Vous êtes sur la page 1sur 48

Regardons maintenant toutes les

structures anatomiques….

23
24
25
26
CEC: circulation extra-corporelle
• Première machine fonctionnelle
développée en 1953.
• Dérivation, à l’aide d’une
machine, de la circulation dans le
cœur.
– Le sang veineux est dirigé vers
une machine.
– Le sang artériel est repompé
dans les artères.
• Permet de réaliser les chirurgies
en ayant un cœur à l’arrêt.
• Remplace le poumon et le cœur.
– Débarrasse le CO2 et oxygène le
sang (respiration externe)
– Pompe le sang
27
La circulation extra-corporelle - Chirurgie Cardiaque à Caen (chirurgie-cardiaque-caen.fr)
Correction de la communication
interventriculaire
• CIV est un trou entre les deux ventricules.
• Maladie congénitale cardiaque la plus
fréquente après la CIA.
• Si petite ouverte = sans conséquence
– On surveille, parfois ça se ferme tout seul
• À cœur ouvert sous CEC à l’aide d’un patch de
péricarde ou de tissu synthétique
• Par cathétérisme
– Moins invasive
28
Par cathétérisme
Patch

29
Anomalies congénitales: CIV

30
Anomalies congénitales: tétralogie
de Fallot

31
Gros plans sur 3 circulations:
systémique, pulmonaire et
coronarienne.

32
Circulation du sang dans le cœur

Cœur droit Cœur gauche


VCS, VCI et sinus coronaire Veines pulmonaires
 
OD OG
 
VD VG
 
Tronc pulmonaire Aorte

Artères coronaires
et artères du corps

Septum interventriculaire
Voir feuille Vue
d’ensemble du
système
cardiovasculaire
Circulations sanguines
Pulmonaire Systémique
• Ensemble de vaisseaux • Groupe de vaisseaux
sanguins qui apportent le sanguins qui apportent le
sang désoxygéné vers les sang oxygéné vers le corps
poumons et qui ramènent et qui ramènent le sang
le sang oxygéné au cœur désoxygéné au cœur
• Rôle: respiration externe • Rôle: respiration interne
• Particularité: veines • Particularité: pression
transportent le sang O2 artérielle 120/80 mmHg

VD  TP (APD/ APG)  poumons VG  Aorte  corps  VCI/VCS


 VPD/VPG  OG  OD
1. Circulation pulmonaire

aorte

TP Respiration externe
OG
OD

VG
VD
Circulation pulmonaire
• Les vaisseaux sanguins qui apportent le sang
dans les poumons et qui le retournent au 
forment la circulation pulmonaire (petite
circulation)

• Le ventricule droit pompe le sang dans le


tronc pulmonaire, les artères pulmonaires et
finalement dans les poumons (capillaires
pulmonaires). Le sang (oxygéné) revient par
les veines pulmonaires dans l’oreillette
gauche. 37
Circulation pulmonaire

38
3. Circulation coronarienne
• Groupe de vaisseaux sanguins qui amènent le
sang oxygéné au myocarde et ramènent le
sang désoxygéné dans OD
 artères coronaires
 sinus coronaire
• Rôle: irriguer les cellules musculaires
cardiaques
Circulation systémique
• Les vaisseaux sanguins qui apportent le sang
dans tout l’organisme (capillaires systémiques)
et qui le retournent au  forment la
circulation systémique (grande circulation)

• Le ventricule gauche pompe le sang dans


l’aorte, les artères systémiques finalement
dans les capillaires systémiques. Le sang
(désoxygéné) revient par les veines caves (et
par le sinus coronaire) dans l’oreillette droite.
40
Circulation systémique

41
Question
• Pourquoi le ventricule gauche est-il plus épais
que le ventricule droit ?

42
Qui travaille le plus fort? VD ou VG?
• Une quantité égale de sang est propulsé par chacun
des ventricules.
• Or, le VG travaille plus fort. Pourquoi?
– VD: la circulation pulmonaire est peut étendue et que la
pression y est faible.
– VG: la circulation systémique est vaste et couvre
l’organisme entier, la résistance à l’écoulement du sang est
grande (5 x plus que dans la circulation pulmonaire).
– Les parois du VG sont donc 3 X plus épaisses! Il peut
déployer ainsi davantage de puissance pour réussir à
pousser la même quantité de sang à chaque contraction.
43
Circulation coronarienne

44
3. Circulation coronarienne

Sinus
Artère Artère
coronaire
coronaire coronaire
droite gauche

Rameau
circonflexe

Anastomoses Rameau
(voies suppl.) interventriculaire
Les artères coronaires DR et GCHE prennent
naissance à la base de l’aorte, immédiatement
après la valve aortique.

Crosse aorte

Aorte
Artère
ascendante
Artère
coronaire coronaire
DR GHE
VG
Valve
aortique
La circulation coronarienne débute dans
le VG et se termine dans l’OD.
Ventricule gauche
Particularité: le sang s’écoule
dans ces vaisseaux lorsque le
Artères coronaires D et G cœur est au repos
(intermittent).
Petites artères et lits capillaires
Si une artère est obstruée
(infarctus du myocarde), les
Petites veines cellules seront privées d’O2
et vont mourir par nécrose.
Sinus coronaire
Et si ↓ apport sang à cause d’un
blocage → manque d’O2 aux myocytes
Oreillette droite → angine de poitrine!
La circulation coronarienne reçoit
environ 5% du sang éjecté par le VG.

Irrigue la paroi postérieure du Crosse aorte


cœur (VD et VG) ainsi que le
sillon interv postérieur)
Aorte
Artère
ascendante
Artère Tronc commun
coronaire coronaire
DR artère coronaire
GHE GHE
VG

Rameau
Suit et irrigue le sillon interventriculaire interventriculaire Rameau
antérieur et irrigue les parois antérieures antérieur (IVA) circonflexe
des deux ventricules.
**principale artère qui irrigue le VG.
Irrigue l’OG et la
Artère la plus souvent atteinte paroi postérieure du
par l’athérosclérose. VG
L’athérosclérose
peut atteindre
toutes les
artères de
l’organisme.
Évolution de Artère

Formation de la plaque
l’athérosclérose

Croissance de la plaque
Conséquences
possibles :
l’hypertension et la
formation de caillot Rupture de la
plaque
sanguin

L’athérosclérose est Formation d’un


souvent responsable des caillot sanguin
infarctus et des
accidents vasculaires
cérébraux.
Athérosclérose

Les artères les plus touchées


sont l’aorte, les artères
coronaires et les artères
carotides.
Maladie coronarienne
(Athérosclérose des
artères coronaires)
Cause la plus fréquente: plaques d’athérome qui rétrécissent le diamètre des
artères coronariennes.
– Ischémie du myocarde
Facteurs de risque : hérédité, l'âge, le sexe masculin, le diabète sucré, le
tabagisme, l'hypertension artérielle et l'hypercholestérolémie.
Sx: angine de poitrine, essoufflement, palpitations…
Peut évoluer vers un infarctus du myocarde si l’artère se bloque
complètement
Tx:
• médicamenteux : anti-agrégants plaquettaires (aspirine,
clopidogrel),hypocholestérolémiants (statines), …
• une dilatation de l'artère responsable (angioplastie coronarienne)
• Pose endoprotèse
• une chirurgie par pontage
Angine de poitrine
• Première manifestation de l’athérosclérose
• Besoin en O2  apport en O2, c’est un symptôme de
l’ischémie du myocarde
• Étiologie: athérosclérose, spasme des artères
coronaires (stress, effort…)
 Manif. clin.: douleur rétro sternal (DRS)  20 min. avec
irradiation (bras gauche et mâchoire), nausées,
vomissements, ↑FC, transpira on…
• Dx: ECG, angiographie
• Tx: repos, vasodilatateur (NO),angioplastie,
endoprothèse vasculaire, pontage
Infarctus du myocarde:
caillot dans l’IVA
Infarctus du myocarde
• Douleur rétrosternale, dure plus longtemps que
l’angine, plus sévère, transpiration, peau froide et
moite, nausées, vomissements, faiblesse, fièvre, …
• Nécessite un traitement rapide
Angiographie
• Technique d'imagerie médicale portant sur les vaisseaux
sanguins qui ne sont pas visibles sur des radiographies
standards. Elle nécessite l'injection d'un produit de contraste
lors d'une imagerie par rayons X et permet un diagnostic ou
une intervention.
– Artériographie pour l'exploration des artères.
– Coronarographie pour l’exploration des artère coronaires.
– Phlébographie pour l’exploration des veines.
• Permet de visualiser des sténoses, embolies,
malformations artério-véneuses….
• Permet d’intervenir afin de minimiser ou éliminer la
pathologie identifiée: ex angioplastie.
Coronarographie
Angiographie pour visualiser les artères coronaires (gauche et droite) en cas de
suspicion de maladie coronarienne. Cet examen utilise la technique de
radiographie aux rayons X et l'injection d'un produit de contraste iodé. Points
d’entrée: artère radiale ou fémorale.

58
Traitements de l’angine

Angioplastie FIGURE 20.21 Angiogramme montrant


la présence d’un tuteur dans la branche
TABLEAU 1.3 Angiographie du cœur d’un adulte circonflexe de l’artère coronaire
montrant le blocage d’une artère coronaire (flèche) Réf. Tortora
Intervention coronarienne
(angioplastie) percutanée: dilatation
Intervention coronarienne percutanée:
pose d’une endoprothèse (stent)
Pontage coronarien
• Faire une déviation de la
circulation coronarienne
afin que le sang évite de
passer dans les vaisseaux
bloqués par les plaques Pontage
d’athéromes.

• Le médecin greffe des bouts Veine grande


de veines ou d’artères scalène
prélevée pour
prélevés dans les jambes le pontage
(grandes veines scalènes)
ou dans la cage thoracique
(petites artères)
Pontages
Valves et bruits du coeur
• Le sang circule à sens unique
dans le 
• Ce sont les 4 valves qui forcent
le sang à circuler à sens unique
– Elles empêchent le sang de revenir
vers l’arrière

• Les bruits du  sont émis par la


fermeture des valves cardiaques:
toc-tac-pause 64
Valvulopathies
• Certaines valves peuvent parfois avoir des défauts
– Sténoses (rétrécissement)
– Durcissement
– Régurgitations…
– Ce qui peut gêner le fonctionnement du coeur, le faire travailler plus
fort, donner des sx comme fatigue, douleur à la poitrine, etc…
• Souffles: turbulences lors de la circulation du sang.
– Le sang circule silencieusement si son écoulement est continu.
– Si obstacle= turbulences= souffles audibles au stétoscope.
– Ces souffles peuvent signaler des troubles a/n des valves cardiaques.

• On peut réparer les valves (valvuloplastie) ou remplacer les


valves (remplacement valvulaire)
65
Valvuloplastie

Dilatation d’une valve sténosée


par cathétérisme cardiaque.
Pour la valve mitrale (valve située
entre l'oreillette gauche et le
ventricule gauche), et quelquefois
pour la valve pulmonaire (dans
l'artère pulmonaire).

66
Prothèse valvulaire mécanique

67
Prothèse valvulaire biologique

68
Infarctus du myocarde
• Douleur rétrosternale, dure plus longtemps, plus
sévère, transpiration, peau froide et moite, nausées,
vomissements, faiblesse, fièvre…
• Nécessite un traitement rapide…si arrêt cardiaque,
chaque min perdue diminue les chancesde survie de 7-
10%
Infarctus du myocarde