Vous êtes sur la page 1sur 16

USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

nous supposons que les éléments constituants les


Chapitre 1 différents montages, diodes et thyristors, sont des
Convertisseurs AC/DC interrupteurs parfaits. En particulier, on néglige la
chute de tension à leurs bornes lorsqu’ils sont
1-1 Définition passants, et on considère que les courants qui les
Le redressement est la conversion d'une grandeur traversent peuvent varier instantanément lors des
électrique alternative en une grandeur continue. On commutations.
utilise un convertisseur alternatif-continu pour
alimenter un récepteur en continu à partir du réseau 1-3 Redressement monophasé
de distribution alternatif. Le symbole synoptique de
1-3-1 Redressement monophasé non commandé
ce convertisseur est donné ci-dessus :
Les redresseurs monophasés non commandé sont
composés de diodes. Ces dernières sont supposées
parfaites. On distingue trois types de montages à
savoirs :

1-3-1-1 Redressement simple alternance

A/ Débit sur une charge résistive


1 -2 Etude des montages redresseurs A-1Schéma électrique
1-2-1 Hypothèses :
Afin de simplifier l’étude des montages redresseurs,
Mme Guedouani Rabia Page 1
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

Le schéma de principe est simple, il comporte une alimentation sinusoïdale et une diode débitant sur une
charge de résistance R.
D
is ic

 L a loi de maille :
V1 Vs Uc
Vs-VD-Uc=0

 La loi d’ohm :
Uc=R.ic
Fig. 2 Redresseur monophasé simple alternance alimentant une charge résistive

La diode se comporte comme un interrupteur idéal qui se ferme quand la tension à ses bornes est
positif et qui s’ouvre dés que le courant cesse de circuler.

VA≥VK

VD

Mme Guedouani Rabia Page 2


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

VA ≥ VK
is ic  L a loi de maille :
Vs-VD-Uc=0

V1 Vs VD Uc  La loi d’ohm :
Uc=R.ic, ic = iD =iS

A t=0 s → ic =0 A

Uc=0V → VD=VS D passante

Vs ≥0 →VD ≥0→D VD =0V → Uc =VS


commence à conduire
si le circuit est fermé
→is=ic≥0 et ≥au ic =UC /R = VS /R
courant de maintien de iD=iS=ic
la diode
Mme Guedouani Rabia Page 10
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC
Vs(V)
Alternance positive

A t=T/2 s → icnégative
Alternance =0 A
Vmax Ic en phase avec Uc →
D se bloque
t(s)

T T
2

Uc(V)
Vmax VD=Vs →Vs≤0 →VD
≤ 0 → D est Bloquée
t(s)

T T
D passante 2
D passante
Vmax ic(A) Uc=0
R
t(s)

T T
VD(V) 2
ic=0
t(s)
T T
2
-Vmax

VD=Vs

Mme Guedouani Rabia Page 11


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

Nous notons que la valeur moyenne de la tension


A-2 Analyse du fonctionnement redressée est positive et dépend uniquement de
Dés que la tension Vs est positive, la diode « D » l’amplitude de la tension d’entrée.
devient passante jusqu'à ce que le courant qui la
traverse s’annule. Dans le cas d’une charge résistive, La valeur efficace de la tension redressée est :
le courant ic s’annule à l’instant t = T/2, alors la T
diode est bloquée. T 2
1 2 1 2
T 0 T 0
  max sin ( t )dt
2 2
U ceff U c ( t ) dt V
A-3 Etudes des tensions
Tension redressée : T
La valeur moyenne de la tension redressée Uc est
1 2 (1  cos( 2  t ))
2
donnée par :   V max dt
1
T T0 2
U c (t )  U cmoy 
T U c (t )dt
V 2 max T 1 T
 [( )  ((sin( 2  )  sin( 0))]
0

2T 2 2
T
2 2
1 Vmax

T  Vmax sin( t )dt  
Donc
0 Vmax
U ceff 
Voltmètre magnétoélectrique
2

Mme Guedouani Rabia Page 10


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

Tension aux bornes de la diode: Nous constatons que la valeur moyenne de ce


La tension inverse maximale aux bornes est : courant dépend de la charge, de l’amplitude de la
3 tension d’alimentation .
VD max  VS ( t  )   Vmax La valeur efficace du courant ic est :
2 T
T

1 2 1 V 2 max 2
2
N.B : Afin d’éviter le claquage de la diode, la I 2
ceff   i c (t )dt   sin ( t )dt
tension inverse maximale doit être supérieure à la T0 T 0 R²
tension maximale d’alimentation.
U ceff
et donc dire : I ceff 
A-5 Etudes des courants R
La valeur moyenne du courant traversant la charge
ic(t) est : T Remarques
1
ic (t )  I cmoy 
T i
0
c (t )dt
La valeur moyenne se mesure avec
 un voltmètre analogique (à aiguille) :
T magnétoélectrique (symbole : )
2
1 Vmax

T 0 R sin(  t )dt  un voltmètre numérique sur la position DC
(continue, =)
Uc Vmax
ic (t )  
R  .R
Mme Guedouani Rabia Page 11
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

La valeur efficace se mesure avec :


 Le taux d’ondulation τ est le rapport de la
 un voltmètre analogique ferromagnétique valeur efficace de l’ondulation à la valeur
(symbole : ) moyenne de la grandeur

 un voltmètre numérique dit RMS capable de


mesurer la valeur efficace d’une tension de U ceff U cond
forme quelconque ( RMS Root (racine carré). F , 
Mean (valeur moyenne) Square (carré). Ce qui
veut dire que l’appareil mesure la vraie valeur
U cmoy U cmoy
efficace en utilisant sa définition mathématique :
U 2  U²
Dans la pratique, c’est le coefficient τ qui le plus
A-6 Facteur de forme et taux d’ondulation important, mais c’est le facteur de forme qui est le
plus facile à déterminer, soit expérimentalement,
 Le facteur de forme F d’une grandeur ondulée soit par calcul, et en déduire le taux d’ondulation
est le rapport de la valeur efficace de la en utilisant la relation suivante :
grandeur à sa valeur moyenne pendant une
période.
  F ² 1

Mme Guedouani Rabia Page 12


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

B/ Débit sur une charge inductive  L a loi de maille :


Vs-VD-Uc=0
En électrotechnique, les charges ont souvent un
caractère inductif. Dans ce cas le schéma électrique
devient celui de la Figure.3
 La loi des nœuds :
is ic
ic = iD =iS
R
V1 Vs Uc
L
La loi d ' ohm :
dic
Fig. 3 Redresseur monophasé simple alternance alimentant
une charge inductive
L  Ric  U c (t )
dt

Mme Guedouani Rabia Page 13


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC
is ic
R dic
V1 Vs
L
Uc Vs-VD-Uc=0 L  Ri c  U c (t )
dt
θo Angle d’extinction du courant et
to : l’instant ou le courant s’annule

Uc(V)
ic(A)
t0   0 

A t=0 s → ic =0 A T t0  T / 2
φ
VD(V)
Uc=0V → VD=VS D passante
?????
?????
Courant ic en arrière
Vs ≥0 →VD ≥0→D VD =0V → Uc =VS
commence à conduire Par rapport à Uc
si le circuit est fermé
dic
→is=ic≥0 et ≥au L  Ri c  U c (t )
courant de maintien de dt Il ya un déphasage
la diode  Vmax sin  t φ ≥π arrière entre
ic et Uc
ic = iD =iS
Mme Guedouani Rabia Page 14
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

 Solution particulière:
B-1 Analyse du fonctionnement
Vs
Lorsque t ≥0s Vs > 0 (Positive) VD > 0 j.L.I p  R.I p  Vs  I p 
(Positive) La diode est conductrice. R  j.L
A ce moment, il ya établissement d’un courant dans
le circuit. Ce dernier est régit par l’équation
 Vmax
 Ip 
différentielle suivante : Avec :
 R ²  ( L )²
dic (1) 
L  Ric  U c (t )  Vs (t )  Vmax sin( t )   L
dt   actg ( )
Cette équation différentielle admet deux solutions :  R

 Solution homogène : Ainsi, l’expression instantanée du courant ip(t) est :


t Vmax
diH  i p (t )  sin(.t   )
L  Ri H  0  iH (t )  K .e  Z
dt L Avec Z R ²  ( L )²
Avec 
R

Mme Guedouani Rabia Page 15


De [0 tex] D est passant donc VD=0 et Uc = Vs,
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs
 R ( t ) AC/DC
Vmax L
L’expression du courant : ic (t )  (sin( .t   )  sin(  )e )
Et donc la solution générale est : Z

De [tex T] D est
t bloqué
V Alternance
ic (t )  max sin(.t   )  Ke  positive
Alternance
donc ic = 0
Z Vs(V) et Uc = 0, VD = Vs
négative
Vmax

Avec K est une constante qu’on peut déterminer


t(s)
avec les conditions initiales à :
Uc(V) T T
Vmax Vmax 2
t  0  ic (0)  0  K   sin( )
Z t0   0  t(s)

T T
D 2
ic(A)

Finalement l’expression du courant est : t0   0  t(s)

T T
t
V 2
ic (t )  max (sin(.t   )  sin( )e  )
VD(V)
t0   0  t(s)
Z T T
2
On constate la superposition d’un régime transitoire -Vmax
(le terme exponentiel) et d’un régime permanent
faisant apparaître le déphasage du courant par
Fig. 4 Chronogrammes des tensions et du courant pour une charge inductive
rapport à la tension.
Mme Guedouani Rabia Page 16
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

Les performances de ce circuit sont médiocres, car


la tension redressée Uc ayant une partie négative
sa valeur moyenne est diminuée par rapport au cas
d’une charge résistive.

Pour remédier à cet inconvénient, on ajoute une


diode Dr dite « diode de roue libre » montée en
parallèle inverse avec la charge.

Mme Guedouani Rabia Page 17


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

C/ Débit sur une charge inductive avec diode de D et Dr sont connectés à cathodes commune. Donc
roue libre la diode polarisé en positif est celle qui possède le
potentiel de son anode le plus positif.
La Figure 5 présente le circuit électrique d’un
redresseur monophasé commandé avec diode de roue De [0 T/2] →Vs >0 → le potentiel de l’anode de D
libre. est plus positif par rapport à celle de Dr
iss D ic
-
A t > T/2 →
V1 VVs s
I
r D Uc Vs devienne ≤0 et donc le potentiel de l’anode de Dr
devient le plus positif Et le potentiel de l’anode D
devient négatif
+ Alors Dr commence à conduire ce qui entraine le
Fig. 5 Redresseur monophasé commandé simple
alternance alimentant une charge inductive avec diode blocage de la diode D
de roue libre
Maille I : Vs-VD-Uc = 0 La Roue
libre
Maille II : VDr+Uc = 0

La loi d’ohm : Ldic/dt +R ic = Uc

Mme Guedouani Rabia Page 18


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

D Dr D
Dr commence à conduire et D
se bloque (iTh=0) et puisque
Uc=Vs ;VD=0 ; Vs≤0 donc D reste bouquer
VDr=-Uc=-Vs
Ldic/dt +R ic = Uc
Uc=-VDr =0 ;VTh=Vs
Ldic/dt +R ic =0
Mme Guedouani Rabia Page 19
USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

 T T  Dr passante U c  VDr  0 , VD  Vs


Alors t  0  D passant et Dr bloquée t
2
T

 2  R ( t )
L
V ic (t )  A. e
ic (t )  max (sin( .t   )
U c  Vs , VD  0, VDr  Vs Z
 R ( t )
L
 ( I c 0  sin ( ) e )

La Roue libre
Régime
transitoire

Mme Guedouani Rabia Page 20


USTHB/FEI/ 3iéme ELT-ELNA
Electronique de Puissance-Convertisseurs AC/DC

Mme Guedouani Rabia