Vous êtes sur la page 1sur 97

Ce que tu devais faire

SÉQUENCE 10
Séance 1
Séquence 10

Les commentaires du professeur


c c

Je révise les acquis de l’école


1)
1)
˛ vrai
¨ faux ~‚Ú[e

„”‚Ú[e

2)
¨ des périmètres et des aires différents 2) On rappelle que le périmètre d’une figure
est la longueur de son contour.
¨ des périmètres égaux
Si l’on prend pour unité de longueur le côté
˛ des aires égales
d’un petit carreau :
• le périmètre de la figure 1 est 18
• le périmètre de la figure 2 est 16
Les périmètres des figures 1 et 2 sont donc
différents.
Les figures 1 et 2, par ailleurs, occupent 8
carreaux chacune.
Pour exprimer qu’elles occupent autant de
3) place, on dit qu’elles ont la même aire.
¨ plus grande que celle de la figure 2
3) Les figures 1 et 2 occupent autant de place.
˛ égale à celle de la figure 2
¨ plus petite que celle de la figure 2

^a_mj]Ú~ ^a_mj]Ú

4) 4) On a appris à calculer l’aire d’un rectangle


dont l’une des dimensions au moins est un
¨ 24,6 cm2 nombre entier (par exemple, on sait calculer
¨ 34,4 cm l’aire d’un rectangle dont les dimensions sont
2 cm et 4,5 cm ou encore 2 cm et 7 cm).
˛ 34,4 cm2
¨ 24,6 cm On obtient l’aire d’un tel rectangle en
multipliant sa longueur par sa largeur (les deux
dimensions étant exprimées dans la même
unité). Lorsque les dimensions sont en cm,
l’aire est en cm2.
L’aire en cm2 d’un rectangle de 8 cm de long et
4,3 cm de large est :
8 x 4,3 = 34,4.

© Cned, Mathématiques 6e — 99

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Ce que tu devais faire


Exercice 1
1) 2) 3)
objet boîte de chocolats boîte de café soluble
Les commentaires du professeur

boîte de pastilles boîte à thé


diamètre
21,5 10,2 7,5 9
D du fond
périmètre
68,4 31,8 23,3 28,2
L du fond
L
(arrondi au
D centième) 3,18 3,12 3,11 3,13

(Les longueurs sont exprimées en cm)


4) Les quotients de L par D ne sont pas égaux.
On ne peut pas conclure à partir de ce tableau que le périmètre du fond est proportionnel à son
diamètre.
Les commentaires du professeur
On remarque, cependant, que les quotients de L par D obtenus sont très voisins.
Lorsqu’on effectue une mesure on commet toujours une erreur.
On admettra que si on avait pu être très précis en mesurant L et D, on aurait obtenu des quotients égaux.
Il a été établi que la longueur L d’un cercle est proportionnelle à son diamètre D.
Le coefficient de proportionnalité est un nombre très proche de 3,14 qui s’écrit avec une infinité de chiffres après la virgule.
La valeur exacte de ce nombre est désignée par la lettre grecque π (qui se lit « pi »).
En grec, la lettre π correspond à un p. C’est l’initiale du mot « perimetron », qui signifie « périmètre ».
Exercice 2
1) distance en cm du cercle

DIAMÒTREENCMDUCERCLE   $

XP
LONGUEURENCMDUCERCLE ~…ÚpP †ÚpP ;ÚpP

2) L = π x D = π x (2 x R) = 2 x π x R
Exercice 3 La longueur cherchée est celle d’un cercle de
6,2 cm de diamètre. On applique donc la
La longueur en cm de ruban nécessaire est π x 3,2 formule L = π x D .
Pour déterminer l’arrondi au dixième de cette
longueur, on tape
π x 3 . 2 EXE
Il s’affiche 10.05309649 .
L’arrondi au dixième de cette longueur est 10,1. Le chiffre des centièmes de ce nombre est un 5,
donc l’arrondi au dixième cherché est 10,1 .
Exercice 4 La distance cherchée est le périmètre en mètres
de la fontaine.
La fontaine est circulaire et a 7,5 m de rayon. On connaît son rayon. On obtient donc
La distance en m que parcourra un enfant qui en fait le tour est son périmètre en appliquant la formule
L=2xπxR
donc : 2 x π x 7,5 = (2 x 7,5) x π = 15 x π
Pour déterminer l’arrondi au dixième de cette
L’arrondi au dixième de cette distance est 47,1 . distance, on tape
1 5 x π EXE
Il s’affiche 47.1238898 .
Le chiffre des centièmes de ce nombre est un 2,
donc l’arrondi au dixième cherché est 47,1 .

100 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 5
1)

!
 CM
"
1)
Séquence 10

Calculer la longueur d’une courbe, c’est


calculer la longueur exacte de la courbe.

La longueur totale de deux demi cercles de


4,2 cm de diamètre est égale à celle d’un
cercle de 4,2 cm de diamètre.
On applique la formule L= π x D
c c

Vu la question posée, on ne doit calculer ni


arrondi, ni troncature du résultat. En particulier,
pour trouver la longueur exacte de la courbe, il
ne fallait pas calculer 2 x (3,14 x 4,2).
3,14 est une valeur approchée de π.
2)
$ # Les quatre quarts de cercle ont 5 ÷ 2 soit
2,5 cm de rayon.

On a appliqué la formule
La longueur de la courbe bleue est égale à celle de deux cercles L= 2 x π x R
de 4,2 cm de diamètre. 3)
La longueur en cm d’un cercle de 4,2 cm de diamètre est : π x 4,2
La courbe bleue est constituée de deux quarts
Celle de la courbe bleue est donc : 2 x (π x 4,2) = (2 x 4,2) x π = 8,4 x π de cercles de 3,4 cm de rayon.
2) ! CM $ 2 x π x 3,4 est la longueur en cm d’un cercle
de 3,4 cm de rayon.
Comme d’habitude, quand on a un quotient
à calculer, on ne se précipite pas sur les
calculs. On commence par regarder s’il y a des
simplifications à effectuer.

" #
La longueur de la courbe bleue est égale à celle d’un cercle de 2,5 cm de rayon.
La longueur en cm d’un cercle de 2,5 cm de rayon est :
2 x π x 2,5 = (2 x 2,5) x π = 5 x π
La courbe bleue a donc 5 x π centimètres de long.
3)  CM
! $

" #
La longueur de la courbe bleue est égale à celle d’un demi-
cercle de 3,4 cm de rayon.
La longueur en cm d’un demi-cercle de 3,4 cm de rayon est :
2 × π × 3, 4 2 × π × 3, 4
= = π x 3,4
2 2 ×1
La courbe bleue a donc π x 3,4 centimètres de long.

© Cned, Mathématiques 6e — 101

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 6 On va calculer successivement la longueur de


la courbe bleue puis celle de la courbe grise.
Ensuite on comparera les résultats.
La courbe bleue est un demi-cercle de 6 cm de
diamètre.
La longueur en cm de la courbe bleue est : π x 6 est la longueur en cm d’un cercle de 6 cm
π×6 π× 2×3 de diamètre.
= =πx3
2 2 ×1
I est le milieu de [AB], AB = 6 cm donc AI = IB = 3 cm La longueur totale des deux demi-cercles de
La longueur de la ligne grise est égale à celle d’un cercle de 3 cm 3 cm de diamètre est égale à celle d’un cercle
de 3 cm de diamètre.
de diamètre. C’est donc, en cm : π x 3
La courbe bleue et la courbe grise ont donc la même longueur : Attention ! Il était essentiel de comparer la
longueur exacte des courbes bleue et grise.
π x 3 centimètres.
Deux longueurs en cm peuvent avoir une
même valeur approchée sans être égales (Par
exemple, si l’une est égale à 1,65 et l’autre à
1,73 elles ont le même arrondi au dixième,
mais elles ne sont pas égales).
Exercice 7 A chaque tour, la longueur de ruban adhésif
enroulé est celle d’un cercle de 2,4 cm de
La longueur en cm de ruban enroulé à chaque tour est π x 2,4 . diamètre.
Le nombre de tours de ruban autour du rouleau est Pour trouver le nombre de tours de ruban, on
99 ÷ (π x 2,4) soit environ 13. regarde combien de fois la longueur d’un tour
est contenue dans 99 cm. On divise donc 99
par le nombre π x 2,4.
Attention de ne pas oublier d’écrire la
parenthèse autour de π x 2,4.
Pour trouver une valeur approchée de
99 ÷ (π x 2,4) avec la calculatrice, on tape
9 9 ÷ ( π x 2,4 ) EXE
Il s’affiche 13.13028281.
Exercice 8 Pour calculer la longueur d’un cercle, il suffit
de déterminer son diamètre
Le périmètre du rectangle ABCD est égal à 6 fois le diamètre
! I $
d’un cercle.
Le diamètre en cm d’un cercle est donc : 9,6 ÷ 6 = 1,6
La longueur en cm de chacun des cercles est donc π x 1,6 .

" * #

AB est égal au diamètre d’un cercle,


AD est le double du diamètre d’un cercle.

102 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 9
1)
Séance 2
Les commentaires du professeur
2) La figure est constituée d’arcs de cercle dont
le rayon est 3,2 ÷ 2 soit 1,6 cm.
c
Séquence 10 c

! $ ! $

" #

La longueur de la courbe grise est égale à celle


" # d’un cercle de 1,6 cm de rayon.

2) La longueur de la courbe bleue est égale à celle de deux


cercles de 1,6 cm de rayon, c’est-à-dire de deux cercles de 3,2 cm
de diamètre.
C’est donc en cm :
2 x (π x 3,2) = (2 x 3,2) x π = 6,4 x π
Exercice 10 La figure est constituée d’arcs de cercle de
1,8 cm de rayon.
La longueur de la courbe bleue est égale à 1,5 fois celle d’un
cercle de 1,8 cm de rayon.
C’est donc en cm :
1,5 x (2 x π x 1,8) = (1,5 x 2 x 1,8) x π = 5,4 x π

 CM

La longueur de la courbe grise est égale à celle


d’un cercle de 1,8 cm de rayon.
D’après la formule L = 2 x π x R le nombre
2 x π x 1,8 représente la longueur en
centimètres d’un cercle de 1,8 cm de rayon.
Exercice 11 !
 M
"

La longueur en m d’un cercle de 1,2 m de diamètre est π x 1,2 .


AB = DC = 2 x 0,25 soit AB = DC = 0,50 m
 M

Le périmètre en m de la table munie de ses rallonges est :


(π x 1,2) + AB + DC = (π x 1,2) + (0,50 x 2) = (π x 1,2) + 1
L’arrondi au centième de ce périmètre en m est 4,77 .
$ #
 M

La longueur de la courbe grise est égale à celle


d’un cercle de 1,2 m de diamètre.
Pour déterminer l’arrondi au centième du
périmètre de la table avec ses rallonges, on tape
( π x 1 . 2 ) + 1 EXE
Il s’affiche 4.769911184.
Le chiffre des millièmes de ce nombre est un 9,
donc l’arrondi au centième cherché est 4,77 .

© Cned, Mathématiques 6e — 103

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 12
La longueur L en mètres d’un cercle de diamètre D mètres est
donnée par la formule L = π x D.
Donc ici on a : 130 = π x D. D est le nombre qui multiplié par π donne
130 130 donc D est le quotient de 130 par π .
Par conséquent : D =
π Pour déterminer l’arrondi au centième de ce
L’arrondi au dixième de ce diamètre en m est 41,4.
diamètre, on tape
1 3 0 ÷ π EXE
Il s’affiche 41.3802852.
Le chiffre des centièmes de ce nombre est un
8, donc l’arrondi au dixième cherché est 41,4.
Exercice 13
La longueur L en centimètres d’un cercle de rayon R centimètres
est donnée par la formule L = 2 x π x R.
Donc ici on a : 53 = 2 x π x R. R est le nombre qui multiplié par 2 x π donne
53 53 donc R est le quotient de 53 par 2 x π .
Par conséquent : R =
2× π Pour déterminer l’arrondi à l’unité de ce
L’arrondi au dixième de ce rayon est 8,4 cm. rayon, on tape
5 3 ÷ ( 2 x π ) EXE
(Attention de ne pas oublier la parenthèse
autour de π)
Il s’affiche 8.435211984.
Le chiffre des centièmes de ce nombre est un
3, donc l’arrondi au dixième cherché est 8,4.
Exercice 14 Si l’on connaissait AB, on saurait calculer le
périmètre du polygone ABCDEF.
La longueur de la courbe bleue est égale à celle de trois cercles
La figure est constituée de six demi cercles de
de diamètre AB. même diamètre : AB.
π x 15 = 3 x π x 5
Comme π x 15 est la longueur de trois cercles
La longueur en cm d’un cercle de diamètre AB est donc π x 5. de diamètre AB, pour trouver la longueur d’un
J’en déduis que : AB = 5 cm cercle, on complète l’égalité :
π x 15 = 3 x .........
Le périmètre en cm du polygone ABCDEF est donc : 6 x 5 = 30 π × 15
(On aurait pu aussi calculer :
3
π × 15 π × 3 × 5 π × 5
= = = π x 5)
3 3 ×1 1
On obtient la longueur d’un cercle en
multipliant π par son diamètre.
Un cercle dont la longueur en cm est π x 5
a donc pour diamètre 5 cm.

104 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 15
1)
Séquence 10

sable pour calculer son périmètre.


Connaissant la longueur de la clôture
c
2) Il suffit de connaître le diamètre du bac à

circulaire, on peut calculer son diamètre (On


peut alors déduire de ce diamètre celui du bac
c

à sable).
 M

2)
‡”‚‡Úe
La longueur L en mètres d’une clôture circulaire de diamètre D ‡”‚‡Úe
mètres est donnée par la formule L = π x D.
Donc ici on a : 22 = π x D.
22
Par conséquent : D =
π
L’arrondi au centième de ce diamètre en m est 7. Résultat obtenu à l’aide de la calculatrice en
Une valeur approchée en m du diamètre du bac à sable est : tapant

7 – (0,50 x 2) = 7 – 1 = 6 2 2 ÷ π EXE
Une valeur approchée en m du périmètre du bac à sable est
π x 6 (On a : π x 6 ≈ 18,85).
Exercice 16
I A D E 1) La longueur des deux demi cercles verts est
celle d’un cercle de 2 x 7,5 soit 15 m de rayon.
> G La longueur totale des quarts de cercles ocres
B C
est également celle d’un cercle de 2 x 7,5 soit
? F
15 m de rayon.
§\¨

P I

M L
Q H

 M O N K J
"ASSIN

La longueur totale des lignes vertes et ocres est égale à celle de


deux cercles de 2 x 7,5 soit 15 m de rayon. C’est donc, en m :
2 x (2 x π x 15) = (2 x 2 x 15) x π = 60 x π
GH + IJ + JK + KL + LM + MN + OP = 7 x 7,5 m = 52,5 m
La figure est symétrique par rapport à la droite (d), la
symétrie par rapport à une droite conserve les longueurs. Par
conséquent, on a : Pour déterminer la valeur approchée à 0,01
QR + ST + TU + UV + VW + WX + YZ = 52,5 m près par excès de ce résultat, je tape
La longueur en m du muret est : ( 6 0 x π ) + 1 0 5 EXE
(60 x π) + (2 x 52,5) = (60 x π) + 105 Il s’affiche 293.4955592.
La valeur approchée à 0,01 près par excès de cette longueur La valeur approchée à 0,01 près par excès de
en m est 293,50. ce résultat est 293,49 + 0,01 soit 293,50.

© Cned, Mathématiques 6e — 105

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 17
1)
a)
Séance 3

b)

2) Les deux bassins occupent autant de place : 36 petits carrés.


"ASSIN
Les enfants auront donc autant de place pour jouer dans les deux bassins.
3)
• la longueur du muret entourant le bassin 2 est égale à 22 carreaux plus la longueur de deux cercles
de diamètre 2 carreaux.
• celle du muret du bassin 3 est égale à 12 carreaux plus la longueur de deux cercles de diamètre 2
carreaux.
C’est donc le bassin 2 qui est limité par le plus long muret.

106 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Les commentaires du professeur
1) a) b)
c
Séquence 10 c

"ASSIN "ASSIN

2) Les deux bassins ont la même aire


3)
On recherche la longueur du muret entourant le bassin 2 :
La longueur totale des lignes vertes est égale à 22 carreaux.
La longueur de la ligne ocre est celle d’un cercle de 2 carreaux
de diamètre.
La longueur de la ligne grise est aussi celle d’un cercle de
2 carreaux de diamètre.

"ASSIN
On recherche la longueur du muret entourant le bassin 3 :
La longueur totale des lignes vertes est égale à 12 carreaux.
La longueur totale des lignes ocres est celle d’un cercle de
2 carreaux de diamètre.
La longueur totale des lignes grises est aussi celle d’un cercle
de 2 carreaux de diamètre.

Remarque : "ASSIN

La longueur du muret qui entoure un bassin est égale au périmètre du bassin. Ainsi, le périmètre du bassin 2 est plus grand que
celui du bassin 3. Par ailleurs, les deux bassins ont la même aire. On peut donc affirmer que deux figures d’aire égale n’ont pas
nécessairement le même périmètre.

© Cned, Mathématiques 6e — 107

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 18
1) Les trois figures ont le même périmètre : 8 carreaux plus la
longueur d’un cercle de diamètre 2 carreaux.
• La longueur totale des lignes bleues est égale
à 8 carreaux.
• La longueur totale des lignes rouges est
égale à celle d’un cercle de diamètre deux
carreaux.

FIGURE FIGURE FIGURE

2)

FIGURE FIGURE FIGURE

• L’aire de la figure 1 est égale à celle du rectangle en pointillés.


• L’aire de la figure 2 est plus grande que celle du rectangle en
pointillés.
• L’aire de la figure 3 est plus petite que celle du rectangle en
pointillés.
Ainsi, des trois figures, la figure 2 a la plus grande aire et la Remarque : Les trois figures n’ont pas
la même aire, mais elles ont le même
figure 3 a la plus petite aire.
périmètre.
Exercice 19
1)
Le périmètre de la figure 1 est égal à 14 carreaux plus la longueur d’un cercle de rayon 2 carreaux.
Le périmètre de la figure 2 est égal à 18 carreaux plus la longueur d’un cercle de rayon 2 carreaux.
Le périmètre de la figure 3 est égal à 10 carreaux plus la longueur d’un cercle de rayon 2 carreaux.
Des trois figures, c’est la figure 2 qui a le plus grand périmètre, et la figure 3 qui a le plus petit
périmètre.
2)
Des trois figures données dans l’énoncé, c’est la figure 3 qui a la plus grande aire, et la figure 1 qui a la
plus petite aire.
Les commentaires du professeur
1) La longueur totale des lignes vertes est égale à :
• 14 carreaux sur la figure 1
• 18 carreaux sur la figure 2
• 10 carreaux sur la figure 3.
Sur chacune des figures, la longueur totale des lignes rouges est égale à celle d’un cercle de 2 carreaux de rayon.

FIGURE FIGURE FIGURE

2) Sur chacune des figures ci-dessous, l’aire totale de la partie orange est égale à celle de la figure F ci-dessous :

FIGURE FIGURE FIGURE

Par conséquent, pour comparer les aires des trois figures, on compare les aires des parties vertes : la partie verte de la figure 1 est
constituée de 7 petits carrés, celle de la figure 2 de 8 petits carrés et celle de la figure 3 de 9 petits carrés.
Remarque : La figure qui a le plus grand périmètre n’a pas la plus grande aire. La figure qui a le plus petit périmètre n’a
pas la plus petite aire.

108 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 20
1) 2)
c
Séquence 10 c

3)

Les commentaires du professeur


Dans chacune des questions, plusieurs réponses étaient possibles.
Exercice 21 %

! " &
$

x
/ + 1 2 , 3-
Des deux triangles, c’est ABC qui a le plus grand périmètre.
Les commentaires du professeur
Je trace K, L, M sur [Ox) tels que :
• OK = AB • KL = BC • LM = AC • K, L, M alignés dans cet ordre.
OM représente le périmètre du triangle ABC.
Je trace Q, R, S sur [Ox) tels que :
• OQ = ED • QR = DF • RS =FE • Q, R, S alignés dans cet ordre.
OS représente le périmètre du triangle EDF.

© Cned, Mathématiques 6e — 109

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 22
1) ABC est un triangle isocèle en A.
On a donc : AB = AC.
La longueur en cm de [AB] et de [AC] est :
(16,5 – 3,5) ÷ 2 = 13 ÷ 2 = 6,5.
!
1) Avant de faire la figure en vraie grandeur,
on représente une figure à main levée. On
trace un triangle isocèle ABC de sommet
principal A. On indique sur la figure que :
• BC = 3,5 cm • AB = AC.
!

M
 C

"  CM #

D’après l’énoncé, on connaît le périmètre du


triangle. On peut donc :
" # • calculer la longueur des côtés [AB] et [AC],
 CM • se ramener à la construction d’un triangle
dont on connaît la longueur des trois côtés.

Attention ! Lors du calcul de AB, il ne


faut pas oublier la parenthèse autour de
16,5 – 3,5 pour bien montrer que c’est
16,5 – 3,5 qu’on divise par 2.
2) La longueur en cm de ! 2)
chacun des côtés du !

triangle ABC est :


16,5 ÷ 3 = 5,5.

"  CM #

On connaît le périmètre du triangle équilatéral


ABC, on peut donc calculer la longueur de ses
trois côtés.

"  CM #

110 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 23
Les unités de longueur que je connais sont :
Séance 4
Les commentaires du professeur
Séquence 10

c
Il existe également d’autres unités de longueurs
que tu n’a pas à connaître pour cette année :
• des toutes petites comme le micron (c’est
c

• le mètre (m), 0,000 001 m)


• le décamètre (dam), l’hectomètre (hm), le kilomètre (km), • des très grandes comme l’année lumière (qui
• le décimètre (dm), le centimètre (cm), le millimètre (mm) correspond à la distance parcourue en un an
par la lumière, soit environ 9 461 milliards de
km).
Exercice 24
1)
1 km = 1 000 m 1 hm = 100 m 1 dam = 10 m
1 1 1
1 dm = m = 0,1 m 1 cm = m = 0,01 m 1 mm = m = 0,001 m
10 100 1 000
2)
1 cm = 10 mm 1 hm = 10 dam
Exercice 25
DÏCI x
Ces préfixes sont utilisés aussi bien pour les
HECTO w
longueurs que pour les masses ou les volumes :

CENTI w • Un décilitre, c’est un dixième de litre.


• Un milligramme, c’est un millième de
KILO w gramme.
• Un décamètre, c’est dix mètres.
MILLI x

DÏCA x

© Cned, Mathématiques 6e — 111

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 26
hauteur de la tour Eiffel
taille de Marie
longueur d’un pou
324 m
148 cm
1,5 mm
On fait appel à son « bon sens » pour cet
exercice :
La tour Eiffel ne mesure pas 324 cm ou
324 mm !
longueur d’une façade de maison 1,6 dam Pour la longueur de la façade d’une maison,
longueur de l’avenue des Champs Elysées 1,910 km le mètre ne convient pas. Par contre, comme
1 dam = 10 m , le décamètre convient.
longueur d’un champ 1,48 hm
longueur d’une règle graduée 2 dm

Exercice 27
1) On convertit successivement les décamètres
1) 17,6 dam = 176 m = 1 760 dm en m, puis en dm.
• Conversion en m
1 dam = 10 m
donc 17,6 dam =17,6 x 10 m
D’où : 17,6 dam = 176 m
• Conversion en dm
1 m = 10 dm
donc 176 m =176 x 10 dm
soit 176 m = 1 760 dm
2) On convertit successivement les décamètres
2) 19,3 dam = 1,93 hm = 0,193 km en hm, puis en km.
• Conversion en hm
1
1 dam = hm= 0,1 hm
10
Donc : 19,3 dam =19,3 x 0,1 hm
Par conséquent : 19,3 dam = 1,93 hm
• Conversion en km
1
1 hm = km = 0,1 km
10
donc 1,93 hm = 1,93 x 0,1 km
soit 1,93 hm = 0,193 km
3) On pourrait, de façon analogue à ce qui
3) 91,5 m = 9 150 cm précède, convertir successivement les mètres
en dm, puis en cm. Cependant, on peut être
plus rapide.
On sait que : 1 m = 100 cm
donc 91,5 m = 91,5 x 100 cm
soit 91,5 m = 9 150 cm
(Chaque fois que l’une des longueurs
intervenant dans une conversion est le mètre,
on peut aller vite)
4) Compte tenu de ce qui précède, on peut
4) 19,4 m = 0,194 hm être rapide.
On sait que :
1
1m= hm = 0,01 hm
100
donc 19,4 m = 19,4 x 0,01 hm

soit 19,4 m = 0,194 hm

112 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


5) 59,6 dm = 5,96 m = 0,596 dam
en m, puis en dam.
• Conversion en m
1 dm =
1
10
m = 0,1 m
c
Séquence 10

5) On convertit successivement les décimètres


c

donc : 59,6 dm = 59,6 x 0,1 m


Par conséquent : 59,6 dm = 5,96 m
• Conversion en dam
1
1m= dam = 0,1 dam
10
donc 5,96 m = 5,96 x 0,1 dam
soit 5,96 m = 0,596 dam
6) Comme le mètre intervient dans la
6) 1,25 m = 1 250 mm conversion, on peut être rapide.
On sait que : 1 m = 1 000 mm
donc 1,25 m = 1,25 x 1 000 mm
soit 1,25 m = 1 250 mm
7) 13,4 hm = 1 340 m = 13 400 dm 7) On pourrait convertir successivement les
hectomètres en dam, puis en m, puis en dm.
Cependant, on peut être beaucoup plus rapide.
On commence par convertir 13,4 hm en m.
On convertit ensuite le résultat obtenu en dm.
Chaque fois qu’on aura à convertir un multiple
du mètre en l’un de ses sous-multiples (ou
vice versa), on commencera par faire une
conversion en m.
• Conversion en m
1 hm = 100 m
donc 13,4 hm = 13,4 x 100 m
soit 13,4 hm = 1 340 m
• Conversion en dm
1 m = 10 dm
donc 1 340 m = 1 340 x 10 dm
soit 1 340 m = 13 400 dm
8) Comme indiqué précédemment, on
8) 15,2 cm = 0,152 m = 0,015 2 dam commence par convertir 15,2 cm en m.
• Conversion en m
1
1 cm = m = 0,01 cm
100
donc 15,2 cm = 15,2 x 0,01 m
soit 15,2 cm = 0,152 m
• Conversion en dam
1
1m= dam = 0,1 dam
10
donc 0,152 m = 0,152 x 0,1 dam
soit 0,152 m = 0,015 2 dam

© Cned, Mathématiques 6e — 113

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 28 D’après ce qui précède :


• chaque fois qu’on convertit une longueur
dans une unité plus petite, on obtient un
résultat « plus grand »
• chaque fois qu’on convertit une longueur
dans une unité plus grande, on obtient un
résultat « plus petit ».
1) 27,6 dm = 2 760 mm 1) Comme 2 760 > 27,6 on conclut pour
commencer que l’unité à découvrir est plus
petite que le décimètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
27,6 dm = 276 cm
276 cm = 2 760 mm
2) 1,78 cm = 0,017 8 m 2) Comme 0,017 8 < 1,78 on conclut pour
commencer que l’unité à découvrir est plus
grande que le centimètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
1,78 cm = 0,178 dm
0,178 dm = 0,017 8 m
3) 64,2 dam = 6 420 dm 3) Comme 6 420 > 64,2 on conclut pour
commencer que l’unité à découvrir est plus
petite que le décamètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
64,2 dam = 642 m
642 m = 6 420 dm
4) 819,4 mm = 8,194 dm 4) Comme 8,194 < 819,4 on conclut pour
commencer que l’unité à découvrir est plus
grande que le millimètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
819,4 mm = 81,94 cm
81,94 cm = 8,194 dm

114 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 29
1) 17,89 dam = 1 789 dm
1) On est amené à compléter
17,89 dam = 1 789 ....
Comme 1 789 > 17,89 on conclut que
c
Séquence 10

l’unité à découvrir est plus petite que le


c

décamètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
17,89 dam = 178,9 m
178,9 m = 1 789 dm
2) 7,599 hm = 7 599 dm 2) On est amené à compléter
7,599 hm = 7 599 ....
Comme 7 599 > 7,599 on conclut que
l’unité à découvrir est plus petite que
l’hectomètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
7,599 hm = 75,99 dam
75,99 dam = 759,9 m
759,9 m = 7 599 dm
3) 285,1 km = 2 851 hm 3) On est amené à compléter
285,1 km = 2 851 ....
Comme 2 851 > 285,1 on conclut que
l’unité à découvrir est plus petite que le
kilomètre.
On commence par écrire :
285,1 km = 2 851 hm
On conclut que l’unité cherchée est
l’hectomètre.
4) On est amené à compléter
4) 0,089 km = 89 m
0,089 km = 89 ....
Comme 89 > 0,089 on conclut que l’unité à
découvrir est plus petite que le kilomètre.
Par étapes successives, on trouve ensuite la
réponse :
0,089 km = 0,89 hm
0,89 hm = 8,9 dam
8,9 dam = 89 m

© Cned, Mathématiques 6e — 115

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 30
1,6 hm = 160 m
18,5 dam = 185 m
Comme il est demandé de calculer le
périmètre du quadrilatère ABCD en m, on
commence par convertir 1,6 hm et 18,5 dam
en m.
• Conversion de 1,6 hm en m
1 hm = 100 m
donc 1,6 hm = 1,6 x 100 m = 160 m
• Conversion de 18,5 dam en m
1 dam = 10 m
On a : donc :
• AC = 58,3 m 18,5 dam = 18,5 x 10 m = 185 m
• le périmètre du triangle ABC est égal à 160 m.
On a donc (en m) :
AB + BC = 160 – 58,3 soit AB + BC = 101,7
On a :
• AC = 58,3 m
• le périmètre du triangle ACD est égal à 185 m.
On a donc (en m) :
CD + DA = 185 – 58,3 soit CD + DA = 126,7
Le périmètre en m du quadrilatère ABCD est :
AB + BC + CD + DA soit 101,7 + 126,7 c’est-à-dire 228,4.
Le périmètre du quadrilatère ABCD est 228,4 m. Attention !
160 + 185 = 345 345 ≠ 228,4
En ajoutant au périmètre du triangle ABC
celui du triangle ACD, on n’obtient pas le
périmètre du quadrilatère ABCD.
Exercice 31
1) Comme il est demandé de calculer AB
1) 1,17 m = 117 cm 325 mm = 32,5 cm en cm, on commence par convertir 1,17 m ;
0,26 m = 26 cm 0,26 m et 325 mm en cm.
Le périmètre de la figure bleue est égal à 117 cm. • Conversion de 1,17 m et de 0,26 m en cm.
Par conséquent, on a (en cm) : 1 m = 100 cm
AB + DH = 117 – (BC + HC + AD) donc
1,17 m = 1,17 x 100 cm
soit AB + DH = 117 – (32,5 + 26 + 19,5)
0,26 m = 0,26 x 100 cm
c’est-à-dire AB + DH = 117– 78
soit
d’où : AB + DH = 39 cm
1,17 m = 117 cm
Comme AB = DH (puisque ABHD est un rectangle) on a : 0,26 m = 26 cm
AB = 39 ÷ 2 soit AB = 19,5 cm.
• Conversion de 325 mm en cm.
2) AB = AD =19,5 cm 1
1 mm = cm = 0,1 cm
Le rectangle ABHD a donc deux côtés consécutifs de même 10
longueur. ABHD est donc un carré. donc 325 mm = 325 x 0,1 cm
soit 325 mm = 32,5 cm

116 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 32
Ni Léanne, ni Téo n’ont raison !
Séance 5

Ils ont fait un gros oubli. Ils ont oublié de préciser l’unité d’aire
Les commentaires du professeur
• La figure occupe 12 triangles :
!
Séquence 10

c
"
c

qu’ils avaient choisie.


$ #

Si on prend le triangle orange comme unité


d’aire, la figure a pour aire 12.
• La figure occupe également 6 rectangles :
! "

$ #

Si on prend le rectangle orange comme unité


d’aire, la figure a pour aire 6.
Exercice 33
a) L’unité d’aire est u1 :
l’aire de la figure 1 est 9, celle de la figure 2 est 11 et celle de la figure 3 est 10.
b) L’unité d’aire est u2 :
l’aire de la figure 1 est 4,5, celle de la figure 2 est 5,5 et celle de la figure 3 est 5.
Les commentaires du professeur
a)
La figure 1 occupe 9 triangles unité. La figure 2 occupe 11 triangles unité. La figure 3 occupe 10 triangles unité.

U U

  U

        
    
     
     
 
FIGURE FIGURE FIGURE

b)
La figure 1 occupe 4,5 losanges unité. La figure 2 occupe 5,5 losanges unité. La figure 3 occupe 5 losanges unité.

U U U

  
  
 
   
 

FIGURE FIGURE FIGURE

© Cned, Mathématiques 6e — 117

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 34

UNITÏ
! $
% &

( '
"
FIGURE # FIGURE
FIGURE
( + 1 0 .

) *
FIGURE , - /
FIGURE

• L’aire de la figure 1 est 4.


• L’aire de la figure 2 est la moitié de celle du rectangle ABCD, soit la moitié de 6. Elle est donc égale
à 3.
• L’aire du triangle EHG est la moitié de celle du rectangle EFGH, soit la moitié de 2, c’est-à-dire 1.
L’aire de la figure 3 est donc 1 + 5 soit 6.
• L’aire de la figure 4 est égale à celle du rectangle HIJK. Elle est donc égale à 6.
• L’aire de la figure 5 est la différence entre l’aire du triangle OLN et celle du triangle OMN.
L’aire du triangle OLN est la moitié de celle du rectangle OLQN, soit la moitié de 8, c’est-à-dire 4.
L’aire du triangle OMN est la moitié de celle du carré OMPN, soit la moitié de 4, c’est-à-dire 2.
L’aire de la figure 5 est donc 4 – 2 soit 2.
Exercice 35
D’après l’exercice 1 de la séance 3, les bassins 2 et 3 ont la
même aire : celle d’un rectangle ABCD de 9 carreaux de long et
quatre de large.


Pour répondre à la question, on essaie de
décomposer le rectangle ABCD à l’aide d’un
certain nombre d’unités d’aires.
! " On pouvait obtenir ce résultat différemment
  (Par exemple en pavant à l’aide du symbole
  un carré de 6 carreaux de côté)

 
 
$ #

Cette figure met en évidence qu’avec l’unité d’aire choisie, l’aire


commune des deux bassins est 9.

118 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 36
1) a) 16 petits carrés sont totalement tachés.
b) 39 petits carrés sont salis.
2) D’après le 1) l’aire de la tache est comprise entre 16 et 39 petits carrés.
Séquence 10

c c

Les commentaires du professeur


Les carreaux complètement tachés sont ceux compris dans le domaine limité par la ligne rouge et les carreaux salis sont ceux
compris dans le domaine limité par la ligne verte :

Exercice 37
L’unité d’aire étant celle du petit triangle vert, l’aire de la tache est comprise entre 8 et 36.
Les commentaires du professeur
On procède comme précédemment.

mfal#

© Cned, Mathématiques 6e — 119

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 38
1) 1) Une surface de 1 cm2 occupe quatre petits
carrés.
Les deux figures ci-dessous occupent bien au
total 4 petits carrés.
! $ % &

1 " # ( '
2) cm2
2 + .
1 ! $ % &
3) cm2 , -
4
" # ( '
+ .
La moitié de 8 est 4
4) 4) Toute surface occupant
, deux
- petits carreaux
1
a une aire de cm2.
2
• L’aire de EFH est la moitié de celle de
EFGH. EFH occupe donc 2 petits carrés.
! $ % &

" # ( '
+ .
Les deux figures ci-dessous occupent bien 2
petits carrés :
, - ! $ % &
! $ % &

" # ( '
" # ( ' + .
+ .
, -
, -
5)
5) Toute surface occupant un petit carreau a
1 ! $ % &
une aire de cm2.
4
• L’aire de KLM est la moitié de celle de
KLMN. KLM occupe
" donc 1 petit
# ( carré. '
+ .

, -
! $ % &

Les deux figures ci-dessous occupent bien


"chacune un petit# carreau
( :'
! $ % &
+ .

, -
" # ( '
+ .

, -

120 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 39
1) Combien de carrés de 1 mm de côté faut-il pour recouvrir un carré de 1 cm de côté ? 100 .
Par conséquent :
• 1 cm2 = 100 mm2
c
Séquence 10 c

1
• 1 mm2 = cm2 = 1 ÷ 100 cm2 = 0,01 cm2
100
2) a) Combien faut-il de carrés de côté 1 cm pour recouvrir ce carré ? 10 x 10 soit 100.
b)
• 1 dm2 = 100 cm2
1
• 1 cm2 = dm2 = 1 ÷ 100 dm2 = 0,01 dm2
100
Exercice 40 1) 1 m2 = 100 dm2
donc 195,6 m2 = 195,6 x 100 m2
1) 195,6 m2 = 19 560 dm2
2) 21,7 cm2 = 2 170 mm2 2) 1 cm2 = 100 mm2
3) 76,1 dam2 = 0,761 hm2 donc 21,7 cm2 = 21,7 x 100 mm2
1
4) 2,9 mm2 = 0,029 cm2 3) 1 dam2 = hm2 = 0,01 hm2
100
donc 76,1 dam2 = 76,1 x 0,01 hm2
1
4) 1 mm2 = cm2 = 0,01 cm2
100
donc 2,9 mm2 = 2,9 x 0,01 cm2
Exercice 41
1) 143,52 hm2 = 14 352 dam2 = 1 435 200 m2
2) 92,7 km2 = 9 270 hm2 = 927 000 dam2
3) 843,6 mm2 = 8,436 cm2 = 0, 084 36 dm2
4) 49,3 dm2 = 0,493 m2 = 0,004 93 dam2
Commentaires du professeur :
1) On convertit successivement 143,52 hm2 en dam2, puis en m2.
• Conversion de 143,52 hm2 en dam2 :
1 hm2 = 100 dam2 donc 143,52 hm2 = 143,52 x 100 dam2 soit 143,52 hm2 = 14 352 dam2.
• Conversion de 14 352 dam2 en m2 :
1 dam2 = 100 m2 donc 14 352 dam2 = 14 352 x 100 m2 soit 14 352 dam2 = 1 435 200 m2.
2) On convertit successivement 92,7 km2 en hm2, puis en dam2.
• Conversion de 92,7 km2 en hm2 :
1 km2 = 100 hm2 donc 92,7 km2 = 92,7 x 100 hm2 soit 92,7 km2 = 9 270 hm2.
• Conversion de 9 270 hm2 en dam2 :
1 hm2 = 100 dam2 donc 9 270 hm2 = 9 270 x 100 dam2 soit 9 270 hm2 = 927 000 dam2.
3) • Conversion de 843,6 mm2 en cm2
1 mm2 = 0,01 cm2 donc 843,6 mm2 = 843,6 x 0,01 cm2 soit 843,6 mm2 = 8,436 cm2.
• Conversion de 8,436 cm2 en dm2
1 cm2 = 0,01 dm2 donc 8,436 cm2 = 8,436 x 0,01 dm2 soit 8,436 cm2 = 0,084 36 dm2.
4) On convertit successivement 49,3 dm2 en m2, puis en dam2.
• Conversion de 49,3 dm2 en m2
1 dm2 = 0,01m2 donc 49,3 dm2 = 49,3 x 0,01 m2 soit 49,3 dm2 = 0,493 m2.
• Conversion de 0,493 m2 en dam2
1 m2 = 0,01 dam2 donc 0,493 m2 = 0,493 x 0,01 dam2 soit 0,493 m2 = 0,004 93 dam2.

© Cned, Mathématiques 6e — 121

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 42
1) 87,89 hm2 = 8 789 dam2
2) 45 789 dam2 = 4,578 9 km2
Commentaires du professeur :
D’après les exercices qui précèdent,
• chaque fois qu’on convertit une aire dans une unité plus petite, on obtient un résultat « plus grand »,
• chaque fois qu’on convertit une aire dans une unité plus grande, on obtient un résultat « plus petit ».
1) Comme 8 789 > 87,89 on conclut pour commencer que l’unité à découvrir est plus petite que l’hectomètre carré.
On commence donc par convertir 87,89 hm2 en dam2. On trouve la réponse.
2) Comme 4,578 9 < 45 789 on conclut pour commencer que l’unité à découvrir est plus grande que le décamètre carré.
Par étapes successives, on trouve ensuite la réponse : 45 789 dam2 = 457,89 hm2 457,89 hm2 = 4,578 9 km2
Exercice 43
1) On commence par écrire ce que l’on sait
1) 1 ha = 100 a
concernant les notions d’are et d’hectare, puis
Or : 1 a = 1 dam2 on réfléchit.
donc 1 ha = 100 dam2
Comme 100 dam2 = 1 hm2 , on a : 1 ha = 1 hm2
2) D’après le 1) on a : 1 ha = 1 hm2.
2) Pour répondre à la question posée, il suffit
Or : 1 hm2 = 100 dam2 = 10 000 m2 donc de convertir 1 hm2 en m2.
donc 1 ha = 10 000 m2 Comme 1 dam2 = 100 m2 on a :
100 dam2 = 100 x 100 m2
soit 100 dam2 = 10 000 m2

122 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 44
1) 5,4 km2 = 540 hm2 = 540 ha
2) 4,3 ha = 4,3 hm2 = 430 dam2 = 43 000 m2
3) 19,4 a = 19,4 dam2= 1 940 m2
c
Séquence 10 c

4) 1 525 a = 15,25 ha
5) 8 ha 67 a = 8,67 ha
6) 5,75 ha = 575 a
7) 45 850 m2 = 458,50 dam2 = 4,585 hm2 = 4,585 ha
8) 13,272 ha = 132 720 m2
Commentaires du professeur :
1) Comme 1 ha = 1 hm2, répondre à la question revient à convertir 5,4 km2 en hm2.
1 km2 = 100 hm2 donc 5,4 km2 = 5,4 x 100 hm2 = 540 hm2
2) 1 ha = 1 hm2
Répondre à la question posée revient donc à convertir 4,3 hm2 en m2. On convertit donc successivement 4,3 hm2 en dam2 puis en
m2.
• Conversion de 4,3 hm2 en dam2
1 hm2 = 100 dam2 donc 4,3 hm2 = 4,3 x 100 dam2 soit 4,3 hm2 = 430 dam2
• Conversion de 430 dam2 en m2
1 dam2 = 100 m2 donc 430 dam2 = 430 x 100 m2 soit 430 dam2 = 43 000 m2
3) 1 a = 1 dam2
On est donc ramené à convertir 19,4 dam2 en m2.
1 dam2 = 100 m2 donc 19,4 dam2 = 19,4 x 100 m2 soit 19,4 dam2 = 1 940 m2
4) On commence par convertir 1 a en ha :
1
1a= ha = 0,01 ha On déduit que : 1 525 a = 1 525 x 0,01 ha soit 1 525 a = 15,25 ha
100
5) On commence par convertir 67 ares en hectares :
1 a = 0,01 ha donc 67 a = 67 x 0,01 ha = 0,67 ha Par conséquent : 8 ha 67 a = 8,67 ha
6) 1 ha = 100 a donc 5,75 ha = 5,75 x 100 a = 575 a
7) 1 ha = 1 hm2 On est donc ramené à convertir 45 850 m2 en hm2. On convertit donc successivement 45 850 m2 en dam2,
puis en hm2.
• Conversion de 45 850 m2 en dam2
1 m2 = 0,01 dam2 donc 45 850 m2 = 45 850 x 0,01 dam2 soit 45 850 m2 = 458,50 dam2
• Conversion de 458,50 dam2 en hm2
1 dam2 = 0,01 hm2 donc 458,50 dam2 = 458,50 x 0,01 hm2 soit 458,50 dam2 = 4,5850 hm2
8) 1 ha = 1 hm2
Répondre à la question posée, c’est donc compléter l’égalité : 13,272 hm2 = 132 720…
Comme 132 720 > 13,272 on conclut pour commencer que l’unité à découvrir est plus petite que l’hectomètre carré.
Par étapes successives, on trouve ensuite la réponse :
13,272 hm2 = 1 327,2 dam2 = 132 720 m2
Exercice 45
1) L’aire totale en ares de la première et de la troisième
parcelles est : 8,5 + 9,7 = 18,2
Or : 18,2 a = 18,2 dam2 = 1 820 m2 • 1 a = 1 dam2
L’aire totale en m2 des trois parcelles est donc : • De plus, on a : 1 dam2 = 100 m2
1 820 + 352,5 = 2 172,5 donc 18,2 dam2 = 18,2 x 100 m2

2) La somme en euros que reçoit Monsieur Martin lors de la


vente de ses terrains est :
110,4 x 2 172,5 = 239 844

© Cned, Mathématiques 6e — 123

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Ce que tu devais faire


Exercice 46
1)
Séance 6
Les commentaires du professeur
(2 x 3,2) + 2,4 est la longueur en cm de la
ligne bleue ci-dessous.
!  CM "
a)
 CM
• 3,2 x 2,4 • (2 x 3,2) + 2,4 • 3,2 + (2 x 2,4)
• (2 x 3,2) + (2 x 2,4) • 2 x (3,2 + 2,4) • 3,2 + 2,4 + 3,2 +2,4 $ #

3,2 + (2 x 2,4) est la longueur cm de la ligne


verte :
!  CM "

 CM

$ #

b) 2 x (3,2 + 2,4) = 2 x 5,6 = 11,2 1) b)


La méthode la plus rapide pour répondre à la
question posée est de calculer 2 x (3,2 + 2,4).
Cependant, si l’on calcule
(2 x 3,2) + (2 x 2,4)
on obtient :
(2 x 3,2) + (2 x 2,4) = 6,4 + 4,8
(2 x 3,2) + (2 x 2,4) = 11,2
2)
2)
P =L+l+L+l P = (2 x L) + (2 x l) P = 2 x (L + l)
3) ,
• 3,1 cm = 31 mm 2,3 cm = 23 mm
• Combien de petits carrés de 1 mm de côté contient la bande l
verte ? 31
• Combien de petits carrés de 1 mm de côté sont contenus Le rectangle ABCD contient 23 lignes de 31
dans le rectangle ABCD ? 31 x 23 = 713 petits carrés de 1 mm de côté.
• Quelle est l’aire du rectangle ABCD ? 713 mm2
• Convertis cette aire en cm2 :
1 mm2 = 0,01 cm2 donc 713 mm2 = 713 x 0,01 cm2 = 7,13 cm2
• Calcule 3,1 x 2,3 : 3,1 x 2,3 = 7,13
• Que remarques-tu ?
On obtient l’aire en cm2 du rectangle ABCD en multipliant sa
longueur et sa largeur exprimées en cm.
Exercice 47
 M
1)
Le périmètre en m du rectangle est : 2 x (2,5 + 1,6) = 2 x 4,1 = 8,2  M
L’aire en m2 du rectangle est : 2,5 x 1,6 = 4.
2) MM
18 mm = 1,8 cm
Le périmètre en cm du rectangle est : 2 x (2,6 + 1,8) = 2 x 4,4 = 8,8  CM

L’aire en cm2 du rectangle est : 2,6 x 1,8 = 4,68. On applique le précédent « JE RETIENS ».
On veille à ce que la longueur et la largeur du
rectangle soient exprimées dans la même unité.

124 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 48
Séquence 10

c c

D’après la séance 3, les bassins 2 et 3 ont la même aire, par


exemple celle d’un rectangle de 9 « carreaux » de long et de 4
« carreaux » de large (les « carreaux » ayant 7,5 m de côté).  M
La longueur en m de ce rectangle est donc : 7,5 x 9 = 67,5
• Pour calculer l’aire de ce rectangle en m2, il
Sa largeur en m est : 7,5 x 4 = 30 suffit, d’après le précédent « JE RETIENS »,
Son aire en m2 est donc : 67,5 x 30 = 2 025 de calculer les dimensions du rectangle en m.
1
Or : 1 m2 = 0,01 dam2 c’est-à-dire : 1 m2 = 0,01 a • 1 a = 1 dam2 1 m2 = dam2
100
On a donc : 2 025 m2 = 0,01 x 2 025 a soit 2 025 m2 = 20,25 a. • Remarque : C’est grâce au découpage
réalisé lors de la séance 3 qu’il a été facile de
Conclusion : Les deux bassins 2 et 3 ont une aire de 2 025 m2 calculer l’aire des bassins 2 et 3.
soit de 20,25 a.
Lorsqu’on demande de calculer l’aire
d’une surface de forme un peu complexe, il
faut penser à regarder si un découpage ne
permettrait pas de trouver assez facilement la
réponse.
Exercice 49 • On remarque que l’aire de l’allée est la
différence entre l’aire du rectangle ABCD et
L’aire en m2 du rectangle ABCD est : celle du rectangle EFGH.
34,2 x 17,2 = 588,24 On connaît les dimensions du rectangle
ABCD. On peut donc calculer son aire.
La longueur en m du rectangle EFGH est :
On ne connaît pas celles du rectangle EFGH,
34,2 – (2 + 2) = 34,2 – 4 = 30,2 mais on peux les calculer.
Largeur en m du rectangle EFGH : • Il existe d’autres méthodes. Par exemple,
17,2 – (2 + 2) = 17,2 – 4 = 13,2 on peut calculer l’aire des rectangles ABKL,
L’aire en m2 du rectangle EFGH est : DCK’L’, LEHL’, KFGK’ puis ajouter les aires
obtenues.
30,2 x 13,2 = 398,64 8 9
M
L’aire en m2 de l’allée est : C < = B

588,24 - 398,64 = 189,6  M

C° ? M
> B°
; :
 M

Exercice 50
Si l’on désigne par l la largeur en m du rectangle, d’après 65 x l est l’aire en m2 du rectangle donné.
l’énoncé, on a : 65 x l = 871 Le nombre qui multiplié par 65 donne 871 est
871 le quotient de 871 par 65.
On en déduit que : l = = 13,4
65
La largeur du rectangle est égale à 13,4 m.

© Cned, Mathématiques 6e — 125

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 51
1)
1) On met en évidence sur le schéma que la
longueur du terrain est le triple de sa largeur.

2) Le schéma ci-dessus met en évidence que le périmètre du


terrain est égal à huit fois la largeur de la parcelle.
104, 4
La largeur en m du terrain est donc : soit 13,05 m.
8
La longueur en m est : 13,05 x 3 soit 39,15 m.
Exercice 52
 CM Il existe plusieurs méthodes :
On pouvait procéder comme indiqué ci-
contre après avoir fait un schéma à main
levée mettant en évidence que la longueur du
 CM rectangle est égale à sa largeur plus 5,6 cm.

Comme 2 x 5,6 = 11,2 , lorsqu’on retranche 11,2 au périmètre


du rectangle (c’est-à-dire à 88,4), on obtient quatre fois la
largeur du rectangle.
La largeur en cm du rectangle est donc :
(88,4 – 11,2) ÷ 4 = 77,2 ÷ 4 soit 19,3 cm.
Sa longueur en cm est : 19,3 + 5,6 soir 24,9 cm.
Autre méthode :
Le demi périmètre du rectangle est en cm :
88,4 ÷ 2 =44,2.
LARGEUR
ENCM
 CM
LONGUEUR  CM
ENCM

Lorsqu’on retranche 5,6 à 44,2 on obtient


deux fois la largeur en cm.
La largeur en cm du rectangle est donc :
(44,2 – 5,6) ÷ 2 = 38,6 ÷ 2 = 19,3
Sa longueur en cm est :
19,3 + 5,6 = 24,9.
Exercice 53
12 = 4 x 3
Thibaut a tort.
L’aire du deuxième rectangle est donc quatre
Justification : fois plus grande que celle du premier.
L’aire en m2 d’un rectangle de longueur 3 m et de largeur 1 m Le schéma ci-dessous met en évidence
est : que lorsqu’on double les dimensions d’un
3x1=3 rectangle, on obtient un rectangle dont
l’aire est quatre fois plus grande que celle du
L’aire en m2 d’un rectangle de longueur 2 x 3 m (c’est-à-dire 6 m) premier.
et de largeur 2 x 1 m (c’est-à-dire 2 m) est : 6 x 2 = 12
,
12 n’est pas le double de 3.
l
X l

X,

126 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 54
1)
Séance 7
Les commentaires du professeur
Séquence 10

c c

Le périmètre en cm du carré ABCD est : 5,1 x 4 soit 20,4 cm.


2) On n’oublie pas, pour chacun des résultats, de
a) préciser dans quelle unité il est exprimé.
Léa a raison. Un carré est un rectangle. La formule permettant
de calculer l’aire d’un rectangle est donc valable pour un carré.
b)
L’aire en cm2 du carré ABCD est 5,1 x 5,1 soit 26,01 cm2.
Exercice 55 Au lieu de dire « exprimer le périmètre du
1) Le périmètre du carré ci-contre est c x 4. carré à l’aide de c » on dit aussi « exprimer le
périmètre du carré en fonction de c ».
2) L’aire de ce carré est c x c.
Exercice 56 On applique les formules vues dans le « JE
RETIENS » précédent.
1) La longueur en m de la frise est 4,6 x 4 soit 18,4 m.
On n’oublie pas, pour chacun des résultats, de
2) L’aire en m2 du plafond est 4,6 x 4,6 soit 21,16 m2. préciser dans quelle unité il est exprimé.
Exercice 57 On sait calculer le périmètre d’un carré
connaissant son côté. On commence donc par
8 x 8 = 64 donc le carré a 8 cm de côté. calculer le côté du carré.
Le périmètre en cm du carré est donc 8 x 4 soit 32 cm. L’aire du carré est égale à 64 cm2. On obtient
l’aire d’un carré en multipliant son côté par
lui-même.
On déduit donc de 8 x 8 = 64 que le côté du
carré est égal à 8 cm.
Exercice 58
1) Pour calculer l’aire du carré, on commence
1) La longueur en m de chacun de ses côtés est :
par calculer la longueur de chacun de ses côtés.
114,4 ÷ 4 soit 28,6 m.
L’aire en m2 du carré est donc :
28,6 x 28,6 = 817,96
1 a = 1 dam2 1 m2 = 0,01 dam2
donc : 817,96 m2 = 0,01 x 817,96 a
c’est-à-dire : 817,96 m2 = 8,179 6 a
L’aire du carré est 8,179 6 a. 2) a) La meilleure méthode pour déterminer la
2) a) Le demi périmètre en m du rectangle est : largeur d’un rectangle connaissant sa longueur
et son périmètre est de commencer par calculer
114,4 ÷ 2 = 57,2 le demi périmètre du rectangle.
La largeur en m du rectangle est donc :
57,2 – 31,8 = 25,4
b) L’aire en m2 du rectangle est :
31,8 x 25,4 = 807,72
1 a = 1 dam2 1 m2 = 0,01 dam2
donc : 807,72 m2 = 0,01 x 807,72 a
c’est-à-dire 807,72 m2 = 8,077 2 a
L’aire du rectangle est 8,077 2 a.

© Cned, Mathématiques 6e — 127

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 59
L’aire du carré ABCD est le double de celle du carré EFGH.
L’aire en cm2 du carré EFGH est donc 200 ÷ 2 soit 100 cm2
On a : 10 x 10 = 100 donc le carré EFGH a 10 cm de côté.
!

(
% "

&

$ ' #

Exercice 60
1)
FG = ED + CB + AH
FG = 2,2 + 7,6 + 2,2 soit FG = 12 dam.
2) L’aire en dam2 du carré ABCD est 7,6 x 7,6 soit 57,76 dam2. 2) On connaît FG.
175,36 a = 175,36 dam2 Si on connaissait l’aire du rectangle EFGH, on
L’aire en dam2 du rectangle EFGH est donc : saurait calculer GH.
175,36 – 57,76 soit 117,6 dam2. Or,
• on connaît l’aire totale du terrain,
Ainsi, GH étant exprimée en dam on a : GH x 12 = 117,6
• on peut calculer l’aire du carré ABCD
117, 6
d’où GH = soit GH = 9,8 dam. (puisqu’on connaît son côté),
12 on peut donc calculer l’aire de EFGH.
3) Le périmètre en dam de la figure est :
AB + BC + CD + DE + EF + FG + GH + HA
1 a = 1 dam2 donc 175,36 a =175,36 dam2
soit (7,6 x 3) + (2 x 2,2) + (2 x 9,8) + 12
(puisque : DE = HA = 2,2 dam GH = FE = 9,8 dam FG = 12 dam)
c’est-à-dire 58,8 dam.
On laisse libre une ouverture de 5 m pour placer la porte.
5 m = 0,5 dam
La longueur en dam de clôture à acheter est donc :
58,8 – 0,5 soit 58,3 dam.
Exercice 61
L’aire d’un carré n’est pas proportionnelle à son côté. Le schéma ci-dessous met en évidence que
lorsqu’on multiplie le côté d’un carré par 2,
Si elle l’était, lorsqu’on multiplierait la longueur d’un côté par l’aire du carré est multipliée par 4.
2, l’aire serait multipliée par 2.
c
Or :
• l’aire en cm2 d’un carré de 5 cm de côté est :
5 x 5 soit 25 cm2.
• celle d’un carré de 2 x 5 soit 10 cm de côté est :
10 x 10 soit 100 cm2
• 100 n’est pas le double de 25.

128 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 62
Séance 8

1) Le périmètre en cm du triangle rectangle ci-contre est :


Les commentaires du professeur
Séquence 10

c c

3,6 + 4,8 + 6 soit 14,4 cm.


2) a) 2) b) En effet : AB = CD AD = BC.
! $
Les triangles rectangles ABC et ADC sont donc
superposables.

C
 CM M

"  CM #

b) L’aire du triangle ABC est la moitié de celle du rectangle


ABCD.
L’aire en cm2 du rectangle ABCD est :
3,6 x 4,8 = 17,28
17, 28
L’aire en cm2 du triangle ABC est donc soit 8,64 cm2.
2
Exercice 63
1) Le périmètre de ce triangle rectangle est a + b + c .
2) Je trace le point D tel que ABCD soit un rectangle.

8 ;

A C

9 B :

L’aire du triangle ABC est la moitié de celle du rectangle ABCD.


L’aire du rectangle ABCD est a x b .
a×b
Celle du triangle rectangle ABC est donc .
2
Exercice 64 Il faut veiller à ce que les longueurs connues
soient dans la même unité.
32 mm = 3,2 cm 1
1 mm = cm = 0,1 cm
L’aire en cm2 du triangle EFG est : 10
3, 2 × 2, 4 3, 2 × 2 × 1, 2 donc 32 mm = 0,1 x 32 cm = 3,2 cm
= soit 3,84 cm2 .
2 2 ×1 fl On applique la formule vue dans le
précédent « JE RETIENS ».

© Cned, Mathématiques 6e — 129

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 65
1)

figure à
"

main levée ! #
!#CM
$ "$ CM

Je trace deux segments [AC] et [BD] tels que :


• AC = 5 cm
• BD = 3,4 cm
• [AC] et [BD]aient le même milieu O et soient
perpendiculaires "

! #
/

$
Un quadrilatère dont les diagonales sont perpendiculaires
et ont le même milieu est un losange, donc par construction
ABCD est un losange.
2) L’aire du losange ABCD est égale à quatre fois celle du
triangle rectangle AOB.
Je calcule l’aire du triangle AOB.
O est le milieu de [AC] et de [BD] donc :
AC BD
• OA = • OB =
2 2
Comme AC = 5 cm et BD = 3,4 cm, on a :
• OA = 2,5 cm • OB = 1,7 cm
L’aire en cm du triangle rectangle AOB est :
2

OA × OB 2, 5 × 1, 7 4, 25
= = = 2,125
2 2 2
L’aire en cm du losange ABCD est donc 2,125 x 4 soit 8,5 cm2.
2

Exercice 66 Dès qu’on connaît AB et BC, on sait calculer


l’aire du triangle ABC.
L’aire du carré ABFG est égale à 36 cm2 . Comme : 6 x 6 = 36 , On remarque qu’on peut calculer AB. En effet,
le carré ABFG a 6 cm de côté. l’aire du carré ABFG est égale à 36 cm2. Par
ailleurs, l’aire d’un carré s’obtient en multipliant
On a donc : AB = 6 cm .
son côté par lui-même. Comme 6 x 6 = 36, on
En raisonnant comme précédemment, on déduit de 7 x 7 = 49 , déduit que le carré ABFG a 6 cm de côté.
que BC = 7 cm . AB = 6 cm
L’aire en cm2 du triangle ABC est égale à : Un raisonnement analogue permet de calculer
6 × 7 3× 2 × 7 BC.
= soit 21 cm .
2
2 2 ×1 fl On applique la formule vue dans le
précédent « JE RETIENS ».

130 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 67
1)
D’après l’énoncé :
• l’aire du triangle rectangle ABC est égale à 12,5 cm2
2
=
2
Séquence 10

du triangle rectangle ABC est : 9


AB × AC 5 × AC
8

Or, d’après l’énoncé, l’aire du triangle


c
AB et AC étant exprimés en cm, l’aire en cm2

:
c

rectangle est égale à 12,5 cm2.


• AB = 5 cm.
On a donc :
5 × AC
= 12,5
5 × AC 2
On a donc : = 12,5 fl Cette égalité traduit que la moitié de 5 x AC
2 est égale à 12,5.
Par conséquent : 5 x AC = 2 x 12,5
5 x AC est donc le double de 12,5.
fl Le nombre qui multiplié par 5 donne 25
c’est-à-dire 5 x AC = 25 est le quotient de 25 par 5.
25
d’où AC = soit AC = 5 cm.
5
2) D’après le 1), on a : AB = AC.
Le triangle ABC est donc rectangle et isocèle en A.
Exercice 68
1) a) D’après l’énoncé :
• A,B, E sont alignés
• AB = BE
donc B est le milieu de [AE].
b) B est le milieu de [AE] donc AE = 2 x AB .
2) Pour AB = 3 cm et AD = 5 cm ,
• l’aire en cm2 du rectangle ABCD est 5 x 3 soit 15. AD × AE
• AE = 2 x 3 cm = 6 cm donc l’aire en cm2 du triangle rectangle L’aire du triangle rectangle ADE est
2
5× 6
ADE est soit 15 cm2.
2
3) Pour AB = 3 cm et AD = 5 cm, l’aire en cm2 du rectangle
ABCD est égale à celle du triangle rectangle ADE.
4) On ferait la même remarque avec n’importe quelles autres Attention ! Pour le prouver, il ne suffit pas de
valeurs de AB et AD. calculer l’aire du rectangle ABCD et celle du
triangle ADE pour de nombreuses valeurs de
Justification :
AB et AD (par exemple pour 1 000 valeurs).
L’aire en cm2 du rectangle ABCD est AD x AB. En effet, en procédant ainsi, on n’aurait pas
AD × AE examiné tous les cas pouvant se présenter.
L’aire en cm2 du triangle rectangle ADE est .
2
Or d’après le 1) b) on a : AE = 2 x AB .
L’aire de ADE est donc :
AD × 2 × AB AD × AB
= = AD x AB .
2 ×1 1

© Cned, Mathématiques 6e — 131

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Ce que tu devais faire


Exercice 69
J’appelle H le point de [DC] tel que : (AH) ⊥ (DC) .
Séance 9
Les commentaires du professeur
On ne connaît pas de formule permettant de
calculer l’aire du quadrilatère ABCD.
On essaie donc de se ramener à ce que
l’on sait. Par exemple, on décompose le
!  CM " quadrilatère ABCD en surfaces dont on sait
calculer l’aire :
• le rectangle ABCH

 CM
 CM • le triangle rectangle AHD.
L’aire en cm2 de ABCD est égale à celle de
( ABCH plus celle de AHD.
$  CM #
L’aire en cm2 du rectangle ABCH est : Je calcule l’aire de ABCH.
AB x BC = 5,8 x 6,4 = 37,12 soit 37,12 cm2 .
Dans le rectangle ABCH on a : HC = AB = 5,8 cm
et HA = CB = 6,4 cm. Je détermine HA et DH (afin de pouvoir
Comme H est un point de [DC], on a : DH = DC – HC calculer l’aire de AHD)
Par conséquent : DH = 10,6 – 5,8 soit DH = 4,8 cm
L’aire en cm2 du triangle rectangle AHD est :
DH × HA 4, 8 × 6, 4 4, 8 × 2 × 3, 2
= = = 4,8 x 3,2 = 15,36 Je calcule l’aire de AHD.
2 2 2 ×1
L’aire en cm2 du quadrilatère ABCD est :
37,12 + 15,36 = 52,48 soit 52,48 cm2 .
Les commentaires du professeur % !  CM "
Autre méthode :

 CM
Soit E le point d’intersection de (AB) et de la perpendiculaire en D à (DC).
M
C

Le quadrilatère EBCD qui a trois angles droits est un rectangle.

$  CM #
L’aire en cm2 de ABCD est égale à celle du rectangle EBCD moins celle du triangle rectangle DEA.
Calculons donc successivement l’aire en cm2 de EBCD et de DEA.
• L’aire en cm2 du rectangle EBCD est : BC x DC =6,4 x 10,6 = 67,84
Dans le rectangle EBCD on a : DE = CB = 6,4 cm et EB = DC = 10,6 cm
Comme A est un point de [EB] on a : EA = EB – AB
Par conséquent : EA = 10,6 – 5,8 soit EA = 4,8 cm

EA× DE 4,8× 6,4


• L’aire en cm2 du triangle rectangle EAD est : =
2 2

EA× DE 2 × 2,4 × 6,4 EA× DE 2,4 × 6,4


soit = c’est-à-dire = =15,36
2 2× 1 2 1

L’aire en cm2 du quadrilatère ABCD est donc : 67,84 – 15,36 = 52,48 soit 52,48 cm2 .

132 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 70
Séquence 10

c c

L’aire en mm2 de la figure grisée s’obtient


en ajoutant les aires en mm2 des triangles
AD = 5 x 8 soit AD = 40 mm rectangles ADE et BCD.

DE = 8 + ( 3
4
)
x8 =8+ 3x ( 4
8
) = 8 + (3 x 2) soit DE = 14 mm

L’aire en mm2 du triangle rectangle ADE est :


AD × DE 40 × 14 40 × 2 × 14
= = = 40 x 14 = 560
2 2 2 ×1
DC = (3 x 8) + (8 ÷ 2) = 24 + 4 soit DC = 28 mm
L’aire en mm2 du triangle rectangle BDC est :
BD × DC 8 × 28 8 × 2 × 14
= = = 8 x 14 = 112
2 2 2 ×1
L’aire en mm2 de la figure grisée est donc : 560 + 112 = 672
1 mm2 = 0,01 cm2 donc 672 mm2 = 0,01 x 672 cm2 = 6,72 cm2
L’aire de la figure grisée est 6,72 cm2 .
Exercice 71 L’aire en cm2 de la figure grisée s’obtient en
ajoutant à l’aire en cm2 du rectangle ABCD
celle du triangle rectangle IJK.
8 mm = 0,8 cm 1
fl 1 mm = cm = 0,1 cm donc
L’aire en cm2 du rectangle ABCD est : 10
8 mm = 0,1 x 8 cm = 0,8 cm
CD x AD = 5,4 x 3,2 = 17,28
& '
L’aire en cm2 du triangle rectangle IJK est : ! "
IJ × IK 1, 2 × 0, 8 0, 6 × 2 × 0, 8 % (
= = = 0,6 x 0,8 = 0,48
2 2 2 ×1 )  CM *
L’aire en cm2 de la figure grisée est donc :  CM MM

17,28 + 0,48 = 17,76 soit 17,76 cm2 . +


. -

$ / , #
 CM

© Cned, Mathématiques 6e — 133

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 72

+
XMM
, L’aire en mm2 de la partie grisée est égale à
celle du carré KLMN moins celle de la partie
hachurée.
• On commence donc par calculer l’aire du
! " carré KLMN.
• On calcule ensuite l’aire en mm2 de la
& partie hachurée (elle est égale à celle du
$ # rectangle ABCF plus celle du triangle rectangle
DEF).
%

. -
KL = 6 x 8 soit KL = 48 mm
L’aire en mm2 du carré KLMN est : KL x KL= 48 x 48 = 2 304
AB = 4 x 8 soit AB = 32 mm
BC = 8 ÷ 2 soit BC = 4 mm
L’aire en mm2 du rectangle ABCF est : AB x BC = 32 x 4 = 128
FD = 2 x 8 soit FD = 16 mm
FE est égal à la largeur totale de 4 interlignes donc FE = 8 mm 1
L’aire en mm2 du triangle rectangle DEF est : 1 mm2 = cm2 = 0,01 cm2
100
FD × FE 16 × 8 8 × 2 × 8 donc 2 112 mm2 = 2 112 x 0,01 cm2
= = = 8 x 8 = 64
2 2 2 ×1
L’aire en mm de la partie hachurée est : 128 + 64 = 192
2

L’aire en mm2 de la partie grisée est : 2 304 – 192 = 2 112


soit 2 112 mm2 c’est-à-dire 21,12 cm2.
Exercice 73 Dans un premier temps, on observe
attentivement la figure.
Les quadrilatères GBCH et FEDH ont chacun trois angles
On déduit du codage de la figure la nature des
droits. Ce sont donc des rectangles. quadrilatères GBCH et FEDH.
Le rectangle FEDH a deux côtés consécutifs de même longueur :
[FE] et [ED]. C’est donc un carré.
FEDH étant un carré de 3,6 dm de côté, on a : FH = HD = 3,6 dm On déduit de nouvelles longueurs de la nature
des quadrilatères GBCH et FEDH.
GBCH étant un rectangle, on a : GH = BC soit GH = 10,2 dm
D’après l’énoncé, on a : F ∈ [GH] , donc GF = GH – FH .
L’unité d’aire étant le dm2, si on désigne par
Par conséquent : GF = 10,2 – 3,6 soit GF = 6,6 dm
• A l’aire de la partie grisée,
D’après l’énoncé, on a : D ∈ [HC] , donc HC = HD + DC .
• AGBCH celle du rectangle GBCH,
soit HC = 3,6 + 5,1 c’est-à-dire HC = 8,7 dm
• AFEDH celle du carré FEDH,
L’aire en dm2 du rectangle GBCH est :
• AGAF celle du triangle rectangle GAF,
HC x BC = 8,7 x 10,2 = 88,74
on a :
L’aire en dm2 du carré FEDH est :
A = AGBCH – (AFEDH + AGAF ) .
ED x ED = 3,6 x 3,6 = 12,96
Pour calculer l’aire de la partie grisée, on
L’aire en dm2 du triangle rectangle GAF est : calcule donc successivement :
GA × GF 6 × 6, 6 3 × 2 × 6, 6
= = = 3 x 6,6 = 19,8 - l’aire du rectangle GBCH
2 2 2 ×1
L’aire en dm2 de la partie grisée est donc : - l’aire du carré FEDH et celle du triangle
88,74 – (12,96 + 19,8) = 88,74 – 32,76 = 55,98 soit 55,98 dm2 . rectangle GAF.

134 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 74
1) 8

=
< ?

>
9
Séquence 10

c c

A B

C
 M ; I :

"ASSIN
La figure ci-dessus met en évidence que l’aire du bassin 1 est
égale à l’aire du rectangle ABCD, moins l’aire totale des carrés
EFGH et IJKL.
L’aire du bassin 1 est donc celle de (7 x 6) – 2 soit 40 petits fl En effet, six rangées de sept «carreaux» de
carrés de 7,5 m de côté. 7,5 m de côté recouvrent le rectangle ABCD
L’aire en m2 d’un « carreau » de 7,5 m de côté est : 7,5 x 7,5 = 56,25 1
1 a = 1 dam2 1 m2 = dam2
100
L’aire en m2 du bassin 1 est donc : 56,25 x 40 = 2 250 soit
2 250 m2.
On pouvait procéder différemment pour
Or : 1 m2 = 0,01 dam2 c’est-à-dire 1 m2 = 0,01 a calculer l’aire du bassin 1 (On pouvait calculer
donc 2 250 m2 = 0,01 x 2 250 a soit 2 250 m2 = 22,50 a AB, BC puis soustraire à l’aire de ABCD
l’aire totale des carrés IJKL et EFGH).
L’aire du bassin 1 est 22,50 a.
2) Des trois projets qui sont parvenus à la ville, c’est le bassin 1
qui offrirait le plus de place aux enfants pour jouer. Les bassins
2 et 3 n’ont donc plus aucune chance d’être choisis.
Les bassins 2 et 3 ont une aire de 2 025 m2
d’après l’exercice 48.
Exercice 75 Une unité d’aire étant choisie, je désigne par
AABC l’aire du triangle ABC (Cette notation
Les rectangles EBHG et FGID ont la même aire. est courante).
Justification :
AEBHG = AABC - (AAEG + AGHC)
AFGID = AADC - (AAFG + AGIC)
Or,
• dans le rectangle ABCD, on a : AABC = AADC ,
• dans le rectangle AEGF on a : AAEG = AAFG ,
• dans le rectangle GHCI on a : AGHC = AGIC . Attention ! Un raisonnement utilisant des
mesures ne conviendrait pas pour traiter cet
Par conséquent : AEBHG = AFGID . exercice. Il ne conduirait pas à une conclusion
précise. Chaque fois qu’on effectue une
mesure, on commet une erreur.

© Cned, Mathématiques 6e — 135

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Ce que tu devais faire


Exercice 76
AB = 4 x 8,3 m =33,2 m
Séance 10
Les commentaires du professeur
! "

L’aire de la surface grisée est égale à celle du carré ABCD. Elle


est donc égale à 33,2 x 33,2 soit 1 102,24 m2.
1 102,24 m2 = 11,022 4 dam2 = 11,022 4 a  M
$ #

1 a = 1 dam2
Convertir 1 102,24 m2 en ares, c’est donc
convertir 1 102,24 m2 en dam2.
1
1 m2 = dam2 = 0,01 dam2
100
donc 1 102,24 m2 = 1 102,24 x 0,01 dam2
soit 1 102,24 m2 = 11,022 4 dam2
Exercice 77
1) Pour déterminer la longueur exacte de la
1) ligne bleue, on va calculer successivement
La longueur en m des quatre arcs de cercle de la ligne bleue est • la longueur des quatre arcs de cercle
égale à la longueur de trois cercles de rayon 30 m. • EF + GH + IJ + KL
La longueur exacte en m de trois cercles de rayon 30 m est :
! % & "
3 x (2 x π x 30) = (3 x 2 x 30) x π = 180 x π
, '
A, E, F et B sont alignés dans cet ordre donc
EF = AB – (AE + FB) = 135 – (30 + 30) = 135 – 60
soit EF = 75 m
+ (
B, G, H et C sont alignés dans cet ordre donc
GH = BC – (BG + HC) = 105 – (30 +30) = 105 – 60 $ * ) #

soit GH = 45 m

Comme ABCD est un rectangle, on a : AB = DC et BC = AD.


En raisonnant comme précédemment, on montrerait que : D’après la formule L = 2 x π x R,
IJ = 75 m et KL = 45 m 2 x π x 30 est la longueur en m d’un cercle de
rayon 30 m.
D’après ce qui précède :
EF + GH + IJ + KL = (75 x 2) + (45 x 2) = 150 + 90
c’est-à-dire EF + GH + IJ +KL = 240 m

La longueur exacte en m de la ligne grise est (180 x π) + 240.


2) L’arrondi au dixième de cette longueur en m est 805,5. Résultat trouvé en tapant sur la calculatrice
( 1 8 0 x π ) + 2 4 0 EXE

136 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 78
L et D désignant respectivement la longueur et le diamètre en
kilomètres de la trajectoire du satellite, on a : L = π x D.
Ainsi : 42 410 = π x D.
Par conséquent : D =
42 410
d’où D ≈ 13 499,522 km
du satellite, on peut calculer l’altitude à
laquelle se déplace le satellite. En effet, le
c
Séquence 10

Dès qu’on connaît le diamètre de la trajectoire

diamètre de la trajectoire, celui de la Terre et


l’altitude étant exprimés en km :
diamètretrajectoire – diamètreTerre est égal à 2 fois
l’altitude cherchée.
c

π
D moins le diamètre en km de la Terre représente 2 fois
l’altitude en km à laquelle se déplace le satellite.
Ü
Une valeur approchée en km de l’altitude cherchée est :
(13 499,522 – 12 800) ÷ 2 = 699,522 ÷ 2 = 349,761

K]jj]

Résultat obtenu à l’aide de la calculatrice en


tapant
4 2 4 1 0 ÷ π EXE
Exercice 79
1) On connaît l’aire de la surface grisée.
1)
Par conséquent, si l’on connaissait l’aire du
triangle rectangle EFD, on pourrait calculer
l’aire du rectangle ABCD.
On sait calculer l’aire d’un triangle rectangle
quand on connaît la longueur des côtés de
l’angle droit.
On connaît ED. On ne connaît pas DF, mais
on peut le calculer : DF = DA – FA
(On peut montrer que DA est égal à 35 m.
FA = 2,46 dam)

Comme ABCD est un rectangle, on a : DA = CB = 35 m


FA = 2,46 dam donc FA = 24,6 m 1 dam = 10 m

F ∈ [AD] donc DF = DA – FA soit DF = 35 – 24,6 donc 2,46 dam = 2,46 x 10 m


c’est-à-dire DF = 10,4 m soit FA = 24,6 m
L’aire en m2 du triangle rectangle EFD est : 2) Pour calculer le périmètre de la surface
ED × DF 7, 8 × 10, 4 22 × 3, 9 × 10, 4 3, 9 × 10, 4 grisée, il faudrait connaître AB et DC. Or,
= = = comme ABCD est un rectangle, on a :
2 2 22 × 1 1
ED × DF AB = DC.
= 3,9 x 10,4 = 40,56
2 Par conséquent, dès qu’on connaît AB ou
L’aire en m2 du rectangle ABCD est : DC, on sait calculer le périmètre de la surface
677,56 – 40,56 = 637 grisée.
2) On remarque qu’on peut calculer AB. En
effet, on connaît l’aire du rectangle ABCD et
La longueur BC du rectangle ABCD est égale à 35 m. Son aire
sa longueur BC.
est 637 m2. On a donc : AB x 35 = 637
637 fl Le nombre qui multiplié par 35 donne 637
Par conséquent : AB = soit AB = 18,2 m est le quotient de 637 par 35.
35
ABCD est un rectangle donc CD = AB = 18,2 m
D ∈ [EC] donc CE = CD + DE
soit CE = 18,2 + 7,8 d’où CE = 26 m
Le périmètre en m de la figure grisée est :
AB + BC + CE + EF + FA = 18,2 + 35 + 26 + 13 + 24,6
soit AB + BC + CE + EF + FA = 116,8 m

© Cned, Mathématiques 6e — 137

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

Exercice 80
• F ’1 est le symétrique de F1 par rapport à (AB),
• une figure et son symétrique ont la même aire,
donc F ’1 et F1 ont la même aire
(ce que l’on écrira : AF’ = AF )
1 1
En raisonnant de même, on montrerait que :
• AF ’ = AF
2 2
• AF ’ = AF .
3 3
AF + AF + AF est égal à l’aire du triangle ABC.
1 2 3
Par conséquent,
AF ’ + AF ’ + AF ’ (soit l’aire de la surface verte) est aussi égal à
1 2 3
l’aire de ce triangle.
L’aire en m2 du triangle rectangle ABC est :
AB × AC 2, 7 × 3, 4 2, 7 × 22 × 1, 7 2, 7 × 1, 7
= = = = 2,7 x 1,7
2 2 22 × 1 1
AB × AC
= 4,59
2
Par conséquent l’aire de la surface verte est 4,59 m2.

138 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Je m’évalue
1) Les figures 1 et 2 ont le même périmètre
˝ vrai
¨ faux
2) Les figures 1 et 2 ont la même aire
de son contour.

2)
Séquence 10

c
1) Le périmètre d’une figure est la longueur
c

¨ vrai
˝ faux


La surface hachurée de la figure 1 occupe


moins de place que celle de la figure 2.
L’aire de la figure 1 est donc plus petite que
celle de la figure 2.
3) • Conversion en dm de 35,40 m
1 m = 10 dm
donc 35,40 m = 35,40 x 10 dm
3) 35,40 m sont égaux à soit 35,40 m = 354 dm
¨ 3,54 dm • Conversion en km de 35,40 m
¨ 0,354 km 1m=
1
km = 0,001 km
˝ 3,54 dam 1 000
donc 35,40 m = 35,40 x 0,001 km
soit 35,40 m = 0,035 4 km
• Conversion en dam de 35,40 m
1
1m= dam = 0,1 dam
10
donc 35,40 m = 35,40 x 0,1 dam
soit 35,40 m = 3,54 dam
4) 1 m2 = 100 dm2
donc 3,6 m2 = 3,6 x 100 dm2 = 360 dm2
5)
4) 3,6 m2 sont égaux à M
¨ 36 dm2
¨ 0,036 dm2 M
˝ 360 dm2

5) Un carré a le même périmètre qu’un rectangle de dimensions C


4 m et 9 m. Ses côtés mesurent :
¨ 3,25 m
¨ 6m Le périmètre en m du rectangle est :
˝ 6,5 m 2 x (4 + 9) = 2 x 13= 26
Le côté c en m du carré vérifie donc :
4 x c = 26
Par conséquent :
26 2 × 13 13
c= = = = 6,5
4 2×2 2

© Cned, Mathématiques 6e — 139

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 10

6) L’aire de la partie grisée est


® 20 m2
® 51 m2
˝ 54 m2
6) L’aire en m2 du rectangle ABCD est :
7 x 9 = 63
L’aire en m2 du carré EBGF est :
3x3=9
L’aire en m2 de la partie grisée est :
63 – 9 = 54
7) L’aire du triangle ABC est 7) L’aire en cm2 du triangle ABC est :
® 30 cm2 BA × BC 7, 5 × 10 75
= = = 37,5
® 75 cm2 2 2 2
˝ 37,5 cm2 Attention ! 7,5 + 12,5 + 10 (soit 30)
représente le périmètre en cm du triangle
ABC.
8) Deux rectangles ayant la même aire ont nécessairement le 8)
même périmètre. CM
® vrai  CM
˝ faux
CM
CM

L’aire en cm2 du premier rectangle est 2 x 1,5


soit 3.
L’aire en cm2 du deuxième rectangle est 3 x 1
soit 3.
Les deux rectangles ont donc la même aire.
Le périmètre du premier rectangle est :
2 x (2 + 1,5) = 2 x 3,5 = 7
Le périmètre du deuxième rectangle est :
2 x (3 + 1) = 2 x 4 = 8
9) Un ordre de grandeur en cm de la longueur d’un cercle de 9) La longueur en cm de ce cercle est :
3,5 cm de rayon est
2 x π x 3,5 = (2 x 3,5) x π = 7 x π
® 11
˝ 21 π est proche de 3 donc 7 x π est proche de
7 x 3 soit 21.
® 28

10) Le périmètre du fond d’une casserole est égal à 87,8 cm. 10) Le périmètre L et le diamètre D en
L’arrondi au dixième du diamètre en cm du fond de la casserole centimètres du fond de la casserole vérifient :
L = π x D.
est
® 27,8 Donc on a : 87,8 = π x D.
87, 8
˝ 27,9 Par conséquent : D =
® 28 π
On tape sur la calculatrice :
8 7 . 8 ÷ π EXE
Il s’affiche 27.94760801
Le deuxième chiffre après la virgule est un 4
donc l’arrondi au dixième du diamètre en cm
du fond de la casserole est 27,9.

140 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
SÉQUENCE 11
Séance 1
Les commentaires du professeur
c
Séquence 11 c

Je révise les acquis de l’école


1)
On regarde la hauteur de la barre
˛ 19 correspondant à Céline. On lit alors la
® 16 graduation correspondante, en tenant compte
® 14 de l’échelle (dans le sens vertical).
® 18

2) On regarde quelle barre est à la deuxième


® Kévin place en terme de hauteur. C’est celle de Juline.
® Céline
˛ Juline
® Arthur
On regarde sur quelle ligne horizontale se trouve
3) la petite croix correspondant au mercredi. On
˛ 8° tient compte de l’échelle verticale : un degré
correspond à 2 graduations. On trouve 8°.
® 9°
® 10°
® 7°

4) On se représente une ligne horizontale


passant par la graduation 10°. Cette ligne
® un jour
coupe en deux fois le diagramme aux points
˛ deux jours correspondants à mardi et à jeudi.
® trois jours
® quatre jours

© Cned, Mathématiques 6e — 141

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 1


PAPIER
UTILISATIONGOUVERNAIL
OFFICIELLE AXIAL

  


XYLOGRAPHIE POUDRE BOUSSOLE
ANCÐTRE
DELgIMPRIMERIE ÌCANON POURLANAVIGATION

 
FINDUMOYEN ÊGE



1) 1) 10 cm représentent 1 000 ans,


distance en cm 10 cm 1 cm 1 mm donc 1 cm représente 10 fois moins, soit 100
ans.
durée en années 1 000 100 10 Comme 1 mm =
1
cm, on déduit de ce qui
10
précède qu’un millimètre représente 100 ÷ 10
soit 10 ans.
2) 2) a) Le point représentant l’année cherchée
a) Le papier a été utilisé de façon officielle en Chine en 100. est à 1 cm de l’origine de la demi-droite
graduée.
b) Le gouvernail axial a été inventé en 200.
D’après le tableau du 1), 1 cm représente
c) La boussole de navigation a été inventée en 1 050. 100 ans.
d) La xylographie a été inventée en 800. b) Le point représentant l’an 100 étant placé,
on visualise facilement celui représentant l’an
200.
c) 1 cm représente 100 ans donc 0,5 cm
représente 2 fois moins, soit 50 ans.
L’année recherchée est donc 1000 + 50 soit
1050.
d) 1 cm représente 100 ans donc le point
représentant l’an 800 est le point de la demi-
droite graduée situé à 8 cm de son origine.
3) Voir sur frise ci-dessus 3) On a : 400 < 480 < 500.
D’après le 1), 1 mm représente 10 ans.
Le point représentant la Chute de l’empire
romain est donc situé 8 mm après celui
représentant l’an 400.
On commence par exemple par repérer
le point d’abscisse 1500 (Comme 1 cm
représente 100 ans et que 1 500 = 15 x 100 ,
il est à 15 cm de l’origine de la demi-droite).
1 490 = 1 500 – 10
1 mm représente 10 ans.
Le point représentant 1490 est donc situé
sur la demi-droite graduée 1 mm avant celui
représentant 1500.

142 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 2

ARAIGNÏE SERPENT MOUTON


HOMME

LOUP
KANGOUROU CERF

DAUPHIN
LION

ANTILOPE GUÏPARD
AIGLE
DORÏ
c
Séquence 11 c

        

1) 1) Sur une demi-droite graduée, les abscisses


6 cm représentent 60 km/h donc 1 cm représente 10 km/h. des points sont proportionnelles à leurs
distances à l’origine.
1 mm représente 1 km/h .
6 cm représentent 60 km/h donc 1 cm
2) représente six fois moins soit 10 km/h.
1
animal mouton araignée dauphin loup serpent 1 mm = cm. Par conséquent, un millimètre
10
représente 10 ÷10 soit 1 km/h.
vitesse
24 2 60 45 10 2)
en km/h
3) 3) Un millimètre représente 1 km/h.
4) 4)
a) a) Le kangourou va plus vite que le dauphin.
1,2 cm représente 12 km/h . La vitesse du dauphin est 60 km/h. Il est donc placé à droite du dauphin sur la
demi-droite graduée.
La vitesse du kangourou est donc 60 + 12 km/h soit 72 km/h.
1,2 cm = 12 mm ; 1 mm représente 1 km/h
b)
donc 1,2 cm représente 12 km/h.
2,8 cm représentent 28 km/h . La vitesse du dauphin est
b) Pour la même raison que le kangourou,
60 km/h. l’antilope est placée à droite du dauphin sur la
La vitesse de l’antilope est donc 60 + 28 km/h soit 88 km/h. demi-droite graduée.
c) 2,8 cm = 28 mm ; 1 mm représente 1 km/h
• L’aigle doré va plus vite que le dauphin, il se place sur la donc 2,8 cm représentent 28 km/h.
demi-droite graduée à 6 cm du dauphin. Sa vitesse est donc c)
120 km/h. • L’aigle doré est à droite du dauphin.
• Le guépard va moins vite que l’aigle doré, il se place sur la 6 cm = 60 mm
demi-droite graduée à 1 cm de l’aigle doré. Par conséquent, sa Comme 1 mm représente 1 km/h, 6 cm
vitesse est 110 km/h. représentent 60 km/h.
• Le lion va moins vite que le guépard, il se place sur la demi- La vitesse de l’aigle doré est donc 60 + 60
droite graduée à 3 cm du guépard. On en déduit que sa vitesse soit 120 km/h.
est 80 km/h. • Le guépard va moins vite que l’aigle doré.
Il se place donc à gauche de l’aigle doré sur la
droite graduée.
D’après le 1), 1 cm représente 10 km/h.
On en déduit que la vitesse du guépard est
120 – 10 soit 110 km/h.
• Le lion va moins vite que le guépard. Il se
place donc à gauche du guépard sur la droite
graduée.
D’après le 1), 1 cm représente 10 km/h. On
en déduit que 3 cm représentent 3 x 10 soit
30 km/h.
La vitesse du lion est donc 110 – 30
soit 80 km/h.

© Cned, Mathématiques 6e — 143

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 3

0ARIS

 
-EAUX


"EAUVAIS


2OUEN

 
,E(AVRE 4OURS

  


#AEN


!NGERS

  DISTANCEÌ


0ARISENKM

Commentaires du professeur :
Avant de commencer ce type d’exercice, il est important de savoir ce que représentent 1 cm et 1 mm.
• 5 cm représentent 100 km donc 1 cm représente 5 fois moins, soit 100 ÷ 5 , c’est-à-dire 20 km.
1
• 1 mm = 10 cm. Par conséquent 1 mm représente 10 fois moins qu’1 cm. 1 mm représente donc 20 ÷ 10 soit 2 km/h.

Exercice 4

        

         NOMBREDgHABITANTS
EN&RANCE

Commentaires du professeur :
1 cm représente 5 ans donc 10 ans sont représentés par 2 cm.

144 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 5
Séance 2

1) Quelle est la ville de Chine la plus peuplée ? Shanghai.


Les commentaires du professeur
2) Classer les villes en ordre décroissant selon
leur nombre d’habitants, c’est les classer de la
plus peuplée à la moins peuplée.
c
Séquence 11 c

2) Shanghai-Pékin-Hong Kong-Chongquing-Tianjin-Shenyang- Afin de ne pas se tromper, on met ensemble,


Guangzhou-Harbin-Shantou-Xian. avant le classement,
• celles qui ont « dans » les quatre millions
d’habitants,
• celles qui ont « dans » les cinq millions
d’habitants ...
Exercice 6
1)
nom de la tour hauteur en m
Taipei 101 508
Les tours Petronas 452
Sears Tower 442
Jin Mao 420
Two International Finance Center 413
Citic Plaza 391
Shun Hing Square 384
Empire State building 381
Central Plaza 374
2) Cinq tours mesurent plus de 400 m. 2) On utilise bien sûr le tableau du 1) pour
3) Le pays le plus représenté est la Chine. répondre à cette question.
Exercice 7
1) Le nombre total d’élèves inscrits en 4ème est :
233 + 303 + 275 + 240 + 1 430 + 23 + 53 + 108 + 262 = 2 927
2) La seconde langue la plus choisie par les élèves de cette
classe est l’espagnol.
Exercice 8
1)
1) a)
Il faut être très méthodique pour répondre à
taille (cm) 49 50 51 52 53 54 55 56 59 cette question.
effectif 2 2 7 6 6 3 2 1 1 Quand on compte tous les 50, par exemple,
on les entoure. Quand on les a comptés, on les
b) 51 cm et la taille la plus fréquente chez ces nouveaux-nés. barre légèrement...
2) Le nombre de nouveau-nés mesurant moins de 51 cm est : Quand tu as fini de compter, n’oublie pas
d’effacer ce que tu as entouré ou barré.
2 + 2 = 4 soit 4 nouveau-nés.
Une fois le tableau terminé, vérifie que la
somme des nombres sur la deuxième ligne est
bien égale à 30, le nombre de nouveau-nés.
Exercice 9
1) Combien obtient-on ? 499.
2) Combien obtient-on ? 508.
3) Calcule la somme des précipitations tombées à Washington
la même année : 951.
4) Dans quelle ville est-il tombé le plus de précipitations en un
an ? Washington.

© Cned, Mathématiques 6e — 145

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Ce que tu devais faire


Exercice 10
Séance 3

1) Quelle est la densité de population en Chine ? 133. De la


Les commentaires du professeur

France ? 110.
De ces deux pays, lequel a la plus forte densité de population ?
la Chine
Des trois pays, lequel a la plus forte densité de population ?
l’Inde
2) Des trois pays, lequel possède la plus grande proportion de
personnes :
• de moins de 15 ans ? l’Inde
• entre 15 et 65 ans ? la Chine Alors que c’est en Inde qu’il y a la plus grande
• de plus de 65 ans ? la France proportion de personnes de moins de 15 ans,
c’est aussi en Inde qu’il y a la plus petite
proportion de personnes qui ont plus de 65
ans. Peu de personnes vivent vieilles en Inde…
Exercice 11
2)
Le groupe 1 comprend 19 + 18 soit 37 enfants.
Le groupe 2 compte 16 + 21 soit 37 enfants.
Le groupe 3 est constitué de 16 + 17 soit 33 enfants.
3) C’est dans le groupe 2 qu’il y a le plus de garçons.
4)
Il y a 19 + 16 + 16 soit 51 filles sur l’ensemble des trois groupes.
Il y a 18 + 21 + 17 soit 56 garçons sur l’ensemble des trois
groupes.

146 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 12

niveau

6e
5e
externes

99
106
demi-
pensionnaires
74
77
total

173
183
Séquence 11

c c

4e 95 71 166
3e 102 80 182
total 402 302 704
Commentaires du professeur :
niveau externes demi- total
• On remarque qu’on peut compléter facilement la deuxième ligne :
pensionnaires
Le nombre manquant est : 99 + 74 = 173.
6e 99 74 173

niveau externes demi- total


• On peut également compléter facilement la troisième ligne : pensionnaires
6e 99 74 173
• Comme : 106 + ....... = 183, le nombre manquant est : 183 – 106 = 77. 5e 106 77 183

• La dernière ligne du tableau se complète également très facilement : niveau externes demi- total
Le nombre manquant est : 402 + 302 = 704. pensionnaires
• Il ne manque qu’un seul nombre dans la deuxième colonne. 6e 99 74 173
On peut le trouver facilement. 5e 106 77 183
99 + 106 + 95 + ....... = 402 4e 95 …… ……
donc le nombre manquant est : 3e …… …… 182
402 – (99 + 106 + 95) = 402 – 300 = 102 Total 402 302 ……

niveau externes demi- total


pensionnaires
6e 99 74 173
On obtient alors :
5e 106 77 183
• On remarque qu’on peut compléter facilement l’avant dernière ligne.
4e 95 …… ……
Comme 102 + ....... = 182, le nombre manquant est : 182 – 102 = 80
3e 102 …… 182
Total 402 302 704
On a donc : niveau externes demi- total
pensionnaires
6e 99 74 173
5e 106 77 183
• Dans la colonne « demi-pensionnaires », il ne manque qu’un seul nombre. 4e 95 …… ……
Il est donc facile de le déterminer.
3e 102 80 182
74 + 77 + ....... + 80 = 302
donc le nombre manquant est : Total 402 302 704
302 – (74 + 77 + 80) = 302 – 231 = 71 niveau externes demi- total
pensionnaires
6e 99 74 173
Ainsi, on a : 5e 106 77 183
• Détermination du dernier nombre manquant
4e 95 71 ……
On dispose de deux méthodes :
1ère méthode (la meilleure) : On utilise la quatrième ligne du tableau. 3e 102 80 182
Le nombre manquant est : 95 + 71 = 166 Total 402 302 704
2ème méthode : D’après la dernière colonne : 173 +183 + ....... + 182 = 704 donc le nombre manquant est :
704 – (173 + 183 + 182) =704 – 538 = 166

© Cned, Mathématiques 6e — 147

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 13
1)

âge en années tennis danse judo natation


14 3 9 1 8
15 5 5 0 6
16 6 7 2 4
17 6 7 1 3
2) Le nombre d’adolescents de 15 ans qui ont été questionnés est : 5 + 5 + 0 + 6 = 16
3) Le nombre d’adolescents qui font de la natation est : 8 + 6 + 4 + 3 = 21
4) 7 adolescents de 17 ans font de la danse.
Commentaires du professeur :
âge en années 14 15 16 17
1)
• Pour commencer, on cherche le tableau que l’on va utiliser pour mettre en tennis
évidence, pour chaque âge rencontré (14 ans, 15 ans, 16 ans, 17 ans), danse
le nombre de personnes qui pratiquent le tennis, la danse, le judo, la natation. judo
On peut utiliser le tableau ci-dessus ou le suivant : natation

• Il faut être très méthodique pour faire cette question.


âge en tennis danse judo natation
Au fur et à mesure qu’on lit la liste de l’énoncé, on met des barres années
dans le tableau.
14 III IIIII IIII I IIIII III
Chaque fois qu’on a écrit 5 bâtons dans une case du tableau,
15 IIIII IIIII IIIII I
on les barre (Ainsi, lorsqu’on a rangé toutes les données obtenues
16 IIIII I IIIII II II IIII
lors du sondage, d’un seul coup d’œil dans le tableau,
17 IIIII I IIIII II I III
on voit combien il y a de barres dans chaque case).

148 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 14
1) Quelles sont ces cinq villes chinoises ?
Séance 4
Les commentaires du professeur

2)
Séquence 11

c
• Sur l’axe vertical, 5 interlignes représentent
c

Ce sont Shangai, Hong-Kong, Sanya, Dalian et Pékin. 2 degrés.


2) Quelles sont les températures moyennes annuelles de ces 1 interligne représente donc 2 ÷ 5 soit 0,4 degré.
cinq villes ? La température moyenne annuelle à Shanghai
température moyenne est donc
annuelle en ° 16 - 0,4 soit 15,6 degrés.
Shanghai 15,6 La température moyenne annuelle à Hong-Kong
est donc 22 + (0,4 x 2) soit 22,8 degrés.
Hong-Kong 22,8
Sanya 25,6 • La température moyenne annuelle à Sanya
Dalian 6,8 est 26 – 0,4 soit 25,6 degrés.
Pékin 11,6
• La température moyenne annuelle à Dalian
3) Quelle est la ville la plus chaude ?
est 6 + (2 x 0,4) soit 6 + 0,8 c’est-à-dire
Sanya est la ville la plus chaude. 6,8 degrés.
4) Quel est l’écart de température entre la ville la plus chaude
et la ville la plus froide ? • La température moyenne annuelle à Pékin
La ville la plus froide est Dalian. est donc 12 – 0,4 soit 11,6 degrés.
L’écart de température en °C entre la ville la plus chaude et la
ville la plus froide est :
22,8 – 6,8 = 16
Exercice 15
1)
1)
a) C’est en juillet qu’il a fait le plus chaud. a) En effet, c’est en juillet que la barre est la
plus haute.
La température était 28 + (2 x 0,4) soit 28 + 0,8 c’est-à-dire
28,8 degrés.
b) C’est en janvier et en février qu’il a fait le plus froid. b) En effet, c’est en janvier et en février que la
barre est la moins haute.
La température était de 16 degrés.
2)
a) C’est en juillet qu’il a fait le plus chaud. Il a fait 28 + (2 x 0,4)
soit 28,8°.
b) C’est en janvier qu’il a fait le plus froid. Il a fait 20 + (3 x 0,4)
soit 21,2°.
3) Je peux voir facilement que c’est Hongkong la ville la plus
froide des deux.
En effet :
• la température à Sanya a été supérieure à celle de Hongkong
neuf mois sur douze (parfois de plus de 7°)
• lorsqu’il a fait plus chaud à Hongkong qu’à Sanya (en août
et septembre) l’écart entre les températures des deux villes était
infime :
0,4° en août,
0,4° en septembre.

© Cned, Mathématiques 6e — 149

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 16
1)
Mardi :
• 23 personnes ont travaillé dans l’entreprise A







NOMBRE
DgEMPLOYÏS
PRÏSENTS

• 26 personnes ont travaillé dans l’entreprise B. 


%NTREPRISE!

2) 30 personnes sont venues travailler jeudi dans l’entreprise A. 
%NTREPRISE"

3) 



lundi mardi mercredi jeudi vendredi 


Entreprise A 29 23 35 30 21 
JOURSDE
LASEMAINE
LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI

Entreprise B 20 26 38 25 21

Exercice 17
2) Lorsqu’on remplace les anciennes données par les nouvelles, le graphique se redessine
automatiquement.
On obtient :

150 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 18
1) Quel est le pourcentage d’ordinateurs portables produits
Séance 5
Les commentaires du professeur

1) D’après le graphique, la moitié des


ordinateurs portables sont produits par la
c
Séquence 11 c

par la Chine ? 50 % Chine. Or :


2) Quel est le pourcentage de réfrigérateurs produits par la 1
= 50 %
Chine ? 25 % 2
3) 2) D’après le graphique, le quart des
ordinateurs portables sont produits par la
a) Sur 100 jouets produits dans le monde, combien sont 1
produits en Chine ? 70 Chine. Or : = 25 %
4
b) Sur 40 jouets produits dans le monde, combien sont
produits en Chine ?
70 70 × 40 10 × 7 × 10 × 4
× 40 = = = 7 × 4 = 28
100 100 100
Sur 40 jouets produits dans le monde, 28 sont produits en
Chine.
Exercice 19


5 % 30 % 50 %


10 % 20 % 80 %
Commentaires du professeur :
On classe au brouillon dans l’ordre croissant :
• les pourcentages : 5 % < 10 % < 20 % < 30 % < 50 % < 80 %
• les angles des secteurs : anglejaune < anglebleu < anglevert < anglerose < anglegris < anglemarron
On déduit que :
• 5 % correspond au diagramme jaune,
• 10 % correspond au diagramme bleu ...
On remarque, en procédant ainsi, que 50 % correspond bien au diagramme grisé.

1
En effet, la moitié de la troisième figure est en grisé et : 2
= 50 % .

© Cned, Mathématiques 6e — 151

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 20
1) D’après le diagramme, un quart des personnes interrogées
ont répondu « NON ». Or :
1
4
= 25 %
25 % des personnes interrogées ont répondu « NON ».
2) Le pourcentage des personnes interrogées qui ont répondu 2) Le nombre total de personnes interrogées
« OUI » est : représente 100 % du nombre total de
personnes interrogées.
100 % – (25 % + 30 %) = 100 % – 55 % = 45 %
3)
a) Le nombre de personnes qui ont répondu « NON » est :
400 ÷ 4 = 100 soit 100 personnes.
b) Le nombre de personnes qui ont répondu « OUI » est :
45 400
×x 400 = 45 ×
x = 45 x 4 = 180 soit 180 personnes.
100 100
c) Le nombre de personnes qui ne se sont pas prononcées est :
400 – (100 + 180) = 400 – 280 = 120 soit 120 personnes.
Exercice 21
1) Le nombre total de personnes interrogées
1) Quel pourcentage des personnes interrogées ont dit qu’ils
représente 100 % du nombre total de
préféraient une patinoire ? personnes interrogées.
100 % – (50 % + 30 %) = 100 % – 80 % = 20 % soit 20 %.
2) Le diagramme représente l’ensemble des
2) habitants de la ville.
PATINOIRE
 50 % des habitants, soit la moitié,
PISCINE préfèreraient que soit construite une piscine.
 C’est donc la partie marron qui représente ces
SALLEDESPECTACLE
 habitants.
Les deux secteurs restant représentent
• ceux qui aimeraient que soit construite une
patinoire (20 % des habitants)
• les habitants qui souhaitent voir construire
une salle de spectacle (30% des habitants).
Comme
• anglevert < anglejaune
• 20 % < 30 % ,
on conclut que :
• le secteur vert représente les habitants qui
veulent une patinoire
• le secteur jaune représente les habitants qui
veulent une salle de spectacle.

152 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 22
1) 1)
c
Séquence 11 c

2)
2) On remplace les nombres de la deuxième
ligne du tableau du 1). Le diagramme
circulaire se construit automatiquement.

3) On remarque, en 2006, que


· la proportion de moins de 20 ans est moins importante qu’en Ce n’est pas étonnant. Après une guerre, il y a
1950 un surcroît de naissances.

· la proportion de personnes âgées de 20 à 59 ans est voisine


de celle qu’il y avait en 1950
· la proportion de personnes de plus de 60 ans est plus Ce n’est pas surprenant. Grâce aux progrès
importante qu’en 1950. de la médecine, les Français vivent plus
longtemps.

© Cned, Mathématiques 6e — 153

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 23
b)
Séance 6

b)
La mesure de l’angle d’une portion et le
nombre d’élèves sont proportionnels.
²
360° correspondent à 40 élèves.
360 ÷ 2 = 180.
180° correspondent donc à 40 ÷ 2 élèves soit
MESUREDE NOMBRE
DgÏLÒVES
à 20 élèves.
LgANGLE
² 
w w
² 

c) c)
La mesure de l’angle d’une portion et le
² nombre d’élèves sont proportionnels.
360° correspondent à 40 élèves.
360 ÷ 4 = 90.
90° correspondent donc à 40 ÷ 4 élèves soit
MESUREDE NOMBRE
LgANGLE DgÏLÒVES à 10 élèves.
² 
w w
² 

d) d)
On commence par chercher par combien il
² faut diviser 360 pour obtenir 72.
On effectue 360 ÷ 72. On trouve 5.
72° représentent donc 40÷ 5 soit 8 élèves.

MESUREDE NOMBRE
Remarque : on aurait aussi pu chercher par
LgANGLE DgÏLÒVES quel nombre il fallait multiplier 360 pour
²  obtenir 72.
w w 72
² 
Ce nombre est .
360
72 72 × 1 1
On a : = = .
360 72 × 5 5
1
Multiplier par revient bien à diviser par 5.
5

154 — © Cned, Mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 24
1)
360° représentent 300 Go.
180° représentent 300 ÷ 2 soit 150 Go .
1)
Séquence 11

On a déjà vu cette méthode dans l’exercice


précédent.
c c

90° représentent 300 ÷ 4 soit 75 Go .


36° représentent 300 ÷ 10 soit 30 Go .
60° représentent 300 ÷ 6 soit 50 Go .
2) 2)
300 Cette méthode est en fait la méthode du
a) 360° représentent 300 Go donc : 1° représente Go.
300 10 × 30 30 6 × 5 5 360 « retour à l’unité ». Elle a été vue dans
b) = = = = la séquence 9. Elle consiste à déterminer
360 10 × 36 36 6 × 6 6 combien, ici, représente 1°, puis à utiliser ce
300 5 nombre pour déterminer combien représente
c) 24° représentent 24 x Go soit : 24 x Go 24°.
5 360 6
24 × = ( 24 √ 6 ) × 5 = 4 × 5 = 20 Il y avait une autre méthode (plus simple) qui
6 s’inspire de la question 1) :
24° représentent donc 20 Go.
Les grandeurs angles et Go sont
proportionnelles :
360 ÷ 15 = 24 donc 24° représentent
300 ÷ 15 soit 20 Go.
Cette méthode est beaucoup plus simple dans
ce cas, mais ce n’est pas toujours le cas. C’est
pour cela que nous avons donné une autre
méthode (ici plus compliquée), mais qui
« marche » toutes les fois.
Exercice 25
1)
240
360° représentent 240 personnes donc : 1° représente personnes.
240 120 × 2 2 360
= =
360 120 × 3 3
2
42° représentent 42 x soit (42 ÷ 3) x 2 ; c’est-à-dire 28 personnes.
3
Parmi les 240 personnes interrogées, 28 personnes n’aiment pas partir en vacances.
2) Le nombre de personnes qui préfèrent partir en vacances est : 240 – 28 = 212, soit 212
personnes.
Parmi les 240 personnes interrogées, 212 personnes préfèrent partir en vacances.
Commentaires du professeur :
1) On applique la méthode vue dans l’exercice précédent.
2) On aurait pu appliquer de nouveau la méthode de la question précédente, mais le plus simple était de calculer la différence :
240 – 28.

© Cned, Mathématiques 6e — 155

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 26
1)
occupations angle en degrés
1) Peut-être tes mesures d’angles diffèrent-
elles légèrement des miennes (de 1° par
exemple) ? Les mesures d’angles sont
approchées. On commet toujours une erreur
sports 180 en effectuant une mesure.
lecture 18
télévision 54
musique 108
2) On aurait pu procéder comme dans
2) On calcule le nombre d’élèves de chaque catégorie. l’exercice précédent. Cependant, ici, on peut
360° représentent 200 élèves. procéder beaucoup plus simplement.
180° représentent 2 fois moins soit 100 élèves. Pour chaque cas, on écrit « environ », car la
Ainsi, environ 100 élèves font du sport. réponse dépend d’une mesure d’angle.

18° représentent 10 fois moins d’élèves que 180°.


18° représentent donc 100 ÷ 10 soit 10 élèves.
Ainsi, le mercredi après-midi, environ 10 élèves lisent.
54 = 18 x 3
54° représentent 3 fois plus d’élèves que 18° soit 3 x 10 c’est-à-
dire 30 élèves.
Ainsi, 30 élèves environ regardent la télévision.
Le nombre d’élèves qui pratiquent la musique le mercredi
après-midi est environ :
200 – (100 + 10 + 30) = 200 – 140 = 60.

156 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 27
1) Le diagramme représente 100 % des revenus.
Le pourcentage des revenus représenté par le secteur vert est
donc :
1)
Séquence 11

c c

100 % – (35 % + 40 %) = 100 % – 75 % = 25 %. 2)


2) Dans un diagramme circulaire, les pourcentages sont 1 % est donc représenté par un secteur ayant
proportionnels aux angles des secteurs qui les représentent. un angle 100 fois plus petit.
100 % sont représentés par 360 °.
1 % est donc représenté par un secteur ayant un angle de
360 ÷ 100 soit 3,6°.
L’angle en degrés du secteur représentant 35 % est :
35 x 3,6 = 126 soit 126°.
L’angle en degrés du secteur représentant 40 % est :
40 x 3,6 = 144 soit 144°.
25 % est le quart de 100 % donc l’angle en degrés du secteur On aurait pu utiliser la même méthode que
vert est : 360 ÷ 4 = 90 soit 90°. précédemment, soit calculer 25 x 3,6 mais
3) cette méthode est moins astucieuse ici.
On aurait également pu déterminer l’angle du
secteur vert en calculant :
360 – (126 + 144) = 360 – 270 = 90

La méthode proposée ci-contre est cependant
TRAVAUX
plus rapide.
3) On trace un cercle de rayon 4 cm.
On trace un angle de 90° à l’aide de
 l’équerre. On représente ainsi le secteur qui

NOURRITURE représente 25 %.
LOGEMENT ETVÐTEMENTS
On mesure ensuite à l’aide d’un rapporteur un
angle de 126° qui a un côté en commun avec
l’angle de 90°. On représente ainsi le secteur
qui représente 35 %.
Le dernier secteur est alors également
représenté. Il représente 40 %.
Il ne reste plus qu’à colorier et reporter la
légende.

© Cned, Mathématiques 6e — 157

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 28
Comme on ne connaît pas l’effectif total de chaque entreprise, on ne peut savoir dans quelle
entreprise il y a le plus d’hommes.
Justification :
Etudions les deux cas suivants.
1er cas :
Effectif total Nombre d’hommes
Entreprise A 100 60 % de 100 soit 60
Entreprise B 1 000 40 % de 1 000 soit 400
Le nombre d’hommes dans l’entreprise B est supérieur au nombre d’hommes dans l’entreprise A.
2ème cas :
Effectif total Nombre d’hommes
Entreprise A 1 000 60 % de 1 000 soit 600
Entreprise B 100 40 % de 100 soit 40
Le nombre d’hommes dans l’entreprise B est inférieur à celui de l’entreprise A.
Commentaires du professeur :
Cet exercice est un piège !
En fait, tout dépend du nombre total de personnes dans chaque entreprise, et on ne connaît pas ces deux nombres !
Conclusion : Il faut se méfier des graphiques, ils peuvent induire en erreur.

158 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 29
1) neuf cent millions.
Séance 7

2) Combien d’habitants la Chine avait-elle en 1970 ? 850 000 000 En 1980 ? 1 010 000 000 En 1990 ?
Séquence 11

c c

1 170 000 000


3) En quelle année la population chinoise a atteint 1 300 000 000 habitants ? en 2000, 1 000 000 000
habitants ? environ en 1979.
Commentaires du professeur :
2) POPULATION
ENNOMBREDgHABITANTS







On trouve le nombre d’habitants en 1970, 1980
et 1990 en « suivant » les flèches ci-contre. 








 ANNÏE
       

3) POPULATION
ENNOMBREDgHABITANTS






On trouve les années cherchées « en suivant les
flèches ». Pour 1 000 000 000, on « ne tombe pas

exactement sur une année », mais on peut dire
qu’en 1979, la population chinoise a franchi le 

cap du milliard d’habitants.




 ANNÏE
       

© Cned, Mathématiques 6e — 159

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 30
1)
nombre de tickets 0 6 12 18
1)
On pouvait également dresser un tableau à
deux colonnes (cela revient au même).
prix en € 0 3 6 9 2)
2)
On revient à la définition de deux grandeurs
Pour obtenir le prix en € des tickets, il suffit de multiplier proportionnelles (si tu as un doute, reporte-toi
leur nombre par 0,5. Le prix des tickets et leur nombre sont à la séquence 9).
proportionnels. 3) On pourrait également voir sur un exemple
3) Les points du graphique sont alignés et le point de qu’une situation qui n’est pas une situation de
coordonnées (0 ; 0) fait partie du tracé. proportionnalité donne lieu à un diagramme
cartésien dans lequel les points ne sont pas
alignés avec l’origine du diagramme.
Exercice 31
1)
temps en s 0 4 8 12 16 20
vitesse en km/h 0 25 50 62,5 75 112,5
2) On voit que l’on ne peut pas passer de la
2)
première ligne du tableau à la deuxième en
4 x 6,25 = 25 12 x 6,25 = 75 multipliant par un même nombre.
12 x 6,25 n’est pas égal à 62,5 ; la vitesse de la voiture et le
temps écoulé ne sont donc pas proportionnels.
Exercice 32
1)
À 10 h, la hauteur de la mer était 6,5 m ; à 20 h, elle était de 10,5 m et à 22 h, elle était de 7 m.
2) La mer a-t-elle été la plus haute à 6 h.
3) À 2 h, à 12 h, à 14 h et à 24 h, la hauteur de la mer était de 3,5 m.
Exercice 33
1) Le périmètre du rectangle est 40 m, donc on a : 2 x (AB + BC) = 40
BC = 20 – 2 = 18 m.
L’aire du rectangle est alors : AB x BC = 2 x 18 = 36 .
2)
3)
AB 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
BC 18 16 14 12 10 8 6 4 2 0
aire 36 64 84 96 100 96 84 64 36 0
Pour quelle valeur de AB l’aire du périmètre semble-t-elle la plus grande ? 10 cm
4)

D’après une lecture graphique, pour quelle valeur de AB


l’aire de ABCD est-elle la plus grande ? 10 cm
Quelle est alors la valeur de BC ? 10 cm
L’aire de ABCD ? 100 cm2
Quelle est la forme du champ de monsieur Dujardin ?
Le champ de monsieur Dujardin est carré.

160 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 34
1)
D D
Séance 8

D D
c
Séquence 11 c

H H H H

verre 4 verre 2 verre 1 verre 3


2)

H
Commentaires du professeur :
1) Pour associer chaque verre à son diagramme, il faut imaginer chaque verre qui se remplit.

D
D
D
D

H
H H
H

VERRE VERRE VERRE VERRE

D D D D
verre 1 : le diamètre est le même pour toute hauteur de liquide, il est donc associé
au diagramme cartésien dont le tracé est horizontal.

H H H
verre 2 : plus la hauteur augmente, plus le diamètre baisse, et ceci de façon régulière.D D D
Ce verre est donc associé au diagramme ci-contre.

verre 3 : la hauteur augmente ainsiD que le diamètre jusqu’àDun certain point. D


H
D
H

Ensuite, lorsque la hauteur augmente à nouveau, le diamètre baisse.


Ce verre est donc associé au diagramme ci-contre.

H H H H
verre 4 : la hauteur augmente tandis que le diamètre diminue jusqu’à un certain point. D D

Ensuite, lorsque la hauteur augmente à nouveau, le diamètre augmente.


Ce verre est donc associé au diagramme ci-contre.

2) Le diagramme proposé est d’une certaine façon le symétrique de celui correspondant au verre 2.
On pense alors à un verre qui serait comme le verre 2, mais « à l’envers ». H

© Cned, Mathématiques 6e — 161

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 11

Exercice 35
1)
L’athlète A a sauté plus haut que l’athlète B lors du 1er saut.
L’athlète A a sauté plus haut que l’athlète B lors du 3ème saut.
L’athlète A et l’athlète B ont sauté aussi haut lors de leur 2ème saut.
2)
L’athlète B a progressé tout au long de ses cinq sauts.
3)
1er saut 2ème saut 3ème saut 4ème saut 5ème saut
athlète A 1,76 1,71 1,84 1,86 1,78
athlète B 1,70 1,71 1,74 1,75 1,81

162 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Je m’évalue
1)
® 200 km
® 125 km
˝ 150 km
® 110 km
1)
Séquence 11

2 cm représente 100 km donc 1 cm représente


50 km.
c
Si tu n’as pas compris, reporte-toi à l’exercice 1.
c

2) 2)
˝ 17,5 km 4 cm représente 20 km donc 1 cm représente 5
® 15 km km et 0,5 cm représente 5 ÷ 2 km soit 2,5 km.
® 19 km
Si tu n’as pas compris, reporte-toi de nouveau
® 3,5 km à l’exercice 1.
3)
® le joueur A 3) On compare les quatre nombres du tableau
® le joueur B
® le joueur C
˝ le joueur D
4) 4)
® 580 Voici une méthode :
® 585 Il y a 64 + 59 soit 123 6èmes.
® 660 On peut calculer le nombre de filles en 3e :
˝ 665 321 – (59 + 84 + 92) = 86.
Il y a 84 + 86 soit 170 3èmes.
Il y a donc au total 123 + 184 + 188 + 170
élèves, soit 665 élèves.
Si tu n’as pas compris, reporte-toi à l’exercice 12.
5) 5) On lit simplement le diagramme en bâtons.
˝ 12
® 13
® 14
® 15
6) 6) On lit simplement le diagramme en bâtons.
® l’équipe 1
® l’équipe 2
® l’équipe 3
˝ l’équipe 4
7) Le pourcentage de protide s’obtient en
7)
effectuant 100 % – (29 % + 62 %) .
®8% On trouve 9 %.
˝9%
Si tu n’as pas compris, reporte-toi à l’exercice 27.
®7%
® 10 %
8) 8)
˝ 18 g
On calcule 9 % de 200 g.
®9g
® 20 g Si tu n’as pas compris, reporte-toi à la
® 120 g séquence 9.
9) 9) On lit simplement le diagramme cartésien.
® 17,6°
˝ 18,3°
® 17,9°
® 18,9°
10)
˝ lundi 10) On lit simplement le diagramme
® mardi cartésien.
® mercredi
® vendredi

© Cned, Mathématiques 6e — 163

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


SÉQUENCE 12
Séance 1
Les commentaires du professeur
Je révise les acquis de l’école
1)
® un angle
® une arête
® un côté
® une face
˛ un sommet

2)
® un angle
˛ une arête
® un côté
® une face
® un sommet

3)
® un angle
® une arête
® une arête
˛ une face
® une face

4)
®4 4) Trois faces de la représentation du cube
sont visibles ; trois ne le sont pas. Il y a donc
˛6 au total six faces. (Pense à un dé de jeu : il
®8 comporte six chiffres : 1, 2, 3, 4, 5 et 6).
® 12

5) 5) Sept sommets de la représentation du cube


®4 sont visibles ; un ne l’est pas. Il y a donc au
total huit sommets.
®6
˛8
® 12

6) 6) Neuf arêtes de la représentation du cube


®4 sont visibles ; trois ne le sont pas. Il y a donc au
total 12 arêtes.
®6
®8
˛ 12

164 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 1
1) 2 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 et 8.
2) 2 ; 4 ; 6 et 8.
3)
rondes »
Séquence 12

2) L’emballage n° 5 a ses faces du dessus et


du dessous qui ne sont pas des quadrilatères
c
1) Les emballages n° 1, 3 et 9 ont des « faces
c

(elles ont cinq côtés : on les appelle des


numéro de nombre de nombre de nombre pentagones). Même constatation pour
l’emballage sommets faces d’arêtes l’emballage n° 7 dont les faces avant et
2 8 6 12 arrière ne sont pas des quadrilatères.
3) On imagine chacun des quatre solides
4 8 6 12 « dans l’espace », et on compte les sommets,
6 8 6 12 les faces, puis enfin les arêtes.
8 8 6 12
4) Tous les emballages n’ayant que des faces rectangulaires 4) On se rend alors compte que c’est le même
nombre de sommets pour les quatre (de même
ont 8 sommets, 6 faces et 12 arêtes.
pour les faces et les arêtes).
C’était déjà ce que l’on avait trouvé pour le
cube du test précédent.
5) Un parallélépipède rectangle. 5) C’est un nom que l’on a déjà rencontré à
l’école primaire.
6) Un cube.
Exercice 2
a) b) c) d) On applique le précédent « Je
a) ABCDEFGH comprends la méthode ».

b) ADHEBCGF
c) AEHDBFGC
d) HDCGEABF
e) Le quatrième sommet de la face dont le
e) CGFBDHEA nom commence par « CGF » est le point B
puis on pratique comme précédemment.
Exercice 3 Voici pourquoi on n’a pas retenu les trois
autres représentations :

Il n’y a pas de face avant ni de face arrière,


˛ représentées « de face ».

Deux arêtes qui sont parallèles dans la réalité


ne le sont pas dans la figure.

Les arêtes « non visibles » sont en traits pleins.


Remarque : la façon de représenter la boîte
d’allumettes qui était la bonne est appelée
« perspective cavalière ».

© Cned, Mathématiques 6e — 165

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


Exercice 4
Séance 2

1) a) Les faces « non visibles » sont : ABCD, ADHE et HDCG.


Les commentaires du professeur

1)
( '
b) La face avant est ABFE et la face arrière est DCGH.
FACEARRIÒRE

$ #
% &

FACEAVANT

! "

2) a) Les faces « non visibles » sont : EFBA, HEFG et FGCB. 2)


b) La face avant est DCGH et la face arrière est ABFE. ( '

FACEAVANT
&
%
$ #
FACEARRIÒRE

! "

Exercice 5
1) Toutes les faces d’un parallélépipède rectangle sont des
rectangles donc ADHE est un rectangle. L’affirmation est vraie.
2) D’après le codage, EA = EF donc le rectangle EABF est un
carré. L’affirmation est fausse.
3) Rien ne prouve que le rectangle EFGH est un carré.
3) Un parallélépipède peut avoir deux faces
L’affirmation est fausse.
carrées et quatre faces rectangulaires « non
carrées », comme par exemple celui représenté
ci-dessous.

4) Toutes les faces d’un parallélépipède rectangle sont des 4)


rectangles donc BCGF est un rectangle. Par conséquent, le
= >
triangle BCG est rectangle en C. L’affirmation est fausse.
5) Rien ne prouve que dans la réalité AB = BC. L’affirmation est
fausse. 9 :

166 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 6
1) [PM], [PL] et [PO]
5) [MP], [IL] et [JK]
Commentaires du professeur :
2) IJKL, ILPM et LKOP 3) IJKL et JKON 4) IJKL
6) [PO], [OK], [NM] et [NJ] 7) [MN], [PO], [LK] et [IJ].
c
Séquence 12 c

1) 2) 3) 4)
0 / 0 / 0 / 0 /

- . - . - . - .

, + , + , + , +

) * ) * ) * ) *

Les trois arêtes qui ont pour Les trois faces ayant le point Les deux faces ayant pour La face parallèle à la face
extrémité le point P sont L en commun sont coloriées côté l’arête [JK] sont MNOP est représentée
représentées en orange. en vert, orange et jaune. coloriées en vert et jaune. en jaune.
5) 6) 7)
0 / 0 / 0 /

- . - . - .

, + , + , +

) * ) * ) *

Les faces d’un parallélepipède Les quatre arêtes


rectangle sont des rectangles perpendiculaires à MPLI
donc (MN), (PO), (NJ) et sont représentées en vert.
(OK) sont perpendiculaires
à (NO).

© Cned, mathématiques 6e — 167

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 7
( '
Les faces DCGH, HGFE et CGFB sont des
rectangles.

CM La face DCGH est un rectangle de dimensions


6 cm et 5 cm.

$ CM #
( '

La face HGFE est un rectangle de dimensions


CM 6 cm et 4 cm.

% CM &
& '

CM La face CGFB est un rectangle de dimensions


5 cm et 4 cm.

" CM #

168 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 8
1)
Séance 3
Les commentaires du professeur

1)
a) Conseil : on peut colorier de la même
Séquence 12

c c

a) couleur les arêtes qui ont la même longueur.


On a : ( '

AB = DC = HG = EF = 6 cm %
& CM

AD = BC = FG = EH = 4 cm $
#
AE = BF = CG = DH = 5 cm CM
! CM "
l = (AB + DC + HG + EF) + (AD + BC + FG + EH) + (AE + BF + CG + DH)
Dans le parallélépipède rectangle, les arêtes
Donc l = (AB × 4) + (AD × 4) + (AE × 4) parallèles ont la même longueur :
l = (6 × 4) + (4 × 4) + (5 × 4) ce sont [AB] , [DC] , [HG] et [EF]
l = 24 + 16 + 20 = 60 puis [AD] , [BC] , [FG] et [EH]
La longueur totale l des arêtes est 60 cm. puis enfin [AE] , [BF] , [CG] et [DH].
b) b) Conseil : on peut colorer de la même
couleur les faces qui ont la même aire.
• Les faces ABCD et EFGH ont la même aire. ( ' ( ' ( '

L’aire du rectangle ABCD est AB × BC. %


& CM %
& CM %
& CM

AB × BC = 6 × 4 = 24 $
#
$
#
$
#
CM CM CM

L’aire de la face ABCD est 24 cm2. ! CM " ! CM " ! CM "

• Les faces ABFE et DCGH ont la même aire. Dans un parallélépipède rectangle, deux faces
L’aire du rectangle ABFE est AB × BF. parallèles sont superposables.
AB × BF = 6 × 5 = 30
L’aire de la face ABFE est 30 cm2.
• Les faces ADHE et BCGF ont la même aire.
L’aire du rectangle ADHE est AD × DH.
AD × DH = 4 × 5 = 20
L’aire de la face ADHE est 20 cm2.
• (2 × 24) + (2 × 30) + (2 × 20) = 48 + 60 + 40 = 148
L’aire totale des faces est de 148 cm2.
2) 2) Afin d’y voir clair, on représente à main
a) 1,2 dm = 12 cm et 19 mm = 1,9 cm. levée un parallelépipède rectangle. On écrit sur
la figure tout ce que l’on sait d’après l’énoncé.
l ’ = (4 × 12) + (4 × 3,5) + (4 × 1,9) = 48 + 14 + 7,6
l ’ = 69,6 cm €”‚Ú[e
La longueur totale l ’ des arêtes est de 69,6 cm. ~†Úee
~”Ú\e
b) On convertit les longueurs en cm car les
• 12 × 3,5 = 42 longueurs doivent toutes être exprimées dans la
Deux faces ont une aire de 42 cm2. même unité.
a) De façon analogue à la question précédente,
• 12 × 1,9 = 22,8
il y a quatre arêtes de 12 cm puis quatre arêtes
Deux faces ont une aire de 22,8 cm2. de 3,5 cm et enfin quatre arêtes de 1,9 cm.
• 3,5 × 1,9 = 6,65 b) Il y a également deux rectangles dont les
Deux faces ont une aire de 6,65 cm2 . dimensions sont 12 cm et 3,5 cm puis deux
rectangles dont les dimensions sont 12 cm
• (2 × 42) + (2 × 22,8) + (2 × 6,65) = 84 + 45,6 + 13,3 = 142,9 et 1,9 cm et enfin deux rectangles dont les
L’aire totale des faces est 142,9 cm2. dimensions sont 3,5 cm et 1,9 cm.

© Cned, mathématiques 6e — 169

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 9
1)
12 x 11 = 132
La longueur totale des arêtes du cube est 132 cm.
1)

~~Ú[e

11 x 11 = 121
• Les arêtes d’un cube ont toutes la même
L’aire d’une face est 121 cm2.
longueur. Ici, le cube a douze arêtes de 11 cm.
6 × 121 = 726 La longueur totale des arêtes est donc égale à
L’aire totale des faces du cube est 726 cm2. douze fois la longueur d’une arête.
2) • Les faces d’un cube sont toutes des carrés
superposables. Ici, le cube a six faces carrées de
120 ÷ 12 = 10 11 cm de côté. L’aire totale est donc égale à six
La longueur d’une arête du cube est 10 cm. fois l’aire d’une face soit six fois (11 × 11) cm2.
10 × 10 = 100 2)
L’aire d’une face du cube est 100 cm2. Pour pouvoir calculer l’aire totale des faces
du cube, on doit d’abord calculer l’aire d’une
6 × 100 = 600 face.
L’aire totale des faces du cube est 600 cm2. Pour calculer l’aire d’une face, on commence
par calculer la longueur d’une arête.
• La longueur totale des arêtes représente
douze fois la longueur d’une arête. Ainsi,
120 cm représente douze fois la longueur
cherchée.
• Une arête mesure 10 cm, ce qui permet
ensuite de calculer l’aire d’une face :
10 × 10 = 100.
L’aire d’une face est 100 cm2.
• L’aire totale des faces d’un cube représente
3) six fois l’aire d’une face :
150 ÷ 6 = 25 100 × 6 = 600
L’aire d’une face du cube est de 25 cm2 : L’aire totale des faces du cube est de 600 cm2.
5 × 5 = 25 donc la longueur d’une arête du cube est 5 cm. On n’oublie pas d’écrire l’unité, et on n’oublie
pas le petit « 2 » des centimètres-carrés.
12 × 5 = 60.
3) Pour calculer la longueur totale des arêtes,
La longueur totale des arêtes du cube est 60 cm. il faut connaître la longueur d’une arête.
• Pour trouver celle-ci, il faut d’abord
connaître l’aire d’une face carrée : pour cela,
on divise l’aire totale des faces du cube par six
puisqu’il y a six faces carrées superposables.
150
= 25.
6
L’aire d’une face est donc 25 cm2.
• On se pose ensuite la question : quel est le
nombre qui, multiplié par lui-même donne
25 ?
La réponse est 5 parce que 25 = 5 × 5.
Une arête mesure donc 5 cm.
• Les douze arêtes mesurent au total douze
fois 5 cm soit 60 cm. On n’oublie pas l’unité
et on ne se trompe pas : c’est le « cm » car on
mesure une longueur.

170 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 10
c
Séquence 12

Pour mieux comprendre on peut nommer des


points de la figure et tracer en pointillés ce qui
ne se voit pas :

%
!

"
&
c

$
( '
#
La longueur totale en cm de ruban nécessaire est :
La longueur de ruban est :
8 + 16 + 8 + 16 + 16 + 8 + 16 + 8 + 22 AB + BC + CD + DA + EF + FG + GH +HE + 22
soit : (4 x 8) + (4 x 16) + 22 = 32 + 64 + 22 = 118 On n’a pas oublié d’ajouter la longueur de
ruban pour le nœud : 22 cm.
AB = CD = FG = HE = 8 cm
BC = DA = EF = GH = 16 cm
Il faut donc quatre fois 8 cm plus quatre fois
16 cm plus 22 cm.
Exercice 11
Il faut peindre :
• L’aire en m2 de deux rectangles de 4,8 m sur 3,5 m est :
• deux rectangles de 4,8 m sur 3,5 m.
2 x (4,8 x 3,5) = 2 x 16,8 = 33,6 • deux rectangles de 6,2 m sur 3,5 m
• L’aire en m2 de deux rectangles de 3,5 m sur 6,2 m est : • un seul rectangle de 4,8 m sur 6,2 m.
2 x (3,5 x 6,2) = 2 x 21,7 = 43,4 Seule la face dont les dimensions sont 4,8 cm
• L’aire en m2 d’un rectangle de 4,8 m sur 6,2 m est : et 6,2 cm sur laquelle repose la cuve n’est pas
à peindre.
4,8 x 6,2 = 29,76
Il ne faut pas oublier que Noé passe deux
L’aire totale en m2 des faces à peindre est : couches donc il faut prendre le double de l’aire
33,6 + 43,4 + 29,76 = 106,76 totale des faces à peindre.
On peut arrêter la division quand on a trouvé
42 parce que le nombre de pots de peinture
2 x 106,76 = 213,52
que l’on cherche est un nombre entier. On
Comme Noé applique deux couches de peinture, il devra constate que 42 pots ne couvriront pas toute
peindre 213,52 m2. la surface à peindre puisque le reste est non
213,52 5 nul (Avec 42 pots, il reste 3,52 m2 à peindre).
13 42 Il faut donc prévoir un pot supplémentaire.
3
Noé doit acheter 43 pots de peinture.

© Cned, Mathématiques 6e — 171

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


Exercice 12
Séance 4
Les commentaires du professeur
On regarde les arêtes dessinées en pointillés.
Le point d’intersection de ces arêtes est le seul
sommet « caché » du cube. La face arrière est
la seule face carrée à laquelle appartient ce
sommet.
Un fois que l’on a trouvé la face arrière, on
trouve facilement la face avant : c’est la seule
autre face à être représentée par un carré.
CUBEN² CUBEN² FACEARRIÒRE
FACEARRIÒRE

CUBEN² CUBEN²

FACEARRIÒRE FACEARRIÒRE

CUBEN² CUBEN²

CUBEN² CUBEN²

On a représenté ci-dessus le point « caché » en


rouge. Il faut s’imaginer qu’il se trouve « tout
au fond ».
Exercice 13
a) b)

&

Commentaires du professeur : $ #

a) Nommons des points pour comprendre la construction.


! "

• La face ABCD est représentée comme dans la réalité car elle n’est pas déformée (c’est bien un rectangle) et ses côtés sont en
traits pleins, c’est donc la face avant.
' &

$ #

• Le sommet F n’est pas sur la face avant, il est donc sur la face arrière. Appelons EFGH la face arrière. (
%
Les deux arêtes [GH] et [HE] sont cachées, les deux arêtes [GF] et [FE] sont visibles. ! "

' &

• On trace l’arête « cachée » [AH] et les arêtes visibles [DG] et [BE]. $ #


(
%

! "
b) Nommons des points pour comprendre la construction. + ,

• La face KLMN est représentée comme dans la réalité car elle n’est pas déformée (c’est bien un rectangle) 1 2

et ses côtés sont en traits pleins, c’est donc la face avant. . -

0 /

• Le sommet O n’est pas sur la face avant, il est donc sur la face arrière. Appelons OPQR la face arrière. Les deux arêtes [QP] et
[QR] sont cachées, les deux arêtes [OP] et [OR] sont visibles.
+ ,

1 2

• On trace l’arête « cachée » [KQ] et les arêtes [LR] et [NP]. . -

0 /

172 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 14
c
Séquence 12 c

Commentaires du professeur :
On pouvait représenter le cube en perspective cavalière de différentes manières, par exemple :

On remarque que ce qui différencie ces représentations en perspective cavalière, ce sont les arêtes représentées en orange. Nous
allons dans la suite du cours préciser une façon de représenter les figures en perspective cavalière.

© Cned, Mathématiques 6e — 173

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 15
1)

CM
CM

CM
2)

 CM

CM

CM
Commentaires du professeur :
On a appliqué la méthode vue précédemment. Pour le 1), les arêtes qui mesurent 10 cm dans la réalité mesurent sur la figure la
moitié de 10 cm, soit 5 cm. De même, pour le 2), les arêtes qui mesurent dans la réalité 3 cm mesurent dans la figure 1,5 cm.

174 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 16
a) b)
c
Séquence 12 c


c) d)

© Cned, Mathématiques 6e — 175

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


Exercice 17
Figure 1 : un parallélépipède rectangle
Séance 5
Les commentaires du professeur

Figure 2 : un cube
Commentaires du professeur :
• Pour la figure 1 :
/NDÏCOUPEPUISONPLIE /NOBTIENTUN
PARALLÏLÏPIPÒDE
RECTANGLE

• Pour la figure 2, on fait de même et on obtient un cube.


Exercice 18
(gg 'g

(g $ # ' (

%gg " & %


!

%g &g
Commentaires du professeur :
Lorsque l’on plie le patron de la boite de jus de fruit, on remarque que les points H, H’ et H’’ vont coïncider dans la boite réelle
obtenue. (gg 'g
(
(g
Il en est de même pour les points E, E’ et E’’, F et F’ ou encore G et G’.
'
#
$

%
%gg
&
! "

Remarque : Il y avait d’autre façons de placer les points sur le patron. %g &g

176 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 19

a) Les quadrilatère que j’ai coloriés en vert sur la figure. a)


Séquence 12

c c

b) Un rectangle n’a pas les bonnes dimensions. b)

" !

!"NgESTPAS
ÏGALÌ!#

c) Il manque un rectangle. c)

)LMANQUEUNRECTANGLE
SUPERPOSABLEÌCELUI CI

d) Un rectangle n’a pas les bonnes dimensions. d)

% " ! $
!"NgESTPAS
ÏGALÌ!# #
/NAURAITÏGALEMENTPUÏCRIRE%"NgESTPASÏGALÌ!$

© Cned, Mathématiques 6e — 177

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 20
a) b)


c) d)


Commentaires du professeur :
Dans chaque cas, il existait d’autres solutions.
Exercice 21
a) g g
g g

g g
g g

Commentaires du professeur :
Il y a plusieurs solutions, comme par exemple :

178 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 22
1)

€”‚Ú[e
c
Séquence 12 c

Ú[e
€”‚Ú[e Ú[e €”‚Ú[e

2)

”…Ú[e

3)

”‚Ú[e
‚Ú[e ~Ú[e

© Cned, Mathématiques 6e — 179

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


Exercice 23
Séance 6

1) Julie peut disposer 12 cubes de 1 cm d’arête le long de


Les commentaires du professeur

1) Dans 12 cm, il y a 12 fois 1 cm.

l’arête [AB] puis 6 cubes de 1 cm d’arête le long de l’arête


[BF].
2) Julie peut empiler 10 cubes de 1 cm d’arête le long de l’arête
[BC].
3) En effet, le schéma montre la première
3) 12 x 6 = 72
ligne de douze petits cubes et, comme on
Elle peut disposer 72 cubes de 1 cm d’arête au fond de son peut disposer six lignes (de douze petits cubes
aquarium. chacune), cela fait six fois douze petits cubes.
4) 72 x 10 = 720 4) Sur le fond de l’aquarium, Julie dépose donc
exactement soixante-douze petits cubes qui
Il faut 720 cubes de 1 cm d’arête pour remplir complètement
constituent une première plaque. En hauteur,
son aquarium. elle peut empiler dix plaques (de soixante-
douze petits cubes chacune).
Remarque : on peut trouver la réponse à
la question n° 4 sans utiliser les réponses
précédentes en calculant directement :
12 × 6 × 10 c’est-à-dire en multipliant 12 × 6
(le nombre de petits cubes dans une plaque)
par le nombre total de plaques qui est dix.

5) En effet :
5) 7 x 7 x 7= 343
• chaque ligne est constituée de sept petits
Le volume d’un cube d’arête 7 cm est 343 cm3. cubes (puisque chaque arête mesure 7 cm).
• chaque plaque est constituée de sept lignes
(de sept petits cubes chacune) , ce qui fait sept
fois sept petits cubes soit (7 × 7)
et on peut empiler sept plaques puisque la
« hauteur » du cube est de 7 cm.
Au total, on utilise donc (7 × 7) × 7 petits
cubes.
On n’oublie pas d’écrire l’unité cm3.

180 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 24
1) 1,2 x 2,5 x 3 = 9
Le volume du parallélépipède est 9 dm3.
Séquence 12

1) On applique la formule V = a × b × c
avec a = 1,2 dm b = 2,5 dm c = 3 dm.
V = 1,2 × 2,5 × 3 soit V = 9 dm3.
c
On n’oublie pas d’écrire l’unité « dm3 » dans
c

la phrase que l’on rédige pour répondre au


problème posé.
2) On applique la formule V = a × a × a avec
2) 6 x 6 x 6 = 216
a = 6 cm
Le volume du cube est 216 cm3. V = 6 × 6 × 6 soit V = 216 cm3.
Et on écrit l’unité « cm3 » dans la phrase où
l’on rédige la réponse.
3) 1,6 dm = 16 cm 3)
4 × 16 × 2,5 = 160 Attention ! Les dimensions doivent être
exprimées dans la même unité. Ici, on a
Le volume du parallélépipède rectangle est 160 cm3. deux dimensions données en cm et une seule
dimension donnée en dm : il est donc plus
simple de choisir le cm comme unité de
longueur.
• Après avoir écrit en ligne le calcul
4 × 16 × 2,5 on pouvait l’effectuer
mentalement car 4 × 2,5 = 10
et 16 × 10 = 160.
• Si l’on avait choisi de convertir les mesures
en dm , on aurait eu :
4 cm = 0,4 dm et 2,5 cm = 0,25 dm
ce qui aurait donné :
V = 0,4 × 1,6 × 0,25 = 0,16
c’est-à-dire V = 0,16 dm3
4) 0,34 cm = 3,4 mm 4) On aurait pu convertir en cm :
3,4 × 5 × 3,6 = 61,2 5 mm = 0,5 cm et 3,6 mm = 0,36 cm
Le volume du parallélépipède rectangle est 61,2 mm3. D’où V = 0,34 × 0,5 × 0,36 = 0,061 2.
soit V = 0,061 2 cm3

© Cned, Mathématiques 6e — 181

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 25

a
6 cm
b
5 cm
c
0,4 dm
V
120 cm3
2,5 cm 9 cm 4 cm 90 cm3
5m 0,7 m 14 m 49 m3
1 cm 1,2 dm 6 cm 72 cm3
Commentaires du professeur :
1ère ligne
Pour appliquer la formule permettant de calculer V , les dimensions doivent être dans la même unité, par exemple le centimètre.
0,4 dm = 4 cm. V =axbx c V =6 x5x4 V = 120 cm3
2ème ligne
V = a x b x c V = 2,5 x 9 x c soit : V = 22,5 x c (car 2,5 x 9 = 22,5) mais : V = 90 d’où : 22,5 x c = 90
90
Le nombre qui, multiplié par 22,5 donne 90 est le quotient de 90 par 22,5 c’est-à-dire 90 ÷ 22,5 (ou encore ).
22,5
donc : c = 90 ÷ 22,5 soit c = 4 cm
3ème ligne
V =axbxc V = 5 x b x 14 soit : V = 70 x b (car 5 × 14 = 70) mais : V = 49 d’où : 70 x b = 49
donc : b = 49 ÷ 70 soit b = 0,7 m
4ème ligne
Le volume est en cm3 donc on convertit en cm : 1,2 dm = 12 cm
V = axbxc V = a x 12 x 6 V = a × 72 (car 12 x 6 = 72) mais : V = 72 d’où : a x 72 = 72
donc : a = 72 ÷ 72 soit a = 1 cm
Exercice 26
1) Le cube vide de 1 dm d’arête contient 1 000 cubes de 1 cm d’arête.
Donc : 1 dm3 = 1 000 cm3.
2)
1 m3 = 1 000 dm3
1 cm3 = 1 000 mm3
Commentaires du professeur :
1) 1 dm = 10 cm
Donc au fond du grand cube de 1 dm d’arête, on peut déposer une plaque constituée de dix lignes, chaque ligne étant formée de
dix petits cubes de 1 cm d’arête. Une plaque contient donc 100 petits cubes (car 10 × 10 = 100). Au total, on peut superposer
dix plaques, c’est-à-dire dix fois cent petits cubes. En conclusion, on peut ranger exactement (10 x 10) x 10 soit 1 000 petits
cubes de 1 cm d’arête dans un grand cube vide de 1 dm d’arête.
2)
• 1 m = 10 dm
Un grand cube de 1 m d’arête peut contenir dix plaques constituées chacune de dix lignes, chaque ligne étant formée de dix petits
cubes de 1 dm d’arête, donc : 1 m3 = (10 × 10) × 10 dm3 1 m3 = 1 000 dm3
• 1 cm = 10 mm. Un grand cube de 1 cm d’arête contient (10 × 10) × 10 petits cubes de 1 mm d’arête, donc
1 cm3 = 1 000 mm3 .

182 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 27
a) 1 cm3 = 1 000 mm3
b) 1 dm3 = 1 000 cm3 = 1 000 000 mm3
c) 1 m3 = 1 000 dm3 = 1 000 000 cm3 = 1 000 000 000 mm3
c
Séquence 12 c

d) 1 dm3 = 0,001 m3
e) 1 cm3 = 0,001 dm3 = 0,000 001 m3
f) 1 mm3 = 0,001 cm3 = 0,000 001 dm3 = 0,000 000 001 m3

Commentaires du professeur :
a) Il faut bien connaître le paragraphe « Je retiens » précédent.
b) On sait que 1 cm3 = 1 000 mm3 donc 1 000 cm3 valent mille fois plus.
1 000 cm3 = (1 000 x 1 000) mm3 soit : 1 000 cm3= 1 0000 000 mm3 c’est-à-dire : 1 dm3 = 1 000 000 mm3
c) Quand « on passe des m3 aux dm3 », on multiplie par 1000. « Pour aller ensuite aux cm3 », on multiplie encore par 1 000, ce
qui fait 1 000 000. « Pour aller enfin aux mm3 », on multiplie encore par 1 000, ce qui fait 1 000 000 000.
d) Puisque : 1 m3 = 1 000 dm3 , 1dm3 est mille fois plus petit qu’un m3. D’où : 1 dm3 = 0, 001 m3 c’est-à-dire :
« un dm est égal à un millième de m ».
3 3

1
e) Un cm3 est mille fois plus petit qu’un dm3 c’est-à-dire qu’un cm3 est égal à dm3 soit 0,001 dm3 .
1000
mais : 1 dm = 0,001 m
3 3

0,001 dm3 = (0,001 x 0,001) m3, c’est-à-dire : 1 cm3 = 0,000 001 m3.
« Quand on passe des cm3 aux dm3 », on divise par 1 000 ou encore on multiplie par 0,001 (ce qui revient au même comme on
l’a vu dans la séquence 8). Puis, « quand on passe ensuite aux m3 », on divise encore par 1 000. Finalement, « pour passer des
cm3 aux m3 » , on divise par 1 000 000, c’est-à-dire que l’on multiplie par 0,000 001 (un millionième).
f) Le principe est toujours le même : on divise par 1 000 puis par 1 000 puis encore par 1 000, ce qui donne « un milliardième ».
Exercice 28

a) 12 m3 = 12 000 dm3 b) 12 dm3 = 0, 012 m3


c) 145 dm3 = 145 000 000 mm3 d) 145 cm3 = 0,145 dm3
e) 5 125 dm3 = 5, 125 m3 f) 9 ,82 cm3 = 9 820 mm3
g) 0 ,569 dm3 = 569 000 mm3 g) 21 732 cm3 = 0, 021 732 m3

Commentaires du professeur :
a) 12 m3= (12 x 1 000) dm3= 12 000 dm3. « Pour passer des m3 aux dm3, on multiplie par 1 000. »
b) 12 dm3= (12 x 0, 001) m3= 0, 012 m3. « Pour passer des dm3 aux m3, on divise par 1 000. »
c) 145 dm3= (145 x 1 000 000) mm3 d’où : 145 dm3= 145 000 000 mm3
« Pour passer des dm3 aux mm3, on multiplie par 1 000 puis encore par 1 000 c’est-à-dire qu’on multiplie par 1 000 000. »
d) 145 cm3 = (145 x 0, 001) dm3 = 0,145 dm3. « Pour passer des cm3 aux dm3, on divise par mille. »
e) 5 125 dm3 = (5 125 x 0,001) m3 = 5,125 m3. « Pour passer des dm3 aux m3, on divise par mille. »
f) 9,82 cm3 = (9,82 x 1 000) mm3 = 9 820 mm3. « Pour passer des cm3 aux mm3, on multiplie par mille. »
g) 0,569 dm3 = (0,569 x 1 000 000) mm3
« Pour passer des dm3 aux mm3, on multiplie par mille puis encore par mille c’est-à-dire qu’on multiplie par un million. »
h) 21 732 cm3 = (21 732 x 0, 000 001) m3
«Pour passer des cm3 aux m3 , on divise par mille puis encore par mille c’est-à-dire qu’on divise par un million.»

© Cned, Mathématiques 6e — 183

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 29
a) 12,56 x 1000 = 12 560
La mesure en dm3 a été multipliée par 1 000
donc la nouvelle unité est le cm3.
b) 78 925 x 0, 001 = 78, 925
La mesure en dm3 a été divisée par mille donc
la nouvelle unité est le m3.
c) 0,25 x 1 000 = 250
a) 12 ,56 dm3 = 12 560 cm 3 b) 78 925 dm3 = 78,925 m 3 La mesure en m3 a été multipliée par 1 000
donc la nouvelle unité est le dm3.
c) 0 , 25 m 2 = 250 dm 3 d) 7 900 mm3 = 7 ,9 cm 3
d) 7 900 x 0, 001 = 7,9
e) 0 ,003 dm3 = 3 000 mm 3 f) 44 568 cm3 = 0 ,044 568 m 3
La mesure en mm3 a été divisée par mille donc
la nouvelle unité est le cm3.
e) 0, 003 x 1 000 000 = 3 000
La mesure en dm3 a été multipliée par un
million donc la nouvelle unité est le mm3.
g) 44 568 x 0, 000 001 = 0, 044 568
La mesure en cm3 a été divisée par un million
donc la nouvelle unité est le m3.

184 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Ce que tu devais faire
Exercice 30
a) 48 dL = 4,8 L b) 16 hL = 1 600 L
Séance 7
Les commentaires du professeur
Séquence 12

c c

c) 0, 23 L = 23 cL d) 45,9 L = 4,59 daL


e) 2,35 hL = 2 350 dL f) 2,35 hL = 23,5 daL
g) 47,31 cL = 0,047 31 daL h) 17 589 mL = 17,589 L
Commentaires du professeur :
Attention ! Les unités de volume « vont de mille en mille » mais les unités de contenance « vont de dix en dix ».
a) 48 dL = (48 x 0,1) L = 4,8 L
Un dL est dix fois plus petit qu’un L donc « pour passer des dL aux L », il faut diviser par dix c’est-à-dire multiplier par un
dixième.
b) 16 hL = (16 x 100) L = 1 600 L Un hL est cent fois plus grand qu’un L : 1 hL = 100 L.
c) 0,23 L = (0,23 x 100) cL = 23 cL Un L est égal à cent cL.
d) 45,9 L = (45,9 x 0,1) daL = 4,8 daL Un L est dix fois plus petit qu’un daL, c’est pour cela qu’on multiplie par un dixième.
e) 2,35 hL = (2,35 x 1 000) dL = 2 350 dL Un hL est égal à 100 L et un L est égal à 10 dL donc un hL est égal à (cent fois dix)
dL soit 1 000 dL.
f) 2,35 hL = (2,35 x 10) daL = 23,5 daL Un hL est égal à dix daL : la mesure en daL est dix fois plus grande que la mesure
en hL.
g) 47,31 cL = (47,31 x 0,001) daL = 0,047 31 daL « Pour passer des cL aux L », on divise par 100 puis pour arriver aux daL,
on divise par dix ce qui revient à diviser directement par mille. On n’oublie pas que diviser par mille c’est aussi multiplier par un
millième.
h) 17 589 mL = (17 589 x 0, 001) L = 17,589 L Un mL est un millième de L donc il faut diviser par mille.
Exercice 31
1)
10 x 25 x 4 = 1000 Le volume de la boîte de jus de fruit est 1 000 cm3.
1 000 cm3 = 1 dm3 Le volume de la boîte de jus de fruit est donc 1 cm3 .
2) 1 L = 1 dm3
3) 1 L = 1 000 mL et 1 dm3 = 1 000 cm3 donc : 1 mL = 1 cm3
Commentaires du professeur :
1) La boîte est un parallélépipède rectangle et on sait que pour calculer son volume, il faut multiplier entre elles ses trois dimensions.
On n’a pas de conversion d’unité de longueur à faire puisque toutes les dimensions sont en cm.
Pour convertir les cm3 en dm3 on se rappelle que les unités de volume « vont de mille en mille ».
2) L’énoncé fournit une information importante : la boîte de jus de fruit contient un litre. En calculant le volume, on a obtenu
1 dm3. Par conséquent, un litre et un dm3, cela représente la même quantité, d’où : 1 L = 1 dm3. C’est une correspondance qu’il
faudra bien apprendre par cœur parce qu’elle est très importante.
3)
• Les unités de contenance « vont de dix en dix » donc un litre est égal à mille millilitres.
• Les unités de volume « vont de mille en mille » donc un dm3 est égal à mille fois l’unité immédiatement en-dessous, c’est-à-dire le cm3.
• Par conséquent, un millilitre est égal à un centimètre-cube : si on partage équitablement un litre en mille parts égales, le
quotient est égal à la quantité contenue dans un petit cube de un centimètre d’arête.
Exercice 32 Les unités de contenance “ vont de dix en dix” :
a) le centilitre est dix fois plus petit que le décilitre.
a) 56,8 dL = 568 cL b) 58 200 cL = 582 L
b) le centilitre est cent fois plus petit que le litre.
c) 0,023 hL = 23 dL d) 26,8 mL = 0,026 8 L c) l’hectolitre est cent fois plus grand que le
litre et le litre est dix fois plus grand que le
décilitre donc l’hectolitre est mille fois plus
grand que le décilitre.
d) le millilitre est le millième du litre : il est
mille fois plus petit.

© Cned, Mathématiques 6e — 185

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 33

a) 14 ,6 dm3 = 14,6 L
c) 5,12 dm3 = 51, 2 dL
b)
d)
5 m3 = 5 000 L
45 dm3 = 4,5 daL
e) 124 cm3 = 12,4 cL f ) 125,8 L = 125,8 dm3
g) 456 cL = 4 560 cm3 h) 1589 mL = 1 589 0000 mm3
i) 0 ,6 hL = 0,000 06 dam3
Commentaires du professeur :
a) 1 dm3 et 1 L représentent la même quantité.
b)
• Un mètre-cube est égal à mille décimètres-cubes (les unités de volume « vont de mille en mille ») c’est-à-dire : 1 m3 = 1 000 dm3.
• Un décimètre-cube est égal à un litre c’est-à-dire : 1 dm3 = 1 L.
• Par conséquent : 1 m3 = 1 000 L. C’est une correspondance à bien apprendre par cœur.
On a donc : 5 m3 = (5 × 1 000) L = 5 000 L.
c) 5,12 dm3 = 5,12 L = 51,2 dL. On veut des « dL » et on part de « dm3 » : on commence par remplacer « dm3 » par « L »
puisque c’est équivalent puis on passe des L aux dL en multipliant par dix.
d) 45 dm3 = 45 L = 4,5 daL Là aussi, on peut commencer par écrire « L » à la place de « dm3 » puis on passe des L aux
daL en divisant par dix.
e) 124 cm3 = 124 mL = 12,4 cL On sait que 1 cm3 = 1 mL donc on remplace « cm3 » par « mL » puis on passe des mL aux cL
en divisant par dix.
f) On sait que 1L = 1 dm3.
g) On veut convertir en cm3 et on sait que « cm3 » et « mL » sont des unités équivalentes donc on peut commencer par convertir
les cL en mL : 456 cL = 4 560 mL puis 4 560 mL = 4 560 cm3
h) On veut des « mm3 » et on part de « mL » : on peut donc commencer par écrire « cm3 » à la place de « mL » : 1 589 mL = 1 589 cm3.
Ensuite pour aller aux « mm3 » il faut multiplier par mille : 1 589 cm3 = 1 589 000 mm3
i) On a des « hL » et on veut des « dam3 » , on peut donc commencer par convertir les « hL » en « L » : 1 hL = 100 L
donc 0,6 hL = (0,6 × 100) L = 60 L.
On peut ensuite remplacer « L » par « dm3 » : 60 L = 60 dm3.
Un dm3 est mille fois plus petit qu’un m3 et un m3 est mille fois plus petit qu’un dam3.
Par conséquent, un dm3 est égal à un millionième de dam3 : 1 dm3 = 0,000 001 dam3
d’où : 60 dm3 = (60 × 0,000 001) dam3 c’est-à-dire : 0,6 hL = 0, 000 06 dam3 .

186 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 34
1) a) 123 dm3 = 123 L b) 57,4 dm3 = 574 dL c) 5 697 dm3 = 56,97 hL d) 1,89 m3 = 189 000 cL
2) a) 2,012 L = 2 012 cm3 b) 456,23 L = 0,456 23 m3 c) 450 cL = 4 500 cm3 d) 0,007 hL = 700 cm3
Commentaires du professeur :
c
Séquence 12 c

1)
a) « On garde le même nombre 123 », c’est donc qu’on a une unité équivalente aux dm3. La seule qui soit possible est le L.
b) « On passe de 57,4 à 574 en multipliant par dix » mais les unités de volume « vont de mille en mille » c’est pour cela qu’il faut
trouver une unité de contenance et non pas de volume. On écrit donc « L » à la place de « dm3 » : 57,4 dm3 = 57,4 L.
Puisqu’on a multiplié par dix, la nouvelle unité est donc celle qui est immédiatement en dessous du L : c’est le dL.
57,4 L = 574 dL c’est-à-dire : 57,4 dm3 = 574 dL.
c) « On passe de 5 697 à 56,97 en divisant par cent » : l’unité cherchée est donc bien une unité de contenance. Par conséquent,
on écrit « L » à la place de dm3. Cela donne 5 697 L. Comme on a divisé par cent, la nouvelle unité est donc cent fois plus grande
que le litre : c’est l’hectolitre. Ainsi : 5 697 dm3= 5 697 L = 56,97 hL.
d) On commence par convertir les m3 en L : 1 m3 = 1 000 L donc 1,89 m3 = 1 890 L.
« Pour passer de 1 890 à 189 000 », on a multiplié par cent. La nouvelle unité est donc cent fois plus petite que le litre : c’est le cL.
2)
a) On commence par remplacer « L » par « dm3 » : 2,012 L = 2,012 dm3
« On est passé de 2,012 à 2 012 en multipliant par mille », donc la nouvelle unité est mille fois plus petite que le dm3 : c’est le cm3.
2,012 L = 2 012 cm3
b) On commence sur le même principe que précédemment : 456,23 L = 456,23 dm3.
Ensuite, on constate que la nouvelle unité doit être mille fois plus grande que le dm3 puisque le nombre imposé est mille fois plus
petit que le nombre initial : ce sont des m3.
456,23 L = 0,456 23 m3
c) 450 cL = 4,5 L = 4,5 dm3 = 4500 cm3
ou encore :
il n’y a pas d’équivalence en unité de volume pour le cL mais il y en a une pour le mL, on a donc intérêt à convertir les cL en mL :
450 cL = 4 500 mL . On sait que : 1 mL = 1 cm3 donc 450 cL = 4 500 cm3.
d) Il n’y a pas d’équivalence en unité de volume pour « hL » on commence donc par convertir les hL en L :
0,007 hL = 0,7 L . Ensuite, on remplace « L » par « dm3 » : 0,7 L = 0,7 dm3 puis on constate qu’il faut multiplier 0,7 par
1 000 pour arriver à 700 ce qui donne, comme nouvelle unité, celle qui est immédiatement plus petite que le dm3 : c’est le cm3.
Ainsi, 0,007 hL = 700 cm3.
Exercice 35 1ère étape :
Pour comparer toutes ces mesures, il faut
• 4,05 L = 4,05 dm3 d’abord les exprimer dans la même unité :
• 4 265 cm3 = 4,265 dm3 • On peut les convertir en dm3 :
• 0,05 hL = 5 L = 5 dm3 on garde donc 3,95 dm3 tel quel.
• 390 cL = 3,9 L = 3,9 dm3 • On aurait pu les convertir en L, ce qui
• 0,004 m3 = 4 dm3 aurait donné les mêmes nombres que
précédemment puisque 1 L = 1 dm3.
3,9 dm3 < 3,95 dm3 < 4 dm3 < 4,05 dm3 < 4,265 dm3 < 5 dm3
• On aurait pu choisir d’autres unités mais
d’où : celles-ci sont plus simples à utiliser.
390 cL < 3,95 dm3 < 0,004 m3 < 4,05 L < 4 265 cm3 <0,05 hL 2ème étape :
On commence par comparer les mesures en
dm3 (on en L).
3ème étape :
A la fin, on range les mesures telles qu’elles
étaient données par l’énoncé : les conversions
ont permis de comparer mais maintenant, il
faut ranger les mesures imposées.
Ainsi, on répond avec 390 cL et non plus
3,9 dm3. De même, on prend 0,004 m3 ...

© Cned, Mathématiques 6e — 187

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


Exercice 36
3
4
× 96 = (96 √ 4) × 3= 24 × 3 = 72
Séance 8
Les commentaires du professeur

La hauteur de la terre contenue dans la jardinière est de 72 cm.


On a : 2 cm = 0,72 m 90 cm = 0,9 m 0,583 2
Le volume de la terre contenue dans la jardinière est de 0,583 2 m3.
Commentaires du professeur :
On peut faire un schéma pour mieux comprendre (l’échelle n’est pas respectée). Il représente l’intérieur de la jardinière sans tenir
compte de l’épaisseur des parois.

HCM


HgXH

CM

CM

Méthode n° 1
La hauteur de la jardinière est h = 96 cm.
3 3
La hauteur de terre est h’. Cette hauteur représente les trois quarts de h donc h’ = × h soit h’ = × 96
4 4
Pour effectuer ce calcul, on peut se reporter à la séquence 8 pour revoir la méthode :
3
• × 96 = (96 : 4) × 3 = 24 × 3 = 72
4
ou encore
3
• × 96 = (3 × 96) : 4 = 288 : 4 = 72
4
ou enfin
•(3 : 4) × 96 = 0,75 × 96 = 72
3
On peut utiliser cette troisième méthode parce que le quotient est un nombre décimal.
4
Dans tous les cas, on trouve, bien sûr, 72 cm de terre en hauteur.
La quantité de terre est ici un parallélépipède rectangle dont la base est un carré de 90 cm de côté et dont la hauteur est 72 cm.
On doit exprimer le volume en m3. Pour cela, il faut convertir les dimensions en m : 90 cm = 0,9 m et 72 cm = 0,72 m.
On applique la formule v = a × b × c avec a = b = 0,9 m et c = 0,72 m. D’où le calcul 0,9 × 0,9 × 0,72 . On trouve
0,583 2 m3.
Méthode n° 2
On aurait pu, aussi, calculer le volume de la jardinière :
0,9 × 0,9 × 0,96 = 0,777 6 soit 0,777 6 m3.
Le volume de terre représente les trois quarts du volume de la jardinière parce que l’aire de la base carrée est toujours la même :
3
× 0,777 6 = 0,75 × 0,777 6 = 0,583 2
4
On retrouve, bien sûr, le même volume de terre : 0,583 2 m3.
Exercice 37 La quantité d’eau prend la forme d’un
parallélépipède rectangle dont les dimensions
25 x 15 x 1,8 = 675 sont 25 m , 15 m et 1,80 m.
Le volume d’eau est de 675 m3. On applique la formule v = a × b × c
675 m3 = 675 000 dm3 = 675 000 L = 6 750 hL avec a = 25 m b = 15 m et c = 1,80 m.
Le volume d’eau est donc 6 750 hL 25 × 15 × 1,8 = 675
soit v = 675 m3.
Pour convertir 675 m3 en hL on pouvait aussi
écrire 675 m3 = 675 000 L puisque
1 m3 = 1 000 L.
Ensuite, on divise par cent parce que 1 hL est
cent fois plus grand que 1 L.

188 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 38
1)
20 ÷ 2 = 10
On peut ranger 10 caramels dans la longueur de la boîte.
1)
Séquence 12

c
Pour la longueur, la largeur et la hauteur, le
quotient de la division est entier. Il n’y a donc
aucune perte de place : les caramels placés les
c

uns contre les autres occupent entièrement la


10 ÷ 2,5 = 4 boîte.
On peut ranger 4 caramels dans la largeur de la boîte.
5,4 ÷ 1,8 = 3
On peut empiler 3 caramels en hauteur.
On peut ranger au maximum exactement 120 caramels dans
la boîte.
2) 2) Le volume d’un parallélépipède rectangle
Le volume de la boite est en cm3 : est égal au produit de ses trois dimensions
exprimées dans la même unité.
20 x 5,4 x 10 = 1 080
Remarque :
Le volume d’un caramel est en cm3 : Ici, on peut trouver le nombre de caramels en
2 x 1,8 x 2,5 = 9 divisant le volume total par le volume d’un
Le nombre de caramels contenue dans la boite est : caramel parce que les dimensions de la boîte
et celles du caramel permettent un rangement
1 080 ÷ 9 = 120 soit 120 caramels. optimal où il n’y a pas de place perdue.

© Cned, Mathématiques 6e — 189

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Exercice 39
1)

(
+
CM
'
1) On aurait pu aussi représenter en face
avant la face BCGF.
2)
• L’eau est un liquide donc elle épouse
la forme de son contenant : ici c’est le
% & parallélépipède rectangle ABCDEFGH. Ses
CM trois dimensions sont 45 cm , 35 cm et la
$ # hauteur 40 cm. Attention ! Il ne fallait pas
oublier que le niveau d’eau s’arrête à 10 cm
CM du bord :
! "
CM G ∈ [CK] donc CG = CK – GK
CG = 50 – 10 = 40 CG = 40 cm.
2) 50 – 10 = 40 •v=a×b×c
L’eau prend la forme d’un parallélépipède rectangle dont les avec a = 45 cm b = 35 cm c = 40 cm
dimensions sont 40 cm , 45 cm et 35 cm. v = 45 × 35 × 40 = 63 000 Ce sont des
40 × 45 × 35 = 63 000 cm3.
63 000 cm3 = 63 000 mL = 63 L • 1 cm3 = 1 mL
Le volume d’eau est 63 L. donc 63 000 cm3 = 63 000 mL
3) Le volume total des objets correspond à celui d’un et on divise par mille pour avoir des L puisque
le L est une unité mille fois plus grande que
parallélépipède rectangle de 45 cm de longueur, 35 cm de
le mL.
largeur et 4 mm de hauteur parce que le niveau d’eau monte de
3)
4 mm.
+
4 mm = 0,4 cm
0 /
45 × 35 × 0,4 = 630 MM
( . '
Le volume total des objets est de 630 cm3. -
% &
$ #

! "

Le niveau d’eau monte : le volume


supplémentaire est celui du parallélépipède
rectangle EFGHMNOP.
On aurait pu calculer autrement :
le volume occupé par l’eau et les objets
est celui du parallélépipède rectangle
ABCDMNOP dont les dimensions sont
45 cm, 35 cm et AM.
E ∈ [AM] donc AM = AE + EM
AM = 40 cm + 4 mm = 40,4 cm
Soit v’ le volume de ce parallélépipède
rectangle :
v’ = 45 × 35 × 40,4 = 63 630
v’ = 63 630 cm3
Le volume des objets est v’ – v. En effet, c’est
le volume total moins le volume d’eau seule.
v’ – v = 63 630 – 63 000 = 630
Le volume des objets est de 630 cm3. On
retrouve, bien sûr, la même réponse.
Remarque : pour connaître le volume total des
objets, ici, on n’a pas besoin de connaître leurs
dimensions respectives !

190 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 40
1)
2 x 2 x 2 = 8 Le volume d’un glaçon est de 8 cm3. 8 cm3 = 8 mL = 0,008 L
est 0,008 L.
Séquence 12

Le volume d’un glaçon


c c

0,008 100 = 0,8 Le volume de 100 glaçons est 0,8 L.


2) Le volume de glace obtenu est proportionnel au volume initial d’eau :
Volume d’eau en L 1 ?
Volume de glace en L 1,09 0,8
0, 8
Le volume d’eau en L pour fabriquer 100 glaçons est soit environ 0,733 9. L’arrondi au mL est
0,734 L. 1, 09
Pour fabriquer 100 glaçons, il faut environ 0,734 L d’eau.
Exercice 41
On a :
28 = 28 × 1× 1
28 = 14 × 2 × 1 On cherche trois nombres entiers qui,
28 = 7 × 4 × 1 multipliés entre eux, donnent 28.
28 = 7 × 2 × 2 Il ne fallait pas oublier que ces nombres
doivent être entiers !
Les dimensions possibles du parallélépipède rectangle sont :
Il fallait aussi penser au nombre 1 !
28 cm, 1 cm et 1 cm
ou 14 cm, 2 cm et 1 cm
ou 7 cm, 4 cm et 1 cm
ou 7 cm, 2 cm et 2 cm

© Cned, Mathématiques 6e — 191

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Ce que tu devais faire


Exercice 42
1)
Séance 9
Les commentaires du professeur

1)
La longueur de papier adhésif utilisée (144 cm)
144 ÷ 12 = 12 est égale à la longueur totale des arêtes.
La longueur d’une arête du colis est de 12 cm. Un cube a 12 arêtes de même longueur : la
2) longueur « l » d’une arête est donc telle que :
12 × l = 144
• 12 × 12 × 12 = 1 728 144
d’où : l= = 12.
Le volume du colis est de 1 728 cm3 . 12
• 1 728 cm3 = 1,728 mL = 1,728 L On n’oublie pas l’unité (cm).
Le volume du colis est donc de 1,728 L. 2) v = a × b × c avec a = b = c = 12 cm
d’où v = 12 × 12 × 12 = 1 728 cm3
On n’oublie pas l’unité (le centimètre-cube).
L’énoncé impose de donner ce volume en L.
On sait que
1 cm3 = 1 mL donc 1 728 cm3 = 1 728 mL

Exercice 43
1)
1)
1×1×1=1
2×2×2=8
3 × 3 × 3 = 27
4 × 4 × 4 = 64
5 × 5 × 5 = 125
6 × 6 × 6 =216
2) 2)
a) Toutes les arêtes du grand cube ont la même
mesure puisque c’est un cube ! On doit donc
125 < 200 < 216 chercher un nombre entier de petits cubes qui,
donc on peut utiliser 125 petits cubes pour construire le plus multiplié par lui-même et encore par lui-même,
grand cube possible. donne 200. D’après les calculs de la question
précédente, il n’y en a pas.
200 – 125 = 75
Par contre, on voit que 200 est compris entre 125
Il reste 75 petits cubes. et 216 c’est-à-dire entre 5 × 5 × 5 et 6 × 6 × 6.
b) 5 × 1 = 5 On peut alors poser 5 petits cubes côte à côte
L’arête du grand cube mesure 5 dm. pour constituer une arête du grand cube.
On a besoin de 125 petits cubes, au total.
Sur les 200 petits cubes, il en reste donc 75,
qui ne sont pas utilisés.
Chaque petit cube mesure 1 dm d’arête donc
une arête du grand cube mesure 5 fois 1 dm
c’est-à-dire 5 dm.

192 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


Exercice 44
• 5,50 × 4,50 × 3 = 74,25
Le volume initial du salon est de 74,25 m3.
• 74,25 ×
80
100
= (74,25 × 80) ÷ 100 = 5 940 ÷ 100 = 59,4
Le nouveau volume du salon est de 59,4 m3.
Séquence 12

c c

59, 4
• 5,50 × 4,50 × h = 59,4 soit 24,75 × h = 59,4 h= = 2,4
24, 75
La nouvelle distance h du sol au plafond est 2,4 m.
Commentaires du professeur :
Stratégie :
1) calculer le volume initial du salon.
2) calculer le nouveau volume, sachant qu’il représente 80 % du volume initial.
3) calculer la nouvelle hauteur de plafond à partir du nouveau volume.
• On commence par calculer le volume initial du salon : v = a × b × c avec a = 5,50 m b = 4,50 m et c = 3 m
v = 5,50 × 4,50 × 3 = 74,25. On n’oublie pas l’unité (mètres-cubes).
• On calcule ensuite le nouveau volume du salon :
80
c’est 80 % de 74,25 m3. On doit donc multiplier 74,25 par . Revoir au besoin la séquence 9 sur la proportionnalité.
100
80
Pour calculer 74,25 × on dispose de trois méthodes possibles :
100
• soit (74,25 × 80) : 100 = 5 940 : 100 = 59,4
• soit (74,25 : 100) × 80 = 0,742 5 × 80 = 59,4
• soit (80 : 100) × 74,25 = 0,80 × 74,25 = 59,4.
Dans tous les cas, bien sûr, on trouve le même résultat ! On n’oublie pas l’unité : m3.
• On vient de trouver que v’ = 59,4 m3
On sait aussi que le nouveau volume du salon est v’ = 5,50 × 4,50 × h où h est la nouvelle hauteur de plafond que l’on cherche.
On a donc 59,4 = 5,50 × 4,50 × h. 5,50 × 4,50 = 24,75 ce qui donne 59,4 = 24,75 × h.
Le nombre h est le nombre qu’il faut multiplier par 24,75 pour obtenir 59,4. Par définition, h est le quotient de 59,4
par 24,75 :
59,4
h= c’est-à-dire h = 59,4 : 24,75 = 2,4. On n’oublie pas l’unité : le mètre (c’est une longueur).
24,75

Exercice 45
On peut les reproduire sur une feuille de
brouillon et les reconstituer si on n’arrive pas à
visualiser le pliage.

Tous les patrons avec quatre faces alignées.

Tous les patrons avec trois faces alignées.

Le seul patron avec deux faces alignées.

© Cned, Mathématiques 6e — 193

© Cned – Académie en ligne


cc Séquence 12

Je m’évalue
1)
® carrés
® losanges
1) C’est la définition d’un parallélépipède
rectangle.

˝ rectangles
® triangles

2) 2) Revoir éventuellement la séance 1.


®4
®6
®8
˝ 12

3) 3) Les faces ABCD et EFGH sont opposées


˝ parallèles donc parallèles.
® perpendiculaires
® sécantes

4)
® parallèles 4) La face BCGF est un rectangle donc l’angle
˝ perpendiculaires est droit. On n’oublie pas que deux droites
˝ sécantes perpendiculaires sont des droites sécantes «
particulières ».
5)
®
5) On imaginant de reconstituer un cube avec
chacun de ces deux patrons, on constate que
l’on ne peut pas.
On peut s’aider en les découpant.

194 — © Cned, mathématiques 6e

© Cned – Académie en ligne


6)
® 42 cm
® 104 cm2
˝ 60 cm3
® 13 cm3
6)
Séquence 12

c
On multiplie les trois dimensions (« longueur »,
« largeur » et « hauteur ») entre elles, à condition
qu’elles soient données toutes les trois dans la
même unité :
c

Le volume est de 60 cm3.


Attention !
• On n’ajoute pas ces trois dimensions, on
les multiplie.
• Le cm est une unité de longueur et le cm2
est une unité d’aire alors qu’on cherche un
« volume ».

7) 7) Les unités de volume « vont de mille en


® 1540 dm3 mille ».
˝ 1,54 dm3
® 1 540 000 dm3
® 0, 001 54 dm3

8)
8) Les unités de contenance « vont de dix en
® 25 000 dL dix ».
˝ 250 dL
˝ 2 500 cL
˝ 2,5 daL
9)
9)
˝ 25 dm3 1 L = 1 dm3 donc 25 L = 25 dm3.
® 250 dm3 Les unités de volume « vont de mille en mille » :
® 2,5 dm3
˝ 25 000 cm3

10) 10)
® 36 cm2
® 36 cm3 • 3 x 3 = 9. L’aire d’une face est de 9 cm2.
˝ 54 cm2 • Un cube a 6 faces : 9 x 6 = 54
® 54 cm3
L’aire totale des faces est de 54 cm2 .
Attention aux unités : le cm3 n’est pas une
unité d’aire, c’est une unité de volume !
Le nombre 36 correspondrait à la longueur
totale des arêtes, en cm. Ce n’est pas ce que
l’on cherche.

© Cned, Mathématiques 6e — 195

© Cned – Académie en ligne

Vous aimerez peut-être aussi