Vous êtes sur la page 1sur 3

I -Le feu et ses consignes

Triangle du feu :

COMBUSTIBLE + COMBURANT + ENERGIE D'ACTIVTION

Le TETRAEDRE est le triangle de feu est la combustion avec la flamme ?

Les différents type de feu

Classe A : feu sec → solide

Classe B : feu gras → liquides ou solides liquéfiés

Classe C : Gaz

Classe D : Métaux

Classe F : feu de friteuse – Huiles auxiliaires de cuisson

Les énergies d'activité :

Thermique – Chimique – Biologique – Mécanique – Électrique

Les causes : humaines – Naturelles – Énergétique

Développement du feu : Par rayonnement - Par conduction – Par convection (air chaud 1200 °)
La chaleur : Le pouvoir calorifique est la quantité de chaleur pour 1 kilo de solide (Bois PCI --> humide – PCS
→ sec)
La charge calorifique est l’énergie de chaleur dégagée par la combustion totale mesurée au m3.

Le potentiel calorifique : est la charge calorifique ramenée au m² (Stockage)

Évolution
Le point éclair est la température à laquelle il y a émanation de vapeurs qui peuvent s'enflammer.

Le point d’inflammation est la température à laquelle un liquide met suffisamment de chaleur pour maintenir sa
combustion.

Le point d'auto-inflammation : est la température à partir de laquelle une substance s'enflamme spontanément
en l'absence de flamme.

II – Comportement au feu :

Décret du 21/11/2002 modifié relatif à la réaction au feu des produits de construction et d'aménagement →
421 et 311
Décret du 22/03/2004 modifié relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d'ouvrage
→ Règle des 5 P : Planché – Paroi – Plafond – Poutre - Poteau
Ces deux décrets déterminent les EUROCLASSES de A à F

Critères de classement de ces comportements :

– M0 (ininflammable) à M4 (inflammable)

R (résistant au feu) E (Étanche au fumée et flammes) I (Islolant aux fumées, flammes et


chaleur)
SF (Stable au feu X
PF (Pare-flamme) X X
CF (Coupe feu) X X X

LES EXTINCTEURS

Portatifs, mobiles et fixes.

Les extincteur à gaz CO2 → par étouffement


à eau → par refroidissement et par étouffement
à poudre → par étouffement
à mousse → refroidissement et isolement

2 familles : les extincteurs à pression permanente


les extincteurs à pression auxiliaire : percussion d'une cartouche « Sparklet »

LES R.I.A. Robinet d’Incendie Armé


Se trouve dans les ERP par rapport à son activité. Son tuyau est de 20 ou 30 mètres. Son diamètre nominal DN
peut être de 19, 25 ou 33 mm. La pression est de 2,5 à 4,5 bars.
2,5 bars mini pour le plus défavorisé (éloigné)
OBJECTIF DE SECURITE

Protection des biens et sécurité des personnes

A/ Empêcher la propagation du sinistre :


Isolement → CF, Ameublement → les 5 P et la décoration, les escaliers

B/ Sauvegarder le personnes :
Dégagements suffisants en tous points pour évacuer à extérieure
Escaliers encloisonnés – Désenfumage CF
Aménagement d'issues en nombre suffisant au RDC car les niveaux s'additionnent

C/ Éviter la panique :
Éclairage de sécurité (BAES 45 lumens) et éclairage anti-panique secouru (tamisé en cas de
coupure 5 lumens /m²
Indication des orties BAES
Jalonnement des itinéraires BAES ou BAEH (locaux à sommeil)

D/ Eviter la fume et l'asphyxie :


Évacuation des fumées
Ventilation (mettre HS)
Appel d'air... par exutoire, ouverture en facade (Nat/Nat – Nat/Méca – Méca/Méca – Méca/Nat

E/ Préserver les tiers : à bonne distance + de 8m ou - de 8 m

F/ Préserver les biens :


cloisonnement, agencement, matériaux

TERMINOLOGIE ARCHITECTURALE

PLAN DE CONSTRUCTION

Vous aimerez peut-être aussi