Vous êtes sur la page 1sur 3

Intégrales impropres : exercices corrigés

Exercice 1: calculer les intégrales impropres suivantes,

 ∫ ( )( )
𝑑𝑥 ,

On a, ( )( )
= = =( )
(en multipliant par 𝑒 ),

Alors, ∫ ( )( )
𝑑𝑥 = ∫ ( )
𝑑𝑥 = ( )
= − lim ( )
=

(l’intégrale est de la forme ∫ ( )


𝑑𝑢 = − ).


 ∫ 𝑑𝑥, est de la forme ∫ 𝑢 𝑑𝑢 avec u=𝑒 √ ,


Alors ∫ 𝑑𝑥 = −2𝑒 √ = lim −2𝑒 √ + = .
√ ⟶

 ∫ ln 𝑥 𝑑𝑥, en utilisant l’intégration par partie ∫ ln 𝑥 𝑑𝑥 = [𝑥 ln 𝑥 − 𝑥] =


−1 − lim 𝑥 ln 𝑥 − 𝑥 = −1,

 ∫ ( )
𝑑𝑥, en utilisant l’intégration par partie ∫ ( )
𝑑𝑥 = − +∫ (
,
)

Mais, ∫ ( )
=∫ − 𝑑𝑥 = ln 𝑥 − ln(𝑥 + 1),

On obtient, ∫ ( )
𝑑𝑥 = − + ln 𝑥 − ln(𝑥 + 1) = − ln 2 − lim −

ln(𝑥 + 1) = − ln 2 (car lim = lim 𝑥 ln 𝑥 = 0.


⟶ ⟶

 ∫ 𝑑𝑥, est de la forme ∫ 𝑢 𝑢𝑑𝑢 avec u=arctan 𝑥

∫ 𝑑𝑥 = (arctan 𝑥) = lim (arctan 𝑥) = , (car



lim arctan 𝑥 = ).

 ∫ ( )
𝑑𝑥, 𝑎 > 0, 𝑟 > 0, en simplifiant la fraction ( )
(l’idée est de
multiplier par la constante r, ( )
). On a, ∫ ( )
𝑑𝑥 = ∫ −

𝑑𝑥 = [ln 𝑥 − ln(𝑥 + 𝑟)] = 𝑙𝑛 = − ln (car lim 𝑙𝑛 =


lim 1− = 0,

 ∫ 𝑑𝑥 =∫ 𝑑𝑥 + ∫ 𝑑𝑥 = √sin 2𝑥 + √sin 2𝑥 =
√ √ √

lim √sin 2𝑥 − lim √sin 2𝑥 = 0.


⟶ ⟶

Exercice 2 :montrer que les intégrales suivantes sont convergentes

 ∫ 𝑒 √
𝑑𝑥, L’intégrale est une intégrale mixte alors

√ √ √
∫ 𝑒 𝑑𝑥, = ∫ 𝑒 𝑑𝑥, + ∫ 𝑒 𝑑𝑥,
√ √ √

En utilisant le théorème de comparaison, au voisinage de 0 𝑒 √


~ 𝑒 ,
√ √
∫ 𝑒 𝑑𝑥, est une intégrale de Riemann (de la forme ∫ 𝑑𝑥, 𝛼 < 1) qui

converge, d’où ∫ 𝑒 √
𝑑𝑥, est convergente,

De même au voisinage de +∞, la fonction 𝑒 √


~ 𝑒 , mais 𝑒 est une
√ √ √
fonction positive où 𝑒 ≤𝑒 ,

𝑒 est une fonction positive qui converge, d’où ∫ 𝑒 √
𝑑𝑥, est

convergente.

Du moment que la somme de deux intégrales convergentes est une intégrale


convergente, on obtient que ∫ 𝑒 √
𝑑𝑥, est convergente.

 ∫ 𝑒 𝑑𝑡, la fonction 𝑒 est une fonction positive. Au voisinage de +∞ la


comparaison à une autre fonction positive 𝑒 ≤𝑒 ,on obtient que ∫ 𝑒 𝑑𝑡,
est convergente,

autre comparaison, on a 𝑡 𝑒 ≤ 1 au voisinage de +∞ (car


𝑡 𝑒 𝑎𝑑𝑚𝑒𝑡 𝑢𝑛𝑒 𝑙𝑖𝑚𝑖𝑡𝑒 𝑛𝑢𝑙𝑙𝑒) 𝑒 ≤ , du moment que ∫ est une intégrale
de Riemann qui converge au voisinage de +∞, on obtient que l’intégrale
∫ 𝑒 𝑑𝑡, est convergente.

 ∫ √
, au voisinage de +∞ la fonction √
≤ √ (les deux fonctions sont
positives)
∫√ est de Riemann qui converge au voisinage de +∞, d’où ∫ √
est
convergente.
Exercice 3 : étudier la convergence des intégrales suivantes

 𝐼 =∫ ( )√
𝑑𝑥 , au voisinage de +∞ ( )√
~ / , alors l’intégrale converge.
De même au voisinage de 0 ( )√
~ / , alors l’intégrale converge. De la même
manière que dans l’exercice précédent l’intégrale mixte 𝐼 = ∫ ( )√
𝑑𝑥 est
convergente.

 𝐼 =∫ 𝑑𝑡, en utilisant les développements limités au voisinage de 0, on a :


𝑒 = 1 − 𝑡 + 𝑜(𝑡) et 𝑒 = 1 − 2𝑡 + 𝑜(𝑡)

𝐼 =∫ 𝑑𝑡 = ∫ 𝑑𝑡 = 1, d’où l’intégrale converge.

Vous aimerez peut-être aussi