Vous êtes sur la page 1sur 9

07/04/2019

Plan du cours

 Chapitre 1 : Généralités- Adduction

 Chapitre 2 : Les réservoirs


Ingénierie des réseaux d’eau potable
 Chapitre 3 : Le coup de bélier

 Chapitre 4 : Les réseaux de distribution

 Chapitre 5 : éléments de réseaux

 Chapitre 6 : Logiciel Epanet


EL IDRISSI Ibrahim,
07/04/2019
Ingénieur-Doctorant hydraulicien 07/04/2019
2
1 Mr: EL IDRISSI

1. Généralité

 Un réseau d’AEP constitue l’ensemble des moyens et infrastructures


Chapitre 1 dont dispose l’ingénieur pour transporter l’eau depuis la source
jusqu'au consommateur.

Evaluation des besoins en eau  Un réseau d’eau potable doit être fiable et durable pour pouvoir
répondre aux exigences des consommateurs (quantité et qualité
optimales, dysfonctionnement minimaux)

 Le transport de l’eau de la source jusqu’au point de distribution se fait


suivant une chaine composée de :

07/04/2019 07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 3 Mr: EL IDRISSI 4

1
07/04/2019

1. Généralité

• 1. la production : Elle recouvre l’ensemble des prélèvements d’eau


brute dans le milieu naturel (eau souterraine et de surface) ainsi que le
traitement.
• 2. Le Transfert : Le transfert signifie le transport de l’eau potable à un
débit généralement constant depuis un ouvrage vers un autre sans
distribution notable en route.
 Le transfert est dit gravitaire lorsque le niveau statique à l’amont du
feeder est à une cote supérieure au niveau statique à l’aval du feeder ;
l’écoulement de l’eau se fait naturellement.
 Le transfert est dit sous pression ou en charge lorsque le niveau statique
à l’amont du feeder est à une cote inférieure au niveau statique à l’aval
du feeder et que le transport de l’eau se fait par refoulement à l’aide
d’une station de pompage.

07/04/2019
07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 5 Mr: EL IDRISSI 6

1. Généralité 1. Généralité

• 3. Le stockage: Les eaux d’adduction sont transférées vers un réservoir L’eau distribuée peut servir principalement à 4 catégories de consommations:
de stockage situé à l’interface entre la conduite d’adduction et le réseau
de distribution. 1. Consommation domestique (Boisson, Cuisson, Lingerie, Lavage…)

• 4. La Mise en pression : La mise en pression du réseau de distribution 2. consommation industrielle :Procédés de fabrication, Circuits de
peut être assurée de 2 manières : refroidissement…) Les abonnés de cette catégorie sont considérés
-Soit par un réservoir implanté à une cote suffisamment élevée. comme des Gros consommateurs.
-Soit par un équipement de pompage (refoulement directement dans le
réseau). 3. Consommation publique : Les abonnés de cette catégorie sont :
L’administration publique – Hôpitaux – Ecoles –Marchés…
• 5. La distribution: La distribution est assurée par un réseau de
conduites de distribution véhiculant de l’eau potable et comportant des 4. Consommation touristique : Les abonnés de cette catégorie sont : Hôtels
branchements des abonnés. – Complexes touristiques – Village des vacances. Le volume consommé
est très irrégulier à l’échelle de l’année.
07/04/2019 07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 7 Mr: EL IDRISSI 8

2
07/04/2019

2. Evaluation des besoins en eau 2. Evaluation des besoins en eau


1. Besoins domestiques.
La détermination des besoins en eau
(B.E) est une étape essentielle dans tout VCons  DDotation.PPopulation
projet d’AEP , elle doit être précise et
réaliste.
1.1 Estimation de la population.
Population globale PN  P0 (1  i ) ( N 0)
La détermination des besoins en eau (B.E) est une étape essentielle dans tout
projet d’AEP , elle doit être précise et réaliste.
Population par secteur
- Une surestimation conduirait à un surdimensionnement des ouvrages mal
adaptés aux exigences du service de l’eau.
- Une sous estimation conduirait à la préconisation des installations qui se La population totale (PT) de l’aire de l’étude est la somme des populations
révéleraient vite insuffisantes. sectorielles(Pi) :
07/04/2019 07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 9 Mr: EL IDRISSI 10

2. Evaluation des besoins en eau 2. Evaluation des besoins en eau


1.2 Dotation domestique. 2. Besoins publics ou administratifs
La dotation domestique désigne le rapport entre la consommation totale d’une
catégorie déterminée et le nombre de consommateurs de cette catégorie. On
distingue :

07/04/2019 07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 11 Mr: EL IDRISSI 12

3
07/04/2019

2. Evaluation des besoins en eau 2. Evaluation des besoins en eau


3. Besoins publics ou administratifs 4. Variation des besoins

07/04/2019 07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 13 Mr: EL IDRISSI 14

Critères de Conception du Réseau


2. Evaluation des besoins en eau
4. Variation des besoins
 Horizon de calcul PN  P0 (1  i ) ( N 0 )
La consommation varie en fonction des heures de la journée avec des pointes
au moment de la préparation des repas. On définit :  Perte de charge :   L  V²
H 
 Perte de charge totale 2g.D
Avec :
 H : Perte de charge total(m);
λ : Coefficient de perte de charge;
5. Notion de rendement D : Diamètre intérieur de la conduite (m);
V : Vitesse d’écoulement (m/s);
L : Longueur de la conduite (m)
g : Accélération de la pesanteur (9.81 m/s²);

 les Perte de charge singulière sont estimer de 10% à 15% de perte de charge linéaire.

07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 15 07/04/2019
16

4
07/04/2019

Critères de Conception du Réseau (suite) Critères de Conception du Réseau (suite)

 Calcul des Débits


 Dotations :
 Population Branchée : 100 à 120 l/j/hab;
PD
 Population Non Branchée : 30 à 50 l/j/hab; 1. Débit moyen en l/s Qmoy 
86400
 Modulation de la Consommation :  P: population en Hab;
 Coefficient de pointe journalière de Kj=1,5;  D: dotation en l/j/hab;

 Coefficient de pointe horaire de Kh=2;


2. Débit de pointe journalière en l/s
Qpj  Kpj Qmoy
 Rendements :  Rendement global:
 Kpj: coefficient de pointe journalier;
 Ra = 90% en adduction;
 Rg = Ra.Rd
 Rd = 80% en distribution;

Qph  Kph Qpj


3. Débit de pointe horaire en l/s
Kph: coefficient de pointe horaire;

07/04/2019 07/04/2019
17 18

Critères de Conception du Réseau (suite)

 Puissance des groupes électropompes en (kw)

 .g.Q p .HMT
P
g
Avec : 
 : Masse volumique de l’eau (998,2 kg/m3);
 Qp: Débit de refoulement de la pompe (m3/s);

Exercice 1
 g: Rendement globale (%);
 G : Accélération de la pesanteur (9,81 m/s2);

 Hauteur manométrique totale (HMT)

HMT  Hg  Jt
Avec;
 Hg: hauteur géométrique en (m);
 Jt: perte de charge totale (m);
07/04/2019
07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 20
19

5
07/04/2019

Données :
2005 2010 2015 2020 2025
Rendement adduction ou rendement de production : Rp = 90%. Population totale (hab) 3477 4210 4952 5769 6885
Rendement réseau ou rendement de distribution : Rd = 75% Taux d’accroissement (%) →3,9% →3,3% →3,10 →3,6

Coefficient de pointe journalière : kj = 1.5 Population Taux de branchement (%) 60% 70% 75% 80% 90%
Population branchée (hab) 2086 2947 3714 4615 6196
Coefficient de pointe horaire : kh = 2.0
Population non branchée (hab) 1391 1263 1238 1154 689
2005 2010 2015 2020 2025
Dotation population branchée (l/j/hab) 30 40 50 60 70
Population totale (hab) 3477
Taux d’accroissement (%) →3,9% →3,3% →3,10 →3,6 Dotation population non branchée (l/j/hab) 10 20 30 35 40
Population Taux de branchement (%) 60% 70% 75% 80% 90% Dotations Dotation administrative (l/j/hab) 5 15 20 20 20
Population branchée (hab)
Population non branchée (hab) Dotation industrielle (l/j/hab) 1 10 15 15 20
Dotation population branchée (l/j/hab) 30 40 50 60 70 Dotation nette globale (l/j/hab) 28 59 80 90 107

Dotation population non branchée (l/j/hab) 10 20 30 35 40 Consommation pop branchée (m3/j) 58,41 173,87 297,12 415,35 662,97
Dotations Dotation administrative (l/j/hab) 5 15 20 20 20 Consommation pop non branchée (m3/j) 13,91 25,26 37,14 40,38 27,54
Dotation industrielle (l/j/hab) 1 10 15 15 20 Consommation administrative (m3/j) 17,39 63,15 99,04 115,37 137,69
Consommations
Dotation nette globale (l/j/hab) Consommation industrielle (m3/j) 3,48 42,10 74,28 86,53 137,69
Consommation pop branchée (m3/j)
Consommation pop non branchée (m3/j) Consommation totale (m3/j) 93,18 304,38 507,58 657,63 965,89
Consommation administrative (m3/j) Rendements
Consommations Rp (%) 90% 90% 90% 90% 90%
Consommation industrielle (m3/j)
Rd (%) 75% 75% 75% 75% 75%
Consommation totale (m3/j)
Rg (%) 68% 68% 68% 68% 68%
Rp (%) Débits Débit moyen : Qm (l/s) 1,08 3,52 5,87 7,61 11,18
Rendements Rd (%)
Débit de pointe journalière : Qpj (l/s) 1,62 5,28 8,81 11,42 16,77
Rg (%)
Débit de pointe horaire : Qph (l/s) 3,24 10,57 17,62 22,83 33,54
Débit moyen : Qm (l/s)
Débit de pointe journalière : Qpj (l/s) Besoins de production : Qpr (l/s) 2,40 7,83 13,06 16,91 24,84
Débits Débit de pointe horaire : Qph (l/s) Besoins de distribution : Qdim (l/s) 4,31 14,09 23,50 30,45 44,72
Qpr (l/s)
Qdim (l/s) 07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 21 07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 22

3.Etude des conduites d’adduction 3. Adduction des eaux potable


1. Tracé de la conduite entre la source et le réservoir
Une adduction est une conduite reliant les ouvrages de production
Suivant la topographie, le tracé doit être le plus direct possible (long
au(x) réservoir(s) de stockage. On distingue :
alignements raccordés par des courbes très ouvertes qui permettent de réduire
les pertes de charges) et empreinte de préférences les accotements de routes
Adduction gravitaire :Les tracés « obligatoires » sont imposés par la (terrain domanial, facilité d’accès pour les travaux d’entretien).
nécessité de suivre le tracé du réseau de la voirie ou des accotements des
routes. Dans le cas contraire, limiter le passage par des terrains privés (pour Il faut toujours donner au profil de pose une pente même en terrain plat.
minimiser l`expropriation).

Adduction par refoulement : Le transfert est dit sous pression ou en charge


lorsque le niveau statique à l’amont du feeder est à une cote inférieure au
niveau statique à l’aval du feeder et que le transport de l’eau se fait par
refoulement à l’aide d’une station de pompage.

07/04/2019
07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 23 Mr: EL IDRISSI 24

6
07/04/2019

3. Adduction des eaux potable 4. Calcul de la conduite d’adduction


3.1. Rappel sur l’hydraulique générale :
 On placera aux points hauts des ventouses pour évacuer l’air, en Ecoulement à surface libre:
fonctionnement normal et la vidange de la conduite en cas de la surpression. Formule de Manning : (en régime uniforme et permanent) :
On placera Les ventouses plaçaient sur un Changement marqué des pentes
même s’il ne correspond pas à des points hauts relatifs ( profil en long)

On placera aux points bas des vannes de vidanges en cas de réparation.
 En cas de terrains très accidentés, il faut prévoir des cheminées d’équilibre
(ou des stabilisateurs de pression amont) aux points hauts s’élevant au dessus Ecoulement en charge :
Perte de charge linéaire (PdcL) : Formule de Darcy-Weisbach :
de la ligne piézométrique pour éviter les cavitations (rupture de veine liquide).

Au niveau d’un avant projet d’AEP, on évalue les pdc singulières


forfaitairement à 10% (cas d’adduction) et à 15% (cas de distribution).
07/04/2019 07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 25 Mr: EL IDRISSI 26

5. Profil dynamique de la conduite d’adduction 5. Calcul du coût d’investissement


Le diamètre de la conduite doit être déterminé de façon la plus économique
en fonction de:

 Coût d’investissement de la conduite I (fourniture et pose).


 Coût de l’exploitation de la station de pompage (coût de l’énergie E).

En effet pour un même débit Q à refouler :


Plus le diamètre est petit, plus les pdc augmentent et plus le groupe
électropompe est puissant, et plus l’énergie à dépenser sera importante,
mais le coût d’investissement moins important.

On constate que I et E ne varient pas dans le même sens, il faut donc chercher
un diamètre optimum pour un coût global (I + E) minimum.

07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 27 07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 28

7
07/04/2019

5. Calcul du coût d’investissement 5. Calcul du coût d’investissement


5.1 calcul du cout d’énergie E 5.2 Calcul du coût d’investissement I
Puissance du moteur de la pompe :

5.3 Calcul du diamètre économique


Si on représente sur un graphique les 2 coûts (I et C) en fonction du diamètre, on
obtient le diamètre optimum D optimum recherché.
Energie annuelle consommée par le groupe électropompe :

Coût annuel de l’énergie :

Le diamètre économique correspond à une vitesse économique, approximativement,


de l’ordre de 0,8 m/s à 1,4 m/s. Guide REDAL
07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 29 07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 30

6. Exemple d’application
On veut alimenter un réservoir à partir d’un forage à une distance L=1000m
et un niveau tel que Hg = 50m ; le débit de pompage est 65 l/s.
La durée de vie de la canalisation = 40 ans.
Le prix des conduites ( fourniture et pose)
D250 230 dh/ml
Exercice 2 D300
D350
310 dh/ml
385 dh/ml
D400 560 dh/ml
Le prix du kwh - e = 0.40 dh/kwh. Rendement pompe = 65%

07/04/2019
Mr: EL IDRISSI 31 07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 32

8
07/04/2019

DN Pu (dh/ml) L(m) I = L x P (dh) Fm A = (dh)


annuité
DN Pu (dh/ml) L(m) I = L x P (dh) Fm A = (dh) 250 230 1000 230000 0,083860162 19287,83715
annuité 300 310 1000 310000 0,083860162 25996,65007
250 350 385 1000 385000 0,083860162 32286,16218
300 400 560 1000 560000 0,083860162 46961,69044
350
400

DN j j.L 1,10.j.L Hg+1,10.j.L P E= C =E x e


(m/m) (m) (m) (m) (kw) (kwh) (dh)
(mm)
250 0,013 13 14,3 64,3 63,04 552223,53 220889,41
300 0,005 5 5,5 55,5 54,41 476647,06 190658,82
350 0,002 2 2,2 52,2 51,18 448305,88 179322,35
400 0,001 1 1,1 51,1 50,10 438858,82 175543,53

D A C A+C
250 19288 220889 240177
300 25997 190659 216655
350 32286 179322 211609
400 46962 175544 222505
07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 33 07/04/2019 Mr: EL IDRISSI 34

Vous aimerez peut-être aussi