Vous êtes sur la page 1sur 4

https://www.memoireonline.

com/12/13/8367/Mobilisation-des-recettes-fiscales-au-
Cameroun.html

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

NOUVEAU PROGRAMME DE TROISIEME CYCLE INTERUNIVERSITAIRE

Deuxième promotion

MOBILISATION DES RECETTES FISCALES AU CAMEROUN

Mémoire DEA/MASTER en Sciences Economiques,

Spécialité Economie Publique

Par

Philémon Parfait ANGO ESSAMA

Titulaire d'une Maîtrise en Sciences Economiques,

Option Econométrie

Sous la Direction de 

Désiré AVOM

Agrégé des Sciences Economiques

Année 2010

DEDICACES

Au Seigneur Dieu Tout Puissant, qui a bien voulu me gratifier d'un potentiel intellectuel pour que je
parvienne à ce stade des études ;

A la Grande Famille ESSAMA. Que mes parents, mes frères et soeurs, mes beaux frères et belles
soeurs trouvent en ces modestes mots l'expression de ma profonde gratitude pour m'avoir
entouré de leur amour et de leur soutien indéfectible;

A ma chère fille, Pauline Renaud Grace PONDI ANGO.

REMERCIEMENTS

Au terme de ce travail, j'adresse mes sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué d'une
manière, quelle qu'elle soit, à l'élaboration de ce mémoire.
Je tiens à remercier tout particulièrement le Professeur Désiré AVOM qui, malgré son emploi du
temps chargé, s'est toujours montré disponible pour m'orienter dans mes recherches.

Mes pensées se dirigent également à l'ensemble du corps professoral et le personnel administratif


du CIEREA, NPTCI, Université de Yaoundé II-Soa (FSEG). En particulier, je témoigne ma
reconnaissance aux Professeurs Georges Kobou, Kimseyinga Savadogo, Bernadette Kamgnia, Raoul
Mamy Ravelomanana, Dontsi, Roger Tsafack, Séraphin Fouda, Claude Njomgang, Yves Abessolo ;
ainsi qu'aux Docteurs Thomas Vallée, Gervasio Semedo, Isaac Tamba, Benjamin Fomba et Amadou
Bobbo.

C'est aussi l'occasion pour moi de remercier tout le corps enseignant, personnel administratif,
camarades et amis de l'Université de Douala qui m'ont encadré lors de mes premiers pas dans ce
monde de la recherche. En particulier les Professeurs Bruno Bekolo-Ebe, Blaise Mukoko, Lucien
Kombou, Thérèse Um, Maurice Fouda et les Docteurs Nestor Mfege, Georges Mbondo, Oscar
Bayémi, Bertrand Tamokwé et Honoré Bidiasse.

Je tiens à remercier spécialement Son Excellence Monsieur le Ministre de l'Economie, de la


Planification et de l'Aménagement du Territoire, qui a bien voulu m'accueillir comme stagiaire dans
son département ministériel au cours de la rédaction de ce mémoire. A cet effet, je témoigne ma
gratitude au personnel de la DGPAT/DPPS et surtout à Monsieur Lys Kwadjio pour leurs
encouragements et soutien multiformes.

J'exprime aussi toute ma reconnaissance à la 2ème Promotion du NPTCI, Campus de Yaoundé II-Soa,
CCCO Université Cheikh Anta Diop de Dakar, ainsi qu'à toutes les promotions qui nous ont précédé
pour leur esprit de solidarité. Que mes amis, les jeunes ISE Mariette Ebong, Isaora Dialahy,
Emmanuel Abengmoni qui m'ont été d'un apport inestimable dans le traitement économétrique
reçoivent l'expression de ma reconnaissance, merci grandement ! Mes remerciements vont aussi
auprès de Monsieur Armand Evina, Inspecteur des Impôts pour tous les moments d'échanges qu'il
m'a accordés au cours de ce travail.

Que tous membres de la Grande Famille Elanga Aboui à Abangok (Zoétélé), dont je suis l'un des
descendants reçoivent mes sincères remerciements pour m'avoir entouré de leur amour et de leur
soutien multiforme. Je tiens à rendre un vibrant hommage à Feue Mme Elanga Jacqueline qui
malheureusement nous a quitté précocement sans vivre les prouesses de ses « Enfants », merci
« Macho » ! Je remercie les Révérends Pasteurs de l'EPCO Rigobert Evina Ndi, Abel Nko'oII,
Marcien Nnomo Bidoumou, Alphonse Etoundi, Dominique Epo Andjongo pour leur encadrement
spirituel.

Que Mlle Elisabeth Nadège Biyong reçoive l'expression de toute ma reconnaissance pour son
soutien multiforme, tu m'as été d'un apport incommensurable, merci ma chérie !

AVERTISSEMENT

La Conférence des Institutions d'Enseignement et de Recherche Economiques et de Gestion en


Afrique (CIEREA), le Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire (NPTCI), l'Université
de Yaoundé II-Soa (FSEG) n'entendent donner aucune approbation ni improbation aux opinions
émises dans ce mémoire, elles n'engagent que son auteur.

RESUME

L'objectif de ce mémoire est de montrer le caractère indispensable d'une mobilisation plus accrue
des recettes fiscales pérennes dans notre pays. Condition sans laquelle notre pays ne peut aspirer
réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), mais également devenir un pays
émergent à l'horizon 2035. A cet effet, à partir des données du WDI 2008, MINEPAT et de l'INS, nous
construisons un échantillon de sept variables sur la période 1980-2006. La première partie s'intéresse
aux déterminants de la mobilisation fiscale et souligne à partir d'un modèle VAR les effets pervers de
la dépendance à l'aide qui freine la mise en place d'impôts et de relations de responsabilité de la part
des Pouvoirs Publics, la politique monétaire a un effet positif mais non significatif sur la mobilisation
fiscale, la structure de l'économie camerounaise expliquent quant à elle à hauteur de 40,92% son
niveau de recouvrement des impôts. La deuxième partie table sur les enjeux et stratégies de
mobilisation des impôts. L'analyse préalable des enjeux de la mobilisation des recettes fiscales révèle
que les impôts constituent vraisemblablement l'âme des services publics. Nous concluons sur les
mesures de mobilisation fiscale sans lesquelles il sera extrêmement difficile de financer la réalisation
des OMD et faire du Cameroun un pays émergent à l'horizon 2035. Parmi ces mesures, nous pouvons
relever la promotion de la bonne gouvernance, du civisme fiscal et l'élargissement de la base taxable.

Mots clefs : Taux de pression fiscale, civisme fiscal, transition fiscale, déterminants, VAR, Cameroun.

ABSTRACT

Mobilization of tax revenue in Cameroon

The goal of this paper is to show the indispensability of an increased mobilization of tax revenue
perennial in our country. Conditions without which our country can aspire achieve the Millennium
Development Goals (MDGs), but also become an emerging country in 2035. To this effect, using data
from WDI 2008, MINEPAT and INS, we construct a sample of seven variables on the period 1980-
2006.The first part deals with the determinants of fiscal mobilization and highlights from a VAR
model is the perverse effects of aid dependency that impedes the establishment of relations and tax
liability on the part of Powers Public, monetary policy has a positive but not significant fiscal
mobilization, the structure of the Cameroonian economy explain about it to the tune of 40.92%
above its level of tax collection. The second part builds on the stake and strategies to mobilize taxes.
The preliminary analysis of the issues of revenue mobilization shows that taxes are probably the soul
of public services. We conclude on the mobilization of fiscal measures, without which it will be
extremely difficult to finance the MDGs and make Cameroon a country emerging in 2035. Among
these measures, we can meet the promotion of good governance, tax compliance and broadening
the tax base.

  Keywords: Rate of tax pressure, tax compliance, fiscal transition, determinants, VAR, Cameroon.

SOMMAIRE

DEDICACES i

REMERCIEMENTS ii

RESUME iv

ABSTRACT v

SOMMAIRE vi

LISTE DES TABLEAUX ET GRAPHIQUES vii

LISTE DES ANNEXES viii

ABREVIATIONS ET ACRONYMES ix

INTRODUCTION GENERALE 1
PARTIE 1: LES DETERMINANTS DE LA MOBILISATION DES RECETTES FISCALES 9

Chapitre 1: Les déterminants de la mobilisation fiscale : une revue de la littérature 11

Section 1 : Les déterminants traditionnels du prélèvement fiscal 11

Section 2 : Les autres déterminants de la mobilisation fiscale au Cameroun 18

Chapitre 2: Analyse économétrique des déterminants macroéconomiques de la mobilisation fiscale


au Cameroun 26

Section 1 : Etude des propriétés statistiques des variables d'analyse 27

Section 2 : Estimation et présentation des résultats 31

PARTIE 2: MOBILISATION DES RECETTES FISCALES: ENJEUX ET PERSPECTIVES 41

Chapitre 3: Les enjeux de la mobilisation fiscale 43

Section 1 : Les raisons de l'impôt 44

Section 2 : L'Etat, gérant des externalités et fournisseur de biens publics 51

Chapitre 4: Quelles stratégies pour une mobilisation des recettes fiscales pérennes au Cameroun ?
57

Section 1 : Quelles stratégies de transition fiscale ? 58

Section 2 : Le civisme fiscal : une impérieuse nécessité 63

Vous aimerez peut-être aussi