Vous êtes sur la page 1sur 8

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Université Saad Dahleb – Blida1

Faculté de technologie Département de Génie Civil Option : Matériaux

Compte rendu 2
Porosité accessible à l’eau

Présenté par :
Bendali Braham Iman

Année universitaire :

2020_2021
Introduction :
Principe de l’essai :
L’essai permet d’évaluer un volume de pores ouverts accessibles à l’eau. La
porosité, notée ε (%), correspond au rapport du volume total des pores
ouverts dans un corps poreux à son volume apparent. L’essai de porosité
accessible à l’eau a été effectué selon la norme CPCPC 11.3.
But de l’essai :

Procédure de l’essaie
Matériel utilise :
 Dessiccateur
 Balance normale
 Balance hydrostatique
 Trois éprouvettes de petite dimension de béton
 Une pompe à vide pour aspirer l’aire dans le dessiccateur
 Une bouteille qui sera lié au dessiccateur avec une vanne
 De l’eau dégazée
Mode opératoire :
Préparation de l’échantillon :
 Tous d’abord On prépare trois éprouvettes de béton avec des petite
forme cubique d’une manier on pourra les inclure dans le dessiccateur
 Puis on doit sèche les éprouvettes (paracerque on va les mettre à l’eau
donc on va essayer de faire on sorte que cette eau se pénètre
complètement du coup on essaye de la sécher le maximum dans
l’étuve pour prendre la masse sec)
 Une fois les éprouvettes est sèche a 100% on mesure les éprouvettes
et on le note.
La norme exige qu’on laisse la pompe allumer 3h, quand les 3h ce
termine on rajoute 1h de saturation pour émerger les éprouvettes avec de
l’eau dégazé.
Note : il y’a un dispositive qui nous donne de l’eau dégazé
Manipulation :
 On met les 3 éprouvettes dans le dessiccateur (des éprouvettes avec
des petits dimension)
D’après la norme l’opération doit durer 22h et qu’on doit prendre 3
éprouvettes qui entre toutes à la fois dans le dessiccateur
 On ferme bien le dessiccateur et on met en marche la pompe et on la
laisse allumer durant 3h d’après la norme pour aspirer l’air qui se
trouve dans les vides des éprouvettes
 Quand les 3h ce termine on rajoute 1h, dans cet heur on remplit la
boule (qui est relier avec le dessiccateur) avec du l’eau dégazé puis
on ouvre la vanne
Remarque : ne faut surtout pas que la boule se vide de l’eau parce que
une fois l’eau se termine, l’air entre dedans. Et on sera obligé de
sécher l’éprouvette et répété l’opération
Du coup pour contrôle l’opération on doit fermer la vanne avant que
La boule ce vide on ferme la vanne on la remplie. Durant toute c’est
4h on garde la pompe en marche.
 On arrête quand les éprouvettes seront saturés mais on laisse quand
même la pompe en marche jusqu’à 4h
 Après les 4h on laisse les éprouvettes dans le dessiccateur sous la
pression
La norme exige qu’on laisse les éprouvettes 18h dans le dessiccateur, quand
ça passe les 18h on ouvre et on prend les éprouvettes

 On doit prendre 2 masses :


 M air libre= balance normale
 M sature = balance hydrostatique
Résultat de l’essai :

Mair−Msec
Ɛ=
Mair−Meau X 100

 Ɛ : porosité accessible à l’eau en %,


 M air : masse (en gramme) de l’éprouvette saturée d’eau pesée dans
l’air,
 M eau : masse (en gramme) de l’éprouvette saturée d’eau pesée dans
l’eau,

 M sec : masse (en gramme) de l’éprouvette sèche pesée dans l’air.


Porosité totale :
On prend le même éprouvette séché a 100% on les émerger dans l’eau 24h
(dans notre cas on les a laissés une semaine)

Vous aimerez peut-être aussi