Vous êtes sur la page 1sur 196

SOMMAIRE

SUPPORT XPR

1. Concepts élémentaires et Présentation de la


plateforme 2
2. Configuration de la surveillance d’un parc
Machines 15
3. Configuration Avancée 32
4. Acquisition OffLine 52
5. Acquisition OnLine 63
6. Consulter les résultats 98
7. Outils d’Analyses Avancées 110
8. Renseigner un diagnostic 116
9. Éditer et consulter un rapport 120

1/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 1 - Concepts élémentaires et
Présentation de la plateforme

Sommaire

1. Généralités

2. Terminologie et concepts

3. Connexion à OneProd XPR-300

2/128
Sommaire
1- Généralités

1. ISO13374
2. Architecture Globale
3. Présentation de la plateforme
4. Domaines d’application
5. Modes d’exploitation
6. Sécurité et traçabilité
7. Déclinaisons de l’application

1-1 – ISO 13374

„ Procédure de Surveillance & Diagnostic (ISO 13374)

Acquisition Périodique ou
Continue

Traitement des
données FFT

Panne
ALARME
Détection de l’état de la
ALERTE
machine

Etablissement du
Diagnostic de l’état de
la machine
4
4.

3/128
1-2 – Architecture globale
Etablissement du
Acquisition Périodique ou
Diagnostic de l’état de
Continue
la machine

Traitement des
données

Détection de l’état de la
machine

5
5.

1-3 – Plateforme de maintenance conditionnelle XPR 300


Administration Configuration

Outils de
Acquisition
productivité

Communication Multi-technique

Edition de Traitements
rapports automatiques
Analyse
interactive
6
6.

4/128
1-4 – Domaines d’application

„ OneProd XPR-300 est conçu pour permettre la mise en œuvre de la surveillance d’un
parc industriel de machines tournantes, de façon:
ƒ Off line (périodique)
ƒ On line (en continu)

„ À partir de paramètres mesurés par des techniques de contrôle non destructif:


ƒ Vibrations,
ƒ électriques,
ƒ huiles,
ƒ process,
ƒ températures, …
„ Très large domaine d’application, répondant aux particularités techniques et
technologiques des équipements mécaniques constituant les outils de productions
d’industries aussi diverses que:
ƒ la chimie,
ƒ la pétrochimie,
ƒ les industries du papier,
ƒ la production d’énergie,
ƒ l'agroalimentaire,
ƒ le transport, … 7
7.

1-4 – Domaines d’application

„ Possibilité de communication et d’échange de données:


ƒ Avec d’autres logiciels (tableurs, traitements de textes...),
ƒ Avec d’autres secteurs de l’usine (la production, la gestion...)
ƒ Avec d’autres sociétés (laboratoires d’analyses d’huile, télémaintenance et
télédiagnostic 01dB-Metravib, prestataire extérieur...).

„ OneProd XPR-300 est un outil industriel de mesure, d’analyse et d’aide à la


décision
ƒ Composé d’un ensemble de modules permettant de programmer les systèmes
d’acquisition de données et d’établir un diagnostic de comportement
ƒ Et dont le but est de fournir une information simple et synthétique à son utilisateur
qui pourra prendre la bonne décision au bon moment.

8
8.

5/128
1-5 – Modes d’exploitation

„ Mise en œuvre possible de OneProd


O XPR-300
Base de Serveur
ƒ Monoposte
e données Application
Intranet
Firewall

Extranet

Intranet / Extranet

ƒ Web:
- l’application est installée sur un serveur WEB,
- les postes client accèdent à l’application depuis le réseau via le navigateur internet et
se connectent en toute sécurité avec leur nom d’utilisateur et mot de passe.

ƒ Le type de mise en œuvre est défini suivant vos objectifs et moyens d’exploitation
- dans tous les cas le logiciel s’adapte à votre environnement.

9
9.

1-6 – Sécurité et traçabilité

„ Sécurisation des données


ƒ Moteur de base de données Oracle™ reconnu comme leader sur le marché
ƒ Centralisation de toutes les informations au sein de la base de données : mesure,
rapport, images, …

„ Sécurisation des accès


ƒ Gestion de comptes utilisateurs avec identifiant et mot de passe
ƒ Gestion de profils utilisateurs permettant de restreindre l’accès à certaines
fonctionnalités

„ Sécurisation du système
ƒ Sauvegardes automatiques
ƒ Journal de trace des principales opérations

10
10.

6/128
1-7 – Déclinaisons de l’application

„ Différents niveaux d’accès à la plateforme sont disponibles:

„ Le type d’accès (Easy, Advanced, Premium) est attribué par le n° de licence

11
11.

Sommaire
2 – Terminologie et Concepts

1. Introduction
2. Parc machines
3. Points de mesures, signaux et alarmes
4. Bibliothèque de modèles
5. Historique de mesures
6. Terminologie du système

12

7/128
2-1 – Introduction

„ L’utilisation quotidienne de OneProd XPR-300 nécessite la connaissance et la


compréhension des terminologies et concepts suivants :
ƒ Parc machine
ƒ Emplacement/équipement
- Point de mesure
- Paramètre/signal & Alarme
ƒ Bibliothèques
- point de mesure modèle
- paramètre/signal modèle
ƒ Contrôle
- date de contrôle
- Historique
ƒ Domaine / Espace de travail / Base de données

13
13.

2-2 – Parc Machines

„ Afin de réaliser la surveillance d’un parc machine,


OneProd XPR-300 permet de programmer, sous forme
arborescente, l’ensemble des équipements d’un parc
machine avec la possibilité de les classer dans différents
emplacements.

ƒ Emplacement = lieu géographique ou un élément


fonctionnel : atelier, ligne de production, bâtiment, groupe
de machines complexes…

ƒ Equipement = bien d’équipement matériel surveillé sur


lequel sont élaborés mesures et état de fonctionnement

14
14.

8/128
2-3 – Points de mesures, paramètres, signaux et alarmes

„ Pour chaque équipement, le principe de surveillance consiste à :


ƒ Programmer les paramètres de fonctionnement qui définissent l’état de
fonctionnement de l’appareil (ex: vitesse de rotation, ON / OFF…)
ƒ Programmer les paramètres de surveillance
ƒ Définir les alarmes sur chaque paramètre
ƒ Mesurer les signaux et les paramètres
ƒ Calculer les signaux et les paramètres obtenus par post-traitement
ƒ Elaborer les états d’alarme des paramètres
ƒ Déduire et afficher l’état de fonctionnement de l’équipement:

15
15.

2-4 – Bibliothèque de modèles

„ But:
ƒ Accélérer la phase de configuration du parc machine
„ Points de mesure modèles :
ƒ Points de mesure préprogrammés contenant des signaux et des paramètres
modèles.
„ Signaux modèles :
ƒ Signaux préprogrammés (spectre, temporel, spectre enveloppe, …) susceptibles
de pouvoir être utilisés pour l’initialisation de la surveillance de n’importe quel
équipement du parc.
„ Paramètres Modèles:
ƒ Paramètres de surveillance préprogrammés (niveau global, balourd, défaut
roulement, …) susceptibles de pouvoir être utilisés pour l’initialisation de la
surveillance de n’importe quel équipement du parc.

16
16.

9/128
2-4 – Bibliothèque de modèles

„ Références roulements :
ƒ Liste de constructeurs et de types de roulements permettant de choisir parmi près
de 40 000 références, les caractéristiques des roulements de chaque équipement,
avec la possibilité d’ajout de nouvelles références.
„ Les lieux de surveillance permettent d’identifier des zones privilégiées sur
chaque équipement
ƒ exemple:
- Palier Côté Opposé Accouplement,
- Palier Côté Accouplement
- …
- Les références roulements caractéristiques d’un équipement sont définies par lieu de
surveillance, machine par machine
„ Notes préprogrammées :
ƒ Liste chargée dans le collecteur de données avec chaque ronde.

17
17.

2-5 – Historique de mesures

„ La surveillance d’un équipement peut nécessiter la mise en oeuvre de plusieurs


techniques de contrôle :
ƒ Vibration: systèmes d’acquisition (MVP-200, movipack, movilog2, MVX …)
ƒ Electrique: systèmes d’acquisition MVX/MVP
ƒ Huile: laboratoires d’analyse (PALL, KITTIWAKE …)
ƒ Process: systèmes d’acquisition (MVP-200, movipack, movilog2, MVX …)
ƒ Thermographie: Images caméra thermographique
„ La consultation de ces mesures se fait au travers d’une interface spécifique
listant les dates de mesures de façon chronologique :

18
18.

10/128
2-5 – Historique de mesures

„ Chaque technique de surveillance dispose de son espace historique:

19
19.

2-6 – Domaine / Espace de Travail / Base de données

„ La classification des bases de données se fait selon une appartenance à un


espace de travail, appartenant lui-même à un domaine
„ Une base de données correspond à un parc de surveillance comprenant la
configuration et les données (documents, mesures, informations…) liées à tous
les emplacements et équipements du parc
„ Un espace de travail correspond à un ensemble de bases de données
„ Un domaine correspond à un ensemble d’espace de travail
ƒ Exemples:
- Domaine = Site de Limonest
- Espace de travail = Bâtiment A
- Base de données = Salle des machines

- Domaine = CLIENT 1
- Espace de travail = Activité 1
- Base de données = Site 1
20
20.

11/128
2-7 – Terminologie de l’application

21
21.

Sommaire
3 – Connexion à XPR-300

1. Se connecter à une base de données


2. Présentation de l’interface

22

12/128
3-1 – Connexion à une base de données

„ Démarrer l’application depuis le menu démarrer de Windows:


- Menu Démarrer Î Programmes Î OneProd System Î XPR-300

„ Ou utilisez directement l’icône disponible sur le bureau:

.
„ L’écran de connexion apparaît et offre la possibilité de sélection de la base de
données:
ƒ Entrer alors le nom de l’utilisateur et le mot de passe associé.
ƒ Sélectionner l’espace/base désiré
ƒ Cliquer sur le bouton connecteur

23
23.

3-2 – Présentation de l’interface principale


L’arbre des équipements affiche le parc
machine sous forme d’arborescence

Boutons d’accès rapide aux fenêtres


secondaires

La fenêtre principale qui peut être utilisée


en 3 modes:
Configuration – Opération - Supervision
24
24.

13/128
3-2 – Présentation de l’interface principale

„ La fenêtre principale peut être utilisée en 3 modes:


ƒ Configuration:
- Mode fournissant un accès à toutes les fonctions de programmation disponibles dans
OneProd XPR-300
ƒ Exploitation:
- Mode offrant un accès direct aux mesures (historique de mesures en base ou mesures
instantanée dans le cas d’installation Online avec MVX)
ƒ Supervision:
- Mode offrant une vue d’ensemble du parc machine, permettant d’afficher les différents
éléments surveillés avec leurs états d’alarme

„ Fenêtres secondaires accessibles depuis la barre de lancement rapide de la


fenêtre principale de OneProd XPR-300:
Filtre d’équipements Explorateur d’instruments Online
Pour afficher des sélections ou Affiche tous les instruments Online
équipements en alarme (MVX, serveurs OPC), liés à la
base de données

Alarmes et Propriétés Journal des évènements


pour définir les types seuils d’alarmes fichier log enregistrant tous les
évènements de la plateforme 25
25.

14/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 2 – Configuration de la surveillance d’un
parc Machines

Sommaire

1. Création d’un parc de surveillance

2. Configuration de la surveillance d’un équipement

3. Extension d’un parc équipement

15/128
Sommaire
1 - Création d’un parc de surveillance

1. Présentation de l’espace de création


2. Création d’un emplacement
3. Création de l’équipement

1-1 – Présentation de l’espace de création

„ La création de nouveaux emplacements/équipements se fait à partir de l’arbre «


Parc machine » (partie gauche de l’écran)

„ Accès rapide aux fonctions de création et d’ordonnancement:


Rafraîchissement de l’arbre
Réduire tous les éléments
Développer tous les éléments
Ajout d’un nouvel emplacement
Ajout d’un nouvel équipement
Supprimer un élément
Monter un élément dans l’arborescence
Descendre un élément dans l’arborescence 4
4.

16/128
1-1 – Présentation de l’espace de création

„ L’accès aux fonctions de création se fait par clic droit sur l’emplacement de
l’arborescence dans lequel on veut créer un élément (emplacement ou
équipement) ou par (pour un emplacement), pour un équipement.

„ Notes:
ƒ Un emplacement peut contenir un ou plusieurs sous-emplacements et un ou
plusieurs équipements
ƒ On ne peut pas créer d’équipement dans un équipement
5
5.

1-2 – Création d’un emplacement

„ La création d’un emplacement peut être réalisée par:


ƒ Clic droit Î Nouveau Î emplacement sur l’emplacement voulu
ƒ Clic sur le bouton de création rapide « ajout d’un emplacement »
- Dans ce cas l’emplacement est créé dans l’emplacement sélectionné (surligné)

„ La fenêtre suivante apparaît:

N° d’Index (= N° d’identification
dans la base de données attribué
automatiquement par XPR)

Abréviation – Nom –
Désignation de
l’emplacement
(Définis par l’utilisateur)

Possibilité d’ajout /
suppression d’image
6
6.

17/128
1-2 – Création d’un emplacement

„ Valider la création en cliquant sur le bouton « Valider »

Valider ou annuler la création

„ L’emplacement apparaît ensuite dans l’arborescence:

- Les informations de l’emplacement sont consultables et modifiables par clic droit sur
l’emplacement puis « Propriétés »
7
7.

1-3 – Création d’un équipement

„ La création d’un équipement peut être réalisée par:


ƒ Clic droit Î Nouveau Î Équipement sur l’emplacement voulu

ƒ Clic gauche sur le bouton de création rapide « ajout d’un équipement »


- Dans ce cas l’emplacement est créé dans l’emplacement sélectionné (surligné)

„ Une fois l’équipement créé, les informations renseignées à l’étape de création


seront consultables et modifiables par clic droit sur l’équipement puis
« Propriétés »

8
8.

18/128
1-3 – Création d’un équipement
Pour licences ESA ou EVA:
„ La fenêtre suivante apparaît: Possibilité de choisir le type
d’équipement
Abréviation
Nom Désignation Ajout d’un pictogramme
de représentation pour
de l’équipement
l’interface VIO
(Définis par
l’utilisateur)

Onglets d’informations Modèle et n° de série


complémentaires renseignés par l’utilisateur

9
9.

1-3 – Création d’un équipement

„ Onglets d’informations complémentaires:

Possibilité d’ajout de la
Commentaires référence des roulements par
(jusqu’à 255 caractères) palier (ex: palier côté opposé
accouplement, palier côté
accouplement…)

Possibilité d’attacher des


documents (plans, rapports…)

Possibilité d’ajout /
suppression de photo

10
10.

19/128
1-3 – Création d’un équipement

„ Les lieux de surveillance permettent d’identifier des zones privilégiées sur


chaque équipement (Palier Côté Opposé Accouplement, Palier Côté
Accouplement…). Ils serviront à définir les roulements sur les paliers des
équipements
„ Pour créer un lieu de surveillance, dans le menu principal, cliquer sur
« Bibliothèques » puis « Lieux de surveillance »:
ƒ Renseigner le nom et l’abrégé du lieu de surveillance
ƒ Cliquer sur « valider ».
- Le lieu de surveillance est alors ajouté à la bibliothèque des lieux de surveillance de
cette base de données
- Le lieu de surveillance sera désormais sélectionnable pour tous les équipements créés
dans cette base de données.

11
11.

1-3 – Création d’un équipement

„ OneProd XPR-300 met à disposition une base de roulements contenant près de


40 000 références.
ƒ Cette base est accessible depuis l’îcone de lancement rapide « Base de
roulements » dans l’espace de création:

ƒ Ou par le menu principal: Bibliothèques Î Références Roulements

Les roulements sont classés:


Par constructeur
Possibilité d’ajout de nouvelles
Par type références:
Par référence Manuellement
Par import

Possibilité de mise à jour de la base de


roulements si nouvelle base fournie
par 01dB

Possibilité d’export de références


(pour import dans une autre base
de données par exemple…)
12
12.

20/128
1-3 – Création d’un équipement

„ Après création des lieux de surveillance et des références (si non présente
dans la base de roulements), association des informations relatives à
l’équipement dans l’onglet « roulement » des propriétés de l’équipement

13
13.

Sommaire
2 – Configuration de la surveillance d’un
équipement

1. Définition des paramètres de fonctionnement


2. Création d’un point de mesure
3. Création de signaux de surveillance
4. Création de paramètres de surveillance
5. Définition des seuils d’alarme
6. Création à partir de modèles

14

21/128
2-1 – Définition des paramètres de fonctionnement

„ La configuration de la surveillance d’un équipement se déroule dans la partie


« Configuration » de la fenêtre principale de XPR-300: Onglets de configuration des
stratégies d’acquisition,
détaillés dans les chapitres
« Acquisition Online » et
« Acquisition Offline »

Configuration des
paramètres de
fonctionnement de
l’équipement

Configuration des
points de mesure de
l’équipement

Configuration des Configuration des


signaux de surveillance paramètres de
de l’équipement surveillance de
l’équipement

15
15.

2-1 – Définition des paramètres de fonctionnement

„ Quels sont les paramètres mesurés qui permettent de définir l’état de mon
équipement?
ƒ La vitesse de rotation est systématiquement dans la liste (surveillance de
machines tournantes…)
- Note:
• Pour les cas où la vitesse de rotation ne peut pas être mesurée, celle-ci peut être renseignée à
« fixe ». L’utilisateur définit alors la valeur (et l’unité) de la vitesse de rotation de la machine.

ƒ Ajout des autres paramètres (si nécessaire) par clic droit dans la partie
« Paramètres de Fonctionnement » et sélection du type de paramètre:

16
16.

22/128
2-1 – Définition des paramètres de fonctionnement

„ Configuration du paramètre selon le type de paramètre sélectionné:

Identification du paramètre
(décocher la case « nommage auto » pour
modifier les identifiants)

Type d’affichage selon le niveau de


configuration de l’utilisateur

Caractéristiques du paramètres à
sélectionner depuis la liste proposée par
double clic sur la sélection
(fond grisé)

Caractéristiques du paramètres à renseigner


manuellement par l’utilisateur
Des valeurs sont indiquées par défaut
(fond blanc)

17
17.

2-2 – Création d’un point de mesure

„ Création d’un point de mesure par clic droit dans l’espace « point de mesure »
puis « nouveau »:

Coefficient
d’engrènement
(si applicable)

Identification Positionnement &


du point Association lieu
de surveillance /
Roulement

Point de mesure
associé en cas de
mesure Bi-Voie

18
18.

23/128
2-2 – Création d’un point de mesure

„ L’association d’un point de mesure à un lieu de surveillance permet à XPR de


déterminer, de façon automatique, en fonction de la vitesse de rotation, les
fréquences caractéristiques à surveiller, liées aux roulements, sur les différents
signaux de l’équipement.

19
19.

2-3 – Création de signaux de surveillance

„ Sélectionner le point de mesure dans lequel on souhaite créer un paramètre de


surveillance (surlignage du point de mesure sélectionné)
„ Clic droit dans l’espace « Spectre & Temporels » puis « Nouveau signal» et
sélectionn du type de signal approprié parmi la liste proposée

20
20.

24/128
2-3 – Création de signaux de surveillance

„ Configuration d’un signal selon le type de signal sélectionné:

Identification du paramètre
(décocher la case « nommage auto » pour
modifier les identifiants)

Ordre de mesure dans le collecteur de données pour le point de mesure


concerné

Type d’affichage selon le niveau de


configuration de l’utilisateur

Caractéristiques du paramètres à renseigner


manuellement par l’utilisateur
Caractéristiques du paramètre à sélectionner
depuis la liste proposée par double clic sur la Des valeurs sont indiquées par défaut
sélection
(fond blanc)
(fond grisé)
21
21.

2-4 – Création de paramètres de surveillance

„ Sélectionner le point de mesure dans lequel on souhaite créer un paramètre de


surveillance (surlignage du point de mesure sélectionné)
„ Clic droit dans l’espace « paramètres de surveillance » puis « nouveau
paramètre » et sélection du type de paramètre approprié parmi la liste proposée

22
22.

25/128
2-4 – Création de paramètres de surveillance

„ Configuration du paramètre selon le type de paramètre sélectionné:

Identification du paramètre
(décocher la case « nommage auto » pour
modifier les identifiants)

Ordre de mesure dans le collecteur de données pour le point de mesure


concerné

Type d’affichage selon le niveau de


configuration de l’utilisateur

Caractéristiques du paramètres à
sélectionner depuis la liste proposée par
double clic sur la sélection
(fond grisé)

Caractéristiques du paramètres à renseigner


manuellement par l’utilisateur
Des valeurs sont indiquées par défaut
(fond blanc)

23
23.

2-5 – Définition des seuils d’alarme

„ La configuration des seuils d’alarme se fait depuis le même écran:


ƒ Fenêtre en mode configuration – Onglet « Programmation » Alarmes et Propriétés

ƒ Sélection du paramètre concerné


ƒ Accès à la fenêtre « Alarmes et propriétés »

„ La fenêtre « Alarmes et propriétés » apparaît:


Sélection du type d’alarme Définition des seuils

PUIS VALIDER

24
24.

26/128
2-5 – Définition des seuils d’alarme

„ Types d’alarme:

25
25.

2-5 – Définition des seuils d’alarme

„ Types d’alarme:

26
26.

27/128
2-6 – Création à partir de modèles

„ Constat:
ƒ La configuration optimale des paramètres ou signaux de surveillance n’est pas
toujours accessible pour tous les niveaux d’utilisateurs.
- La possibilité d’ajout de paramètres modèles permet aux utilisateurs moins
expérimentés de configurer la surveillance de leur équipement à partir de modèles
préconfigurés par des utilisateurs plus avancés.

„ Création d’un point de mesure / signal / paramètre modèle:


ƒ Se positionner dans la liste «points de mesures/signaux/paramètres »
ƒ Cocher le point/signal/paramètre à ajouter aux modèle
ƒ Clic droit / Ajouter élément(s) au(x) modèle(s)

ƒ Remarque:
- Pour un paramètre de surveillance, les seuils d’alarme définis sont conservés avec le
modèle
27
27.

2-6 – Création à partir de modèles

„ Création d’un point/signal/paramètre à partir des modèles:


ƒ Se positionner dans la liste des point/signaux/paramètres
ƒ Clic droit / Nouveau à partir des modèles

ƒ Sélectionner le point/signal/paramètre disponible dans la bibliothèque, puis valider

28
28.

28/128
2-6 – Création à partir de modèles

„ Spécificités pour les points modèles


ƒ Indiquer le nombre de points de mesure identiques à créer, puis valider

29
29.

Sommaire
3 – Extension d’un parc équipement

1. Création par copie


2. Création par Export/Import

30

29/128
3-1 – Création par copie

„ Un parc présente souvent un ou plusieurs équipements identiques.


„ Une fonction de création par copie est disponible dans OneProd XPR-300:
ƒ Se placer sur le ou les équipements souhaités
- pour réaliser une sélection multiple, conserver la touche Ctrl appuyée avant de cliquer
sur un équipement supplémentaire
ƒ Clic droit / Copier équipement(s)

ƒ Sélectionner l’emplacement dans lequel dupliquer cet équipement


ƒ Clic droit / Coller

ƒ Sélectionner les éléments à copier:


- Avec ou sans historique de mesures (si mesures en base)

31
31.

3-2 – Création par Export/Import

„ Des équipements peuvent être similaires d’une base de données à une autre
(ex: plusieurs sites identiques avec une base par site…).
„ Afin de simplifier et accélérer la phase de configuration, une fonction import /
export est disponible dans OneProd XPR-300:
ƒ Se placer sur l’emplacement ou l’équipement à exporter
ƒ Clic droit / Exporter

Chemin d’accès du
fichier d’export
modifiable

Possibilité d’export
de l’historique ou
d’une partie de
l’historique des
mesures en base
32
32.

30/128
3-2 – Création par Export/Import

„ Dans la base à configurer, à l’emplacement voulu


ƒ Clic droit / Importer:

Sélection du fichier à
importer

Vérification de la
compatibilité entre le
fichier sélectionné et la
version de OneProd
XPR-300 installée

„ Le ou les éléments importés sont ensuite modifiables et leur position peut être
modifiée dans l’arborescence.

33
33.

31/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 3 – Configuration Avancée

Sommaire

1. Vocabulaire: Notion de paramètres SOFT / HARD

2. Définition de paramètres avancés

3. Alarmes avancées: Alarmes relatives

4. Assistant seuillage automatique

5. Fonction rechercher et modifier

32/128
Sommaire
1 – Vocabulaire: Notion de paramètres SOFT /
HARD

1 – Vocabulaire

„ On appelle paramètre « Hard » les paramètres calculés dans l’unité d’acquisition des mesures

„ On appelle paramètre « Soft » les paramètres calculés dans XPR par post-traitements des signaux.

„ La différence entre les paramètres SOFT ou HARD est précieuse pour un utilisateur avancé:
ƒ Gestion de la charge de traitements de l’unité d’acquisition / temps d’acquisition (MVX/MVP)
ƒ Possibilité de retraitement des données SOFT à posteriori

„ Visuellement:
ƒ les paramètres HARD sont affichés en gras
ƒ Les paramètres SOFT sont affichés en non-gras

4
4.

33/128
1 – Vocabulaire

„ Différencier un paramètre SOFT (XPR) d’un paramètre HARD (embarqué) à la configuration:


ƒ Lors de l’ajout d’un signal de surveillance:
- les « Mesures » correspondent à des mesures embarquées dans l’unité d’acquisition
- Les « Post-traitements » sont réalisés par XPR à partir des données en base
ƒ Lors de l’ajout d’un paramètre de surveillance:
- La partie embarquée (réalisée dans l’unité d’acquisition) correspond à la liste de traitements proposée dans les
onglets Vibratoire et Process
- La partie post-traitée par XPR correspond à la liste de traitements disponible dans les onglets:
• Calculé à partir d’un spectre
• Calculé à partir d’un temporel
Paramètres • Combinatoire
HARD

Paramètres
SOFT

5
5.

Sommaire
2 – Configuration de paramètres avancés

6. Extraction de Pics
1. Spectres (simple, enveloppe,
zoomé, phasé) 7. Extraction de raie vecteur
2. Octave 8. Bande Fine
3. Temporel 9. Bande Large
4. Smax 10. Nième d’octave
5. Kurtosis 11. Autocorrélation

34/128
2-1 – Spectres

„ Spectre Simple

7
7.

2-1 – Spectres

„ Spectre Enveloppe

8
8.

35/128
2-1 – Spectres

„ Spectre Zoom

9
9.

2-1 – Spectres

„ Spectre Phasé
ƒ Ce type de mesure nécessite l’utilisation d’un top tour utilisé comme référence de phase et pour mesurer
la fréquence de rotation. Cette valeur de fréquence est stockée avec le spectre phasé et utilisée comme
F0 par le paramètre d’extraction de vecteur

10
10.

36/128
2-2 – Octave

11
11.

2-3 – Temporel

12
12.

37/128
2-4 – Smax

„ Ce type de mesure n’est disponible que sur MVX


ƒ il permet de surveiller le déplacement maximal du centre du rotor (valeur crête à
crête de l’orbite). Ce paramètre de surveillance est élaboré à partir de 2 sondes de
proximité installées à 90° l’une de l’autre sur un même palier.
„ IMPORTANT :
ƒ Ce paramètre doit obligatoirement être associé à 2 voies MVX. Ces voies doivent
utiliser l’entrée de type « Tension AC+DC » et avoir une unité en μm ou mils
„ Au niveau du brassage, le paramètre doit être brassé simultanément (par
sélection multiples) sur les deux voies concernées

13
13.

2-5 – Kurtosis

„ Ce traitement permet de calculer le Kurtosis du signal filtré par un passe-bande.

„ C’est un indicateur permettant de détecter la présence de choc dans le signal


bien adapté aux machines à faible vitesse de rotation.

14
14.

38/128
2-5 – Kurtosis

„ Ce traitement permet de calculer le Kurtosis du signal temporel contenu dans la


liste des mesures réalisées du point où l’indicateur filtrage est créé

15
15.

2-6 – Extraction de pic

„ Ce traitement permet d’extraire d’un spectre, l’amplitude et la fréquence du pic le plus


proche de la fréquence théorique spécifiée.
ƒ La constante F0 (Hz) provient de la liste des constantes de contrôle.
ƒ Les constantes A, B et I sont définies lors de la phase de définition de l’indicateur. Si
spécifié, ce traitement peut s’appliquer sur le spectre concaténé d’un contrôle d’un point de
mesure. Le résultat par défaut de ce traitement est « Amp. Mesurée ».
ƒ Le résultat est exprimé dans l’unité spécifiée par l’opérateur.

16
16.

39/128
2-7 – Extraction de raie vecteur

„ Ce traitement permet d’extraire d’un spectre phasé l’amplitude ou la phase du


pic le plus proche de la fréquence théorique spécifiée.
ƒ La constante F0 (Hz) provient du traitement effectué sur le signal top tour pendant
l’acquisition du spectre phasé.
ƒ Les constantes A et B sont définies lors de la phase de définition de l’indicateur.

17
17.

2-8 – Bande Fine

„ Ce traitement permet d’extraire d’un spectre, l’amplitude dans la bande autour


de la fréquence spécifiée.
„ Disponible uniquement sur MVX
ƒ La constante F0 (Hz) provient de la liste des constantes de contrôle.
ƒ Les constantes A, B et I sont définies lors de la phase de définition de l’indicateur.
Le résultat est exprimé dans l’unité spécifiée par l’opérateur.

18
18.

40/128
2-9 – Bande Large d’Energie

„ Ce traitement permet de calculer le niveau d’énergie d’une bande spectrale.


„ Si spécifié, ce traitement peut s'appliquer sur le spectre concaténé d’un contrôle
d’un point de mesure. Le résultat par défaut de ce traitement est « Energie ».

19
19.

2-10 – Filtrage

„ Ce traitement permet de filtrer le signal temporel appartenant à la liste des


mesures réalisées du point où l’indicateur filtrage est créé.
„ Le résultat fourni par ce traitement est un signal se rajoutant à la liste des
signaux du point dans lequel l’indicateur filtrage a été créé.

20
20.

41/128
2-11 – Autocorrélation

„ Ce traitement permet la recherche de périodicité dans un signal temporel

21
21.

Sommaire
3 – Alarmes avancées : Alarmes relatives

22

42/128
3 – Alarmes avancées: Alarmes relatives

„ Les alarmes relatives sont calculées par XPR à partir des mesures présentes dans la
base de données:
ƒ Elles ont pour but de surveiller l’évolution des paramètres et de détecter des tendances afin
d’alerter l’utilisateur avant l’atteinte d’un seuil d’alarme.
ƒ Ces alarmes sont de type SOFT:
- Elles ne déclenchent pas d’enregistrement dans l’unité d’acquisition MVX (en cas d’installation
ONLINE avec surveillance des changements d’état)
ƒ Elles se basent pour certains types d’alarme relative sur la date de référence

„ Définition de la date de référence:


ƒ Sélectionner la nouvelle date de référence dans la liste des mesures
ƒ Double clic et sélectionner la case
- « Date de référence »
ƒ Valider

23
23.

3 – Alarmes avancées: Alarmes relatives

„ Alarme évolution
ƒ Ce type d’alarme permet de déclencher une alarme si l’écart entre la valeur
courante (à l’instant t) et la valeur précédente (à l’instant t-1) est supérieure à une
valeur fixée exprimée en %.
- Attention, l’écart peut être positif ou négatif.
ƒ Ce type de seuil présente un état « ALARME » (jaune) si l’écart est supérieur à la
valeur spécifiée.

„ Alarme Référence
ƒ Ce type de seuil permet de déclencher une alarme (JAUNE) si la valeur courante
du paramètre est supérieure à sa valeur de référence majorée par un coefficient
multiplicateur (coeff.):
- Seuil = Val. Ref. * coeff.

24
24.

43/128
3 – Alarmes avancées: Alarmes relatives

„ Alarme statistique
ƒ Ce type de seuil permet de déclencher une alarme si la valeur courante du
paramètre est en dehors d’une fourchette centrée autour de la valeur moyenne
des valeurs observées depuis la mesure de référence.
ƒ La fourchette correspond à l’écart type majoré par un coefficient.
ƒ La dernière valeur ainsi que toutes les valeurs à zéro sont exclues du calcul de
moyenne.
ƒ Ce type de seuil présente un état « ALARME » (jaune) si :

- Valeur > μ + CoeffB ‫ڄ‬σ ou Valeur < μ − CoeffB ‫ڄ‬σ avec μ la moyenne et σ l’écart type

25
25.

3 – Alarmes avancées: Alarmes relatives

„ Alarme prévisionnelle
ƒ Ce type de seuil permet de déclencher une alarme si la pente d’évolution est telle
qu’il y a un risque de franchissement d’un seuil Absolu (Haut, Danger) avant le
prochain contrôle.
ƒ L’alarme prévisionnelle est consultable par sélection de l’indicateur concerné, un
message du type « Passage en alarme prévu le » date calculée selon les mesures
en base.
ƒ Si cette date est antérieure à la date du prochain contrôle (date du dernier
contrôle + période normale de surveillance), alors une alarme est émise (jaune).

26
26.

44/128
Sommaire
4 – Assistant Seuillage Automatique

27

4 – Assistant seuillage automatique

„ Le logiciel OneProd XPR intègre une fonction de définition automatique pour les seuils
de surveillance, basée sur l’analyse statistique des données mesurées pendant la
période de référence.
ƒ Ce calcul est effectué pour chaque machine, point de mesure, paramètre et condition de
fonctionnement.
„ Clic droit / Assistant seuillage auto sur l’historique de mesure de l’équipement concerné.

28
28.

45/128
4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 1: Sélection des dates de mesure


ƒ Pour des dates successives ou pour une sélection de dates particulières:

29
29.

4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 2: Sélection des conditions de fonctionnement


ƒ Cette étape n’apparaît pas si une seule condition de fonctionnement est détectée.

30
30.

46/128
4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 3: Sélection des paramètres

31
31.

4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 4: Sélection des points de mesures

32
32.

47/128
4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 5: Spécification des coefficients de calcul des seuils


ƒ L’utilisateur peut modifier les valeurs attribuées par défaut pour chaque coefficient

33
33.

4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 6: Vérification des résultats


ƒ Analyse des résultats
- Nb Val : Nombres de valeurs utilisées pour le calcul
- Min, Moyenne, Max et Ecart type :
• valeurs mini, moyenne, maxi et écart type
• calculées sur les échantillons retenus
• pour chaque paramètre
• Pour chaque condition de fonctionnement.
- pAL calc, AL calc et DG calc : valeurs calculées des 3 seuils.
• Le pavé est jaune si le nouveau seuil est supérieur à sa valeur actuelle, ceci peut permettre de détecter des niveaux
anormalement hauts dans la période d’observation.
- Nb pAL : nombre de dépassements du seuil PA des échantillons retenus pour le calcul.
• Le pavé est jaune pour toutes valeurs supérieures à 0
- Nb AL : nombre de dépassements du seuil AL des échantillons retenus pour le calcul.
• Le pavé est jaune pour toutes valeurs supérieures à 0
- Pente :
• indicateur mettant en évidence une pente positive sur les échantillons retenus pour le calcul. Cet indicateur n’est calculé que si le
nombre de valeurs est supérieur ou égal à 4.

34
34.

48/128
4 – Assistant seuillage automatique

„ Etape 6: Vérification des résultats


ƒ Ajustement des résultats:
- Si vous ne voulez pas appliquer les seuils calculés vous pouvez :
• Désélectionner la ligne correspondante. Les seuils de ce paramètre et de cette condition de
fonctionnement ne seront pas modifiés :

• Modifier manuellement les valeurs proposées. Elles sont alors affichées en caractères gras et
italiques. Ce sont les valeurs que vous avez saisies qui seront appliquées :

• Cliquer sur « Annuler » pour sortir de l’assistant en conservant tous les seuils initiaux :

- Une fonction « Rapport » permet d’obtenir tous les résultats dans un fichier Excel.

35
35.

Sommaire
5 – Fonction Rechercher et Modifier

36

49/128
5 – Fonction Rechercher - Modifier

„ L’outil « Recherche & Modifier » permet la recherche de paramètres ou de


signaux suivant plusieurs critères en vue de modifier certaines de leurs
propriétés.
„ Pour y accéder, faire un clic droit sur la sélection dans laquelle la recherche
sera effectuée, puis sélectionner « Rechercher & Modifier »

37
37.

5 – Fonction Rechercher - Modifier

38
38.

50/128
5 – Fonction Rechercher - Modifier

„ Critères de recherche :
ƒ Type d’élément cherché « Paramètre / Signal »

„ Filtre sur les noms et date de création/modifications


ƒ Attention ! Le module de recherche tient compte des caractères majuscules ou
minuscules.
ƒ Exemples :
- « * » - Tous les éléments
- « *Elec* » - Tous les éléments dont le nom contient

39
39.

5 – Fonction Rechercher - Modifier

„ Modification des éléments:


ƒ Une fois les éléments affichés après la recherche, sélectionner le type
d’information à modifier

ƒ Puis la variable à modifier

ƒ Renseigner les nouvelles valeurs des éléments à modifier (ici seuil AL+ pour le
paramètre Balourd du point de mesure « Point 2 » de l’équipement
« Motor_shutdown »)

ƒ Puis Valider

» Avant de changer une autre variable !!!


40
40.

51/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 4 – Acquisition OffLine

Sommaire

1. Création d’une ronde de surveillance

2. Module de collecte de données Offline

3. Chargement d’une ronde

4. Déchargement d’une ronde dans XPR-300

5. Import de données complémentaires

52/128
Sommaire
1- Création d’une ronde de surveillance

1 – Création d’une ronde de surveillance

„ Dans OneProd XPR-300, une ronde de surveillance est associée à chaque


Sélection d’équipements.
„ Pour créer une sélection d’équipements, il suffit de:
ƒ Sélectionner les emplacements ou équipements souhaités en conservant la
touche Ctrl appuyée,
- Remarque: la sélection d’un emplacement équivaut à sélectionner tous les
équipements de cet emplacement
ƒ Clic droit / Créer une sélection …

4
4.

53/128
1 – Création d’une ronde de surveillance

„ L’écran suivant apparaît:


Liste des
équipements de
la sélection

Nom de la
sélection à
Liste des points de
renseigner
mesures de
manuellement
l’équipement
sélectionné dans la liste
des équipements de la
sélection

Valider la
création

5
5.

1 – Création d’une ronde de surveillance

„ L’écran de gestion des sélections est accessible


ƒ depuis la barre de lancement rapide du parc équipements
ƒ depuis le menu principal: Acquisition Î Sélections

Liste des
équipements de
la sélection
surlignée

Liste des points de


Liste des mesures de
sélections l’équipement surligné
existantes dans la liste des
équipements de la
sélection

6
6.

54/128
Sommaire
2 - Module de Collecte de données OffLine

2 – Module de Collecte de données OffLine

„ Le module de collectes de données Offline permet de gérer la charge et la


décharge de rondes de surveillance d’un collecteur de données OneProd
(Movilog, MVP…).
„ Le module de collecte de données Offline est accessible
ƒ depuis la barre de lancement rapide du parc équipements:

ƒ depuis le menu principal: Acquisition Î Collecte de données Offline

8
8.

55/128
2 – Module de Collecte de données OffLine

Module de
Chargerment des
N° de série du
rondes de
collecteur de
surveillance
données utilisé

Option de
communication et de
synchronisation du
collecteur de données
Module de
Déchargerment
des rondes de
surveillance
Eléments associés au
collecteur et
note de déchargement
affectée à
l’ensemble des mesures
de la ronde.
9
9.

Sommaire
3- Chargement d’une ronde de surveillance

10

56/128
3 – Chargement d’une ronde de surveillance

„ Renseigner le n° de série du collecteur de données


ƒ Ou sélectionner un des collecteurs déjà renseigné
„ Vérifier le port de communication utilisé
ƒ Pas de choix à réaliser si la connexion se fait par USB
„ Sélectionner la ronde à charger depuis la liste proposée:

„ Charger la ronde en cliquant sur le bouton de chargement de ronde:

11
11.

3 – Chargement d’une ronde de surveillance

„ Le message suivant doit apparaître et la ronde doit être surlignée en vert dans
XPR-300:

ƒ Si la ronde n’a pas été chargée correctement, un message d’erreur est indiqué à
côté du bouton de chargement et la ronde est surlignée en jaune ou rouge selon
la nature de l’erreur
ƒ En cas de problème, vérifier la bonne communication avec le collecteur de
données puis recommencer l’opération:
- Le collecteur de données doit être en mode communication vers XPR (activation du
port série/port USB)
- Le device manager 01dB doit se lancer automatiquement et apparaître dans la barre
des tâches Windows (USB uniquement)
- Le collecteur de données utilisé doit être sélectionné (ligne grisée) dans la liste des
collecteurs
12
12.

57/128
Sommaire
4 – Déchargement de Rondes

1. Ronde normale
2. Mode « Off-route »

13

4-1 – Ronde Normale

„ Renseigner le n° de série du collecteur de données


ƒ Ou sélectionner un des collecteurs déjà renseigné

„ Vérifier le port de communication utilisé


„ Pas de choix à réaliser si la connexion se fait par USB

„ Sélectionner la ronde à décharger depuis la liste proposée

„ Décharger la ronde en cliquant sur le bouton de déchargement de ronde:

14
14.

58/128
4-1 – Ronde Normale

„ Une barre de progression apparaît jusqu’à l’affichage du fichier LOG

ƒ La ronde est ensuite surlignée en vert pour signaler sa bonne réception


ƒ les données sont alors ajoutées à l’historique de mesures en base pour les
équipements appartenant à la ronde de surveillance.

15
15.

4-2 – Mode « Off-Route »

„ Les collecteurs de données Movilog2 et MVP (Movipack) ont la possibilité de


gérer une ronde spécifique permettant de créer ou modifier des points de
mesures directement sur le collecteur.
„ C’est la ronde « Point supplémentaire » ou « Off-route ».

ƒ Pour décharger du collecteur les mesures effectuées en mode « Off-route »:


- Dans la fenêtre « Collecte de données – Offline »
- sélectionnez l'option « Ronde supp. » et lancer le déchargement

ƒ Remarques :
- Si des équipements d’une ronde de surveillance ont été supprimées avant le
déchargement, les mesures associées se retrouvent stockées parmi les mesures
supplémentaires.
- Par défaut, les rondes déchargées sont « PTS_SUPP » pour Movilog2 et «
OFFROUTE » pour OneproD MVP (Movipack)

16
16.

59/128
4-2 – Mode « Off-Route »

„ La fonction « Acquisition / Mesures supplémentaires » ouvre la fenêtre listant


l'ensemble des mesures supplémentaires déchargées.

17
17.

4-2 – Mode « Off-Route »

„ Les mesures complémentaires déchargées peuvent ensuite être affectées à


des équipements de la base de données.
ƒ Accéder à la fonction « Mesures Supplémentaires » depuis le menu principal de XPR:
Acquisition Î Mesures supplémentaires
ƒ Copier la mesure souhaitée par clic droit dans la liste de mesures supplémentaires puis
accéder à la fonction « Copier »
ƒ Dans la fenêtre Exploitation de XPR, se déplacer sur le point de mesure / Paramètre / signal
à compléter
ƒ Puis par clic droit, sélectionner « Coller »

Collage de 3 signaux
18
18.

60/128
4-2 – Mode « Off-Route »

„ Les mesures complémentaires déchargées peuvent correspondre à une date


de mesure inexistante dans la base de données.
„ Il est possible de créer et dater manuellement de nouvelles dates de mesures.
Pour cela:
ƒ Clic droit dans la liste des mesures
ƒ Puis « Nouveau »
ƒ Renseigner la date voulue

ƒ Puis Valider: Une date de mesure « vide » est créée, les signaux et tendances
doivent être ajoutés manuellement

19
19.

Sommaire
5 – Import de données complémentaires: Analyse
d’huile

20

61/128
5 – Import de données complémentaires: Analyse d’huile

„ Le module de collecte de données huile est disponible


ƒ depuis la barre de lancement rapide de l’explorateur d’équipements:
ƒ depuis le menu principal de XPR: Acquisition Î Collecte de données: Huile

21
21.

5 – Import de données complémentaires: Analyse d’huile

„ Les données importées sont stockées dans l’onglet « Huile » de l’équipement


disponible en mode « Exploitation »

„ Import des commentaires


ƒ Les formats suivants permettent l’importation du commentaire d’analyse du
laboratoire :
- BP Predict
- Vernolab,
- IESPM ,
- Lubiana
ƒ Le commentaire est accessible dans OneproD XPR-300 dans la fenêtre «
Information mesure », onglet « Diagnostic »
22
22.

62/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 5 – Acquisition OnLine

Sommaire

1. Introduction à la surveillance OnLine


2. Explorateur d’instruments OnLine
3. Configuration OnLine
4. Acquisition OnLine
5. Suivi de l’état de la chaîne de mesure

63/128
Sommaire
1 – Introduction à la surveillance OnLine

1. Présentation de la surveillance OnLine


2. Accès au mode OnLine

1-1 – Présentation de la surveillance OnLine

„ La surveillance OnLine met en jeu:


ƒ Une (ou plusieurs) unité d’acquisition continue à intelligence embarquée de type
OneProd MVX

ƒ Un logiciel servant d’interface entre le système d’acquisition et la base de


données: OneProd XPR-300

ƒ Un driver, installé sur l’ordinateur où sont recueillies les données, permettant


d’établir la communication entre le logiciel (OneProd XPR-300) et les systèmes
d’acquisition (OneProd MVX):
- Envoi de la configuration de XPR vers MVX
- Envoi des mesures de MVX vers XPR
- Contrôle de l’état de communication
- Dans certaines applications, mise à disposition de données de type OPC*
• *cf. partie OPC de cette formation
4
4.

64/128
1-1 – Présentation de la surveillance OnLine

„ OneProd MVX réalise:


ƒ L’acquisition continue des paramètres de fonctionnement de l’équipement
ƒ L’acquisition synchrone de toutes les voies de mesures selon la configuration
ƒ Des traitements embarqués et la génération d’indicateurs pertinents
ƒ La détection des états d’alarme de chaque indicateur calculé

- Selon la stratégie d’acquisition définie dans OneProd XPR-300…

5
5.

1-1 – Présentation de la surveillance OnLine


Géré si Option OPC Client
„ Synoptique
Control room
OPC Server Xcom Driver

Ethernet – TCP-IP

ON / OFF

RPM
6
6.

65/128
1-1 – Présentation de la surveillance OnLine

„ Acquisition continue avec OneProdMVX:


ƒ XPR est utilisé pour configurer MVX
ƒ XPR-300 est utilisé pour contrôler MVX :
- démarrage et arrêt des tâches de surveillance et d’acquisition.
ƒ Une fois démarré, MVX assure la surveillance et les tâches d’acquisition
programmées depuis XPR-300 et renvoie des mesures de façon automatique
selon la configuration:
- Périodique (T)
- Sur évènement (E) = changement d’état d’alarme
- Sur apparition d’une condition de fonctionnement (C)
- Enregistrement déclenché Manuellement (M)

Xcom Driver

7
7.

1-1 – Présentation de la surveillance OnLine

„ Acquisition continue avec OneProdMVX:


ƒ XPR-300 stocke, traite et affiche toutes les acquisitions transmises par MVX.
L’exploitation des données OnLine est similaire à celles mesurées avec un
collecteur de données Offline OneProd MVP

ƒ XPR-300 enregistre également tous les évènements :


- Les changements d’état des équipements
- Les défauts système : capteur, MVX, communication, …

Xcom Driver

8
8.

66/128
1-2 – Accès au mode OnLine

„ L’accès au mode OnLine est déterminé par la licence OneProd-XPR:


ƒ L’option OnLine MVX permet d’avoir accès à l’arbre des instruments OnLine
- Remarque :
• avec l’option OnLine, l’affichage et la base de données sont remis à jour en permanence avec
les nouvelles données fournies par les systèmes OneproD MVX.

ƒ En complément, l’option OPC client permet de réaliser la surveillance de


paramètres OPC.

„ Dans XPR, le mode OnLine est accessible à plusieurs niveaux:


ƒ l’accès à l’arbre d’instruments OnLine (MVX, serveur OPC) se fait:
- grâce à la barre de lancement rapide de la fenêtre principale,
- depuis le menu principal : Affichage Î Explorateur d’instruments OnLine:

9
9.

1-2 – Accès au mode OnLine

„ En modes Exploitation et Supervision, une vue OnLine est disponible


permettant d’avoir accès aux valeurs instantanées* des paramètres mesurés
par le MVX
ƒ Une valeur par cycle d’acquisition du MVX, durée variable selon les configuration
(de 1s à 2min environ)

ƒ Note:
- Cette vue est utilisée lors de la configuration mais aussi en acquisition pour contrôler
l’état des voies de mesures et de la communication.

10
10.

67/128
Sommaire
2 - Explorateur d’instruments OnLine

1. Présentation de l’explorateur d’instruments OnLine


2. Configuration de Xcom Driver
3. Création d’un MVX
4. Création d’un serveur OPC

11

2-1 – Présentation de l’explorateur d’instruments OnLine

„ L’explorateur d’instruments OnLine permet d’accéder à l’état et


à la configuration:
ƒ De Xcom Driver
ƒ Des unités d’acquisitions MVX ainsi qu’à toutes les voies de
mesures (logiques et analogiques)
ƒ Si existants, aux serveurs OPC ainsi qu’à tous les TAGS
disponibles sur chaque serveur.

ƒ Un filtre permet d’afficher:


- Tous les éléments
- Les éléments Branchés (= associés à un équipement)
- Les éléments non branchés (= non associés à un équipement et
donc non surveillés)
- Note:
• Une fois le filtre actif, le nom des voies filtrées apparait en bleu dans
l’arbre des instruments 12
12.

68/128
2-2 – Configuration de Xcom Driver

„ L’accès à la configuration du driver Xcom se fait par clic


droit sur « Xcom Driver » dans l’arbre des instruments puis
« Propriétés »:
ƒ La fenêtre de propriétés de Xcom s’affiche, elle est
disponible selon 2 modes:
- Standard:
• Sans élément de protection ou de routage particulier entre le PC et
le MVX, il ne faut que renseigner l’adresse de Xcom vue par les
unités d’acquisition MVX (= Adresse IP du PC)

- Avancé:
• En cas d’architecture réseau complexe (présence de routeurs,
firewalls…). Ce type de paramétrage sort souvent des
compétences des utilisateurs « standards »
• Faites vous aider par le responsable informatique de l’installation.
• Le détail de chaque champ à renseigner est fourni dans la guide
d’utilisation de OneProd XPR-300

13
13.

2-2 – Configuration de Xcom Driver

„ Pour vérifier votre configuration IP aller dans le menu Windows :


ƒ « Démarrer / Panneau de configuration / Connexions réseau et Internet /
Connexions réseau »
ƒ Choisissez « Connexion au réseau local »
ƒ Clic droit / Propriétés
ƒ Sélectionner « Protocole Internet TCP/IP »
ƒ Cliquer sur « Propriétés »:

14
14.

69/128
2-2 – Configuration de Xcom Driver

„ Vérification de la configuration IP du PC:


ƒ Cas 1: Adressage IP automatique
- A chaque redémarrage de l’ordinateur, L’IP peut changer(attribuée par le serveur)
- Remarque:
• si aucun serveur n’est sur le réseau, le PC ne peut pas s’attribuer d’adresse IP de façon
automatique, basculer en mode d’adressage IP fixe (cas2).
- Renseigner alors Xcom par le nom de l’ordinateur (hostname) disponible dans
Windows depuis:
• Démarrer/panneau de configuration/système/Nom de l’ordinateur

15
15.

2-2 – Configuration de Xcom Driver

„ Vérification de la configuration IP du PC:

ƒ Cas 2: Adressage IP fixe


- L’adresse IP prend celle renseignée par l’utilisateur.
- Recopier l’adresse IP indiquée dans les propriétés de Xcom Driver

16
16.

70/128
2-3 – Création d’un MVX

„ La création d’un système de surveillance OneProd MVX se fait


ƒ depuis l’explorateur d’équipement
ƒ Clic droit / Nouveau /MVX sur Xcom Driver :

ƒ le nombre de voies et les options sont déterminées automatiquement à partir du


n° de série et de licence renseignés par l’utilisateur :
- Double cliquer sur la ligne “n° de licence” ou “n° de série” de la fenêtre de propriétés,
dans l’onglet “adressage”:
ƒ Les n° de licence et de série sont disponibles:
- Dans la documentation livrée avec le MVX
- Le n° de série est indiqué sur le côté du MVX
- Si le MVX est déjà connecté au réseau et sous tension:
• Via le logiciel CAST, entrer le n° de série ou l’IP du MVX connu puis le mot de passe “MVX”, et
cliquer sur “lire les informations”:
» le n° de licence est disponible et peut être copié / collé par clic droit dans XPR

17
17.

2-3 – Création d’un MVX

„ Renseigner l’adresse IP ou le nom (n° de série) du MVX dans le champ


“adresse HTTPS”
ƒ Si le MVX est configuré en @IP automatique: renseigner le nom (n° de série) du
MVX
ƒ Si le MVX est configuré en @IP fixe, renseigner son adresse IP exacte

18
18.

71/128
2-3 – Création d’un MVX

„ D’autres options avancées sont disponibles dans les propriétés du MVX:


ƒ Entrée logique d’acquittement relais:
- Lorsque le MVX passe en état d’alarme (AL ou DG), il est possible de le configurer
pour qu’il ne perde pas cet état d’alarme jusqu’à acquittement manuel.
- Le champ “entrée logique d’acquittement relai” permet de définir quelle entrée logique
du MVX doit donner l’information d’acquittement.
- Si la valeur est renseignée à 0, l’acquittement d’état d’alarme par entrée logique est
désactivé.
ƒ Surveillance du point de repos:
- Cela correspond à la surveillance de l’état du capteur.
- Cette surveillance peut être permanente: le MVX signalera tout défaut détecté sur sa
voie de mesure
- Ou désactivée: dans ce cas, aucun message d’erreur ne remontera lié à un défaut
capteur. La voie de mesure ne sera jamais indiquée en défaut.

19
19.

2-3 – Création d’un MVX

„ D’autres options avancées sont disponibles dans les propriétés du MVX:


ƒ Mode de stockage
- Le MVX a une certaine capacité de stockage dans sa mémoire interne. En cas de
coupure de communication prolongée, il peut arriver à saturation de cette mémoire.
Cette option permet de définir la règle à appliquer dans ce cas de figure:
• Priorité aux anciennes mesures (les mesures les plus récentes sont écrasées pour laisser la
place à la mesure la plus récente)
• Priorité aux nouvelles mesures (les mesures les plus anciennes sont écrasées pour laisser la
place à la mesure la plus récente)

20
20.

72/128
2-3 – Création d’un MVX

„ Une fois le MVX créé, celui-ci apparaît dans l’explorateur d’instruments


OnLine, avec toutes ses voies:
ƒ Par défaut, toutes les voies analogiques sont déclarées “inutilisées”, cela
signifie qu’elles ne sont pas configurées et qu’elles ne peuvent pas être
associées à un équipement.

ƒ Les voies analogiques inutilisées apparaissent en bleu dans l’explorateur


d’instruments OnLine.

21
21.

2-3 – Création d’un MVX

ƒ La configuration des voies du MVX se fait depuis


l’explorateur d’instruments OnLine de XPR:
- Sélectionner la voie à configurer, puis clic droit “Propriétés”
- Le nom, l’étiquette, et la désignation de la voie sont
modifiables.
- Renseigner le type d’entrée correspondant à la voie en double
cliquant sur le champ “Type d’entrée”. Une liste de choix est
alors proposée:
• IEPE (AC): accéléromètre ou vélocimètre alimenté par un courant
constant
• IEPE (DC): sortie température intégrée à certains accéléromètres.
• Top tour/tachymètre: mesure de fréquence de rotation à partir d’un
signal fournissant un ou plusieurs top/tour
• Entrée Tension AC+DC: entrée tension de signaux dynamiques
pouvant avoir une composante continue (exemple : une sonde de
proximité)
• Entrée Process DC: entrée tension continue
• Entrée Courant 4-20mA: entrée courant continue

22
22.

73/128
2-3 – Création d’un MVX

ƒ Le paramétrage dépend de chaque type d’entrée :


- IEPE (AC) :
• Unité d’entrée : choix dans une liste
• Sensibilité du capteur en mV/unité d’entrée
• Gain : 1, 10 ou 100

- IEPE (DC), Entrée Process DC :


• Unité d’entrée : choix dans une liste
• Libellé si "Autre" : libellé de l’unité si choix de « Autre ».
5 caractères maxi.
• Sensibilité du capteur en mV/unité d’entrée
• Offset d'entrée (unité d'entrée) : Cet offset permet de
corriger le résultat suivant la formule :
• Résultat en unité d'entrée = (Entrée en V)/(Sensibilité) +
(Offset en unité d'entrée)
• Gain : 1, 10 ou 100

23
23.

2-3 – Création d’un MVX

ƒ Le paramétrage dépend de chaque type d’entrée :


- Entrée courant 4-20 mA :
• Unité d’entrée : choix dans une liste
• Libellé si "Autre" : libellé de l’unité si choix de « Autre ».
5 caractères maxi.
• Valeur mesurée en UE à 4 mA : indiquer la valeur du
paramètre en unité d’entrée correspondant à 4 mA
• Valeur mesurée en UE à 20 mA : indiquer la valeur du
paramètre en unité d’entrée correspondant à 20 mA

- Entrée tension AC + DC :
• Unité d’entrée : choix dans une liste
• Sensibilité du capteur en mV/unité d’entrée
• Offset d'entrée (unité d'entrée) : Cet offset permet de
corriger le résultat suivant la formule :
• Résultat en unité d'entrée = (Entrée en V)/(Sensibilité) +
(Offset en unité d'entrée)
• Gain : 1, 10 ou 100

24
24.

74/128
2-3 – Création d’un MVX

ƒ Le paramétrage dépend de chaque type d’entrée :


- Top Tour / Tachymètre:
• Unité d’entrée : Hz
• Type de déclenchement : sur front montant ou descendant
• Seuil de déclenchement HAUT (Volts)* : valeur de -24 à + 24

• Seuil de déclenchement BAS (Volts)* : valeur de -24 à + 24

• Nb tops par tour : Entier de 1 à 65536. La fréquence de rotation


obtenue est égale à la fréquence des tops / Nb tops par tour.

* Les seuils de déclenchement haut et bas sont à déterminer en fonction des


caractéristiques du capteur utilisé. Ils permettent de réarmer le déclenchement et
éviter les fausses détections 25
25.

2-3 – Création d’un MVX

ƒ Après validation de la configuration de la voie,


celle ci passe en blanc dans l’explorateur d’instruments
OnLine et l’unité est affichée à côté de la voie
ƒ Si plusieurs voies sont de même type, il est possible de
les configurer simultanément par sélection multipe:
- Avec Shift et CTRL on sélectionne les voies qui nous
intéressent
- Clic droit “Propriétés” et modifier la configuration (la
configuration sera appliquée à toutes les voies
sélectionnée)
ƒ Une fois les voies du MVX configurées, elles sont
prêtes à être associées aux paramètres / signaux /
points de mesures définis dans les équipements à
surveiller…

26
26.

75/128
2-4 – Création d’un serveur OPC

„ OPC, Qu’est ce que c’est?


ƒ OPC® signifie: OLE pour procédure de contrôle (OLE est une technologie
Microsoft®)

ƒ OPC est un protocole de communication standard développé

ƒ OPC permet de communiquer par Ethernet.

OPC Client 2
Serveur OPC:
Source de données
OPC Client 1 OPC Client 3

27
27.

2-4 – Création d’un serveur OPC

„ XPR-300 option OPC Client :


ƒ XPR (via Xcom Driver) collecte les données du process

Ethernet – TCP-IP

XPR – Client
Serveur OPC
OPC

Salle de contrôle

ƒ Les informations OPC peuvent ensuite être utilisées en tant que paramètres de
fonctionnement dans MVX
ƒ Les informations OPC peuvent également être surveillées par MVX
- Évite la duplication de l’instrumentation déjà existante
28
28.

76/128
2-4 – Création d’un serveur OPC

„ XPR-300 option OPC Client :


ƒ Les serveurs OPC sont déclarés dans l’Explorateur
d’instruments OnLine de la façon suivante:
- Clic droit / Nouveau/ Serveur OPC sur Xcom driver
- La fenêtre des propriétés du serveur OPC apparaît:
• Les champs grisés seront remplis automatiquement
• Pour cela, double cliquer sur l’un des champs grisés
- Renseigner:
• le nom ou l’@IP de l’ordinateur sur lequel se trouve le
serveur OPC
• Le nom d’utilisateur ayant les droits d’accès administrateur
sur ce poste
» ATTENTION:
» les droits d’accès de cet utilisateur sont très
importants. Pour plus d’information, consulter le
manuel d’installation de OneProd XPR-300
» Faites vous aider par le responsible
informatique de l’installation
• Le mot de passe associé à ce compte administrateur
29
29.

2-4 – Création d’un serveur OPC

„ XPR-300 option OPC Client :


ƒ Les serveurs OPC sont déclarés dans l’Explorateur
d’instruments OnLine de la façon suivante:
- Cliquer sur

- La liste des serveurs OPC présents sur cet ordinateur


est affichée.

- Choisir un des serveurs OPC proposés dans la liste et


valider

- Les propriétés d’adressage du serveur sont renseignées


automatiquement, excepté les champs suivants qui
peuvent être modifiés par l’utilisateur
• Profondeur de stockage (à laisser tel quel)
• Délai de rafraîchissement

30
30.

77/128
2-4 – Création d’un serveur OPC

„ Dans la fenêtre de propriétés du serveur OPC, le champ:


ƒ “Délai de rafraîchissement OPC” correspond à la fréquence à laquelle Xcom
Driver va rafraîchir les valeurs des paramètres OPC mis à disposition des MVX.
- Si la fréquence de rafraîchissement des valeurs de paramètres OPC est connue sur le
serveur OPC (source de données), il convient d’adapter cette fréquence de
rafraîchissement en conséquence
• Si Xcom Driver va chercher les valeurs sur un serveur qui n’est rafraîchi que toutes les 30s;
demander à Xcom Driver d’aller chercher les valeurs toutes les 10s serait sans intérêt.

- La valeur minimale du délai de rafraîchissement est de 1s, cependant:


• Pour un configuration simple, 1 MVX, peu de paramètres OPC (<10) Î cette valeur de 1s peut
être conservée
• Dans les autres cas (configuration plus complexes, multi MVX, nombreux paramètres OPC), il
est recommandé de ne pas mettre une valeur < 10s.

31
31.

2-4 – Création d’un serveur OPC

„ Accéder à l’onglet “Items” des propriétés du serveur OPC:


ƒ La liste des TAGS (ou “items”) OPC disponibles sur le serveur
sélectionné est affichée
ƒ Sélectionner manuellement tous les TAGS qui seront utilisés
ou surveillés par l’ensemble des unités d’acquisition MVX, puis
valider.
ƒ Le serveur OPC apparaît ensuite avec la liste des TAGS
sélectionnés dans l’explorateur d’instruments OnLine.
ƒ Ces paramètres sont prêts à être associés aux paramètres de
surveillance ou de fonctionnement des équipements définis
dans le parc de surveillance

32
32.

78/128
2-4 – Création d’un serveur OPC

„ Accéder à l’onglet “Items” des propriétés du serveur OPC:


ƒ Notes importantes:
- Un serveur OPC n’est pas une unité d’acquisition

- Un serveur OPC met à disposition des paramètres externes aux


unités d’acquisition MVX (non connectés à une voie du MVX)

- Les unités d’acquisition MVX contrôlent l’acquisition des


paramètres OPC définis dans l’explorateur d’instruments OnLine

- L’acquisition et la surveillance de paramètres OPC ne peut pas


se faire sans unité d’acquisition MVX

- Plusieurs MVX peuvent accéder aux mêmes informations d’un


même serveur OPC

33
33.

Sommaire
3 – Configuration OnLine

1. Brassage des voies


2. Définition des conditions de fonctionnement
3. Définition de la stratégie d’acquisition

34

79/128
3-1 – Brassage des voies

„ Qu’est ce que le brassage des voies de mesure?


ƒ Le brassage des voies de mesure correspond au lien entre:
- le parc de surveillance
- les instruments de mesure
• Ce lien va s’effectuer dans XPR, dans la fenêtre principale en mode Configuration

ƒ Le brassage des voies permet d’associer un paramètre de fonctionnement ou de


surveillance défini dans le parc d’instruments à une voie de mesure
ƒ Une voie NON BRASSEE est une voie NON SURVEILLEE
- Notes:
• il est possible de filtrer les voies non brassées au niveau de l’explorateur d’instruments OnLine
• Des voies non brassées feront l’objet de notification à l’utilisateur au démarrage de l’acquisition

35
35.

3-1 – Brassage des voies

„ Qu’est ce que le brassage des voies de mesure?


ƒ La correspondance entre le type de paramètres / signaux à mesurer et la nature
de la voie de mesure est capitale:
- Le brassage de paramètres ou signaux incompatible avec le type d’entrée de la voie de
mesure est interdit (notifications à l’utilisateur)
- La phase de configuration des instruments de mesure ne doit pas être négligée!

ƒ Notes importantes:
- Un même équipement ne peut pas être associé à plusieurs unités d’acquisition MVX
- Une unité d’acquisition MVX peut être associée à plusieurs équipements

36
36.

80/128
3-1 – Brassage des voies

„ Le brassage d’une voie de mesure peut se faire dans 2 sens:


ƒ 1 – De l’équipement à surveiller vers l’instrument de mesure
ƒ 2 – De l’instrument de mesure vers l’équipement à surveiller
„ Pour brasser une voie de mesure :
ƒ Méthode 1: de l’équipement vers l’instrument
- Sélectionner l’équipement concerné dans le parc équipement
- Aller en mode Configuration de la fenêtre principale de XPR-300
- Aller sur le paramètre de fonctionnement / Point de mesure / paramètre ou signal de
surveillance souhaité et le sélectionner en cochant la case associée
- Aller dans l’explorateur d’instrument OnLine, sélectionner la voie de mesure
correspondante, puis clic droit “Brancher”

37
37.

3-1 – Brassage des voies

„ Les paramètres branchés sur la voie sont visibles directement dans


l’explorateur d’instruments OnLine
„ La voie de mesure associée au point de mesure / paramètre / signal de
surveillance est indiquée directement dans la fenêtre de configuration de XPR:

- Notes:
• Le brassage d’un point de mesure peut se faire directement uniquement si tous les paramètres
et signaux de ce point de mesure dépendent de la même voie de mesure.
• Pour un point de mesure contenant des paramètres ou signaux associés à différentes voies de
mesures, la voie de mesure associée au point de mesure dans XPR sera affichée à ##### (car
dépend de plusieurs voies de mesure)

38
38.

81/128
3-1 – Brassage des voies

„ Pour brasser une voie de mesure:


ƒ Méthode 2: de l’instrument vers l’équipement
- Sélectionner la voie de mesure à brancher dans l’explorateur d’instruments OnLine
- Sélectionner l’équipement concerné par cette voie dans le parc équipements
- Aller en mode Configuration de la fenêtre principale de XPR-300
- Aller sur le paramètre de fonctionnement / Point de mesure / paramètre / signal de
surveillance souhaité et le sélectionner en cochant la case associée
- Clic droit “Brancher”

39
39.

3-1 – Brassage des voies

„ Particularités des voies de mesure Externes (OPC):


ƒ Une voie de mesure Externe (OPC) est, par définition, une information de type
scalaire.

ƒ Aucun signal de surveillance (temporel, spectre…) ne peut être associé à une voie
de mesure Externe

ƒ Les voies de mesures externes peuvent être associées à des paramètres de


surveillance de la même façon que les voies de mesures physiques des unités
d’acquisition MVX, par les 2 méthodes
- de l’équipement vers le serveur OPC
- du serveur OPC vers l’équipement

40
40.

82/128
3-1 – Brassage des voies

„ Particularités des voies de mesure Externes (OPC):


ƒ Un paramètre de surveillance associé à une voie
de mesure externe peut être créé automatiquement
dans la configuration d’un équipement au moment
du brassage de ces voies de mesure

ƒ Exemple:
- Création d’un point de mesure “OPC” sur
l’équipement “Pump”
- Ce point de mesure ne contient initialement aucun
paramètre ou signal de surveillance
- Sélection de la ou des voies de mesures externes
du serveur OPC à associer à ce point de mesure
- Clic droit sur le point de mesure “OPC”
- Puis “Brancher”
- Les paramètres de surveillance externes ont été
définis automatiquement
41
41.

3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Pourquoi utiliser des conditions de fonctionnement?


ƒ Pour garantir:
- La répétabilité des mesures d’une date de contrôle à une autre
- Une absence de variation importante durant une mesure
- La génération d’indicateurs de surveillance fiables

42
42.

83/128
3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Exemple de tracés de tendance avec / sans gestion des condition de


fonctionnement

+
+
+
+

+
+
+ +

Tendance sans gestion des conditions de Tendance avec conditions de fonctionnement


fonctionnement Î données comparables
43
43.

3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Les conditions de fonctionnement sont configurées dans la partie


“Configuration” de la fenêtre principale de XPR-300
ƒ onglet “conditions de fonctionnement”:

Définition des conditions de fonctionnements


et de leurs caractéristiques

Définition des plages de fonctionnement par


paramètre de fonctionnement défini dans
l’onglet programmation, pour chaque
condition de fonctionnement

Points de mesure / Signaux / Paramètres de


surveillance associés à la condition de
fonctionnement sélectionnée
(différentes conditions peuvent surveiller
différents paramètres)
44
44.

84/128
3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Une condition de fonctionnement “Par défaut” existe, correspondant à “aucune


condition de fonctionnement”:
ƒ L’unité d’acquisition MVX réalise des acquisitions en continu quelque soit l’état de
fonctionnement de l’équipements surveillé.
„ Pour créer une nouvelle condition de fonctionnement:
ƒ se placer dans la liste de conditions existantes
ƒ Clic droit / “Nouvelle condition”
ƒ Renseigner le nom de cette nouvelle condition et valider
„ La nouvelle condition apparaît dans la liste existante
ƒ Double clic sur la condition pour modifier la couleur de la condition

45
45.

3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ La condition de repli (CdR, jaune) remplace la condition par défaut à partir du


moment où une nouvelle condition est créée.
„ Elle a plusieurs rôles:
ƒ Permettre à l’utilisateur de remonter un enregistrement à n’importe quel moment
(déclenché manuellement) même si aucune condition de fonctionnement n’est
remplie
ƒ Continuer un travail de surveillance en cas de perte des paramètres de
fonctionnement
- Ce cas ne peut se produire que si des paramètres externes sont utilisés en paramètres
de fonctionnement
- Une coupure de communication entre le PC et le MVX / Serveur OPC peut provoquer
ce mode de fonctionnement

46
46.

85/128
3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Configurer la condition de fonctionnement:


ƒ On peut affiner les conditions permettant de réaliser cette condition
- Délai: délai d’attente avant de commencer la mesure
- Stabilité: Stabilité du paramètre de fonctionnement requise pour remplir la condition.
• Si le paramètre sort de la plage de fonctionnement de la condition, celle-ci est annulée
- RPM (%): % toléré pour répondre au critère de stabilité. Si le paramètre varie de façon
trop importante, la condition de fonctionnement n’est pas remplie

ƒ Les cases C, E, et T permettent de déterminer le type d’enregistrement réalisé:


- C: Sur apparition de la condition
- E: sur Evènement (changement d’état d’alarme)
- T: Périodique
- Si C, E et T sont tous décochés, l’unité d’acquisition MVX effectue la scrutation en
continue des paramètres de surveillance mais ne remonte pas de mesure.

47
47.

3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Configurer la condition de fonctionnement:


ƒ Priorités entre conditions: (utilisateurs avancés)
- Un système de gestion des priorités a été défini pour les raisons suivantes:
• Dans le cas où plusieurs conditions de fonctionnement sont définies pour un même
équipement, il se peut que:
» plusieurs conditions puissent être réalisées en même temps,
» une condition est réalisée alors que le traitement de la précédente n’est pas terminé.
• Ces situations peuvent être problématiques en raison des limitations en enregistrement /
traitement imposées par les capacités de l’unité d’acquisition
- Ce système permet à la condition la plus prioritaire d’ANNULER la tâche en cours
moins prioritaire

48
48.

86/128
3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Association des paramètres et signaux aux conditions de fonctionnement:


ƒ 3 étapes:
- Sélection de la condition de fonctionnement

- Association des points de mesure / signaux / paramètres


• Remarque importante: Si un point de mesure contenant des signaux ou paramètres
sélectionnés n’est pas coché, ces signaux et paramètres ne seront pas associés à la condition

- Validation
1. La condition sélectionnée
est celle surlignée

2. Les points de mesure / Signaux / paramètres


associés à la condition sont ceux cochés

3. VALIDER. Un changement de fenêtre sans validation


annule les modifications en cours! 49
49.

3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Dans l’onglet « Programmation », en appliquant un filtre sur la condition de


fonctionnement désirée, seuls les points de mesures / signaux / paramètres
associés à cette condition sont affichés en bleu.
ƒ Pour associer des points de mesures / signaux / paramètres supplémentaires,
retourner dans l’onglet « Conditions de fonctionnement »

50
50.

87/128
3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Définition des états d’alarme par condition de


fonctionnement:
ƒ Sur une base « vide »:
- Les états d’alarmes définis sur la condition de
fonctionnement par défaut sont appliqués
automatiquement aux nouvelles conditions de
fonctionnement créées.
- Dès qu’une condition a été créée :
• Dans l’onglet « Programmation »
» appliquer un filtre sur la condition de
fonctionnement désirée
» Définir les seuils d’alarme de cette condition de
façon habituelle (sélection du paramètre de
surveillance puis accès à la fenêtres de définition
d’alarme depuis la barre de lancement rapide

- Attention:
• Si le filtre reste sur « Aucun », les seuils d’alarme
définis ne seront appliqués à aucune condition
51
51.

3-2 – Définition des conditions de fonctionnement

„ Définition des états d’alarme par condition de fonctionnement:


ƒ Sur une base ayant déjà un historique de mesures:
- Se placer en mode Exploitation – Liste des mesures
- Choisir la condition voulue
- Se placer sur une date de mesure
• Sélectionner le paramètre pour lequel définir ou modifier les seuils d’alarme
• Le seuil d’alarme est appliqué sur l’historique pour la condition de fonctionnement sélectionnée
• Répéter la manœuvre pour autant de paramètres que nécessaire

CdF « 20 Hz »

CdF « Trans
» 52
52.

88/128
3-3 – Définition de la stratégie d’acquisition

„ La stratégie d’acquisition est configurable depuis l’onglet “Acquisition” du mode


“Configuration” de la fenêtre principale de XPR-300: Envoi de notification (email,
SMS) sur changement d’état
aggravant de l’équipement
La case OnLine doit absolument
être cochée pour faire des ex: OK Î ALARME
acquisitions avec des unités Sur tout changement d’état
d’acquisition MVX de l’équipement:
OK Î ALARME
Remontée d’enregistrement sur
changement sur état aggravant de et ALARME Î OK
n’importe quel paramètre de L’activation de l’envoi de
l’équipement, notifications active
ex: OK Î ALARME systématiquement la
notification des erreurs
Sur tout changement d’état d’un systèmes (ex: coupure de
paramètre: com)
OK Î ALARME et ALARME Î OK

Périodicité d’acquisition:
Sur changement d’état d’alarme, la
mesure peut être réalisée: -A heure fixe

Sur la voie concernée uniquement -A périodicité fixée,


équipement hors alarme
Ou de manière synchrône sur et équipement en alarme
toutes les voies d’acquisition liées à (état AL ou DG)
l’équipement

- Note:
• La stratégie est commune à toutes les conditions, elle s’applique à un équipement 53
53.

3-3 – Définition de la stratégie d’acquisition

„ D’autres options de configuration avancée sont accessibles à l’utilisateur:


- Délai d’annulation:
• Permet de ne pas prendre en compte des changements de conditions de fonctionnement
après le délai indiqué et d’éviter la remontée d’enregistrements.
- Délai de déclenchement d’alarme:
• Correspond au délai d’attente avant déclenchement d’un état d’alarme
- Tendance Court-Terme:
• L’idée initiale est de pouvoir remonter ce qui c’est produit “juste avant” qu’un paramètre ne
passe à un état d’alarme aggravant (AL ou DG).
• Cette fonctionnalité est assurée si la case “mémorisation” est cochée

54
54.

89/128
3-3 – Définition de la stratégie d’acquisition

„ D’autres options de configuration avancée sont accessibles à l’utilisateur:


ƒ Tendance Court Terme
- Nombre de valeurs maxi conservées:
• Nombre de valeurs max remontées dans la mémoire court terme du MVX.
- Périodicité minimale:
• écart en secondes entre 2 valeurs échantillonnées dans la mémoire court terme
» Remarque: Le MVX peut au mieux, échantillonner dans sa mémoire “Court terme”, une
valeur à chaque cycle d’acquisition.
- Longueur maxi d’échantillons à conserver dans XPR:
• Ex: un paramètre passe en alarme DG et reste dans cet état pendant 10 dates de mesures
consécutives. Le paramétrage étant de 1000 échantillons maxi à conserver, et le nombre de
valeur remontées par date de mesure étant de 100, 10x100=1000
» la date de mesure suivante ne remontera plus de mémoire court terme même si ce
paramètre est toujours en alarme.
» On peut être dans un comportement “stationnaire” avec état en alarme et dans ce cas la
mémoire court terme n’a plus d’intérêt

55
55.

Sommaire
4 – Acquisition OnLine

56

90/128
4 – Acquisition OnLine

„ Les acquisitions sont gérées depuis l’explorateur


d’instruments OnLine:
ƒ Clic droit sur l’unité d’acquisition MVX voulu puis
“démarrer Acquisition”
ƒ Dans l’explorateur d’instruments OnLine, le MVX passe
par les états suivants:
- Blanc (à l’arrêt)
- Jaune + sablier (pendant le transfert de configuration)
- Vert (opérationnel).
• Si le MVX surveille ou utilise des paramètres externes, alors
il doit démarrer (de façon automatique) le serveur OPC
concerné.
ƒ Une fois démarré, le MVX peut être arrêté, par clic droit
puis « Arrêter Acquisition ». Cette étape peut prendre 1
à 2 minutes selon la configuration.

57
57.

4 – Acquisition OnLine

„ Accès aux valeurs instantanées OnLine:


ƒ XPR propose des vues OnLine en mode Exploitation et Supervision, permettant
d’afficher les valeurs instantanées lues par le MVX (rafraîchies au minimum tous
les cycles d’acquisition)
ƒ Mode Exploitation:
- Prenons ici un exemple avec 2 conditions de fonctionnement appelées “50” et “100”
correspondant à l’état de charge de la machine
Cas 1: Une condition est remplie, les valeurs
s’affichent et se rafraîchissent Cas 2: Aucune condition n’est remplie, seuls les
automatiquement paramètres de fonctionnement sont rafraîchis

58
58.

91/128
4 – Acquisition OnLine

„ Accès aux valeurs instantanées OnLine:


- Mode Supervision
• Remarques:
» Sur changement de la sélection du paramètre à tracer, la tendance du paramètre
précédemment affiché à l’écran est perdue.
» Une nouvelle sélection d’un paramètre provoque la remise à 0 du tracé de tendance
OnLine du paramètre.

Tracé de la tendance OnLine du


paramètre (de fonctionnement ou
surveillance) sélectionné par clic gauche.
La liste des paramètres varie en fonction
de la condition de fonctionnement active

59
59.

4 – Acquisition OnLine

„ Demande de mesure immédiate:


ƒ L’utilisateur peut remonter une mesure dans la base de données, en plus des
mesures automatique.
- Un bouton “Mesure Immédiate” est disponible dans la vue OnLine du mode Exploitation
• La mémoire court terme peut être remontée si la case “Court-terme” est cochée.

ƒ Si le MVX est dans une condition de fonctionnement, la mesure remontée sera


associée à la condition de fonctionnement actuelle
ƒ Si le MVX n’est dans aucune condition de fonctionnement, la mesure remontée
sera associée à la condition de repli, et les points de mesure / signaux /
paramètres remontés seront ceux associés à la condition de repli.

- Remarque importante:
• Une demande de mesure immédiate n’affiche aucune valeur en vue OnLine. Une date de
mesure est remontée dans la liste des mesures.
60
60.

92/128
4 – Acquisition OnLine

„ Consulter les résultats:


ƒ En mode Exploitation – Liste des mesures, un onglet permet d’afficher des
informations complémentaires sur les dates de mesure:
- Condition de fonctionnement associée à la date de mesure
- Taux de remplissage de la mesure (mesure manquantes ou pas)
- Avis de l’expert
- Type de déclenchement (élément ayant déclenché la mesure)
ƒ En mode “Déclenchement”, les mesures peuvent être marquées:
- T: Mesure périodique
- C: Mesure réalisée sur apparition de la condition de fonctionnement associée
- E: Mesure réalisée sur un changement d’Etat d’alarme d’un ou de plusieurs paramètres
de surveillance
- M: Mesure déclenchée en manuel depuis le mode OnLine

61
61.

4 – Acquisition OnLine

„ Consulter les résultats:


ƒ L’icône graphique présente à côté de la date de mesure signale la remontée
de la mémoire court-terme avec la mesure.
ƒ Pour les dates de mesures présentant cet icône, les tendances court termes des
différents paramètres de surveillance peuvent être tracées.

62
62.

93/128
4 – Acquisition OnLine

„ Les données sont transférées en 2 étapes:


ƒ Les valeurs des paramètres et indicateurs calculés sont transférés dans la
mémoire interne de l’unité d’acquisition MVX
ƒ La mesure est ensuite transférée à la base de données par la connexion réseau.
- Le stockage temporaire de la date de mesure dans la mémoire interne du MVX permet
d’éviter toute perte de données en cas de coupure de communication.
- Si le transfert a échoué, MVX renvoie la mesure à la BDD jusqu’au transfert complet de
celle-ci (sans coupure réseau)

ƒ Remarque Importante:
- Étant donné le processus de remontée des mesures (écriture sur la compact flash puis
transfert dans la base de données), il est NORMAL d’observer un délai pouvant aller
jusqu’à plusieurs minutes entre le moment où la mesure est réalisée et le moment où la
mesure arrive dans la base de données.

63
63.

Sommaire
5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

64

94/128
5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

„ Les acquisitions OnLine mettent en jeu plusieurs composants de façon plus ou


moins complexe,

„ Les sources d’erreurs potentielles sont multiples tout au long de la chaîne de


mesure, du capteur jusqu’à la base de données…

„ Pour aider à identifier les sources d’erreurs, différents indicateurs sont


disponibles dans OneProd XPR et OneProd MVX.

65
65.

5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

„ Sur la façade du MVX:

- Note:
• Suite à la mise sous tension du MVX, celui est prêt à recevoir une configuration à partir du
moment où les LED A et B se sont éteintes… la phase d’initialisation d’un MVX prend environ
2 min en conditions normales d’utilisation.
66
66.

95/128
5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

„ Dans OneProd XPR-300:


ƒ Etats des voies MVX:

ƒ Etat du driver Xcom:

67
67.

5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

„ Compteur d’évènements dans OneProd XPR:

„ Tracé de tous les évènements dans le “Journal des évènements”:


ƒ Etats de Fonctionnement et défauts du système
ƒ Changement d’états d’alarme
ƒ Acquittement des messages

Acquittement du
message: utilisateur et
date de l’acquittement

68
68.

96/128
5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

„ Présentation de OneProd CAST:


ƒ CAST est l’outil de maintenance du MVX.
- Il permet de se connecter et de dialoguer avec les unités d’acquisition MVX sans
passer par XPR.
ƒ Les fonctions les plus utilisées (à la mise en route notamment) sont:

Permet faire des


Permet d’accéder aux tests de
informations et à l’état du communication
système (@IP, n° de basiques (ping MVX)
licence, états des voies et
défauts systèmes)
Permet de consulter les
Permet de contrôler fichiers log interne au
l’activité du MVX MVX. Fourni des
informations utiles au
(TAT : Tâche d’acquisition support 01dB pour cerner
et de Traitement Ù l’origine d’un problème…
Condition de 69
fonctionnement) 69.

5 – Suivi de l’état de la chaîne de mesure

„ Exemples d’utilisation de CAST:

Les voyants défaut système et défaut capteur clignotent sur le


MVX… l’onglet « information » permet d’obtenir plus de détails L’unité d’acquisition MVX est inaccessible (ex: installé
sur l’origine des défauts dans coffret dans une usine…): Une acquisition est lancée
sur XPR mais aucun enregistrement ne remonte
Î Contrôle de l’activité du MVX avec l’onglet TAT

Le MVX est mis sous tension…


Test préliminaire avant tout autre chose: Ping du MVX

70
70.

97/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 6 – Consulter les résultats

Sommaire

1. Statuts des équipements et des emplacements

2. Filtre d’équipements

3. Mode Supervision: Accès simplifié aux résultats

4. Mode Exploitation

98/128
Sommaire
1- Statuts des équipements et des emplacements

1 – Statuts des équipements et emplacements

„ L'arbre « Explorateur d’équipements » permet :


ƒ de naviguer rapidement dans le parc
ƒ d'avoir en permanence les derniers états d'alarme de tous les équipements
surveillés.
- Ces états sont représentés par une icône devant chaque équipement :

„ Les états d’alarmes des emplacements et équipements sont codifiés de la


façon suivante:

4
4.

99/128
1 – Statuts des équipements et emplacements

„ Un équipement calcule donc son état d’alarme à partir de l’état d’alarme le plus
aggravant de tous ses paramètres de surveillance.
„ Cet état d’alarme peut résulter d’une alarme de type:
ƒ Absolue

ƒ Relative

5
5.

Sommaire
2 - Filtre d’équipements

100/128
2 – Filtres d’équipement

„ Pour retrouver plus rapidement un ensemble d'équipements, un module de


filtrage est disponible dans XPR. Ce module est accessible:
ƒ depuis la barre de lancement rapide de la fenêtre principale:
ƒ depuis le menu principal: Affichage Î Filtres Équipements

ƒ Les équipements peuvent être filtrés:


- Par état d’alarme
- Par avis
- Par Dates
- Par sélection (rondes de surveillance)

7
7.

2 – Filtres d’équipement

„ Les filtres ne sont appliqués que lorsque « Filtres actifs » est sélectionnée.
„ Les filtres peuvent être cumulés.
ƒ Exemple
- N’afficher que les équipements en alarme DANGER (rouge) ayant un avis NON
ADMISSIBLE de la ronde de surveillance « Pompes » et n’afficher que les dates de
mesures du mois dernier.
ƒ Le bouton de la fenêtre filtrage permet de réinitialiser l'ensemble des
paramètres de filtrage
- Les filtres sont appliqués directement sur l’arbre des équipements.
- Le nom des emplacements et équipements filtrés apparaissent en bleu pour indiquer
qu’un filtre est actif. Les autres équipements ne sont pas affichés.

8
8.

101/128
Sommaire
3 - Mode Supervision: Accès simplifié aux
résultats

3 – Mode Supervision: Accès simplifié aux résultats

„ Ce mode permet d’avoir une vue d’ensemble de chaque élément de


l’arborescence. Ce synoptique est constitué:
ƒ D’une image de fond (image du synoptique des propriétés de l’équipement)
ƒ Avec en surimpression, pour un emplacement:
- Les équipements de cet emplacement avec leur état d’alarme
- Les sous emplacements avec leur état d’alarme.

Équipements avec leur


état d’alarme

Image de Sous emplacement avec


fond son état d’alarme 10
10.

102/128
3 – Mode Supervision: Accès simplifié aux résultats

„ Chaque équipement, emplacement, ou paramètre apparaît sous forme d’icônes


superposés à l’image de fond
ƒ peut être déplacé sur cette image afin de faire correspondre l’équipement /
l’emplacement / le point de mesure avec sa position réelle sur l’image
ƒ Un double clic sur l’un des emplacements permet de descendre dans
l’arborescence

Double Clic

11
11.

Sommaire
4 - Mode Exploitation

1. Présentation
2. Accès aux résultats
3. Accès au diagnostic

12

103/128
4-1 – Mode Exploitation – Présentation

„ Le mode Exploitation permet


ƒ d’accéder à l’historique de mesure de tous les équipements du parc instruments
de la base de données, avec pour chaque mesure:
- Informations mesure :
• vitesse rotation machine,
• traçabilité des moyens de mesure …
- Consultation des valeurs et états d'alarme de tous les paramètres de surveillance
- Consultation de tous les signaux acquis et traités
- Consultation de l’avis de l’expert

ƒ Il constitue l’espace de travail principal de XPR-300 en réunissant dans une même


fenêtre toutes les informations et les outils nécessaires à l’établissement du
diagnostic d’une machine.

13
13.

4-1 – Mode Exploitation – Présentation


Historique de mesures en
base

Informations Onglets de catégorie


complémentaires sur d’information
la mesure

Vue d’ensemble des


paramètres et des
Pour l ’équipement signaux (VEP et
sélectionné VES)

Outils d’analyse des


données

Accès aux informations de la


mesure sélectionnée

Avis de l’expert sur l’état de la


machine 14
14.

104/128
4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Informations complémentaires sur la mesure:

ƒ Permet à l’utilisateur d’avoir un accès rapide aux mesures désirées en pouvant les
afficher par:
- CdF (Condition de Fonctionnement): le code couleur et l’abrégé de la condition de
fonctionnement comme définis en mode Configuration
- Avis : le code couleur de l’avis de l’expert défini dans l’onglet « Avis » de la fenêtre «
Information mesure »
- Remp. : donne une indication de remplissage de la vue d’ensemble des paramètres et
des signaux
- Déclenchement : mode du déclenchement de la mesure par MVX (MODE ONLINE
UNIQUEMENT)
• C : mesure sur apparition de la condition de fonctionnement
• E : mesure sur changement d’état d’alarme
• T : mesure périodique
• M : mesure lancée manuellement par l’opérateur

15
15.

4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Vue d’ensemble des paramètres et des signaux pour chaque date de mesure:
Points de mesures de l’équipement

Valeur des
Paramètres paramètres
avec leur état
associés d’alarme

Tracé de la
tendance ou du
signal par double
clic
Points de mesures de l‘équipement

Signaux
Associés

16
16.

105/128
4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Réordonnancement de la VEP – VES:


ƒ il est possible de réorganiser les lignes et les colonnes avec les fonctions «
Prendre un élément » et « Déposer un élément » du menu contextuel accessible à
partir des titres de lignes et colonnes :

ƒ Remarque Importante:
- Cet ordre n'est valide que pour la VEP/VES et n'influe pas sur l'ordre des éléments
dans les rondes.

17
17.

4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Tous les signaux et tendances disponibles dans XPR sont affichés dans l’outil
graphique Vibgraph, par double clic sur l’élément voulu ou par utilisation du
menu contextuel (clic droit) ou de la barre d’outils.

18
18.

106/128
4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Barre d’outils de tracé Vibgraph:


Option « Gabarits »
(pics et bandes à faire Superposer des
apparaître sur les spectres) tendances ou
des signaux
Option de concaténation des spectres
Tracer des
spectres 3D

Ajouter une
tendance ou un
Option de tracé de tendance:
signal à la
Long terme tendance ou au
signal déjà tracé
Court Terme (ONLINE UNIQUEMENT)
Filtré par Condition de fonctionnement
Tracer la tendance d’un
paramètre ou tracer un
signal 19
19.

4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Présentation de Vibgraph:
ƒ 1 fenêtre de préférences communes
ƒ 1 fenêtre de tracé / signal ou tendance (= fenêtre principale de travail pour
l’utilisateur)
Barre d’outils

Zone de tracé avec nom


et date de la mesure

Détails des fréquences


caractérisques à surveiller
(Gabarits)
+ détails des curseurs

Informations sur
l’équipement
concerné, le point de 20
mesure et la mesure 20.

107/128
4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Présentation de la barre d’outils de la fenêtre de tracé de Vibgraph


Changement de
Changement de curseur actif Affichage de la fréquence de rotation
courbe active : (précédent /
activer courbe suivant) Affichage du tracé des pics
précédente /
Suivante.
Affichage du tracé des bandes latérales

Mettre à jour la fréquence


Sélection du type de Revenir à la
de rotation à la fréquence
curseur à tracer fréquence de
du curseur actif de la
rotation initiale
courbe active

Affichage des Affichage


Supprimer le curseur actif de
groupes de spectres /
la zone de tracé courante
fréquences de temporels du Curseurs
roulements définis diagramme de Spécifiques
Bode ESA
Supprimer courbe active de la
Affichage pleine
zone de tracé courante
échelle Mise à jour manuelle
(Dézoomer) (saisie de la valeur) de la
fréquence de rotation
21
21.

4-2 – Mode Exploitation – Accès aux résultats

„ Manipulation de la zone de tracé Vibgraph:


ƒ Clic gauche: Création du curseur selon le type de curseur sélectionné
- Curseur simple Exemple de curseur Harmonique

- Double

- Harmonique

- Bandes latérales
ƒ Zoom
- Sélection par clic droit (conserver le clic droit enfoncé) et glisser, relâcher pour zoomer
sur la zone ainsi définie
ƒ Clavier
- Î Déplacement du curseur actif vers le point suivant de la courbe active
- Í Déplacement du curseur actif vers le point précédent de la courbe active

22
22.

108/128
4-3 – Mode Exploitation – Accès au diagnostic

„ Informations de la mesure
ƒ Constantes:
- outil d’analyse avancé (modification des valeurs pour recalcul des post-traitements)
ƒ Diagnostic:
- Diagnostic de la machine établi par l’expert en charge de l’analyse
ƒ GMAO :
- génération d’une demande de travail vers votre outil de GMAO (Nécessite option
GMAO)
ƒ Préconisations:
- Préconisations de l’expert suite au diagnostic

23
23.

4-3 – Mode Exploitation – Accès au diagnostic

„ Informations de la mesure
ƒ Avis Synthétique
- BON – ACCEPTABLE – TOLERABLE – NON ADMISSIBLE – SANS AVIS
ƒ Traçabilité :
- Informations de traçabilité des moyens de mesure
ƒ Actions:
- Actions préconisées ou effectuées
ƒ Annexes:
- Graphiques pouvant être annexés au rapport d'expertise.

24
24.

109/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 7 – Outils d’Analyses Avancées

Sommaire

1. Utilisation des outils spécifiques


2. Post-traitements avancés

110/128
Sommaire
1 – Utilisation des outils spécifiques

1. Spectres concaténés
2. Traitements avancés sur spectres
3. Traitements avancés sur signaux temporels

1-1 – Spectres Concaténés


[0-20000] Hz Ö 'F=25 Hz

[0-2000] Hz Ö 'F=2.5 Hz

[0-200] Hz Ö 'F=0.25 Hz

Concatenated spectrum: spectra composed of several unitary spectra

'F=0.25 Hz 'F=2.5 Hz 'F=25 Hz

4
4.

111/128
1-2 – Traitements avancés sur spectres

„ Vibgraph met à disposition des outils de post traitements. Ces traitements sont
disponible via le menu “Traitements” de la zone de tracé
„ Vibgraph permet, par exemple, de réaliser des cepstres (transformée de Fourier
inverse) à partir de signaux de type spectres.

5
5.

1-3 – Traitements avancés sur signaux temporels

„ Les post traitements disponibles pour les signaux temporels sont:


ƒ Filtrage
ƒ Tracé d’orbite (2 signaux temporels nécessaires), filtrée ou non
ƒ Calcul de la position (2 signaux temporels nécessaires)
ƒ Tracé de spectre
ƒ Rééchantillonnage du signal
ƒ Modification du gain et de l’offset
ƒ Vue circulaire du signal

6
6.

112/128
Sommaire
2 – Post-traitements avancés

1. Retraitement des données


2. Modification des constantes

2-1 – Retraitement des données

„ XPR-300 fournit de nombreuses fonctions pour retraiter les données acquises:


ƒ La définition de signaux additionnels calculés par post traitements, tels que:
- Filtres passe-bas, passe-haut, passe bande sur signaux temporels
- Calculs de cepstres
- Traitements spécifiques sur signaux temporels:
• Indicateurs statistiques,
• Detection de shocks (ShockfinderTM)

8
8.

113/128
2-1 – Retraitement des données

„ XPR-300 fournit de nombreuses fonctions pour retraiter les données acquises:


ƒ La définition d’indicateurs vibratoires calculés à partir des signaux mesurés
auparavant ou recalulé par post-traitements
- Amplitudes discretes (bandes fines) and ou niveaux d’énergie large bande calculé à
partir de spectres fréquentiels

- Amplitudes valeurs statistiques issues des signaux temporels: Valeur RMS, max et
moyenne, valeur crête à crête, écart type; kurtosis…

9
9.

2-1 – Retraitement des données

„ Tous les signaux peuvent être retraités par la suite afin de construire un
historique des nouveaux indicateurs ou signaux créés:

ƒ Pour le paramètre uniquement


ƒ Pour tout ou partie de l’historique du paramètre
ƒ Pour tous les paramètres
10
10.

114/128
2-2 – Modification des constantes

„ L'onglet « Constantes » de la fenêtre « Information Mesure » donne accès aux


fréquences de rotation de la date de contrôle courante.
„ La modification peut se faire :
ƒ Pour tous les points de l'équipement puis
ƒ puis valider avec
ƒ Pour donner une valeur particulière à un ou plusieurs points, saisir les valeurs
directement dans la colonne F0 puis valider .

11
11.

2-2 – Modification des constantes

„ Remarques :
ƒ cette opération ne modifie pas la fréquence de rotation définie au niveau propriété
machine
ƒ le re-traitement de l'ensemble des paramètres est relancé automatiquement après
validation des nouvelles valeurs.
ƒ le menu contextuel de la liste des dates de contrôle dispose d’une fonction pour
effectuer une modification globale de la fréquence de rotation sur plusieurs dates
de contrôle.

12
12.

115/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 8 – Renseigner un diagnostic

Sommaire

1. Établir un Diagnostic
2. Préconisations
3. Donner un avis
4. Annexes

116/128
1 – Établir un Diagnostic

„ Définition:
ƒ Expertise renseignée par l’utilisateur à partir des données analysées
(automatiques et manuelles) afin de déterminer l’état de santé courant de
l’équipement surveillé et de diagnostiquer les défauts existants.
„ But:
ƒ Le diagnostic doit déterminer l’état de santé de la machine et identifier les défauts
existants ou à venir à partir des données analysées:
- Localisation du défaut
- Nature du défaut
- Gravité

„ Établir un diagnostic:
ƒ Estimer l’état de santé courant de l’équipement
ƒ Caractériser les défauts
ƒ Formuler des recommandations
3
ƒ Justifier et illustrer le diagnostic par des éléments factuels (« preuves ») 3.

1 – Établir un Diagnostic

„ Dans OneProd XPR-300, un espace est dédié afin que les experts puissent
renseigner leur diagnostic:

4
4.

117/128
2 – Préconisations

„ Dans OneProd XPR-300, un onglet « Préconisation » est mis à disposition afin


que l’expert puisse renseigner les actions de surveillance, de maintenance ou
de conduite recommandées:
ƒ Surveillance plus fréquente, contrôles endoscopiques, …
ƒ Remplacement d’un roulement, équilibrage, ..
ƒ Réduction de la puissance, du débit, …

5
5.

3 – Donner un Avis

„ BUT:
ƒ Intégrer toutes les informations permettant d’établir le diagnostic de la machine +
contraintes externes (sécurité, environnementales, budgétaires, etc.) pour fournir
une évaluation synthétique de l’état de la machine, qui permet à l’utilisateur de
prioriser ses actions de maintenance en fonction de critères simples.
ƒ Les formulations des avis sont prédéfinies (bon, acceptable, … ) à partir des
normes ISO.

6
6.

118/128
3 – Donner un Avis

„ Dans OneProd XPR 300, un onglet « Avis » permet à l’expert:


ƒ De prononcer de façon synthétique un avis sur la machine qui sera accessible
directement depuis le mode exploitation:

7
7.

4 – Annexes

„ Informations de la mesure: Attacher des annexes = Fournir les preuves

Ajout ou suppression d’images


(chemin d’accès à spécifier par Copie l’écran
l’utilisateur) Vibgraph en
cours

„ A partir de OneProd XPR v4.2.2: Possibilité d’attacher des fichiers aux dates de
mesure dans l’onglet « archives » des dates de mesures
8
8.

119/128
Formation à l’utilisation de
OneProd XPR-300
Chapitre 9 – Éditer et consulter un rapport

Sommaire

1. Editer un rapport

2. Consulter un rapport

120/128
Sommaire
1 – Éditer un rapport

1. Cas général

2. A partir d’un profil existant

1-1 – Cas Général

„ Accès au module d’édition de rapport par clic droit sur l’équipement


„ Sélectionner « Edition de rapports …»:
ƒ 1. Définition du type de rapport:
- Sélection du contenu du rapport

4
4.

121/128
1-1 – Cas Général

ƒ 2. Options détaillées du rapport ƒ 3. Mise en page

5
5.

1-1 – Cas Général

ƒ 4. Générer un rapport ƒ 5. Consulter, Imprimer,


Sauvegarder…

6
6.

122/128
1-2 – A Partir d’un profil existant

„ Les phases de configuration du rapport peuvent être sauvegardées sous un


« profil » de rapport pouvant être réutilisé par la suite. Pour cela:
ƒ Nommer le profil
ƒ Cocher la case « Enregistrer comme nouveau Profil » AVANT d’éditer le rapport

ƒ Le profil sera ensuite proposé dans la liste des profils de rapport existants

ƒ permet de supprimer le profil sélectionné


„ Lors de l’édition suivante, il suffit alors de sélectionner le profil existant dans la
liste proposée puis d’éditer directement le rapport.
ƒ Bien penser à modifier la Page de Garde !!! 7
7.

Sommaire
2 - Consulter un rapport

1. Page de Garde
2. Rapport de synthèse
3. Rapport d’expertise
4. Rapport de programmation
5. Rapport historique
6. Rapport d’analyse
7. Liste des équipements
8. Historique Maintenance

123/128
2-1 – Page de garde
g

9
9.

2-2 – Rapport de Synthèse

„ Présente, sous forme de tableau, les diagnostics et préconisations saisis pour


chaque équipement sélectionné

10
10.

124/128
2-3 – Rapport d’expertise

„ Une fiche est éditée par équipement.


ƒ Cette fiche présente les principales informations relatives à l’état de santé de
l’équipement, ainsi que les notes de dernières préconisations et diagnostic.

11
11.

2-3 – Rapport d’expertise

ƒ Optionnellement, des annexes graphiques peuvent être associées à un


équipement pour un contrôle donné.
- Ex : photos de dégâts, courbes, …

12
12.

125/128
2-3 – Rapport d’expertise

ƒ Avec option présentant les paramètres de la machine

13
13.

2-4 – Rapport de programmation

„ Tableau présentant la programmation signaux/paramètres sur l’ensemble des


points de mesure des équipements sélectionnés.
ƒ Dans le cas des paramètres, les informations d’alarme sont présentées.

14
14.

126/128
2-5 – Rapport historique

„ Matrice présentant les valeurs des paramètres de surveillance des équipements


pour les 6 derniers contrôles précédant la date de contrôle courante.

15
15.

2-6 – Rapport d’Analyse

„ Tableau présentant les alarmes et les valeurs des paramètres de surveillance


des équipements
q p sélectionnés p
pour le contrôle courant.

16
16.

127/128
2-7 – Liste des équipements

„ Liste des machines de la sélection avec leurs caractéristiques principales

17
17.

2-8 – Historique maintenance

„ Rassemble les avis, diagnostics, préconisations et actions de réparations d’une


machine

18
18.

128/128
SOMMAIRE

SUPPORT MVP

1. Module Collecte de données 2


2. Module Analyseur 10
3. Module Équilibrage 21
4. Module Analyse d’Ordre 49

1/60
Formation à l’utilisation de
OneProd MVP
Module Collecte de données

Sommaire

1. Chargement d’un itinéraire

2. Sélection d’un itinéraire

3. Présentation de l ’écran « Point de mesure »

4. Collecte des données

5. Déchargement d’un itinéraire

2/60
1. Chargement d’un itinéraire

1 – Chargement d’un itinéraire

„ Connecter le collecteur au PC au moyen du cordon RS232 ou du cordon USB


fourni avec votre appareil

„ Mettre le collecteur de données sous tension


„ Ecran d’accueil:

Module de
collecte de
données 4
4.

3/60
1 – Chargement d’un itinéraire

„ Mettre le collecteur en mode transfert vers le PC


„ L’icône du Device Manager 01dB doit s’afficher automatiquement dans la barre
des tâches Windows en cas de connexion par câble USB

„ Charger la ronde de surveillance avec OneProd XPR

5
5.

2. Sélection d’un itinéraire

4/60
2 – Sélection d’un Itinéraire
Nom de la Etat:
„ Module Itinéraire ronde
- A faire
- En cours
- Effectué

Liste des
itinéraires non
effectués
Afficher le
Liste complète commentaire

Supprimer un itinéraire

„ Se placer sur l’itinéraire souhaité à l’aide des touches:


„ Le sélectionner avec la touche:

7
7.

3. Présentation de l ’écran « Point de mesure »

5/60
3 – Présentation de l’écran « Point de Mesure »

Infos du point de
mesure

Listes des Retour à l’écran


paramètres de sélection de
mesurés pour le l’itinéraire
point de mesure,
avec états
d’alarme et
valeurs
Point suivant

Saisir note Lancement des Revoir la


Point précédent mesure
mesures en mode
auto

„ Accès au menu de fonctions supplémentaires avec la touche:

Afficher Ecran de
Mode Off-route commentaire navigation 9
9.

4. Collecte des données

10

6/60
4 – Collecte de données

„ Faire une mesure:


ƒ Manuellement, pour chaque paramètre du point du mesure, appuyer sur la touche

ƒ Automatiquement, appuyer sur ou , tous les paramètres du point de


mesure sont mesurés.

„ Mode flash:
ƒ Un écran d’acquisition temporel apparaît d’abord pour enregistrer le signal en
mémoire rapide.
ƒ Le compteur de moyenne matérialise la progression de la mesure.
ƒ Dès que cette étape est terminée,
- il est possible d’enlever le capteur pour aller au point suivant.
- Pendant ce temps OneproD MVP-2C continue d’élaborer l’ensemble des mesures
programmées sur le point.

„ Optimiser les temps de collecte.


11
11.

4 – Collecte de données

„ Ecran de mesure de niveau


ƒ avec 1 voie d’acquisition Alimentation
capteur

ƒ Avec 2 voies d’acquisition

Déclenchement
Mesure

Mode de mesure
continue
Validation
Autorange 12
12.

7/60
4 – Collecte de données

„ Ecran de esure de signaux


ƒ avec 1 voie ƒ Avec 2 voies
Echelle lin / log

Mode curseur
harmonique

Zoom avant sur le


curseur

Spectre 1 voie Zoom arrière sur le Spectre 2 voies Table des


Echelle d’affichage curseur
auto curseurs

Temporel 1 voie Temporel 2 voies 13


13.

5. Déchargement d’un itinéraire

14

8/60
5 – Déchargement d’un itinéraire

„ Connecter le collecteur au PC au moyen du cordon RS232 ou du cordon USB


fourni avec votre appareil

„ Mettre le collecteur de données sous tension


„ Ecran d’accueil:

Module de
collecte de
données

15
15.

5 – Déchargement d’un itinéraire

„ Mettre le collecteur en mode transfert vers le PC


„ L’icône du Device Manager 01dB doit s’afficher automatiquement dans la barre
des tâches windows en cas de connexion par câble USB

„ Décharger la ronde de surveillance avec OneProd XPR ou eRoute (option)

16
16.

9/60
Formation à l’utilisation de
OneProd MVP
Module Analyseur

Sommaire

1. Présentation du module

2. Explorateur de mesures

3. Paramétrage des mesures

4. Réalisation des mesures

5. Décharger une mesure

10/60
1. Présentation du module

1 – Présentation du Module

„ Le module Analyseur permet d’effectuer des mesures créées et configurées


directement sur MVP-2C

„ Il est également possible de copier un point de mesure du module COLLECTE


vers le module « Analyseur » pour effectuer des mesures « Hors ronde ».

„ Une fois les mesures effectuées, elles peuvent être déchargées vers le PC pour
être analysées avec les logiciels vib-Graph ou dBFA

4
4.

11/60
2. Explorateur de mesures

2 – Explorateur de mesures

„ Accéder à l’explorateur de mesures depuis l’écran d’accueil

Fermer /
ouvrir le
dossier
sélectionné

Copier Supprimer la
Coller Modifier
ligne

„ Sélectionner la mesure souhaitée:


Ligne suivante Accès à l’écran liste des mesures

Ligne précédente Sortir du module Analyseur

Page suivante

Page précédente 6
6.

12/60
3. Paramétrage des mesures

3 - Paramétrage des mesures

„ Modifier les paramètres:


ƒ Page 1: permet de définir le nombre de
voies utilisées, la ou les chaînes de mesure
et le type de mesure effectué (Niveau
global, spectre, temporel,…)

ƒ Page 2: définit les paramètres de type de


mesure (dépend du type sélectionné).

8
8.

13/60
3 - Paramétrage des mesures

„ Modifier les paramètres:


ƒ Page 3: définit le format de visualisation.

„ La gestion des 3 pages est identiques:


ƒ Pour modifier les paramètres, passer en
mode saisie
ƒ La barre d’outils est composée des boutons
suivants: Se déplacer à l’aide des touches et
sélectionner la valeur à modifier
ƒ La barre d’outils est composée des boutons
suivants: Renseigner le nouveau nom du
paramètre à l’aide du clavier

9
9.

3 - Paramétrage des mesures

„ Paramétrage d’un spectre:


ƒ choc:
- La voie 1 est affectée par:
• une fenêtre rectangulaire dont
la longueur est paramétrable en
% de la durée totale
d’acquisition. Cette fenêtre
permet d’annuler les signaux
parasites postérieurs au choc.

- La voie 2 a une fenêtre en 2


parties:
• une 1ère partie égale à 1 sur
une durée de T2% de la durée
totale de la tranche d’acquisition
• une 2 partie décroissant
exponentiellement jusqu’à la fin
de la tranche. Le réglage se fait
en indiquant le facteur
d’atténuation Att à atteindre en
fin de tranche.
10
10.

14/60
3 - Paramétrage des mesures

„ Exemples:
ƒ Spectre en accélération

ƒ Spectre bi-voies: mesure avec marteau de choc


IEPE et accéléromètre IEPE

11
11.

3 - Paramétrage des mesures

„ Paramétrage d’un temporel:

12
12.

15/60
3 - Paramétrage des mesures

„ Exemples:
ƒ Temporel « standard »

ƒ Temporel bi-voies avec 2 sondes de proximité

13
13.

4. Réalisation des mesures

16/60
4 – Réalisation des mesures

„ Ecran de liste des mesures


Infos du point
courant
Retour à l’écran
de sélection de
Listes des l’itinéraire
mesures, avec
date et état
d’alarme

Test suivant

Test précédent Revoir la Accéder au Déclenchement des


mesure paramétrage mesures en mode auto

ƒ Pour accéder aux fonctions supplémentaires:


- Saisir une note

15
15.

4 – Réalisation des mesures

„ Faire une mesure:


ƒ Manuellement, pour chaque paramètre du point du mesure, appuyer sur
ƒ Automatiquement, appuyer sur , tous les paramètres du point de mesure
sont mesurés. Spectre 1 voie
ƒ Exemples d’écrans de mesure:

Niveau Global

Echelle Accès au
Autorange d’affichage paramétrage
auto
Effacer Déclencher
Mesure Mesure
16
16.

17/60
4 – Réalisation des mesures

„ Exemples de mesure bi-voies:

Spectre 2 voies

Temporel 2 voies Tracé d’orbite 17


17.

4 – Réalisation des mesures

„ Option enregistreur numérique (DAT):


ƒ Lorsque que cette option est accessible il est possible de mesurer des signaux
temporels pouvant atteindre 512K échantillons sur une voie, 256K sur 2 voies,
256K échantillons sur une voie + tachy et 128K sur 2 voies + tachy. Dans ce mode
la mesure est faite en deux étapes :
- Acquisition directe en mémoire rapide par tranche de 1K échantillons
- Stockage en mémoire flash au moment de la sortie de l’écran de mesure.
- L’avancement de ces opérations est matérialisé par le compteur de moyenne.
ƒ Pour enregistrer la voie tachy, il est nécessaire de programmer le déclenchement
sur « Tachy Ext »
- Remarque : la voie tachy est enregistrée sous forme de compteur. Après
déchargement sur PC par Link elle est restituée sous forme d’échantillons permettant
de restituer l’information phase avec le traitement OAF de vib-Graph Expert. Par contre
la forme du signal original n’est pas conservée

18
18.

18/60
5. Décharger une mesure

5 – Décharger une mesure

„ Connecter le collecteur au PC au moyen du cordon RS232 ou du cordon USB


fourni avec votre appareil

„ Mettre le collecteur de données sous tension


„ Arrivée sur l’écran d’accueil:

Module
Analyseur

20
20.

19/60
5 – Décharger une mesure

„ Mettre le collecteur en mode transfert vers le PC


„ L’icône du Device Manager 01dB doit s’afficher automatiquement dans la barre
des tâches windows en cas de connexion par câble USB

„ Décharger les mesures avec Link


ƒ Configuration du port de communication et langage
ƒ Cliquer sur « Transfert »
ƒ Sélectionner le dossier à décharger dans « MVP2C Analyseur »
ƒ Sélectionner l’emplacement de déchargement et valider, les données sont
compatibles avec Vibgraph et dBFA

21
21.

20/60
Formation à l’utilisation de
OneProd MVP
Module Equilibrage

Sommaire

1. Présentation du module 7. Calcul des masses d’équilibrage

2. Montage Matériel 8. Ajout des masses d’équilibrage

3. Configuration 9. Lancer de vérification

4. Run-Out 10. Calcul des masses d’affinage

5. Estimation Masse d’Essai 11. Transfert et rapport

6. Mesure des N+1 lancers 12. Astuces

21/60
1. Présentation du module

1 – Présentation du module

„ Le module « EQUILIBRAGE » permet de faire l'équilibrage « in situ » d'une


machine tournante:
ƒ Equilibrage du rotor de la machine dans ses propres paliers
ƒ Sans démontage complet
ƒ Et sans avoir recours à un banc d'équilibrage.
„ Le principe est d'ajouter sur un rotor des balourds connus et d'évaluer les
variations dues à ceux-ci. Cela permet d'élaborer la matrice d'influence
(ensemble des coefficients qui caractérisent les relations entre les balourds et
les vibrations qu'ils génèrent).
ƒ Il est alors aisé de calculer le balourd lié à la vibration mesurée sur la machine et
donc les masses qui pourraient le compenser.
„ Deux cas peuvent se produire :
ƒ C'est la première fois que vous équilibrez cette machine et vous ne connaissez
pas la matrice d'influence, il est alors nécessaire de faire plusieurs séries de
mesures ou lancers, avec des balourds additionnels différents.
ƒ Vous avez déjà équilibré la machine et vous connaissez déjà la matrice, un seul
lancer est alors nécessaire.
4
4.

22/60
1 – Présentation du module

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

5
5.

1 – Présentation du module

„ Accéder au module Equilibrage depuis l’écran d’accueil:

„ Sélectionner la mesure souhaitée:


Copier Fenêtre de
Coller Supprimer la réglages de
Ligne suivante ligne l’équilibrage

Ligne précédente
Accès à l’écran liste des mesures
Page suivante
Sortir du module Analyseur
Page précédente

6
6.

23/60
1 – Présentation du module

„ Depuis l’explorateur:
ƒ Sélectionner l’équilibrage souhaité puis:
Accès à l’écran liste des mesures

„ Présentation Ecran « Equilibrage »: Etat:


-A faire: « … »
-En cours: « _ _ _ »
Informations
-Terminé « OK »
équilibrage, fixées
dans la fenêtre -Indéterminé « X »
« définition
équilibrage »
Calcul des masses
d’affinage

Choix et définition
de l’équilibrage

Lancer
Mesure de Run Out Estimation de la Lancer Calcul des affinage
masse d’essai équilibrage masses
d’équilibrage

7
7.

2. Montage Matériel

24/60
2 – Montage Matériel

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

9
9.

2 – Montage Matériel

„ Pour les mesures, il est nécessaire d’avoir:

ƒ Un dispositif de déclenchement:

- Externe: Cellule top de tour + ruban adhésif réfléchissant


- Interne: Capteur à visée laser optique interne

ƒ Un capteur de vibration IEPE (au moins)

10
10.

25/60
2 – Montage Matériel

„ Dispositif de déclenchement
ƒ Top-Tour sur la prise accessoire « TRIGG ». (Utiliser un cordon DB9/BNC réf.
CSO1153000). Pour pouvoir mesurer la phase, il est nécessaire d'installer sur la machine un
dispositif générant une impulsion électrique à chaque rotation.

ƒ Ces impulsions peuvent être générées à l'aide d’un accessoire externe relié à l’entrée
trigger. MVP-2C doit d’abord être configuré en mode « Tachy » = « Ext » (Accès par écran
principal, fonction ).

ƒ Une impulsion doit être transmise à MVP-2C à chaque rotation de la machine. L’ensemble
des réglages du dispositif de déclenchement est accessible dans l’écran Configuration du
menu principal de MVP-2C.

ƒ Lorsque cette entrée utilise le signal d’une sonde de proximité, la variation de la composante
continue pendant la phase transitoire peut rendre difficile le réglage des paramètres de
déclenchement. Un accessoire est disponible pour filtrer cette composante continue
(CCO1029000 : couplage ac entrée trigger MVP-2C)
11
11.

2 – Montage Matériel

„ Capteur de vibration:
ƒ Tous les types d'entrée de mesure de vibration décrits pour la mesure sur
itinéraire sont aussi valables pour l'équilibrage.
ƒ Il est conseillé de positionner les points de mesure sur les paliers. C'est en effet à
cet endroit que les vibrations créées par le rotor sont transmises au bâti.
ƒ Le capteur doit être vissé sur la machine (avec une vis à coller ou un goujon) afin
d'avoir une bonne liaison et un emplacement de capteur bien déterminé.
ƒ Au cours d'un lancer‚ le capteur est positionné successivement sur tous les points
de mesures. Le nombre de points nécessaires dépend du type de machine à
équilibrer.
ƒ Dans le cas où les paliers sont difficilement accessibles pendant que la machine
est en route, il est préférable d'installer plusieurs capteurs et de les connecter l'un
après l'autre au MVP-2C.

12
12.

26/60
3. Configuration

13

3 – Configuration

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

14
14.

27/60
3 – Configuration

„ Accès au paramétrage de l’équilibrage:


Nombre de plans d’équilibrage

Nombre d’unités /
tour
(ex: 360°; 8
pales…)
Ecran de
définition des
points et des
plans
Mode Saisie

ƒ Pour modifier les paramètres, passer en mode saisie

ƒ La barre d’outils est composée des boutons suivants: Se déplacer à l’aide des
touches et sélectionner la valeur à modifier

ƒ La barre d’outils est composée des boutons suivants: Renseigner le nouveau


nom du paramètre à l’aide du clavier

15
15.

3 – Configuration

„ Configuration du nombre de plans d’équilibrage


L/D Nombre de plans Exemples

1 si v<1000 rpm
<0.5 Ventilateur
2 si v>1000 rpm

1 si v<150 rpm
>0.5 Moteur
2 si v>150 rpm

3
(1+2)

4
(2+2)
16
16.

28/60
3 – Configuration

„ Ecran de définition du nombre de plans d’équilibrage:

Rayon où sont
installées les
masses

ƒ Remarque: Le rayon indiqué n’est pris en compte que pour le calcul du critère de
qualité de l’équilibrage
ƒ Une fois la configuration terminée, valider avec

17
17.

4. Run Out

18

29/60
4 – Run Out

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

19
19.

4 – Run Out

„ Définition:
ƒ Les capteurs de proximité à courant de Foucault (ou Eddy probe en anglais) sont
sensibles aux irrégularités de la surface visée par la sonde:
- forme,
- fissures,
- inclusion de carbone,
- régions magnétisées.
ƒ Le signal produit par le Run-Out est à la fréquence de rotation de la machine et
vient donc se confondre avec le phénomène de balourd.
ƒ Si le Run-Out est important, il est nécessaire d'en tenir compte, sinon les valeurs
des masses calculées par le programme viendront compenser par un balourd
(effet néfaste sur la machine) le signal de Run-Out (sans effet sur la machine).
„ Détermination du Run Out:
ƒ Le Run-Out peut se mesurer lorsque la machine tourne lentement:
- l'amplitude du Run-Out reste constante lorsque la vitesse de rotation varie
- les effets de balourd sont négligeables à faible vitesse et ne se font ressentir que
lorsque la vitesse augmente.

20
20.

30/60
4 – Run Out

„ Accès à l’écran de mesure de Run Out:

Déclenche mesure de run out sur


le point indiqué par le curseur de
visualisation

ƒ Remarque: la mesure de Run Out doit être réalisée à la plus faible vitesse
possible
21
21.

5. Estimation Masse d’Essai

22

31/60
5 – Estimation Masse d’Essai

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

23
23.

5 – Estimation Masse d’Essai

„ Fonction:
ƒ Ce module permet de calculer une valeur de masse d'essai:
- Suffisante pour modifier de manière significative les vibrations mesurées
- Sans ajouter un balourd trop important pouvant endommager la machine.
ƒ Le résultat n'est qu'une indication. Il n'est pas nécessaire d'ajouter une masse
exactement égale à la valeur calculée.
„ Principe:
ƒ Trouver la masse d'essai qui va produire suffisamment de variations de vibration
pour pouvoir calculer correctement les coefficients d'influence sans augmenter le
balourd au point de risquer d'endommager la machine.
ƒ La masse d'essai doit au moins faire varier l'amplitude de la vibration de 20% ou
sa phase de 20 degrés.
ƒ Une méthode généralement employée est de calculer une masse m qui génère
une force équivalente au 1/10ème du poids du rotor.

24
24.

32/60
5 – Estimation Masse d’Essai

„ Ecran « Calcul masse d’essai »:

ƒ Pour modifier les paramètres, passer en mode saisie, puis utiliser les curseurs

25
25.

6. Mesure des N+1 lancers

26

33/60
6 – Mesure des N+1 lancers

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

27
27.

6 – Mesure des N+1 lancers

„ Fonction:
ƒ Cette partie vous permet de faire les N+1 lancers nécessaires à l'équilibrage, N
représentant le nombre de plans.
ƒ Pour chaque lancer:
- Décrire la valeur et la position de la (des) masse(s) d'essai installée(s) sur le rotor.
- Après avoir mis la machine en route, mesurer les N points.

„ Description du lancer:
ƒ Indiquer la valeur et la position angulaire de la masse dans chacun des plans
d'équilibrage.
- Respecter la convention d'angle: sens de rotation = sens positif des angles
- Ainsi que l'unité d'angle rappelée en haut de l'écran.
ƒ En général, le premier lancer est fait sans masse d'essai (toutes les masses
égales à 0),
ƒ Le deuxième avec la masse dans le plan 1,
ƒ Le troisième avec la masse dans le plan 2 et ce jusqu'à ce que tous les lancers
soient faits…

28
28.

34/60
6 – Mesure des N+1 lancers

Modification du
sens de rotation

Saisie de la valeur
et position angulaire
des masses
Changement de représentation d’essais
Polaire / Tabulaire
Lancer suivant
Lancer précédent

29
29.

6 – Mesure des N+1 lancers

„ Description de la mesure:
ƒ Commencer les mesures après stabilisation de la vitesse de rotation à la valeur
désirée. Toutes les mesures de tous les lancers doivent être faites à la même
vitesse.
ƒ Les valeurs enregistrées après chaque mesure sont le résultat d'un moyennage
sur K acquisitions successives (la valeur de K est définie dans la Définition
Equilibrage).
„ Ecran de mesure (représentation polaire ou tabulaire)

30
Vue polaire / Tabulaire Mesure sur le point 30.

35/60
6 – Mesure des N+1 lancers

„ Pour chaque mesure, MVP-2C affiche :


ƒ Le module (ou l'amplitude) de la vibration (RMS)
ƒ La phase de la vibration (déphasage par rapport au top de tour). Cette phase est
indiquée dans l'unité utilisée pour les angles
ƒ La vitesse de rotation moyenne
ƒ La dispersion de la vitesse de rotation en pourcentage : cette valeur permet de
vérifier si la vitesse a varié pendant le moyennage. Elle correspond à l'écart type.
ƒ Exemple : 5 moyennes sont faites aux vitesses suivantes : 990, 995, 1000, 1010,
1005 tour/mn
- La vitesse moyenne est : 1000 tr/mn
- La dispersion est : 0.7%
- Ceci signifie que la vitesse s'est en moyenne écartée de la vitesse indiquée de ~ 0.7%.
Cette valeur est toujours égale à 0 si le nombre de moyennes est égal à 1.
ƒ La dispersion de la mesure en pourcentage :
- Cette valeur indique si la vibration mesurée est restée stable pendant la durée du
moyennage.
- La valeur affichée représente la moyenne des écarts en pourcentage de chacune des
K acquisitions par rapport à la mesure finale. Elle représente l'incertitude que l'on a sur
le résultat. Si cette valeur est trop importante, il faut essayer de déterminer la cause de
l'instabilité‚ de la vibration.
31
31.

6 – Mesure des N+1 lancers

„ Détermination de la cause d’instabilité / Vibration :


ƒ La vitesse de rotation est-elle stable ?
- Vous pouvez vérifier cela en observant sa dispersion. Une stabilisation de la vitesse
améliorera le résultat.
ƒ La phase du signal de balourd est-elle stable vis à vis de la vitesse de rotation ?
- Vous pouvez le vérifier en faisant varier la vitesse lentement et en observant la phase
indiquée par MVP-2C.
- Si la phase varie de plus de ± 5° à l'intérieur de l'intervalle de stabilité, il est conseillé
de choisir une autre vitesse pour faire l'équilibrage (Si des mesures ont déjà été faites,
il est nécessaire de toutes les recommencer). Ce phénomène peut se produire si, par
exemple, la vitesse de rotation choisie est voisine d'une fréquence de résonance.
ƒ La vibration due au balourd est perturbée par une autre vibration de fréquence
très voisine:
- Dans ce cas, il est nécessaire de stopper la machine générant cette perturbation.
ƒ La vibration due au balourd est très faible et est de ce fait noyée dans le bruit:
- Seule une augmentation du nombre de moyennes permettra d'atteindre la précision
désirée.

32
32.

36/60
6 – Mesure des N+1 lancers

„ Détermination de la cause d’instabilité / Vibration (suite):


ƒ Si les directives précédentes ne permettent pas d'améliorer suffisamment la
dispersion de mesure:
dm
- 70% de chance d'avoir em 
K

dm
- 80% de chance d'avoir em  1,2
K

dm
- 90% de chance d'avoir em  1,6
K

dm
- 95% de chance d'avoir em  2
K

- Exemple : dm = 8% ; K = 16
8%
• Vous avez 95% de chance que l'erreur soit inférieure à : 2x 4%
16

33
33.

7. Calcul des masses d’équilibrage

34

37/60
7 – Calcul des masses d’équilibrage

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

35
35.

7 – Calcul des masses d’équilibrage

„ Fonction
ƒ C'est l'étape qui calcule la valeur et la position angulaire des masses qui vont
permettre d'équilibrer le rotor.
ƒ Le calcul se fait en deux étapes qui s'enchaînent automatiquement :
- Calcul de la matrice de coefficients d'influence à partir des descriptions et des mesures
faites sur chaque lancer.
- Calcul des masses à ajouter au lancer de référence. Ce calcul se fait connaissant,
d'une part la matrice calculée précédemment et l'indication du lancer de référence
(lancer à partir duquel les masses d'équilibrage vont être ajoutées). En général, il s'agit
soit du premier lancer (lancer sans masse d'essai), soit du dernier (lancer avec toutes
les masses d'essai) lorsque celles-ci sont faites par des trous dans le rotor.
ƒ Dans le cas où les mesures sont faites en utilisant des capteurs de proximité, il est
aussi possible de prendre en compte les valeurs de Run-Out (cf. paragraphe 8).
ƒ REMARQUE : La masse d'équilibrage d'un plan est calculée pour être installée
sur le même rayon que la masse d'essai de ce plan

36
36.

38/60
7 – Calcul des masses d’équilibrage

„ Accès à l’écran « Calcul des masses d’Equilibrage »:

Changement de
Accès aux:
vue Polaire /
Tabulaire -Champs angles de projection des masses
courantes
- Sélection du lancer de référence
- Sélection prise en compte ou non Run Out

Changement de sens
de rotation 37
37.

8. Ajout des masses d’équilibrage

38

39/60
8 – Ajout des masses d’équilibrage

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

39
39.

8 – Ajout des masses d’équilibrage

„ Deux problèmes peuvent se poser pour l'installation des masses d'équilibrage.


ƒ Il n'est pas possible de la mettre sur le même rayon que la masse d'essai. Dans
ce cas il est nécessaire de corriger la valeur de la masse d'équilibrage de la
manière suivante :

ƒ Il n'est pas possible d'installer la masse dans la position indiquée par MVP-2C.
ƒ Dans ce cas, il est possible de mettre deux masses encadrant cette position, à
l’aide de la fonction PROJECTION (disponible dans le menu de calcul des masses
d’équilibrage).

40
40.

40/60
8 – Ajout des masses d’équilibrage

„ Exemple:

ƒ Les axes indiquent les directions où il est possible de mettre des masses, c'est-à-
dire tous les 45 degrés sur l'exemple précédent, soit une masse de 10 g à mettre
à 110°. Les axes encadrant 110° sont 90° et 135°.
- La fonction PROJECTION vous indique qu'il faut mettre 5,98 g à 90° et 4,84 g à 135°.

ƒ REMARQUE : Attention, dans le cas où le balourd de correction se fait par


enlèvement de matière, il faut ajouter (ou enlever) un demi-tour à la position
angulaire indiquée

41
41.

9. Lancer de vérification

42

41/60
9 – Lancer de vérification

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

43
43.

9 – Lancer de vérification

„ Fonction:
ƒ Vérifier la qualité de l'équilibrage que vous venez d'effectuer et éventuellement
l'améliorer.
ƒ Faire l'équilibrage d'une machine dont vous connaissez déjà la matrice
d'influence.
„ Vérification de la qualité d'équilibrage
ƒ Refaire un lancer après avoir ajouté les masses d'équilibrage,
ƒ Refaire une mesure sur chacun des points,
ƒ Puis redemander le calcul des masses (masses d'affinage).
ƒ L'écran de calcul de masses affiche aussi le degré de qualité d'équilibrage suivant
les normes VDI 2060, NFE 90.600 ou ISO 1940
„ Remarques :
ƒ Attention : le calcul de qualité utilise les valeurs des rayons définies au moment de
la description des plans.
ƒ Ce calcul n'est fait que pour un équilibrage 1 plan ou 2 plans.

44
44.

42/60
9 – Lancer de vérification

„ Equilibrage connaissant la matrice d’influence:


ƒ Si vous avez déjà effectué un équilibrage sur une machine, il est possible de
refaire un équilibrage en ne faisant qu'un seul lancer.
ƒ Il est important que ce nouveau lancer se fasse dans les mêmes conditions que
les lancers qui ont servi à calculer la matrice:
- Le top tour dans la même position angulaire sur le rotor,
- La même origine d'angle sur le rotor,
- La même vitesse de rotation,
- La même position des capteurs,
- Le même type de matériel de mesure,
- Le même réglage de l'appareil.
ƒ Vous devez d'abord lancer la machine et faire une mesure pour chaque point avec
l'option VERIFICATION. Vous pouvez demander le calcul des masses d'affinage.
ƒ Il peut être nécessaire de refaire un équilibrage complet. Cela signifie que la
matrice d'influence de la machine a changé. Ceci peut être dû:
- Soit au changement des conditions dans lesquelles les mesures sont faites,
- Soit à une modification interne de la machine (usure, vieillissement de sa suspension,
démontage puis remontage avec de nouveaux joints ou des serrages différents).

45
45.

9 – Lancer de vérification

„ Ecran Vérification Equilibrage:


ge:

Mesure du point
sélectionné
sélection avec

Changement de sens
de rotation

46
46.

43/60
10.Calcul des masses d’affinage

47

10 – Calcul des masses d’affinage

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

48
48.

44/60
10 – Calcul des masses d’affinage

„ Accès à l’écran « Calcul des masses d’affinage »:

Accès à:
-Modification du Run Out
Accès à la matrice
-Modification masse rotor (pour d’influence
calcul qualité)
- champs angle de projection de la
masse courante

49
49.

10 – Calcul des masses d’affinage

„ Accès à l’écran « Edition Matrice »:

ƒ Remarque: La matrice éditée est en fait l'inverse de la « matrice des coefficients


d'influence ».

50
50.

45/60
11.Transfert et rapport

51

11 – Transfert et rapport

Note: Les références indiquées renvoient au manuel d’utilisation du MVP2C

52
52.

46/60
11 – Transfert et rapport

„ Connecter le collecteur au PC au moyen du cordon RS232 ou du cordon USB


fourni avec votre appareil

„ Mettre le collecteur de données sous tension


„ Ecran d’accueil:

53
53.

11 – Transfert et rapport

„ Mettre le collecteur en mode transfert vers le PC


„ L’icône du Device Manager 01dB doit s’afficher automatiquement dans la barre
des tâches windows en cas de connexion par câble USB

„ Décharger les mesures avec Link


ƒ Configuration du port de communication et langage
ƒ Cliquer sur « Transfert »
ƒ Sélectionner le dossier à décharger
ƒ Sélectionner l’emplacement de déchargement et valider
ƒ Le PC affiche une fenêtre vous permettant de sélectionner le fichier contenant le
rapport. Le fichier créé est au format RTF compatible avec les principaux
traitements de textes (Word, etc.).
54
54.

47/60
12.Astuces

55

12 – Astuces

„ Conseils pour réaliser des équilibrages avec le MVP2C :


ƒ Utiliser au moins 20 moyennes afin de vérifier la stabilité de l ’amplitude et de la
phase au cours des mesures.
ƒ L ’amplitude ou la phase doivent varier de l ’ordre de 20 % après la mise en place
des masses d ’essai afin d ’obtenir des résultats de calculs satisfaisants.
ƒ Prendre en compte la masse des baguettes de soudures.
ƒ Utiliser le module d ’analyse d’ordre du MVP2C afin de vérifier qu’il n ’existe pas
de résonance pouvant perturber la procédure d ’équilibrage.
ƒ Eliminer les phénomènes de chocs avant d ’équilibrer.
ƒ Prendre garde aux autres équipements tournants durant l ’équilibrage (cf :aéro-
réfrigérants) pouvant perturber l ’équilibrage.

56
56.

48/60
Formation à l’utilisation de
OneProd MVP
Module Analyse d’Ordre

Sommaire

1. Introduction

2. Présentation du module 6. Déchargement d’un essai

3. Accès au module 7. Visualisation des essais

4. Configuration d’un essai

5. Acquisition

49/60
1. Introduction

1 – Introduction

„ Qu’est ce que l’Analyse d’Ordre?


ƒ Une technique d’analyse des signaux acoustiques et vibratoires adaptée aux
machines tournantes à vitesse fixe et/ou variable. Elle permet de voir les effets
induits par les éléments tournants et leurs amplifications par les résonances de
structure.

„ Quelle est la particularité de l’Analyse d’Ordre?


ƒ La mesure est liée à la vitesse de rotation et aux harmoniques des parties
tournantes (ordres).

4
4.

50/60
2. Présentation du module

2 – Présentation du module

„ Le mode Analyse d’Ordre permet de faire l’acquisition du signal vibratoire d’une


machine sur une ou deux voies (suivant la configuration de votre MVP-2C)
pendant une phase d’arrêt ou de démarrage.

ƒ Un signal de top tour est nécessaire pour ce type d’analyse:


- Il est utilisé à la fois pour déterminer la vitesse de rotation de la machine,
- Cadencer chaque acquisition par rapport à cette vitesse
- Et référencer les mesures de phase.

ƒ Les différentes fonctions vous permettent:


- De paramétrer les acquisitions,
- De lancer et contrôler les mesures
- Et de visualiser les résultats.

ƒ Les données stockées peuvent être déchargées vers le PC en utilisant le logiciel


Link. Les données ainsi déchargées sont compatibles avec le logiciel d’analyse
vib-Graph.
6
6.

51/60
3. Accès au module

3 – Accès au module

„ Accéder à l’explorateur de mesures depuis l’écran d’accueil

Fenêtre de
„ Sélectionner la mesure souhaitée: Copier
Coller Supprimer la réglages de
ligne l’essai
Ligne suivante

Ligne précédente Accès à l’écran liste des mesures

Page suivante Sortir du module Analyseur

Page précédente

8
8.

52/60
4. Configuration

4 – Configuration

„ Editer un essai:
ƒ Page 1 : Définition de l’essai
Vitesses début - fin:
Comprises entre 0.15 et 1000Hz
Une acquisition est effectuée si la (peuvent être limitée par la
vitesse varie à minimum de cette fréquence max et nombre de
valeur lignes)
Les acquisitions ne sont
effectuées qu’entre ces 2 limites

Si la vitesse de la machine ne
varie pas ou si elle n’a pas varié
de ‘delta vitesse’ pendant ‘delta
temps’, une acquisition est
Le blocage permet de ne pas faire effectuée. L’unité est en seconde
d’acquisition si la vitesse de la (cf remarque en fin de chapitre)
machine :
o N’évolue pas ; La mesure s’arrêtera lorsque le nombre d’acquisition
atteint la valeur indiquée. Ce paramètre permet d’éviter
o Diminue dans le cas d’une une saturation de la mémoire. Le nombre maximum
montée en vitesse ; pour un essai est 255 acquisitions.
o Augmente dans le cas d’une
descente en vitesse.

10
10.

53/60
4 – Configuration

„ Editer un essai:
ƒ Page 2 : Définition de la mesure

11
11.

4 – Configuration
ƒ Après sélection de l’essai dans l’explorateur puis , l’écran d’essai
d’Analyse d’Ordre apparaît:

Infos de l’essai
courant

Accès à l’écran Accès à Voir la mesure Déchargement de l’essai


Définition Essai l’écran vers le PC
Mesure

12
12.

54/60
5. Acquisition

13

5 – Acquisition

„ Cet écran permet de lancer l’acquisition et de contrôler son déroulement. On y


accède depuis l’écran « Essai Analyse d’Ordre » avec la touche fonction:

Indicateurs de
déclenchement et de
saturation:
TR-YZ
TR = déclenchement
Y = saturation voie 1
Amplitude, Phase Voie 2
Z = Saturation voie 2

Amplitude, Phase Voie 1

Vitesse de rotation
Démarrage / Arrêt
de la mesure

Echelle Voie 1 Voie 2 Affichage Voies 1 et 2


uniquement uniquement
Lin / Log 14
14.

55/60
5 – Acquisition
ƒ Avant de lancer la mesure, vérifier la connexion des signaux suivants:
ƒ Top de tour sur la prise accessoire « TRIGG ». (Utiliser un cordon DB9/BNC ref
CSO1153000). Pour pouvoir mesurer la phase, il est nécessaire d'installer sur la
machine un dispositif générant une impulsion électrique à chaque rotation.

- Ces impulsions peuvent être générées à l'aide d’un accessoire externe relié à l’entrée
trigger. MVP-2C doit d’abord être configuré en mode « Tachy » = « Ext » (Accès par
écran principal, fonction ).
- Une impulsion doit être transmise à MVP-2C à chaque rotation de la machine.
L’ensemble des réglages du dispositif de déclenchement est accessible dans l’écran
Configuration du menu principal de MVP-2C.

- Lorsque cette entrée utilise le signal d’une sonde de proximité, la variation de la


composante continue pendant la phase transitoire peut rendre difficile le réglage des
paramètres de déclenchement. Un accessoire est disponible pour filtrer cette
composante continue (CCO1029000 : couplage ac entrée trigger MVP-2C)

15
15.

5 – Acquisition

„ Avant de lancer la mesure, vérifier la connexion des signaux suivants:


ƒ Signal de vibration sur l’entrée C1 ou les 2 entrées C1 et C2:

„ Lancer la mesure depuis l’écran de mesure avec le bouton


ƒ Lorsque la vitesse d’acquisition est dans l’intervalle défini dans la configuration le
décompte des acquisitions commence.
ƒ Le curseur suit automatiquement la fréquence de rotation.
ƒ L’acquisition s’arrête automatiquement lorsque la vitesse atteint la vitesse de fin
ou que le nombre d’acquisitions maximum est dépassé.

16
16.

56/60
6. Visualisation des essais

17

6 – Visualisation des essais

„ Visualisation de Bode
ƒ Depuis l’écran d’Essais d’Analyse d’Ordres, on accède à la mesure par
ƒ Le mode de visualisation de Bode est affiché dans un premier temps

Visualisation de l’orbite à la
fréquence du curseur (si
mesure bi-voies)

Visualisation du ou
des spectres
Affichage correspondant à la
fréquence du curseur
Voie 1 / Voie 2
Echelle
ƒ Déplacement du curseur: Lin / Log Saisie du n°
d’harmonique à
visualiser
- Déplacement « Fin »:

- Déplacement « Rapide »: 18
18.

57/60
6 – Visualisation des essais

„ Visualisation des spectres

Exemple format 1 voie

Exemple format 2 voies

19
19.

6 – Visualisation des essais

„ Visualisation d’orbites

Visualisation des
spectres Voie 1 et 2
Visualisation du Visualisation du
spectre Voie 1 spectre Voie 1

20
20.

58/60
7. Déchargement d’un essai

21

7 – Déchargement d’un essai

„ Connecter le collecteur au PC au moyen du cordon RS232 ou du cordon USB


fourni avec votre appareil

„ Mettre le collecteur de données sous tension


„ Arrivée sur l’écran d’accueil:

Module
d’analyse
d’ordres

22
22.

59/60
7 – Déchargement d’un essai

„ Mettre le collecteur en mode transfert vers le PC


„ L’icône du Device Manager 01dB doit s’afficher automatiquement dans la barre
des tâches windows en cas de connexion par câble USB

„ Décharger les mesures avec Link


ƒ Configuration du port de communication et langage
ƒ Cliquer sur « Transfert »
ƒ Sélectionner le dossier à décharger
ƒ Sélectionner l’emplacement de déchargement et valider, les données sont
compatibles avec le logiciel d’analyse Vibgraph
23
23.

60/60

Vous aimerez peut-être aussi