Vous êtes sur la page 1sur 12

Université de Tebessa Département de Génie Electrique

Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux

Chapitre 2 Introduction au Processeurs de


traitement numérique du signal (DSP)

I- INTRODUCTION
1- Définition :
Un DSP (en anglais Digital Signal Processing ou DSP) est un type particulier
de microprocesseur. Il se caractérise par le fait qu’il intègre un ensemble de
fonctions spéciales. Ces fonctions sont destinées à le rendre particulièrement
performant dans le domaine du traitement numérique du signal.
Comme un microprocesseur classique, un DSP est mis en œuvre en lui associant de
la mémoire (RAM, ROM) et des périphériques. Un DSP typique a plutôt vocation à
servir dans des systèmes de traitements autonomes. Il se présente donc
généralement sous la forme d’un microcontrôleur intégrant, selon les marques et
les gammes des constructeurs, de la mémoire, des timers, des ports séries
synchrones rapides, des contrôleurs DMA, des ports d’E/S divers.

2- Domaines d’applications
Les applications de DSP sont nombreuses, nous citons :
 Automatisation  Biomédical  Electronique
 Commande de  Compression d’images Automobile
machines (IRM, Ecographie)  Contrôle du moteur
 Contrôle de moteur  Signaux biophysisues  Assistance au
 Robots ( ECG,EEG) freinage
 Radiographie  Commandes vocales
 Militaire  Instrumentation  Multimédia
 Guidage des missiles  Analyse des spectres  Cartes multimédia
 Navigation  signaux sismiques pour PC
 Radar  Compression audio
(CD)

2- Chaîne de traitement numérique du signal


D’une manière générale l’architecture d’un système de traitement numérique
du signal peut être représentée sur la figure suivante. Dans tous les domaines du
traitement du signal, on trouve des traitements faisant appel à des fonctions :
 Filtrage (opération de convolution)
 Calcul matriciel ;
 Transformée de Fourier : Analyse spectrale
 Calcul de caractéristiques statiques telles que, moyenne,
intercorrélation, etc.

1
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux

 CAN : Convertisseur Analogique Numérique


 CNA : Convertisseur Numérique Analogique
 Le filtre anti-repliement et de reconstruction sont des filtres passe-bas.
Ces applications ont essentiellement quatre points communs :
· Elles requièrent, pour l’implantation des algorithmes, un nombre
d’opérations mathématiques important;
· Elles nécessitent un fonctionnement en temps réel;
· Elles concernent des systèmes échantillonnés;
· Elles exigent une certaine flexibilité d’implémentation.

3- La différence entre un microprocesseur et un DSP


En quoi un DSP est-il différent d’un microprocesseur. Pour répondre à cette question,
il faut prendre en considération les points suivants :

4.1- L’opération MAC


Après avoir été numérisé, le signal se présente sous forme d’une suite de valeurs
numériques discrètes. Cette de valeurs échantillonnées peut être stockées et traiter
par un système informatique.

2
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux
L’unité MAC permet d'effectuer l'accumulation d'un produit en un seul cycle
machine. Elle est composée de:
 Deux bus de données : chacun véhicule un opérande de la mémoire de donnée
vers les registres interne de l'unité MAC.
 Un circuit de multiplication.
 Une unité arithmétique et logique pour l'addition.
 Un registre accumulateur.

Parfois un DSP possède plusieurs unités MAC, cela permet d'augmenter la vitesse de
calcul,
Remarque : Par nature, toutes les opérations de traitement numérique d’un signal
discret (exemple convolution, corrélation, ..), revient à effectuer un ensemble
d’opération d’addition et de multiplication ; de type

Le microprocesseur a besoin de plusieurs cycle d’horloge pour effectuer ces


opérations (exemple le microprocesseur 68000 de Motorola, a besoin de 10 cycles
d’horloge pour l’addition et 70 cycles d’horloge pour la multiplication,

Les DSPs sont conçus pour optimiser le temps de calcul. En effet, ils disposent
de fonctions spécialisées qui permettent de calculer A plus rapidement. Dans la
pratique, le DSP permet de lire une donnée en mémoire, d’effectuer la multiplication,
l’addition et enregistre le résultat en mémoire en un seul cycle d’horloge. Ce type
d’opération est appelée MAC (en anglais Multiply and ACcumulate)

4.2- Accès mémoire

3
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux
Outre, l’opération MAC une autre caractéristique de DSP est leur capacité à réaliser
plusieurs accès mémoire en un seul cycle d’horloge. Ceci permet au DSP de chercher en
mémoire une instruction et ses données réalisant l’opération MAC et simultanément ranger
le résultat. Donc, le gain en temps est important.

4- Algorithme mathématique sur un DSP

Donc, L’algorithme mathématique doit s’exécuter sans provoquer de retard, de


façon à garantir l’échantillonnage régulier des grandeurs d’entrée de même que la
mise à jour des grandeurs de sortie. L’algorithme générale de traitement numérique
des signaux est donné par le schéma suivant :

Exemple :

Pour illustrer le genre d’opération typique utilisé en traitement numérique des


signaux, on considère un filtre analogique passe-bas de second ordre (par exemple de
type Butterworth) dont on souhaite effectuer une réalisation numérique.
La fonction de transfert du filtre analogique est :

Donc, l’équation différentielle qui régi le filtre de Butterworth (système linéaire


d’ordre 2) est :

Pour implanter un tel système dynamique sous forme numérique, il faut procéder à la
discrétisation de l’équation différentielle le modélisant, i.e. il faut transformer le
modèle analogique (continu) ou la variable t peut évoluer continûment en un modèle

4
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux
discret sous la contrainte que la variable t ne peut varier que par valeurs discrètes
,…;
étant la période d’échantillonnage.

On approximera donc le système analogique par le système numérique régi par


l’équation aux différences (modèle discret) :

Le programme implantant cet algorithme devra donc exécuter, à chaque période


d’échantillonnage, les opérations suivantes :

Soit 3 multiplications et 2 additions

II- Architecture des processeurs


L’architecture d’un microprocesseur et donc, d’un DSP est un élément important qui
conditionne les performances des processeurs. Il existe deux types d’architectures celle de
Von Neumann et celle de l’architecture Harvard.

5
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux

L’architecture généralement utilisée pour le microprocesseur est la structure de Von


Neumann ( exemple pour la famille Motorola 680xx, et la famille Intel),
l’architecture Harvard est destinée au processeurs spécialisés comme le DSP.

III- Les formats de données utilisées dans les DSPs

Un point essentiel des DSP est la représentation des nombres (les données)
qu’ils peuvent manipuler. Il est possible de distinguer deux familles :

 Les DSP à virgule fixe : les données sont représentées comme étant des
nombres fractionnaires à virgule fixe, (exemple -1.0 à +1.0), ou comme des
entiers classiques. La représentation de ces nombres fractionnaires s’appuie la
méthode du « complément à deux ».
 Les DSP à virgule flottante : les données sont représentées en utilisant
une mantisse et un exposant. La représentation de ces nombres s’effectue
selon la formule suivante : n = mantisse x 2 exposant. Généralement, la
mantisse est un nombre fractionnaire (-1.0 à +1.0), et l’exposant est un
entier indiquant la place de la virgule en base 2.

6
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux

7
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux

IV- Pourquoi on utilise les processeurs DSP ?


Pourquoi on n'utilise pas un processeur à usage général (GPP, General Purpose
Processor) par exemple un Pentium pour remplacer le processeur DSP ?. Si l'application
tourne sur un PC, le processeur du PC est peut- être suffisant : on parle alors de traitement
de signal natif. Si le système est embarqué, le DSP, est sans doute la bonne solution. On
utilise un processeur DSP lorsque les points suivants sont souhaités :

8
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux
 Réduction de coût.
 Petite taille du code.
 Consommation réduite d'énergie.
 Traitement de plusieurs signaux en temps réel.

V- Panorama des DSP


Texas Instrument
C2000 : virgule fixe 16 bits, Contrôle.

.
Analog Devices

virgule fixe ou flottante 32 bits.

TigerSHARC : virgule flottante 24 bits, Hautes performances.


Motorola

fixe 16 bits.
: virgule fixe 16 bits, Hautes performances.

Voyons le cas des DSP fabriqués par Texas Instruments (désignés par TMS) et
Analog Devices (désignés par ADSP). Le classement du tableau est effectué selon le
nombre de bits du bus de données et le temps d’exécution d’un cycle, puis d’une
opération complexe, comme la transformée de Fourier rapide à 1024 points de calcul

 Les TMS320Clx, C2x, C5x ou ADSP2105, 21 01 sont à 16 bits à virgule fixe.

9
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux
 Les TMS320Clx sont utilisés pour le contrôle des disques durs dans les
ordinateurs.
 Les TMS320C2x ou ADSP-2105 servent au fonctionnement des fax.
 Les TMS320C5x ou ADSP-21 01 sont utilisés dans les modems.
 Les TMS320C3x, C4x ou ADSP-21010, 21020 sont à 32 bits à virgule
flottante.
 Les TMS320C3x ou ADSP-21010 sont utilisés pour les systèmes Hi-Fi, à
synthèse vocale, et dans les processeurs graphiques à 3 dimensions.
 Les TMS320C4x, TMS320C6x ou ADSP-21020 sont conçus pour le
fonctionnement en parallèle, avec d’autres systèmes processeurs
(applications : la «réalité virtuelle» et la reconnaissance d’images).

VI Architecture interne du DSP

Le DSP est un ensemble de blocs interconnectes.

La figure suivante donne un aperçu général sur l’architecture interne du DSP base sur le
cœur C6000. Le cœur CPU possède :
 Une unité de chargement de programme (program fetch),
 une unité de répartition des instructions (instruction dispatch),
 une unité de décodage des instructions, 32 registres de 32 bits séparés en deux fois 16
registres (A et B), deux voies pour les données (data path) contenant chacune quatre
unités de traitement, deux registres de contrôle et une logique de contrôle.

10
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux

1- Famille TMS 320C

Cette famille de DSP englobe des processeurs 16-32 bits, à points fixes ou
flottants. Aujourd’hui, la famille TMS320 est divisée en trois Plates-formes qui sont
les TMS320c2000, TMS320c5000, TMS320c6000. cette dernière englobe trois type
de processeur, les TMS320c62x, TMS320c64x, TMs320c67x. On peut voir sur la
figure 2.1 les différents types de processeur de cette famille (TMS320).

2- Les différentes familles de C6x


 TMS320C62X
Ce sont les premiers C6x sortis par Texas Instruments en 1998. Avec des
fréquences allant de 150 à 300 MHz, ils ont été les premiers DSP à architecture
VLIW (very-long-instructionword).

 TMS320C64X
Ce sont les derniers DSP de gamme proposée par Texas Instruments. Comme
les C62x, ce sont des DSP 16 bits virgule fixe. Cette famille atteint des fréquences
allant de 300 à 600 MHz. Le jeu d’instructions a été amélioré par rapport à celui du
C62x avec des instructions SIMD (single-instruction multiple-data) pour pouvoir
traiter plusieurs données avec une unique instruction et ainsi diminuer la taille du
programme.
 TMS320C67X :
Ce sont les DSP à virgule flottante de la gamme. Les données sont de 64 bits,
et les bus internes également. Les fréquences proposées vont de 100 à 225 MHz. Le
jeu d’instructions est identique à celui du C62x, auquel ont été ajoutées des
instructions pour les calculs spécifiques en virgules flottantes.

VI Présentation de la plateforme TMS 320C6000


Avec une performance jusqu'à 4800 millions instructions par second (mips) et un
compilateur C effectif, les TMS320C6000 DSP donnent à l’architecte du système,
une possibilité illimitée de différencier son produit d’un autre. La Haute performance,
et les prix accessibles, font de la plateforme TMS320C6000 l'idéale solution pour
multicanal, demande multifonction tel que:
 Stations de base de la ligne locale sans fil.
 Serveurs à accès à distance (RAS).
 Ligne d’abonnement Numérique (DSL) système.
 Modems câblés.
 Systèmes de la téléphonie multivoies.

11
Université de Tebessa Département de Génie Electrique
Module : DSP et FPGA Niveau : Master 1 Télécommunication & Réseaux
1- Architecture générale du starter KIT TMS 320C6713

TMS320C6713 est considéré comme le plus performant de la catégorie C67x, son


architecture VLIW lui permet le traitement par paquets de huit instructions en
parallèle par huit unités fonctionnelles. Le TMS320C6713 est constitué de trois
parties principales

- l'unité centrale de traitement CPU,


- les périphériques,
- et la mémoire.

12