Vous êtes sur la page 1sur 2

TD ASSEMBLAGES BOULONNÉS (VISSÉS)

LIAISON DE ROUE DE REDUCTEUR


La liaison d’une roue de système roue et vis sans fin sur son moyeu est réalisée avec 20
boulons M12 qualité 8.8 montés à sec, à la clé dynamométrique à déclenchement simple,
suivant la disposition représentée à la figure ci-dessous et le couple vis/écrou non huilé et la
vis revêtue.
⃗ dont la valeur nominale est de 1680
La roue doit transmettre, figure ci-dessous, un couple 𝑪
Nm et peut atteindre une valeur exceptionnelle de 5500 Nm. Elle est aussi soumise à un
effort axial ⃗𝑭𝑬 dont la valeur nominale est de 1826 N et exceptionnellement de 5978 N.
Les boulons sont répartis uniformément sur un diamètre de 190 mm et sont montés à 20 °C,
mais fonctionnent à une température atteignant 70°C.
A -ANALYSE GROSSIERE
Par une analyse rapide (méthode A):
➢ Vérifier que la gamme de vis proposée est suffisante ;
➢ Proposer le couple de serrage nécessaire ainsi que l’effort de précontrainte maxi et mini ;
➢ Vérifier la tenue mécanique, la tenue au matage et conclure.
B - ANALYSE FINE
Par une analyse optimisée (méthode B):
➢ Déterminer le rapport de rigidité  du système ;
➢ En déduire les efforts de précontrainte F0 mini et F0 maxi nécessaires ;
➢ Calculer le couple de serrage au montage des boulons ;
➢ Vérifier l’état de charge de la vis au montage puis en fonctionnement si la température
reste à 20°C et que la précharge est de 20400 N.
➢ Faire de même à une température de fonctionnement de 70°C.
Caractéristiques mécaniques et géométriques
Matériaux Coefficients de frottement Coefficients de dilatation
Eacier = 210 000 MPa Bronze/Fonte 0.15 acier = 12 10-6 mm/mm°C
Ebronze = 100 000 MPa Acier/fonte 0.2 bronze = 20 10-6 mm/mm°C
Efonte = 170 000 MPa Acier/acier 0.20 fonte = 11.4 10-6 mm/mm°C
Acier/bronze 0.20

Roue


𝑪

Moyeu

1
ETUDE DE L’ASSEMBLAGE PISTON/TIGE DE VÉRIN

La liaison piston/tige d’un vérin hydraulique double effet est réalisée par une vis
centrale conformément à la figure suivante :

De =

Travail à effectuer :
1) Déterminer le rapport de rigidité de l’assemblage ;
2) Calculer la contrainte dynamique dans la vis et vérifier sa tenue en fatigue ;
3) Calculer la précharge minimale requise pour assurer le non-décollement des
pièces en service et précharge maximale admissible au montage ;
4) Calculer la contrainte maximale dans la vis et vérifier sa résistance ;
5) Calculer le couple de serrage à appliquer au montage ;
6) Vérifier les pressions maximales aux plans de joint ;
7) Conclure sur la validité de l’assemblage.

Vous aimerez peut-être aussi