Vous êtes sur la page 1sur 21

2PBS

Probabilités et Statistiques

Séances LABS

Activités pratiques
2PBS

Version 1.0
Last update : 30//2011
Use : internal
Author : Laurent GODEFROY
Table des matières
PREAMBULE...............................................................................................................4
STATISTIQUES DESCRIPTIVES A UNE VARIABLE............................................................4
1.1. RÉPARTITION PAR DISCIPLINE DES ÉTUDIANTS EN UNIVERSITÉ ............................................................................4
1.2. OCCURRENCES DE VOYELLES...............................................................................................................5
1.3. NOMBRE D’ENFANTS PAR FEMME..........................................................................................................7
1.4. SONDAGE À PROPOS DE JEUX VIDÉOS.....................................................................................................8
1.5. PRÉCIPITATIONS MENSUELLES...............................................................................................................9
1.6. FAUTES À LA DICTÉE….....................................................................................................................9
1.7. MONTANTS D’ACHATS....................................................................................................................10
1.8. SALAIRES DANS UNE ENTREPRISE........................................................................................................10
1.9. RÉPARTITION PAR ÂGE DES HOMMES EN FRANCE.......................................................................................11
1.10. NOMBRE DE PARTENAIRES..............................................................................................................11
1.11. CALCUL DE TAUX MOYEN...............................................................................................................11
STATISTIQUES DESCRIPTIVES À DEUX VARIABLES CONTINUES....................................12
1.12. CONSOMMATION D’EAU MINÉRALE.....................................................................................................12
1.13. COTISATIONS RETRAITES................................................................................................................12
1.14. CONSOMMATION MÉDICALE.............................................................................................................13
1.15. VENTES D’ORDINATEURS ET ALLERGIES................................................................................................13
1.16. EQUIPEMENT EN TÉLÉPHONES PORTABLES.............................................................................................14
1.17. CROISSANCE DE LA POPULATION D’UNE VILLE........................................................................................14
1.18. CONTREFAÇONS.........................................................................................................................15
MODELES PARAMETRIQUES......................................................................................15
1.19. TIRAGES DANS UNE URNE..............................................................................................................15
1.20. DODÉCAÈDRE............................................................................................................................15
1.21. DÉS......................................................................................................................................16
1.22. ENCORE DES DÉS.......................................................................................................................16
1.23. CNIDAIRE BENTHIQUE...................................................................................................................16
1.24. PIÈCES DÉFECTUEUSES..................................................................................................................16
1.25. ENTORSES...............................................................................................................................16
1.26. ACCIDENTS..............................................................................................................................16
1.27. UNE LOI CONTINUE......................................................................................................................16
1.28. DURÉE DE VIE D’UN COMPOSANT ÉLECTRONIQUE.....................................................................................17
1.29. DURÉE DE VIE D’UN ÉLÉMENT RADIOACTIF............................................................................................17
1.30. DEMANDE ANNUELLE D’UN BIEN.......................................................................................................17
1.31. GLYCÉMIE................................................................................................................................17
1.32. COMPRIMÉS..............................................................................................................................17
ESTIMATION PARAMETRIQUE....................................................................................18
1.33. PUISSANCE D’UNE CHAÎNE HI-FI......................................................................................................18
1.34. AGE D’UNE CLIENTÈLE..................................................................................................................18
1.35. RECETTES................................................................................................................................18
1.36. PLACES VACANTES DANS DES AVIONS.................................................................................................18
1.37. BALLES DE GOLF........................................................................................................................19
1.38. CINÉMA..................................................................................................................................19
1.39. NAISSANCES.............................................................................................................................19
1.40. HÔPITAL.................................................................................................................................19
1.41. CONTRÔLE DE FABRICATION............................................................................................................19
1.42. CRÉDITS NON REMBOURSABLES........................................................................................................19
1.43. MORTS SUR UNE AUTOROUTE..........................................................................................................20
1.44. DENSITÉ D’UN TRAFIC AUTOROUTIER..................................................................................................20
1.45. DURÉE DE VIE D’UNE TORTUE.........................................................................................................20
1.46. POIDS DE POTS DE CONFITURES.......................................................................................................20
1.47. LONGUEUR D’INSECTES.................................................................................................................20
1.48. SURRÉSERVATION.......................................................................................................................21
1.49. POIDS DE SACHETS DE THÉS...........................................................................................................21
PREAMBULE
Les activités pratiques de la matière 2PBS se déroulent en 4 séances de deux heures.
Chaque séance correspond à une partie du présent document.

A l’issue de ces 4 séances, un étudiant devra :

 savoir établir une représentation graphique adaptée à la nature d’un caractère étudié.
 Etre capable de résumer une série statistique par des paramètres de position et de
dispersion.
 Savoir déterminer si deux caractères étudiés sur un même échantillon sont
dépendants l’un de l’autre, et savoir expliciter l’éventuelle dépendance.
 Connaître les principaux modèles paramétriques « de base ».
 Savoir estimer les paramètres d’une population à partir d’un échantillon, et ce de
façon ponctuelle ou avec des intervalles de confiance.

Remarque importante : il y a dans ce document plus d’exercices que l’on ne peut


réellement en faire lors des séances « en classe ». Cela permet aux étudiants d’avoirs des
énoncés afin de s’entrainer. Il faut juste veiller pendant les séances à faire des exercices de
tous types.

STATISTIQUES DESCRIPTIVES A UNE VARIABLE

Durée : une séance de deux heures.

1.1. RÉPARTITION PAR DISCIPLINE DES ÉTUDIANTS EN UNIVERSITÉ

Le tableau ci-dessous donne la répartition par discipline des étudiants inscrits en université
pour l’année scolaire 2005-2006.
Étudier cette série statistique.

discipline nombre
Lettres, langues 475279
droit 176648
Économie, AES 180058
sciences 264096
STAPS 41516
santé 176309
IUT 112597
1.2. OCCURRENCES DE VOYELLES

 Relever pour chacune des voyelles de la langue française (a,e,i,o,u,y) son nombre
d’occurrence dans les deux textes suivants.
 Faire des représentations graphiques.
 Lequel des deux textes, une fois crypté par un chiffrement monoalphabétique, serait le
plus dur à décoder ?

1) Extrait de « les dents du tigre » de Maurice Leblanc :

À quatre heures et demie, M. Desmalions, le préfet de police, n'étant pas encore de retour,
son secrétaire particulier rangea sur le bureau un paquet de lettres et de rapports qu'il avait
annotés, sonna, et dit à l'huissier qui entrait par la porte principale :
« M. le préfet a convoqué pour cinq heures plusieurs personnes dont voici les noms. Vous
les ferez attendre séparément, afin qu'elles ne puissent communiquer entre elles, et vous me
donnerez leurs cartes. »
L'huissier sortit. Le secrétaire se dirigeait vers la petite porte qui donnait sur son cabinet,
quand la porte principale fut rouverte et livra passage à un homme qui s'arrêta et s'appuya
en chancelant contre le dossier d'un fauteuil.

2) Extrait de « la disparition » de Georges Perec :

Un marin nantuckais immortalisait un combat colossal qui, par trois fois, opposait Achab au
grand Cachalot blanc, à Moby Dick. Moby Dick ! Son nom glaçait jusqu'aux plus forts, un
frisson convulsif parcourut l'octogonal tillac. Moby Dick ! L'animal d'Astaroth, l'animal du
Malin. Son grand corps blanc qu'un vol d'albatros partout, toujours, accompagnait, faisait,
aurait-on dit, un trou au mitan du flot, un noyau blanc sur l'horizon azur, qui vous fascinait,
qui vous attirait, qui vous horrifiait, trou sans fond, ravin blanc, sillon fulgurant d'un courroux
virginal, couloir qui conduisait à la mort, puits vacant, profond, lacunal, vous aspirant jusqu’à
l'hallucination, jusqu'au tournis ! Huis blanc d'un Styx plus nois qu'aucun goudron, tourbillon
blafard du Malström ! Moby Dick ! On n'y faisait allusion qu’à mi-voix. Signons-nous, disait
parfois un bosco pâlissant. L'on voyait plus d'un marin murmurant tout bas un dominus
vobiscum.
1/ Texte 1 : lettre a : 43
lettre e : 96
lettre i : 39
lettre o : 29
lettre u : 36
lettre y : 1

Texte 2 : lettre a : 83
lettre e : 0
lettre i : 67
lettre o : 74
lettre u : 74
lettre y : 8

2/
3/

1.3. NOMBRE D’ENFANTS PAR FEMME

Le tableau suivant donne le nombre d’enfants d’un échantillon de 50 femmes :

Nombre
Nombre femmes
enfants
0 1
1 4
2 14
3 10
4 9
5 8
7 4

 Représenter le diagramme bâton des effectifs et la courbe des fréquences cumulées.


Ce diagramme mais avec les barres verticales en +.

 Calculer les paramètres de tendance centrale : mode, moyenne, médiane.



La mode (valeur la plus fréquente) est le 2.
La moyenne est : 1*0 + 4*1 + … = 166 / 50 = 3,32
La médiane est : 3.

 Retrouver graphiquement la valeur de la médiane.

Il faut tracer une droite horizontale sur la courbe de fréquence cumulée à partir du 50. Puis
on trouve la plus petite valeur pour laquelle F(x) >= 0.5

 Calculer les paramètres de dispersion : étendue, écart-type, écart absolu, espace


interquartile.

L’étendue est égale à 7.


L’écart type est 1,66.
L’écart absolu moyen ( (1/n)(ni *| (xi-xbar)|) ) est 1,37. (Avec xbar la moyenne)
(L’écart absolu relatif : écart absolu moyen / moyenne.)
L’espace interquartile est l’espace entre le plus proche de 25% et le plus proche de 75%
(plus proche de 25 : 2, plus proche de 75% : 4 d’où espace interquartile de 4-2=2).

 Représenter la « boîte à moustache ».

1.4. SONDAGE À PROPOS DE JEUX VIDÉOS

Voici le résultat d’un sondage, où l’on demande aux questionnés le nombre de logiciels de
jeux qu’ils possèdent :

Nombre de
effectifs
logiciels
0 20
1 23
2 15
3 7
4 5

 Représenter le diagramme bâton des effectifs et la courbe des fréquences cumulées.


 Calculer les paramètres de tendance centrale : mode, moyenne, médiane.
 Retrouver graphiquement la valeur de la médiane.
 Calculer les paramètres de dispersion : étendue, écart-type, écart absolu, espace
interquartile.
 Représenter la « boîte à moustache ».

1.5. PRÉCIPITATIONS MENSUELLES

Le tableau suivant donne les précipitations moyennes mensuelles en millimètre à Nice et à


Paris.

Comparer les deux séries après avoir représenté pour chacune leur « boîte à moustaches ».

1.6. FAUTES À LA DICTÉE…

Un comité de loisir a organisé une épreuve de dictée. Le tableau ci-dessous donne la


répartition des concurrents en fonction de leur nombre de fautes.

Nombre fautes Nombre concurrents


]0,2] 3
]2,4] 6
]4,6] 11
]6,9] 19
]9,12] 25
]12,15] 14
]15,20] 8
]20,25] 4

 Représenter l’histogramme des densités de fréquence et la courbe des fréquences


cumulées.
 Calculer les paramètres de tendance centrale : classe modale, moyenne, médiane.
 Retrouver graphiquement la valeur de la médiane.
 Calculer les paramètres de dispersion : étendue, écart-type, écart absolu, espace
interquartile.

1.7. MONTANTS D’ACHATS


Le tableau ci-dessous donne la répartition des montants des achats effectués à la caisse
d’un magasin d’électroménager.

montants effectifs
]0,50] 5
]50,100] 23
]100,200] 35
]200,350] 58
]350,500] 75
]500,700] 60
]700,1000] 37
]
7
1000,1300]

 Représenter l’histogramme des densités de fréquence et la courbe des fréquences


cumulées.
 Calculer les paramètres de tendance centrale : classe modale, moyenne, médiane.
 Retrouver graphiquement la valeur de la médiane.
 Calculer les paramètres de dispersion : étendue, écart-type, écart absolu, espace
interquartile.

1.8. SALAIRES DANS UNE ENTREPRISE

Le tableau ci-dessous donne la répartition des salaires dans une entreprise. Ce sont des
salaires bruts exprimés en euros.

salaires effectifs
]1200,1400] 220
]1400,1700] 300
]1700,1900] 112
]1900,2200] 80
]2200,2700] 42
]2700,3200] 15
]3200,3700] 7

 Représenter l’histogramme des densités de fréquence et la courbe des fréquences


cumulées.
 Calculer les paramètres de tendance centrale : classe modale, moyenne, médiane.
 Retrouver graphiquement la valeur de la médiane.
 Calculer les paramètres de dispersion : étendue, écart-type, écart absolu, espace
interquartile.

1.9. RÉPARTITION PAR ÂGE DES HOMMES EN FRANCE


Le tableau ci-dessous donne la répartition par âge des hommes en France en 2007. Les
effectifs sont exprimés en milliers.

âges effectifs
- de 15 ans 5772
]15,25] 3948
]25,35] 4037
]35,45] 4337
]45,55] 4127
]55,65] 3529
]65,75] 2273
+ de 75 ans 1884

 Représenter l’histogramme des densités de fréquence et la courbe des fréquences


cumulées.
 Calculer les paramètres de tendance centrale : classe modale, moyenne, médiane.
 Retrouver graphiquement la valeur de la médiane.
 Calculer les paramètres de dispersion : étendue, écart-type, écart absolu, espace
interquartile.

1.10. NOMBRE DE PARTENAIRES

Une étude récente d’un institut rapporte qu’un homme a en moyenne six partenaires
sexuelles dans sa vie alors qu’une femme en a deux.
En présupposant que l’homme moyen est hétérosexuel et qu’il y a approximativement
autant d’hommes que de femmes, comment doit-on interpréter ce résultat ?

1.11. CALCUL DE TAUX MOYEN

On place un certain capital pendant cinq ans aux taux de 6% la première année, 8% la
deuxième, 3% la troisième, 7% la quatrième et 10% la cinquième.
Quel est le taux moyen annuel ? Quel type de moyenne effectue t-on ?
STATISTIQUES DESCRIPTIVES À DEUX VARIABLES
CONTINUES

Durée : une séance de deux heures.

1.12. CONSOMMATION D’EAU MINÉRALE

Le tableau suivant donne la consommation d’eau minérale en France, par an et par habitant.

année 85 95 2001 2005 2009 2010


Conso. 40 55 72 92 103 108

 Tracer le nuage de points, en prenant pour x l’année et pour y la consommation.


 On sépare le nuage en deux sous-nuages : les trois premières années et les trois dernières.
Tracer et calculer l’équation de la droite de Mayer.
 Tracer et calculer l’équation de la droite « centrée » des valeurs extrêmes.
 Comparer leurs prévisions pour l’année 2012.

1.13. COTISATIONS RETRAITES

En 2011, une caisse de retraite propose à ses adhérents un barème de rachat d'un
trimestre de cotisation des années antérieures selon le tableau suivant :
Age de 54 55 56 57 58
l'adhérent en
années
Rang xi 0 1 2 3 4
Montant yi du 2229 2285 2340 2394 2449
rachat d'un
trimestre de
cotisation en
euros

 Représenter le nuage de points associé à la série statistique (xi; yi).


 Calculer le coefficient de corrélation linéaire de x et y.
 Donner une équation de la droite de régression (D) de y en x, obtenue par la méthode des
moindres carrés.
 Représenter la droite (D).
Année 1997 2002 2007 2008 2009 2010
Rang xi 0 5 10 11 12 13
Conso.
38 49,1 51,81 57 62,7 68,97
yi
 Quel serait avec cet ajustement affine le montant du rachat d'un trimestre pour un salarié
âgé de 60 ans ?

1.14. CONSOMMATION MÉDICALE

Le tableau ci-dessous donne la consommation médicale (en milliards d’euros) d’un pays :

 Représenter le nuage de points associé à la série statistique (xi; yi).


 Calculer le coefficient de corrélation linéaire de x et y.
 Donner une équation de la droite de régression (D) de y en x, obtenue par la méthode des
moindres carrés.
 Représenter la droite (D).
 Quel serait avec cet ajustement affine le montant de la consommation médicale en 2011 ?

1.15. VENTES D’ORDINATEURS ET ALLERGIES

Le tableau ci-dessous donne les résultats de l’observation des ventes de PC et du nombre


de patients traités pour une ou plusieurs formes d’allergie, dans une ville de 100000
habitants pour les années 2004 à 2010 :

année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010


Nbre PC : xi 770 1290 1980 2550 3650 4480 5530
Patients : yi 6150 7180 8270 8810 9500 10360 11450

 Représenter le nuage de points associé à la série statistique (xi; yi).


 Calculer le coefficient de corrélation linéaire de x et y.
 Donner une équation de la droite de régression (D) de y en x, obtenue par la méthode des
moindres carrés.
 Représenter la droite (D).
 Quel serait avec cet ajustement affine le nombre de patients en si le nombre de PC vendus
était de 6000 ?
 La relation est-elle causale ?

1.16. EQUIPEMENT EN TÉLÉPHONES PORTABLES

Le taux de pénétration du téléphone mobile dans la population française indique le


pourcentage de personnes équipées d’un téléphone mobile par rapport à la population
totale. Voici son évolution entre 1998 et 2004 :

année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004


Rang de
l’année 1 2 3 4 5 6 7
xi
Populati
on en 60,05 60,32 60,67 61,04 61,43 61,80 62,18
millions
Taux yi 18,7 34,2 48,9 60,6 62,8 67,5 71,6

 Représenter le nuage de points associé à la série statistique (xi; yi).


 L’allure du nuage suggère un ajustement logarithmique. Poser X = ln(x). Calculer le
coefficient de corrélation de y et X.
 Déterminer l’équation de la droite de régression de y en X par la méthode des moindres
carrés.
 En déduire l’expression de la régression logarithmique de y en x.
 Quel serait avec cet ajustement logarithmique le taux de pénétration en 2008 ?

1.17. CROISSANCE DE LA POPULATION D’UNE VILLE

Le tableau suivant donne la population (en milliers d’habitants) d’une ville nouvelle entre
1980 et 2010 :

année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010


Rang
0 5 10 15 20 25 30
xi
Popu.
18 21 25 30 36 42 50
yi

 Représenter le nuage de points associé à la série statistique (xi; yi).


 Calculer le coefficient de corrélation linéaire de x et y.
 Donner une équation de la droite de régression (D) de y en x, obtenue par la méthode des
moindres carrés.
 Représenter la droite (D).
 Quelle serait avec cet ajustement affine la valeur de la population en 2012 ?
 La forme du nuage suggère cependant une régression exponentielle.
 Poser Y = ln(y). Calculer le coefficient de corrélation de x et Y.
 Donner une équation de la droite de régression (D) de Y en x, obtenue par la méthode des
moindres carrés.
 En déduire l’expression de la régression exponentielle de y en x.
 Quelle serait avec cet ajustement exponentiel la valeur de la population en 2012 ?

1.18. CONTREFAÇONS
Le tableau ci-dessous donne pour différents produits de consommation leurs prix unitaires
et le nombre d’unités (en milliers) saisies pour contrefaçon :

Prix xi 4 16 42 82 200 420 900


Nbre
50 120 350 800 1600 2800 5000
yi

 Représenter le nuage de points associé à la série statistique (xi; yi).


 L’allure du nuage suggère un ajustement puissance. Poser X = ln(x) et Y = ln(y). Calculer le
coefficient de corrélation de Y et X.
 Déterminer l’équation de la droite de régression de Y en X par la méthode des moindres
carrés.
 En déduire l’expression de la régression puissance de y en x.
 Quel serait avec cet ajustement puissance le nombre d’unités saisies pour un prix unitaire
de 1500 € ?

MODELES PARAMETRIQUES

Durée : une séance de deux heures.

1.19. TIRAGES DANS UNE URNE

 Une urne contient 5 boules rouges, 3 boules vertes et 2 boules bleues. Un joueur tire au
hasard une boule de l’urne; si la boule tirée est bleue le gain du joueur est de 10 €, si la
boule est verte le gain est de 5 €. Le joueur perd 1 € si la boule est rouge. On associe à
chaque boule tirée le gain du joueur, on définit ainsi une variable aléatoire X.
 Déterminer la loi de X, son espérance et sa variance.

1.20. DODÉCAÈDRE

 Les douze faces d’un dodécaèdre régulier sont numérotées de 1 à 12.


 X est la variable aléatoire qui au numéro a sorti sur la face supérieure associe le reste de
la division euclidienne de a par 3.
 Déterminer la loi de probabilité de X.

1.21. DÉS

 On lance deux dés. A chaque résultat on associe le plus grands des deux nombres apparus
sur les faces supérieures.
 Déterminer la loi de probabilité de la variable aléatoire X ainsi définie.

1.22. ENCORE DES DÉS

 Je lance 5 dés cubiques ordinaires. Quelle est la loi du nombre d’as ?


 Quelle est son espérance ? Sa variance ?

1.23. CNIDAIRE BENTHIQUE

 Au sein d’une espèce de Cnidaire benthique colonial, une variation de coloration apparaît
chez 10% d’individus.
 Calculer les probabilités pour que, sur 10 individus pris au hasard, on ait 0,1,2,3 et plus de
3 individus montrant cette variation.

1.24. PIÈCES DÉFECTUEUSES

 Une machine fabrique des pièces dont une proportion de 2 % sont défectueuses. Lors d’un
contrôle de qualité, on prélève 100 pièces au hasard.
 Calculer la probabilité d’en trouver trois au moins qui soient défectueuses.

1.25. ENTORSES

 Sachant que dans un service d’urgences on accueille en moyenne 5 entorses par week-
end, quelle est la probabilité d’observer 3 entorses au cours du prochain week-end ?
 On adoptera un modèle de Poisson.

1.26. ACCIDENTS

 Sur une autoroute il y a en moyenne un accident mortel par semaine.


 Une semaine, il y en a 4. Quelle est la probabilité de cet évènement ?
 On adoptera un modèle de Poisson.

1.27. UNE LOI CONTINUE

 2−x
 si x ∈ [0, 2], f ( x) =
 Soit f la fonction définie par :  2
 si x ∉ [0, 2], f ( x) = 0

 Vérifier que f est une densité de probabilité. Calculer la fonction de répartition F.
 Représenter graphiquement f et F.
 Calculer E(X) et V(X).
1.28. DURÉE DE VIE D’UN COMPOSANT ÉLECTRONIQUE

 On suppose que la durée de fonctionnement d’un composant électronique X d’un


ordinateur suit une loi exponentielle de paramètre 1/2 (unités exprimées en nombre
d’années).
 Calculer la probabilité pour que X dure plus de 3 ans.
 Donner la durée de vie moyenne de X.
 On suppose que X fonctionne depuis 2 ans. Quelle est la probabilité qu’il fonctionne encore
dans 3 ans.

1.29. DURÉE DE VIE D’UN ÉLÉMENT RADIOACTIF

 La durée de vie X d’un élément radioactif suit une loi exponentielle de paramètre α > 0.
1
 La demi-vie de cet élément est le nombre T tel que P ( X < T ) = .
2
ln 2
 Montrer que T =
α
 On considère que la demie vie du carbone 14 est T=5568 années.
 Évaluer P(X < 1000).
 Déterminer la probabilité que la durée de vie soit supérieure à 1000 ans étant
donné que sa durée de vie a déjà dépassé 500 ans.
 Calculer x sachant que P(X < x) = 0,2.

Remarque : La demie vie du carbone 14 a été estimée par William Libby avec une incertitude
de 30 années. C’est la valeur utilisée depuis 1951 pour la datation au carbone 14.

1.30. DEMANDE ANNUELLE D’UN BIEN

 La demande annuelle d’un bien (exprimée en unités) suit une loi normale de paramètres m
= 12300 et σ = 1120.
 Calculer la probabilité que la demande soit :
Inférieure ou égale à 12300.
Inférieure ou égale à 11000.
Supérieure à 12700.
 Quelle est la probabilité d’atteindre le seuil de rentabilité si celui-ci s’élève à 12100
unités ?

1.31. GLYCÉMIE

 On suppose que la glycémie est distribuée normalement dans la population avec une
moyenne de 1 g/l et un écart type de 0,03 g/l. On mesure la glycémie d’un individu. Quelle
est la probabilité pour qu’elle soit :
Inférieure à 1,06 g/l.
Supérieure à 0,9985 g/l.
Comprise en 0,94 et 1,08 g/l.

1.32. COMPRIMÉS
 Une société de produits pharmaceutiques produit en très grande quantité un type de
comprimés. On suppose que la masse d’un comprimé en grammes est une variable
aléatoire X de loi N(1,26 ; 0,022).
 Quelle est la probabilité que la masse d’un comprimé pris au hasard appartienne à
l’intervalle [1,2 ; 1,3] ?
 Trouver le nombre d tel que la proportion de comprimés ayant une masse appartenant à
l’intervalle [1,26 - d ; 1,26 + d] soit de 0,34.
 Un comprimé est conforme si sa masse appartient à l’intervalle [1,2 ; 1,3]. On prélève au
hasard un échantillon de 10 comprimés et on désigne par Y le nombre de comprimés
conforme. Calculer P(Y ≤ 9 ).

ESTIMATION PARAMETRIQUE

Durée : une séance de deux heures.

1.33. PUISSANCE D’UNE CHAÎNE HI-FI

 Dans un test de fabrication de composants d’une chaîne Hi-Fi, la baisse de puissance de


sortie des circuits électriques après 2000 heures d’utilisation a été mesurée. Un essai sur
80 composants identiques a donné les résultats suivants : la baisse de puissance moyenne
est de 12 watts, et l’écart type de la baisse de puissance est de 2 watts.
 Calculer les intervalles de confiance aux niveaux 95% et 99% de la baisse de puissance
moyenne de la fabrication.

1.34. AGE D’UNE CLIENTÈLE

 Pour déterminer l’âge moyen de ses clients, une grande entreprise de confection prélève
un échantillon aléatoire de 50 clients et trouve une moyenne de 36 ans et un écart type de
12 ans.
 Calculer un intervalle de confiance au niveau 95% de l’âge moyen des clients.
 Si pour ce même niveau de confiance on veut réduire la longueur de l’intervalle à deux
années, quel doit être la taille de l’échantillon ?

1.35. RECETTES

 Le BDE d’une grande école d’informatique souhaite estimer la recette « boisson » de sa


grande fête annuelle. Il interroge sur leurs dépenses 80 étudiants à la sortie d’une
discothèque. Il obtient une dépense moyenne de 20€ avec un écart type de 8€.
 Calculer l’intervalle de confiance à 95% de la dépense moyenne.
 Pour obtenir des résultats plus fiables quelqu’un propose de doubler la taille de
l’échantillon. Donner l’intervalle de confiance correspondant. Conclure.

1.36. PLACES VACANTES DANS DES AVIONS

 Unoccupied seats on flights cause the airlines to lose revenue. Suppose a large airline
wants to estimate its average number of unoccupied seats per flight over the past year. To
accomplish this, the records of 225 flights are randomly selected and the number of
unoccupied seats is noted for each of the sampled flights. The sample mean and standart
deviation are 11,6 seats and 4,1 seats.
 Estimate the mean number of unoccupied seats per flight during the past year using a 95%
confidence interval.

1.37. BALLES DE GOLF

The United States Golf Association (USGA) tests all new brands of golf balls to assure that
they meet USGA specifications. One test conducted is intended to measure the average
distance traveled when the ball is hit by a machine called “Iron Byron,” a name inspired by
the swing of the famous golfer Byron Nelson. Suppose the USGA wants to estimate the mean
distance for a new brand with a 90% confidence interval of width 2 yards. Assume that past
tests have indicated that the standard deviation of the distances “Iron Byron” hits golf balls is
approximately 10 yards. How many golf balls should be hit by “Iron Byron” to achieve the
desired accuracy in estimating the mean.

1.38. CINÉMA

 Un questionnaire proposé à un échantillon de 144 clients d’un grand cinéma indique que
54% d’entre eux sont intéressés par la mise en place d’une séance d’art et d’essai.
 Déterminer les intervalles de confiance de la proportion de la clientèle intéressée aux
niveaux 95% et 99%

1.39. NAISSANCES

 Sur un registre d’état civil on a relevé 552 naissances dont 289 garçons.
 Estimer la fréquence de naissance d’un garçon dans cette commune.
 Donner un intervalle de confiance pour cette estimation au niveau 95%.

1.40. HÔPITAL

 Dans un hôpital sur un échantillon de 458 malades admis pendant un trimestre il y a eu


141 décès.
 Estimer le pourcentage de décès par un intervalle de confiance au niveau 99%.

1.41. CONTRÔLE DE FABRICATION

 On effectue un contrôle de fabrication sur des pièces dont une proportion p est
défectueuse.
 On contrôle un lot de 200 pièces et on trouve 20 pièces défectueuses.
 Donner des intervalles de confiance pour l’estimation de p aux niveaux 95% puis 99%.

1.42. CRÉDITS NON REMBOURSABLES

 Une banque s’intéresse au nombre de crédits qui ne sont pas remboursés au cours d’une
période donnée. Le gestionnaire de crédit suppose que ce nombre suit une loi de Poisson
de paramètre λ. Il constate que sur 80 périodes étudiées, 320 crédits n’ont pas été
remboursés.
 Donner un intervalle de confiance au niveau 95% du paramètre λ.

1.43. MORTS SUR UNE AUTOROUTE

 Le nombre de décès par jour sur une autoroute donnée suit une loi de Poisson de
paramètre λ.
 Après une étude (un peu macabre certes) on a dénombré 279 tués ces 90 derniers jours.
 Donner un intervalle de confiance au niveau 95% du paramètre λ.

1.44. DENSITÉ D’UN TRAFIC AUTOROUTIER

 Un organisme chargé de l’étude de la densité du trafic d’une autoroute entreprend de


chronométrer la durée séparant deux véhicules successifs. Pendant 10 minutes elle
dénombre le passage de 151 véhicules. On admet que cette durée en secondes suit une loi
exponentielle de paramètre α.
 Donner un intervalle de confiance au niveau 95% de la durée moyenne séparant deux
véhicules.
 Donner un intervalle de confiance au niveau 95% du paramètre α.

1.45. DURÉE DE VIE D’UNE TORTUE

 On considère que la durée de vie d’une tortue est une variable aléatoire de loi normale
N(m,σ2). On a mesuré en heures la durée de vie de 100 tortues et obtenu une moyenne
de 71,30 ans et un écart type de 27,86 ans.
 Donner des intervalles de confiance aux niveaux 95% et 99% de m et σ2.

1.46. POIDS DE POTS DE CONFITURES

 Ayant mesuré les poids en grammes de 1000 pots de confitures sortis successivement
d’une machine à conditionner, on a classé les pots en 12 tranches de poids (chaque
tranche est un intervalle de longueur 2 grammes, la première est ]2000;2002], la
deuxième ]2002;2004], jusqu’à la dernière ]2022;2024]).
 On admet que la loi du poids des pots est une loi normale N(m,σ2).
 Les résultats obtenus sont les suivants :

 Donner une estimation de m et σ2.


 Donner des intervalles de confiance aux niveaux 95% et 99% de m et σ2.

1.47. LONGUEUR D’INSECTES

 On considère que la longueur en millimètres des insectes d’une population donnée est une
variable aléatoire de loi normale N(m,σ2). Voici les résultats obtenus sur un échantillon de
400 400
400 insectes : ∑ xi = 11320 et ∑x 2
i = 323060
i=1 i=1
 Donner des intervalles de confiance aux niveaux 95% et 99% de m et σ2.
1.48. SURRÉSERVATION

 Une compagnie aérienne assure chaque jour la liaison Marseille/Paris. En moyenne, 11% de
ses passagers ne se présentent pas à l’embarquement.
 Les avions ont exactement 102 places. La compagnie envisage de faire de la
surréservation pour améliorer le taux de remplissage des avions. Elle prévoit de réserver
jusqu’à 108 places.
 Quelle est la probabilité que plus de 102 personnes se présentent à l’embarquement ?

1.49. POIDS DE SACHETS DE THÉS

 Une entreprise utilise une machine pour remplir des sachets de thé. Elle est réglée pour
déposer 40 grammes de thé par sachet mais une petite variation est tolérée. On suppose
donc que le poids X est une variable aléatoire, dont les paramètres caractéristiques sont :
E(X) = 40 et V(X) = 25.
 On prélève 200 sachets. Quelle est la probabilité que le poids moyen des 200 sachets soit
inférieur ou égal à 39 grammes ?