Vous êtes sur la page 1sur 2

Série d’exercices en IS

Cas d’application N°1 :


L’entreprise « TOP S.A. », constituée depuis une douzaines d’années s’est spécialisée dans la
vente des électroménagers, a réalisé au cours de l’exercice N un chiffre d’affaires 15 420 000
H.T. et un bénéfice avant impôts de 822 750 MAD.
Pour déterminer son résultat fiscal, l’entreprise met à votre disposition les éléments de
charges comptabilisées en vous demandant de préciser leur traitement fiscal :
1. Marchandises reçues le 20.12.20, mais à crédit pour le mois de Février 2021 d’une
valeur de 124 250 MAD
2. Marchandises reçues le 28.01.20, mais non encore facturée par les fournisseurs à la
date du 31.12.20
3. Marchandises payées le 24.12.20 mais non encore reçues le 31.12.20 d’une valeur de
62 630 MAD
4. Avance versée à un fournisseur sur une commande de marchandises qui ne seront
réceptionnées qu’à la fin du mois de Février 2021. Montant de l’avance : 98 640 MAD
5. Achats de fournitures de bureau d’un montant de 28 640 MAD
Une partie de ces fournitures représentant 25% de la somme comptabilisée n’a pas
encore été consommée à la fin de l’exercice concerné (N)
6. Salaires de l’exercice : 1 842 600 MAD
Ce montant est conforme à celui figurant sur la déclaration annuelle des salaires (
modèle 9421). Toutefois, un salarié qui n’exerce aucune fonction au sein de
l’entreprise a perçu un salaire de 32 640 MAD ;
7. Cotisations patronales de sécurité sociales : 295 630 MAD
Dont une cotisation de 6 240 est relative au salaire du salarié qui n’occupe aucune
fonction.
8. Cotisations patronales de retraite complémentaire versées à une caisse autonome de
retraite . Montant : 85 240 MAD
9. Frais de formation professionnelle : 18 630 MAD
10. Tenues de travail du personnel : 12 680 MAD
11. Patente de l’exercice 2020 : 18 965 MAD
12. Taxe sur véhicules de tourisme appartenant à la société : 12 680 MAD
13. Timbre fiscaux et droits d’enregistrement d’actes divers : 3 685 MAD
14. Majorations de retard relative au paiement hors délai de la taxe urbaine : 1 640 MAD
15. Pénalité fiscale pour insuffisance de déclaration de T.V.A : 3 620 MAD
16. Don octroyé aux œuvres sociales de la commune d’Anfa : 40 000 MAD
17. Don versé à l’hôpital public ‘ IBN ROCHD’ : 30 000 MAD
18. Don versé en espèce à l’équipe de Football d’amateurs du quartiers : 5 000 MAD
19. Jetons de présence versés à l’administrateur : 18 200 MAD
20. Dividendes versés aux associés : 65 000 MAD
21. Prime d’assurance incendie payée le 01.04.2020 au 31.03.2021 d’un montant total de
12 000 MAD
22. Transports de marchandises payés à la CTP : 3 560 MAD

Les produits comptabilisés et non imposables s’élèvent à 98 360 MAD

TAF :
1/ Déterminer le résultat fiscal de l’exercice 2020
2/ Calculer le montant de l’IS, sachant que la base de la cotisation minimale est de
15 999 600 MAD

1
Cas d’application N°2 :

L’entreprise « SAY S.A. » constituée depuis une dizaines d’années a dégagé au titre de
l’exercice 2020 un bénéfice avant impôt de 234 840 MAD.
Pour déterminer son résultat fiscal, l’entreprise met à votre disposition les éléments de
produits comptabilisées en vous demandant de préciser leur traitement fiscal :

1. Vente de Produits Finis d’une valeur de 56 000 MAD, ce montant a été encaissé en
totalité le 22.12.2020, cependant les produits vendus sont toujours au magasin de
l’entreprise au 31.12.2020 ;
2. Un lot de produits finis en stock au 31/12/2020 a été évalué par erreur au prix de vente
pour 60 000 MAD, la marge bénéficiaire représente 10% du prix de vente.
3. Un autre lot de produits finis en stock au 31.12.20 a été évalué à 80 000 MAD, cette
valeur n’a pas pris en considération une charge de production de 12 640 MAD
4. Boni de liquidation reçu d’une filiale d’un montant de 78 640 MAD
5. Intérêts créditeurs reçus d’une banque pour un placement à terme après prélèvement
de la taxe de 20%, retenue par la banque, seul le net a été comptabilisé : 71 400 MAD
6. Reprise sur une provision de 2018 qui a été constituée pour déprécier une créance
client attaqué en justice de 12 600 MAD
Une autre reprise sur une autre provision constituée sur N-1 pour une pénalité fiscale
d’un montant de 56 900 MAD
7. Un dégrèvement sur la taxe professionnelle de 2017, obtenu en 2020 pour un montant
de 13 200 MAD.
8. Cessions d’immobilisations :
L’entreprise a réalisé le 30.06.2020 la cession des véhicules pour un montant global de
324 600 MAD, la VNA des véhicules cédés s’est élevée à 124 800 MAD.

Les charges comptabilisées et non admises en déduction fiscale pour le même exercice 2020
s’élèvent à 264 320 MAD

TAF :
Déterminer le résultat fiscal de l’exercice 2020.

Vous aimerez peut-être aussi