Vous êtes sur la page 1sur 2

Supposons qu'il existe deux réseaux Réseau A et Réseau B avec respectivement un espace réseau

9.5.4.0/24 et 125.5.45.0/24.

Ces deux réseaux sont connectés au même routeur avec deux interfaces réseau ayant l'IP 9.5.4.1 (sur
le réseau A) et 125.5.45.1 (sur le réseau B).

Supposons maintenant un ordinateur portable ou un ordinateur de bureau qui est un client dans ce
cas qui fait partie du réseau A ayant l'IP 9.5.4.23. Supposons à nouveau qu'un serveur connecté au
réseau B a l'adresse IP 125.5.45.34 et dispose d'un serveur Web qui écoute sur le port 80.

Désormais, nos clients souhaitent accéder à un site Web dont l'adresse IP est 125.5.45.34. Il ouvre
n'importe quel navigateur et entre cette adresse IP dans la barre de recherche et appuie sur Entrée.

Le navigateur communique alors avec la pile réseau locale, qui est la partie OS chargée de gérer les
fonctions réseau. Le navigateur indique qu'il souhaite établir une connexion TCP avec le serveur
125.5.45.34 via le port 80. Ensuite, la pile réseau vérifie son propre sous-réseau et constate que
125.5.45.34 se trouve sur un autre réseau, le client doit donc envoyer des données via sa passerelle
qui a l'interface réseau de

9.5.4.1. Ensuite, le client vérifie sa table ARP pour savoir quelle est l'adresse MAC de sa passerelle. Il
y a deux possibilités:

Il trouve l'adresse MAC.

Il ne trouve pas l'adresse MAC.

S'il n'a pas trouvé le premier, il l'obtiendra via une requête ARP, puis continuera comme décrit ci-
dessous:

Notre client fait ensuite une requête ARP pour IP 9.5.4.1 qui est envoyée à tous les appareils
connectés au même réseau ayant le même ID de diffusion matériel de tous les F. Lorsque le routeur
de ce réseau reçoit cette requête, il sait que c'est pour moi et envoie une réponse ARP avec sa propre
adresse MAC au client (9.5.4.23). Ici, notre client obtient l'adresse MAC de sa passerelle et est prêt à
envoyer le paquet sortant. Le système d'exploitation ouvre un port éphémère supposé 51355 et
ouvre un socket connectant le navigateur via ce port.

La pile réseau commence à former un segment TCP. Il complète tout le champ d'en-tête comme le
port source (51355) et le port de destination (80), le numéro de séquence est rempli, le drapeau SYN
est attribué à 1 et enfin, la somme de contrôle est calculée et remplie dans le champ de somme de
contrôle correspondant.

Ce segment TCP est maintenant donné à la couche IP de la pile réseau. Ici, l'en-tête IP est rempli avec
l'IP source 9.5.4.23 et l'IP de destination 125.5.45.34, le temps de quitter ou TTL est mis à 64.
Maintenant, le segment TCP formé plus tôt est mis comme charge utile pour le datagramme IP.
Ensuite, la somme de contrôle est calculée et remplie. Vient maintenant le tour de la trame Ethernet,
tous ses champs tels que les adresses MAC source et de destination sont remplis, puis le datagramme
IP formé plus tôt est inséré lorsque la charge utile de la trame Ethernet et la valeur de la somme de
contrôle sont calculées et remplies.
Il est maintenant prêt à être envoyé à travers la couche physique.Il est envoyé via le fil reliant le
client et le commutateur. Le commutateur le reçoit et il sait déjà où se trouve cette adresse MAc qui
envoie finalement toute la trame Ethernet au routeur.

Une fois que ce routeur a effectué la tâche suivante:

Reçoit le cadre

Reconnaître l'adresse

Calculer la somme de contrôle

Comparer la somme de contrôle

Match détecté

Suite à ces tâches, il supprime ensuite la trame Ethernet avec le seul datagramme restant, puis
effectue à nouveau une somme de contrôle pour garantir l'exactitude des données. Il la recherche
ensuite dans la table de routage et trouve l'adresse IP de destination 125.5.45.34 est connectée via le
réseau local. Maintenant, il décrémente le champ TTL par un (maintenant 63), calcule la nouvelle
somme de contrôle et crée un nouveau datagramme IP qui est à nouveau encapsulé par une trame
Ethernet avec l'adresse MAC de destination et source remplie qui est finalement envoyée au réseau
B où le commutateur identifie le mac de destination adresse et envoyez-le au serveur.

Il s'agit du processus complet de connexion unique avec le champ SYN réglé sur 1. Ce processus est à
nouveau répété du côté serveur avec ACK (accusé de réception) réglé sur un. Ces processus se
répètent encore et encore jusqu'à ce que les données soient complètement envoyées et qu'une
connexion soit fermée.

Vous aimerez peut-être aussi