Vous êtes sur la page 1sur 6

Document Technique d’Application

Référence Avis Technique 3/14-762


Annule et remplace l’Avis Technique 3/09-606

Dallages de maisons
individuelles, en béton
renforcé de fibres
Dallages DRAMIX DMB
métalliques.
Pavements of houses, out
of reinforced metal fibre Relevant de la norme NF EN 14889-1
concrete. Titulaire : Société BEKAERT France
Plasterungen der Häuser, aus Parc de Haute Technologie
verstärktem Metallfaserbeton 2, Rue Alexis de Tocqueville
F – 92183 ANTONY
heraus
Tel : 01.40.96.26.37
Fax : 01.40.96.26.39
Internet : http://www.bekaert.com/building
E-mail : stephane.charignon@bekaert.com

Commission chargée de formuler des Avis Techniques


(arrêté du 21 mars 2012)
Groupe Spécialisé n° 3
Structures, planchers et autres composants structuraux

Vu pour enregistrement le 24 juillet 2014

Secrétariat de la commission des Avis Techniques


CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr

Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
 CSTB 20141
Le Groupe Spécialisé N° 3 " Structures, planchers et autres composants
structuraux " de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques, a
examiné, le 8 avril 2014, le procédé de réalisation de dallages en béton renforcé de
fibres portant la dénomination commerciale DALLAGES DRAMIX DMB présenté par
la société BEKAERT FRANCE. Il a formulé sur ce procédé l'Avis Technique ci-après,
qui annule et remplace l’Avis Technique 3/09-606.

 les dallages supportant des éléments de structure descendant les


1. Définition succincte charges de superstructure (murs porteurs ou poteaux),
 les dallages destinés à accueillir des véhicules roulants autres que
1.1 Description succincte les véhicules légers,
Les dallages en béton renforcé de fibres DRAMIX, appelés dans la suite  les dallages destinés à recevoir un revêtement adhérent (carrelage
du présent document «DALLAGES DRAMIX DMB» répondent au con- ou équivalent),
cept habituel des dallages, ouvrages plans de grande surface et coulés  Les dallages contenant des câbles et canalisations.
sur place en faible épaisseur, à même un sol préparé qui sert d'appui
Pour ce qui concerne les chargements, le domaine d’emploi accepté
support à réaction répartie sur l'ensemble de la sous-face des ou-
par le GS3 vise les dallages destinés à supporter des charges verticales
vrages. Le fonctionnement mécanique est donc celui d'une plaque sur
statiques ne dépassant pas :
appui élastique réparti. La particularité des dallages en béton renforcé
de fibres DRAMIX vient de ce qu'ils sont constitués d'un béton particu-  250 daN/m² en charge répartie surfacique,
lier du fait de la présence de 10 kg de fibres métalliques DRAMIX par  5 kN/ml en charge linéique,
m3 de béton.
 10 kN en charge ponctuelle. Cette valeur est censée correspondre à
Ces fibres, de dénomination commerciale «DRAMIX» sont fabriquées à l’impact d’un cric de véhicule léger.
partir de fil d'acier tréfilé. Les dimensions et formes géométriques des
Les seules charges à caractère non statique admises sont les charges
fibres sont précisées dans le Dossier Technique établi par le deman-
roulantes dues aux véhicules légers, pour autant qu’elles résultent de
deur, annexé au présent Avis. Les performances mécaniques et les
véhicules dont la vitesse est faible ou modérée (inférieure à 20 Km/h).
possibilités d'adhérence au béton ont été optimisées en vue de confé-
rer au béton du dallage des propriétés mécaniques particulières en L'utilisation prévue suppose que l'agressivité chimique ambiante peut
termes de ductilité, de maîtrise de la fissuration et de performances être considérée comme normale. Le présent Avis ne porte pas sur les
mécaniques. dallages en situation d'agression chimique intense, telle que celles
liées à la nature chimique de certains produits qui seraient hautement
Le choix des types de fibres, le dosage retenu (10 Kg/m3), la composi-
agressifs, ou celles résultant de l'usage de sels de déverglaçage pour
tion du béton et la rhéologie particulière des bétons frais ainsi obtenus
font de ces bétons une technique particulière d'utilisation des bétons les zones en extérieur.
dont l'application en dallage est ici examinée. Les fibres n'étant pas là Les utilisations autres que celles prévues au présent domaine d'emploi
utilisées en association avec des armatures de béton armé, les dal- sortent du champ du présent Avis.
lages DRAMIX DMB ainsi réalisés ne comportent aucune armature
métallique complémentaire sauf renforts éventuels aux points singu- 2.2 Appréciation sur le procédé
liers (joints, accidents de forme, etc.).
Les dallages visés peuvent éventuellement bénéficier d'une couche
2.21 Aptitude à l’emploi
d'usure renforcée, destinée à une meilleure maîtrise des effets de La présence de fibres vise à permettre de se dispenser, dans les cas
poussiérage et d'usure de la surface. visés, des armatures préconisées par le DTU 13.3 partie 3 (NF P 11-
213-3), sauf renforts éventuels aux points singuliers (joints, accidents
Les fibres DRAMIX font l’objet d’une déclaration des performances
de forme, etc…).
établie par le fabricant sur la base de la norme NF EN 14889-1.
Dans ces conditions, les dallages DRAMIX DMB répondant à la descrip-
1.2 Mise sur le marché tion figurant dans le Dossier Technique et entrant dans le domaine
d'emploi accepté présentent une aptitude à l'emploi satisfaisante dans
Les fibres acier visées dans le présent Avis sont soumis, pour leur mise
la mesure où leur conception et leur réalisation respectent les prescrip-
sur le marché, aux dispositions de l’arrêté du 20 juillet 2007 portant
tions du Cahier des Prescriptions Techniques Particulières du présent
application à certains produits pour bétons, mortiers et coulis du dé-
Avis.
cret n° 92-647 du 8 juillet 1992 concernant l’aptitude à l’usage des
produits de construction.
2.22 Durabilité / entretien
1.3 Identification La durabilité des dallages DRAMIX DMB est satisfaisante pour les
emplois prévus dans le domaine d'emploi accepté et ne nécessite pas
Ces fibres DRAMIX sont commercialisées en France par la Société
d'entretien particulier.
BEKAERT FRANCE, titulaire du présent Avis, qui vend ses fibres à des
fabricants de béton prêts à l'emploi. L’attention est toutefois attirée sur le fait que, du point de vue de la
fissurabilité, les dallages DRAMIX DMB n’ont pas un meilleur compor-
Les fibres DRAMIX sont livrées soit en sacs de 10kg (DRAMIX 3D
tement que les dallages non armés traditionnels. En conséquence, les
80/50BG) et conditionnées en groupes de fibres collées en bandes par
revêtements de type carrelages scellés ou les cloisons maçonnées
une colle soluble à l'eau, soit en bande continue de sachets de 250g
disposés sur les dallages DRAMIX DMB sont susceptibles d’être le siège
(DRAMIX 3D 80/50BB). Chaque sac ou sachet rappelle la référence des
de fissurations, avec une probabilité comparable à celle observée sur
fibres et leur provenance. Les fibres sont incorporées au béton au
les dallages non armés traditionnels.
stade de la fabrication des gâchées de béton par le fabricant de béton.
Ces produits sont assortis du marquage CE accompagné des informa- 2.23 Mise en oeuvre
tions prévues par la norme européenne NF EN 14889-1.
La mise en oeuvre des dallages DRAMIX DMB répondant à la descrip-
tion figurant dans le Dossier Technique ne présente pas de difficulté
2. AVIS particulière dans la mesure où les moyens de mise en oeuvre utilisés
permettent le respect des prescriptions du Cahier des Prescriptions
2.1 Domaine d'emploi accepté Techniques Particulières du présent Avis. Le présent Avis ne vaut que
si la consistance du béton est S4 ou S5 au sens de la norme NF EN
Les dallages visés dans le cadre du présent Avis sont les dallages de 206-1.
maisons individuelles, construites en France européenne. Ces dallages
n’ont pas d’autre rôle que celui de répartir sur le sol les charges qui 2.3 Cahier des prescriptions techniques
leur sont appliquées directement. Ils sont constitués d’un béton fabri-
qué exclusivement en centrale homologuée, dont la résistance
particulières
caractéristique à la compression, au sens de la norme NF EN 206-1,
n’est pas inférieure à celle correspondant à la classe C30/37, et dont la
2.31 Conception des ouvrages
consistance est S4 ou S5 exclusivement. De plus, ce béton comporte La mise en charge du dallage conduit à des rotations anélastiques
10 Kg/m3 de fibres DRAMIX, telles qu’elles sont définies dans le Dos- locales au droit des micro-fissures comme dans tous les ouvrages en
sier Technique établi par le demandeur. béton armé ou non soumis à une flexion-traction. La maîtrise de ces
En particulier, ne sont pas visés au titre du présent Avis : comportements anélastiques exige de limiter le niveau de sollicitations
pour la satisfaction des besoins des exploitants en termes de bon
 les dallages faisant office de tirant ou de buton au sein de comportement de la surface du dallage vis à vis des risques de fissura-
l’infrastructure, tion.

2 3/14-762
Les prescriptions qui suivent sont issues de justifications basées sur
des résultats d’essais fournis par le demandeur. Ces prescriptions 3. Remarques complémentaires
visent à obtenir des dallages dont le degré de fissuration, ainsi que
l’ouverture attendue des fissures, soient compatibles avec leur apti- du Groupe Spécialisé
tude à l’emploi dans le domaine d’emploi accepté. Le Groupe Spécialisé n°3 tient à souligner que les dallages sur terre-
 Une étude de sol doit être effectuée conformément aux prescriptions plein sont des ouvrages dans lesquels il n’est pas possible de garantir
du §6 du DTU 13.3, partie 3 (NF 11-213-3), y compris pour la réali- l’absence de fissures.
sation d’une seule maison individuelle. La pose de l’isolant en périphérie verticale est une solution à privilé-
 Dans tous les cas, la préparation de l’assise du dallage doit être gier, à condition que l’étude thermique le permette.
effectuée conformément aux prescriptions des paragraphes 8 et 9 Il est à noter que le DTU 13.3, partie 3, relative aux dallages de mai-
du DTU 13.3, partie 3 (NF P 11-213-3). sons individuelles (NF P 11 213-3) impose une section d’armatures
 La valeur du module de Westergaard de l’assise du dallage doit être minimales de 0,2% dans chaque direction, ce qui, pour un dallage de
au moins égale à 30 MPa/m. Dans le cas où le dallage est posé sur 12 cm d’épaisseur, conduit à 31 kg/m3 d’armatures, soit 3 fois plus que
isolant, il y a lieu de respecter les prescriptions du DTU 13.3, partie la quantité de fibres prévue dans le cadre du présent Avis Technique.
3 et tenir compte des caractéristiques équivalentes de l’ensemble Toutefois, le Groupe Spécialisé n°3 attire l’attention sur le fait que la
sol+forme+isolant. qualité du béton est un élément essentiel de l’association fibres-béton,
 L’épaisseur du dallage (partie béton) doit être au moins égale à 12 pour le dosage de 10 kg/m3 proposé. Pour cette raison, toute compa-
cm. raison des quantités de fibres d’acier avec les solutions d’armatures
traditionnelles ne serait pas pertinente.
 Les joints doivent être disposés de manière à délimiter des pan-
neaux dont le plus grand côté est au plus égal à 8 m pour les dal- Ces remarques complémentaires ainsi que les restrictions du domaine
lages réalisés sur une couche de glissement de 10 à 20 mm de d’emploi sont valables pour tous les DTA de cette famille de procédés.
sablon et à 6 m dans les autres cas de dallages sous abri. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n°3
 Dans le cas d’un dallage solidaire, le ferraillage suivant le DTU 13.3 A. CRONOPOL
Partie 3 (armatures généralisées et armatures de rive) doit être mis
en place dans tous les cas.
 Le béton est fabriqué exclusivement en centrale sous contrat avec
BEKAERT, et sa résistance caractéristique à la compression, au sens
de la norme NF EN 206-1, n’est pas inférieure à celle correspondant
à la classe C30/37, et dont la consistance est S4 ou S5 exclusive-
ment.

2.32 Fabrication
Le contrôle de fabrication des fibres doit être effectué conformément
aux dispositions indiquées dans le Dossier Technique. Toute modifica-
tion envisagée dans la nature des contrôles ou des organismes qui
sont impliqués dans son exercice doit être signalée au Rapporteur du
Groupe Spécialisé N°3.

2.33 Mise en œuvre


La fabrication des bétons, l'incorporation des fibres, la mise en oeuvre
du béton frais et les différents contrôles d'exécution correspondants
doivent être conformes aux dispositions indiquées dans le Dossier
Technique.

Conclusions
Appréciation globale
L'utilisation du procédé de DALLAGES DRAMIX DMB dans le do-
maine d'emploi accepté est appréciée favorablement.

Validité
5 ans, jusqu'au 30 avril 2019

Pour le Groupe Spécialisé n°3


Le Président

R. LARQUETOUX

3/14-762 3
Dossier Technique
établi par le demandeur

1.2 Béton de fibres « Dramix® DMB »


A. Description et domaine 1.21 Constituants du béton
d’emploi Les exigences et les recommandations de ce paragraphe permet-
tront de garantir que l’objectif minimal de classe de résistance du
Procédé pour la réalisation de dallages de maisons individuelles, à béton non fibré, soit au moins égale à C30/37. Le béton sera un
partir d’un béton prêt à l'emploi de type C30/37 renforcé de fibres Béton Prêt à l’Emploi produit exclusivement en centrale sous con-
métalliques hautes performances de type Dramix®3D 80/50BG et trat avec la société BEKAERT.
80/50BB, dosées à 10 kg/m3 :
Dosage en Dramix® 3D 80/50BG et Dramix® 3D 80/50BB : 10
kg/m3
1. Matériaux  Fibres Dramix® 3D 80/50BG : conditionnées en sac de 10 kg.
 Fibres Dramix® 3D 80/50BB : conditionnées en bande continue
1.1 Fibres Dramix® de sachets de 250 g.
Elles sont fabriquées à partir de fil d’acier non allié destiné au tréfi-
Le papier est hydrosoluble et sans effet sur les caractéristiques
lage et au laminage à froid selon les normes NF EN ISO 16120-1 et
du béton à l’état frais et à l’état durci.
NF EN ISO 16120-2 et bénéficient du marquage CE.
La bande est contenue dans un big bag de 800kg en polypropy-
Les fibres sont conformes à la norme européenne EN 14889-1 et
lène entièrement recyclable.
font l’objet d’un marquage CE suivant le système 1 (utilisations
structurelles). Le dosage déclaré est de 10 kg/m3. Ce conditionnement spécifique permet leur introduction par un
doseur automatique Dramix® Booster.
Les caractéristiques détaillées concernant ces fibres sont précisées
par la fiche de spécifications BEKAERT AS-10-06, déposée au CSTB,
celui-ci étant informé de toute modification ultérieure éventuelle.
La fibre comporte à chacune de ses extrémités un façonnage en
forme de baïonnette appelé « crochet » destiné à favoriser son
ancrage dans le béton.
Les principales caractéristiques dimensionnelles et physiques sont
les suivantes :
 Longueur de la fibre : Lg= 50 mm (+/- 3 mm)
 diamètre du fil : d= 0,62 mm (  0,02 mm)
 longueur des extrémités des crochets L : 1,5  /  4 mm
 angle du crochet :   20 degrés
 résistance à la traction du fil : Rm > 1 050 N/mm²

1.22 Sables et gravillons


L’adhérence des fibres au béton nécessite leur bon enrobage. Pour
parvenir à cet objectif, la courbe granulométrique doit être conti-
nue.
Les fibres Dramix® sont exclusivement produites dans les usines Le rapport G/S des BRFM doit être adapté en fonction des maté-
BEKAERT. La fabrication est certifiée ISO 9001 soumises à un con- riaux locaux afin d’obtenir :
trôle interne décrit dans le Manuel Qualité de BEKAERT.  Une répartition homogène des fibres
Identification de la fibre - Nomenclature Dramix® 3D 80/50BG et  Une cohésion du béton (absence de ségrégation)
Dramix® 3D 80/50BB
 L’ouvrabilité souhaitée
Type d’ancrage : 3D = fibre avec 2 crochets
 La pompabilité si nécessaire
Facteur d'élancement : 80 = L/d = 50/0.62
Les granulats doivent être conformes à la norme EN 12620.
Longueur L (mm) : 50
Revêtement : B = fil clair non revêtu (Bright) 1.23 Liants
Conditionnement : G = fibres encollées en plaquette (Glued) Les constituants et la composition du Béton Renforcé de Fibres
Métalliques (BRFM) sont établis conformément aux spécifications de
La colle utilisée pour le conditionnement des plaquettes est soluble
la norme NF EN 206-1.
à l’eau.
Le rapport maximal Eau efficace / liant équivalent doit être d’une
Conditionnement : B = fibres en bande de sachets hydrosolubles
valeur maxi de 0,55.
pour doseur automatique.
La classe de résistance du béton est au moins égale à C 30/37.
La consistance du béton doit être adaptée à sa mise en œuvre.

1.24 Eau de gâchage


L’aptitude générale à l’emploi est établie pour l’eau de gâchage
conformément à la Norme NF EN 1008.

1.25 Adjuvants
L'ouvrabilité est une donnée fondamentale pour la réalisation tant
du point de vue de ses qualités de résistance que de l'homogénéité
de ses caractéristiques.
L’ouvrabilité nécessaire doit être obtenue sans rajout d’eau et si
nécessaire en ayant recours à l’emploi d’un super plastifiant réduc-
teur d’eau.

4 3/14-762
Les adjuvants utilisés seront conformes aux spécifications de la
norme EN 934-2 afin de maintenir la rhéologie adaptée à la mise en
4. Durabilité du béton de fibres Dramix®
œuvre sur chantier et en fonction du temps de transport. Des essais accélérés n’ont montré aucune corrosion des fibres
La consistance, au sens de la norme NF EN 206-1, est S4 ou S5. totalement enrobées par le béton.
Une corrosion de surface peut être observée pour les fibres situées
1.26 Ouvrabilité à moins de 1 mm de la surface. Cependant la résistance n’est pas
L’ouvrabilité nécessaire doit être obtenue sans rajout d’eau et si affectée.
nécessaire en ayant recours à l’emploi d’un super plastifiant ou
plastifiant réducteur d’eau.
5. Dimensionnement des dallages en
La consistance, au sens de la norme NF EN 206-1, est S4 ou S5.
béton de fibres Dramix®
2. Fabrication et transport 5.1 Rappel dimensionnement du dallage
Le DTU 13.3 partie 3 préconise pour les maisons individuelles les
2.1 Fabrication et contrôle des fibres prescriptions suivantes :
Dramix®  Armatures : une armature de section égale à 0,2 % de la section
Les fibres sont conformes à la norme européenne EN 14889-1 et de béton, dans chaque direction.
font l’objet d’un marquage CE suivant le système 1 (utilisations  Epaisseur minimale du dallage : 12 cm
structurelles). Le dosage déclaré est de 10 kg/m3.
® ®
Réalisation du sol support :
Les fibres Dramix 3D 80/50BG et Dramix 3D 80/50BB sont exclu-
sivement produites dans les usines BEKAERT. Les lieux de produc- Les recommandations techniques établies dans le cadre du Projet
tion de ces fibres pour le marché français sont les suivants : National BEFIM (février 2002) et le DTU 13.3 partie 3 (NF P 11-213-
3) préconisent ce qui suit pour le sol support :
 BEKAERT NV Petrovice s.r.o Petrovice 595 CZ 73572 Petrovice U
Karvine 5.11 Constitution du sol support :
 BEKAERT SA - n° 3 Verzetsloan - B 8552 MOEN Le sol support, par ses caractéristiques, gouverne l’importance des
 SBE North Riying road 555 CN 200131 Shanghai déformations du dallage et le comportement du corps de dallage.
La fabrication est certifiée ISO 9001, soumise à un contrôle interne Il est constitué par :
décrit dans le Manuel Qualité de BEKAERT.  le terrain naturel ou renforcé et, éventuellement,
Le contrôle interne porte sur :  le terrassement en remblai ou / et,
 Le contrôle à réception des matières premières.  la couche de forme.
 Le contrôle sur produits finis : diamètre, résistance à la traction,
poids, forme. 5.12 Le terrain naturel - le sol :
L’étude géotechnique a pour objet la détermination de la structure
2.2 Fabrication du béton de fibres Dramix® et des caractéristiques mécaniques du sol. Elle doit conclure à la
Le béton de fibres Dramix® est produit uniquement par des cen- faisabilité des dallages, dans les conditions des charges et
trales de béton prêt à l’emploi sous contrat avec la Société d’exploitation requise.
BEKAERT.
Lors de sa commande l’utilisateur doit spécifier, en référence au
5.2 Composition du dallage
présent Avis Technique : On désigne par corps de dallage en BFM Dramix® un ouvrage
 le domaine d’emploi auquel est destiné le béton plan de grande surface et de faible épaisseur reposant sur un sol
auquel il transmet les actions qui lui sont appliquées.
 La classe d’exposition
La forme du dallage (ou sous couche), est constituée d'une
 La consistance certaine épaisseur de matériau, choisi et mise en œuvre pour obte-
 Les besoins en matière de durée de maintien de l’ouvrabilité. nir une assise sur laquelle est exécuté le corps du dallage.
L’approvisionnement, la formulation et le dosage des différents On appelle dallage l'ensemble du corps du dallage et de sa forme
constituants du béton sont réalisés par le fabricant de Béton Prêt à ou sous couche.
l’Emploi. Celui-ci garantit la conformité du béton de fibres Dramix® On appelle finition du dallage l'opération consistant à obtenir les
aux règles de composition et aux performances définies dans le côtes de nivellement de la sous-face du corps du dallage défini par
présent avis technique. les plans.
La fabrication des bétons de fibres métalliques Dramix® est effec- On appelle revêtement un matériau rapporté sur le dallage après
tuée par le fournisseur de Béton Prêt à l’Emploi en incorporant les sa finition.
fibres selon l’une des méthodes suivantes :
 soit par un doseur automatique Dramix Booster® dans le ma-
laxeur pour la fibre Dramix® 3D 80/50BB, Figure 1. Dallage BEFIM février 2002
 soit manuellement (sur le convoyeur de granulats ou directement
dans le malaxeur) pour la fibre Dramix® 3D 80/50BG
Revêtement
Dans tous les cas, le temps de malaxage pris en compte par le
Corps du Dallage
producteur de béton Dramix® doit permettre l’obtention d’un béton
Dramix® DMB
conforme aux spécifications.
Dans le cas d’une incorporation différée dans le camion-malaxeur, Dallage
celle-ci est effectuée sur le site de la centrale et un malaxage sup-
Couche de Forme
plémentaire est effectué à une vitesse de rotation de la cuve d’au
moins 12 tours par minute.
Le temps de malaxage supplémentaire est de 1 minute par tranche
de 20 kg de fibres Dramix® 3D 80/50BG et Dramix® 3D 80/50BB,
Sol
sans être inférieur à 3 minutes.

2.3 Transport du béton de fibres Dramix®


Les conditions de transport devront être conformes à la norme
5.3 Fractionnement
NFEN 206-1. Le fractionnement du dallage à pour but de limiter les conséquences
des variations dimensionnelles dues au retrait et à la dilatation.

3. Mise en œuvre du béton de fibres Les joints doivent être disposés de manière à délimiter des pan-
neaux dont le plus grand côté est au plus égal à 8 m pour les dal-
Dramix® lages réalisés sur une couche de glissement de 10 à 20 mm de
sablon et à 6 m dans les autres cas de dallages sous abri.
Les dallages de maisons Individuelles sont conçus et dimensionnés
selon les prescriptions techniques particulières du présent Avis
Technique.
5.4 Revêtements facultatifs du dallage :
Bien que le dallage en BFM Dramix ne nécessite pas de revêtement,
Le béton Dramix ® se met en place facilement sans matériel spéci-
l’entreprise peut choisir en fonction du type d’ouvrage et du choix
fique et selon les règles de l’art habituelles.
de son client des revêtements traditionnels ou spéciaux définis
selon les règles de l’art.

3/14-762 5
Seuls les revêtements de sols non adhérents, c’est-à-dire en pose
désolidarisée, sont acceptés sur dallage contenant des fibres Dra-
mix®3D 80/50BG et 80/50BB.Liste non exhaustive des revêtements
non adhérents préconisés :
 Pose flottante de parquet
 Sols plastiques sur sous couche de désolidarisation
 Carrelages scellés désolidarisés
 Pose de revêtements de sol sur chape traditionnelle ou fluide
désolidarisée

B. Résultats expérimentaux
1. Essai de flexion traction
Sur prisme de béton de fibres Dramix® RC-80/50-BN dosé à 10 et
20 kg/m3.
 rapport d’essais n° R/28527 – C/96 de l’Université Catholique de
Leuwen du 12 Mars 1997
 rapport d’essais B 142 6871 du CEBTP du 29 février 2000

2. Essais de poinçonnement flexion


Sur plaque de 600 x 600 mm et épaisseur 50 mm permettant de
comparer le comportement à la flexion du béton de fibres Dramix®
RC-80/50-BN dosé à 10 Kg/m3 de béton et d’un béton traditionnel
armé de TS 3,5 x 3,5 x 190 x 330 mm.

3. Essais de poinçonnement
Sur des dallettes en béton de fibres effectuées au CSTB / RE 41.447
du 4 septembre 1996.

C. Références
Les fibres Dramix® sont fabriquées par la Société BEKAERT depuis
1975.
Depuis la formulation du premier Avis Technique, il a été réalisé
plus de 2,5 millions de m² de dallages de ce type en France.

D. Dramix® Booster
Le doseur automatique breveté Dramix® Booster a été développé
par Bekaert Engineering qui assure également sa fabrication, son
installation et sa maintenance.
Il a fait l’objet d’un contrôle sécurité Apave.
Un tableau installé dans le local rappelle les règles sécurité à adop-
ter et le principe de fonctionnement du Dramix Booster.
Le laboratoire Servaco a vérifié l’inertie du papier vis-à-vis des
résistances en compression et en flexion du béton.
Son fonctionnement fiable permet un dosage sûr, rapide et précis
(250 g près).
La sécurité du personnel en centrale (plus de risque d’accidents lors
d’intervention humaine) et la traçabilité du dosage sont assurés.
Par simple pression d’un bouton depuis le poste de commande de la
centrale, les sachets sont comptés électroniquement jusqu’à obten-
tion du dosage requis.
La bande est alors coupée par un couteau à commande pneuma-
tique puis transportée jusqu’au malaxeur.
Un message d’erreur apparaît en cas de défaillance du système (big
bag presque vide par exemple).

6 3/14-762

Vous aimerez peut-être aussi