Vous êtes sur la page 1sur 22

MOTEURS ESSENCE

CARACTÉRISTIQUES
GÉNÉRALITÉS

Elle comporte :
Généralités A : le type moteur
B : la lettre d’homologation du moteur
- Moteur quatre temps quatre cylindres placé transversalement C : l’identification de Renault
au dessus de l’essieu avant. D : l’indice moteur
- Bloc moteur en fonte non chemisé. E : l’usine de montage du moteur
- Culasse en alliage léger. F : le numéro de fabrication du moteur
- La distribution est assurée par deux arbres à cames en tête
entraînée par courroie crantée.
- Commande des soupapes par linguets à rouleaux à rattra-
Éléments constitutifs du moteur
page hydraulique.
- Injection multipoint séquentielle avec allumage statique. Moteur K
Moteur 1.4 16V 1.6 16V 2.0 16V CARTER-CYLINDRE
- Matière Fonte
K4M 700 F4R 740
Type K4J 750 K4M 701 (Bva) F4R 741 (Bva) Classe des fûts du carter cylindres
F4R 744 Attention : Il est impératif de respecter les appariements des dia-
mètres entre pistons et fûts du carter cylindres, pour cela :
MÉCANIQUE

Cylindrée (cm3) 1 390 1 598 1 998


• La position des trous «T», par rapport au plan de joint du
Alesage x course 79,5 x 70 79,5 x 80,5 82,7 x 93 carter cylindres, permet d’identifier, dans le diamètre
nominal, la classe de tolérance des fûts et, par conséquent,
Nombre de cylindre/ 4/16 4/16 4/16 les diamètres des pistons correspondants (voir tableau
de soupape d’appariement ci-dessous).
Rapport volumétrique 10:1 10:1 9,8:1
Puissance maxi 70 (95) 79 (110) 100 (140)
3 2
Kw CEE (CH DIN) à à à
1 T
au régime de (tr/min) 6 000 5 750 5 500
Couple maxi Nm CEE 127 (13,6) 148 (15,4) 190 (19,4)
(m. Kg DIN) à à à
au régime de (tr/min) 3 750 3 750 3 750

IDENTIFICATION DU MOTEUR D
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

- L’identification du moteur se fait par une plaque rivée sur le


carter cylindres.

Nota : La zone de marquage comprend :


• 1, 2, 3 donne le repérage de la classe de diamètre (A, B ou C),
• D donne la position de la classe pour chaque cylindre.

Position des trous T Repère de la classe


1 = 17 mm A
2 = 27 mm B
3 = 37 mm C

• Repérage du diamètre des pistons par rapport au


diamètre du carter cylindres

Repère Diamètre Diamètre


CARROSSERIE

pistons pistons (mm) cylindres (mm)


A BC D 79,470 (inclus) à 79,500 (inclus) à
A
79,480 (exclus) 79,510 (exclus)
79,480 (inclus) à 79,510 (inclus) à
B
79,490 (exclus) 79,520 (exclus)
79,490 (inclus) à 79,520 (inclus) à
C
79,500 (inclus ) 79,530 (inclus)

E F

page 6
MOTEURS ESSENCE

• Diamètre paliers - carter cylindres Marquage des pistons - Moteur K4J


- Les diamètres des paliers du carter cylindres sont marqués 7 6
(perçage) sur celui-ci (6) et situés au dessus du filtre à huile.

GÉNÉRALITÉS
6 1

A ou B 3
2
4 5

1 Le sens du piston ∧ côté volant moteur


2 Sert uniquement pour le fournisseur
3 La classe du piston (A - B - C)
4 Sert uniquement pour le fournisseur
• Tableau des diamètres paliers carter cylindres 5 Sert uniquement pour le fournisseur
6 Axe de symétrie du piston

MÉCANIQUE
Diamètre paliers 7 Axe du trou d’axe du piston
Position Repère 8 Déport entre le trou de l’axe (7) et l’axe de symétrie du piston
carter cylindres
des trous (6) Classe (6) est de :
(en mm)
• 0,9 mm pour le K4M
51,936 (inclus) à • 0,8 mm pour le K4J
A = 17 mm 1 ou bleu
51,942 (exclus)
51,942 (inclus) à
AXE DE PISTON
B = 27 mm 2 ou rouge
51,949 (inclus) - Serré dans la bielle et tournant dans le piston.
- Longueur (mm) ....................................................... 61,7 à 62
Nota : La zone de marquage comprend : - Diamètre extérieur (mm) ............................. 19,986 à 19,991
• A - B : donne la classe de diamètre 1 ou 2. - Diamètre intérieur (mm) ....................................... 11,6 maxi

PISTONS SEGMENTS
Mesure du piston - Épaisseur (mm) :
• Segment coup de feu ..................................................... 1,2

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
- La mesure du diamètre doit s’effectuer à la cote E = 42 mm
(K4M) et 45,7 mm (K4J). • Segment d’étanchéité..................................................... 1,5
• Segment racleur (en 3 parties) ...................................... 2,5

BIELLES
- Jeu latéral de la tête de Bielle (mm) ................. 0,31 à 0,604
E - Entraxe entre la tête et pied de Bielle (mm) ...... 128 ± 0,035
- Diamètre de la tête de Bielle (mm) ..................... 48,5 ± 0,25
- Diamètre du pied de Bielle (mm) ................ 19,945 à 19,958
Sens de montage de la bielle par rapport au piston
- Mettre le «Λ» (1) gravé sur la tête de piston en haut et mettre
l’ergot d’arrêt de coussinet (2) de la tête de bielle vers le bas
(comme indiqué sur le dessin ci-dessous).

1
Marquage des pistons - Moteur K4M

7 6

1
CARROSSERIE

3
2
4 5

8 2

page 7
MOTEURS ESSENCE

VILEBREQUIN Tableau des différentes classes de diamètre tourillons


- Nombre de paliers ............................................................... 5 Moteur Repère de la classe Diamètre
- Tourillons galetés : sur le vilebrequin tourillons (mm)
• diamètre nominal (en mm) voir tableau ci-après.
GÉNÉRALITÉS

- Manetons galetés : 47,990 inclus à


• diamètre nominal (en mm) .............................. 43,97 ± 0,01 A = D1
47,997 exclus
- Jeu latéral du vilebrequin (en mm) :
• sans usure des cales latérales...................... 0,045 à 0,252 47,997 inclus à
B = D2
• avec usure des cales latérales ................................... 0,852 K4M 48,003 exclus
- Les cales latérales se trouvent sur le palier n°3. 48,003 inclus à
C = D3
Nota : la course du vilebrequin est de : 48,010 inclus
• 40,25 mm pour le K4M
• 35 mm pour le K4J 47,990 inclus à
D = D4
47,997 exclus
Détermination de la classe des coussinets de ligne d’arbre 47,997 inclus à
vilebrequin (1ère monte) E = D5
K4J 48,003 exclus
• Marquage sur vilebrequin
48,003 inclus à
- Il existe deux marquages différents : F = D6
48,010 inclus
• repérage des diamètres tourillons vilebrequin (1) et (2) :
1er marquage (K4M uniquement) Appariement coussinet ligne d’arbre vilebrequin

Classe des diamètres tourillons


MÉCANIQUE

D1 ou D4 D2 ou D5 D3 ou D6

1 C1 = Jaune C2 = Bleu C3 = Noir


1*
1,949 à 1,955 1,946 à 1,952 1,943 à 1,949
C4 = Rouge C1 = Jaune C2 = Bleu
2*
1,953 à 1,959 1,949 à 1,955 1,946 à 1,952
Épaisseur et classe des coussinets
* Classe des diamètres palier vilebrequin carter cylindres.

CULASSE
- Hauteur de la culasse (mm) ............................................ 137
- Déformation maxi du plan de Joint (mm) ....................... 0,05
- Aucune rectification n’est autorisée par le constructeur.
2ème marquage (K4M - K4J)
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

SOUPAPES
- Diamètre de la queue (mm) :
• admission ........................................................ 5,484 ± 0,01
• échappement .................................................. 5,473 ± 0,01
- Diamètre de la tête (mm) :
• admission .......................................................... 32,7 ± 0,12
2 • échappement .................................................. 27,96 ± 0,12
• angle de portée........................................................ 90° 15’
- Longueur de la soupape (mm)
• admission ................................................................. 109,32
• échappement............................................................ 107,64

SIÈGES DES SOUPAPES


- Angle de siège (∝) ........................................................... 89°
- Largeur des portées (x) (en mm) : +1,4
• admission..................................................................1,3 0
Détail du premier (1) et du deuxième marquage (2) :
+1,3
* Côté volant moteur • échappement ............................................................1,4 0
N° des tourillons
- Diamètre extérieur D (en mm) :
1* 2 3 4 5 • admission .................................................... 33,542 ± 0,006
• échappement .............................................. 28,792 ± 0,006
CARROSSERIE

classes des
B B C C B diamètres D
A = D1
B = D2
C = D3
Classes des
E F E E E diamètres
X
D = D4
E = D5
F = D6

page 8
MOTEURS ESSENCE

GUIDES DES SOUPAPES


Position des Repères de Diamètre du Diamètre piston
- Longueur (en mm) : trous T sur le la classe sur fût (en mm) (en mm)
• admission et échappement .............................. 40,5 ± 0,15 carter cylindres le piston
- Diamètre extérieur du guide (en mm) :

GÉNÉRALITÉS
+0,068
• admission et échappement ................................... 11 +0,05 82,710 (inclus) 82,680 inclus
T = 13 mm 2 ou B à à
- Diamètre intérieur du guide (en mm) :
82,720 exclus 82,690 exclus
• admission et échappement : +0,075
• non usiné............................................................... 5 0 82,720 (inclus) 82,690 inclus
+0,018 T = 19 mm 3 ou C à à
• usiné* ................................................................. 5,5 0 82,730 (inclus) 82,700 inclus
* La cote sera réalisée guide monté dans la culasse.
Repérage du diamètre des pistons par rapport au diamètre
- Les guides d’admission et d’échappement possèdent des joint du carter cylindres
d’étanchéité de queue de soupapes et qui servent en même
temps de rondelle d’appui inférieure pour le ressort de sou-
Repère Diamètre pistons Diamètre cylindres
pape.
pistons (en mm) (en mm)
- Position des guides de soupapes d’admission et d’échappe-
ment (en mm) :
• Admission et échappement........................... A = 11 ± 0,15 82,680 inclus 82,710 inclus
2 ou B à à
82,690 exclus 82,720 exclus

82,690 inclus 82,720 inclus


3 ou C à à

MÉCANIQUE
82,700 inclus 82,730 inclus

A PISTONS
Piston SMP
• Marquage des pistons

7 2

RESSORT DE SOUPAPES (en mm) 1


- Longueur libre............................................................... 41,30

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
- Longueur sous charge :
• 19 daN........................................................................ 34,50
• 59 daN........................................................................ 24,50
- Diamètre intérieur ......................................................... 18,80 3 8
- Diamètre extérieur ............................................................. 27

Moteurs F
CARTER CYLINDRE
4
- Matière Fonte
Classe des fûts du carter cylindres
Attention : il est impératif de respecter les appariements des 6 5
diamètres entre pistons et fûts du carter cylindriques, pour
cela :
1 Le sens du piston Λ côté volant moteur
• la position des trous «T», par rapport au plan de joint du
2 La classe du piston (2-3 ou A-B)
carter cylindres, permet d’identifier la cote nominale d’ori-
3 Sert uniquement pour le fournisseur
gine du fût, et par conséquent, les diamètres des pistons
4 Sert uniquement pour le fournisseur
correspondants.
5 Axe de symétrie du piston
6 Axe du trou d’axe du piston
T 7 Déport entre le trou de l’axe (6) et l’axe de symétrie du piston
(5) de 0,8 mm
CARROSSERIE

8 Identification du piston

AXE DE PISTON
- Emmanchement de l’axe : libre dans la bielle et le piston.

BIELLES
- Jeu latéral de la tête de bielle (en mm)............. 0,22 à 0,402
- Jeu diamétral de la tête de bielle (en mm)........ 0,02 à 0,071
- Entraxe entre tête et pied de bielle (en mm)...... 144 ± 0,035
Nota : il y a des carters cylindres qui ne possèdent pas de 0
- Diamètre de la tête de bielle (en mm).................51,587 -0,019
trous d’appareillement, cela veut dire qu’ils sont équipés de
pistons de classe B ou 2.

page 9
MOTEURS ESSENCE

- Diamètre du pied de bielle (en mm) +0,02 Moteurs F


• sans bague.............................................................. 23 0
- La distribution est assurée par deux arbres à cames en tête
+0,02
• avec bague.............................................................. 21 +0,01
entraînée par courroie crantée.
GÉNÉRALITÉS

VILEBREQUIN ARBRES A CAMES


- Nombre de paliers ............................................................... 5 - Nombre de paliers ............................................................... 6
- Tourillons galetés : - Jeu longitudinal (en mm)................................... 0,08 à 0,178
• diamètre nominal (en mm) ............................ 54,795 ± 0,01 Repère sur arbres à cames
- Manetons galetés : -0,02 - Les arbres à cames s’identifient de deux façons :
• diamètre nominal (en mm)....................................... 48 0 • soit par marquage (A),
- Jeu latéral du vilebrequin (en mm)...................... 0,07 à 0,23
- Jeu diamètral du vilebrequin (en mm)............... 0,04 à 0,075 A
- Les cales latérales se trouvent sur le palier n°2.
- Jeu longitudinal (en mm)..................................... 0,07 à 0,23

CULASSE
- Hauteur de la culasse (en mm) .................................. 138,15
- Déformation du plan de Joint (en mm)........................... 0,05
- Aucune rectification n’est autorisée par le constructeur

SOUPAPES
MÉCANIQUE

- Levée des soupapes (en mm) :


• admission ................................................................. 10,009
• échappement............................................................ 10,014 - Détail du marquage (A) :
- Ressort de soupapes (en mm) : • le repère (B) sert uniquement pour le fournisseur,
• longueur libre.............................................................. 41,30 • le repère (C) sert pour l’identification des arbres à cames :
• longueur sous charge : • A = Admission
• 19 daN...................................................................... 34,50 • E = Echappement
• 59 daN...................................................................... 24,50
- Spires jointives maxi..................................................... 23,20
- Diamètre intérieur ......................................................... 18,80
- Diamètre extérieur ............................................................. 27
- Section de fil de type ovale.

Distribution
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

Moteurs K D C B

- La distribution est assurée par deux arbres à cames en tête Moteur F4R
entraînés par une courroie crantée. • soit par les bouts des arbres à cames :
• F = arbre à cames échappement,
ARBRES A CAMES • G = arbre à cames admission

- Nombre de paliers ............................................................... 6


- Jeu longitudinal (mm) .......................................... 0,01 à 0,15
- Repères sur arbres à cames
• AM = admission
• EM = échappement
- Diamètre des paliers (en mm) :

Côté volant Paliers culasse Paliers arbre à cames


moteur
1
2
+0,061 0
3 25 +0,04 25 -0,021
4
CARROSSERIE

5
+0,061 +0
6 28 +0,04 28
- -0,21

côté distrib.

JEU AU SOUPAPES
- Le Jeu est rattrapé automatiquement par des butées hydrau- F G
liques.

page 10
MOTEURS ESSENCE

Lubrification Température en °C 0 20 40 80 90

- Lubrification sous pression par pompe à huile à engrenages

GÉNÉRALITÉS
Capteur d’air CTN 5 290 2 400 1 070
entraînée via une chaîne. Type CTN à à à - -
- Capacité d’huile après vidange et échange du filtre à huile (l) : résistance en Ohms 6 490 2 600 1 270
• moteur K....................................................................... 4,15 Capteur d’eau CTN 3 060 1 315 300 210
• moteur F740/741 ............................................................ 5,3 Type CTN - à à à à
• moteur F744 ................................................................. 4,55 résistance en Ohms 4 045 1 600 370 270
- Pression d’huile (80°C) bar :
• Moteur K :
• ralenti .............................................................................. 1 INDICATIONS
DESIGNATION MARQUE/TYPE
• 3000 tr/min ...................................................................... 3 PARTICULIÈRES
• Moteur F : Calculateur SIEMENS «SIRIUS» 90 voies
• 1000 tr/min ................................................................... 1,2 Injection - Multipoint séquentielle
• 3000 tr/min ................................................................... 3,5
Allumage - Statique à quatre bobines
Moteur pas à pas MAGNETI Résistance : 53 ± 5 Ω
Refroidissement + support MARELLI à température ambiante
Intégré au boîtier papillon
- Refroidissement liquide en circuit hermétique assuré par une Résistance piste : 1200 ± 240 Ω
Résistance curseur < 1050 Ω
pompe à eau, un thermostat, un ventilateur, un radiateur et un
vase d’expansion. Potentiomètre CTS Voie PL PF

MÉCANIQUE
- Capacité (en l) : papillon
A-B 1250 Ω 1250 Ω
• moteur K......................................................................... 7,9 A-C 1245 Ω 2230 Ω
• moteur F ............................................................................ 7 B-C 2230 Ω 1245 Ω

THERMOSTAT Capteur ELECTRIFIL Connecteur intégré


magnétique Résistance : 200 à 270 Ω
- Début d’ouverture .......................................................... 89°C (PMH et vitesse OU
SIEMENS
- Fin d’ouverture............................................................. 102°C moteur)
Electrovanne Intégrée au canister
SOUPAPE DE VASE D’EXPANSION canister SAGEM Résistance : 26 ± 4 Ω à 23°C
- Couleur...................................................................... marron Injecteur Résistance : 14,5 Ω
WEBER Débit de fuite : 0,7 cm3/min.maxi
- Tarage (bar) ...................................................................... 1,2
CTN (voir tableau ci-dessus)
MOTOVENTILATEUR Capteur d’air JAEGER Résistance : 2500 Ω à 20°C
- Le groupe motoventilateur est piloté par le calculateur d’in- JAEGER CTN (voir tableau ci-dessus)

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
jection Capteur d’eau Résistance : 3500 Ω à 20°C
- Le groupe motoventilateur est commandé en petite vitesse si
Type piézo-électrique
la température d’eau dépasse 99°C et s’arrête lorsque la Capteur DELCO
remplacer le joint à chaque
température devient inférieure à 96°C. de pression ELECTRONICS
démontage
- Le groupe motoventilateur est commandé en grande vitesse
si la température d’eau dépasse 102°C et s’arrête lorsque la Capteur Type piézo-électrique
de cliquetis SAGEM Couple de serrage : 2 daN.m
température devient inférieure à 100°C.
- Le groupe motoventilateur peut être commandé en petite Voies 80 (masse) et 45
vitesse par le dispositif antipercolation et en petite ou grande (signal du calculateur)
vitesse par le CA. Sondes à oxygène Résistance de chauffage
amont BOSCH R = 9 Ω à température
ambiante
SONDE DE TEMPÉRATURE D’EAU Mélange riche = 840 ± 70 mV
Mélange pauvre = 20 ± 50 mV
- Sonde 3 voies servant pour l’injection, le groupe motoven-
tilateur et le voyant de température au tableau de bord. Résistance primaire :
Bobines 0,48 à 0,52 Ω
- Le voyant de température est commandé par le circulateur NIPPONDENSO
d’allumage Résistance secondaire :
d’in-jection si la température d’eau dépasse 118°C. 5,8 à 8,5 k Ω
BOSH 6 ± 1,5 k Ω
Bougies
RFC 50LZ2E Serrage : 2,5 à 3 daN.m
Allumage - injection Pression collecteur
admission - Au ralenti : 320 ± 40 mb
K4M 700 - 701
MOTEURS K4M ET K4J
Pression collecteur
CARROSSERIE

admission - Au ralenti : 360 ± 40 mb


Moteur K4J 750
Bte En amont En aval
Type du préca- du préca-
Véhicule de vi-
Type Indice Pot cata- Norme de d’injection talyseur talyseur
tesses Contre-pression
lytique dépollution
échappement - 1500 tr/mn 30 23
K4M 700 - 701 3000 tr/mn 108 84
JAOB JB K4M 700 ◊ C75 Multipoint 4500 tr/mn 211 153
EU 96 5500 tr/mn 321 266
JAO4 DPO K4M 701 ◊ C79 séquentielle

◊ C109 Allumage
JAOW JB K4J 750 EU 96
◊ C79 statique

page 11
MOTEURS ESSENCE

INDICATIONS INDICATIONS
DESIGNATION MARQUE/TYPE DESIGNATION MARQUE/TYPE
PARTICULIÈRES PARTICULIÈRES
En amont En aval Bobines NIPPONDENSO Résistance primaire :
du préca- du préca- d’allumage 0,48 à 0,52 Ω
GÉNÉRALITÉS

talyseur talyseur Résistance secondaire :


Contre-pression
échappement - 1500 tr/mn 20 27 5,8 à 8,5 Ω
K4J 750 3000 tr/mn 90 88 BOSCH 6 ± 1,5 k Ω
4500 tr/mn 230 198 Bougies
FR7 LDC Serrage : 2,5 à 3 daN.m
5500 tr/mn 306 269
Pression collecteur
Pompe d’alimen- BOSH - Au ralenti : 300 ± 40 mb
Débit : 60 à 80 l/h admission
tation immergée WALBRO
En amont En aval
Pression régulée du préca- du préca-
Régulateur
- Circuit avec retour : 3 ± 0,2 bar talyseur talyseur
de pression Contre-pression
Circuit sans retour : 3,5 ± 0,2 bar
échappement - 1500 tr/mn 30 23
Filtre à essence - Fixé à l’avant du réservoir 3000 tr/mn 108 84
4500 tr/mn 211 153
5500 tr/mn 321 266
MOTEUR F4R 740 - 741
BOSCH
Pompe d’alimenta-
Moteur tation immergée ou Débit relevé : 130 l/h mini.
WALBRO
Boîte Régulateur - Pression régulée
Norme de
Véhicule de de pression Circuit sans retour : 3,5 ± 0,2 bar
Type Indice Pot cata- dépollution
vitesses
lytique Electrovanne
Electrovanne «tout ou rien»
de déphaseur AISIN Résistance : 7,1 ± 0,5 Ω
MÉCANIQUE

d’arbre à cames
JC F4R 700 ◊ C79
JA1B EU 96
DPO F4R 741 ◊ C119
MOTEUR F4R 744
Température en °C -10 25 50 80 110 Moteur
(± 1°) Boîte
Norme de
Véhicule de
Capteur de tempéra- 10 450 2 120 860 Type Indice Pot cata- dépollution
vitesses
ture d’air - Type CTN à à à - - lytique
résistance en Ohms 8 525 1 880 760
Capteur de tempéra- 2 360 770 275 112 ◊ C79
JA0C JC7 F4R 744 EURO 2000
ture d’eau - Type CTN - à à à à ◊ C134
résistance en Ohms 2 140 850 290 117

Température en °C -10 25 50 80 110


INDICATIONS
DESIGNATION MARQUE/TYPE (± 1°)
PARTICULIÈRES
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

Calculateur SIEMENS «SIRIUS» 90 voies Capteur de tempéra- 10 450 2 120 860


ture d’air - Type CTN à à à - -
Injection - Multipoint séquentielle résistance en Ohms 8 525 1 880 760
Moteur pas à pas PHILIPS Résistance : 53 ± 5 Ω à 20°C
Capteur de tempéra- 2 360 770 275 112
Intégré au boîtier papillon ture d’eau - Type CTN - à à à à
Résistance piste : 1200 ± 240 Ω résistance en Ohms 2 140 850 290 117
Résistance curseur : < 1050 Ω

Potentiomètre CTS Voie PL PF


INDICATIONS
papillon DESIGNATION MARQUE/TYPE
A-B 1250 Ω 1250 Ω PARTICULIÈRES
A-C 1245 Ω 2230 Ω Calculateur SIEMENS «SIRIUS» 90 voies
B-C 2230 Ω 1245 Ω
Injection - Multipoint séquentielle
Capteur magnétique ELECTRIFIL Connecteur intégré Moteur pas à pas PHILIPS Résistance : 53 ± 5 Ω à 20°C
(PMH et vitesse OU
moteur) SIEMENS Résistance : 200 à 270 Ω
Intégré au boîtier papillon
Résistance piste : 1200 ± 240 Ω
Electrovanne Intégrée au canister Résistance curseur : < 1050 Ω
canister SAGEM Résistance : 26 ± 4 Ω à 23°C
MAGNETI- Résistance : 14,5 Ω Potentiomètre CTS Voie PL PF
Injecteur papillon
MARELLI PICO Débit de fuite : 0,7cm3/min.maxi
A-B 1250 Ω 1250 Ω
CTN (voir tableau) A-C 1245 Ω 2230 Ω
Capteur d’air JAEGER 2230 Ω 1245 Ω
Résistance : 2500 Ω à 20°C B-C

Capteur d’eau JAEGER CTN (voir tableau) Capteur magnétique ELECTRIFIL


Résistance : 3500 Ω à 20°C Connecteur intégré
CARROSSERIE

(PMH et vitesse OU Résistance : 200 à 270 Ω


Type piézo-électrique moteur) SIEMENS
Capteur DELCO Remplacer le joint à chaque
de pression ELECTRONICS Electrovanne Intégrée au canister
démontage canister SAGEM Résistance : 26 ± 4 Ω à 23°C
Capteur SAGEM Type piézo-électrique MAGNETI- Résistance : 14,5 Ω
de cliquetis Couple de serrage : 2 daN.m Injecteur
MARELLI PICO Débit de fuite : 0,7cm3/min.maxi
Voies 80 (masse) et 45 CTN (voir tableau)
(signal du calculateur) Capteur d’air JAEGER
Résistance : 2500 Ω à 20°C
Résistance de chauffage :
Sonde à oxygène BOSH
R = 9 Ω à 20°C Capteur d’eau JAEGER
CTN (voir tableau)
Mélange riche = 840 ± 70 mV Résistance : 3500 Ω à 20°C
Mélange pauvre = 20 ± 50 mV Type piézo-électrique
Capteur DELCO
Remplacer le joint à chaque
de pression ELECTRONICS
démontage

page 12
MOTEURS ESSENCE

DESIGNATION MARQUE/TYPE
INDICATIONS
PARTICULIÈRES
Couples de serrage (en daN.m)
Capteur Type piézo-électrique
SAGEM
de cliquetis Couple de serrage : 2 daN.m

GÉNÉRALITÉS
- Vis de fixation Avant de Berceau ..................................... 6,2
Résistance de chauffage : - Vis de fixation Arrière de Berceau.................................. 10,5
Sonde à oxygène BOSH R = 9 Ω à 20°C - Vis de fixation Carter inférieur.......................................... 1,4
(Amont et Aval) Mélange riche = 840 ± 70 mV - Vis de poulie de vilebrequin ........................... 2 + 135° ± 15°
Mélange pauvre = 20 ± 50 mV
- Ecrou du galet tendeur distribution :
Résistance primaire : • K ..................................................................................... 2,7
NIPPONDENSO 0,48 à 0,52 Ω • F ..................................................................................... 2,8
Résistance secondaire :
5,8 à 8,5 Ω - Vis du galet enrouleur distribution .................................... 4,5
Bobines
d’allumage Résistance primaire : - Ecrou poulie crantée d’arbres à cames :
0,52 à 0,56 Ω • K .............................................................................. 3 + 84°
SAGEM Résistance secondaire : • F .............................................................................. 3 + 90°
9 à 12,5 Ω - Vis du boîtier filtre à air..................................................... 0,9
CHAMPION - Vis du collecteur admission ................................................. 1
Bougies Serrage : 2,5 à 3 daN.m
RC 82 YCL - Vis de pompe à eau :
Pression collecteur • moteur K :
- Au ralenti : 300 ± 40 mb • M6 ................................................................................ 1,1
admission
En amont En aval
• M8 ................................................................................ 2,2
du préca- du préca- • moteur F ......................................................................... 1,7
Contre-pression talyseur talyseur - Ecrou du collecteur échappement.................................... 1,8
échappement - 1500 tr/mn 30 23 - Vis du volant moteur................................................... 5 à 5,5

MÉCANIQUE
3000 tr/mn 108 84 - Ecrou des chapeaux de bielles :
4500 tr/mn 211 153 • moteur K......................................................................... 4,3
5500 tr/mn 321 266
• moteur F .................................................................. 2 ± 40°
BOSCH - Vis des chapeaux de palier vilebrequin :
Pompe d’alimenta-
ou Débit relevé : 80 À 100 l/h mini. • moteur K ....................................................... 2,5 + 47° ± 5°
tation immergée
WALBRO
• moteur F................................................................... 6 à 6,7
Régulateur Pression régulée
- Culasse
de pression Circuit sans retour : 3,5 ± 0,2 bar
Electrovanne - Les vis sont réutilisables si la longueur sous tête ne dépasse
de déphaseur AISIN Electrovanne «tout ou rien»
Résistance : 7,1 ± 0,5 Ω pas : (en mm)
d’arbre à cames • moteur K..................................................................... 117,7
Pour fonctionnement calcu- • moteur F ..................................................................... 118,5
Capteur de pres- lateur de conditionnement - Serrage en 3 passes :
sion de fluide - d’air intégré dans le calcula-
teur d’injection

9
RÉGLAGES

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
5 10
Contrôle effectués au ralenti*
Carburant*** 1 6
Emission des poluants** (indice
Régime d’octane 4 2
(tr/mn) minimal)
CO (%) (1) CO2 (%) HC (ppm) Lambda (λ) 8 3
Sans plomb 7
750 0,5 maxi 14,5 maxi 100 maxi 0,97< λ <1,03
(IO 95)
(1) à 2 500 tr/min, le CO doit être de 0,3 maxi.
* Pour une température d’eau supérieure à 80°C et après régime stabilisé à
2500 tr/mn pendant 30 secondes environ. contrôle à effectuer après retour au
ralenti.
** Pour valeurs législatives, voir spécification selon pays.
*** Compatible IO 91 sans plomb.

- Régime maximum (en tr/mn) :


• moteur K, pour une température < 60°C .................... 5800 • moteur K ......................................................... 2 + 2 + 240°
• moteur K, pour une température > 60°C .................... 6500 • moteur F .......................................................... 2 + 2 + 165°
• moteur F, pour une température < 75°C ..................... 5900
• moteur F, pour une température > 75°C ..................... 6000
CARROSSERIE

page 13
MOTEURS ESSENCE

MÉTHODES DE RÉPARATION
GÉNÉRALITÉS

3
- Détendre la courroie de distribution en
Mise au point du dévissant l’écrou (1) (fig. Mot. 6) du galet
tendeur.
moteur - Déposer le galet enrouleur à l’aide de
l’outil (réf : 1368) ou d’une clé contre-
coudée étoile de 50 (fig. Mot. 6).
Courroie de distribution
Outil 1368
Moteurs K4M et K4J 4

DÉPOSE
- Mettre le véhicule sur un pont à deux 6
colonnes
- Débrancher la batterie
- Déposer la roue avant droite, puis 1
déposer le pare-boue fig. Mot. 3
- Déposer les bras d’essuie-glace
- Déposer les grilles d’auvent - Déposer :
- Déposer la tôle de fermeture de la boîte • le résonateur d’air,
à eau
MÉCANIQUE

• les bouchons d’étanchéité des arbres fig. Mot. 6


- Déposer les protecteurs des chapelles à cames en perçant le centre du bou-
d’amortisseurs chon à l’aide d’un tournevis, Nota : le pignon de vilebrequin n’étant
- Mettre en place l’outil du maintien du • le bouchon de pige de PMH. pas claveté, veiller à ce qu’il ne tombe
moteur (fig. Mot. 1) - Positionner les rainures des arbres à pas lors de la dépose de la courroie de
cames vers le bas (fig. Mot. 4). distribution.
- Enlever la courroie

REPOSE
Attention : • Il est impératif de dégraisser
le nez du vilebrequin, l’alésage du pignon
de distribution et les faces d’appui de la
poulie de vilebrequin afin d’éviter un
glissement entre la distribution et le
vilebrequin risquant d’entraîner la des-
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

truction du moteur.
fig. Mot. 1 • Lors d’un remplacement de courroie de
distribution, il est impératif de changer
- Déposer l’ensemble coiffe de suspen- outil 1489 fig. Mot. 4 le galet tendeur et le galet enrouleur de
sion pendulaire Moteur et limiteur de distribution.
débattement (fig. Mot. 2) : - Visser la pige PMH (outil 1489) puis • Veiller lors de la repose du galet tendeur
• désaccoupler la biellette de reprise de effectuer une rotation moteur dans le à ce que l’ergot du galet soit correctement
couple, enlever le boulon (A) et dés- sens horaire (côté distribution) afin positionné dans la rainure (A) (fig. Mot. 7).
serer le boulon (B). d’amener lentement et sans à coup le
vilebrequin en appui sur la pige (fig.
Mot. 4).
- Vérifier que la position des rainures des
arbres à cames sont à l’horizontale. (fig.
Mot. 5).

A
fig. Mot. 2 fig. Mot. 7
CARROSSERIE

- Enlever la courroie accessoires. - Reposer :


- Débrancher les connecteurs électriques • La courroie de distribution (attention à
(3) ainsi que le tuyau (4) puis enlever la respecter la méthode décrite dans le
fig. Mot. 5
vis de fixation du faisceau électrique (6) paragraphe «tension courroie de dis-
(fig. Mot. 3) tribution»).
- Déposer :
- Dégrafer : • la courroie accessoires
• la poulie de vilebrequin en bloquant le
• le faisceau électrique sur le carter su- • les bouchons d’étanchéité neufs (fig.
volant moteur à l’aide d’un tournevis,
périeur de distribution et écarter l’en- Mot. 8) :
• la tôle sur le longeron, • de l’arbre à cames d’admission (Mot.
semble. • le carter inférieur de distribution,
• les tuyaux d’essence sur le carter infé- 1487),
• le carter supérieur de distribution. • de l’arbre à cames d’échappement
rieur de distribution.
(Mot. 1488).

page 14
MOTEURS ESSENCE

Mot. 1488 Nota : la position (A) correspond à


l’index mobile au repos.
- Préserrer l’écrou du galet tendeur au
couple de 0,7 daN.m.

GÉNÉRALITÉS
- Serrer la vis de la poulie de vilebrequin
au couple de 2 daN.m puis effectuer un
angle de 135° ± 15° (vilebrequin en appui
sur la pige de PMH).
5 - Déposer l’outil Mot. 1496 et l’outil Mot.
Mot. 1487 1489.
- Effectuer deux tours vilebrequin dans le
sens horaire (côté distribution), avant la
fin des deux tours, visser la pige Mot.
fig. Mot. 10 1489 dans le carter cylindres et amener
lentement et sans à-coups le vilebre-
fig. Mot. 8 - Vérifier que le vilebrequin soit bien en quin en appui sur la pige.
- La suspension pendulaire droite ainsi appui sur la pige de PMH réf. 1489 et - Retirer la pige de PMH.
que la rainure du vilebrequin (5) soit - Déserrer d’un tour maximum l’écrou du
que la biellette de reprise de couple en
vers le haut (Fig. Mot. 10). galet tendeur tout en le maintenant à
les serrant au couple de 6,2 daN.m. - Reposer : l’aide d’une clé six pans de 6 mm.
• la courroie de distribution, - Aligner l’index mobile par rapport à
PROCÉDURE DE TENSION DE • le galet enrouleur en serrant la vis de fi- l’index fixe et serrer définitivement l’écrou
COURROIE DE DISTRIBUTION xation avec l’aide de l’outil réf. 1368 au couple de 2,7 daN.m.
(fig. Mot. 6) au couple de 4,5 daNm.
- Il existe deux procédures bien distinctes

MÉCANIQUE
- Reposer la poulie vilebrequin accessoi- 2ème procédure
pour le calage de la distribution. res en amenant la vis sans contact sur - Elle s’applique pour les remplacements
1ère procédure la poulie (Jeu vis / poulie de 2 à 3 mm). de tous les éléments qui nécessitent le
- Elle s’applique pour les remplacements Nota : La vis de poulie vilebrequin acces- desserrage d’une ou des poulies des
de tout élément se trouvant dans la soires est réutilisable si la longueur arbres à cames.
façade de distribution et qui ne néces- sous tête ne dépasse pas 49,1 mm (
• Calage de la distribution
site pas le desserage d’une ou des sinon la remplacer), ne pas huiler la vis
poulies des arbres à cames. neuve. En revanche, dans le cas de la - Positionner les rainures des arbres à
réutilisation de la vis, il faut impérative- cames, comme indiqué (fig. Mot. 12), en
• Calage de la distribution ment la huiler. serrant respectivement les deux anciens
- Positionner les rainures des arbres à écrous des pignons des arbres à cames
• Tension de la courroie
cames à l’aide de l’outil réf. 799.01 sur les goujons en bout des arbres à
(immobilisateur des pignons pour cour- - Faire dépasser l’index mobile (A) du cames.
galet tendeur de 7 à 8 mm par rapport
roie de distribution) (fig. Mot. 9)
à l’index fixe (7) à l’aide d’une clé six
pans de 6 mm (en B) (fig. Mot. 11).

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
7

A’

fig. Mot. 9
fig. Mot. 12
- Placer l’outil réf. 1496 se fixant en bout B fig. Mot. 11
des arbres à cames (fig. Mot. 13). - Placer le Mot. 1496 se fixant en bout
des arbres à cames (fig. Mot 13).
COURROIE D’ACCESSOIRES (Moteur K)
Alternateur, Direction assistée et Alternateur et Direction assistée
Conditionnement d’air

A Villebrequin A Villebrequin
B Compresseur de D B Pompe de direction assistée
CARROSSERIE

conditionnement + C Alternateur
d’air T Galet tendeur
C Alternateur Mot. 1496
D Pompe de direction
assistée C C
E Galet enrouleur + +
T Galet tendeur autom. E
T+ +
T
A +
+ A B
B + fig. Mot. 13
+ +

page 15
MOTEURS ESSENCE

- Mettre les poulies des arbres à cames • Contrôle du calage et de la tension • la grille d’auvent droite ainsi que les
en place en prévissant les écrous neufs Contrôle de la tension vis de fixation de la grille côté gauche,
(sans blocage des écrous, jeu de • la tôle de fermeture de la cloison
0,5 à 1 mm entre écrou-poulie). - Effectuer deux tours vilebrequin dans le de chauffage,
sens horaire (côté distribution), avant la
GÉNÉRALITÉS

Nota : Remplacer impérativement les • le protecteur de la chapelle d’amortis-


fin des deux tours, visser la pige Mot. seur droite,
écrous des arbres à cames. 1489 dans le carter cylindres et amener • le bouclier,
- Vérifier que le vilebrequin soit bien en lentement et sans à-coups le vilebrequin • l’optique gauche.
appui sur la pige de Point Mort Haut en appui sur la pige. - Mettre en place le support moteur Mot.
(la rainure (5) du vilebrequin vers - Retirer la pige de Point Mort Haut. 1453 avec les sangles de maintien (fig.
le haut). (fig. Mot. 10). - Vérifier que les index du galet enrouleur Mot. 14).
- Veiller à ce que l’ergot du galet tendeur sont alignés, sinon refaire la tension.
soit correctement positionné dans la Desserrer d’un tour maximum l’écrou
rainure (A) (fig. Mot. 7). du galet tendeur tout en le maintenant à
Mot. 1453
- Positionner le logo Renault gravé sur l’aide d’une clé six pans de 6 mm.
les branches des poulies des arbres à - Aligner l’index mobile par rapport à l’in-
cames verticalement vers le haut, poser dex fixe et serrer l’écrou au couple de
la courroie de distribution sur les 2,7 daN.m.
poulies des arbres à cames puis monter
Contrôle du calage
l’outil de blocage des poulies des arbres
à cames Mot. 1490 (utiliser les fixations - S’assurer de la bonne position des
du carter de distribution pour fixer le index du galet tendeur avant d’effectuer
Mot. 1490) (fig. Mot. 10). le contrôle du calage de la distribution.
- Reposer la courroie - Visser la pige Mot. 1489 dans le carter
cylindres puis positionner et maintenir
MÉCANIQUE

- Reposer le galet enrouleur en serrant


la vis de fixation à l’aide du Mot. 1368 le vilebrequin en appui sur la pige.
(au couple de 4,5 daN.m) (fig. Mot. 6). - Mettre en place (sans forcer) le Mot.
fig. Mot. 14
- Mettre la poulie d’accessoires vilebre- 1496 de calage des poulies des arbres
quin en place en prévissant la vis (sans à cames (les rainures des arbres à cames
doivent être horizontales). Si l’outil ne - Déposer :
blocage de la vis, jeu de 2 à 3 mm entre • la coiffe de suspension pendulaire mo-
vis/poulie). s’engage pas, il faut refaire le calage de
la distribution et la tension. teur et le limiteur de débattement droit
• Tension de la courroie (fig. Mot. 15).
• la biellette de reprise de couple et le
- Vérifier qu’il y a toujours un jeu de 0,5 Moteur F4R support arrière de boîte de vitesses en
à 1 mm entre écrous-poulies des arbres
à cames. (1) pour les véhicules équipés de la
DÉPOSE DE LA COURROIE BVA (fig. Mot. 16).
- Faire dépasser l’index mobile (A’) du
galet tendeur de 7 à 8 mm par rapport - Mettre le véhicule sur un pont élévateur • l’ensemble suspension pendulaire de
à l’index fixe (7) à l’aide d’une clé six à deux colonnes. la boîte de vitesses. (fig. Mot. 17 et 18).
pans de 6 mm (en B) (fig. Mot. 11). - Déposer : • la courroie accessoires
- Préserrer l’écrou du galet tendeur au • la batterie ainsi que son support, • la tôle (3) sur le longeron,
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

couple de 0,7 daN.m. • la roue avant droite ainsi que le pare- • les fixations supérieures du radiateur.
- Retirer l’outil de blocage des poulies boue,
d’arbres à cames Mot. 1490.
- Effectuer une rotation de six tours de la CALAGE DE LA DISTRIBUTION (Moteurs K4M et K4J)
face distribution par la poulie de l’arbre
à cames échappement à l’aide du Mot.
799-01. Logo RENAULT Outil Mot. 1496 en
- Desserrer d’un tour maximum l’écrou bout des arbres à
du galet tendeur tout en le maintenant à cames
l’aide d’une clé six pans de 6 mm.
- Aligner l’index mobile (A’) par rapport à
l’index fixe (7) et serrer définitivement
l’écrou au couple de 2,7 daN.m. AAC AAC
- Mettre en place l’outil de blocage Mot.
1490 des poulies des arbres à cames,
en utilisant si nécessaire le Mot. 799-01.
- Vérifier que le vilebrequin soit bien en
appui sur la pige Mot. 1489.
- Serrer la vis de la poulie de vilebrequin
accessoires au couple de 2 daN.m, Galet
puis effectuer un angle de 135° ± 15°
(vilebrequin en appui) sur la pige de
CARROSSERIE

PMH mot. 1489).


- Serrer l’écrou de la poulie d’arbre à ca- TDR
mes d’admission au couple de 3 daN.m PPE
puis effectuer un angle de 84°. eau
- Serrer l’écrou de la poulie d’arbre
à cames d’échappement au couple de
3 daN.m puis effectuer un angle de 84°. Vilebrequin en appui
- Déposer le Mot. 1496 de calage des sur la pige Mot. 1489
arbres à cames, le Mot. 1490 de bloca-
ge des poulies des arbres à cames et le
Mot. 1489 pige de Point Mort Haut. V

page 16
MOTEURS ESSENCE

- Déposer : Mot. 1488


• la poulie de vilebrequin en bloquant le
volant moteur à l’aide d’un tournevis,
• le carter inférieur de distribution en

GÉNÉRALITÉS
ayant écarté le moteur vers la droite,
côté boîte de vitesse,
• le carter supérieur de distribution,
• détendre la courroie de distribution en
dévissant l’écrou du galet tendeur,
• déposer le galet enrouleur.
Mot. 1487
Nota : Prendre soin de ne pas laisser
fig. Mot. 15 tomber le pignon de vilebrequin, celui-ci
n’ayant pas de clavette.
- Déposer la courroie.

REPOSE
fig. Mot. 20
- Lors d’un remplacement de courroie
de distribution, il est impératif de chan-
ger les galets tendeurs et enrouleur de PROCÉDURE DE TENSION DE
distribution : LA COURROIE DE DISTRIBU-
- Reposer : TION
• la courroie de distribution (attention
1 fig. Mot. 16 respecter la méthode décrite dans le - Il existe deux procédures bien distinctes
paragraphe «tension courroie de dis- par le calage de la distribution.

MÉCANIQUE
Boîte de vitesses mécanique tribution»),
• la courroie d’accessoires, 1ère procédure
• le bouchon de la pige de PMH en - La première procédure s’applique pour
mettant un point de RHODORSEAL les remplacements de tous les éléments
5661 sur le taraudage qui nécessitent le déserrage de la poulie
• les bouchons d’étanchéité neufs (fig. d’arbres à cames d’échappement et du
Mot. 20) : déphaseur d’arbres à cames d’admis-
• de l’arbre à cames admission (Mot. sion.
1487), - Lors de cette opération, il faut impé-
• de l’arbre à cames échappement (Mot. rativement remplacer :
1488), • l’écrou de la poulie d’arbre à cames
fig. Mot. 17 • la suspension pendulaire droite ainsi d’échappement
que l’ensemble biellette de reprise de • la vis du déphaseur d’arbres à cames
Transmission automatique couple en serrant au couple de 6,2 d’admission
daN.m, • le joint d’étanchéité d’arbre à cames
• le support arrière de boîte (uniquement

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
du déphaseur
sur BVA) en serrant au couple de 6,2
• le joint d’étanchéité de l’obturateur du
daN.m,
• de la suspension pendulaire avant déphaseur.
gauche de la boîte de vitesse en ser- • Méthode de desserrage de la poulie
rant au couple de : d’arbre à cames d’échappement et
• boîte de vitesses mécanique : 4,4 du déphaseur d’arbre à cames d’ad-
daN.m mission
• de la boîte de vitesses automatique :
fig. Mot. 18 6,2 daN.m - L’opération se fait à l’aide des Mot.
• la fixation de la suspension pen- 1509 et Mot. 1509-01 (fig. Mot. 21).
- Débrancher les connecteurs électriques. dulaire de la boîte de vitesse sur le Mot. 1509
- Dégrafer : longeron en serrant au couple de 2,1
• le faisceau électrique sur le carter su- daN.m.
périeur de distribution et écarter l’en-
semble, COURROIE D’ACCESSOIRES
• le tuyau d’essence sur le carter inter- (Moteur F)
médiaire de distribution.
Alternateur, Direction assistée et
- Ôter les bouchons d’étanchéité des
Conditionnement d’air
arbres à cames,
- Enlever le bouchon de pige PMH (1) D
(fig. Mot. 19). C +
+

F Mot. 1509-01
CARROSSERIE

T
+ +

E
A + B
+ +

A Vilebrequin
B Compresseur de conditionnement d’air
C Alternateur
D Pompe de direction assistée
E Pompe à eau
F Galet enrouleur
1 fig. Mot. 19 T Galet tendeur automatique fig. Mot. 21

page 17
MOTEURS ESSENCE

- Retirer le pignon denté supérieur du 2 - Positionner les rainures des arbres à


support du Mot 1509. cames horizontalement à l’aide du Mot.
- Mettre en lieu et place le pignon denté 799-01 (fig. Mot. 27).
du Mot. 1509-01 (en réutilisant les deux
GÉNÉRALITÉS

rondelles et l’écrou du Mot. 1509 (fig.


Mot. 22). 3

fig. Mot. 25

- Déposer :
• l’obturateur du déphaseur d’arbre à fig. Mot. 27
cames d’admission à l’aide d’une clé
fig. Mot. 22 six pans de 14 mm,
• l’écrou de la poulie d’arbre à cames - Vérifier que la couronne du déphaseur
d’échappement, d’arbre à cames d’admission soit bien
- Mettre en place : • la vis du déphaseur d’arbre à cames verrouillée (pas de rotation vers la gau-
MÉCANIQUE

• l’entretoise (1) du Mot. 1509-01 sur le d’admission. che ou la droite de la couronne) (fig.
goujon (2) (fig. Mot. 23). • mettre en place le joint d’étanchéité du Mot. 28).
déphaseur d’arbre à cames d’admis-
sion à l’aide du Mot. 1517 en utilisant
l’ancienne vis (2) (fig. Mot. 26).
2

2
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

1 fig. Mot. 23
fig. Mot. 28
• le Mot. 1509 comme indiqué sur le
- Placer le Mot. 1496, se fixant en bout
dessin ci-dessous (fig. Mot. 24), fig. Mot. 26 des arbres à cames (fig. Mot. 29).

Nota : Pour utiliser l’outil Mot. 1517, il est Mot. 1496


nécessaire de modifier le trou à un
diamètre de 13 mm.
• Calage de distribution
Attention : Il est impératif de dégraisser
le bout de vilebrequin (côté distribution),
l’alésage et les faces d’appui du pignon
de distribution, les faces d’appui de la
poulie accessoires ainsi que les bouts
des arbres à cames (côté distribution),
les alésages et les faces d’appui de la
poulie d’arbre à cames d’échappement
et du déphaseur d’arbre à cames d’ad-
fig. Mot. 24 mission ; ceci afin d’éviter un glissement
CARROSSERIE

entre la distribution, le vilebrequin, les fig. Mot. 29


• la vis supérieure (3) tout en posi- poulies des arbres à cames d’échappe-
tionnant l’entretoise (4) du Mot. 1509- ment et le déphaseur d’admission, ris- - Retirer l’ancien écrou de la poulie, l’an-
01 entre l’outil et le carter chapeau de quant d’entraîner la destruction du moteur. cienne vis du déphaseur et les rempla-
paliers d’arbres à came (ne pas blo- Nota : Pour faciliter le positionnement des cer par un écrou et une vis neufs (lais-
quer la vis), rainures à l’horizontal, mettre la poulie ser un jeu de 0,5 à 1 mm entre l’écrou
• l’écrou épaulé (5) du Mot. 1509-01 (fig. et le déphaseur en place, puis visser ou la vis et les poulies d’arbres à cames).
Mot. 25), l’ancien écrou de la poulie et l’ancienne - Vérifier que le vilebrequin soit bien pigé
- Serrer l’écrou épaulé (5) et la vis (3), vis du déphaseur en les serrant à 1,5 au Point Mort Haut et non dans le trou
puis immobiliser les poulies avec les daN.m MAXIMUM.Vérifier que les pistons d’équilibrage, la rainure (5) du vilebre-
pignons dentés du Mot. 1509 (fig. Mot. soient positionnés à mi-course (ceci quin doit se situer au milieu des deux
25). afin d’éviter tout conctact entre les sou- nervures (1) du carter de fermeture vile-
papes et les pistons). brequin (fig. Mot. 30 et 31).

page 18
MOTEURS ESSENCE

1 • la poulie d’accessoires de vilebrequin, - Retirer la pige PMH Mot. 1054.


en prévissant la vis (sans blocage de - Bloquer le volant moteur à l’aide d’un
la vis, jeu de 2 à 3 mm entre vis et gros tournevis, puis effectuer un angle
poulie). de 115° ± 15° de la vis de la poulie vile-
5

GÉNÉRALITÉS
Nota : • La vis de la poulie de vilebrequin brequin accessoires.
accessoires est réutilisable si la longueur - Piger le vilebrequin en se servant des
sous tête ne dépasse pas 49,1 mm repères effectués précédemment entre
(sinon la remplacer). les poulies des arbres à cames et le
• Ne pas huiler la vis neuve. En revanche, carter chapeau de paliers d’arbres à
dans le cas de la réutilisation de la vis, cames. Ces repères doivent être alignés,
il faut impérativement la huiler sur les cela permet d’être sûr que la pige soit
filets et sous la tête. bien dans le trou de pige et non dans un
trou d’équilibrage vilebrequin (fig. Mot.
• Tension de la courroie 31).
Nota : Ne pas tourner le galet tendeur - Mettre en place l’outil de blocage des
fig. Mot. 30 dans le sens inverse des aiguilles d’une poulies des arbres à cames Mot. 1509
montre. équipé du complément Mot. 1509-01
Mauvaise position - Aligner les repères (6) et (7) si néces- (fig. Mot. 35).
saire, en desserrant d’un tour maximum
l’écrou du galet tendeur tout en le main-
tenant à l’aide d’une clé six pans de 6 mm.
Puis serrer définitivement l’écrou au
couple de 2,8 daN.m (fig. Mot. 33).

MÉCANIQUE
B

6
Bonne position
7

fig. Mot. 35

- Serrer la vis neuve du déphaseur


fig. Mot. 33 d’arbre à cames d’admission au couple
de 10 daN.m.

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
- Préserrer l’écrou du galet tendeur au - Serrer l’écrou neuf de la poulie d’arbre
couple de 0,7 daN.m. à cames d’échappement au couple de 3
- Effectuer une rotation de six tours de la daN.m, puis effectuer un angle de 90°.
distribution dans le sens horaire (côté Nota : Le serrage angulaire de cet écrou
de la distribution) par la poulie d’échap- n’étant pas possible avec la clé de
pement à l’aide du Mot. 799-01. serrage angulaire, cette opération sera
fig. Mot. 31 - Aligner les repères (6) et (7) si néces- facilitée en effectuant des repères sur la
saire, en desserrant d’un tour maximum poulie et l’écrou.
l’écrou du galet tendeur tout en le
Nota : • Lors d’un remplacement de la - Déposer le Mot. 1496 de calage des
maintenant à l’aide d’une clé six pans
courroie de distribution, il est impératif arbres à cames, le Mot. 1509 de blo-
de 6 mm. Puis serrer définitivement
de changer les galets tendeur et enrou- cage des poulies des arbres à cames,
l’écrou au couple de 2,8 daN.m (fig.
leurs de distribution. et le Mot. 1054 pige de Point Mort Haut.
Mot. 33).
• Veiller à ce que l’ergot (1) du galet ten- - Serrer la vis de la poulie de vilebrequin • Contrôle du calage et de la tension
deur soit correctement positionné dans accessoires au couple de 2 daN.m pige
la rainure (2) (fig. Mot. 32). Contrôle de la tension
de Point Mort Haut toujours en place
dans le vilebrequin. - Effectuer deux tours de vilebrequin
- Effectuer un repérage (C) à l’aide d’un dans le sens horaire (côté distribution),
crayon entre les poulies des arbres et avant la fin des deux tours (c’est-
1 à cames et le carter chapeau des paliers à-dire une demi-dent avant l’alignement
d’arbres à cames (fig. Mot. 34). des repères effectués précédemment),
insérer la pige de Point Mort Haut (ceci
2 afin de se trouver entre le trou d’équili-
CARROSSERIE

brage et le trou de pigeage) puis ame-


ner la distribution à son point de calage.
- Retirer la pige de Point Mort Haut, Mot.
C 1054.
- Vérifier que les repères du galet tendeur
fig. Mot. 32 soient correctement alignés sinon
refaire la tension. Pour cela, desserrer
- Reposer : d’un tour maximum l’écrou du galet ten-
• la courroie de distribution, deur tout en le maintenant à l’aide d’une
• le galet enrouleur en serrant la vis de clé six pans de 6 mm.
fixation au couple de 4,5 daN.m. - Aligner les repères du galet tendeur
• le carter inférieur de distribution sans et serrer définitivement l’écrou au cou-
serrer les vis, fig. Mot. 34 ple de 2,8 daN.m.

page 19
MOTEURS ESSENCE

Contrôle du calage - Reposer le galet enrouleur en serrant la sion et la poulie d’échappement par
- S’assurer de la bonne position des vis de fixation au couple de 4,5 daN.m rapport au carter chapeau de paliers
repères du galet tendeur avant d’effec- - Mettre la poulie d’accessoires de vile- d’arbres à cames (fig. Mot. 34).
tuer le contrôle du calage de la distri- brequin, en prévissant la vis (sans - Déposer le Mot. 1496 de calage des
GÉNÉRALITÉS

bution. blocage de la vis, jeu de 2 à 3 mm entre arbres à cames ainsi que la pige
- Mettre en place la pige de PMH (vérifier vis et poulie). de Point Mort Haut Mot. 1054.
que les repères effectués précédem- - Procéder au serrage angulaire de
• Tension de la courroie 115° ± 15° de la vis de poulie de vile-
ment sur les poulies des arbres à cames
- Vérifier qu’il y ait toujours un jeu de 0,5 brequin, en immobilisant le volant moteur
soient alignés).
à 1 mm entre l’écrou, la vis et les pou- à l’aide d’un gros tournevis.
- Mettre en place (sans forcer) le Mot.
lies des arbres à cames.
1496 de calage des arbres à cames (les • Contrôle du calage et de la tension
rainures des arbres à cames doivent Nota : Ne pas tourner le galet tendeur
Contrôle de la tension
être horizontales et désaxées vers le dans le sens inverse des aiguilles d’une
bas). Si l’outil ne s’engage pas, il faut montre. - Effectuer deux tours de vilebrequin
reprendre la procédure de calage de dans le sens horaire (côté distribution).
- Aligner les repères (6) et (7) du galet Avant la fin des deux tours (c’est à dire
distribution et de tension. tendeur à l’aide d’une clé six pans de une demi-dent avant l’alignement des
- Reposer l’obturateur (1) (équipé de son 6 mm (fig. Mot. 33). repères effectués précédemment), insé-
joint neuf) du déphaseur en le serrant - Préserrer l’écrou du galet tendeur au rer la pige de Point Mort Haut vilebre-
au couple de 2,5 daN.m (fig. Mot. 36). couple de 0,7 daN.m. quin (ceci afin de se trouver entre le
- Effectuer une rotation de six tours de la trou d’équilibrage et le trou de pigeage),
1
distribution dans le sens horaire (côté puis amener la distribution à son point
de la distribution) par la poulie d’échap- de calage.
pement à l’aide du Mot. 799-01. - Retirer la pige de Point Mort Haut Mot.
1054.
MÉCANIQUE

Nota : Vérifier bien que l’écrou et la vis


des poulies des arbres à cames ne - Vérifier que les repères du galet ten-
viennent pas en contact avec leurs pou- deur soient correctement alignés sinon
lies respectives. Pour cela, plaquer de refaire la tension. Pour cela desserrer
temps en temps les poulies des arbres d’un tour maximum l’écrou du galet
à cames contre les arbres à cames. tendeur tout en le maintenant à l’aide
d’une clé six pans de 6 mm.
- Aligner les repères (6) et (7) si néces- - Aligner les repères du galet tendeur et
saire, en desserrant d’un tour maximum serrer définitivement l’écrou au couple
l’écrou du galet tendeur tout en le de 2,8 daN.m.
maintenant à l’aide d’une clé six pans
de 6 mm. Puis serrer définitivement Contrôle du calage
fig. Mot. 36 l’écrou au couple de 2,8 daN.m. - Sassurer de la bonne position des repè-
- Serrer la vis de la poulie de vilebrequin res du galet tendeur avant d’effectuer
2ème procèdure accessoires au couple de 2 daN.m le contrôle du calage de la distribution.
(pige de Point Mort Haut toujours en - Mettre en place la pige de PMH (vérifier
- La deuxième procédure s’applique pour place dans le vilebrequin). que les repères effectués précédem-
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

les remplacements de tout élément se - Effectuer un repérage sur la couronne ment sur les poulies des arbres à cames
trouvant dans la façade de distribution du déphaseur d’arbre à cames d’admis- soient alignés).
et qui ne nécessite pas le desserrage
de la poulie d’arbre à cames d’échap-
pement et du déphaseur d’arbre à
cames d’admission. CALAGE DE LA DISTRIBUTION (Moteur F4R)
• Calage de la distribution Outil Mot. 1496 en bout
Attention : il est impératif de dégraisser des arbres à cames
l’extrémité du vilebrequin, l’alésage du
pignon de vilebrequin et les faces
d’appui de la poulie de vilebrequin afin AAC AAC
d’éviter un glissement entre la distribu-
tion et le vilebrequin risquant d’entrainer
la destruction du moteur .
- Positionner les rainures des arbres à
cames à l’aide du Mot. 799-01 comme
indiqué sur la fig. Mot. 27. TDR
- Placer le Mot. 1496 se fixant en bout Galet
des arbres à cames (fig. Mot. 29). Rainure dans l’axe verti-
- Vérifier que le vilebrequin soit bien pigé cal du moteur au milieu
au Point Mort Haut et non dans le trou des deux nervures
d’équilibrage (la rainure (5) du vilebre-
CARROSSERIE

quin doit se situer au milieu des deux Galet


Tension de la courroie :
nervures (1) du carter de fermeture du - Pige Mot. 1496 et Mot. 1054 en place.
vilebrequin) (fig. Mot. 31). - Aligner les deux repères du galet tendeur Pige Mot. 1054 insérée
- Vérifier que la couronne du déphaseur en le tournant dans le sens des aiguilles dans le vilebrequin
d’une montre.
d’arbre à cames d’admission soit bien
verrouillée (pas de rotation vers la gau-
- Serrer l’écrou du galet tendeur (0,7 daN.m).
- Serrer la vis de la poulie de vilebrequin (2
V
che ou la droite de la couronne) (fig. daN.m).
Mot. 28). - Effectuer un repérage des poulies des arbres à
cames par rapport au couvre culasse. deux repères.
- Veiller à ce que l’ergot du galet tendeur - Déposer les outils de calage. - Serrer l’écrou du galet tendeur (2,8 daN.m).
soit correctement positionné dans la rai- - Serrer la vis de poulie de vilebrequin à 115°. - Effectuer deux tours de vilebrequin.
nure (fig. Mot. 32). - Effectuer deux tours de vilebrequin. - Vérifier l’alignement des deux repères du galet
- Reposer la courroie de distribution. - Piger le vilebrequin avec l’outil Mot. 1054. tendeur et le calage de la distribution (insérer les
- Desserrer l’écrou du galet tendeur et aligner les piges Mot. 1496 et Mot. 1054)

page 20
MOTEURS ESSENCE

- Mettre en place (sans forcer) le Mot. l’aérotherme, celui-ci contribuant au re-


1496 de calage des arbres à cames (les froidissement du moteur
rainures des arbres à cames doivent
Remplissage
être horizontales et désaxées vers le M.S. 554-01

GÉNÉRALITÉS
bas). Si l’outil ne s’engage pas, il faut - Ouvrir la vis de purge située sur le
reprendre la procédure de calage de boîtier d’eau sortie culasse.
distribution et de tension. - Remplir le circuit par l’orifice du vase
d’expansion.
• Tension de la courroie M.S. 554-06
- Fermer la vis de purge dès que le liqui-
- Pige Mot. 1496 et Mot. 1054 en place. de s’écoule en jet continu.
- Aligner les deux repères du galet ten- - Mettre en marche le moteur (2500 tr/min).
deur en le tournant dans le sens des - Ajuster le niveau à débordement pen-
aiguilles d’une montre. dant 4 minutes.
- Serrer l’écrou du galet tendeur (0,7 - Fermer le bocal.
daNm). M.S. 554-07
Purge
- Serrer la vis de la poulie de vilebrequin
(2 daN.m). - Laisser tourner le moteur pendant 20 fig. Mot. 38
- Effectuer un repérage des poulies des minutes à 2500 tr/min, jusqu’à enclen-
arbres à cames par rapport au couvre chement du ou des motoventilateurs CONTRÔLE DU TARAGE DE
culasse. (temps nécessaire au dégazage auto-
matique) LA SOUPAPE
- Déposer les outils de calage.
- Serrer la vis de la poulie de vilebrequin - Vérifier que le niveau de liquide est au - Le passage du liquide à travers la sou-
(à 115°). plus près du repère MAXI. pape du vase d’expansion nécessite le
- Effectuer deux tours vilebrequin. Attention : • Ne pas ouvrir la vis de remplacement de cette dernière.

MÉCANIQUE
- Piger le vilebrequin avec l’outil Mot. 1054. purge moteur tournant. - Adapter sur la pompe M.S. 554-07
- Desserrer l’écrou du galet tendeur • Resserer le bouchon du vase d’expan- l’outil M.S. 554-06 et placer sur celui-ci
et aligner les deux repères. sion moteur chaud. la soupape à contrôler.
- Serrer l’écrou du galet tendeur (2,8 - Monter la pression, celle-ci doit se sta-
daN.m). CONTRÔLE DE L’ÉTANCHÉITÉ biliser à la valeur de tarage de la sou-
- Effectuer deux tours vilebrequin. DU CIRCUIT pape, tolérance de contrôle 0,1 bar.
- Vérifier l’alignement des deux repères - Valeur de tarage de la soupape (bar) : 1,2
du galet tendeur et le calage de la - Remplacer la soupape de vase d’ex-
pansion par l’adaptateur M.S. 554-01
distribution (insérer les piges Mot. 1496
(fig. Mot. 38). Allumage - Injection
et Mot. 1054).
- Brancher sur celui-ci l’outil M.S. 554-07.
- Faire chauffer le moteur puis l’arrêter. PRÉSENTATION
Lubrification - Pomper pour mettre le circuit sous - Les moteurs K et F sont équipés d’une
pression. injection de type séquentiel
CONTRÔLE DE LA PRESSION - Cesser de pomper à 0,1 bar inférieur - En fonctionnement normal, l’injection
D’HUILE à la valeur de tarage de la soupape. de carburant s'effectue cylindre après

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
- La pression ne doit pas chuter, cylindre lorsque ceux-ci sont en début
- Déposer le manocontact d’huile. sinon rechercher la fuite. de phase d’admission.
- Brancher le manomètre (F) Mot. 836.05 - Dévisser progressivement le raccord - Pour cela, il est nécessaire :
à la place du manocontact avec le de l’outil M.S. 554-07 pour décompres- • que chaque injecteur soit commandé
raccord (B) (fig. Mot. 37). ser le circuit de refroidissement, puis indépendamment par le calculateur
déposer l’outil M.S. 554-01 et reposer la (injecteur n° 1 côté volant moteur),
soupape de vase d’expansion munie • que le calculateur sache quel cylindre
d’un joint neuf.
est en phase d’admission.

A CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT
Boîte de vitesses mécanique Boîte de vitesses automatique
B
4 4
C E 10
F
D 7
1
G 8
8
5
6 10 6 10
1 9
9
fig. Mot. 37 3 11 3

- Faire tourner le moteur et attendre que


CARROSSERIE

la température de fonctionnement soit


d’environ 80°C avant d’effectuer le con- 2 2
trôle.
- Pression d’huile (moteur F/K) (bar) :
• ralenti ..................................... 1,2 / 1
• 3 000 tr/min ............................. 3,5 / 3 1 Moteur 7 Ajutage Ø 8 mm
2 Radiateur 8 Pompe à eau
3 Bocal «chaud» avec dégazage 9 Thermostat
Refroidissement après thermostat 10 Purgeur
4 Aérotherme 11 échangeur de température d’huile
REMPLISSAGE ET PURGE 5 Support thermostat transmission automatique
- Il n’y a pas de robinet d’aérotherme. 6 Ajutage Ø 3 mm
- La circulation se fait en continu dans - La valeur de tarage de la soupape du vase d’expansion est de 1,2 bar (couleur marron).

page 21
MOTEURS ESSENCE

- Pour connaître le cylindre en phase d’ad- Circuit d’alimentation en


mission, le calculateur utilise un capteur carburant
unique, le capteur de PMH (et de vites-
se moteur) qui peut indiquer : MOTEUR K
GÉNÉRALITÉS

• cylindres 1 et 4 au Point Mort Haut,


• cylindres 2 et 3 au Point Mort Haut. - Selon la version du véhicule, le régula-
- Pour déterminer sur lequel des deux teur est positionné dans le compartiment
cylindres il doit injecter, le calculateur moteur en bout de rampe d’injecton ou
utilise deux stratégies : dans le réservoir à carburant, sur
• il mémorise à chaque arrêt du moteur l’ensemble jauge/pompe, dans ce cas,
quel injecteur il pilote. A chaque redé- l’extrémité de la rampe, le raccord de
marrage, il repartira sur ce cylindre de retour réservoir et le support de
référence. régulateur sont bouchés.
• si le cylindre est incorrect, le calcula-
teur effectue un test logiciel MOTEUR F
- Lorsque l’on coupe le contact, la com- - Le circuit d’alimentation en essence du fig. Mot. 40
mande du moteur pas à pas de régu- moteur est un circuit sans canalisation
lation de ralenti est maintenue pendant de retour au réservoir. - Les véhicules équipés de circuits de
une durée minimale de 10 secondes, - Le circuit est composé : carburant sans retour (régulateur sur
afin d’effectuer un apprentissage systé- • d’une rampe (1) sans raccord de ca- l’ensemble jauge/ pompe) fonctionnent
matique de la «Butée Basse». Cette nalisation de retour et sans régulateur avec une pression de carburant cons-
période est appelée «recalage». de pression d’alimentation, tante.
- Le diagnostic du système de gestion • d’une canalisation (2) unique venant Nota : Quelques secondes peuvent être
moteur demande l’utilisation de l’outil du réservoir, nécessaires pour relever une pression
MÉCANIQUE

diagnostic NXR. • d’un ensemble (3) pompe/jauge d’ali- correcte dans la rampe d’injection.
Remplacement d’un calculateur mentation équipé du régulateur (4) de
d’injection pression, CONTRÔLE DU DÉBIT DE
- Les calculateurs d’injection sont livrés • d’un filtre essence (5) placé sous le POMPE D’ALIMENTATION
non codés, mais doivent en apprendre véhicule,
• d’un réservoir de réaspiration des ESSENCE
un.
- Dans le cadre du remplacement du cal- vapeurs d’essence (6) (fig. Mot. 39). Véhicules sans retour de carburant au
culateur, il faudra lui apprendre le code Attention : Le régulateur de pression n’est réservoir
du véhicule pour contrôler que la fonc- pas démontable. Son remplacement - Débrancher le conduit (G) de carburant
tion anti-démarrage est bien opération- nécessite le remplacement de l’ensem- au réservoir (fig. Mot. 41).
nelle. ble pompe/juge à carburant. - Placer un tuyau afin de faire débiter la
- Pour cela, il suffit de mettre le contact pompe dans une éprouvette graduée
quelques secondes sans démarrer puis CONTRÔLE DE PRESSION DE de contrôle.
le couper. Contact coupé, la fonction POMPE D’ALIMENTATION
anti-démarrage est assurée au bout de
ESSENCE
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

10 secondes environ. Le voyant anti-


démarrage rouge clignote. - Débrancher le conduit d’arrivée d’es-
sence et y placer le raccord en «T»
Fonction anti-démarrage
équipé du manomètre de contrôle Mot.
- Le véhicule est équipé d’un système 1311-01 avec l’embout correspondant
anti-démarrage commandé par un sys- (fig. Mot. 40).
tème de reconnaissance de clés à code - Démarrer le moteur afin de faire tourner G
évolutif aléatoire. la pompe à carburant.
Attention : • Avec ce système anti- - Relever la pression d’essence sur le
démarrage, le calculateur conserve son manomètre.
code anti-démarrage à vie. De plus, ce - Pression lue (bar) :
système ne dispose pas de code de • véhicules avec retour ................ 3 ± 2 fig. Mot. 41
dépannage. • véhicules sans retour .......... 3,5 ± 0,2
• Par conséquent, il est interdit de réaliser - Pour les véhicules avec retour de car- Véhicules avec retour de carburant au
des essais avec des calculateurs em- burant (régulateur placé sur la rampe), réservoir
pruntés au magasin ou sur un autre en appliquant une dépression avec une
- Débrancher le conduit de retour de car-
véhicule qui doivent ensuite être resti- pompe à vide sur le régulateur, on
burant (2) situé sur la rampe d’injection
tués, ceux-ci ne peuvent plus être remarque une chute de pression de
et le positionner afin de le faire débiter
décodés. carburant.
dans une éprouvette graduée (fig. Mot.
Bobines d’allumage 42).
- Les bobines d’allumage sont au nombre Schéma fonctionnel du circuit
de quatre et sont fixées directement d’essence 2 1
CARROSSERIE

sur la bougie par l’intermédiaire de vis


sur le couvre-culasse.
- Les bobines sont alimentées en série
deux par deux par les voies 1 et 32 du
calculateur d’injection :
• voie 1 pour les cylindres 2 et 3
• voie 32 pour les cylindres 1 et 4

4 3 5 6 fig. Mot. 39

page 22
MOTEURS ESSENCE

- Pour ce faire, on met en relation, par La pression varie-t’elle ?


l’intermédiaire d’une canalisation, le OUI L’électrovanne est défectueuse,
canister et le collecteur d’admission. changer l’ensemble canister élec-
Sur le canister est implantée une élec- trovanne.

GÉNÉRALITÉS
trovanne qui autorise la purge de celui- NON Vous êtes en présence d’un
ci. problème électrique, vérifier
- Le principe de l’électrovanne est d’offrir le circuit.
une section de passage variable (fonc-
tion du signal RCO émis par le calcu- NON En condition de purge (voir con-
lateur d’injection). ditions de purge), on doit cons-
- La variation de la section de passage tater une augmentation de la dé-
des vapeurs d’essence dans l’électro- pression (en même temps on
vanne résulte de l’équilibre entre le constate une augmentation de la
champ magnétique créé par l’alimenta- valeur du paramètre sur l’outil de
tion du bobinage et l’effort du ressort de diagnostic NXR).
2 rappel assurant la fermeture de l’élec-
fig. Mot. 42 trovanne. Schéma fonctionnel
- Faire tourner la pompe à l’aide des ou- CONDITION DE PURGE DU
tils de diagnostic ou en shuntant le re- 1
lais de pompe à carburant (Bornes 3 et 5). CANISTER
- Relever le débit de la pompe : - L’électrovanne de la purge de canister A
• moteur K : 60 à 80 l/h est commandée par la voie 4 du calcu-
• moteur F4R740/741 : 130 l/h lateur lorsque : M
• moteur F4R744 : 80 à 100 l/h

MÉCANIQUE
• la température d’eau est supérieure
à 55°C, 2
Pompe / Jauge à carburant • la température d’air est supérieure à
10°C, 3
B 4
DÉPOSE • le moteur n’est pas au régime de
- La dépose de l’ensemble pompe/jauge ralenti,
1 : Collecteur d’admission - 2 : Electrovanne
ne nécessite pas de dépose de réser- • un seuil de charge donné est atteint, de purge canister intégrée - 3 Canister (avec
voir. Il est accessible par l’intermédiaire • la position du potentiomètre papillon électrovanne) - 4 : Réservoir - M : Mise à l’air
d’une trappe située dans le véhicule. n’est pas en pied levé. libre fig. Mot. 43
- Pour cela : • II est possible de visualiser le rapport
• débrancher la batterie, cyclique d’ouverture de l’électrovanne
• retirer l’obturateur de trappe sous la de purge canister avec l’outil de dia- CONTRÔLE DE LA LIAISON
barquette arrière, gnostic NXR en consultant le para- RÉSERVOIR CANISTER
• débrancher le connecteur. mètre “RCO électrovanne purge ca-
nister”. - On pourra contrôler cette liaison en :
- Déposer l’écrou de fixation à l’aide de
l’outil Mot. 1397 (débloquer l’écrou, - L’électrovanne est fermée pour une • levant la roue arrière droite à l’aide

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
enlever l’outil, dévisser l’écrou à la main valeur inférieure à : d’un cric,
puis le retirer), • moteurs K : 0,7 % • enlevant le bouchon de réservoir ,
• Extraire délicatement l’ensemble pompe/ • moteurs F : 1,5 % • branchant une pompe à vide sur le
jauge contenant le régulateur de pres- tuyau (B).
sion d’essence. CONTRÔLE DU FONCTIONN- - Le système est correct si l’on ne par-
vient pas à maintenir une dépression
Nota : Revisser, dès que possible, EMENT DE LA PURGE sur le tuyau.
l’écrou sur le réservoir, même sans l’en-
semble pompe/jauge pour éviter toute
CANISTER
déformation. Ne pas laisser s’écouler - Un dysfonctionnement du système peut
plus d’un quart d’heure entre la dépose créer un ralenti instable ou un calage Culasse
et la repose de l’écrou. moteur.
- Contrôler l’état des canalisations jus-
REPOSE qu’au réservoir. Moteur K
- Vérifier :
Nota : Remplacer impérativement le joint DÉPOSE
• au ralenti,
torique d’étanchéité.
• en bouchant, sur le canister, le circuit - Mettre le véhicule sur un pont à deux
- Poser l’ensemble pompe/jauge à car- (B) venant du réservoir, colonnes.
burant dans le réservoir et serrer les • en branchant un manomètre (- 3 / + 3 - Débrancher la batterie située sous le
écrous de fixation. bar) (Mot. 1311-01) sur la sortie de siège passager.
- Rebrancher le connecteur électrique. mise à l’air libre du canister (M) (fig. - Déposer la protection sous le moteur,
Mot. 43), côté gauche.
Réaspiration des vapeurs qu’il n’y ait pas de dépression (de la - Vidanger le circuit de refroidissement
d’essence même façon, la valeur de commande
CARROSSERIE

par la durit inférieure du radiateur.


lue par l’outil de diagnostic en paramè- - Déposer :
PRINCIPE DE FONCTIONNE- tre : «RCO électrovanne purge canister». • la courroie de distribution (voir chapitre
MENT reste minimale X ≤ 0,7 %). «Mise Au Point Moteur»),
Y a t’il une dépression ? • les deux fixations des canalisations
- La mise à l’air libre du réservoir se fait de direction assistée sur le berceau
par l’absorbeur des vapeurs d’essence OUI Contact coupé, appliquer à l’aide côté droit,
(canister). d’une pompe à vide une dépres- • déclipser le bocal DA sur son support
- Les vapeurs d’essence sont retenues sion de 500 mbar sur l’électro-
au passage par le charbon actif con- et l’écarter.
vanne en (A). Celle-ci ne doit pas - Mettre en place les deux outils Mot.
tenu dans l’absorbeur (canister). varier de plus de 10 mbar en 30
- Les vapeurs d’essence contenues dans 1159 comme indiqué (fig. Mot. 44).
secondes.
le canister sont éliminées et brûlées par
le moteur.

page 23
MOTEURS ESSENCE

• le boîtier papillon, du piston de la butée, plonger celle-ci


• le connecteur électrique de la sonde dans un récipient plein de gazole puis
à oxygène, les remonter (fig. Mot. 47).
• la patte de levage moteur,
GÉNÉRALITÉS

• le répartiteur d’air, A
• les bobines,
• le décanteur d’huile,
• la patte de levage côté volant moteur,
• les vis du couvre-culasse puis le dé-
coller verticalement en tapant sur Ies
Mot. 1159 oreilles (1) en utilisant un jet en bronze
et faire levier à l’aide d’un tournevis en
(2) (fig. Mot. 46),

2
1
fig. Mot. 47

2 - Placer les pistons à mi-course afin


d’éviter tout contact avec les soupapes
lors du remontage des arbres à cames.
MÉCANIQUE

- Mettre en place le joint de culasse puis


la culasse.
1
MÉTHODE DE SERRAGE CULASSE
Mot. 1159 fig. Mot. 44
fig. Mot. 46 - Les vis sont réutilisables si la longueur
sous tête ne dépasse pas 117,7 mm
- Déposer : Attention : Protéger le tournevis pour (sinon remplacer toutes les vis).
• le câble d’accélérateur éviter d’abîmer les surfaces en aluminium.
• le protecteur de la rampe d’injection Rappel : Afin d’obtenir un serrage correct
• les poulies des arbres à cames • les arbres à cames ainsi que les linguets, des vis, retirer avec une seringue l’huile
à l’aide de l’outil Mot. 1490 (utiliser • les durites sur le boîtier d’eau sortie pouvant se trouver dans les trous de
les fixations du carter de distribution de culasse ainsi que le connecteur de fixation de la culasse.
pour fixer le Mot. 1490) (fig. Mot. 45). la sonde de température d’eau, - Ne pas huiler des vis neuves. En
• les fixations du support de faisceau revanche, dans le cas de la réutilisation
électrique, des vis, il faut impérativement les huiler.
• les vis de culasse, - Serrage de toutes les vis à 2 daN.m
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

• la culasse. dans l’ordre préconisé (fig. Mot. 48).


CONTRÔLE 9 10 5 6 1 2 4 3 8 7

Mot. 1490 NETTOYAGE


- Il est très important de ne pas gratter
les plans de joints des pièces en
aluminium.
- Employer le produit décapjoint pour dis-
soudre la partie du joint restant collée.
- Appliquer le produit sur la partie à
nettoyer, attendre environ 10 minutes,
puis enlever-le à l’aide d’une spatule en
fig. Mot. 45 bois.

- Déposer les tuyaux d’alimentation VÉRIFICATION DU PLAN DE JOINT


et de retour carburant (si équipé) à l’aide
de l’outil Mot. 1311-06 et les écarter. - Vérifier avec une règle et un jeu de
cales s’il y a déformation du plan de fig. Mot. 48
- Débrancher :
• les connecteurs électriques des bobines joint. - Contrôler que toutes les vis soient bien
et des injecteurs, - Déformation maximale : 0,05 mm. serrées à 2 daN.m puis effectuer un ser-
• le tuyau de dépression du servofrein - Aucune réctification de la culasse n’est rage angulaire (vis par vis) de 240° ± 6°.
(côté collecteur), autorisée par le constructeur - Pas de resserrage des vis de culasse
CARROSSERIE

• le connecteur électrique du préssostat - Eprouver la culasse pour détecter une après l’application de cette procédure.
sur la canalisation de direction assis- fissure éventuelle.
tée. REPOSE (suite)
- Déposer : REPOSE
- Reposer :
• le boîtier filtre à air, Attention : • Lors d’un démontage- • les linguets,
• l’insonorisant ainsi que la tôle côté remontage de culasse, il est impératif • les arbres à cames en huilant les paliers.
tablier, de réamorcer les butées hydrauliques
• les fixations du pot catalytique, le car celles-ci risquent de se vider après Attention : Ne pas mettre d’huile sur le
dégager du collecteur d’échappement un temps trop prolongé. plan de joint du couvre-culasse.
et l’attacher à la ligne d’échappement, • Pour vérifier s’il faut les réamorcer,
• la béquille sur le collecteur d’échap- appuyer sur le haut de la butée en (A)
pement, avec le pouce, s’il y a un enfoncement

page 24
MOTEURS ESSENCE

Nota : Les arbres à cames s’identifient 8 4 1 7


par un marquage (A) (fig. Mot. 49). 24
19
20
A 18 11
23

GÉNÉRALITÉS
10 12
17 4
5 3
3
9 1
2 13
2
6
8
fig. Mot. 49 7 21 6

16 14 5
- Détail du marquage (fig. Mot. 50) :
15 A
• les repères (B) et (C) servent unique-
ment pour le fournisseur, 22
• le repère (D) sert pour l’identification fig. Mot. 53 fig. Mot. 55
des arbres à cames :
AM = Admission
EM = échappement Méthode de serrage

Montage Ordre de serrage Ordre de déserrage Couple de serrage


des vis des vis (en daN.m)
Opération n°1 22-23-20-13 - 0,8

MÉCANIQUE
1 à 12

B C D Opération n°2 14 à 19 - 1,2


fig. Mot. 50 21 et 24
Opération n°3 - 22-23-20-13 -
- Positionner les rainures des arbres à
cames comme indiqué (fig. Mot. 51). Opération n°4 22-23-20-13 - 1,2

- Vérifier : • le répartiteur d’admission (équipé de


• que l’écran thermique d’échappement joints neufs) en le serrant au couple
est bien pris entre la sonde à oxygène de 0,9 daN.m et dans l’ordre pré-
et le collecteur (ceci afin d’éviter un conisé (fig. Mot. 56),
effet de cheminée qui risquerait de
5 2 1 3 4
détruire la connectique de la sonde
amont),

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
• l’alignement (A) entre le répartiteur
inférieur d’admission et la culasse
(côté distribution) en s’assurant que
les languettes (B) soient bien en con-
tact avec celles du couvre culasse (fig. 6
Mot. 54).

fig. Mot. 51 B

Nota : Les plans de joint doivent être


propres, secs et non gras (éviter les
traces de doigts).
- Appliquer à l’aide d’un rouleau (à crépi)
de la Loctite 518 sur le plan de joint du A fig. Mot. 56
7
couvre-culasse jusqu’à ce que celui-ci
soit rougeâtre (fig. Mot. 52). • le boîtier Papillon en serrant les vis (A)
au couple de 1,3 daN.m (fig. Mot. 56),
A • le boîtier de filtre à air en serrant les
vis au couple de 0,9 daN.m,
• les joints d’étanchéité des arbres à
cames en utilisant le Mot. 1491 (utiliser
fig. Mot. 54 les anciens écrous (B)) (fig. Mot. 57).
- Reposer :
CARROSSERIE

- Le serrage du répartiteur inférieur • la courroie de distribution (voir chapitre


d’admission s’effectue au couple de 2,1 mise au point moteur)
daN.m. • la courroie d’accessoires
- Appliquer à l’aide d’un rouleau à crépi • les bouchons d’étanchéité neufs : (fig.
de la Loctite 518 sur le plan de joint du Mot. 20) :
décanteur d’huile jusqu’à ce que celui- • arbres à cames admissions (Mot.
ci soit rougeâtre. 1487)
fig. Mot. 52 - Reposer le décanteur d’huile et le serrer • arbres à cames échappement (Mot.
au couple de 1,3 daN.m dans l’ordre 1488)
- Reposer le couvre-culasse en le serrant préconisé (fig. Mot. 55). - Procéder à la repose des autres élé-
au couple (fig. Mot. 53). - Reposer : ments en sens inverse de la dépose
• les bobines en les serrant au couple - Effectuer le plein et la purge du circuit
de 1,3 daN.m, de refroidissement.

page 25
MOTEURS ESSENCE

Attention : Protéger le tournevis afin d’évi- - Serrage de toutes les vis à 2 daN.m
ter d’abîmer les surfaces en aluminium. dans l’ordre préconisé ci-dessous (fig.
• les arbres à cames ainsi que les linguets, Mot. 58).
• les durites sur le boîtier d’eau sortie
GÉNÉRALITÉS

culasse ainsi que le connecteur de 9


Mot. 1491 la sonde de température d’eau,
5 10
• les fixations du support faisceau élec-
trique, 1 6
• les vis de culasse, 4 2
• la culasse.
8 3
7
CONTRÔLE
B
fig. Mot. 57 NETTOYAGE
- Il est très important de ne pas gratter
Moteur F les plans de joints des pièces en alu-
fig. Mot. 58
minium.
DÉPOSE - Employer le produit décapjoint afin
de dissoudre la partie du joint restant - Contrôler que toutes les vis soient bien
- Mettre le véhicule sur un pont élévateur collée. serrées à 2 daN.m puis effectuer un
à deux colonnes. - Appliquer le produit sur la partie à net- serrage angulaire (vis par vis) de 165° ±
- Débrancher la batterie. toyer, attendre 10 minutes puis l’enlever 6°.
- Vidanger le circuit de refroidissement. - Ne pas resserer les vis de culasse
MÉCANIQUE

à l’aide d’une spatule en bois.


- Déposer : - Nous attirons votre attention sur le soin après l’application de cette procédure.
• la protection sans moteur qu’il convient d’apporter à cette opéra-
• la courroie de distribution (voir chapitre tion ci-dessus, afin d’éviter que des corps REPOSE (suite)
«Mise Au Point Moteur») étrangers ne soient introduits dans les - Reposer :
• les deux canalisations de DA sur le canalisations d’huile (canalisations • les linguets,
berceau côté droit situées dans le carter-cylindre et dans • les arbres à cames en huilant les
- Mettre en place les deux outils Mot. la culasse). paliers.
1159 (fig. Mot. 36)
- Mettre une cale entre la boîte de vitesse Attention : Ne pas mettre d’huile sur le
VÉRIFICATION DU PLAN DE JOINT
et le berceau. plan de joint du couvre culasse.
- Déposer : - Vérifier qu’il n’y ai pas de déformation - Les arbres à cames s’identifient par les
• le câble d’accélérateur du plan de joint. fixations des poulies (fig. Mot 59).
• le bocal de direction assistée de son - Déformation maximale : 0,05 mm
support et l’écarter - Aucune rectification de la culasse n’est
• le protecteur de la rampe d’injection autorisée par le constructeur
- Eprouver la culasse afin de détecter une
ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

• le tuyau d’alimentation carburant sur


la rampe d’injection et l’écarter fissure éventuelle
• le boîtier d’air
REPOSE
Nota : • Décaler le boîtier de filtre à air
sur la droite afin de le faire sortir - Lors d’un démontage-remontage de cu-
• Le boîtier de filtre à air peut passer lasse , veuiller respecter les points sui-
entre la baie de pare-brise, le moteur vants :
et le servofrein. • il est impératif de réamorcer les butées
- Débrancher les connecteurs électriques hydrauliques car celles-ci risquent de
des bobines et des injecteurs se vider après un temps trop prolongé.
- Débrancher le tuyau de dépression du • Pour vérifier s’il faut les réamorcer,
servofrein sur le collecteur d’admission. appuyer sur le haut de la butée en (A)
avec le pouce, s’il y a un enfoncement F G
Nota : Faire attention à la sortie de du piston de la butée, plongez celle-ci
dépression allant du collecteur d’admis- fig. Mot. 59
dans un récipient plein de gazole puis
sion au servofrein, la casse de cette les remonter (fig. Mot. 47).
sortie entrainerait le remplacement du - Détail des fixations des poulies :
- Placer les pistons à mi-course afin d’évi- F arbre à cames d’échappement,
collecteur. ter tout contact avec les soupapes lors G arbre à came d’admission.
- Déposer : du remontage des arbres à cames. - Vérifier :
• les fixations du pot catalytique, le - Mettre en place le joint de culasse • que l’écran thermique d’échappement
dégager du collecteur d’échappement - Poser la culasse soit bien pris entre la sonde à oxygène
et l’attacher à la ligne d’échappement. et le collecteur (ceci afin d’éviter un
• le boîtier papillon, MÉTHODE DE SERRAGE CULASSE
CARROSSERIE

effet de cheminée qui risquerait de


• le connecteur électrique de la sonde à détruire la connectique de la sonde
- Les vis sont réutilisables si la longueur
oxygène du pot catalytique, amont),
sous tête ne dépasse pas 118,5 mm
• la patte de levage moteur, • l’alignement (A) entre le répartiteur
(sinon remplacer toutes les vis).
• le répartiteur d’air, inférieur d’admission et la culasse
• les bobines, Rappel : Afin d’obtenir un serrage cor-
rect des vis, retirer avec une seringue (côté distribution) en s’assurant que
• le décanteur d’huile, les languettes (B) soient bien en con-
• la patte de levage côté volant moteur, l’huile pouvant se trouver dans les trous
de fixation de la culasse. tact avec celles du couvre culasse (fig.
• les vis du couvre culasse, puis le dé- Mot. 54).
coller verticalement en tapant sur les - Ne pas huiler des vis neuves. En - Le serrage du répartiteur inférieur
oreilles (1) en utilisant un jet en bronze revanche, dans le cas de la réutilisation d’admission s’effectue au couple de 2,1
et faire levier à l’aide d’un tournevis en des vis, il faut impérativement les huiler. daN.m.
(2) (voir fig. Mot. 46),

page 26
MOTEURS ESSENCE

- Positionner les rainures des arbres Nota : Les plans de joint doivent être - Remplacer les joints d’étanchéité des
à cames comme indiqué sur le dessin propres, secs et non gras (éviter les arbres à cames (fig. Mot. 64 et 65) :
ci-dessous (fig Mot. 60). traces de doigts). • mise en place du joint d’étanchéité
- Appliquer à l’aide d’un rouleau à crépi d’arbre à cames d’échappement à

GÉNÉRALITÉS
de la Loctite 518 sur le plan de joint du l’aide de l’outil Mot. 1512 en utilisant
décanteur d’huile jusqu’à ce que celui- l’ancien écrou (1),
ci soit rougeâtre. • mise en place du joint d’étanchéité du
- Reposer le décanteur d’huile et le serrer déphaseur d’arbre à cames, admission
au couple de 1,3 daN.m dans l’ordre à l’aide de l’outil Mot. 1517 en utilisant
préconisé (fig. Mot. 62). l’ancien écrou (2).

3 1
8
2
6
4
5 1
7

fig. Mot. 60

Nota : Les plans de joint doivent être


propres, secs et non gras (éviter les
traces de doigts). fig. Mot. 62

MÉCANIQUE
- Appliquer à l’aide d’un rouleau à crépi
de la Loctite 518 sur le plan de joint du - Reposer :
couvre-culasse jusqu’à ce que celui-ci • les bobines en les serrant au couple fig. Mot. 64
soit rougeâtre (fig Mot. 52). de 1,3 daN.m,
- Reposer le couvre-culasse en le serrant • le répartiteur d’admission (équipé de 2
au couple. joints neufs) en le serrant au couple
de 0,9 daN.m et dans l’ordre préconisé
Méthode de serrage (fig. Mot. 61)
(fig. Mot. 63),
• le boîtier Papillon en serrant les vis (A)
24 au couple de 1,3 daN.m,
19
20 • le boîtier de filtre à air en serrant les
18 11 vis au couple de 0,9 daN.m.
23 12
10
17 4
5 5
3

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE
9 1 6 2
2 13
1
6
8
3
7 21
14 7 4
16
fig. Mot. 65
15
22 A Nota : Pour utiliser l’outil Mot. 1517, il est
nécessaire de modifier le trou à un dia-
fig. Mot. 61 fig. Mot. 63 mètre de 13 mm.
- Reposer :
Montage Ordre de serrage Ordre de déserrage Couple de serrage • la courroie de distribution (voir para-
des vis des vis (en daN.m) graphe «Mise Au Point Moteur»)
• la courroie d’accessoires.
Opération n°1 22-23-20-13 - 0,8 • les bouchons d’étanchéité (fig. Mot.
20) :
1 à 12 • arbres à cames d’admission (Mot.
Opération n°2 14 à 19 - 1,2 1487),
• arbres à cames d’échappement (Mot.
21 et 24 1488).
Opération n°3 - 22-23-20-13 - - Procéder à la repose des autres élé-
ments en sens inverse de la dépose.
Opération n°4 22-23-20-13 - 1,2 - Effectuer le plein et la purge du circuit
de refroidissement.
CARROSSERIE

page 27

Vous aimerez peut-être aussi