Vous êtes sur la page 1sur 3

La COVID-19 est ‘la’ crise globale de notre époque et le plus grand défi auquel nous ayons été

confrontés depuis la Seconde Guerre mondiale.

Mais la pandémie est bien plus qu'une crise sanitaire, c’est aussi une crise socioéconomique sans
précédent Mettant sous pression chacun des pays qu'elle touche, elle a des impacts sociaux,
économiques et politiques dévastateurs qui laisseront de profondes cicatrices qui tarderont à
s’effacer.

Face à la pandémie de COVID-19, les entreprises cherchent à s'adapter rapidement, tout en


manœuvrant du mieux possible face aux défis financiers et opérationnels qui se dressent sur leur
route…

Contexte de l’étude
Apparue dans la ville de Wuhan en Chine en décembre 2019, l’épidémie de coronavirus (COVID-19) a
été déclarée comme pandémie mondiale le 11 mars 2020 par l’Organisation Mondiale de la Santé
(OMS). En date du 30 mars 2020, elle a déjà fait 33 106 décès dans 202 pays et territoires sur 693224
cas confirmés. L’Afrique Subsaharienne, longtemps épargnée, a connu son premier cas le 27 février
2020 au Nigéria. Le continent comptait déjà, le 30 mars 2020, 3242 cas confirmés de coronavirus
dont 79 patients ont été guéris.

Le Cameroun a déclaré son premier cas le 06 mars 2020. Depuis cette date, la propagation semble
s’accélérer. En date du 30 mars 2020, le pays compte 142 cas de contamination dont deux décès. De
nos jours ces chiffres ont largement évolué avec 40622 cas de contamination, 35261 cas de guérison
et 601 cas de décès.

Mais la pandémie est bien plus qu'une crise sanitaire, c’est aussi une crise socioéconomique sans
précédent mettant sous pression toutes entreprises qui doivent s’adapter à un nouveau type de
fonctionnement en prenant en compte la pandémie. Les implications négatives de cette pandémie
pour les économies sont la rupture directe des chainesµ En particulier l’industrie pétrolière dont le
ralentissement de l’économie mondiale a fait baisser la demande de pétrole, ce qui a fait chuter les
prix du pétrole à leur plus bas niveau depuis plusieurs années.
Contexte de l’étude
La maladie à coronavirus 2019 ou Covid-19 (acronyme anglais de CoronaVirus Infectious
Disease 2019) est une maladie infectieuse émergente de type zoonose virale causée par la
souche de coronavirus SARS-CoV-2. Le premier cas de Covid-19 est apparu au Cameroun en
début du mois de mars 2020. Les premières mesures pour contrer cette pandémie ont été la
fermeture des espaces aériens et ensuite le confinement des populations dans de nombreux
pays. Ces facteurs entraînent de fait la réduction des mouvements des personnes et aussi des
biens et services avec pour conséquence un coup sérieux porté à l’économie mondiale dont
divers secteurs sont ainsi touchés. S’agissant de l’emploi et selon l’Organisation
Internationale du Travail (OIT), la crise économique provoquée par la pandémie de
coronavirus pourrait, selon les différents scénarios, détruire entre 5,3 millions et 24,7 millions
d’emplois dans le monde. Ceci par rapport au chiffre de base de 188 millions en 2019. Le
scénario pessimiste serait ainsi supérieur au nombre de chômeurs provoqué par la crise de
2008-2009 (22 millions de personnes).
Problématique
Face à la pandémie de COVID-19, les entreprises cherchent à s'adapter rapidement, tout en
manœuvrant du mieux possible face aux défis financiers et opérationnels qui se dressent sur
leur route. Les entreprises doivent prendre des mesures strictes dans les conditions de travail
bouleversées pour la sécurité des travailleurs et la continuité des activités. Il en est de même
pour l’entreprise Perenco Cameroun qui est une compagnie de production de pétrole et gaz
dont la chaine logistique fournit en matières premières (carburant, huiles, produits chimiques),
en machines et pièces de rechange, mais aussi en personnes pour les travaux à faire sur site
offshore ou onshore. Ces personnes pouvant être des sources de contamination liés à la
pandémie covid-19. C’est dans cette perspective de riposte contre cette pandémie qu’il est
important de déterminer les dispositions prises par Perenco Cameroun pour éviter les risques
de transmissions et d’y apporter des améliorations pour rendre plus efficace les mesures
préventives.
Objectif
L’objectif principal de notre étude portera sur l’analyse et l’amélioration de la sécurité de la
chaine logistique du personnel en période de covid-19.
Plan mémoire
Notre travail sera structuré de la manière suivante :
Une introduction générale qui consiste à définir le contexte d’étude, la problématique et
l’objectif de notre travail ;
 Le chapitre 1 qui présente les généralités et est subdivisé en 02 grandes parties dont la
première renvoie à la présentation générale de l’entreprise d’accueil et au déroulement
du stage, la seconde partie quant à elle met en exergue les généralités sur la chaine
logistique et le covid ;
 Le chapitre 2 qui présente la contextualisation de la chaine logistique personnel de
Perenco Cameroun ainsi que les méthodes et matériels utilisés pour l’analyse et
l’amélioration ;
 Le chapitre 3 qui présente les résultats d’analyse et les propositions d’amélioration ;
 Une Conclusion générale

Période Activités
Du 25/01/2021 au 24/02/2021  Prise de contact avec la structure
PERENCO
 Connaissance du département supply chain
management, du service logistique et de
l’encadreur professionnel
 Visite du magasin de stockage
Du 25/02/2021 au 24/03/2021  Prise de connaissance avec le quai Wouri
 Audit des opérations de nettoyage en
espace confiné
 Contrôle des non-conformités au quai,
 Check List des engins,
 Visite du PMT
Du 25/03/2021 au 24/04/2021  Sensibilisation prévention contre le covid
19 au PMT
 Contrôle des livrets de sécurité
 Distribution des caches nez et gels
hydroalcooliques au personnel testé contre
le covid
 Visite et connaissance du yard
Du 15/02/2021 au 19/02/2021  Visite de la zone BASSA,
 Elaboration du plan de logement du
personnel
 Supervision logement du personnel dans les
différents moyens logistiques
 Supervision embarquement personnel à
bord des surfers pour la mer
 Discussion et validation du thème de stage
ainsi que du plan de travail
Du 22/01/2021 au 26/02/2021  Travail sur le thème