Vous êtes sur la page 1sur 3

Ecole Nationale Polytechnique

Département des Sciences Fondamentales

Mécanique Des Fluides


2ème Année
2ème Epreuve de Moyenne
Année scolaire : 01 - 02 Durée (1 H 30)

Exercice 1 (10 points)

On se propose d’étudier l’écoulement permanent et laminaire d’un fluide


incompressible contenu dans un réservoir parallélépipédique à travers deux
types de fissure, sous deux configurations de mouvement.

A) Dans un 1er cas, le réservoir est soumis à un mouvement rectiligne vertical


du haut vers le bas uniformément accéléré avec une accélération γ.
Donner l’expression de la distribution de la vitesse e la pression à travers
les deux parois parallèles d’une fissure verticale se trouvant sur la base du
réservoir (voir figure ci-contre)
Supposition : P(Z = 0) = ρgh ; P(Z= L) = 0.

B) Dans le second cas, le réservoir est soumis à un mouvement de rotation


uniforme, autour de l’axe de symétrie du réservoir, avec une vitesse
angulaire ω.
Donner l’expression de la distribution de la vitesse dans une section située
à x donnée, ainsi que l’expression de la distribution de la pression à
travers les deux parois parallèles d’une fissure horizontale se trouvant sur
la paroi latérale du réservoir (voir figure ci-contre).
Supposition : P(x = 0) = ρgh ; P(x = L) = 0.
Exercice 2 (10 points)

On se propose d’étudier un circuit hydraulique représenté par la figure ci-contre,


en fluide parfait et en fluide réel.

A) Donner l’expression du débit volumétrique Qv dans le cas d’un fluide


parfait. Pour cela on donne, les pressions : PM, PS ; l’énergie fournie par la
pompe E(N/m²) ; le diamètre (d) des conduites d’aspiration et de
refoulement : ρ ; et g.
B) En tenant compte de l’effet des pertes de charge dans la conduite, pour un
débit Qv0.
a. Donner l’expression du coefficient des pertes de charge singulière
de la vanne ξv, à partir de la mesure de la chute de pression : hv,
indiquée par les prises de pression en a et b (les points a et b sont
suffisamment rapprochés).
b. Donner l’expression du coefficient des pertes de charge linéaire de
la conduite λ, à partir de la mesure de la chute de pression : hL,
indiquée par le manomètre différentielle placé entre c et d (la
distance entre les points c et d est de un mètre).
c. ξv et λ étant déterminer, on donne le coefficient de perte de charge
en coude ξc, la longueur totale de la conduite : L, et les données de
A sont conservées.
Donner l’expression du débit volumétriques Qv’ dans le cas d’un
fluide réel.
C) Comparer entre les expressions des débits volumétriques dans le cas des
fluides réels et parfaits.
Que peut-on faire dans le circuit réel, si on veut imposer le débit Qv ?