Vous êtes sur la page 1sur 4

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

‫الجـمـهـوريـة الجـزائـريـة الديـمـقـراطـيــة الشـعـبـيــة‬

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ‫ـ‬


‫وزارة التعليـم العالـي والبحـث العلمـي‬
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES ‫المـدرسـة العليـا في العلوم التطبيقيــة‬


--T L E M C E N-- -‫تلمسان‬-
Département de la formation de 2nd cycle
Module : Mesure et instrumentation (Capteurs)

Exercice facultatif :

On désire amplifier et adapter la tension Ve fournie par un capteur de température. Pour


cela, on utilise le montage amplificateur différentiateur suivant :

AOP est considéré idéal


Vref = 2.73V
V = 12V
T(°C) = T(°K) – 273°K

1. Exprimez la tension Vs en fonction de R1, R2, Vref et Ve ?

2. Sachant que le capteur de température fournit une tension de 10mV pour 1°K, calculer le rapport
R2/R1 pour qu'à la sortie de l'amplificateur, Vs = 20mV pour 1°C ?

3. Pourquoi utilise-ton un différentiateur et pourquoi Vref = 2.73V ?


Solution de l’exercice

1
Exercice : Capteur de force

Un capteur de force est constitué de 4


jauges de contrainte collées sur une pièce
métallique appelée corps d'épreuve. Les
jauges de contrainte sont des conducteurs
ohmiques dont la résistance varie sous
l'effet de la déformation qui apparaît
lorsque le corps d'épreuve est soumis à la
force F que l'on désire mesurer.

Pour augmenter la sensibilité du dispositif,


les jauges sont montées en pont, appelé
pont de Wheatstone (montage ci-dessous).
En l'absence de forces, les 4 résistances
sont identiques, de valeur nominale R 0. En
présence de forces, 2 jauges sont en
extension et voient leur résistance
augmenter: r1 = r4 = R0 + R. Les deux
autres, en compression, voient leur
résistance diminuer : r2 = r3 = R0 - R..

La variation R vérifie la relation


R
 kF
R0

1. Exprimer UAM en fonction de E, R0 et R.

2. Exprimer UBM en fonction de E, R0 et R.

R
U BA  E
3. En déduire que
R0

4. Montrer que la tension Us est proportionnelle à la force F.

5. Lorsque l'on soumet le corps d'épreuve à une force F 0 = 1000 N, on mesure US0 = 440 mV. Exprimer k puis
calculer sa valeur numérique (on précisera également son unité). Calculer R.

On donne :E= 10 V,A= 100, R0 =350 

Solution

Pour trouver UAM on se sert des classiques lois des mailles, loi des nœuds et loi d’Ohm ou plus
rapidement du pont diviseur de tension.

E  U r1  U r2
Loi des mailles : (1)

2

ir1  ir2 
 i  ir2
Loi des nœuds : 0 (2)

U r1  r1  ir1 U r2  r2  ir1
Loi d’Ohm : et (3)

E
ir1 
E  r1  ir1  r2  ir1 E   r1  r2   ir1  r1  r2 
Donc (1) devient soit donc

E
U r2  U AM  r2 
Donc (3) devient
 r1  r2 
ce que l’on aurait pu établir directement en
sachant appliquer le pont diviseur de tension

En remplaçant r1 par r1 = R0 + R et r2 par r2 = R0 - R


E
U r1  U AM   R0  R  
 R0  R  R0  R 
E
U AM   R0  R  
Donc
2 R0

E
U r4  U BM  r4 
1. On trouve UBM de la même manière :
 r3  r4 

En remplaçant r3 par r3 = R0 - R et r2 par r4 = R0 + R


E
U r4  U BM   R0  R  
 R0  R  R0  R 

E
U BM   R0  R  
Donc
2 R0

2. On trouve UBM de la même manière :


U BA  U BM  U AM

E E
U BA   R0  R     R0  R  
Donc
2 R0 2 R0

E E
U BA   R0  R     R0  R  
Soit
2 R0 2 R0

E E E E
U BA  R0   R   R0   R 
2 R0 2 R0 2 R0 2 R0

3
E E E
U BA  R   R  U BA   2 R 
soit
2 R0 2 R0 donc 2 R0

R
U BA  E 
Donc
R0

3. Donc
U BA  E  k  F

Et comme
U S  A  U BA  A  E  k  F

U S  
A E 
kF
Donc la tension US est proportionnelle à la force F : constante

U S  
A E 
kF
4. Comme constante alors
US 0, 44
k   0, 44 10 6 N 1
F  A  E 1000 100  10

R
 kF
R0 donc
R  k  F  R0  0, 44  106  1000  350  0,154 

On retrouve le fait que la variation de résistance induite par la force est très faible

Vous aimerez peut-être aussi