement anticipé (article 7)

Le client peut, à son initiative, procéder à tout moment et sans indemnité, au


remboursement anticipé de l’intégralité ou d’une partie du prix de vente
restant dû, sous réserve des conditions fixées dans le contrat de
Mourabaha.

En cas de remboursement anticipé, l’établissement peut renoncer à une


partie de la marge bénéficiaire au profit du client, à condition que cela ne
soit pas stipulé dans le contrat.

27
Schéma comptable Mourabaha
Arrêté comptable

- Remboursement anticipé (article 7)

Cette baisse est inscrite en moins du compte 3875 – Marges constatées


d’avance – Mourabaha par le crédit du compte

1771 – Créances et avances versées sur Mourabaha avec les


établissements de crédit et assimilés

2111 / 2121 / 2131 / 2141 / 2151 - Créances sur Mourabaha avec la clientèle
2112/ 2122 / 2132 / 2142 / 2152 - Créances sur Mourabaha pour donneur
d'ordre avec la clientèle

28

Vous aimerez peut-être aussi