Vous êtes sur la page 1sur 3

8.

MODULATION DELTA
8.1. Introduction
La modulation par impulsions codées a permis la transmission de signaux analogiques sous forme digitale.
Cependant, ce progrès a nécessité des coûts élevés.
La modulation Delta est techniquement plus facile que le MIC parce qu’elle utilise 1 bit de codage pour la
transmission (et non 7 ou 8 bits comme pour le MIC).
Alors que le MIC transmet une information digitale par l’intermédiaire d’échantillonnage, la modulation Delta
transfère uniquement la différence entre deux valeurs d’échantillonnage consécutives.
La fig. 8.1.1 montre la fonction d’un modulateur Delta.

Fig. 8.1.1
Le signal d’entrée Uinf et le signal intégré Upre sont comparés à l’aide d’un comparateur.
Tant que Upre est inférieur à Uinf, le comparateur délivre une tension positive. Si Upre devient supérieur à Uinf
le comparateur délivre une tension négative.
Comme le modulateur fonctionne en mode de commutation il génère des impulsions positives ou négatives
dépendant de la polarité de son signal d’entrée.
Ces impulsions constituent le signal de sortie du modulateur.

Fig. 8.1.2

96
Le problème de la modulation Delta réside dans la surcharge de la pente. Ceci apparaît lorsque la tension de sortie
de l’intégrateur ne peut suivre la tension de sortie, Il y a une surcharge en bruit typique de ce type de modulation.
L’amplitude maximale du signal dépend de:
- la fréquence d’échantillonnage
- la fréquence du signal d’information
La fréquence d’échantillonnage est dans ce cas identique à la fréquence d’horloge des bits. Elle doit être choisie
plus grande que le codage prescrit par le théorème d’échantillonnage.
La modulation Delta est utilisée principalement pour la transmission de discours.

8.2. Génération de signaux à modulation Delta


Le modulateur Delta utilisé sur le Banc de Modulation est assemblé suivant le schéma Fig. 8.1.1.
Les tensions de sortie du comparateur et de l’intégrateur ne correspondant pas à celles visualisées fig. 8.1.2.
Mesurer la tension d’information et le signal modulé simultanément puis dessiner les signaux fig. 8.1.4.
Schéma :

Fig. 8.1.3
Conditions d’expérience :
Uinf f = 500 Hz û = 200 mV
Us f = 20 KHz niveau TTL

Fig.8.1.4

97
Questions :

1. Comment réagit le modulateur à un signal d’amplitude supérieure (c’est-à-dire û : 1V)?


2. Est ce que l’enveloppe du signal est dépendante de la fréquence du signal?
Mesurer l’amplitude maximum codage pour différentes fréquences d’information?
3. Est ce qu’une incrémentation de la fréquence d’échantillonnage influe sur l’amplitude de surcharge de la pente?
Réponses :

Questions Récapitulatives du chapitre 8 :


1, En quoi la modulation Delta diffère-t-elle du MIC?
Réponse:

2. Où utilise-t-on la modulation Delta?


Réponse:

98