Vous êtes sur la page 1sur 2

1.

Définition  turbine à gaz  :


Une turbine à gaz, appelée aussi turbine à combustion, est une machine tournante
thermodynamique appartenant à la famille des moteurs à combustion interne dont le rôle est
de produire de l’énergie mécanique (rotation d’un arbre) à partir de l’énergie contenue dans
un hydrocarbure (fuel, gaz…).

2. PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT  :
Dans sa forme la plus simple et la plus répandue, une turbine à gaz (aussi appelée turbine à
combustion) est composée de trois éléments :

• un compresseur, centrifuge ou plus généralement axial, qui a pour rôle de comprimer de l'air
ambiant à une pression comprise aujourd'hui entre 10 et 30 bars environ

• une chambre de combustion, dans laquelle un combustible gazeux ou liquide est injecté
sous pression, puis brûlé avec l'air comprimé, avec un fort excès d'air afin de limiter la
température des gaz d'échappement

• une turbine, généralement axiale, dans laquelle sont détendus les gaz qui sortent de la
chambre de combustion.

3.Éléments de turbine à gaz :


Une turbine à gaz est une machine à flux continu, à combustion interne et qui permet de
transformer l'énergie contenue dans le combustible en énergie mécanique utilisable sur
l'arbre de la turbine (machines industrielles) ou sous forme d'énergie propulsive dans un jet
(turboréacteurs). Dans son architecture la plus simple, la turbine à gaz, qui aspire l'air
ambiant et rejette les gaz brûlés à l'atmosphère, fonctionne en circuit ouvert. Elle comporte
un compresseur et une turbine couplés mécaniquement sur un arbre, et une chambre de
combustion intercalée entre ces deux organes.
4. Le cycle réversible de Brayton  :

5.ÉCHANGEURS DE CHALEUR POUR TURBINES VAPEUR ET GAZ

Les turbines à vapeur et à gaz très puissantes génèrent un niveau élevé de production
thermique. Nos échangeurs de chaleur contribuent à garantir une alimentation électrique sans
encombre. Pour la lubrification ou la graisse de phoque, nous proposons différentes solutions
de refroidissement de l’huile : soit un échangeur thermique à calandre unique et tube, soit un
disque échangeur de chaleur à plaques 2x100 %. Nos condenseurs assurent une fiabilité et une
efficacité maximales sur le cycle de la turbine à vapeur. Et nos radiateurs modulaires
compacts gèrent la production thermique des turbines de manière durable. 

6. LE RENDEMENT  :
Le rendement faible de la turbine à combustion (25 à 35 %) est dû au fait que, comme dans un
moteur à pistons, une partie de l'énergie fournie par le combustible est nécessaire pour
entraîner le compresseur et une autre perdue sous forme de chaleur dans les gaz
d'échappement. Il est possible d'améliorer légèrement le rendement en augmentant
la température dans la chambre de combustion (plus de 1 200 °C) mais on se heurte au
problème de tenue des matériaux utilisés pour la réalisation de la partie turbine. C'est en
récupérant la chaleur des gaz d'échappement que le rendement global de la machine peut
dépasser 50 %. On utilise alors la chaleur des gaz d'échappement (plus de 500 °C) pour
produire de la vapeur dans une chaudière ou pour le chauffage.

Vous aimerez peut-être aussi