Vous êtes sur la page 1sur 8

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

DIPLOME D’ETUDES SUPERIEURES DE COMPTABILITE ET GESTION


FINANCIERE DE L’UEMOA

(DESCOGEF)

SESSION MARS 2014

EPREUVE : COMPTABILITE FINANCIERE APPROFONDIE ET COMPTABILITE


DES SOCIETES

Durée : 4 heures

0
DIPLOME D’ETUDES SUPERIEURES DE COMPTABILITE ET GESTION
FINANCIERE DE L’UEMOA
(DESCOGEF)
SESSION 2013

EPREUVE : COMPTABILITE FINANCIERE APPROFONDIE


ET COMPTABILITE DES SOCIETES
Ce sujet se présente sous la forme de 6 dossiers indépendants notés comme suit :

Dossier 1 : Normalisation comptable et normes IFRS 20 points


Dossier 2 : Principes comptables 30 points
Dossier 3 : Opérations faites en commun 20 points
Dossier 4 : Comptabilité des sociétés 30 points

TOTAL 100 points

La durée prévue de l’examen est de 4 heures


Sont admis comme documents supports :
Le plan comptable non annoté (liste des comptes) et la liste des états financiers.
Une calculatrice est également autorisée.

Il est particulièrement recommandé aux candidats de mettre l’accent sur l’argumentaire et la


réflexion. Un choix opéré doit être justifié.

1
DOSSIER 1 : NORMALISATION COMPTABLE (20 Points : 2 points par item)

Il vous est demandé de définir et de commenter les concepts suivants en donnant un

exemple précis pour chaque concept

1) Harmonisation comptable

2) Normalisation comptable

3) Référentiel comptable international

4) Information comptable

5) Actif comptable

6) Passif comptable

7) Flux opérationnel

8) Avoir net de l’exploitant

9) Charge comptable

10) Autofinancement

DOSSIER 2 : PRINCIPES COMPTABLES (20 Points)

Au regard des principes admis par le SYSCOA,

M. DRAMANE directeur général d’une SA consulte un expert comptable stagiaire au sein sa

structure pour avoir un éclairage sur les points suivants :

1. Pour faire un montage financier nécessaire au financement de la croissance de ses

activités, il a besoin de lever des fonds importants auprès de la banque et à cet effet, il

souhaite incorporer dans son bilan, la valeur de son fonds commercial évalué à cent

millions de F CFA.

2
Cette opération est-elle autorisée ?

2. Une facture d’électricité d’une somme importante de deux millions de FCFA a été

omise dans les états financiers de l’exercice précédent.

Quel est le traitement comptable possible durant cet exercice ?

3. Une prime d’assurance annuelle – incendie réglée le 1er octobre de l’année en cours et

couvrant le risque jusqu’à l’année suivante pour 600 000 FCFA.

Quelle est la valeur à imputer dans le compte de résultat ?

4. Un emprunt de 1000 000 $ contracté au cours de 900 FCFA est remboursé au cours

actuel de 875 FCFA.

Comment traiter cette différence de change ?

5. Le plafond du découvert bancaire autorisé de vingt millions de FCFA est atteint mais

devant les urgences, la structure négocie un dépassement de cinq millions de FCFA pour

honorer l’échéance d’une traite échue

Comment traiter cette transaction ?

DOSSIER 3 : OPERATIONS FAITES EN COMMUN (30 Points)

Trois associés créent une société en participation.

L’associé A est gérant, détient 50 % des parts et pratique la technique de la comptabilité

intégrée.

L’associé B détient 30% des parts.

L’associé C détient 20% des parts

3
Les opérations suivantes ont été effectuées pour le compte de la participation.

1. Versement effectué par l’Associé C par remise d’un chèque bancaire : 300 000 F.

2. Achat de fournitures de bureau par l’Associé A pour 3 000 000 F HTVA 18 %,

règlement par banque.

3. L’associé B facture à la participation des cartes téléphoniques pour une valeur de

50 000 F. Les cartes ont été achetées pour le compte de sa propre gestion.

4. Acquisition par l’Associé A d’un ordinateur pour 2 000 000 F HTVA 18 %, règlement

par banque.

5. Service facturé par l’Associé A pour 2 500 000 F HTVA 18 % et encaissement par

virement bancaire.

6. L’Associé B fait un virement bancaire pour solde de ses opérations financières avec la

participation.

7. L’associé C fait un virement bancaire pour solde de ses opérations financières avec la

participation

8. Clôture des comptes de gestion et partage du résultat.

Travail à faire

 Passer les écritures nécessaires dans le journal du gérant sachant qu’il utilise la

codification suivante :

06 Charge SP

07 Produits SP

4
DOSSIER 4 : COMPTABILITE DES SOCIETES (30 points)

Pour restructurer et développer son activité la SA « BELFORTE » a réalisé en 2013 un certain

nombre d’opérations affectant son capital dont le montant à la constitution était de

160 000 000 F (actions de valeur nominale 40 000F). Elle fait appel public à l’épargne

Stagiaire au cabinet comptable REVICO, votre chef de mission vous confie le dossier

suivant : Augmentations simultanées du capital

La SA BELFORTE décide en assemblée générale extraordinaire de réaliser une augmentation

de son capital combinant 3 opérations réalisées simultanément :

 Un apport en nature portant sur un terrain nu estimé à 12 000 000 F, cet apport est réalisé par

M. SADAGA un actionnaire ancien qui détenait déjà 500 actions. Ce dernier à reçu en

échange de son apport 200 actions créées à cet effet.

 Des apports en numéraire sont effectués en échange de la création de nouvelles actions

libérées du minimum légal à la souscription. La somme libérée à cet effet est égal à

24 000 000 FCFA, actions émises à 45 000 F l’unité

 Une incorporation au capital d’une partie des réserves facultatives pour 8 000 000 FCFA

entrainant une distribution d’actions gratuites.

La valeur réelle de l’action BELFORTE avant l’augmentation correspond à la valeur

mathématique intrinsèque à la date de l’opération.

Cette opération a eu lieu dés le 2 janvier 2013 et à cette date le bilan de la Société se

présentait comme suit :

5
BILAN DE LA SA « BELFORTE » DU 02/01/2013

ACTIF BRUT AMORT ET NET PASSIF NET


PROVISION
Charges à repartir 2 000 000 2 000 000 Capital social 160 000 000

Fonds 6 000 000 6 000 000 Reserve 32 000 000


commercial Légale
Matériel 154 000 000 25 000 000 129 000 000 Réserve 50 325 000
Facultative
Matières 12 000 000 12 000 000 Emprunt 18 000 000
premières
Produits finis 19 850 000 19 850 000 Fournisseur 9 460 000

Clients 10 700 000 10 700 000

Banque 90 235 000 90 235 000

total 294 785 000 25 000 000 269 785 000 Total 269 785 000

Les corrections suivantes sont apportées :

 Les éléments incorporels du fonds commercial sont évalués à 11 000 000 F

 Les stocks de matières premières et de produits finis subissent une réduction de 10% de leur

valeur comptable

 Les créances clients font l’objet d’une dépréciation forfaitaire de 20%

 Les autres postes sont estimés à leur valeur comptable

NB  : Faire abstraction de la TVA

Travail à faire  :

1. Auditer le bilan de la SA BELFORTE et préciser les dispositions légales qui ont été

respectées.

2. Calculer le nombre d’actions émises lors de l’apport en numéraire

6
3. Calculer le nombre d’actions gratuites créées lors de l’incorporation des réserves

4. Calculer la prime d’émission.

5. Calculer la valeur réelle de l’action avant les augmentations de capital

6. Calculer les valeurs théoriques auxquelles seront négociés les droits liés aux actions anciennes

7. En comparant la baisse globale de valeur des actions anciennes et la somme des droits que

constate t-on?

8. Quelle est la situation de M. SADAGA au regard de la valeur réelle de l’action après les

opérations comparée au prix auquel il a acheté les nouvelles actions.

9. Quelle modification aurait permis de régler les anomalies constatées aux questions 5 et 6.

Vérifier par les calculs.

10. Comptabiliser dans le livre de la société BELFORTE les écritures relatives aux augmentations

de capital.