Vous êtes sur la page 1sur 100

ECOLE NATIONALE DES SCIENCES

UNIVERSITE
APPLIQUEES - TANGER
ABDELMALEK ESSAÂDI

PROJET DE FIN D’ETUDES


Présenté à l’école pour obtenir le diplôme
D’INGENIEUR D’ETAT
Spécialité: Génie Industriel & Logistique.

Mise en œuvre de l’ERP sage X3 dans


une entreprise marocaine

Réalisé par
BEN OMAR EL MDAGHRI Ismail
Encadré par :
M. Zakaryae CHAOUKI (Encadrant industriel)
M. Noureddine MOTAKI (Encadrant pédagogique)

Soutenu le 30 juin 2015 à 11H devant le Jury de soutenance composé :

Pr. Motaki Noureddine (Enseignant ENSAT)


Pr. Kamach Oulaid (Enseignant ENSAT)
Pr. Samadi Hassan (Enseignant ENSAT)

ANNEE UNIVERSITAIRE : 2014 – 2015.


Avant-propos

Avant-propos

Elève stagiaire ENSA-Tanger

M.BEN OMAR EL MDAGHRI Ismail


Génie Industriel et Logistique

Intitulé du Projet

Mise en œuvre de l’ERP sage X3 dans


Une entreprise marocaine

Etablissement d’accueil
EDITINFO-IT (Membre de l’Institut MASNAOUI)
104, Bd Abdelmoumen Casablanca
info@editinfo.ma

Encadrant ENSAT

M. Noureddine MOTAKI

Encadrant EDITINFO-IT

M.Zakaryae CHAOUKI

PÉRIODE DE STAGE

4 mois

Du 16/ 02/ 2015 Au 16/ 06/ 2015

2
Dédicace

Dédicace

Je dédie ce modeste travail :


A mes chers parents qui ont tant donné.
Qu’ils acceptent ici l’hommage de ma gratitude,
qui, si grande qu’elle puisse être, ne sera jamais à la hauteur
de leur tendresse et Leur dévouement.
A ma chère sœur Sanae et son mari.
A toute ma famille.
A tous mes amis.

3
Remerciements

Remerciements
En préambule, je souhaite remercier les personnes qui m’ont apporté leur aide à l’élaboration de
ce mémoire et qui ont contribué à la réussite de mon projet de fin d’études :
 M. Noureddine MOTAKI, mon encadrant pédagogique de stage, qui m’a soutenu et apporté
son aide en se montrant toujours à l’écoute.
 M. Zakaryae CHAOUKI, qui en tant que manager à l’entreprise EditInfo-IT , m’a encadré
et conseillé tout au long de ce semestre de fin d’études.
En Cette occasion je me permets d’adresser mes remerciements les plus sincères au corps
professoral du département Génie Industriel, et spécialement à Monsieur KAMACH Oulaid pour
sa confiance, ses efforts et son écoute.
Je ne raterais pas cette occasion pour dire un grand merci à mes chers parents pour leurs
encouragements durant toutes mes études. Merci à ma famille, et à mes amis pour leur soutien
constant.
A tous ces intervenants, je présente mes vifs remerciements, mon respect et ma gratitude.

4
Résumé

Résumé
Dans le cadre de sa politique d’accréditation et afin de devenir fournisseur d’origine de
radiateurs, la société CFD a décidé de mettre en place le progiciel Sage ERP X3.

Afin de maitriser ce projet ambitieux, et avec l’aide de l’intégrateur EDITINFO-IT le top


management a choisi de déployer le système d’information sage ERP X3 dans une première
étape au niveau de la société « CFD COOLING » pour les modules suivants :
 Comptabilité générale et tiers,
 Achats et Stocks,
 Ventes,
 Gestion de la production.

Durant ce projet de fin d’Etudes il a fallu que j’étudie le fonctionnement du progiciel, son
paramétrage ainsi que les processus de CFD Cooling, et cela pour permettre à l’entreprise de :

 Standardiser les processus de gestion.


 Optimiser & accélérer les processus métier.
 Donner de la visibilité transversale entre fonctions et départements.
 Mettre en place un système d’information de gestion pérenne et évolutif.
 Disposer d’une visibilité 360° pour un pilotage efficient de l’activité.

5
Table des matières

Table des matières


Avant-propos .............................................................................................................................. 2
Dédicace ..................................................................................................................................... 3
Remerciements........................................................................................................................... 4
Résumé ....................................................................................................................................... 5
Table des matières ..................................................................................................................... 6
Liste des abréviations ................................................................................................................ 7
Liste des figures : ....................................................................................................................... 8
Liste des tableaux : .................................................................................................................... 9
Introduction ............................................................................................................................. 10
Chapitre 1 : Présentation général du projet ........................................................................... 12
1.1. Présentation de l’organisme d’accueil .......................................................................... 13
1.2. Généralités sur les ERP (Entreprise Ressources Planning) .......................................... 18
1.3. Sage ERP X3 ............................................................................................................... 22
1.4. Contexte générale du projet......................................................................................... 29
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3 .................................. 33
Introduction .......................................................................................................................... 34
2.1 Formation ................................................................................................................... 34
2.2 Intégration des données dans le dossier BEST Health .................................................. 35
2.3 Convergence KOOL FOOD......................................................................................... 39
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD ........................................................... 45
3.1 Module achat .............................................................................................................. 46
3.2 Module stock ............................................................................................................... 52
3.3 Module vente .............................................................................................................. 58
3.4 Module production ..................................................................................................... 63
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD ............................................................ 70
4.1 Paramétrage tronc commun ....................................................................................... 71
4.2 Paramétrage module achats ........................................................................................ 81
4.3 Paramétrage module vente ......................................................................................... 84
Conclusion et perspectives ...................................................................................................... 89
Bibliographie ........................................................................................................................... 91
Annexe ..................................................................................................................................... 92

6
Liste des abréviations

Liste des abréviations


ABC Méthode ABC : distinguer trois classes A, B, C
ACL Access Control List
API Application Programming Interface
APS Advanced Planning and Scheduling
BO Business Object
BTP Bâtiment et Travaux Publics
CA Chiffre d’Affaire
CBN Calcul des Besoins Nets
CRM Customer Relationship Management
DRP Distribution Ressource Planning
EAI Enterprise Application Integration
EDI Échange de données Informatisées
EIS Executive Information System
ERP Entreprise Ressource Planning
FIFO First In First Out
FRP Financial Ressources Planning
GED Gestion Électronique des Documents
GMAO Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur
GPAO Gestion de Production Assistée par Ordinateur
GUI Graphic User Interface
HRM Human Resource Management
HTML HyperText Markup Language
HTTP HyperText Transfer Protocol
IDL Interactive Data Language
IIS Internet Information Services
ISO International Organization for Standardization
FRS fournisseurs
PF Produit fini
PSF Produit semi fini
OF Ordre de fabrication
AO Appel d’offres
DA Demande achat

7
Liste des figures :

Liste des figures :


Figure 1:Organigramme d'EditInfo-IT ................................................................................................................. 15
Figure 2:Chaîne de valeur .................................................................................................................................... 16
Figure 3:Méthodologie d'approche ...................................................................................................................... 16
Figure 4:Quatre atouts majeurs ............................................................................................................................ 17
Figure 5:Différentes approches de l’intégration .................................................................................................. 20
Figure 6:Architecture technique ........................................................................................................................... 22
Figure 7:Modules Sage ERP X3 ........................................................................................................................... 24
Figure 8:Le planning prévisionnel du projet ........................................................................................................ 31
Figure 9:Le diagramme de Gantt prévisionnel ..................................................................................................... 31
Figure 10: Le planning réel du projet ................................................................................................................... 32
Figure 11:Le diagramme de Gantt réel ................................................................................................................ 32
Figure 12:Planification formations ...................................................................................................................... 35
Figure 13: écran saisie tarif ................................................................................................................................. 38
Figure 14:processus PSF ...................................................................................................................................... 41
Figure 15:nomenclature production ..................................................................................................................... 42
Figure 16:pourcentage de rebuts .......................................................................................................................... 42
Figure 17: lancement OF produit fini ................................................................................................................... 43
Figure 18: lancement OF produit recyxlable ....................................................................................................... 43
Figure 19:lancement OF Produit semi fini ........................................................................................................... 44
Figure 20: flux d'achat .......................................................................................................................................... 48
Figure 21: écrans demande d’achat ..................................................................................................................... 50
Figure 22: flux emplacement ................................................................................................................................ 53
Figure 23: écran valorisation ............................................................................................................................... 57
Figure 25: flux de ventes ....................................................................................................................................... 59
Figure 26: écran section de valorisation .............................................................................................................. 66
Figure 27: organigramme de fabrication ............................................................................................................. 67
Figure 28: structure générale du dossier CFD ..................................................................................................... 72
Figure 29: écran paramétrage article onglet description ..................................................................................... 74
Figure 30: écran en-tête article ............................................................................................................................ 77
Figure 31: écran de paramétrage fournisseur ...................................................................................................... 79
Figure 32: écran paramétrage tarif ...................................................................................................................... 81
Figure 33: écran commande ................................................................................................................................. 86
Figure 34:emplacement ........................................................................................................................................ 92
Figure 35: intégration des données des sociétés sur sage X3 ............................................................................... 93
Figure 36:intégration des données des sociétés sur sage X3 ................................................................................ 93
Figure 37:écran site CFD ..................................................................................................................................... 94
Figure 38:écran article ......................................................................................................................................... 94
Figure 39:article site ............................................................................................................................................ 95
Figure 40:écran nomenclature nid d’abeille ........................................................................................................ 96
Figure 41:écran client/onglet identité................................................................................................................... 96
Figure 42:écran client/onglet gestion ................................................................................................................... 97
Figure 43: écran tarif ........................................................................................................................................... 97
Figure 44:écran famille statistique ....................................................................................................................... 97
Figure 45: écrans demande d’achat ..................................................................................................................... 98
Figure 46: écran commande d’achat avec l’option picking ................................................................................. 98
Figure 47: écran facture client ............................................................................................................................. 99
Figure 48:Ecran fournisseur................................................................................................................................. 99
Figure 49 : écran devis ....................................................................................................................................... 100
Figure 50: écran livraison .................................................................................................................................. 100

8
Liste des tableaux :

Liste des tableaux :


Tableau 1: Fiche technique de l'entreprise ........................................................................................................... 14
Tableau 2:fonctionnalités du module finance ....................................................................................................... 25
Tableau 3: fonctionnalité module production ....................................................................................................... 27
Tableau 4:fonctionnalité module stock ................................................................................................................. 28
Tableau 5:canevas données articles ..................................................................................................................... 36
Tableau 6:Les compteurs personnalisés ............................................................................................................... 37
Tableau 7:canevas données fournisseurs .............................................................................................................. 37
Tableau 8:canevas client ...................................................................................................................................... 38
Tableau 9: règles de gestion des tarifs.................................................................................................................. 51
Tableau 10:type emplacement............................................................................................................................... 54
Tableau 11:emplacement ...................................................................................................................................... 55
Tableau 12: compteurs stocks ............................................................................................................................... 56
Tableau 13: compteurs ventes ............................................................................................................................... 60
Tableau 14: les sociétés à intégrer et leurs propriétés ......................................................................................... 72
Tableau 15:sites CFD ........................................................................................................................................... 73
Tableau 16: règles de paramétrage catégorie article ........................................................................................... 74
Tableau 17: paramétrage article .......................................................................................................................... 76
Tableau 18: paramétrage demande d'achats ........................................................................................................ 82
Tableau 19: paramétrage réception ...................................................................................................................... 83
Tableau 20: paramètre devis ................................................................................................................................ 84
Tableau 21: paramètre commande ....................................................................................................................... 85
Tableau 22: paramètres livraison ......................................................................................................................... 87
Tableau 23: paramètres factures .......................................................................................................................... 88
Tableau 24: liste de nomenclature (exemple) ....................................................................................................... 92

9
Introduction

Introduction
Chaque entreprise vise à simplifier, à optimiser l'exploitation et la mise en œuvre des
ressources nécessaires à son fonctionnement, Pour cela, La démarche de modernisation et
d'homogénéisation du système d'information apporte une solution forte de sa conformité avec
les processus d'affaires de l'entreprise.
Les systèmes d'information sont, par nature, complexes. Il est nécessaire de s'organiser
en conséquence avec l'ensemble des acteurs, d'agir très en amont dès la réflexion stratégique
métier, et de se doter de principes et règles communes pour une meilleure coopération. Ainsi
chaque évolution locale contribue aux objectifs globaux.
La démarche de modernisation et d'homogénéisation doit ainsi amener : transparence,
agilité, moindre coût et interopérabilité. Pour atteindre ce résultat, il faut accepter de se lancer
dans une démarche permanente, de long terme, qui doit être comprise et acceptée par tous les
acteurs du système d'information (métier, MOA, MOE), qui doit rester pragmatique et qui doit
privilégier les opportunités liées aux projets plutôt que d'être universaliste.
Pour appliquer la démarche de modernisation et d'homogénéisation, il n’y a pas de
solution miracle qui s'applique à tous les cas de figures, pas plus que d'approches pour rénover
progressivement. La solution d'adopter une solution ERP dans le cas d'une structure globale et
complexe est la plus pertinente.
Les ERP constituent des réponses possibles à un besoin global de l'entreprise et non à
des spécifications fonctionnelles de métier ou individuelles. La difficulté de mise en œuvre des
ERP provient du fait que ces réponses sont faites sur la base de progiciels édités en série, alors
qu'il conviendrait de se plier à l'organisation propre à l'entreprise. Idéalement, les systèmes
matériels, les progiciels de base et les progiciels applicatifs devraient être configurés de façon
à correspondre exactement aux exigences du fonctionnement de l'entreprise, dans le cadre de
ses structures. Il est donc capital de fonder le projet de choix d'ERP sur une méthode de
modélisation et de spécification pratique dans la perspective d'une gouvernance SI rentable.
L'objectif principal de la mission, dans le cadre de ce stage, est la mise en place du progiciel
SAGE ERP X3 afin de gérer l’ensemble de l’activité de CFD Cooling. Avant l'affectation à ce
projet et dans la perspective d'assurer une excellente prestation, EDIT-INFO a organisé des
séminaires de formations assistées dont l'objectif est d'initier les stagiaires et les consultants
juniors aux différents modules fonctionnels et techniques SAGE ERP X3.

10
Introduction

Pour mettre en pratique nos compétences acquises lors de cette formation, nous avons été
invités à réaliser deux missions, la première consiste à l’intégration des données dans un dossier
client, la deuxième à la convergence d’un projet en cours. Cette période a été la finalité majeure
de cette expérience et une des raisons principales pour lesquelles nous avons préféré évoluer au
sein d’EDITINFO-IT.

Le présent rapport de stage comporte 4 chapitres ;

Chapitre 1 : Présentation générale du projet, présente les contextes et les objectifs de ce


projet de fin d'études, sur divers plans.

Chapitre 2 : Formation et montée en compétence en SAGE ERP X3, explique le


déroulement des formations et des mini projets réalisés afin de mettre en pratique mes
connaissances.
Chapitre 3 : convergence des besoins du client CFD, présente les étapes de réalisation du
dossier de convergence CFD et décris l’ensemble des activités devant être déployées dans le cadre du
projet, afin de rendre opérationnelles les nouvelles applications de gestion intégrée de la société.
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD consiste à transformer l’ensemble des
règles de gestion relatées dans le rapport de convergence en règles de fonctionnement de l’ERP
Sage X3.

11
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Chapitre 1 : Présentation générale du

projet

12
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.1. Présentation de l’organisme d’accueil


Introduction
Ce premier chapitre a pour objectif l’introduction de la compagnie EDITINFO-IT, ensuite la
présentation de l’entité d’accueil, ses activités et ses objectifs, et enfin la présentation du projet.

1.1.1. Historique

Ressentant début des années 80 la nécessité de rapprocher la micro-informatique de gestion -


alors naissante- de l’entreprise marocaine, le Cabinet MASNAOUI avait créé une structure
dédiée à cet objectif, SATINFO - Société d’Aide au Traitement de l’Information.
En 1997, Sage, 3ème éditeur mondial des logiciels de gestion, a choisi SATINFO comme Ré
éditeur Exclusif de l’ensemble de ses solutions sur le territoire marocain, avec en parallèle, la
délégation de construire un réseau de partenaires pour la vente indirecte.
Grace à cet accord, Elle est parvenue, fin 2000, à équiper directement un total de 300
entreprises dans divers secteurs d’activité et indirectement, à travers son réseau de partenaires,
un ensemble de 700 autres.
En conséquence de ce succès, l’accord de réédition a été renouvelé en 2002 pour une nouvelle
durée de cinq années.
La réédition et la gestion du réseau de partenaires ayant pris une place
prépondérante dans les réalisations de SATINFO, le Cabinet MASNAOUI a décidé
d’abriter cette activité dans une nouvelle entité spécialement dédiée à l’édition et à la
formation dénommée « EDITINFO - Edition et Ingénierie de la Formation ».
Suite au fort développement des différentes activités couvertes par la structure, en particulier
en termes de Conseil et Intégration de logiciels de management, EDITINFO-IT a changé de
dénomination sociale pour devenir l’Institut MASNAOUI, et créé une filiale dédiée à cette
dernière activité: EDITINFO-IT.

13
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Dénomination sociale EDITINFO-IT (Membre de l’Institut MASNAOUI)

Siège social 104, Bd Abdelmoumen Casablanca

Fondateur Abdelkader MASNAOUI

Téléphone / Fax 00.212.522.22.55.60 / 00.212.522.22.58.01

Site Internet www.editinfo.ma

Adresse électronique info@editinfo.ma

Conseil d’entreprise et Intégration de logiciels de


Activité
Management

Forme juridique SA

Capital social au 31/10/2011 1.000.000 dhs

Fondateur Abdelkader MASNAOUI

Administrateurs Omar MASNAOUI - Mohamed SEBTI

Logo

Tableau 1: Fiche technique de l'entreprise

14
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.1.2. Organigramme d’EditInfo-IT


La structure d’EditInfo-IT hiérarchique et chaque département gère un ensemble de services.
Cette structure est illustrée dans la figure 1.

président du conseil
d'administration

administrateur Administrateur
Directeur Général en Directeur Général en
charge des Services charge du support

service qualité service juridique

cellule commerciale Centre relation Client

cellule Consulting Centre d'Assistance


Permanente

cellule R&D Finance & ressources

Figure 1:Organigramme d'EditInfo-IT


1.1.3. La Chaîne de valeur
La méthodologie de mise en œuvre s’appuie sur les best practices en matière de gestion de
projet, issues des travaux du Project Management Institute qui définit le contenu d’un
projet par la démarche du Work Breakdown Structure (WBS). Ce dernier a pour objectif
de décomposer le projet en tâches unitaires par une architecture à plusieurs niveaux.

15
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Figure 2:Chaîne de valeur


1.1.4. Méthodologie d’approche
La méthodologie d’approche répond aux impératifs d’efficacité et de création de valeur
ajoutée. Elle est structurée autour de six étapes qui garantissent la réussite du projet.

Figure 3:Méthodologie d'approche

16
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.1.5. Démarche qualité


Proposer aux entreprises marocaines des solutions informatiques sûres et pérennes
pour construire ou renforcer leurs systèmes d’information, tel est le métier de base qui mobilise
EDIIT-INFO depuis près de 25 ans.
Soucieux d’améliorer continuellement la qualité de service, EDIT-INFO a mis en place un
Système de Management de la Qualité, certifié ISO 9001 version 2008, apportant ainsi
à ses clients une réelle valeur ajoutée en appliquant une Démarche Qualité fortement
structurée.

Ce choix volontaire, appliqué à l’intégration de solutions de gestion du meilleur standard


international, innovantes et évolutives - en même temps qu’ouvertes sur d’autres
applications - donne à ses clients une garantie de pérennité de leurs investissements.
Cette pérennité est elle-même renforcée à travers les fortes qualités qu’ils développent :
 PROXIMITE avec leurs interlocuteurs et les utilisateurs de nos solutions,
 EXPERTISE dans les interventions d’intégration et d’assistance permanente post-intégration,
 INTEGRITE dans la gestion de leur relation client.
Très sensibles aux besoins et objectifs de qualité ressentis par leurs clients, ils mettent en œuvre
quatre atouts majeurs :

Figure 4:Quatre atouts majeurs

La Plan d'Assurance Qualité répond rigoureusement aux exigences d’une bonne


organisation de nos projets et de leur traçabilité, selon la structure minimale ci-après :
1. Les étapes du Projet.
2. Les objectifs Qualité.
3. Les procédures de validation et de recettage.
4. Les règles de sécurité et de confidentialité.
5. La gestion de la documentation.
6. Les enregistrements Qualité.
7. Les indicateurs Qualité.

17
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.2. Généralités sur les ERP (Entreprise Ressources


Planning)
1.2.1. Définition
Un ERP ou progiciel de gestion intégré (PGI) est destiné à la gestion globale des différents
flux de l’entreprise aux niveaux stratégique, tactique et opérationnel. Il met en commun, pour les
diverses entités et fonctions, l’ensemble des données nécessaires à cette gestion dans une base
de données unique.
Nous reprendrons les définitions complémentaires données par deux organismes réputés
compétents en la matière : le CXP, organisme français (Conseil sur les systèmes d’information
à base de progiciels, www.cxp.fr), et l’APICS, association américaine APICS (American
Production Inventory Control Society, www.apics.org) de notoriété internationale.
Nous les compléterons par le standard extrait du marché.
Pour le CXP, un progiciel de gestion d’entreprise est dit intégré s’il vérifie
l’ensemble des conditions suivantes : s’il émane d’un fournisseur unique, garantit l’unicité
de l’information, assure une mise à jour en temps réel des données et fournit les éléments d’une
traçabilité totale des opérations.
L’APICS considère qu’un ERP est un système d’information orienté comptabilité permettant
de gérer toutes les ressources nécessaires pour satisfaire le besoin du client. Il correspond à
une extension des systèmes MRP2 comportant les technologies suivantes : base de
données relationnelle, architecture client-serveur, interface homme-machine unifiée et
commune, système ouvert…
Ces définitions ne donnent pas de précision sur les aspects fonctionnels mais la
concentration du marché sur quelques éditeurs permet d’identifier clairement cinq domaines
de compétence :
 gestion de la production ;
 gestion des stocks, des approvisionnements et des achats ;
 gestion commerciale ;
 gestion des ressources humaines ;
 gestion comptable et financière.

18
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.2.2. Fonctionnalités et modularité


Les cinq domaines qui viennent d’être décrits, assez généraux, se décomposent en sous-
groupes qui correspondent à peu près au découpage modulaire des logiciels proposés :
• La gestion financière a pour objectif de maîtriser la situation financière de
l’entreprise. Elle gère les livres comptables, les comptes des clients et des fournisseurs, les
immobilisations. Elle permet également de consolider les états financiers des diverses
filiales.
• Le contrôle de gestion permet d’analyser à l’aide de tableaux de bords la rentabilité
de l’entreprise sous divers angles (par produits, par processus, par types d’activité…).
• La gestion de projet planifie et contrôle les étapes d’un projet et la disponibilité des
ressources nécessaires à sa réalisation.

• L’administration des ventes gère les différentes activités commerciales envers les
clients, dont les supports de vente, la facturation, la gestion des expéditions.
• La gestion des ressources humaines met à disposition les outils permettant de gérer le
personnel. Au-delà de la gestion des salaires et des activités corollaires, elle gère le
recrutement, les absences et congés du personnel et, surtout, de plus en plus, les
compétences des personnes.
• La gestion de la qualité assure l’enregistrement et la traçabilité des informations
relatives à l’élaboration des produits.
• La gestion de la production supporte évidemment la planification et l’exécution de la
production sur les différents horizons comme nous avons pu le voir (PIC, PDP, CBN,
gestion d’atelier), et elle gère les données techniques associées comme dans les
progiciels de GPAO.
• La gestion des achats gère le processus d’achat auprès des fournisseurs avec
notamment leur évolution et le contrôle de la facturation.
• La gestion des approvisionnements et des stocks planifie les besoins en matières et
composants achetés en optimisant niveaux des stocks et des emplacements.
Ces diverses catégories se retrouvent dans les différentes offres du marché. Elles constituent
le noyau du système d’information et servira aux différents acteurs de l’entreprise.
L’adaptation à l’entreprise de ces progiciels est réalisée par un paramétrage important qui
nécessite un effort considérable de structuration de l’entreprise pour « faire coller » son mode
de fonctionnement aux possibilités du progiciel.

19
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.2.3. Nature de l’intégration


La nature de l’intégration peut être plus ou moins profonde, allant de l’interfaçage
d’applications existantes, à la base de données unique, servant à tous les modules.

Figure 5:Différentes approches de l’intégration


1.2.4. Mise en place et marché des ERP
Comme il vient d’être dit, les ERP sont des solutions lourdes à mettre en place bien que
modulaires. Les entreprises se font accompagner par des sociétés de consultants qui
doivent avoir des compétences à la fois en organisation et en informatique.
Les années précédant le passage à l’an 2000 et le passage à l’euro ont donné lieu à de nombreux
projets de cette nature. Les grandes sociétés multi-sites et multinationales ont initié le
mouvement, puis ce fut au tour des PME les plus grosses. Aujourd’hui, les plus petites
d’entre elles sont concernées pour des raisons techniques, légales ou économiques mais
aussi en vue de se doter d’un support du système d’information réactif pour accroître leur
performance globale.
Les éditeurs de progiciels intégrés ont aujourd’hui enrichi leur offre avec de nouvelles
fonctionnalités comme le management de la chaîne logistique (Supply Chain Management ou
SCM), le management de la relation client (Customer Relationship Management ou CRM),
le commerce électronique (e-Business)…

1.2.5. Les principaux acteurs


 SAP (System, Applications, Products in data processing)
Incontestablement, cette société allemande, créée en 1972 par un groupe D’ingénieurs
d’IBM, domine le marché. La valeur des licences commercialisées chaque année se maintient

20
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

autour du tiers du marché mondial et son chiffre d’affaire 2000 approches les 6 milliards de
dollars en y incluant les services.
Ses modules initiaux étaient orientés vers la gestion financière particulièrement pour les
industries chimiques. Implantés sur les mainframes IBM et compatibles, sous le nom de R/2,
les modules SAP ont été adaptés au client/serveur sous Unix et commercialisé en
1992 sous le nom de R/3. Porté, ensuite, sous Windows NT et également adapté à
l’AS400, R/3 équipe environ 30 000 sites dans le monde et plus d’un millier en France.
 ORACLE
L’implication de cet éditeur dans le monde des ERP s’est effectuée à l’inverse de SAP, en
partant de sa base de données relationnelle. ORACLE Application, développé en client-serveur
sous Unix, puis sous Windows NT, présente l’ensemble des modules nécessaires à la
gestion d’une entreprise. Cet ERP réalise de l’ordre de 3 milliards de dollars, soit environ le
tiers du chiffre d’affaire de la société.
Bien implanté dans le secteur des télécommunications et des nouvelles Technologies,
ORACLE bénéficie de l’importance de ses bases de données déjà installées dans les entreprises
ou les organismes.
 PEOPLESOFT
Troisième éditeur de produit complet, cette société a réalisé en 2000, un chiffre d’affaire de
1,7 milliard de dollars. Une part importante de son implantation se trouve dans les services
(banques et assurances) ainsi que dans les administrations (santé et éducation).

 Les éditeurs AS400


Beaucoup de spécialistes de progiciels pour AS400 ont, comme MAPICS, développé
un ERP généraliste ou plus souvent industriel. J.D. Edwards reste le leader mais plusieurs de ces
éditeurs ont été rachetés récemment :
 JBA (system 21) par GEAC ;
 SSA (BPCS) par GORES ;
 MARCAM par Invensys qui a également racheté BAAN.

Le suédois Intentia Consulting, avec le produit MOVEX, s’est également implanté en France.

21
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.3. Sage ERP X3


1.3.1. Architecture Technique
1.3.1.1 Généralités

Le progiciel Sage ERP X3 repose sur une architecture technique organisée en couches et
visant à :

 séparer les couches de gestion des données, d’exécution des traitements et de


Présentation.
 répartir la charge sur un, deux ou trois serveurs en fonction du nombre d’utilisateurs
 laisser un choix d’implémentation sur des bases de données différentes
 permettre une utilisation transactionnelle au travers d’une interface graphique «client
léger »
1.3.1.2 Description des composants

Les différents composants présentés ci-dessous sont des serveurs logiques pouvant
être tous installés sur un même serveur physique ou au contraire être répartis sur plusieurs
machines en fonction du nombre d’utilisateurs à connecter, du volume de données et des
transactions à traiter.

Figure 6:Architecture technique

22
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

a. Serveur de données

Une base de données relationnelle, gérée par un serveur de données, qui permet de stocker à
la fois les données applicatives et les données de description de cet applicatif
(dictionnaire). Cette base est organisée en une hiérarchie de dossiers, dont le dossier racine est
l’image de la fourniture standard, et les autres dossiers des dossiers « clients », générés à partir
du dossier racine et représentant chacun une application.

b. Serveur d’application

Un serveur d’application qui donne accès à l’ensemble des éléments (traitements,


écrans, états …) qui constituent les applications. Ces éléments sont organisés en répertoires
par dossier et ne sont répétés d’un dossier mère à un dossier fille que s’ils sont effectivement
propres au dossier fille, sinon c’est l’élément du dossier mère qui est utilisé, sachant que l’on
gère ainsi un maximum de 3 niveaux de dossier. Un sous-ensemble des éléments d’un serveur
d’application sont publiés via un serveur http appelé serveur de publication de la solution.

c. Serveur de traitements

Plusieurs serveurs de traitements qui sont les ressources en charge de l’exécution


des traitements, à l’exclusion de tout ce qui est « présentation » qui est directement pris en
charge par les «clients ». Pour répartir la charge (CPU et mémoire), on peut installer autant
de serveurs de traitements que nécessaire, sachant que l’utilisateur devra préciser dans la
configuration de son poste, le serveur de traitements qu’il prévoit d’utiliser.

1.3.2. L’outil Sage ERP X3


SAGE ERP X3 est une suite complète et intégrée d’applications de gestion : Une
architecture technique basée sur la plateforme SAFE X3, une architecture fonctionnelle multi-
sites, multi-sociétés, multilingue et multi-législation, des modules fonctionnels : comptabilité
financière et contrôle de gestion, gestion opérationnelle avec gestion de production, achats,
ventes, stock, logistique, gestion de la relation client et de puissantes fonctions d’analyses et de
reporting.

23
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Figure 7:Modules Sage ERP X3

24
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.3.2.1 Gestion de la finance


La gestion financière de Sage ERP X3 intègre la comptabilité générale, tiers, analytique,
budgétaire, les engagements, les immobilisations.

Elle assure également le transfert et la remontée d'informations d'un pays à l'autre et des filiales
au siège. Sage ERP X3 devient ainsi le fédérateur de la gestion de l'entreprise décentralisée et
internationale.

La prise en compte des particularités liées aux législations est intégrée dès la conception du
produit : schémas de comptabilisation pré-paramétrés, écritures de règlement allant jusqu'à
quatre étapes de comptabilisation ; paramétrage des fichiers bancaires ouvert, évolutif et adapté
au format national; gestion des taxes fiscales et parafiscales et de leurs déclarations associées
(sur support papier ou en format magnétique suivant la législation) ; déclarations d'honoraires,
de CA ; clôture d'exercices en étapes successives ou simplifiées.

Les particularités locales sont centralisées et packagées pour offrir une solution unique quels
que soient la langue ou le pays de travail.

Les fonctionnalités du module finance sont :

Comptabilité Générale Comptabilité Comptabilité tiers

 Définition des journaux  Comptabilité analytique  Définition des tiers

 Pièces comptables  Comptabilité budgétaire  Facturation

 Lettrage  Comptabilité d'engagement  Suivi des échéances

 Déclaration de TVA et suivi des dépenses  Outils d'aide à la décision

 Clôture  Gestion des règlements


 Liaisons bancaires

Tableau 2:fonctionnalités du module finance


1.3.2.2 Relation client
Associé à la gestion des ventes, le CRM permet une gestion complète de la relation client.
En amont, il permet d'organiser et de suivre les campagnes marketing, de gérer les actions de
publipostage, télémarketing, et les salons ou encore les campagnes presse.
Pour les commerciaux, c'est un outil quotidien pour suivre leurs affaires et organiser toutes leurs
tâches (suivi d'affaires, gestion des appels entrants et sortants, des tâches, des rendez-vous, des
interlocuteurs). Il permet notamment la gestion complète d'un parc de matériel et des
interventions après-vente.

25
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.3.2.3 Achats
Sage ERP X3 couvre totalement le processus des achats. Tout d'abord la gestion des appels
d'offres, la saisie et la relance des réponses et leur intégration dans la base tarifaire. Puis, les
demandes d'achats, les commandes ouvertes et leur suivi en avance/retard, les commandes de
sous-traitance, le plan de travail de l'acheteur, la gestion des circuits de signatures, jusqu'aux
réceptions et au contrôle des factures.
Les différents outils d'analyse permettent d'assurer un suivi des échanges avec les fournisseurs
pour répondre aux objectifs principaux des services achats en termes d'assurance qualité, de
respect des délais et de coût d'achat.
L'intégration comptable est automatique via les pré-engagements puis les engagements. Elle
permet de rendre opérationnel le contrôle budgétaire depuis la gestion des demandes d'achat et
des commandes. Le réalisé est quant à lui automatiquement intégré par le biais de la gestion
des factures à recevoir et des factures définitives.
Les fonctionnalités du module achat sont :

 Devis
 Facturation
 Commandes
 Intégration comptable
 Allocation
 taxes
 Logistique
 Prêts
1.3.2.4 Production
Sage ERP X3 propose plusieurs méthodes de gestion de production : à l'affaire, à la
commande ou sur stock. Il permet la définition de données techniques au travers de
nomenclatures, centres et postes de charge et d'une gestion de gamme de production. Il
propose également un suivi des stocks, une fonction de contrôle de gestion avec calcul des
coûts prévisionnels et réels, une fonction d'ordonnancement à capacité finie ainsi qu'une
fonction de planification dotée d'un programme directeur de production, d'un calcul de
besoin net et d'une gestion de fabrication.
De nombreux indicateurs de performance sont disponibles, assurant la qualité et la traçabilité
parfaites de la production industrielle.
Les fonctionnalités du module production sont dans le tableau 3 :

26
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Gestion des lancements de  Lancement multi-article


fabrication  Lancement multi-niveau
 Interventions matières et charges
 Fonction de jalonnement
 Suivi de fabrication
 Gestion sans OF

Consultations  En-cours par article


 En-cours charge
 Stock projeté à date
 Ruptures matières
 Analyse des charges en graphique
 Détail des allocations
 Avancement des OF
 Suivis par OF
 Ordres à replanifier

Planification  Calcul de besoins


 Programme directeur de production
 Gestion des prévisions de Consommation

Outils d’aide à la décision  Planning global


 Plan de travail
 Statistiques de production
 Diagramme de Gantt interactif
Gestion des données techniques  Gestion des calendriers et des schémas horaires
 Gestion des centres de charge
 Gestion des postes de charge
 Gestion des gammes
 Optimisation et analyse du diagramme de Gantt

Réapprovisionnement  Réapprovisionnement sur seuil


 Réapprovisionnement MRP
 (besoin net, lot technique, couverture et stock de sécurité
saisonnalités)
 Traçabilité de l'origine du besoin (pegging)
 Contrôle de gestion
 Définition de sections de valorisation et de frais
généraux

Tableau 3: fonctionnalité module production


1.3.2.5 Stocks
La gestion des stocks est commune aux fonctions Ventes, Achats et Production, assurant une
cohérence optimale et un suivi de l'état du stock en temps réel. Elle est aussi entièrement
paramétrable sur chaque site grâce à une gestion multi-site, multi dépôt et multi-emplacement.

27
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Enfin, le module stocks offre de puissantes fonctions de contrôle qualité et permet grâce à la
gestion du flux matière une traçabilité complète des stocks en temps réel, en amont comme en
aval.
La gestion des stocks de Sage X3 Entreprise permet également de saisir des mouvements de
stocks, du suivi de temps de production à partir de terminaux radiofréquence. Cela vise à
proposer des transactions et écrans standard, dans le cadre de projet nécessitant la mise en œuvre
de saisie temps réel via des terminaux portables, permettant ainsi de diminuer les
développements spécifiques et de réduire le délai de mise en œuvre.

Les fonctionnalités du module stock Gestion des réapprovisionnements


 Mouvements de stock  Valorisation des stocks
 Cumuls stocks  Outils d’analyse
 Consultations des stocks  Intégration comptable
 Gestion des inventaires
 Assurance qualité

Tableau 4:fonctionnalité module stock


1.3.2.6 Le Workflow de Sage ERP X3
Le workflow de Sage ERP X3 permet aux entreprises d'automatiser les flux d'informations
à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise, sur la base de pratiques de travail spécifiques à
l'entreprise et de procédures de gestion des évènements importants et exceptionnels. À la
différence des systèmes traditionnels qui utilisent des processus prédéfinis, les options de
paramétrage très complètes de Sage ERP X3 offrent la possibilité aux utilisateurs de définir
n'importe quel type d'évènements de gestion et de créer des conditions favorables au lancement
de messages de workflow et/ou au déclenchement des traitements. L'automatisation permet de
faciliter les processus qui impliquent traditionnellement la manipulation d’une grande quantité
de documents, tels que la signature des demandes d’achat ou la revue des commandes par les
responsables du service de recouvrement. Le workflow automatisé de Sage ERP X3 permet de
: Déclencher un évènement (lancer un traitement, envoyer un e-mail, etc.) basé sur des actions
utilisateur telles que l'impression, la création ou l'édition d'enregistrements, la suppression de
données ou basé sur le résultat d'une demande. Déclencher l'envoi d'e-mails (et de pièces
jointes), en permettant aux destinataires d’entreprendre une action par simple clic sur le bouton
d'option intégré (par exemple : approuver ou rejeter une demande d'achat). Fournir aux
utilisateurs des plans de charge basés sur des processus personnalisés ou des circuits de
workflow. Déclencher des circuits de workflow basés sur des procédés discontinus tels que des
imports ou des exports de données.

28
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.4. Contexte général du projet


1.4.1. la société client CFD Cooling
CFD a commencé comme un petit fournisseur de radiateurs de rechanges pour un
investissement de quelques milliers de dirhams au début des années 80. De ses débuts modestes,
et grâce à une croissance régulière, CFD dispose désormais, d’une unité de production de taille
suffisante à répondre aux demandes internationales.
Aujourd’hui CFD groupe est à la pointe de l’industrie de transfert de chaleur dans la région
de l’Afrique.
La gamme de produits est composée de radiateurs et faisceaux pour :

 Véhicules légers
 Poids lourds
 BTP
 Industries

La production et les processus de travail dans la fabrication CFD ont été accrédités à la
norme ISO 9001-2000 certification pour répondre aux normes de qualité.

1.4.2. le projet à réaliser


Dans le cadre de sa politique d’accréditation afin de devenir fournisseur d’origine de
radiateurs, la société CFD a décidé la mise en place du progiciel Sage ERP X3.
Afin de maitriser ce projet ambitieux, la direction a choisi de déployer le nouveau système
d’information dans une première étape au niveau de la société « CFD COOLING » pour les
modules suivants :

 Comptabilité générale et tiers,


 Achats et Stocks,
 Ventes,
 Gestion de la production.

La solution devra permettre à CFD COOLING de :

 Optimiser & accélérer les processus métier.


 Standardiser les processus de gestion.
 Donner de la visibilité transversale entre fonctions et départements.
 Mettre en place un système d’information de gestion pérenne et évolutif.
 Disposer d’une visibilité 360° pour un pilotage efficient de l’activité.

29
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

Le travail demandé consiste à la rédaction d’un dossier de convergence et le paramétrage


des modules achats, ventes, stocks et production.

Le dossier de convergence de projet est un document de Mise en place d’un logiciel de gestion
intégré, il permet le lancement effectif d’un projet et le partage d’une même vision du projet
par tous les acteurs de celui-ci, et aussi, matérialiser l’accord de ces mêmes acteurs sur :

 le périmètre du projet,
 Les choix techniques et fonctionnels retenus,
 Son organisation,
 La répartition des rôles et des tâches.

L’objet du « Dossier de convergence » est donc de décrire l’ensemble des activités qui
devront être déployées dans le cadre du projet dans le but de rendre opérationnelle les nouvelles
applications de gestion intégrée de la société.

Le paramétrage consiste à gérer les paramètres fonctionnels de chaque module, le but étant de
correspondre les fonctionnalités de SAGE ERP X3 à la spécificité de l'activité de l’entreprise.

a. Maître d’ouvrage

Le maître d’ouvrage est l’entreprise : EditInfo-IT


Encadrant à l’entreprise : M. Zakaryae Chaouki.

b. Maître d’œuvre
Le maître d’œuvre est l’Ecole Nationale des sciences Appliquées de Tanger

Présenté par : BEN OMAR EL MDAGHRI Ismail .


Encadrant à l’école : M. Noureddine MOATKI.

30
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.4.3. Diagramme de Gantt prévisionnel

Figure 8:Le planning prévisionnel du projet

Figure 9:Le diagramme de Gantt prévisionnel

31
Chapitre 1 : Présentation générale du projet

1.4.4. Diagramme de Gantt réel

Figure 10: Le planning réel du projet

Figure 11:Le diagramme de Gantt réel

32
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

Chapitre 2 : montée en compétence et

formation sur SAGE ERP X3

33
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

Introduction
Dans ce deuxième chapitre, nous décrirons le déroulement de la phase de préparation dans
le but d’aborder les différents concepts et problématiques auxquelles nous serions confrontés
durant ce projet de fin d'études. Au début, des documents nous ont été présentés afin d’avoir
une idée général de la philosophie de SAGE ERP X3 et de son fonctionnement. Ensuite, nous
avons assisté à des formations au sein de la société dans l’objectif d’approfondir la
connaissance des consultants junior et mettre en exergue leurs compétences.
Après avoir terminé les formations, et afin d’améliorer nos compétences avant d’être affecté
chez un client, EDIT-INFO nous a demandé de réaliser les deux missions suivantes :

 L’intégration des données obtenues à partir des canevas remplis par le client BEST
HEALTH.
 la réalisation d’un rapport de convergence du module production pour le compte du client
KOOL FOOD ayant des problèmes de sur-stockage.

2.1 Formation
2.1.1 Autoformation
Avant de commencer la partie pratique du projet, il était primordial d’acquérir une vision
globale du fonctionnement du progiciel et de sa philosophie, pour cela, une documentation
expliquant de manière précise chaque fonction du standard de sage ERP X3 a été mise à notre
disposition.
L'autoformation a porté sur les flux métiers de la logistique, en commençant par la gestion
d’achat, puis l'approvisionnement et gestion des stocks, en passant par la gestion de la
production, de la planification à l'exécution , jusqu'aux ventes et distribution .
Durant cette période nous avons fait la relation entre la compétence acquise lors de notre
cursus avec les données du progiciel, aussi, nous avons appris les terminologies sage (en
exemple : le flux tiré est appelé contremarque) et les flux logistique existants sur SAGE ERP
X3.

34
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

2.1.2 Formations assistées


EDIT-INFO a programmé une formation à tous ses consultants juniors et stagiaires dans tous
les modules X3, le but étant de mettre en pratique nos connaissances à travers des cas clients,
cela nous a permis ensuite de nous consacrer aux plus importantes fonctions, et aussi d’acquérir
des astuces d’utilisation et de communication avec les clients.
La figure 12 représente La planification des formations:

Figure 12:Planification formations


 Formation tronc commun : introduction, philosophie et ergonomie de SAGE ERP X3.
 Formation admin : présentation les outils statistique SAGE ERP X3, gestion des
utilisateurs et des rôles.
 Formation négoce : description des flux logistiques « achat, vente, stock ».
 Formation production : étude des différentes fonctions de la production passant par les
nomenclatures article et les gammes opératoires.
 Formation finance : description des flux financier « comptabilité générale et
analytique ».

2.2 Intégration des données dans le dossier BEST Health


2.2.1 Présentation Best Health
BESTHEALTH est le holding du pôle médical du groupe BENNANI, agissant dans
l’importation et la distribution de matériel médical. Le pôle médical constitué des sociétés
SCRIM et SOMA MEDICAL en plus de la holding, a pour ambition de devenir leader dans le
domaine de la distribution de matériel médical au Maroc et de service à forte valeur ajoutée en
Afrique.

35
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

2.2.2 Le travail réalisé


a) Intégration des articles
Afin d’intégrer les articles de la société, un canevas en format CSV incluant les données
obligatoire à la gestion des articles a été créé.
Le tableau 5 représente une partie des données obtenues.
COD Pays CODE
COD_ARTICLE Désignation origine Fournisseur FRS
VEIL10-040610 Veinoplus 2.1 VI FRA ADREM FE01003
EL65700810002 Veinoplus Pack Electrod 8x13 ova FRA ADREM FE01003
39327515 STENT VASC 2 75 MM 15MM 142CM FRA BARD FE12004
39327520 STENT VASC 2 75 MM 20MM 142CM FRA BARD FE12004
STENT VASCULAIRE 3MM 15MM
39330015 142CM FRA BARD FE12004
STENT VASCULAIRE 3MM 20MM
39330020 142CM FRA BARD FE12004
0GN500 LASSO AGNS 5 MM X 120 CM X 4F FRA BARD FE12004
0SK200 LASSO MICRO 2 MM X 175 CM X 3 FRA BARD FE12004
0SK201 LASSO MICRO 2 MM X 200 CM X 2 FRA BARD FE12004
0SK400 LASSO MICRO 4 MM X 175 CM X 3 FRA BARD FE12004
0SK401 LASSO MICRO 4 MM X 200 CM X 2 FRA BARD FE12004
0SK700 LASSO MICRO 7 MM X 175 CM X 3 FRA BARD FE12004
0SK701 LASSO MICRO 7 MM X 200 CM X 2 FRA BARD FE12004
GN1000 LASSO AGNS 10 MM X 120 CM X 4F FRA BARD FE12004
GN1001 LASSO AGNS 10 MM X 65 CM X 4F FRA BARD FE12004
GN1500 LASSO AGNS 15 MM X 120 CM X 6F FRA BARD FE12004
GN2000 LASSO AGNS 20 MM X 120 CM X 6F FRA BARD FE12004

Tableau 5:canevas données articles


Grace à la fonction import, nous avons intégré les données des articles.

Pour utiliser cette fonction un fichier CSV avec une modélisation capable d’être lu par le
progiciel, a été réalisé.

b) Les compteurs de flux


La fonction de compteur permet de paramétrer des index utilisés à des fins de numérotation
automatique de pièces ou de fiches.
Les compteurs qui sont personnalisés pour le dossier Best Health pour la gestion des flux de
stock sont listés comme dans le tableau 6 :

36
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

Code Intitulé Définition


ENT Entrée diverse Constante : 2 caractères : ED
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
ISS Sortie diverse Constante : 2 caractères : SD
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
CHG Changement de Constante : 2 caractères : CH
stock Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
BCF Commande Frs Constante : 3 caractères: CFR
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
RF Réception Frs Constante : 2 caractères: RF
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
RTF Retour Frs Constante : 3 caractères: RTF
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5

Tableau 6:Les compteurs personnalisés


c) Fiche fournisseur
L’importation des fiche fournisseurs a été réalisée grâce au canevas du tableau 7 :

Condition Condition Code Code Condition


Condition
Code Initial Auxiliaire Compte Catégorie Auxiliaire Code
DEVISES
PAYS FRS Integrale X3 PAYS

FE 01001 A4D Fournisseurs Frs Etrangers FE01001 EU FRA


ACCESS
01002
FE MED Fournisseurs Frs Etrangers FE01002 DH MAR
FE 01003 AREM Fournisseurs Frs Etrangers FE01003 EU FRA
FE 01004 ADASAM Fournisseurs Frs Etrangers FE01004 EU FRA
FE 01005 ANISE Fournisseurs Frs Etrangers FE01005 EU FRA
FE 01006 ANIMOS Fournisseurs Frs Etrangers FE01006 EU FRA
FE 01007 ANC CAR Fournisseurs Frs Etrangers FE01007 LS GB
FE 01008 AQUISOB Fournisseurs Frs Etrangers FE01008 EU ALL

Tableau 7:canevas données fournisseurs

37
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

d) Fiche Client
Comme pour les articles et les fiches fournisseurs, on présente un exemple des données
reçu :

Code Auxiliaire

Code Auxiliaire
Code catégorie
FAM STAT
Condition 1

Condition 2

Condition 3

Condition 4
Initial CLT

Code appel
Catégorie
Integrale

Intitulé
X3
Clients ASSOCIATION SOUTIEN
ASO CR C ASO0001 Privés CASO0001 POUR LE SOUTIEN NN
Clients ASSOCIATION DE
ASO CR C ASO0002 Privés CASO0002 BIENFAISANCE BIENFAISAN
Clients
ASO CR C ASO0003 Privés CASO0003 ASMAPREF ASMAPREF
Clients ASSOCIATION GRAND
ASO CR C ASO0004 Privés CASO0004 GRAND COEUR COEUR
Clients
ASO CR C ASO0005 Privés CASO0005 A.C.D.N ACDN
Clients COEUR A
ASO CR C ASO0006 Privés CASO0006 UN COEUR A VIE VIE

Tableau 8:canevas client


En annexe l’écran de paramétrage des clients permettant d’intégrer le système de gestion de
chaque client.
e) Les tarifs
Afin d’intégrer les tarifs, on a exporté des exemples de fiches d’un autre dossier, puis on les
a importés vers la base de donnée de BEST Health.
Dans la figure 13 un exemple de fiche tarif intégré sur un écran SAGE ERP X3.

Figure 13: écran saisie tarif

38
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

2.3 Convergence KOOL FOOD.


2.3.1 Présentation KOOL FOOD
Kool Food est la combinaison d'un savoir-faire turc dans la confiserie au cacao, et d'une
fabrication transposée au Maroc. L'entreprise vient d'investir 12 M€ dans sa nouvelle usine
de 20000 m2 et 11 ligne de production modernes (60 t/j). La dernière mise en marche, pour
la production des barres de nougats, fait la fierté de la direction. Objectif de Kool Food :
rendre accessibles aux petits budgets les barres sucrées et confiseries au cacao importées
par les grandes marques internationales, en adaptant leur coût à l'unité monétaire.

2.3.2 L’objectif du projet


Dans le cadre de sa politique de refonte de système d’informations, la société KOOL FOOD
a décidé de mettre en place le module production de la solution Sage ERP X3.
Afin de maitriser ce projet ambitieux, le top management a choisi de déployer le nouveau module
dans un délai assez court.

Les principales fonctions à couvrir dans le cadre de ce projet sont:

 Gestion de production,
 Contrôle de gestion.

En effet, KOOL FOOD a fait le choix de l’acquisition du module production afin de répondre
aux besoins suivants :
La solution devra permettre à KOOL FOOD:

 Gestion de la production ;
 Gestion des suivis de fabrication ;
 Maitrise des consommations matière.

Afin d’Identifier et de cadrer les besoins client, nous avons eu besoin d’organiser des séances
de convergence. Ceci dans le but d’obtenir en dernier lieu un rapport de convergence qui pourra
ensuite être traité sur le progiciel.

39
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

2.3.3 Diagnostic
Le diagnostic est la première étape à faire avant la convergence, dans cette étape le
consultant incite le responsable production à identifier le flux physique, et décrire les
différentes étapes de fabrication d’un produit.

Ci-dessous les processus production remarqué chez l’entreprise KOOL FOOD.

Production produit fini :

produit semi fini + recyclable

fourrage

recyclable produit déchet

enrobage

recyclable produit déchet

conditionnement plastique
déchet article de
produit fini recyclable déchet produit
contionnement

emballage carton
déchet article
produit fini recyclable déchet produit
d'emballage

Figure 12:processus PF

40
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

Production de produit semi-fini PSF :


stock produit noble
sortie de stock confirmation

stock tampon
pesage de plusieurs produit noble

cuisine
transformation

réalisation
produit semi fini déchets

Figure 14:processus PSF


Durant cette étape, différentes anomalies ont été recensées dans la gestion de stocks.

Ces anomalies concernent :

 La gestion des articles ;


 La valorisation des déchets recyclables ;
 La saisie du suivi de production.

2.3.4 Convergence KOOL FOOD


a) Objectifs

Le premier objectif est de retracer le flux complet du module Production sur Sage ERP X3
(depuis l’admission des matières premières à l’usine jusqu’à l’expédition des produits finis vers
l’entrepôt, et cela avec l’ensemble des responsables intervenant dans le processus) afin de
corriger, modifier et optimiser le processus sans oublier de le fluidifier et le simplifier.
Le deuxième objectif est de proposer un paramétrage capable d’éviter le constat de surstock
sur les produits Semi-finis « VGCAO » (comme dans le cas de l’ancien logiciel) on s’appuyant
sur les pistes détectées lors de la mission de diagnostic à savoir :
 La gestion des déchets produits finis.
 L’écart de consommations du produit semi-fini entre la théorie et la réalité concernant
l’enrobage.
 L’écart de consommations du produit semi-fini entre la théorie et la réalité concernant
le fourrage.
 L’écart de poids unitaire des produits fabriqués.

41
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

b) Description du processus proposé

Concernant l’atelier cuisine, aucun problème n’a été détecté pour expliquer l’écart entre le
stock physique et informatique.
Par rapport au reste des produits fabriqués la démarche est la suivante :

 Lancement des ordres de fabrication en amont de la fabrication.


 Intégrer au niveau des nomenclatures des produits fabriqués, les codes de déchets
générés (les intégrer comme sous-produit) afin que Sage X3 propose de les saisir en
même temps que les quantités de produit accepter.
L’écran de la figure 15 représente le paramétrage d’une nomenclature :

Figure 15:nomenclature production


1) Intégrer au niveau des nomenclatures de fabrication les pourcentages de pertes sur les
composants, afin d’anticiper l’effet des pistes de surconsommations détectés lors de la mission
diagnostic.

Figure 16:pourcentage de rebuts

42
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

2) Séparer la déclaration de production (ou les lancements) des suivi matières. Cela, pour
ne pas perturber le processus déjà mis en œuvre par KOOL FOOD (en termes de chrono et de
numéro de suivi).
c) Schéma de travail

Le schéma logistique que nous avons mis en place sur système est résumé comme suit :
1- Lancement OF produit fini :

PSF1 PF
PSF2
PSF3 DECHET1
AC1
OF
AC2 DECHET2
….

Figure 17: lancement OF produit fini


Au niveau du suivi de la production, il est possible de saisir les quantités réelles consommées
(Produit fini, Déchets (article de conditionnement, produits semi-fini)). Et la valorisation du PF
sera exacte puisque le système imputera uniquement les quantités nobles pour sa fabrication et
les pertes en déchet.
Vers la fin d’OF nous constaterons un produit (déchets) géré en stock, que nous pouvons
détruire suite à des documents internes d’autorisation de destruction.
Lancer OF pour déclarer le recyclable :

Nomenclature (PSFi, …) OF Recyclable

Figure 18: lancement OF produit recyxlable


Le système consommera les produits semi-finis et imputera les PMP de chaque PSFi sur le
recyclable fabriqué. A travers une consultation de stock le responsable cuisine lancera un OF
pour produire le PSF à partir du recyclable.

43
Chapitre 2 : montée en compétence et formation sur SAGE ERP X3

Lancer OF pour déclarer le PSF :

PSF
Recyclable OF

Figure 19:lancement OF Produit semi fini


Un emplacement emballage, et un emplacement de déchet PSF et du PSF Recyclable seront
créé pour tracer les mouvements de ces derniers.

 La notion du lot sera activée.


 La valorisation s’articulera sur des frais, le PMP des composants et des frais relatifs aux
machines.

44
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Chapitre 3 : Convergence des besoins du

client CFD

45
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Introduction
Comme décris précédemment la convergence permet de relier les fonctionnalités métier
d’un client et le système d’information. Pour la société CFD plusieurs réunions ont été
organisées dans le but de rédiger un dossier de convergence dans les modules suivants :
 Module tronc commun ;
 module finance ;
 module achats ;
 module ventes ;
 module stocks ;
 module production.
Durant ce projet nous avons participé dans les modules achats, ventes, stocks et production.
Pour la rédaction du dossier de convergence, les réunions concernant chaque module se
déroulent en 3 étapes :
 Gestion des flux sous sage ERP X3 : consiste à expliquer à la direction de l’entreprise
les fonctions des flux existant en standard du progiciel SAGE ERP X3.
 Réalisation d’un schéma du flux physique : consiste à réaliser avec l’accord de la
direction le schéma de chaque module qui va être paramétré. Le flux mis en œuvre prend
en considération toutes les étapes réalisées chez CFD Cooling.
 Rapprochement des flux : consiste à décrire les règles de gestion qui permettront le
rapprochement entre le flux SAGE ERP X3 et le flux physique, et ce, afin de le contrôler
et de diminuer le risque de la prise de décisions.

3.1 Module achat


3.1.1 Le flux achat sous SAGE ERP X3 :
Le flux d’achat se compose des fonctions suivantes :
 Demande d’achat
L'objectif de cette fonction est de gérer les besoins en termes d'achat des différents services
ou sites d'une entreprise. Chaque demande d'achat peut comporter plusieurs lignes concernant
différents articles achetés qu'ils soient ou non gérés en stock.
Cette option permet de créer, modifier, supprimer, dupliquer, visualiser, imprimer des
demandes d'achat. Par ailleurs, les demandes d'achats enregistrées peuvent être listées, signées
(selon paramétrage), soldées, visualisées lors de la création d'appel d'offre et enfin, lors de la
saisie de commande, être prises en compte pour une transformation en commande.

46
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

 Appels d’offre
Cette fonction permet de consulter un fournisseur ou une sélection de fournisseurs (ou
prospects) sur les conditions pratiquées en termes de prix, de quantité, de délais de livraison ...
ou toute autre information (texte) pour un ou plusieurs articles (Référencés ou non).
L’appel d’offre (ou consultation fournisseur) pourra être exploité dans le fonctionnement
standard :
 La décision de passage par AO est prise par l’acheteur.
 Les étapes de création de la demande de prix (AO) sont les suivantes :
- Le système permet la création de la demande de prix par picking d’une DA existante
ou par saisie directe (cas le plus fréquent).
- Sélection sur le système des fournisseurs qui seront consultés : le nombre de
fournisseurs possible n’est pas limité.
 Commandes d’achat
L'objectif de cette fonction est de gérer les commandes fournisseurs. Une commande est un
engagement avec un fournisseur donné concernant un ou plusieurs articles, pour une quantité
et un délai de réception à la ligne.
 Les réceptions
Cette fonction permet de procéder manuellement à la saisie des mouvements d’entrés de
stock qui sont liées à des commandes fournisseurs. Les réceptions peuvent être directes.
Cette fonction permet pour un site et un fournisseur donné de réceptionner un ensemble de
commandes en totalité ou partiellement en nombre d'articles réceptionnés et/ou en quantité
réceptionnée.

Une réception doit se faire obligatoirement à partir d’une commande (Réception directe sans
commande interdite).
En cas de réception partielle, le responsable achat aura la possibilité de solder manuellement
la ligne de commande (directement à partir de la réception, ou à partir de la commande).
 Gestion des tarifs :
Il est possible dans Sage ERP X3 de saisir dans des fiches, indépendamment des fiches
articles, les tarifs fournisseurs. Ces fiches permettent de renseigner automatiquement le tarif sur
les documents d’achats (demande d’achat, bon de commande…).

Ces fiches tarifaires sont totalement paramétrables suivant plusieurs critères (article, site,
date de validité…).

47
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.1.2 Schéma du flux d’achat physique du client CFD :


Durant la réunion, on s’est mis d’accord que flux d’achat pour CFD Cooling suivra les étapes
de la figure 20 :

Figure 20: flux d'achat

48
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Une étape supplémentaire (dédouanement) a été identifiée lors de la séance de convergence,


qui consiste à la gestion administrative du dossier import, ce processus n’est pas géré en
standard dans l’ERP X3 est devra être géré Hors système.

3.1.3 Rapprochement des flux d’achats


Les règles de gestion que nous avons décrites liées au module achat pour CFD Cooling sont
les suivant :
Règles générales de gestion pour la demande d’achat DA:

 Les DA sont obligatoires pour les articles qui ne sont pas dans les nomenclatures
production.
 La DA exprime un besoin (article, quantité et délai), elle sera valorisée par le prix
d’achats, si il est paramétré au niveau de la fiche tarifaire.
 les DA seront mises à la validation des responsables hiérarchiques des utilisateurs qui
les ont initiées.
 Une DA non signée par le responsable hiérarchique du demandeur ne pourra pas être
transformée en commande, et ne pourra pas donner lieu à des consultations fournisseurs.
 Les DA sont signées ligne par ligne (article par article).
 Si l’initiateur de la DA est en même temps le premier signataire, le système signe
automatiquement la DA à sa création avec le premier niveau de signature.
 Une ligne de DA partiellement ou Totalement signée peut être modifiée. Dans ce cas,
elle subira le même circuit de signature qu’au moment de sa création.
 Une fois une DA soldée, le système interdit toute modification ou conversion en
commande.
 Pour permettre la création des demandes d’achats pour des articles non référencés, il est
recommandé articles génériques dans la base et de modifier uniquement la désignation
dans les documents (DA, commande…).
 Le motif du refus devra être renseigné en cas de refus dans le circuit de signature d’une
DA par le choix parmi la liste déroulante des motifs.
 Les motifs de refus sont libres de saisie par les signataires.
L’écran de la figure 21 représente une demande d’achat standard :

49
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Figure 21: écrans demande d’achat


Règles générales de gestion pour les appels d’offres :

L’appel d’offres (ou consultation fournisseur) est exploité en fonctionnement standard qui
prévoit le renseignement des champs suivants :

 Entête : Site, date consultation, nombre de fournisseurs à consulter, date limite de


réponse.
 Lignes : Article, Désignation, Affaire, quantité, délai.
 La décision de passage par Appel d’Offre est prise par l’acheteur suite à la réception
d’une DA.
 Les étapes de création de la demande de prix (AO) sont les suivantes :
- Le système permet la création de la demande de prix par sélection d’une DA
existante (cas le plus fréquent), ou par saisie directe.
- Sélection sur le système des fournisseurs qui seront consultés : le nombre de
fournisseurs possible n’est pas limité.
 L’envoi peut se faire sous plusieurs formes :
- Edition papier
- Enregistrement en format PDF
Règles générales de gestion pour la commande d’achat CA:

 Demande d’achat (juste pour les consommables et les articles exceptionnels),


 Commandes fournisseurs sont générés par un calcul besoin net via la fonction de X3,
 Les commandes sont validées par la direction générale,
 Saisie des factures complémentaires,
 Saisie des règlements fournisseurs (transporteur).

50
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Règles générales de gestion pour la réception:


 Une réception doit se faire obligatoirement à partir d’une commande (réception directe
sans commande interdite),
 En cas de réception partielle, un utilisateur aura la possibilité de solder manuellement
la ligne de commande (directement à partir de la réception, ou à partir de la commande).

Règles générales de gestion tarif:


99
Tarif Article Tarif par article Tarif par Article (priorité
basse)
Tarif par
Article Tarif par article pour un fournisseur Tarif par Fournisseur 90
Fournisseur
Tarif spécial Tarif par article fournisseur dans le cadre
Tarif spécial affaire 50
affaire d’une affaire spéciale

Tableau 9: règles de gestion des tarifs


Il est possible de modifier le prix au niveau du Bon de commande ; mais dans ce cas le
motif de tarif sera changé automatiquement par le système en « Tarif manuel ».

51
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.2 Module stock


3.2.1 La gestion de stocks sous SAGE ERP X3 :
La gestion de stocks se compose des fonctions suivantes :
 Changement de stock interne
La fonction Changement de stock permet pour du stock en interne de :
- Changer le statut du stock.
- Et/ ou changer d’emplacement.
- Et /ou changer d’unité de conditionnements (déconditionnement / reconditionnement).
 Changement de stock externe
La fonction Changement de stock, permet de transférer du stock vers
- Un fournisseur.
- Un autre site (d’une même société juridique = transfert inter-sites).
- Un autre site (d’une société différente = transfert inter-société, la facturation devient
obligatoire).
 Plan de rangement
La fonction de plan de rangement constitue le plan de travail du magasinier qui lui permet
d’indiquer quels sont les déplacements qu’il doit réaliser en fonction de critères.
Ceci permet de saisir les mouvements d’entrée rapidement sans se soucier de positionner le
stock informatiquement.
 Assemblage/Désassemblage
Ces fonctions permettent de réaliser soit l’assemblage, soit le désassemblage d’un composé
de nomenclature.
- Assemblage : Entrée en stock d’un composé et sortie du stock de ses composants.
- Désassemblage : Sortir du stock un composé et entrer en stock ses composants.
 Les emplacements (Magasins et dépôts de stockage)
Les types d'emplacements contribuent au paramétrage de la gestion des emplacements de
stock.
- de codifier les emplacements des sites de stockage,
- de regrouper des emplacements de caractéristiques semblables selon certains
critères (statuts de qualité autorisés, dimensions, contraintes de stockage, etc...),
- de donner des règles d'attribution des emplacements aux articles, dans les
mouvements d'entrée en stock,

52
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

- La fonction Emplacement permet de gérer les emplacements créés par la fonction


de gestion des types d'emplacements : consultation, modification de leur code
blocage et des articles affectés, suppression.
3.2.2 Le schéma des flux des emplacements des stocks CFD
Comme pour le module achat, nous avons réalisé le schéma du flux de stock qui va être
paramétré, le flux mis en œuvre chez CFD cooling pour la gestion de stocks est résumé dans la
figure 15 :

Magasin principal
•emplacement MP
•emplacement PF
•emplacement psf

Fabrication

Atelier prod OEM Stock tampon


•emplacement OEM •emplacement cuivre
•emplacement alluminium

Figure 22: flux emplacement

Le besoin de CFD est comme suit :


 Avoir un magasin général avec à l’intérieur une zone dédiée par type de production
(type d’emplacements).
 Les consommations matières des OF’s de chaque atelier devront se faire uniquement
du magasin dédié à cet atelier.
 Le point déclencheur sera l’allocation matière.

53
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.2.3 Rapprochement des flux de stocks


Les règles de gestion liées au module stocks pour CFD Cooling sont comme suit :

Règles générales de gestion pour Les statuts de stock

Ils permettent de qualifier si le stock d’un article est accepté (statut A), en contrôle de qualité
(statut Q) ou rejeté (statut R). Le statut A/Q/R est imposé par le progiciel.
Un sous-statut paramétrable sur deux caractères peut être associé au statut. Il permet alors de
personnaliser selon vos besoins la gestion des statuts de stock (exemples : RF = Retour
Fournisseur, RD = Rebut à détruire…). .
Règles de gestion des statuts :
 Un article acheté est réceptionné automatiquement en statut Q. Un contrôle doit être
effectué systématiquement par le Gestionnaire des stocks sur la base du rapport de
contrôle de la réception du service SAV.
 Un article de type NEGOCE avec un statut Q ne peut être livré au client.
 Un article de type NEGOCE avec un statut Q ne peut être consommé.
 Les retours d’articles clients doivent également être entrés en stock avec un statut Q.
 Les livraisons clients ne vont pas subir de contrôle qualités supplémentaires (livrés en
statut A).
 Pour renforcer le contrôle qualité, la société envisage de mettre en place une ressource
dédiée au contrôle qualité. Toutefois, le changement des statuts qualité sur X3 sera
assuré systématiquement par le gestionnaire des stocks.
Règle de gestion des emplacements (Magasins et dépôts de stockage)
Pour le cas de CFD SOLUTIONS, dans le tableau 10 les intitulés d’emplacements qui seront
paramétrés dans le dossier Sage ERP X3:

MAGASIN PF Atelier de production Cuivre


MAGASIN cuivre Atelier de production Aluminium
MAGASIN aluminium Atelier de production OEM
MAGASIN DRISSIA
Pour les sites de vente de casa
MAGASIN HAY MOHMADI

Tableau 10:type emplacement

54
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Pour les sites voici la liste des magasins (appelés dans X3 « types d’emplacement ») par
réaliser dans le Dossier CFD SOLUTIONS:
Site Type emplacements Emplacement
MPF Magasin principal
MC Magasin principal
MA Magasin principal
PDR Magasin PDR 1 Seul emplacement par type
100 APC Atelier de production cuivre d’emplacement NB : il serait
possible pour CFD
APA Atelier de production aluminium SOLUTIONS d’organiser
postériori, s’il le souhaite, les
OEM Atelier de production OEM
magasins en plusieurs
REB Magasin Rebut emplacements (codification des
zones de stockage au niveau des
ECH ECHANTILLOTHEQUE rayonnages avec nombre
MGC Magasin Casa d’unité max par emplacement)

101 MD MAGASIN DRISSIA


MHM MAGASIN HAY MOHMADI
102
TRANS Transit

Tableau 11:emplacement
Règles de gestion compteurs de flux

La fonction de compteur permet de paramétrer des index utilisés à des fins de numérotation
automatique de pièces ou de fiches.
Les compteurs qui sont personnalisés pour le dossier CFD pour la gestion des flux de stock sont
listés dans le tableau 12.

55
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Code Intitulé Définition


ENT Entrée diverse Constante : 2 caractères : ED
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
ISS Sortie diverse Constante : 2 caractères : SD
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
CHG Changement de Constante : 2 caractères : CH
stock Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
BCF Commande Frs Constante : 3 caractères: CFR
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
RF Réception Frs Constante : 2 caractères: RF
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5
RTF Retour Frs Constante : 3 caractères: RTF
Site : 3 caractères
Année : 2 car
Séquence : 5

Tableau 12: compteurs stocks


Règle de Valorisation des stocks:

La méthode de valorisation des stocks pour CFD est le PMP lot sur la base du « prix
d’ordre ».

Le prix d’ordre pour les articles achetés correspond au prix d’achat majoré par les frais
d’approche issus des factures complémentaires saisies dans la fonction « contrôle factures » du
module Achats.

 Valorisation des matières premières


La méthode de valorisation Matières achetées est paramétrée au niveau de la fiche article à
travers la figure 16:

56
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Figure 23: écran valorisation


 Valorisation des produits fabriqués :
La déclaration de production à travers un OF permettra de calculer lors de l’entrée en stock
le coût de fabrication réelle de production sur la base des suivis de production (matières et
opérations) et des frais généraux ajoutés.
La valorisation du stock de produits finis sera obtenue sur la base du coût de fabrication
calculé par Sage ERP X3.
La méthode de valorisation des produits finis adoptée par CFD SOLUTIONS est le PMP lot.

57
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.3 Module vente


3.3.1 Le flux de ventes sous SAGE ERP X3 :
Le flux de vente se compose des fonctions suivantes :
a) L’Affaire :
Cette fonction permet de gérer des éléments souvent dénommés sous des vocables différents:
Affaires, Projets, Opportunités…
b) Le devis

L'objectif de cette fonction est de gérer les offres ou propositions de prix que l'on souhaite
envoyer aux clients ou prospects. De ce fait, cette option permet de créer, modifier, supprimer,
dupliquer, visualiser, imprimer des devis. Il est possible à tout instant de valoriser un devis et
de générer une facture de type Pro-forma. Les devis créés à l'aide de cette option peuvent être
facilement transformés en commandes.
c) La commande
L'objectif de cette fonction est de gérer les commandes passées par des clients. De ce fait,
cette option permet de créer, modifier, supprimer, dupliquer, visualiser, imprimer des
commandes de vente.
d) La préparation de la livraison
Les Bons de préparation permettent de préparer les marchandises dans le dépôt avant
expédition chez les clients. Elle se situe généralement entre les commandes de vente et les
livraisons.
e) La livraison
Cette fonction permet de procéder manuellement à la saisie des mouvements de sortie de
stock qui sont liés à des livraisons clients.
Lorsque la livraison est créée, il est alors possible :
 d'imprimer un bon de préparation,
 de choisir les lignes de stock à sortir,
 d'accéder à la fonction de colisage.
 Une fois la livraison effectuée, les stocks seront mouvementés conséquemment, et il
sera alors possible :
- d'imprimer un bon de livraison,
- de créer la facture ou la Pro-forma conséquente à la livraison.

58
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.3.2 Le schéma des flux des emplacements du stocks CFD


Apres la connaissance des différentes fonctions de vente CFD Cooling, il a été décidé
que le flux de vente serait en adéquation avec le flux standard.

Le processus de vente sur Sage ERP X3 se déroulera selon les étapes suivantes:

Figure 24: flux de ventes

59
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.3.3 Rapprochement des flux de vente


Les règles de gestion que nous avons décrites liées au module vente pour CFD Cooling sont:
Règles de gestion compteurs :
Les compteurs ventes sont paramétrés comme suit
Intitulé RAZ Niveau Définition
Constante 3 car : DEV
Devis Annuel Société
Séquence : 7 car
Constante 3 car : ARC
Commande Annuel Société
Séquence : 7 car
Constante 3 car : BLC
Livraison Annuel Site
Séquence : 7 car
Constante 3 car : FAC
Facture Annuel Site
Séquence : 7 car
Constante 3 car : RTC
Retour Annuel Société
Séquence : 7 car
Constante 3 car : AVC
Avoir Annuel Société
Séquence : 7 car
Tableau 13: compteurs ventes

Règles de gestion en-cours client :

L’encours sera porté sur le client risque (client risque affecté au client).

L’encours client :

 Ne comprend pas les commandes (normal/prêt)


 Comprend les livraisons,
 Comprend les factures non comptabilisées,
 Comprend le solde comptable,
 Règlement en portefeuille (jusqu’à comptabilisation en banque)
 Portefeuille 1 : chèques,
 Portefeuille 2 : Effets
 Les commandes peuvent être soldées à tout moment par les utilisateurs habilités.
 Le solde des commandes est une habilitation qui ne sera octroyée qu’à une personne
habilitée.

60
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Règles de gestion des bons de préparation

La fonction devra permettre la préparation d'expéditions :

 de marchandises issues des commandes de vente


 des commandes de prêt
 de besoins de réapprovisionnements d'emplacements sous-traitants
Les bons de préparation peuvent être générés :
 directement des commandes de vente (1 pour 1),
 ou via le planning d'expédition (éclatement par familles, catégories, etc. ou
regroupement de plusieurs commandes).
Un bon de préparation peut prendre deux formes :
 globale (le stock est à déterminer lors de la préparation),
 ou détaillée (le préparateur suit les indications système, N° de lot, Série, etc.).
Étapes de fonctionnement
 Création du bon de préparation, le statut est "en cours".
 Lancement de l'impression.
 Lorsque la préparation "physique" est terminée, rapprocher les quantités et
l'identification du stock du bon papier de ce qui a été saisi dans sage X3.
 Enregistrement du statut à "Livrable" à l'aide du bouton correspondant.
Règle de gestion livraison client

Les types de livraison gérés par CFD sont :


 Les livraisons client vente.
 Les livraisons client vente gratuite (échantillon).
 Les livraisons client interne.
 Les livraisons de prêts.
Création et validation du bon de livraison pour CFD:
La création d’un bon de livraison va être effectuée à partir d’une commande client.
A cette étape, le stock n’est pas encore soustrait du stock interne. La déduction du stock ne
sera effectuée qu’une fois le bon de livraison sera validé.
Une fois la livraison effectuée, les stocks seront mouvementés conséquemment, et il sera
alors possible :
 d'imprimer un bon de livraison,
 de créer la facture ou la Pro-forma conséquente à la livraison.

61
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Lors de l’établissement du Bon de livraison, un champ « date de retour » doit être


mentionné.
Avant cette date de retour, aucune facturation de ce bon de livraison n’est permise par le
système. Au-delà de cette date l’ERP Sage X3 propose la facturation de bon de livraison afin
d’alerter l’ADV. Il est possible donc de facturer le Bon de livraison ou d’effectuer un retour
prêt dans le cas échéant.
Il a été convenu lors de l’atelier de convergence qu’un BL corresponde à une livraison d’un
seul engin (machine) afin de pouvoir facturer à tout moment ce BL en cas de besoin.
NB : il est impossible de facturer un BL (normal ou prêt) partiellement.

62
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.4 Module production


3.4.1 Le flux de production sous SAGE ERP X3 :
Le flux de production se compose des fonctions suivantes :

a) Nomenclature de production

Les alternatives de nomenclatures permettent de définir plusieurs nomenclatures pour un


même article, la référence d’une nomenclature étant constituée de la référence article et du
numéro d’alternative.
Leur utilisation doit être précisée :
 fabrication (nomenclature de production uniquement),
 calcul de coût,
 calcul de besoin,
 plan directeur de production.
Une nomenclature est la liste des articles entrant dans la composition d’un article père. Ce
dernier est appelé composé, les articles de la listes sont appelés composants. On appelle lien de
nomenclature, l’ensemble composé-composant. A chaque lien est associée une quantité de
composant dans le composé. A chaque produit constituant cette nomenclature est associé un
niveau.
Dans Sage ERP X3, la nomenclature est définie pour un doublet : Articles et Alternative de
nomenclature.
b) Centres de charges et postes de charges
Un centre de charge est une entité qui regroupe plusieurs postes de charge. Selon
l’organisation de la production, un centre regroupe des postes de charge effectuant des
opérations similaires (pesée, Mélange, etc…) ou bien correspond à une ligne de fabrication
dédiée.
Un centre de charge peut être composé de ressources de type machine, main d’œuvre ou
sous-traitance.

c) Poste de charge

Un poste de charge est une ressource de production sur laquelle on va effectuer une opération
élémentaire de gamme, et pour laquelle on souhaite planifier la charge et/ou suivre les temps
de production.
Le poste de charge peut être de type machine, main d'œuvre ou sous-traitance.

63
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

d) Gammes opératoires

Les alternatives de gamme permettent de définir plusieurs gammes pour un même article, la
référence d’une gamme étant constituée de la référence article et du numéro d’alternative.
Pour chaque alternative de gamme on peut associer jusqu’à trois alternatives de
nomenclature de production.
La gamme d’un produit correspond à la liste de différentes opérations qu’il faut effectuer
pour le fabriquer. C’est donc l’énumération de la succession des actions et événements
nécessaires à la réalisation du produit.
Planification et gestion de la production
a) Gestion des ordres de fabrication
Un ordre de fabrication est la planification d’une consommation de composant et de la
création du stock de composé. Un ordre de fabrication permet également de générer de la charge
au niveau des ressources de production.
Les étapes de la saisie :
 Etape 1 : Le choix d’une nomenclature et d’une gamme
 Etape 2 : Le jalonnement
 Etape 3 : L’allocation
 Etape 4 : L’impression du dossier de fabrication

Le jalonnement permet de calculer en fonction des temps de la gamme et de la capacité des


postes de charges une date de début et une date de fin de chaque opération (temps de charge +
temps hors charge) ainsi qu’une date de début et de fin des charges associées.
Gestion des ateliers : Gestion d’OF
Un ordre de fabrication est lancé sur un site, avec les informations suivantes :
 Statut : ferme / planifié ;
 Article lancé ;
 Quantité lancée ;
 Date début ou fin ;
 Les opérations sont chargées depuis la gamme associée à l’article, et les composants
sont chargés depuis la nomenclature concernée ;
 Depuis l’OF, les manipulations possibles sont les suivantes :
 Modification quantités / dates ;

64
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

 Modification & Ajout des matières ;


 Allocation des matières ;
 Modification & Ajout d’opérations ;
 Jalonnement ;
 Edition du dossier de fabrication.
b) Suivi des ordres de fabrications

Le suivi de fabrication permet de combiner plusieurs types de suivi à un même numéro


d’OF :

 Suivi matières : les composants utilisés :


 Suivi opérations : le temps de fabrication ;
 Déclaration de production : la quantité produite :
Il existe 2 types d’approche pour saisir les suivis de fabrication :

 Par ordre de fabrication : la fonction Suivi de Fabrication permet de saisir la totalité des
suivis pour un même OF.

 Par type de suivi : les plans de suivis permettent de saisir en masse sur une population d’OF
un même type de suivi.

c) Calcul des prix de revient industriel


 Le calcul de prix de revient de fabrication est réalisé par OF.
 Le prix de revient de fabrication se décompose ainsi :
- part Matière ;
- part Machine ;
- part Main d’œuvre ;
- part Frais généraux.
Le calcul ne peut se faire que sur des ordres de fabrication clos. Une fois calculé, il est
impossible d’annuler cette clôture.

 Section de valorisation : Les sections de valorisation permettent d’indiquer des


informations d’ordre financier servant de base au calcul des coûts prévisionnels et au calcul du
prix de revient de fabrication. Elles sont utilisées par les postes de charge principaux et
secondaires. Une section de valorisation est rattachée à un site de production et peut être
associée à différents postes de charge.

65
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Figure 25: écran section de valorisation

d) Détermination des lignes de stock

La création d’un suivi matière applique les règles d’allocation automatique pour déterminer
les lignes de stock à consommer. Ces règles permettent de définir et de prioriser les statuts de
stock, l’ordre des lots (FIFO, FEFO, LIFO en multi-lots ou mono-lot), les conditionnements et
les emplacements autorisés lors des mouvements de sortie. L’emplacement peut être fonction
soit de la matière soit du poste de charge lié à l’opération de consommation de la matière.

66
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

3.4.2 Le schéma du flux de production CFD


Apres avoir expliqué les fonctions sous X3, connaitre le flux physique détaillé de l’entreprise
d’un point de vue fabrication était primordiale, pour avoir une idée simplifiée nous avons
travaillé sur un exemple de radiateur réalisé par l’entreprise.

Dans la figure 26 l’organigramme de production d’un radiateur de CFD Cooling :

Figure 26: organigramme de fabrication


En bleu les produits et leurs nomenclatures.
En orange les opérations pour la réalisation d’un produit semi –fini.

3.4.3 Rapprochement des flux de production


Les règles de gestion que nous avons décrites liées au module production pour CFD Cooling
sont les suivant :
Centre de charge :

CFD souhaite créer autant de centres de charges qu’elle a d’ateliers de fabrications, à savoir :
 Ateliers emboutissage ;
 Atelier découpe ;
 Atelier cuisson ;
 Atelier assemblage ;
 Atelier carton.

67
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

 Poste de charge

CFD devra remplir le tableau ci-dessous :

Code Type de poste schéma Section de nombre Centre


Désignation
poste de charge hebdomadaire valorisation de poste de charge

 Section de valorisation :

CFD doit déterminer les différentes sections de valorisation relatives à chaque poste de
charge et renseigner le tableau ci-dessous :

Section de Type de Taux Taux Code Frais généraux


valorisation taux réglage Opération comptable (MAD/h)

 Nomenclature production

CFD utilisera une alternative nomenclature pour l’ensemble des produits fabriqués, cette
alternative nomenclature aura pour utilisation : Fabrication, Calcul coût, Calcul des besoins et
Plan directeur de production.

Une deuxième alternative devra être utilisée pour gérer les nouveaux produits (R&D) ainsi
que les fabrications exceptionnelles.

 Gamme opératoire
 CFD gère une seule alternative gamme pour l’ensemble des produits finis. Cette
alternative aura les trois utilisations : Fabrication, Coût et Calcul de charge.
 Une deuxième alternative pourra être utilisée pour les lancements en compagne.
 CFD gère des gammes par composé ainsi que des gammes-mère.

La gamme-mère est utilisée pour plusieurs produits qui ont le même descriptif opératoire
pour la réalisation.

68
Chapitre 3 : Convergence des besoins du client CFD

Cette notion figure dans Sage ERP X3 au niveau de la fiche article :

 CFD gère aussi les reprises de fabrications, des gammes de reprises devront donc être
crées et paramétrées.

Les gammes de CFD seront créées avec possibilité de modification puisque CFD a des
réglages dans ses processus de fabrication.

Les champs qui seront modifiables sont : les postes de charges, les temps opératoires, les
temps de réglages.

 CFD gère les temps « Machine » ainsi que les temps « Homme ».

 Gestion des ateliers : Jalonnement

CFD souhaite que le déclenchement du jalonnement se fasse de façon automatique.

Le mode du jalonnement sera laissé au choix (Amont ou Aval) avec un horizon ouvert.

 Suivi de production (temps, matières et déclaration de production)

Suivi des Temps : CFD a souhaité gérer les temps de fabrication (pour analyse et pour la
gestion de charge et de planification).

Suivi matières : Le suivi matière chez CFD se fera par saisie des quantités réellement
consommées.

CFD gérera aussi les écarts de consommation, ces écarts liés à une surconsommation seront
corrigés par des suivis complémentaires et les écarts liés à une sous-consommation seront
corrigés par des suivis de réintégration matières.

 Déclaration de production :

La déclaration de production se fera par saisie des quantités réellement produites.


Lancement OF : CFD interdit le lancement si la matière est en rupture.

69
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

Chapitre 4 : paramétrage des besoins du

client CFD

70
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

Introduction
Grâce aux réunions de convergence, nous avons modélisé les règles de gestion et les modèles
de saisie, pour les intégrer dans L’ERP, nous avons réalisé leur paramétrage. Durant cette étape la
connaissance de la plupart des fonctions de sage ERP X3 est primordiale. Les formations
entreprisent durant la première période nous ont permis de connaitre les différents écrans pour
intégrer les données puisque le paramétrage consiste à correspondre les fonctionnalités de SAGE
ERP X3 à la spécificité de l'activité de l’entreprise.

Le paramétrage dans ce cas consiste à :

 Connaitre les règles de gestion de l’entreprise.


 Trouver l’écran et l’onglet puis le champ correspondant à chaque règle de gestion.
 Modifier le champ correspondant.

Les modules que nous avons paramétrés durant ce projet sont : tronc commun, achat et
vente.

Pour le paramétrage nous nous sommes basé sur un exemple, et cela en vue de créer des
canevas modélisés sous sage ERP X3 qui seront remplis durant l’étape d’intégration de
données.

Vous trouverez en annexe l’ensemble des écrans de saisie utilisés pour le paramétrage.

4.1 Paramétrage tronc commun


4.1.1 Notion de dossier
Le dossier : c’est une base informatique (Pour le cas d’CFD COOLING : SQL Server) dans
laquelle on trouvera des sociétés et sites.

Structure générale du dossier CFD :

71
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

dossier
dossier CFD

100
société CFD

100 101 102


sites berrechid casablanca transit

magasins magasins magasins


emplacement berrechid casablanca Transit

Figure 27: structure générale du dossier CFD


4.1.2 Les sociétés
La notion de sociétés correspond à un découpage légal applicable aux mouvements ou aux
données.
Pour la société CFD Cooling nous avons une seule société et 3 sites détaillés dans la
prochaine partie.
Nb Car
Rubriques Société 1
Max.
Code de la société 5 car 100
Nom de la société 35 car CFD COOLING
Abréviation de la
10 car CFD COOLING
société
Sigle 10 car CFD COOLING
Devise du capital MAD
Devise comptable MAD
Date du premier
01/01/2015
exercice
Avenue G, lot 29
Adresse
Zone Industrielle
Code Postal 26100
Ville Berrechid
Pays Maroc

Tableau 14: les sociétés à intégrer et leurs propriétés


En annexe vous trouverez l’écran de paramétrage société.

72
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.1.3 site
Le site est l'une des notions fondamentales du progiciel. En effet, tout acte de gestion
opérationnel sera fait à l'intérieur d'un site : le site est la notion centrale dans l'organisation des
données de gestion des sites et des sociétés.
Pratiquement, un site peut regrouper une notion géographique (notion d'établissement,
d'usine ...) ou une notion de centre de responsabilité. Un site se situe obligatoirement à l'intérieur
d'une société.
Un site peut prendre plusieurs rôles :
 Financier
 Production
 Vente
 Achat
 Stock

Pour CFD COOLING, les sites sont présentés dans le tableau suivant :

Société Site
Site Intitulé Type de sites
juridique Financier
100 Site berrechid 100 Oui A, S, V, P
101 Site Casablanca 100 Non A, S, V
102 Site Transit (fictif) 100 Non A, S

Tableau 15:sites CFD


A : Achat
S : Stock
V : Vente
P : Production

NB : Cette architecture a été proposée en tenant compte des spécificités de CFD COOLING
et de ses règles de gestion adoptés dans les modules Achats, Ventes, Stocks et Comptabilité.
Vous trouverez l’écran de paramétrage site en annexe.

4.1.4 Les catégories article


Les catégories sont définies au niveau société. La catégorie permet principalement de définir
les modes de gestion des articles appartenant à cette catégorie : acheté, vendu, fabriqué, …
Sachant qu’il est possible et fréquent d’avoir plusieurs modes de gestion pour une catégorie.
Voici les informations que nous avons intégrées

73
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

Catégorie Gestion
Code Désignation Compteur Achat Ventes Stock Production
COMP Composants Manuel X X
MATP Matière première Manuel X X
PRCH Produits chimiques Manuel X X
AUPR Autre produits Manuel X X
EMBL Emballage Manuel X X
PRST Prestation de service Manuel x
CONS Consommable Manuel X X
PF Produits finis Manuel X X X X

Tableau 16: règles de paramétrage catégorie article


Les paramètres que nous avons gérés dans la catégorie article sont régis dans différents
onglets:
 Onglet Description :

Il s’agit
du mode Utilisateur en charge de gérer la
de gestion de planification et le
l’article. réapprovisionnement des articles
de la catégorie.

La ligne de produit permet de


définir des champs identifiants
spécifiques à une famille de
produit : dimensions, couleurs….

Figure 28: écran paramétrage article onglet description


 Compteur Article :
Nous avons renseigné le compteur article, le code article est alors non saisissable en création,
il est généré selon le format du compteur affecté à la catégorie.

 Mode de Création :
Le mode de création est toujours en création directe cela implique que l’article créé est
aussitôt positionné en statut « actif ».

74
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

 Onglet gestion :

Cet onglet rassemble les informations de gestion qui seront proposées par défaut aux articles
de la catégorie.
 Gestion des stocks :
 Mode de gestion :
- gérés s’ils ne sont pas gérés en stock,
- gérés à la commande,
- gérés pour le stock.
Cet indicateur est utilisé dans le calcul de réapprovisionnement (CBN et PDP).
 Gestion de la qualité ;
 Gestion de la péremption ;
 Mode de retrait de stock ;
 Traçabilité.

 Onglet Unités :

L’onglet Unités a permis de référencer toutes les unités à proposer par défaut aux articles de
la catégorie.

 Onglet Règles :

Les informations paramétrées sur cet onglet sont des caractéristiques des articles de la
catégorie et constituent des valeurs non modifiables sur les articles.
 Gestion des emplacements ;
 gestion du comportement des entrées et des sorties.

 Onglet Achat/Vente :

Les informations paramétrées dans l’onglet Achat/Vente sont caractéristiques des articles de
la catégorie et constituent des valeurs par défaut modifiables pour les articles.

 Horizon sur lequel les appels de livraison respectivement fermes et planifiés doivent
être effectués.
 Gestion de la réception.
 Quantité minimale et maximale de vente.
 Gestion du flux tiré.
 Article réceptionné.

75
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

 Type d’article :
- Article normal ;
- Article nomenclature ;
- Article Kit.
 Onglet Planification :
Cet onglet est accessible uniquement lorsque l’on définit une catégorie par site : il permet de
renseigner des valeurs par défaut pour les articles / site de cette catégorie. En l’occurrence :

 Mode de réapprovisionnement ;
 politique de réapprovisionnement ;
 périodicité de réapprovisionnement ;
 Stock de Sécurité ;
 Seuil de Réapprovisionnement ;
 Lot Economique.

a) Paramétrage des articles :


Les informations que nous avons intégrées sont :
Catégorie Gestion
Sur Mode
Stock Règle Type de
Désignatio Stock inventai Lot(*) Mode de
Code
n négatif
ou à la re / Série d’alloca réappro.
suggestio
comma tion n
nde (A/T)

S:sur A: FIFO, CBN,


Achat
Oui Stock, annuel Oui LIFO, Point Cde
Valeurs possibles Fabricati
Non C : à la T: Non Pas de Recomplèt on
cde tournant gestion e-ment
COMP Composant NON S A Lot FIFO CBN Achat
Matière NON A CBN
MATP S lot FIFO Achat
première
Produits NON S A LOT FIFO CBN Achat
PRCH
chimiques
Autre NON A NON FIFO CBN Achat
AUPR S
produits
EMBL Emballage NON S A LOT FIFO CBN Achat
Consomma NON Aucun
CONS S A NON FIFO aucun
ble

Tableau 17: paramétrage article

76
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

 En-tête de la fiche article

Code de la catégorie article –


Regroupement d’articles de
même nature – les informations
de la catégorie sont pré- Statut de l’article – Caractère
chargées dans la fiche article bloquant dans certains
traitements

Désignation article – Saisie


Code article en saisie manuelle
obligatoire
ou automatique si un compteur
article est renseigné dans la
catégorie

Figure 29: écran en-tête article


Les onglets de paramétrage des articles sont dupliqués sur les onglets des catégories article,
du fait que cette dernière rempli automatiquement les champs article, toute fois, il est toujours
possible de les modifier.

Deux onglets sont rajoutés au niveau article :


 Onglet identification :

Cet onglet nous a permis de saisir les données d’identification de l’article :


 Clé de recherche : Critères de Tri dans les fonctions de recherche ;
 Code EAN : code barre identifiant de l’article ;
 Début et fin de vie ;
 Famille statistique.

 Onglet Fournisseurs
On a renseigné sur cette liste les fournisseurs chez qui on est susceptible de commander
l’article. Il permet de préciser certaines données articles pour un fournisseur choisi : référence
article – fournisseur, unités liées au fournisseur, etc…
Les paramètres gérés par cet onglet sont :
 Unité d’Achat ;
 Unité de conditionnement ;
 Coefficient de conversion UC-UA ;
 Contremarque .
77
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.1.5 Article site


Données de Base/ Articles/ Articles-Site
Cette fonction permet la création, la consultation et la mise à jour des informations de base
associées à un article pour un site donné.
Il s’agit ici de personnaliser les règles de gestion des stocks (gestion des emplacements,
politiques de réapprovisionnement,) de production et de valorisation pour un site donné.
La plupart des zones de cette fiche sont chargées par défaut avec les informations de la
catégorie article.
La fonction comporte 8 onglets :
 4 onglets de saisie de données (gestion de stock, de planification, de production et de
coût.
 4 onglets de consultation (des stocks, de cumuls, des données calculées et des
inventaires).
 Onglet Gestion

Cet onglet permet de préciser les différentes informations nécessaires à la gestion du stock
de l’article, telles que :
 les informations relatives à l’inventaire,
 La gestion en emplacement et la liste des emplacements et types d’emplacement
susceptibles de recueillir par défaut l’article.
 Onglet Planification

Les caractéristiques de l’onglet planification sont pré-chargées à partir de la catégorie article.


 Onglet Stock

Cet onglet présente un ensemble de cumuls de stock pour l’article sur le site interrogé :
cumuls de stock en interne et cumuls de stock confié en externe prêté ou en sous-traitance.
 Onglet Données Calculées :

Les informations de stock de sécurité, seuil de réapprovisionnement, stock maximum, lot


économique peuvent être soit saisies soit calculées par le traitement de réapprovisionnement
hors MRP.
 Onglet Coût :

Sur cet onglet, l’utilisateur précise notamment selon quel code de Frais Généraux l’article
doit être valorisé et comment doivent être mis à jour les différents coûts prévisionnels de
l’article.

78
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.1.6 La Fiche Tiers/Fournisseur


Cette fonction permet la maintenance de la table Fournisseurs et de ses tables associées:
Tiers, Adresses, Contacts et RIB. Elle autorise la création, la consultation et la mise à jour des
informations propres à un fournisseur ainsi que celles associées au tiers.
Cette fiche regroupe les onglets suivant :
 Onglet Identité :

Figure 30: écran de paramétrage fournisseur

 Onglet Adresse :

Cet onglet permet de saisir les différentes adresses du tiers. La saisie d’au moins une adresse
est obligatoire.
 Onglet Commerciale :
Cet onglet permet de gérer les paramètres suivants :
- Commande multi-ligne ;
- Relance automatique ;
- La structure tarifaire du fournisseur ;
- La réception ;
- L’impression ;
- Le transporteur.

79
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

 Onglet Gestion :
Dans cet onglet nous avons pu gérer les en-cours pour chaque type de fournisseur
 Type Fournisseur :
Le type, qui peut prendre les valeurs Normal, Prospect, Divers.
 En-cours :
La manière dont le contrôle d’encours est réalisé, est subordonnée à la valeur de l’indicateur
correspondant :
- Libre signifie qu’aucun contrôle n’est fait même si l’encours est mis à jour,
- Bloqué signifie que l’on interdit toute commande au fournisseur,
- Contrôlé signifie que le contrôle est effectivement réalisé.

 Onglet Suivi :
Cet onglet permet de saisir des notes informatives reflétant la qualité du fournisseur. Les
différentes notes sont pondérées en fonction des coefficients associés à la catégorie du
fournisseur pour obtenir une note générale.

 Onglet R.I.B :
Cet onglet permet l'enregistrement des relevés d'identité bancaire ainsi que les domiciliations
bancaires associées. Le format de saisie de ces numéros de RIB dépend du pays dans lequel la
banque est domiciliée. Ce format de saisie est associé à chaque code pays dans la table
correspondante.
  Onglet Contact :
Ce dernier onglet permet d'enregistrer les coordonnées des personnes à contacter chez le
tiers. Vous devez également désigner lequel de ces contacts est utilisé comme contact par
défaut.

80
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.2 Paramétrage module achats


4.2.1 Gestion des tarifs achats
Cette fonction permet de définir des règles de tarification fournisseurs, c’est-à-dire des règles
permettant de définir des valeurs de prix, remises et des montants annexes.

 Cadre « En-tête» : Cela signifie que ce tarif sera exploité dans


le cadre de documents faisant référence à
des tiers qui sont des tiers du même groupe
et qui ont été définis en tant que tel

Figure 31: écran paramétrage tarif est utile lorsque plusieurs règles
La Priorité
tarifaires de type Normal ou de type Groupé
sont susceptibles d’exister. On définit alors
dans quel ordre les tarifs sont recherchés.
 Onglet « Critères :

Cet onglet permet de définir les différents champs des tables en ligne dont les valeurs vont
déterminer l’application de la ligne tarifaire. On saisit ici à la fois le code de la table concernée,
puis on choisit le champ utilisé comme critère.
 Onglet « Prix » :

Cet onglet permet de définir les différents champs concernant :


 Les Prix/Quantité :
 La Conversion d’unités :
 La Conversion de devises :

4.2.2 Gestion des Demandes d’Achat :


L'objectif de cette fonction est de gérer les besoins en termes d'achat des différents services
ou sites d'une entreprise. Chaque demande d'achat peut comporter plusieurs lignes concernant
différents articles achetés qu'ils soient ou non gérés en stock.

81
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

Valeurs paramètre
Les valeurs paramètres sont des paramètres généraux se trouvant au niveau du dossier

Intitulé paramètre réalisation


Gestion des signatures :
Gestion des signatures
Ce paramètre permet d’indiquer si les demandes d’achats autorisées
doivent être signées
Nombre signataires maximum en D.A. (de 1 à 9) Le nombre maximum de
- Il permet de fixer le nombre maximum de signatures pour signataire est de 3
les demandes d’achat.
Circuit supplémentaire budget en D.A. (Non / Oui) –
Circuit supplémentaire
il permet de définir si l’on souhaite ou non gérer un deuxième autorisé
circuit de signataires en cas de dépassement budgétaire
Mise à jour pré-engagements (Non / Oui)
- Il permet d’indiquer si l’on souhaite ou non mettre à jour le
pré-engagé. Si on décide d’effectuer la mise à jour de le pré- le pré-engagement n’est
engagé, celle-ci est faite au moment de la création de la pas autorisé
demande d’achat sauf lorsque la gestion des signatures est
active.
Gestion des motifs en demande d’achat
Ces paramètres permettent de déterminer si le motif est Le motif en DA n’est
obligatoire et d’associer un motif par défaut pour les prix et pas obligatoire
remises.
Motif du prix par défaut
– Il permet de définir le motif proposé par défaut pour le prix Motif par défaut non
et les différents frais et remises lorsqu’aucun motif n’a été autorisé
associé dans les enregistrements de tarif pris en compte...

Tableau 18: paramétrage demande d'achats


Transactions de saisie
 Paramétrage/ Transaction de saisie/ Transaction de saisie/ DA
Cette fonction permet de gérer les paramétrages pour la personnalisation des écrans de saisie
de demande d’achat.
La transaction standard de saisie des demandes d’achat initialisée à l’installation du
progiciel a été retenue.
Vous trouverez en annexe le paramétrage de saisie DA.

4.2.3 Gestion des Offres d’Appel :


La fonction d’appels d’offres va permettre de gérer le flux de l’établissement des demandes
jusqu’à l’intégration des réponses dans le catalogue tarifaire.

Comme pour les demandes d’achat la transaction standard de saisie des appels d’offre
initialisée à l’installation du progiciel a été retenue.
Vous trouverez en en annexe le paramétrage de saisie AO.

82
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.2.4 Gestion des réceptions


Les objectifs sont multiples :

- Réceptionner tous les articles, stockés ou non stockés.


- Réceptionner les lignes de commandes d'achats non facturées ou déjà facturées.
- Qualifier les articles réceptionnés (A, Q, R).
- Réceptionner des articles non commandés (réception directe).
Valeurs Paramètres

Intitulé paramètre réalisation


Réception directe
Ce paramètre peut être défini par utilisateur. Il Le responsable des achats et
indique si un utilisateur est autorisé à créer une l’administrateur système sont
réception directe (Non rattachée à une les seuls à pouvoir autoriser
commande, une demande de livraison ou une cette réception
expédition inter-société).
Réception supérieure à la cde Le responsable des achats et
Ce paramètre permet de définir la possibilité de l’administrateur système sont
réceptionner une quantité supérieure à la les seuls à pouvoir autoriser
quantité commandé. cette réception
Motifs prix obligatoires
Pour CFD le prix est
Ce paramètre indique si un motif doit être saisi obligatoire
en création de commande.
Motif du prix (par défaut)
Ce paramètre sert à initialiser le motif
lorsqu’aucun prix n’a été trouvé dans les tarifs. Aucun motif de prix n’a été
Il correspondra pour les demandes d’achat au paramétré
prix standard. Pour les commandes, il sera
utilisé si un appel d’offre sélectionné ne
possède pas de motif tarif.
Motif saisie manuelle (défaut)
Ce paramètre permet de définir le motif associé Le motif de saisie est
à toute modification manuelle d’un prix ou obligatoire
d’une remise ligne. De fait, cela permet de
tracer toute modification.
Tarif par défaut coût standard
Ce paramètre permet de définir si l’on souhaite
initialiser le prix d’achat d’un article par son Cout standard autorisé
coût standard si toute autre recherche s’est
révélée infructueuse.

Tableau 19: paramétrage réception


En annexe, le paramétrage de saisie des réceptions

83
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.3 Paramétrage module vente


4.3.1 Gestion des tarifs ventes
Cette fonction permet de définir l’ensemble des conditions commerciales (prix, remises,
frais,…) applicables sur une ligne de devis, commande, livraison, facture…
Le tarif vente est paramétré de la même manière que le tarif achat, à la différence des champs
de critères qui doivent être soit des représentant soit des clients au lieu des fournisseurs, les
champs articles restent les mêmes.

4.3.2 Gestion des devis


Cette fonction permet de :
 Gérer la préparation des besoins en termes de ventes ;
 Traiter les articles stockés et non stockés ;
 Transformer les Devis en commandes ;
 Etablir des factures pro-forma.
Valeur Paramétrage
Intitulé paramètre Réalisation
Gestion des tarifs groupés
La gestion des tarifs groupés est
Ce paramètre permet de décider si l’on souhaite ou non
autorisée
gérer les tarifs groupés dans les devis et les commandes
Gestion des prix en HT et TTC
Ce paramètre permet d’indiquer si l’on souhaite gérer Le prix est géré en TTC
les deux types de prix
Modification de la devise
Ce paramètre permet de décider si on autorise ou non la La modification de la devise n’est
modification de la devise lors de la saisie des devis et pas autorisée.
des commandes
Blocage de la saisie
Ce paramètre permet de décider si l’utilisateur est
autorisé ou non à continuer sa saisie si le prix net est
inférieur au prix planché, si la marge est inférieure au Ce paramètre sera géré en interne
% marge mini ou si la quantité commandée n’est pas
comprise dans les fourchettes indiquée sur la fiche
article
Modification des prix et remise
Ce paramètre permet de décider si l’utilisateur est
Ce paramètre sera géré en interne
autorisé ou non à modifier le prix brut ainsi que les
remises et frais

Tableau 20: paramètre devis

84
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.3.3 Gestion des commandes


Les objectifs du paramétrage des commandes
 Gérer différents types de commande ;
 Gérer les avenants et les accusés de réception des commandes ;
 Prendre en compte les devis ;
 Traiter la contremarque ;
 Gérer les acomptes.
Les données obligatoires avant la saisie des commandes :
 Les articles et les clients référencés dans la base ;
 Un tarif doit exister ou le prix de base sur l’article doit être mis à jour pour la valorisation
automatique des lignes.
Le paramétrage
 Paramètres ventes spécifiques et paramètres utilisateurs ;
 Les types de commande paramétrés ;
 Une transaction de saisie.
Intitulé paramètre Réalisation
Niveau de contrôle d’en-cours
Ce paramètre permet de décider à quel niveau se fait le L’en-cours est autorisé
contrôle de l’en-cours
Gestion des clients livrés à la ligne
Ce paramètre permet de définir si l’adresse de livraison La gestion des clients livrés est
du client doit être ou non gérée au niveau de chaque ligne autorisée.
de commande
Gestion des représentants à la ligne
Ce paramètre permet de définir si les représentants La gestion des représentants est
doivent être ou non gérés au niveau de chaque ligne de autorisée.
commande
Blocage de la saisie
Ce paramètre permet de décider si l’utilisateur est
autorisé ou non à continuer sa saisie si le prix net est Le blocage de la saisie n’est pas
inférieur au prix planché, si la marge est inférieure au % autorisé.
marge mini ou si la quantité commandée n’est pas
comprise dans les fourchettes indiquée sur la fiche article
Déblocage de crédit autorisé Le déblocage est autorisé (ce
Ce paramètre permet de décider si l’utilisateur est paramètre sera modifié en
autorisé ou non à modifier l’état du crédit fonction des utilisateurs,
Modification des prix et remise
Ce paramètre permet de décider si l’utilisateur est Ce paramètre sera géré en
autorisé ou non à modifier le prix brut ainsi que les interne
remises et frais

Tableau 21: paramètre commande

85
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

Actions possibles sur la commande


 Transformation des devis en commande ;
 Traitement de la contremarque ;
 Saisie des acomptes ;
 Situation de la commande par article ;
Fonctions chaînées selon le type de commande :
 livraison / facture / pro-forma ;
 Liste des adresses de livraison du client ;
Indicateurs :
 impression, solde, livraison, facturation ;
 Calcul de la marge ;
 Solde.
Paramétrage de saisie

Figure 32: écran commande

86
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

4.3.4 Gestion allocations


Les objectifs du paramétrage des allocations
 Réserver du stock pour un client précis indépendamment de toute commande ;
 Réserver du stock pour une commande précise.
Les Fonction de l’allocation
 Réservations client ;
 Allocations automatiques ;
 Allocations par article ;
 Désallocation.
Valeurs paramètre
Intitulé paramètre réalisation
Type d’allocation
Le type d’allocation par défaut est
Ce paramètre permet de définir le type d’allocation par
global
défaut des commandes (Global / Détaillé)
4.3.5 Gestion des livraisons
Les objectifs du paramétrage des livraisons
 Livrer tous les articles, stockés ou non stockés ;
 Livrer les lignes de commandes de ventes non facturées ou déjà facturées ;
 Livrer les commandes de tous types (commandes normales, commandes ouvertes,
commandes de prêts) ;
 Livrer des articles non commandés (livraison directe).
Valeurs paramètre
Intitulé paramètre réalisation
Commande bloquée si acompte non versé
Ce paramètre permet de bloquer la livraison si les Ce paramètre n’est pas autorisé
acomptes n’ont pas été versés
Livraison des quantités en rupture
Ce paramètre permet d’effectuer des livraisons sur des Ce paramètre n’est pas autorisé
quantités en rupture

Tableau 22: paramètres livraison


En annexe l’écran de paramétrage des livraisons
Cet écran permet
 Consultation des stocks ;
 Consultation et révision des allocations ;
 Consultation des commandes ;
 Consultation des tarifs ;

87
Chapitre 4 : paramétrage des besoins du client CFD

 Adresses de livraison du client ;


 Traitement des manquants ;
 Fonctions chaînées facture / pro-forma ;
 Déclencher un workflow à la validation du bon de livraison (VALSDH) ;
 Tunnel avec le menu Options permettant d’accéder à la fonction de réception, pour créer
une réception si la livraison est de type inter-sites ;
 Définition d’un compteur pour les livraisons inter-sites uniquement ;
 Ajout d’une liste de picking, permettant dans le cas des livraisons de sous-traitance, de
sélectionner les ordres de réapprovisionnement sous-traitant issus de la fonction de
réapprovisionnement des zones de consommation.

4.3.6 Gestion des factures


La génération de factures permet :
 De facturer à partir des commandes ou des livraisons ;
 De saisir des factures directes ;
 De gérer des factures pro-forma ;
 De gérer des avoirs ;
Les fonctions
 La saisie manuelle des factures ;
 Les fonctions de générations automatiques de facture ;
 La validation des factures ;
 L’émission d’acomptes ;
Valeurs paramètre
Intitulé paramètre réalisation
Facture non validée non supprimable
Une facture non validée peut
Ce paramètre permet d’interdire la suppression d’une
être supprimée
facture non validée
Lignes à zéro interdites
Ce paramètre permet d’autoriser la saisie de factures ou Ligne à zéro est interdite
d’avoir valorisés à zéro
Blocage de la saisie
Ce paramètre permet de décider si l’utilisateur est autorisé
ou non à continuer sa saisie si le prix net est inférieur au Le blocage de la saisie est
prix planché, si la marge est inférieure au % marge mini ou autorisé
si la quantité commandée n’est pas comprise dans les
fourchettes indiquées sur la fiche article

Tableau 23: paramètres factures

88
Conclusion et perspectives

Conclusion et perspectives
Conclusion
Le présent document synthétise le travail effectué dans le cadre de mon projet de fin d'études
au cours du deuxième semestre de l'année scolaire 2014/2015. Tout au long de cette expérience,
nous avons évolué en tant que consultant fonctionnel junior SAGE ERP X3, à EDITINFO-IT,
principalement, pour le compte du client CFD Cooling, une entreprise de fabrication de
radiateurs.
Durant ce stage nous avons assisté à une formation sur le progiciel Sage ERP X3, de ce fait,
nous avons développé des compétences concernant les flux métiers gérés par le progiciel
principalement les achats, les ventes, la gestion de stocks et la production, et aussi, de
correspondre ses fonctionnalité métier a l’activité de chaque entreprise.
Au cours de notre intervention dans le projet SAGE ERP X3 avec CFD, nous avons
découvert un cadre professionnel enrichissant, notamment grâce aux contacts et collaborations
avec les dirigeants et les employés d’EDITINFO-IT, et de même avec les dirigeants de la société
cliente. Nous avons pu ainsi mettre en pratique plusieurs compétences acquises durant notre
formation à l’ENSAT et dû développer d’autres compétences nécessaires à ce métier sur divers
plans :
 Plan Humain : regroupe les compétences relationnelles et les qualités humaines, à
savoir :
- La communication pour le consultant
- L’esprit et travail d'équipe
- L’adaptabilité
- Le sens de l'écoute
 Plan Métier : regroupe les compétences fonctionnelles telles que :
- Le conseil et l’organisation
- La production et la logistique
- La gestion budgétaire
- Les achats et les ventes
- Le contrôle de gestion et la finance
 Plan Technique : regroupe les aptitudes techniques et les outils maitrisés, à savoir :
- SAGE ERP X3
- Excel/VBA
- Crystal Report (progiciel de reporting)

89
Conclusion et perspectives

Perspectives du projet

D’après le programme, le projet d'intégration SAGE ERP X3 pour CFD Colling se poursuit
jusqu’à novembre 2015. Le travail réalisé à cet instant est le paramétrage des modules finance,
négoce et production. Durant la période qui suit, les taches qui restent à réaliser avant la clôture
du projet sont l’intégration données, la formation des utilisateurs ainsi que l’assistance des
utilisateurs au démarrage.

90
Bibliographie

Bibliographie
http://www.editinfo.ma/
http://www.sage.ma/
Sage X3 Entreprise « Gestion des Achats » : SAGE France
Sage X3 Entreprise « Gestion des ventes » : SAGE France
Sage X3 Entreprise « Gestion de stocks » : SAGE France
Sage X3 Entreprise « Gestion des industries » : SAGE France
Sage X3 Entreprise « outils communs » : SAGE France

91
Annexe

Annexe

Tableau 24: liste de nomenclature (exemple)

Figure 33:emplacement

92
Annexe

Figure 34: intégration des données des sociétés sur sage X3

Figure 35:intégration des données des sociétés sur sage X3

93
Annexe

Figure 36:écran site CFD

Figure 37:écran article

94
Annexe

Figure 38:article site

95
Annexe

Figure 39:écran nomenclature nid d’abeille

Figure 40:écran client/onglet identité

96
Annexe

Figure 41:écran client/onglet gestion

Figure 42: écran tarif

Figure 43:écran famille statistique

97
Annexe

Figure 44: écrans demande d’achat

Figure 45: écran commande d’achat avec l’option picking

98
Annexe

Figure 46: écran facture client

Figure 47:Ecran fournisseur

99
Annexe

Figure 48 : écran devis

Figure 49: écran livraison

100

Vous aimerez peut-être aussi