Vous êtes sur la page 1sur 17

CHAPITRE 1

Etude du cycle mixte suralimenté

Élaboré par :

W. KRIAA
MAÎTRE ASSISTANT À L’ENIT

Année universitaire : 2013/2014


SOMMAIRE

• Introduction
1 1

• Principe de la suralimentation
2

• Technologies de compression
3

• Etude du cycle mixte suralimenté


4

• Comparaison du cycle mixte de Sabathé et du cycle mixte


5 suralimenté

• 6Conclusion
6
2
INTRODUCTION

Comment faire pour augmenter la puissance d’un moteur


sans détériorer sa fiabilité ? 3
PRINCIPE DE LA SURALIMENTATION

Augmenter la puissance du moteur

Augmenter la vitesse de rotation N Augmenter le travail fourni

Augmenter la pression p Augmenter le volume du cylindre V0

Augmenter la quantité de problème d’encombrement


combustible

Augmenter la masse d’air:

4
Augmenter la pression de
l’air dans le cylindre C’est la suralimentation
PRINCIPE DE LA SURALIMENTATION
 APPROCHE THERMODYNAMIQUE

• L'air se comporte comme un gaz parfait: p = ρ · r · T

• Pour augmenter ρ , il faut augmenter P et garder T constante

Nécessité d’un système de refroidissement

suralimentation 5
TECHNOLOGIES DE COMPRESSION

 TYPES DE COMPRESSEURS

 Électrique: entrainement par un moteur électrique.

 Mécanique: entrainement par un moteur moyennant un système


poulie-courroie.

 Thermodynamique: transformer l’énergie thermique contenue dans


les gaz d’échappement en énergie mécanique pour entrainer le
compresseur .

6
TECHNOLOGIES DE COMPRESSION
 SURALIMENTATION PAR TURBOCOMPRESSEUR

L’air est accéléré jusqu’à une très grande vitesse avant d’être dirigé au point

d’utilisation où l’énergie due à la vitesse se transforme en pression. D’une

technologie plus complexe, ces compresseurs permettent d’obtenir des débits

très élevés.

Ce type de compresseur est entraîné par une turbine animée par la vitesse

des gaz d'échappement, qui cèdent une partie de leur énergie cinétique et

thermique pour faire tourner la turbine, sans consommer de puissance sur

l'arbre moteur.
7
TECHNOLOGIES DE COMPRESSION
 SURALIMENTATION PAR TURBOCOMPRESSEUR

Air comprimé dirigé vers


les cylindres

Entrée des gaz


d'échappement
Entrée de
l'air

Evacuation des gaz


d'échappement 8
TECHNOLOGIES DE COMPRESSION
 SURALIMENTATION PAR TURBOCOMPRESSEUR

9
TECHNOLOGIES DE COMPRESSION
 SURALIMENTATION PAR COMPRESSEUR
LIÉ AU MOTEUR

Le compresseur est entraîné par


une courroie reliée au vilebrequin
du moteur.

L'air sera donc comprimé jusqu'à


ce que sa pression soit suffisante
pour l'injecter dans les cylindres
du moteur.
Cette technologie n’est pas économique puisqu’elle consomme une partie 10

du travail utile fourni par le moteur


TECHNOLOGIES DE COMPRESSION
 SURALIMENTATION PAR COMPRESSEUR
ÉLECTRIQUE

Un compresseur centrifuge peut être


aussi entraîné par un moteur électrique,
Cette solution est apparu pour seconder
le turbocompresseur à bas régime et
pendant les augmentations transitoires
de charge.

11
ETUDE DU CYCLE MIXTE SURALIMENTÉ

0-1: admission isobare de l’air Pa


Air ambiant
DIAGRAMME DE WATT
1-2:compression adiabatique
Filtre à air P Q1
2-3:combustion isochore kpQ1
3 4
Compresseur kvQ1
3-4:combustion isobare Boucle
2 supérieure 12345
Re
4-5:détente adiabatique fro 5
idi
ss
5-6: refroidissement isochore eu Q2
r
Ps 0 1
Boucle Inférieure 0167
6-7:balayage isobare (refoulement) 7 6
P.M.H
Turbine P.M.B

v
7-0: augmentation instantanée de
Silencieux
pression (évolution isochore). d’échappement
Wtot=W(12345)+W(0167) 12

Air ambiant
ETUDE DU CYCLE MIXTE SURALIMENTÉ

Travail de la boucle inférieure

Avec :

Travail de la boucle supérieure

Avec :

13
ETUDE DU CYCLE MIXTE SURALIMENTÉ

Travail total utile du cycle théorique

Travail total pour une compression et une détente polytropiques

Travail indiqué

14
COMPARAISON DU CYCLE DE SABATHÉ ET DU CYCLE
MIXTE SURALIMENTÉ

Cycle mixte de Sabathé (12345)

Cycle mixte suralimenté (12345)’

15
Diagramme de Watt des cycles
mixtes de Sabathé et suralimenté
COMPARAISON DU CYCLE DE SABATHÉ ET DU CYCLE
MIXTE SURALIMENTÉ

cycle mixte Mixte suralimenté

Taux volumétrique de
compression

Température T T’=T

Volume V V’ =V

Pression P P’=k.P

Chaleur Q Q’=k.Q

Travail W W’=k.w

Rendement
16
CONCLUSION
AVANTAGES :
o Gain en puissance.
o Réduction de la pollution.

o Moteur plus léger.

o Récupération de l'énergie cinétique et thermique des gaz d'échappements.

INCONVÉNIENTS:
o Le Turbocompresseur est la solution dominante mais elle atteint des limites
économiques.

o L’utilisation d’un intercooler cause un encombrement supplémentaire et une


complication du circuit d’admission.
17

Vous aimerez peut-être aussi