Vous êtes sur la page 1sur 2

Dimanche 05 Mars 2017 Année 2016-2017

⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆
⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆

⋆ ⋆ ⋆

⋆ ⋆⋆ ⋆ ⋆
⋆ ⋆ ⋆ ⋆


⋆ ⋆ ⋆ ⋆
⋆ ⋆ ⋆ ⋆


⋆ ⋆


⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆
⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆ ⋆

Exercice 1 Soit f ∈ C 0 ([a, b]) telle que ∀x ∈ [a, b], f (a + b − x) = f (x).


A l’aide du changement de variable x = a + b − t, montrer que l’on a :
Z b
a+b b
Z
xf (x) dx = f (x) dx .
a 2 a
Z π
x sin x
Calculer A = 2
dx .
0 1 + cos x

Exercice 2 Utiliser le changement de variable t = π/4 − x pour calculer :


Z π/4
J= ln(1 + tan x) dx .
0
t
dx
Z
Exercice 3 Soit t > 0, on définit σ(t) = , montrer que
1 x

∀a > 0, b > 0 σ(ab) = σ(a) + σ(b).

Il n’est pas question de citer la fonction ln .

Exercice 4 Soit f une bijection de classe C 1 de [0, a] sur [0, b] telle que f (0) = 0 et f (a) = b.
Montrer que Z a Z b
f (x) dx + f −1 (x) dx = af (a).
0 0
Donner l’interprétation géométrique de cette égalité.

Exercice 5 Prouver que si h est continue et paire sur [−a, a], a > 0, alors
Z a Z a
h(t)
t
dt = h(t) dt .
−a 1 + e 0

Calculer
1
cos t
Z
dt .
−1 1 + et
Exercice 6 Utiliser la formule de la moyenne pour calculer la limite suivante ( a > 0 et b > 0),
bx
cos t
Z
I = lim+ dt
x−→0 ax t

Melle N. Helal & Mme H. Harraga 1 Dr N . Amroun


Dimanche 05 Mars 2017 Année 2016-2017

Exercice 7 Formule de Taylor avec reste intégrale :


Soit f une fonction de classe C n+1 sur un intervalle [a, b]. Alors
n x
f (k) (a) (x − t)n (n+1)
X Z
k
∀x ∈ [a, b], f (x) = (x − a) + f (t) dt .
k=0
k! a n!

Exercice 8 Calculer l’intégrale suivante en utilisant les sommes de Riemann :


Z b
T= x3 dx .
a

Exo à faire : Utiliser l’égalité suivante, que vous pouvez vérifier


n  

X x kx 1 x 2n + 1
∀x ∈ R, ∀n ∈ N , sin sin = cos − cos x ,
k=1
2n n 2 2n 2n
Z x
pour calculer l’intégrale suivante K = sin t dt .
0

Exercice 9 Trouver la limite des suites suivantes :


n n n n
1• un = + 2 + 2 +···+ 2 ·
n2
+1 n +2 2 n +3 2 n + n2
s    
1 2 3 n
2• vn = n
1+ 1+ 1+ ··· 1+
n n n n
1 1 1 1
3• wn = √ +√ +√ +···+ p ·
n2 − 1 n2 − 22 n2 − 32 n2 − (n − 1)2
Z π/2
Exercice 10 Soit n ∈ N, In = sinn t dt .
0
(α) Établir une relation de récurrence entre In et In+2
(β) En déduire I2n et I2n+1 .
In+1
(γ) Montrer que la suite (In ) est positive et décroissante, et en déduire lim ·
n−→∞ In

(δ) Utiliser (α)pour montrer que la suite (n + 1)In+1 In est constante. En déduire lim In ,
n−→∞
puis un équivalent de In .
(η) Montrer la formule de Wallis :
 2
1 2 × 4 × 6 × 8 × · · · × (2n)
π = lim .
n−→∞ n 1 × 3 × 5 × 7 × · · · × (2n − 1)

(ξ) Exprimer cette dernière formule à l’aide des factoriels et des puissances de n.

Melle N. Helal & Mme H. Harraga 2 Dr N . Amroun

Vous aimerez peut-être aussi