Vous êtes sur la page 1sur 13

Gestion Financière Internationale

Projet de matière de la balance de paiement


: Des Etudes de cas (S7) (le travail individuel)

Réalisé par :
 ANSAR Imad-2856
Professeur :
ESSAHLI Abdelghani
Sommaire
I/ Définition............................................................................................................................................3
II/ Le principe de résidence....................................................................................................................3
III/ Structure de la balance de paiement................................................................................................3
II-1/ Le compte courant......................................................................................................................3
II-2/ Le compte du capital...................................................................................................................4
II-3/ Le compte financier....................................................................................................................4
IV/ Les mécanismes d’ajustement de la balance de paiement par les prix............................................5
III-1/ L’impact de la dévaluation.........................................................................................................6
Etude de cas 1 :......................................................................................................................................7
1/ Le solde de la balance commerciale :.............................................................................................7
2/ Le taux de couverture :..................................................................................................................7
3/ Le taux d’ouverture........................................................................................................................8
4/ L’effort à l’exportation...................................................................................................................8
5/ Taux de pénétration.......................................................................................................................8
Etude de cas 2 : Extrait de la balance de paiement au Maroc pour le premier semestre en 2019.........9
Etude de cas 3 : Extrait La balance de paiement de la suisse 2012........................................................9
Enoncé................................................................................................................................................9
Correction.........................................................................................................................................10
Le taux d’ouverture..........................................................................................................................10
Le taux de couverture :.....................................................................................................................11
Le solde de la balance commerciale :...............................................................................................11
Etude de cas 4 : Analyse des éléments d’un extrait de la balance de paiement de la suisse entre 2015
et 2016.................................................................................................................................................11
Extrait de la balance de paiement 2016...........................................................................................11
Extrait de la balance de paiement 2015...........................................................................................12
Correction.........................................................................................................................................12
I/ Définition
La balance de paiement est un doucement qui retrace sous forme comptable l’ensemble des
échanges de biens, services et de capitaux pendant une période donnée entre les agents
économiques résidents d’un pays et le reste du monde. Elle est basée sur le principe de la
comptabilité de la partie double.

Dans la balance de paiement, toute transaction est saisie selon un double événement :

-L’un constate le caractère économique de l’opération : exportation, importation, transfert


du capital…

-L’autre constate la contrepartie monétaire : règlement eu comptant, par crédit….

II/ Le principe de résidence


Le principe de résidence est déterminé par le centre d’intérêt économique des unités et non
par la nationalité. Les cas à considérer sont les suivants :

 Les entreprises sont des résidentes du pays où elles exercent leurs activités, sous


réserve qu’elles aient sur le territoire de ce pays au moins un établissement et
qu’elles aient l’intention de l’exploiter pendant une période indéterminée. En
conséquence, lorsqu’on parle des filiales des entreprises étrangères, ces derniers
sont considérés comme résidentes du pays dans lequel elles exercent leur activité.

 Les organes de l’administration centrale et des administrations régionales et locales


du pays qui réalise la balance des paiements, sont considérés comme résidents du
pays d’origine.
 Les particuliers vivant dans un pays sont considérés comme résidents de ce pays, à
condition que leur durée de séjour ne soit pas inférieure à un an.

III/ Structure de la balance de paiement


La balance de paiement est composée de 3 sous balances :

 Le compte des opérations courantes


 Le compte du capital
 Le compte financier

II-1/ Le compte courant

Le compte courant regroupe :

-La balance commerciale : exportations et importations

-La balance des services : assurance, transport, services financiers et bancaires…

-Les revenus primaires


-Les revenus secondaires

 La balance des revenus des facteurs : Ce sont les opérations de rémunération des
facteurs entre les résidents et non résidents
 Les transferts unilatéraux : on distingue 2 postes : les transferts privés de salaires, les
dons et les aides publiques.

1 : Solde de la balance commerciale


2 : Solde des invisibles
3 : Solde des revenus des facteurs
4 : Solde des transferts unilatéraux
1+2+3+4 = Solde de la balance courante

Remarque : si le solde de la balance courante est positif, on dit que c’est une balance
excédentaire, s’il est négatif on dit que c’est une balance déficitaire.

II-2/ Le compte du capital

-Le compte du capital est composé de :

 Transfert de capital : par exemple, remise des dettes


 Les acquisitions et cession d’actifs non financiers : achats et vente de brevets,
franchises…

-Le solde du compte capital (K) est souvent d’un montant très faible.

-L’ensemble constitué par la balance courante et le compte capital permet de déterminer la


capacité ou besoin de financement de la nation.

COC= solde compte courant


K= solde compte capital
COC+K= besoin ou capacité de financement de la nation

En cas de capacité de financement : la nation exporte sont excédent vers l’étranger. En cas
de besoin de financement, le pays fait appel aux financements externes.

Ces opérations de financement sont comptabilisées dans le compte financier.

II-3/ Le compte financier


-Le compte financier retrace l’ensemble des flux financiers entre résidents et non résidents.
Il est composé de :

 Les investissements directs à l’étranger (IDE). Ce poste comprend notamment les


créations d’une unité de production à l’étranger, le réinvestissement des bénéfices
sur le territoire d’implantation… (cas d’implantation et création de filiales)
 Les investissements en portefeuille
 Les prêts et crédits commerciaux associés au financement de marchandises
 Le poste des produits financiers dérivés : spéculation et couverture des risques.

-Le solde du compte financier (F) est la contrepartie du solde du compte courant et du solde
du capital

-La somme des soldes des comptes courants, capital et du compte financier devrait être
nulle après l’ajout des ajustements relatifs aux erreurs et aux omissions.

-La balance de paiement est toujours équilibrée : la somme totale des débits étant égale à
celle des crédits. Le solde de la balance de paiement est toujours = 0.

COC+K= Besoin ou capacité de financement de la nation


F= Solde compte financier
OE= Erreurs et omissions
BG=COC+K+F+OR=0

IV/ Les mécanismes d’ajustement de la balance de paiement par


les prix
 Le rééquilibrage de la balance de paiement courante se fait souvent suivant les
mouvements des prix.
 Les prix permettent d’ajuster la balance courante selon une double logique. Par la
dévaluation ou par une stratégie de monnaie forte.
III-1/ L’impact de la dévaluation

Friedman est le premier à présenter les avantages du flottement du taux de change pour
rééquilibrage des balances, sa logique est résumée ainsi :

Déficit de la balance courante

Baisse de la demande de la monnaie du pays


sur le marché des changes

Dépréciation du taux de change

Gain de compétitivité- Les importations sont


prix à l’exportation découragées

Amélioration de la balance courante


Etude de cas 1 :
Extrait d’une balance de paiement pour l’année N (en milliards de DH).

Crédit Débit Solde


Biens et services 340.4 430.7 -90.3
Biens 220.9 330.2 -109.3
Services 120.5 93.2 27.3
Revenu primaire 8.5 25 -16.5
Revenus secondaire 87.6 3.2 84.4
PIB 1024.3
Remarque : le crédit signifie les exportations, alors que le débit signifie les importations.

Remarque : les données de cet exercice ne sont pas réelles. J’ai effectué ces données

On va utiliser cet extrait pour trouver des indicateurs à savoir le solde de la balance
commerciale, le taux de couverture, le taux de pénétration et le taux d’ouverture.

1/ Le solde de la balance commerciale :

 Le solde commercial = Exportations des biens – Importations des biens = 220.9-330.2= -109.3
 Le solde commercial de biens et services = Exportations des B et S - Importations de B et S =
340.4 – 430.7 = -90.3

Interprétation : En ce pays en N, le déficit commercial est de 109.3 MDH.

2/ Le taux de couverture :

 Le taux de couverture= (Exportations des biens / Importations des biens ) *100 =( 220.9/330.2)*100=
66.89%

Interprétation : En ce pays en N, les exportations couvrent 66.89% des importations.


3/ Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture= ((exportations des biens et services+Importations des biens et services)/2)*100

= ((340.4+430.7)/2)*100 = 38 550

Interprétation : En ce pays en N, les importations et les exportations des biens et services


représentent 38 550 de la richesse nationale.

4/ L’effort à l’exportation

L’effort à l’exportation= (exportations des biens et services /PIB) *100 = (340.4/ 1024.3)*100= 33.23%

Interprétation : En ce pays en N, les exportations des biens et services représentent 33.23%


de la richesse nationale.

5/ Taux de pénétration

Taux de pénétration= Importation des biens et services / marché intérieur (PIB- X des B et S/ M des B et S) *100

=430.7/ (1024.3-340.4/430.7)*100= 42.08%

Interprétation : En ce pays en N, 42.08% des besoins du marché intérieur en biens et


services sont satisfait par les importations.
Etude de cas 2 : Extrait de la balance de paiement au Maroc pour
le premier semestre en 2019
TAF

Calculer les soldes du compte des transactions courantes et du capital et transactions


financières puis interpréter ces soldes.

Crédit Débit Soldes


A/ Compte des transactions courantes 252 376.5 281 623.8 -29 247.3
B/ Compte de capital et des transactions 2 396,1 22 872,3 -20 476,2
financières
 Capital - - -

 Opérations financières 2 396,1 22 872,3 -20 476,2


Total 254 772.6 304496.1 -49723.5
Source : Office des changes

Commentaire

La balance de paiement du premier semestre de l’année 2019 a dégagé un déficit qui s’est
traduit par une dégradation des avoirs extérieurs, le déficit enregistré s’est établi à 49 723.5
MDH.

On peut expliquer ce résultat par le simple fait que le déficit courant n’a pas pu absorber le
compte capital et opérations financières, puisque ce dernier est également un résultat
négatif.

Etude de cas 3 : Extrait La balance de paiement de la suisse 2012


Enoncé

Exportations Importations
Balance des transactions 561572 496175
courantes
Marchandises et services, 414250 355102
solde
Marchandises 311952 274280
Services 102298 80822
Revenus primaires 113357 98926
Revenus du travail 2265 20436
Revenus de capitaux 111091 78490
Revenus secondaires 33965 42148

TAF
1/ Calculer les soldes.

2/ Calculer le taux d’ouverture, taux de couverture, solde de la balance commerciale, taux de


pénétration et l’effort à l’exportation avec l’interprétation.

Correction

1/ Calcul des soldes :

Exportations en M Importations en M Soldes en M CHF


CHF CHF
Balance des transactions 561572 496175 65397
courantes
Marchandises et services 414250 355102 59148
Marchandises 311952 274280 37672
Services 102298 80822 21476
Revenus primaires 113357 98926 14431
Revenus du travail 2265 20436 –18171
Revenus de capitaux 111091 78490 32602
Revenus secondaires 33965 42148 –8182

2/ Calculer le taux d’ouverture, taux de couverture et solde de la balance commerciale avec


l’interprétation.

Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture= ((exportations des biens et services/Importations des biens et services)/2)*100

= ((414250/355102)/2)*100 = 58.32%

Interprétation : au suisse en 2012, les importations et les exportations des biens et services
représentent 58.32%de la richesse nationale.

Le taux de couverture :
 Le taux de couverture= (Exportations des biens / Importations des biens) *100
=( 311952/274280)*100= 113.73%

Interprétation : au suisse en 2012, les exportations couvrent 113.73% des importations.

Le solde de la balance commerciale :

 Le solde commercial = Exportations des biens – Importations des biens = 311952-274280=


37672
 Le solde commercial de biens et services = Exportations des B et S - Importations de B et S =
414250– 355102= 59148

 Interprétation : au suisse en 2012, l’excédent commercial est de 37672 CHF.

Etude de cas 4 : Analyse des éléments d’un extrait de la balance


de paiement de la suisse entre 2015 et 2016
Extrait de la balance de paiement 2016

Exportations en Importations en Soldes en CHF


CHF CHF
Balance des transactions 592752 523249 69503
courantes
Marchandises et services 425955 354755 71200
Marchandises 313311 260971 52340
Services 112644 93784 18860
Revenus primaires 126008 117927 8081
Revenus du travail 2456 24585 –22129
Revenus de capitaux 123551 93341 30210
Revenus secondaires 40789 50568 –9779

Extrait de la balance de paiement 2015


Exportations en Importations en Soldes en CHF
CHF CHF
Balance des transactions 586488 512103 74386
courantes
Marchandises et services 400523 331002 69521
Marchandises 291739 240169 51570
Services 108784 90833 17951
Revenus primaires 149587 131944 17643
Revenus du travail 2456 23460 –21004
Revenus de capitaux 147130 108484 38646
Revenus secondaires 36378 49156 –12778

TAF

Analyser les éléments de la balance de paiement du suisse entre 2015 et 2016.

Correction

Soldes en M CHF 2015 Soldes en M CHF Evolution


2016 En M CHF %
Balance des 74386 69503 +4883 -6.56%
transactions
courantes
Marchandises et 69521 71200 -1679 +2.41%
services
Marchandises 51570 52340 -770 +1.49%
Services 17951 18860 -909 +5.06%
Revenus 17643 8081 +9562 -54.19%
primaires
Revenus du –21004 –22129 -1125 -5.35%
travail
Revenus de 38646 30210 +8436 -21.82%
capitaux
Revenus –12778 –9779 +9779 +23.47%
secondaires

Interprétation

Les biens et les services ont connu une évolution de 2.41% entre 2015 et 2016 expliqué par
une augmentation des exportations et des importations entre les deux années.

Les biens ont réalisé une croissance de +1.49% entre les deux années à cause d’une
augmentation remarquable des exportations et des importations avec presque le même taux
de croissance pour eux.
Les services ont enregistré un taux de croissance de 5.06% à cause de l’augmentation des
exportations et des importations.

Les revenus primaires ont enregistré un taux de croissance négatif de 54.19% expliqué par la
diminution des exportations et des importations avec presque la même somme.

Les revenus de travail on réalisé une diminution de 5.35% à cause de l’augmentation des
importations face à la stabilité des exportations entre 2015 et 2016.

Les revenus de capitaux ont réalisé une croissance négative de 21.82% expliqué par une
diminution des exportations et des importations.

Les revenus secondaires ont enregistré un taux d’évolution de +23.47% entre 2015 et 2016
expliqué par une aggravation des exportations plus que l’aggravation des importations entre
les deux années.

Vous aimerez peut-être aussi