Vous êtes sur la page 1sur 49

MEMOIRE PROFESSIONNEL DE STAGE

Contribution de la
digitalisation dans la pratique
de la comptabilité d’un IPES :
Cas de l’ISTAG
Rédigé et présenté par
NOUBEU TCHABOUO JOEL ANDERSON

Année académique
2018/2019
Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Sommaire

Introduction ................................................................................................................................ 1
Chapitre 1 : Analyse des missions réalisées ............................................................................... 4
Section 1 : Présentation générale de l’ISTAG ........................................................................ 4
Section 2 : Déroulement du stage ........................................................................................... 9
Chapitre 2 : L’environnement de l’ISTAG .............................................................................. 14
Section 1 : Développement durable et responsabilité sociale des entreprises ...................... 14
Section 2 : Suggestion à la réalisation du développement durable et de la responsabilité
sociale ................................................................................................................................... 17
Chapitre 3 : Etude de la problématique .................................................................................... 19
Section 1 : Revue de la littérature ......................................................................................... 19
Section 2 : L’implémentation du processus de la digitalisation a l’ISTAG ......................... 23
Chapitre 4 : Analyse critique d’état de lieu de la situation digitale de l’ISTAG ..................... 37
Section 1 : Force et faiblesse de la digitalisation de la pratique comptable ......................... 37
Section 2 : Axes d’améliorations .......................................................................................... 38
Conclusion ................................................................................................................................ 41
Bibliographies .......................................................................................................................... 43
Table de Matière....................................................................................................................... 44

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page ii


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

REMERCIEMENTS
Nous tenons à exprimer notre gratitude à toutes les personnes qui ont été d’un grand
apport à la réalisation de cette œuvre. Nos remerciements et notre gratitude vont à :

 M. YOUMTO Ernest, Directeur de l’ISTAG, pour nous avoir permis d’effectuer notre
stage au sein de la structure ;
 Pr. NDJANYOU Laurent, pour sa disponibilité et son suivi sans lesquels la rédaction
de ce rapport n’aurait pas eu lieu ;
 M. BOUBA SOUORE, pour son encadrement et suivi professionnel sans relâche ;
 Mme NDONGO Laurence et NGO LIBAM Marie Roger pour leurs appuis
techniques ;
 Tout le corps enseignant de Yschool particulièrement ceux de la spécialité Business
Administration ;
 Tout le personnel de l’ISTAG pour l’orientation et l’assistance tout au long de ce
stage ;
 Mes très chers Parents, sœurs et frères pour, leur amour ;
 Tous nos camarades de la promotion avec qui nous nous sommes battus et avons
traversé les mêmes difficultés scolaires.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page i


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

LISTE DES ABREVIATIONS

BTS : Brevet de Technicien Supérieur


CEMAC : Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale
CNPS : Caisse Nationale de la Prévoyance Sociale
DGI : Direction Générale des Impôts
DIPE : Document d’Information sur le Personnel Employé
DSEP : Diplôme Supérieur d’Etudes Professionnelles
DSF : Déclaration Statistique et Fiscale
GPS : Gestion Professionnelle de la Scolarité
IPES : Institut Privé d’Enseignement Supérieur
IRPP : Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques
ISTAG : Institut Supérieur de Technologie Appliquée et de Gestion
NTIC : Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication
OHADA : Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires
TIC : Technologies de l’Information et de la Communication
UE : Unité d’Enseignement

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page ii


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

INTRODUCTION
I. CONTEXTE

Le monde a connu quatre différentes révolutions industrielles depuis le dix-


huitième siècle : de la création des machines à vapeur, l’électrification et la production en
masse, l’ère des ordinateurs et la digitalisation selon Kowalski en 2015. Cette
transformation industrielle a révolutionné tous les secteurs économiques mondiaux
particulièrement les secteurs secondaires et tertiaires où ce qui était fait par l'homme est
maintenant fait par l'intelligence artificielle sous forme de logiciel ou application. La
digitalisation du monde capitaliste avec la présence des Technologies en Informatique et
Communication a révolutionné le monde du travail particulièrement avec l’utilisation
croissante du réseau internet qui rapproche tous les jours les populations des quatre bouts
du monde.

La digitalisation a modifié énormément toutes les différentes fonctions


d’entreprise. Elle a changé les comportements de chaque participant dans l’activité
journalière des entreprises à l’instar de la fonction comptable. Avec les nouvelles
exigences faites par les NTIC sur l’économie, les pouvoirs publics ont modifié le
fonctionnement des entreprises dans une sphère d’une parfaite dématérialisation dans les
aspects économiques et sociaux tels que : la télé déclaration, la DSF en ligne et bien
d’autres. Ceci a poussé les dirigeants d’entreprise à s’adapter aux nouvelles exigences et
dispositions établies par les pouvoirs publics. Avec les nombreux bénéfices qu’apporte
cette nouvelle erre, les dirigeants prennent des dispositions pour marier la digitalisation
avec les diverses fonctions d’entreprises pour une optimisation croissante.

Adopter ou basculer vers cette nouvelle méthode de fonctionnement implique


beaucoup d’exigence car le monde numérique influence considérablement les habitudes
de travail de chaque intervenant particulièrement ceux de la fonction comptable. La
finalité de la pratique comptable qui est la production des états financiers est sujet des
avantages du numérique qui sont : une réelle dématérialisation, une meilleure sécurisation
des données financières, un générateur de reporting et finalement un acteur de
performance (SAGE, 2011). Mais pour acquérir tous ces avantages, il faudra bien que les
participants de la fonction comptable soient munir d’un savoir dans l’utilisation des outils
de digitalisation suscitant dont le besoin de formation. Les décisions prises par les
dirigeants d’entreprises dépendent énormément de la qualité de l’information qu’ils

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 1


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

détiennent. La fonction comptable produit l’une des informations les plus importantes
ayant les qualités de fiabilité, rareté et disponibilité.

Nos travaux d’analyse porte sur notre séjour à l’ISTAG, un IPES. L’institut fait belle
et bien apparaitre une fonction comptable dans son environnement qui établit ses comptes
annuels selon le SYSCOHADA. Aussi, la fonction comptable détient les outils qui
favorisent une réelle digitalisation de ses opérations à savoir : les microordinateurs, les
logiciels bureautiques, une connexion internet et bien d’autres. Mais nous avons constaté
durant notre stage certains inconvénients qui ne coïncident pas avec le concept du monde
numérique. Nous avons observé au sein de la fonction comptable de l’ISTAG un taux
élevé de paperasse et une méthode d’archivage archaïque.

II. PROBLEMATIQUE

Suite aux problèmes constatés, nous nous sommes posé la question de savoir : Quel est
l’impact de la digitalisation sur la pratique de la comptabilité à l’ISTAG ? En d’autres
mots, comment est ce que la révolution du numérique a affecté le service comptable de
l’ISTAG ? Cette question de fond se subdivise en sous questions suivantes ci après :

 Quels sont les changements introduits par le numérique dans la tenue de la


comptabilité à l’ISTAG ;
 Quel est la portée de l’introduction du numérique sur la performance du service
comptable.
III. OBJECTIF

Le choix d’un tel sujet de travail a pour but celui de montrer l’influence que la
digitalisation porte sur la pratique de la comptabilité à l’ISTAG, de cerner les enjeux de la
digitalisation des opérations comptables et pouvoir suggérer des voies d’amélioration pour
une meilleure exploitation des outils du numérique.

IV. PROPOSITION DE RECHERCHE

Pour pouvoir mieux appréhender les objectifs ci-dessus, il sera plausible pour nous
d’établir un guide qui nous permet de mieux cerner l’incidence de la digitalisation sur la
pratique comptable de l’ISTAG. Nous avons mis en place les propositions de recherche
suivantes:

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 2


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Le numérique influence positivement le délai de production de l’information


financière ;
 La digitalisation permet favorablement une sécurisation et un meilleur stockage des
informations financières ;
 Le numérique est une voie d’optimisation des charges bureautiques de l’ISTAG ;
 La digitalisation améliore la communication de la fonction comptable.

V. LA METHODOLOGIE

Pour une meilleure compréhension de notre sujet, nous suggérons une étude qualitative à
visée interprétative. Ainsi grâce aux outils de collecte de données tels que l’observation et la
documentation de l’ISTAG, nous tenterons de saisir la réalité sur le terrain.

VI. PLAN DU TRAVAIL

Notre travail sera axé sur quatre chapitres à savoir :

 Un premier chapitre qui portera sur l’analyse des missions réalisées ;


 Un deuxième chapitre qui se penchera sur le développement durable et responsabilité
sociale de l’ISTAG ;
 Un troisième chapitre qui présentera l’étude de notre problématique ;
 Et finalement un quatrième chapitre sur l’analyse critique de l’état actuel de la
situation digital de l’ISTAG.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 3


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

CHAPITRE 1 : ANALYSE DES MISSIONS REALISEES


Ce chapitre nous donne un aperçu général sur l’ISTAG. A titre de rappel, nous avons
effectué notre stage académique à l’ISTAG. Il est donc important que nous nous penchons sur
les missions réalisées ainsi que sur les acquis du stage (section 2). Mais avant, il est nécessaire
de procéder à une présentation générale de l’ISTAG (section 1).

SECTION 1 : PRESENTATION GENERALE DE L’ISTAG

L’ISTAG a connu une évolution historique spectaculaire depuis sa création. Cette


évolution remarquable de l’ISTAG est due aux missions et stratégie qu’ils ont adoptées.

1.1.Evolution de l’ISTAG dans son environnement

1.1.1. Création et évolution historique


L’opportunité d’offrir une formation de qualité à travers les portes de l’ISTAG a été
saisie par son promoteur M. DJOFANG Joseph en 2006 suite au décret n°2001/832/PR du
19/09/2001. Cette opportunité visait la formation des jeunes camerounais dans les filières
Commerciales et de Gestion aussi bien que dans les filières de Communication et
d’Information dans le lieu-dit campus FOUDA. Les étudiants à la fin de deux ans de
formation avec succès obtiennent un BTS (ou un DSEP dans l’ancien système).

Suite à la demande exponentielle des jeunes camerounais dans les filières de Santé et
de Technologie, M DJOFANG répondit favorablement à ces demandes à travers la
construction de l’ISTAG Santé au campus Nsimeyong en 2012 et l’ISTAG Technologie en
2018 dans lieu-dit campus Tsinga.

Avec une telle évolution, l’ISTAG a pu signer une multitude de partenariats nationaux
et internationaux pour assurer le transfert des étudiants dans d’autres établissements. Pour
mieux mener ses activités, l’ISTAG s’est défini différentes missions comme appuies pour une
formation de qualité.

1.1.2. Missions
L’ISTAG a eu comme mission globale émanant du Ministère de l’Enseignement
Supérieur « d’apporter une contribution significative à la professionnalisation des
enseignements supérieurs au Cameroun en particulier et la zone CEMAC en général ».
Pour rendre cette mission réalisable, l’ISTAG s’est fixé des missions spécifiques :

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 4


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Une formation en adéquation avec les exigences du monde professionnel : L’ISTAG


pour un meilleur encadrement a mis sur pied un environnement favorable entre le
nombre d’étudiants et professeurs, des salles de classe aérées et loin des nuisances
sonores.
 L’innovation au service de la formation et de l’insertion professionnelle : L’ISTAG
assure une formation de qualité à travers l’insertion de ses étudiants aux nouveautés du
monde professionnel particulièrement l’usage des TIC augmentant leur rendement sur
le terrain.
 Une attention portée sur la vie de qualité des étudiants : Le rendement des étudiants de
l’ISTAG dépend énormément sur la qualité de vie offerte par l’Institut. Cet
établissement a mis en place des activités divertissantes pour une meilleure vie au sein
de la structure à savoir les journées culturelles.
 Une politique d’ouverture internationale : l’ISTAG a eu à établir des conventions
avec des établissements européens et canadiens pour faciliter le transfert des étudiants
qui aspirent d’aller dans d’autres pays du monde.

1.1.3. La concurrence
Suite aux demandes croissantes de formations dans les filières de Gestion,
Communication, Technologie et Santé, l’ISTAG est dans l’obligation de faire face aux
nombreuses écoles de formation qui offrent des services similaires.
Puisqu’il se trouve dans un secteur d’activité ayant les propriétés d’un marché à
concurrence pure et parfait (atomicité, homogénéité, liberté, transparence et mobil), il doit
adapter son mix marketing aux besoins des camerounais. L’ISTAG fait face à deux types de
concurrence à savoir directe et indirecte.
 Concurrence directe

Dans le marché des IPES, plusieurs instituts proposent les mêmes services que
l’ISTAG. Ils disposent des mêmes filières et moyens par exemple : la disponibilité des
enseignants. Dans sa concurrence directe, l’ISTAG compète avec d’autres établissement à
savoir : Institut Matamfem, Ecole Supérieure de Commerce Yaoundé, l’Université Catholique
de l’Afrique Centrale, Université de Yaoundé II, Azimut et bien d’autre.

 Concurrence indirecte

Plusieurs facteurs contribuent d’une manière ou d’une autre à la capacité de l’ISTAG


de détenir des étudiants. Ces facteurs affectent la masse estudiantine de l’Institut. Nous

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 5


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

comptons parmi ces éléments les concours d’état, les certifications, opportunité de travail et
admission à l’étranger.

1.2.Structure organisationnelle et les moyens techniques mobilisés

Il est question ici d’avoir un aperçu sur la structure organisationnelle de l’ISTAG et


ses moyens techniques.

1.2.1. Structure organisationnelle


« Une structure organisationnelle est un ensemble de dispositifs qui permet de
repartir, contrôler et coordonner les tâches et d’orienter les moyens vers un objectif
commun » (STARTUP GUIDE, 2018). L’ISTAG pratique une structure organisationnelle
fonctionnelle établie par Henri Fayol (confère annexe 1). Cette forme de structure organise
l’entreprise en différentes divisions apparaissant comme une entité spécifique réunissant tous
les moyens qui soient humains ou matériels et donnant un certain niveau d’autonomie à
chaque division. La structure organisationnelle de l’ISTAG comprend :

 Le Président

Il assure les responsabilités civiles, administratives et financières de l’ISTAG. Il a les


attributions suivantes :

 Il désigne les conseillers techniques et les inspecteurs ;


 Il recrute le personnel et nomme aux fonctions prévues dans l’organigramme ;
 Il préside le Conseil de l’Institut ;
 Il veille à l’application du principe de double signature des comptes bancaires
de l’Institut ;
 Il décide de toute délégation utile au bon fonctionnement de l’ISTAG.
 Le Directeur de l’Institut

Le Directeur de l’institut assure la direction de l’ISTAG sur le plan administratif,


financier et académique. Il :

 Veille à l’exécution des résolutions du conseil de l’institut dont il assure le secrétariat ;


 Est responsable des relations extérieures de l’institution conformément à la
réglementation en vigueur et au règlement intérieur ;
 Ordonne les dépenses courantes dans le cadre des limites fixées ;
 Veille à la maitrise des charges de fonctionnement ;

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 6


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Est tenu d’adresser au Président tous les mois, un rapport écrit sur le fonctionnement
de l’institut.
 Une division des affaires académiques

Elle a les attributions suivantes :

 Elle valide les fiches de progression des enseignements ;


 Elle veille à l’application des programmes des enseignements ;
 Elle programme les contrôles continus ;
 Elle collecte les notes des évaluations en vue de leur traitement et de l’établissement
des tableaux de validation des UE ;
 Elle assiste le Directeur de l’Institut dans l’exécution de ses taches et plus
particulièrement en ce qui concerne la gestion des inscriptions, des enseignements et
des dossiers des étudiants.
 L’Agent Comptable

Il est chargé de la tenue de la comptabilité de l’Institut conformément à la


réglementation en vigueur. Pour atteindre ces objectifs, il doit :

 Collecter les recettes de l’Institut et effectuer leur versement dans les comptes
bancaires concernés ;
 Etablir le bilan et le budget général de l’Institut en liaison étroite avec le Président et
le Chef d’établissement ;
 Tenir une comptabilité journalière rigoureuse des recettes et des dépenses en veillant
au strict respect des normes comptables de l’OHADA ;
 Contrôler les écritures de caisse en présence du responsable de la caisse ;
 Conserver toutes les souches des pièces comptables justificatives des opérations, les
originaux étant sécurisés par la secrétaire du Président.
 Une cellule informatique

Directement rattacher au Directeur, elle s’occupe :

 Du traitement informatisé de l’information portant sur les étudiants (inscription,


traitement des résultats des examens, établissement des profils, relevés de notes,
attestation de réussite…) ;
 De la sécurisation des informations ci-dessus ;

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 7


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 De toutes autres tâches confiées par le Directeur en rapport avec la base ou la banque
de données de l’ISTAG.

1.2.2. Les moyens techniques mobilisés


Depuis sa création, l’ISTAG a eu à former plus de 27000 camerounais et étrangers.
Ceci s’explique par le fait qu’il détient une capacité infrastructurelle et technologique
énormes qui permet de former une telle masse. Comme moyens techniques à l’ISTAG, nous
pouvons citer :

 Trois campus

L’ISTAG détient trois campus scolaires à savoir : un campus pole Gestion et


Communication à Fouda, un campus pôle Santé à Nsimeyong et un pôle Technologique à
Tsinga. Toutefois, plusieurs campus sont en construction.

 Salles de classes

L’ISTAG est doté de plus de 50 salles de classes réservées à un nombre limité


d’effectif. Non seulement l’effectif est limité dans les salles de classe, mais aussi ces salles
sont favorables pour la qualité de formation offerte par l’établissement.

 Des laboratoires adaptés aux filières proposées

L’ISTAG dispose des laboratoires de soins, d’analyse médicale et de technologie. Ces


laboratoires permettent aux étudiants d’acquérir non seulement une formation théorique, mais
aussi pratique.

 Une connexion internet haut-débit

Pour rester toujours à l’écoute des nouveautés des filières proposées par l’ISTAG, une
connexion internet a été mise à la disposition du personnel, des enseignants et des étudiants
pour qu’ils puissent effectuer leurs recherches à tout moment.

 Moyens de transport

L’institut est propriétaire de deux cars de transport qui assurent le transport du


personnel, des étudiants et des enseignants.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 8


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

SECTION 2 : DEROULEMENT DU STAGE

Cette section met en exergue les enjeux de notre stage. Non seulement elle décèle les
enjeux mais aussi elle met un accent sur les objectifs visés, les raisons pour le choix de nos
objectifs et aussi sur nos choix des méthodes.

2.1. Les enjeux des missions réalisées

Les enjeux de nos activités sont de deux ordres principaux à savoir :


 Pour des besoins d’évaluations
Effectuer un stage à l’ISTAG va nous permettre d’évaluer nos connaissances
théoriques par rapport à nos acquis professionnels. Nous sommes appelés à faire un lien entre
les réalités théoriques et ceux du terrain. En conséquence, les missions réalisées à l’ISTAG
permettront de dégager nos lacunes et évaluer notre niveau de compétitivité et
d’employabilité. Aussi, les missions réalisées permettront d’avoir une idée de se que la
hiérarchie pense de nous.
 Pour des besoins de formation
Il existe plusieurs enjeux qui se trouvent dans la réalisation de notre mission. Les
travaux effectués au sein de l’ISTAG nous permettent de développer nos compétences,
s’adapter à l’évolution des métiers, développer notre employabilité et aussi améliorer notre
rendement.

2.2. Les objectifs visés, les moyens disposés et le bilan des activités réalisées

Nous visons plusieurs objectifs en effectuant un stage à l’ISTAG. Ces objectifs


découlent de deux ordres principaux à savoir :

2.2.1. Le savoir et le savoir faire

Le savoir est d’une importance capitale dans le monde du travail. Il était donc
nécessaire pour nous d’avoir une maitrise des notions comptables. Ceci étant, la réalisation
de cet objectif, à nécessité pour nous d’effectuer diverses tâches suivantes:

 Le suivi fiscal de l’ISTAG : chaque structure camerounaise fonctionne selon des


réglementations fiscales imposées par l’Etat. L’ISTAG n’est pas exempté de
l’application de ses réglementations particulièrement dans l’application de ses états
financiers. Nous étions appelés de s’assurer que les activités de l’ISTAG sont tenues
conformément aux règlementations fiscales de l’Etat camerounais.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 9


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Les déclarations des impôts : puisque l’ISTAG relève d’un régime spéciale (IPES),
elle a comme charge fiscale unique le reversement de l’IRPP. Aussi, il a l’obligation
de déclarer mensuellement chaque membre du personnel et les enseignants de
l’ISTAG. Avec les nouvelles dispositions établies par l’Etat concernant la déclaration
de l’IRPP et la CNPS, nous étions appelés à télé-déclarer le personnel et enseignant
chaque mois sur la page web de la DGI et la CNPS respectivement.
 Le traitement comptable des activités de l’ISTAG : nous étions dans l’obligation
d’enregistrer chaque jour les opérations journalières de l’Institut. Il s’agissait
précisément des entrées et sorties des espèces des caisses de l’Institut. Toutes ces
opérations se réalisaient dans un document appelé la Fiche Journalière de Contrôle de
Caisse.
 Le contrôle des pièces comptables : pour de besoin de véracité et de conformité,
nous étions obligés de contrôler chaque pièce comptable avant de l’enregistrer dans la
fiche journalière de contrôle de caisse. Deux types de charges existent à l’ISTAG à
savoir : des charges internes et des charges externes. Une facture seulement permet de
justifier les charges externes. Par exemple : facture d’eau et de lumière. Or pour
pouvoir justifier un besoin interne, il y a lieu de présenter une fiche de besoin, l’ordre
de paiement et une facture.

2.2.2. Le savoir être et la personnalité

Les heures de stage effectuées dans l’établissement découlent aussi de satisfaire nos
besoins en savoir être et personnalité qui permettent d’évaluer notre comportement, notre
créativité, notre façon d’être et bien sur notre niveau de pro activité. Pour les réaliser, nous
sommes passés à travers les manœuvres suivantes :

 Le manuel de procédures et le règlement intérieur

Pour pouvoir mieux renforcer notre savoir être et notre personnalité, il nous a été remis
un exemplaire du règlement intérieur, ainsi que du manuel de procédures. Ces documents
renferment tous les dispositions concernant l’environnement interne de l’ISTAG. Dans ces
documents, nous trouvons la conduite à tenir dans l’entreprise et les tâches à réaliser par
chaque membre du personnel. La mise à disposition de ces documents permettait de
construire nos aptitudes mentales et notre personnalité.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 10


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Les séances d’entretiens avec les supérieurs hiérarchiques

Pour nous construire un mentale assez fort, le manuel de procédure et le règlement


intérieur n’ont pas suffit pour durcir nos capacités. Ceci est dû au fait que nous n’arrivions pas
à assimiler certain point salien. Pour nous munir de ces connaissances, nous avons eu
plusieurs séances de travail avec nos supérieurs hiérarchiques qui nous ont modélisés sur
l’interprétation de ces documents. Aussi, ils nous ont fait part de leurs expériences dans
l’environnement de l’Institut.

2.2.3. Bilan des résultats obtenus

Nous plaçons beaucoup d’importance sur ce paragraphe sur les difficultés rencontrées
avant de dégager les compétences acquises.

2.2.3.1. Difficultés rencontrées


La perfection n’étant pas de ce monde, nous avons rencontré certaines difficultés
durant notre séjour à l’ISTAG à savoir :

 Accès limités aux informations

L’imprégnation dans le monde professionnel n’a pas été facile pour nous. Nous avons
assisté à une rupture entre l’ambiance scolaire et le climat professionnel en entreprise. Il est
bien vrai que la relation entre employé et stagiaire était de bonne qualité, mais suite au
contrainte de temps pour la passation des dossiers pour la hiérarchie, il n’était pas toujours
évident d’obtenir toutes les réponses à nos préoccupations.

 Le problème de délai de traitement des dossiers

Nous avons eu de la peine à transmettre à la hiérarchie certains dossiers financiers


requis dans les délais pour la simple raison que le traitement de ces dossiers pouvait prendre
beaucoup de temps. Nous ne respections pas toujours ces délais et la hiérarchie était obligée
de nous rappeler à l’ordre. Cependant, force est de constater que toutes ces pratiques
professionnelles nous ont édifié et nous ont fait murir.

2.2.3.2. Apports du stage


Effectuer un stage au sein d’un prestigieux Institut comme l’ISTAG nous a
énormément édifiés sur deux principaux plans à savoir:

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 11


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

2.2.3.2.1. Plan professionnel et académique

 Elaboration et présentation d’une DSF

Le montage d’une DSF n’est pas toujours une évidence pour nous étudiants. Effectuer
un stage au sein de l’ISTAG nous a permis d’avoir une idée sur le montage de la DSF et la
synergie créée entre les états financiers particulièrement au fait qu’on a débuté notre stage lors
de sa préparation.

 Un meilleur contrôle des mouvements de la caisse

Notre stage nous a permis d’avoir un meilleur contrôle des flux de la caisse (recettes et
dépenses). Ceci a été bien fait à l’aide du logiciel de l’institut GPS avec un transfert de
connaissance sur l’utilisation de cette application par l’encadreur professionnel.

 La réalisation d’une télé déclaration

Avec l’utilisation croissante du service internet, l’Etat a permis ou mieux facilité les
transactions entre les entités économiques et l’Etat. C’est le cas de la télé déclaration. Une
connaissance théorique nous a été donnée sur la réalisation d’une télé déclaration sur le réseau
internet. Notre séjour au sein de l’Institut nous a permis de mieux appréhender la réalisation
de cette télé déclaration.

2.2.3.2.2. Plan social

Sur le plan social, notre séjour à l’ISTAG nous a construit dans les aspects suivants

 Une meilleure organisation des priorités

Nous avons été bien modelés à l’ISTAG sur la question des priorités. En conséquent,
nous pouvons mieux dégager sur une échelle de préférence les éléments importants à faire
passés en aval.

 Respect du code intérieur

L’ISTAG nous a beaucoup muris dans ses locaux. Il nous a permit d’avoir une
discipline personnelle

 Travail en équipe

L’ISTAG a beaucoup mis de précision sur l’aspect du travail d’équipe. En


conséquence, nos facultés relationnelles ont été développées et fortifiées.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 12


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

En définitive, ce chapitre de notre travail nous a donné une vision globale sur
l’ISTAG. Il a aussi montré les diverses activités qui ont meublées notre séjour à l’ISTAG tout
en dégageant les difficultés et apport de notre séjour sur le plan académique, professionnel et
social.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 13


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

CHAPITRE 2 : L’ENVIRONNEMENT DE L’ISTAG


Toute entreprise dans l’exploitation de son activité économique est appelée à opérer
avec responsabilité. Les besoins humains sont illimités pour des biens limités. En conséquent,
les acteurs économiques dans la conduite de leurs activités doivent être indulgents dans
l’exploitation des ressources pour que les générations futures puissent en bénéficier. Ce
chapitre de notre travail met un accent sur deux points clés : la responsabilité sociale de
l’ISTAG et les voies d’amélioration.

SECTION 1 : DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESPONSABILITE SOCIALE


DES ENTREPRISES

Cette section vise un double objectif à savoir : le cadre théorique de la responsabilité


sociale et son application à l’ISTAG.

1.1.Cadre théorique de la responsabilité sociale

1.1.1. La responsabilité sociale une voie pour un développement durable

Il existe une relation directe entre le développement durable et la responsabilité sociale


d’entreprise. Ces deux concepts visent un même objectif qui est l’usage durable des
ressources limitées. La responsabilité sociale est un moyen d’atteindre le développement
durable.

La définition la plus connu du développement durable est celle de Brundtland en 1987


qui définie le développement durable comme étant : « un développement qui répond aux
besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux
leurs. »Pour qu’il existe un réel développement durable, elle doit être économiquement
efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable (Ministère de la transition
écologique et solidaire, 2012).

1.1.2. Les trois piliers du développement durable

Théoriquement, pour une durabilité des ressources limitées, trois mesures sont prises
en compte à savoir (confère annexe 2) :

 Dimension écologique ou environnementale

Le débat actuel dans le monde est celui qui entoure le changement climatique suite aux
émissions massives des gaz à effet de serre pour satisfaire les besoins humains. Les effets
nocifs de ces émissions à savoir la destruction ou déplétion de la couche d’ozone menacent

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 14


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

l’existence de l’espèce humaine et toutes autres espèces naturelles. Pour pouvoir subvenir aux
besoins humains, les opérateurs économiques agissent comme des agents de pollution qui
suite à leur activités, la qualité de l’environnement est gravement touchée limitant la survie
des autres espèces naturelles.

 Dimension économique

Dans le contexte économique du développement durable, chaque entreprise est appelé


à optimiser ses opérations. Elles doivent produire en s’assurant de minimiser autant
d’externalités négatives sur l’environnement. Elles doivent être économiquement rentables
pour faire face aux charges quotidiennes, mensuelles et annuelles en se rassurant que les prix
qu’elles mettent en place reflètent le coût environnemental de production (Ministère de la
transition écologique et solidaire, 2012).

 Dimension sociale

Plusieurs facteurs caractérisent l’environnement social des entreprises. Pour maintenir


un développement durable de la société, il faudra assurer le bien être des membres de la
société à savoir : la qualité de vie et la solidarité sociétale. Le respect de ces deux facteurs
aide à fortifier l’harmonie sociale qui existe entre les membres de la société.

1.2.La responsabilité sociale de l’ISTAG

« La Responsabilité Sociale des entreprises est l'engagement constant des entreprises


de se comporter moralement et de contribuer au développement économique, en améliorant la
qualité de la vie des ouvriers et de leur familles, de la communauté locale et de la société en
ensemble.» selon Le Conseil Mondial d‘Affaires pour le Développement Durable. Il existe
plusieurs model illustrant la responsabilité sociale d’entreprise par exemple, le model de
Carroll plus connu sous le nom de Corporate Social Responsability et le model de Milton
Friedman qui considère que le seul ressort des entreprises est celui d’une responsabilité
économique et le reste est l’obligation de l’état.

La particularité de tous ces modèles est qu’ils visent tous les trois objectifs majeurs de
la responsabilité sociale des entreprises à savoir :

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 15


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Une responsabilité environnementale

L’ISTAG prend plusieurs précautions pour maintenir la qualité de son environnement.


Avec une grande capacité estudiantine, il est capable de gérer son exploitation tout en mettant
en aval un accent sur une bonne qualité de son environnement.

Pour combattre le fléau d’une dégradation de la couche d’ozone, l’Institut s’est


procurer des panneaux solaires qui permettent de fournir une énergie 100% naturelle et sans
émission des gaz à effet de serre. Cette forme d’énergie dépend pleinement des radiations
solaires.

Aussi, l’ISTAG pour limiter les dégâts d’une pollution environnementale pratique le
recyclage. Il a mis à la disposition de ses étudiants et personnels des facilités pour restreindre
la croissance de la pollution environnementale à savoir : la pollution aquatique, la pollution
sonore, la pollution terrienne et bien d’autres. Il dispose des toilettes internes et aussi des
poubelles qui permet de recycler les déchets humains.

 Une responsabilité sociale

L’aspect humain est très important dans l’entreprise puisque la survie d’entreprise
dépend d’une part des relations interpersonnelles. Ils ne concernent pas uniquement l’aspect
humain interne à l’entreprise mais également ceux externe à l’entreprise. La stabilité
économique des entreprises sur le court, moyen et long terme dépend sur la façon dont le
capital humain est traité. Beaucoup d’éléments sont prix en compte lorsqu’il s’agit des
relations humaines.

L’ISTAG a pris beaucoup de dispositions pour améliorer le coté social de son


environnement. Il s’assure de rémunérer les membres du personnel équitablement en fonction
du rendement de tout un chacun. Certains aspects sont négligés par l’ISTAG dans la gestion
de son capital humain. Il ne prend pas en considération le critère d’âge, tribu, race, sexe et
religions pour évaluer son personnel. Ceci rend le climat social interne dégagé.

Concernant son environnement extérieur, l’ISTAG investit énormément dans la qualité


sociale des jeunes camerounais. Il met à la disposition des jeunes la possibilité de construire
leurs employabilités dans le marché du travail en leur fournissant des stages. Aussi, il donne
la possibilité aux jeunes de poursuivre leurs études en les offrants des bourses scolaires.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 16


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 La gouvernance

La rentabilité des entreprises est conditionnée par sa gouvernance. La gestion des


entreprises fait appel d’une multitude d’aspect à savoir : la stratégie mise en place, les profils
des intervenants et ressources quelles disposent. Tous ces facteurs jouent un rôle très
important dans la rentabilité des entreprises. Aussi, elle permet à l’entreprise de pouvoir
optimiser ses opérations lui permettant de maximiser ses bénéfices et minimiser ses coûts.

L’ISTAG a pris des dispositions pour mieux gérer ses facteurs de production. Il
dispose d’un Conseil d’établissement qui assure la gouvernance générale de l’Institut sur le
plan académique, social, administratif et financier.

Sur le plan académique, le conseil d’établissement assure la mise à disposition des


enseignants dans les diverses salles de classes en ce rassurant de leur disponibilité. Toujours
sur le plan de la gouvernance, il à l’obligation d’assurer le respect du règlement intérieur. Il
ordonne les missions d’audits sur le plan financier pour assurer la bonne gestion financière de
l’Institut.

SECTION 2 : SUGGESTION A LA REALISATION DU DEVELOPPEMENT


DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIALE

L’ISTAG remplit certaines exigences du développement durable dans son


environnement en restant socialement responsable mais ils existent certaines incontinents qui
nuisent à la réalisation du développement durable à savoir : l’émission des gaz à effet de serre,
différence entre les relations employeur - employé et un manque de formation adéquat aux
exigences professionnelles. Pour faire barrière à ces problèmes, nous suggérons les
possibilités suivantes :

 Encourager et amplifier l’utilisation des ressources renouvelables

Malgré les efforts de l’ISTAG dans l’utilisation des ressources renouvelables comme
les panneaux solaires, il contribue en quelque sorte dans l’émission des gaz à effet de serre
suite à l’utilisation du groupe électrogène. Le fonctionnement de ce groupe électrogène
dépend du carburant, lequel est un agent d’émission des gaz à effet de serre. Il contribue à la
pollution de l’environnement. Non seulement l’utilisation du groupe électrogène contribue à
l’émission de ces gaz toxiques, mais il contribue aux nuisances sonores. Pour barrer ces effets,
l’ISTAG devrait mettre plus d’accent sur l’utilisation des énergies renouvelables en adoptant
plus des panneaux solaires pour réduire les effet néfastes du groupe électrogène.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 17


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Création d’une convention collective et nomination d’un délégué de personnel

La mutuelle créée par l’ISTAG vient pour améliorer les relations employeur et
employé. Avec la présence de cette mutuelle, il existe toujours des entraves dans les relations
interpersonnelles entre employeurs et employés. Ceux-ci réduisent la performance des
employées et aussi limite l’accès aux informations sur les difficultés de la vie professionnelle
de l’employé du côté de l’employeur. Pour booster ces relations interpersonnelles, il serait
judicieux de créer une convention collective pour améliorer les relations employeur/employé.
Aussi, il faudrait désigner un délégué du personnel qui pourra adresser les différents
problèmes des employés à l’employeur.

 Multiplier l’employabilité des étudiants

Le monde professionnel présente beaucoup d’exigence pour construire l’employabilité


des étudiants. L’une des exigences du monde professionnel est l’aptitude à utiliser les TIC.
Malheureusement, c’est étonnant de retrouver plusieurs étudiants ayant de grosses difficultés
à manœuvre des TIC. Il faudrait que l’ISTAG mette un accent sur l’usage des TIC pour
construire l’employabilité de ses étudiants dans le monde professionnel.

En sommes, ce chapitre nous a donnée un bref aperçu sur la question de la


responsabilité sociale des entreprises en relation avec le développement durable. Il montre
aussi les domaines d’amélioration de la situation environnementale de l’ISTAG.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 18


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

CHAPITRE 3 : ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE


Ce chapitre va nous permettre d’élaborer notre problématique. Elle sera faite à travers
deux axes principaux à savoir : une revue de la littérature qui nous donnera des idées sur ce
que les chercheurs en pensent et en suite l’implémentation du processus de digitalisation de
l’ISTAG qui nous permettra de visualiser l’état des lieux de cette notion dans l’environnement
interne de l’ISTAG. Ces deux axes nous permettront de tirer une conclusion entre la
performance économique de l’ISTAG et la digitalisation.

SECTION 1 : REVUE DE LA LITTERATURE

Le débat qui entoure l’impact de la digitalisation sur la performance économique des


entreprises ne date pas d’aujourd’hui. Bien au contraire, ce débat a été soulevé il y a de cela
plus d’une dizaine d’années. Beaucoup de chercheurs à travers leurs points de vue ont
données ou contribué sur le débat actuel qui est la relation entre la digitalisation et la fonction
comptable. A travers les travaux parcourus, il a été constaté que plusieurs auteurs partagent
des points de vue positifs vis-à-vis du rapport entre la digitalisation et la fonction comptable.
Hélas, d’autres restent plutôt retissant ou sceptique à propos des apports du numérique sur la
profession comptable. Nous pouvons constater ces variations de camps dans les paragraphes
suivants :

1.1.Le courant optimiste


« Il y a une relation positive entre la technologie de l'information et la performance
organisationnelle en général » (Duais, 2013). Ce courant que nous avons surnommé le
courant optimiste porte sur les articles qui visualisent qu’un actif numérique est plutôt
bénéfique pour la fonction comptable. Ces écoles de pensées partagent pratiquement les
mêmes points de vus. Les travaux partagés par ce courant portent sur les points clés
suivantes :

 la dématérialisation

«La digitalisation accélère la mutation vers des entreprises-réseaux dématérialisées


qui minent le modèle comptable patrimonial » (Autorité des Normes Comptables, 2017). Il
existe un fort besoin d’augmenter la fluidité du transfert d’informations comptable. Mais les
moyens de preuves des informations comptables restent encore sous forme de paperasse par
exemples : les factures, la fiche journalière de contrôle de caisse et l’ordre de décaissement.
Tous ces documents entrainent un coût bureautique sous forme des achats de paperasse, stylos
et photocopies. La dématérialisation des opérations comptables « permet d’intégrer en quasi-
Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 19
Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

instantané les flux de données et les documents tels que les factures, les documents sociaux
et fiscaux, les pièces bancaires ou les bulletins de salaire dans les traitements. La
dématérialisation contribue ainsi à une plus grande fluidité des échanges de documents entre
l’entreprise et ses tiers, à une meilleure traçabilité des mouvements et au partage des
informations entre les collaborateurs» (SAGE, 2011). Ce même point de vue est partagé par
Samba Réné dans son article intitulé « l'impact des technologies de l'information et de la
communication sur la production des petites et moyennes entreprises dans les villes de
Brazzaville et Pointe-Noire : une analyse par les coûts de transactions » où il
stipule : «l’échange des données informatisé empêche la circulation des bouts de papier qui
rendent quelque fois un processus de solution plus lent ». Avec un tel avantage, « de
nombreuses opérations peuvent être réalisées à distance sans limite temporelle à l’aide du
Cloud computing et les systèmes intelligents qui favorisent la contextualisation et la
personnalisation des services de comptabilité et de gestion dans une logique « Atawadac »
(Anytime, Anywhere, Any device, Any content) » (Fédération des Sociétés d’Etudes, 2018).
Les dirigeants d’entreprises n’auront plus besoins de faire appel aux subordonnés pour des
informations. Ils pourront tout simplement accéder à l’information sur le compte Cloud de la
société. Mais ce point suscite un large débat à bout ouvert.

« Elles facilitent aussi de nouvelles formes d’organisation avec moins d’hiérarchie,


moins de bureaux et moins de déplacements (télétravail) ce qui engendre de nouvelles règles
régissant les relations de travail et modifiant les relations à l’espace (travailler sans présence
physique dans les bureaux) et au temps » (YAICH, 2003). Voici un en jeu crucial pour mieux
optimiser les opérations d’entreprises. Réduire la taille d’hiérarchie est une voie pour
minimiser la quantité de la main d’œuvre qui en conséquent permet l’amélioration du résultat
de cette entreprise.

 Les travaux de reporting

Un accent est placé sur la façon dont les travaux de reporting sont effectués. « La
digitalisation et globalisation impliquent un reporting financier digital élargi et impliquent un
reporting digital renouvelé. Cette digitalisation permet de prévoir le cycle de vie des actifs et
aussi de déceler les modalités de consolidation. Aussi, elle permet une prise de décision fluide
et rapide en temps réel mais pour une clarté de ses informations, il faudra numériser les
opérations et informations comptables » (Autorité des Normes Comptables, 2017).

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 20


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

En outre, « La digitalisation de l’entreprise élargit le spectre des données collectées,


accélère la production d’indicateurs et multiplie les accès aux informations de gestion,
impliquant tout au long de la chaine, de la production à l’exploitation des datas, l’ensemble
des managers de l’entreprise. Cette digitalisation a aussi un impact sur le comportement de
ceux-ci, qui attendent plus que jamais des reportings plus complexes et en temps réel. Le
comptable se retrouve au premier rang de cette exigence et doit pouvoir s’appuyer sur des
outils de consolidation et de restitution » (SAGE, 2011).

 L’optimisation des opérations

« L’investissement dans les TIC serait l’un des principaux moteurs de compétitivité
des entreprises. Sur le plan du système d'information elle permet: la hausse de la productivité
du travail pour la saisie et réutilisation de l'information (donc baisse des coûts), une
meilleure connaissance de l'environnement et une réactivité plus forte face à cet
environnement et l’amélioration de l'efficacité de la prise de décision permise par une veille
stratégique plus performante. Les NTIC sont nécessaire dans la mesure où elles permettent à
la Comptabilité : d’être traitée rapidement en enregistrant les opérations en temps réel, de
prendre les décisions nécessaires au moment opportun et de traiter l’information avec
objectivité, justesse et fidélité » (BOFOTOLA, 2017).

« Aussi, les NTIC sont une source de gain de productivité et d’amélioration de la


fiabilité et de la qualité du travail aussi bien sur le plan de la présentation que de la
substance » (YAICH, 2003). Suite à ceci, « leurs fonctions dans l’entreprise font que leur
travail sera amené, au moins partiellement, à évoluer conduisant à des gains de temps
significatif » (Olivier Desplebin, 2019).

 Moteur de performance

« Du point de vue des process de gestion, la numérisation de l’entreprise est source de


performance à quatre niveaux : elle augmente la productivité grâce à l’automatisation des
traitements, la dématérialisation des échanges et la mobilité des accès ; elle garantit la
fiabilité et la traçabilité des opérations ; elle booste l’intelligence collective et la
compréhension des enjeux à travers le partage des informations ; elle développe la
compétitivité via une meilleure et plus rapide exploitation des données de gestion. » (SAGE,
2011).

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 21


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

1.2.Le courant pessimiste


Plusieurs auteurs déduisent qu’il existe un rapport positif entre la digitalisation et le
rôle joué par la comptabilité. Ce point de vue n’est pas affirmé par tous les articles parcourus.
Les limites suivantes existent :

 Plus qu’une charge pour les entreprises

L’application de la digitalisation implique plus de coût dans l’acquisition du matériel


et des logiciels, et aussi les sujets concernant la maintenance et l’entretien de ces équipements
de digitalisation. « Il existe un coût pour la formation des usagés de cette technologie et il y a
un risque de suréquipement par rapport au besoin de l’entreprise » (BOFOTOLA, 2017).

 Le maintient des méthodes traditionnelles des dirigeants.

« Face à la modernisation des outils et à l’automatisation d’un certain nombre de


tâches, la fonction comptable a vu progressivement s’étendre ses domaines de compétence
vers la finance, la paie ou la fiscalité et a appris à collaborer avec les autres métiers de
l’entreprise à travers la gestion de projet ou le conseil opérationnel. Pourtant des freins réels
persistent dans le passage au zéro papier. Problématiques d’archivage, d’hétérogénéité de
process (certification, transmission, validation…), persistance de verrous réglementaires et
habitudes de gestion des dirigeants sont encore des obstacles à la digitalisation complète de
la chaine financière et comptable » (SAGE, 2011).

 Difficulté de poursuivre les principes définis

« Les problèmes d'ergostressie (stress lié à l'utilisation des TIC) provenant souvent
d'un manque de cohérence dans la conception de ces systèmes complexes » (BOFOTOLA,
2017).

En addition, « La continuité d’exploitation qui reste l’hypothèse majeure du système


d’information comptable et financier est de plus en plus remise en cause du fait de l’essor de
la digitalisation de l’économie. Ne faudrait-il pas, compte tenu de la situation actuelle,
inverser la façon de concevoir le postulat comptable de continuité d’exploitation ? La crise de
2008 puis la brusque accélération de la digitalisation de l’économie a produit des situations
de « rupture » qui relèvent davantage d’une forme de chaos que d’une perspective de
continuité. La digitalisation accélère la montée en puissance de la discontinuité
d’exploitation » (Autorité des Normes Comptables, 2017) .

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 22


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Les problèmes de sécurité

Bien que l’un des avantages majeurs de la digitalisation est la sécurisation des
informations comptables selon SAGE, ce propos est réfuté selon Gabriel BOFOTOLA qui
dit : « des problèmes au niveau de sécurité et d'éthique aggravés par l'internationalisation
des règlementations : « fun », chantage, escroquerie, subversion, etc., face à certains publics
vulnérables notamment (enfants, personnes âgées) et la modification du type de travail qui est
observée depuis plus d’une décennie » (BOFOTOLA, 2017).

« La généralisation des paiements dématérialisés et l’internationalisation des


échanges ont généré un nouveau type de fraude qui demande des réponses de sécurisation
toujours plus solides » (SAGE, 2011).

La venu du numérique dans le corps de la fonction comptable est le début d’un bon
nombre d’avantages comme plusieurs chercheurs le disent. Le courant optimiste visualise une
amélioration de la pratique comptable sur les sujets d’une réelle dématérialisation de la
fonction comptable, sur les travaux de reporting, la performance de la fonction comptable et
finalement l’optimisation. Puisque tous ces points de vue ne sont pas unanimes, d’autres au
contraire perçoivent une dégradation dans la sécurisation des informations comptables, une
charge plus élevée dans l’acquisition des outils numériques et une mésinterprétation des
normes comptables.

SECTION 2 : L’IMPLEMENTATION DU PROCESSUS DE LA DIGITALISATION A


L’ISTAG

Pour mieux aborder notre sujet de discussion, nous avons traversé un bon nombre de
points qui découlent de l’élaboration des propositions de recherche jusqu’à l’analyse des
résultats récoltés.

2.1. Proposition de recherche


L’étude de notre sujet porte sur une approche qualitative à visée interprétative. Ceci
explique l’élaboration de nos propositions de recherche. La formulation des propositions de
recherche nous permet de mieux visualiser les résultats obtenus après l’analyse des données
récoltées. Cette étape de notre travail de recherche permet de designer les résultats auxquels
nous nous attendons. Nous avons estimé qu’il existe une relation ou un lien entre la
digitalisation et les charges bureautiques, les délais de production des états financiers, le mode
d’archivage et la fluidité des travaux de l’ISTAG.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 23


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Les charges bureautiques sont les dépenses journalières généralement supportées par
les entreprises en vue de subvenir à des besoins quotidiens par exemple : l’achat des rames de
papiers, de stylos, les agrafeuses, l’encre etc. Parmi les charges supportées par les entreprises
au quotidien, les charges bureautiques encombrent une partie assez considérable. L’un des
bénéfices qu’une organisation détient de la digitalisation est la possibilité de dématérialiser
ses opérations. La dématérialisation des opérations comptables implique une réduction
complémentaire des charges bureautiques. Ceci est pour la simple raison que la plupart des
tâches qui sont faites traditionnellement à l’aide des paperasses et stylos sont maintenant
faites avec les NTIC. Les travaux de saisie, photocopie et appel téléphonique n’ont plus
d’importance. C’est la raison pour laquelle notre première proposition est que : « la
digitalisation permet à la fonction comptable de minimiser ses charges bureautiques »

Taux de
variation
digitale

P1

P0

C1 C0 Taux de variation des charges bureautique

Les normes comptables précisent différents étapes pour pouvoir élaborer ou présenter
les états financiers. Selon l’AU SYSCOHADA et le Système Comptable Français, la tenu des
états financiers passe par une succession d’étapes à savoir ;

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 24


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Livre Journal

Grand livre

Balance d’Inventaire

Compte de Tableau de Notes


Bilan
résultat Flux de Annexés
Trésorerie

Le respect des procédures comptables permet aux entreprises de mieux suivre et


contrôler chaque opération qu’il effectue en vue de prendre des décisions. La digitalisation a
amélioré la pratique de la comptabilité à l’aide des logiciels bureautiques. Elle permet aux
entreprises d’optimiser leur activité. Non seulement elle optimise les activités des
organisations, mais elle facilite la production des états financiers. C’est suite à cet avantage
que nous avons établi la deuxième proposition de recherche à savoir que « la digitalisation
favorise la production des états financiers dans les plus brèves délais »

L’archivage est une étape importante dans la pratique de la comptabilité. Elle


influence énormément la flexibilité et la fluidité de la prise de décision. La digitalisation est
accompagnée d’un nouveau concept appelé le Cloud computing. Le Cloud computing est une
disposition de classement des dossiers et documents sur le réseau internet. L’avantage
principal de ce concept est celui de l’accessibilité. La prise d’information peu importe le lieu
et le temps est la force du Cloud computing. Aussi, il permet un meilleur archivage des
dossiers comptables et sécurisation des données à l’aide d’un mot de passe. Avec les logiciels

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 25


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

comptables d’aujourd’hui, les travaux du comptable sont enregistrés simultanément réduisant


le risque de perte de données. En conséquent, nous avons établi une troisième proposition qui
est « le numérique influence positivement le stockage et diffusion des informations
comptables »

La fluidité des activités dans une organisation est beaucoup plus influencée par la
communication qui existe entre les différents membres du personnel. Plus le taux de
communication est élevé, plus l’entreprise prend de bonnes décisions. La communication dans
l’entreprise est le facteur le plus vital. La bonne prise de décisions dépend énormément sur la
qualité du partage de l’information entre les membres de l’organisation. Avec la présence de
la digitalisation caractérisée par la présence des NTIC plus précisément le réseau internet et
les applications numériques, la vitesse à laquelle les informations sont communiqués est
incroyable. N’ont seulement elle augmente la fluidité des flux de donnée transférées d’un
point A à un point B, elles renforcent aussi bien les rapports interprofessionnels entre les
participants de l’organisation. La comptabilité est le domaine d’activité qui produit les
informations les plus cruciales en entreprises. La bonne majorité des décisions prises sont
dues aux données collectées et diffusées de la comptabilité. Aussi, les dirigeants d’entreprises
n’ont pas besoin d’être physiquement présent pour observer les travaux de la fonction
comptable. Le numérique permet une forme de reporting digital qui laisse place a l’accès
facile aux demandeurs d’information. Cet avantage nous a poussé à établir la dernière
proposition à savoir : « la digitalisation améliore les travaux de reporting de la fonction
comptable »

Après avoir défini nos diverses propositions de recherche dans les paragraphes
précédents, définir les indicateurs qui interviendront pendant nos travaux d’analyse demeurera
plus au moins aisé. Nos quatre indicateurs clés dans ce travail sont : le taux de variations des
charges bureautique, nombre d’outil numérique et les délais de production des rapports de
reporting. Ces indicateurs vont nous permettre de faire le point entre notre construction (nos
propositions) et notre constatation c’est-à-dire les résultats obtenues après analyses.

Les prochains paragraphes portent donc sur l’observation et l’analyse des données
obtenues.

2.2.Observation et l’analyse des données obtenues.


Ce paragraphe de notre travail vise un double objectif à savoir : les observations
constatées et finalement l’analyse des données collectées de l’observation.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 26


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

2.2.1. L’observation

L’observation est cruciale dans cette partie de notre travail. Elle permet la collection
des données à fin d’acquérir une constatation. L’observation est importante pour trois raisons
à savoir : « l’observation vise à tester les hypothèses, l’observation confère à la recherche un
principe de réalité et enfin et sans doute surtout, le sens profond de l’empirie est de se mettre
systématiquement et délibérément en situation d’être surpris » (Campenhoudt & Quivy,
2011). Elle nous permet de répondre aux trois questions de l’observation qui sont : Quoi, qui
et comment.
 Le quoi
Le quoi de notre travail tourne beaucoup plus autour de notre sujet d’analyse. Notre
observation porte beaucoup plus sur les indicateurs mis en place lors de la mise à disposition
de nos propositions de recherche. Nos propositions citées en aval serviront comme guide pour
mieux répondre à notre question de recherche. Les éléments que nous souhaitons analyser ici
sont la digitalisation et la pratique de la comptabilité au sein de l’ISTAG. Ces deux variables
jouent un rôle primordial dans l’analyse de notre question de recherche. C’est sur ces deux
variables que repose la réponse aux préoccupations de cette question.
 Le qui
L’intervention humaine est notre préoccupation dans cette question. Le sujet de notre
discussion qui est le rapport entre la digitalisation et la pratique de la comptabilité est
important mais l’absence du rôle humain ne nous permet pas d’avoir accès aux résultats
demandés .La tangibilité qui existe entre ces deux variables est due aux manipulations portées
par le capital humain ou la main d’œuvre.
Plusieurs services font recours aux informations produites par la comptabilité. Ces
services demandeurs d’information comptable résident dans les entrailles de l’ISTAG. Ceci
nous avantage car notre échantillon sur qui portera l’analyse de notre observation ne reviendra
pas du lointain. La construction de notre échantillon sera aisée particulièrement avec le
nombre limité d’intervenant dans notre champ d’analyse.
L’analyse que nous souhaitons entreprendre portera uniquement sur le personnel de
l’ISTAG et nous comptons dans notre champ d’analyse les membres de la fonction
comptable.
 Le comment
Le comment porte sur les méthodes de collection des données. Les outils de collection
sont généralement deux types : directe et indirecte.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 27


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Une observation directe porte sur la collection des données sans faire appel à une
tierce personne. Dans ce type d’observation, le chercheur de données fait appel à son sens
d’observation. Il fait usage de ses cinq sens et son expérience en entreprise pour mieux
percevoir les données dont il a besoin. Dans le cas contraire, l’observateur s’informe à travers
les réponses données par les participants de l’observation. Les deux éléments importants ici
sont les participants et les questions posées. Nous allons passer par une seule voie pour la
mise en place de nos outils d’observation.
Toutes dispositions doivent être prises en compte avant d’élaborer nos outils. Il y a
lieu de tester en aval nos outils de recherche. Deux outils de collection nous ont
particulièrement intéressés : l’observation et bien évidemment la documentation. Le choix de
ces outils de recherche colle parfaitement avec nos propositions prédéfinies. Elles permettent
de mieux appréhender nos propositions et de facilement aborder les résultats.
Le choix de ces outils de collection des données n’est pas le fruit d’un parfait hasard.
Plusieurs raisons nous ont poussés à adopter les divers outils de collecte de donnée. Primo, la
petite taille de notre échantillon nous a poussés à faire appel à ces outils. Secundo, il y avait
aussi un besoin d’avoir des réponses fiable venant de nos participants. Tertio, la facilité à
l’accès aux archives et finalement, il y avait aussi un besoin de se fier aux observations durant
notre séjour à l’ISTAG.

2.2.2. Analyse de donnée

Chaque outil de collecte de donnée est mieux adapté aux différentes origines de
collection donnée. Ces à l’aide de ces outils que nous pourrons déceler les réponses à nos
propositions de recherches.

2.2.2.1.Analyse des outils de collecte de donnée

Chaque outil de collecte de donnée fera preuve d’une analyse qualitative comme suite
 L’observation
Les NTIC jouent un rôle majeur dans le processus de digitalisation d’entreprises. Avec
la présence du réseau internet, la messagerie électronique et les réseaux sociaux, le champ
des NTIC accroit de jour en jour. Pour mieux évaluer nos propositions par observation, il y a
lieu de faire recours à deux options : l’inventaire des outils NTIC et la participation dans la
vie collective de la comptabilité.
Pour qu’une réelle digitalisation soit mise en place, tous les ressources destinées à sa
mise en disposition doivent être réunir (service internet, logiciel comptable et bureautique,

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 28


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

équipements informatiques, site web et plein d’autre). Pour mieux répondre à notre
problématique, nous avons observé les différents outils de digitalisation détenus par l’ISTAG.
Nous avons visité chaque service ayant un lien ou rattachement avec la pratique de la
comptabilité en vue de comptabiliser le nombre d’outil de digitalisation présent au sein de
l’ISTAG. Cet inventaire effectué nous permet de comparer les résultats obtenus dans les
paragraphes suivants avec nos constructions.
Qui dit outil de digitalisation dit maitrise de ces outils. La deuxième phase de notre
observation est la participation dans la vie collective de la comptabilité. Pour mieux cerner
l’applicabilité de la digitalisation dans la pratique comptable, nous nous sommes introduit au
sein de la cellule comptable en vue de savoir comment est ce que la digitalisation est utilisé
dans ce domaine. Nous avons effectué les différentes tâches de ce service en vue de mieux
évaluer l’impact de la digitalisation dans le domaine comptable. Il y a lieu aussi de visiter les
services rattachés à la comptabilité en vue d’évaluer l’applicabilité des NTIC.
 La documentation
La documentation sert comme outil de comparaison des activités de l’ISTAG avant,
pendant et après l’introduction de la digitalisation. Nous avons fait appel à la documentation
pour pouvoir évaluer l’évolution du résultat réalisé par l’Institut. L’ISTAG a numérisé ses
activités depuis l’année 2011 mais l’Institut a ouvert ses portes en 2006. Se munir d’une
documentation sur l’évolution des charges de l’ISTAG et ensuite de ses résultats réalisés
pendant sa transition d’un système traditionnel d’opération à un système numérique devra
nous permettre de mieux aborder nos propositions portant sur l’évolution des charges
bureautiques et aussi le taux de variations du bénéfice de l’ISTAG.

2.2.2.2.Analyse des résultats obtenus

Apres avoir analysé et présenté les différents outils de collecte des données, ce
paragraphe donnera l’analyse des résultats obtenus par outil de collecte de donnée. Plusieurs
méthodes d’analyse de donnée existent généralement à caractère quantitative et qualitative.
Les enjeux de cette partie de ce paragraphe sont les relations qui existent entre les variables de
nos propositions. La méthode d’analyse utilisée pour nos deux outils de collecte de donnée est
l’analyse du contenu. « L’analyse de contenu occupe une grande place dans la recherche
sociale, notamment parce qu’elle offre la possibilité de traiter de manière méthodique des
informations et des témoignages qui présentent un certain degré de profondeur et de
complexité, comme par exemple les rapports d’entretiens semi-directifs » (Campenhoudt &

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 29


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Quivy, 2011). Nous avons adapté l’analyse du contenu a chaque outil utilisé dans la collection
des données comme ci-dessous.
 L’analyse du contenu de l’observation et de la documentation
Comme dit plutôt, nous avons fait l’inventaire des outils de digitalisation pour évaluer
nos propositions. L’inventaire des outils de digitalisation se présente comme suite

SERVICE OUTIL DE QUANTITE


DIGITALISATION PAR SERVICE
Service de la comptabilité -ordinateur 5
-logiciel bureautique 2
Service de la caisse et de scolarité -Ordinateur 2
-logiciel bureautique 2
Cellule informatique -Ordinateur 3
-logiciel bureautique 2
-serveur 1
-Wifi Box 3

Le champ de la digitalisation concerne plusieurs autres paramètres que ceux cités dans
le tableau ci-dessus. Plusieurs autres outils sont mis dans le panier de la digitalisation autre
que ceux cités dans le tableau. La plupart des membres du personnel ayant un rapport avec la
pratique de la comptabilité est doté d’un équipement mobile qui contribue énormément dans
la digitalisation des opérations comptables. Avec la nouvelle génération des téléphones plus
connu sous le nom « des Androïdes », un bon nombre des membres du personnel font usages
des applications mobiles pour faciliter le flot d’information entre un membre du personnel et
son subordonner ou supérieur hiérarchique ou bien alors le flot d’information d’un service à
un autre. Ajouté aux éléments de notre tableau, l’ISTAG est doté d’autre actif numérique à
savoir : un site internet, un réseau intranet, un profil Facebook et une adresse électronique.
Avec un tel atout numérique, l’ISTAG jouit bel et bien d’un monde digital avec une présence
réelle des NTIC.
Le constat que nous dégageons concernant l’atout numérique de l’ISTAG reste très
flou dans notre champ de vision. Nous constatons qu’il existe une sous-exploitation de ces
atouts digitaux particulièrement dans l’utilisation des logiciels bureautiques. Aussi, le
domaine de base qui est la comptabilité ne dispose pas d’un logiciel comptable proprement dit
pour faciliter les travaux des membres de la comptabilité. Certains membres du personnel sont
Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 30
Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

munis d’un savoir élémentaire sur l’utilisation des NTIC. Ceci explique le taux élevé de
l’utilisation des paperasses, des stylos, des agrafeuses, des chemises et plein d’autre dans la
pratique de la comptabilité. Il n’est pas surprenant d’apercevoir des tas de cahiers contenant
les différents frais scolaires versés par les étudiants. En conséquent, plus la capacité digital du
service comptable de l’ISTAG augmente faiblement, plus le taux d’utilisation des outils
bureautiques accroit.
Suite à ce constat, nous mettons encore beaucoup de point d’interrogation sur une
réelle dématérialisation des opérations comptables de l’ISTAG vue le taux élevé de
l’utilisation des outils bureautiques.
Concernant le recueil des données par documentation, nous avons consulté les
documents de synthèse des dépenses annuelles de l’ISTAG ce qu’il appelle l’Etat Comparatif
des Dépenses Effectuées. Ce document nous montre l’état des dépenses supportées par
l’ISTAG depuis les trois dernières années d’exploitation (2016, 2017 et 2018). Après avoir
accéder a cet état, nous avons décelé deux types de charges que nous avons reclassées selon
les modalités des charges traditionnelles et numériques. Cette démarcation que nous faisons
nous permet d’analyser l’évolution relative des dépenses sur les modalités numériques et ce
traditionnelles en vue de savoir l’utilisation de tout un chacun. Le reclassement des dépenses
est fait comme suite

Dépenses sur les outils numériques Dépenses sur les outils bureautiques
Clé USB Enveloppes
Crédit de communication Papier craft
Frais d’hébergement du site Photocopies/impressions/reliures
Frais d’internet Rame de papier brillant
Frais SMS Rame de papier A4
Disque dur

Durant ces trois dernières années, les charges rattachées aux outils numériques et
dépenses bureautiques ont varié. Après avoir reclassé les charges numériques et
traditionnelles, nous évaluons l’évolution relative à chaque année comme suite.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 31


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Dépense des outils numériques 2016 2017 2018


Clé USB - 10% 11,11%
Crédit de communication - (22%) 0,77%
Frais d’hébergement du site - (31,29%) 56,25%
Frais d’internet - (11,78%) 16,72%
Frais SMS - 100% (31,26%)
Disque dur - 100% (100%)
Variation moyenne 24,155% (7,735%)

Dépenses des outils bureautiques 2016 2017 2018


Enveloppe - 40,07% (48,58%)
Papier craft - (15,32%) 14,24%
Photocopies/impressions/reliures - (19,37%) 25,42%
Rame papier brillant - 106,8% 14,1
Rame papier A4 - 16,57% (12,17%)
Variation moyenne - 25,75% (1,398%)

Nous constatons qu’il existe une grosse variation entre les valeurs relatives des
dépenses rattachées aux outils numériques et ceux des outils bureautiques. Entre l’an 2016 et
2017, la variation des charges numérique augmente de 25% approximativement comparé à
une variation relative d’approximativement 26% des équipements ou outils bureautiques.
C’est le même cas de l’an 2017 à 2018. L’utilisation des outils décroit à hauteur de 8%
approximativement contre 2% des outils bureautique. Nous pouvons bien l’illustrer sur le
graph ci-dessous

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 32


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

Taux de
variation
des Outil
dépenses Traditionnel

X0 Outil
Numérique
Y0
X1

Y1

2017 2018 Années

Une montée approximative de 26% des dépenses dans les outils traditionnels comparé
à une variation approximative de 25% des charges numérique montre le fait que les outils
traditionnels sont encore plus utilisés que les outils numériques. C’est le cas de la récession
dans la charge d’exploitation des outils traditionnels et numérique. Comme nous le constatons
dans le graphe ci-dessus, les charges relatives aux outils numériques décroit abruptement de
8% approximativement comparé à une récession faible de 2% des charges traditionnelles.
Durant l’année 2018, l’ISTAG a porté plus d’importance aux outils bureautique pour la
simple raison que l’utilisation des outils numériques décroit fortement comparé à celle des
charges bureautiques même comme il existe une baisse dans chaque charge.

L’ISTAG pratique une comptabilité très particulière qui a des traits ou quelques
caractéristiques du système centralisateur. Il pratique une comptabilité de trésorerie. Chaque
opération de l’ISTAG est enregistrée dans un document surnommé la Fiche de Contrôle
Journalière de Caisse. Toutes les charges journalières supportées par l’ISTAG sont
enregistrées dans ce document qui passe par un contrôle rigoureux fait à l’aide des pièces
comptables justificatives. L’inconvenance du passage par ce document remonte au fait qu’il
ne génère pas automatiquement les états financiers de l’ISTAG ce qui rend cette opération un
peu complexe. L’ISTAG n’utilise pas un logiciel comptable plus approprié pour effectuer
cette opération. Cette difficulté rend l’ISTAG moins efficace et efficient car il prend
beaucoup de temps pour monter les états de synthèse.
Après avoir enregistrer chaque dépense dans la Fiche Journalière de Contrôle de
Caisse, chaque opération est retranscrit sur fichier numérique en Microsoft Excel qui sert
Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 33
Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

comme forme d’archivage. Cet archivage numérique permet à l’ISTAG d’avoir accès à ces
données dans le futur. L’inconvenance de cette pratique limité l’accès aux autres utilisateurs
de ses données car l’ISTAG ne dispose pas d’un compte Cloud permettant aux autres d’avoir
eu même accès aux informations. Il existe ici un risque d’insécurité des données car s’il y a
rupture des équipements informatiques à savoir l’ordinateur, les données sont facilement
perdues. Aussi, stocker les données sous forme de paperasse les rendent vulnérables aux
agents de dépréciation. Hors avec un compte Cloud, l’ISTAG peut disposer de ses données ou
et quand il veut. Il suffit juste de ce créer un mot de passe et réguler l’accès aux demandeurs
de ces informations.
L’archivage des données surgis directement après retranscription dans Microsoft
Excel. L’archivage des données pratiquées par l’ISTAG est plutôt fait de manière primaire ou
archaïque. Il n’existe pas un model ou système de classement de fichier qui est fait
numériquement ou traditionnellement permettant l’accès facile à des documents. L’accès à
des documents comptables passe généralement par un étendu de recherche complexe et
fastidieuse. Ceci ralentit le champ de processus d’utilisation du document demandé à un
moment bien précis.
Après avoir archivé les données comptables sous formes de fichier Excel, le supérieur
hiérarchique est appelé à tenir un rapport trimestriel sur les travaux financiers effectués par la
comptabilité. Puisque la fonction comptable de l’ISTAG ne dispose pas d’un progiciel
comptable qui génère les rapports de reporting directement, il est fait de manière traditionnel à
l’aide des logiciels Microsoft Office.

2.2.3. Comparaison des résultats obtenus avec les propositions de recherche

La numérisation de la pratique comptable est plus bénéfique pour le déroulement des


activités au sein de l’établissement. Comme nous l’avons précisé plutôt dans nos propositions
de recherche, certains critères d’une réelle digitalisation ne sont pas accomplis à l’ISTAG.

La digitalisation influence les délais de mis en place des états financières. Nous ne le
constatons pas après avoir porté des analyses sur les données collectées. La production des
états financiers prend amplement du temps. C’est le cas des travaux de reporting qui sont fait
de manières trimestrielles. L’utilisation des outils de digitalisation comme nous le stipulons
dans nos propositions permet un accès aisé aux différents états de synthèse. Avec les
nouveaux avantages que présente le monde numérique, il est bien plus facile de générer les
travaux de reporting automatiquement à n’importe quel instant. Puisque l’institut ne dispose
pas de ses outils numériques ou digitaux, la fonction comptable prend beaucoup plus de temps
Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 34
Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

pour produire les états de synthèse à la hiérarchie ce qui en conséquent ralentit le processus de
prise de décision par les dirigeants de l’établissement.

La digitalisation est un moyen sure d’assurer une réelle dématérialisation des


opérations comptable. Comme nous le démontrons dans le graphe ci dessus, il existe une
relation indirecte entre la digitalisation et les charges bureautiques. Plus une entreprise porte
d’attention sur l’aspect numérique de sa structure, plus elle minimise ses charges bureautique.
Mais ce n’est pas le cas de l’ISTAG. Bien au contraire, les charges bureautiques de l’ISTAG
s’accroissent plus vite que les charges numériques suite à deux raisons à savoir : l’ISTAG
sous exploite ses outils de digitalisation suite à un manque de formation du coté de son
personnel et aussi, il dispose beaucoup plus des outils bureautiques. Ce n’est pas étonnant le
taux élevé des paperasses au sein de sa fonction comptable sous forme de photocopie des
stylos, chemises et bien d’autre. Plus le taux des opérations comptables évoluent, plus ils
deviennent plus compliqué d’aborder ses opérations suite au manque de capacité et habilité de
pouvoir bien les gérer. Hors avec les outils de digitalisation, la quantité d’opération comptable
à traiter n’importe pas réellement.

La digitalisation des opérations comptables permet une meilleure sécurisation et


archivage de données comptables. Mais après avoir participé dans la fonction comptable de
l’ISTAG, nous avons constaté que les informations comptables sont difficilement accessibles
à un moment données. Il est récurant d’avoir difficilement accès à des documents comptables
en temps de besoin. Une telle lenteur dans l’accès aux données comptables en contrepartie
ralentit le processus de décision. Il n’est pas étonnant que les intéressés de l’information
comptable à l’ISTAG prennent du retard dans la manipulation des informations comptables
suite à l’absence d’un moyen ou outil numérique comme le Cloud qui permet la mise en place
du «Atawadac » (Fédération des Sociétés d’Etudes, 2018). N’ont seulement l’accessibilité aux
données comptables est difficile, mais ces données sont gravement exposées aux agents de
dépréciation. Même les données enregistrées dans les outils de digitalisation comme les
micros ordinateurs sont exposées en cas de rupture. Lorsque nous faisons allusion aux
ruptures, il s’agit des pannes électriques ou bien encore la vulnérabilité aux virus. Ces
données qui ont beaucoup de valeur pourraient disparaitre ou être détruites instantanément. Il
sera judicieux pour l’ISTAG de beaucoup misé sur un processus de stockage de donnée en
ligne pour une meilleure sécurisation des données.

En conclusion, ce chapitre nous a permis d’avoir une idée sur la pensé des auteurs sur
la relation qui existe entre la digitalisation et la fonction comptable. Il nous a donnée un
Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 35
Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

aperçu sur les outils de collecte de donnée afin de pourvoir récolté assez d’information sur la
situation numérique de la fonction comptable de l’ISTAG. Ceci a permis la comparaison entre
nos propositions de recherche et la réalité de la situation numérique de l’ISTAG.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 36


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

CHAPITRE 4 : ANALYSE CRITIQUE D’ETAT DE LIEU DE LA SITUATION


DIGITALE DE L’ISTAG
Après avoir analysé la situation digitale de l’ISTAG, nous avons pu porter une analyse
critique sur l’état des lieux de son monde numérique. Ce chapitre porte sur les forces,
faiblesse et axes d’amélioration de la digitalisation de la pratique comptable.

SECTION 1 : FORCE ET FAIBLESSE DE LA DIGITALISATION DE LA


PRATIQUE COMPTABLE

L’ISTAG détient bel et bien un actif digital qui présente les forces et faiblesses
suivantes.

1.1.Force

Les forces du monde digital de l’ISTAG sont les suivantes


 Outil de digitalisation.
Pour qu’une réelle digitalisation existe, il faudra tout d’abord se munir des outils de
digitalisation. Après avoir analysé la situation digitale de l’ISTAG, nous avons constaté qu’il
détient un fort actif numérique à savoir : le service internet, des ordinateurs, un réseau
intranet, un site internet et beaucoup d’autre. Cette capacité digitale détenue par l’ISTAG
permet de faciliter les activités journalières rendant l’ISTAG plus performant.
 Maitrise élémentaire des outils de digitalisation.
Pour qu’il existe une réelle digitalisation, il faudra que l’entreprise se munisse d’une
main d’œuvre ayant une notion de base sur l’utilisation des outils de digitalisation. Le service
comptable est doté d’un personnel qualifié sur l’utilisation élémentaire des outils de
digitalisation. Ils détiennent des compétences élémentaires sur l’utilisation des NTIC qui
permettent de fluidifier les opérations journalières de l’ISTAG.

1.2.Faiblesses

Après avoir porté des analyses sur l’environnement digital de l’ISTAG, nous avons
constaté ces divers problèmes :
 Absence d’un logiciel approprié
L’une des faiblesses de l’ISTAG est l’absence d’un progiciel de gestion adapté à ses
services. Lorsque la taille des opérations comptables augmente, il devient difficile de traiter
ces opérations. C’est le cas par exemple du traitement comptable des honoraires des
enseignants. La complexité du traitement comptable des honoraires subvient du fait que ces

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 37


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

honoraires varient mensuellement. Ceci complique les enregistrements au niveau du DIPE


Excel et magnétique et complique la tâche de la télé déclaration.
Aussi, le montage des états financiers devient très complexe à travers les méthodes
traditionnelles ou à l’aide des logiciels moins adaptés. L’élaboration des états prend beaucoup
de temps car elle n’est pas faite de façon automatique.
 Sous exploitation des outils de digitalisation
Avec une telle masse d’outil numérique, l’ISTAG ne jouit absolument pas de tous les
bénéfices trouvés dans son actif digital. Les opérations sont toujours faites de façon manuelle
même à travers les outils digitaux utilisés. Il y a sous exploitation du potentiel des outils de
digitalisation de l’Institut suite à la maitrise élémentaire du coté des utilisateurs.
Plusieurs notions sont rattachées à l’utilisation de la digitalisation. Puisqu’il ne jouit
pas absolument des avantages d’une pleine digitalisation, elle supporte plus de charges sur les
outils traditionnels comme les paperasses, stylos et plein d’autre. Ces charges sont dues au
manque d’une dématérialisation des opérations.
Aussi, l’archivage des informations financières est fait archaïquement concernant le
domaine numérique et physique. Un système de classement des fichiers comptables n’existe
pas pour faciliter l’accès facile à un temps précis. De plus, la notion du Cloud computing n’est
pas utilisée rendant les données ou informations financières vulnérables à des risques
d’insécurités.

SECTION 2 : AXES D’AMELIORATIONS

Cette section de notre travail présente les différentes suggestions pour l’amélioration
du monde digital de la comptabilité et leur faisabilité

2.1.Suggestions

 L’acquisition d’un progiciel comptable


Les activités qui avaient l’habitude d’être faites par les hommes dans les années
antérieures, les machines et progiciels sont venues remplacer cette tendance. L’utilisation de
ces moyens technologiques a non seulement permis aux entreprises de gagner en temps mais
aussi d’optimiser les activités des structures en les rendant plus performantes. C’est le cas de
l’ISTAG qui, comme toute autre structure doit adopter cette approche technologique à travers
l’acquisition d’un progiciel comptable.

A travers l’acquisition d’un progiciel comptable, la pratique de la comptabilité est


rendue facile et plus détaillée. Il existe un moyen aisé d’obtenir les états de synthèses en un

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 38


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

lapse de temps rendant la structure non seulement efficace mais efficiente. Avec
l’automatisation de la pratique comptable de l’ISTAG, il y aura une possibilité de porter des
meilleures analyses sur les informations produites.

 Formation du personnel
La raison primaire qui explique le sous exploitation des équipements digitaux de
l’ISTAG est suite aux connaissances élémentaires de chaque membre du personnel. Ils n’ont
pas les connaissances requises pour mieux utiliser les outils digitaux de l’ISTAG. En
conséquent, il existe un besoin de les former pour mieux maximiser l’exploitation des outils
de digitalisation. Une telle tâche les rendra plus performant.
 L’installation d’un système d’archivage digital
La lenteur dans la prise des décisions managériales est très souvent à cause de
l’inaccessibilité aux informations comptables car il n’existe pas un système d’archivage qui
permet le retrait facile des dossiers comptables. Il sera important pour l’ISTAG de mettre en
place un processus ou système d’archivage digital qui permettra de facilement accéder à des
informations peu importe le moment. Avec les nouveaux avantage que offrent le Cloud
computing, l’accès aux données comptables pourra être possible peu importe le lieu de
l’utilisateur ou demandeur d’information comptable. Il doit disposer d’un mot de passe qui
permet de bien sécuriser les données comptables et minimiser les charges bureautiques.

2.2.Faisabilité d’implémentation

Les propos avancés doivent faire preuve d’une réalisation tangible. Il porte sur les
possibilités d’implémentation des suggestions proposées ci-dessus :

 Dévouement et cout de formation

Les membres de la fonction comptable sont très réceptifs et toujours à l’écoute des
nouveautés sur la pratique de la comptabilité. Ceci s’explique par le taux élevé d’utilisation de
l’internet pour combler leurs soifs de connaissance pour solutionner certains problèmes.
Outre, offrir une formation pour approfondir les connaissances sur l’utilisation des outils
numériques sera la bienvenue au sein du service comptable. Aussi, cette formation peut se
faire à moindre coût vu la disponibilité journalière des membres du service informatique qui
sont toujours prêts à intervenir pour faciliter la compréhension sur l’utilisation des NTIC. De
nombreuses séances ont été organisées pour former le personnel de la fonction comptable par
le chef de la cellule informatique.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 39


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

 Coût d’acquisition des outils numériques

Acquérir un progiciel comptable sans doute est un plus pour la fonction de la


comptabilité. Le progiciel comptable le plus répandu SAGE Groupe est assez couteux avec
toutes les fonctionnalités qu’il présente. Aussi, l’utilisation de ce progiciel nécessite une mise
à jour à chaque fois qu’il se présente. Mais ceci n’exempte pas l’ISTAG de se procurer d’un
échantillon qui lui permet de bénéficier des fonctions primaires pour subvenir à ses besoins.

Pour le reste, l’ISTAG détient unanimement déjà la grande majorité des outils
numériques qui permet de combler les besoins d’une performance accélérée de sa fonction
comptable. Ceci réduit le coût d’acquisition des outils digitaux.

Concernant l’archivage des fichiers en ligne, cette opération peut se faire aisément car
il faudra juste se munir d’un compte Cloud offert par des entreprises digitales comme Google
ou bien encore créer une rubrique sous le compte en ligne de l’Institut qui permet de stocker
les informations comptables.

En définitive, ce chapitre nous à bien édifier sur l’état actuel de la situation digitale de
l’ISTAG. Il nous a donné un aperçu sur les axes d’amélioration de la fonction comptable en
relation avec la digitalisation et finalement leur faisabilité.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 40


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

CONCLUSION
La quatrième révolution selon Kowalski est l’erre du numérique. Ce nouveau monde a
transformé les diverses fonctions d’entreprise particulièrement les travaux de la fonction
comptable qui est obligée adhérer aux dispositions des pouvoirs publics et nouvelles reformes
des dirigeants. C’est dû à ces exigences que surgit notre question de recherche portant sur le
rapport entre la digitalisation et la fonction comptable. Cette question de recherche nous a
poussés à porter notre analyse au sein d’un IPES le cas de l’ISTAG qui nous a abrité pour une
durée de 5mois maintenant.

Plusieurs activités ont meublé notre séjour à l’ISTAG permettant de construire nos
compétences professionnelles et fortifier notre personnalité sur les sujets à savoir : la
déclaration fiscale en ligne, le traitement comptable des salaires et autre pièce comptable et le
suivi fiscal de l’Institut. Notre parcours dans l’Institut n’a pas uniquement fortifié nos
compétences professionnelles et personnalités, mais il nous a permis d’avoir des éléments de
réponse à notre problématique à travers une analyse qualitative à visé interprétative.

Après avoir durement analysé les données récoltées à l’aide de nos outils de collection
des données à savoir : la documentation et notre sens d’observation, nous avons pu avoir
quelques réponses sur la situation digitale de la fonction comptable. Plusieurs auteurs nous
ont permis de mettre en place nos propositions de recherche pour mieux avoir un aperçu de
nos résultats en d’autre terme les constatations. En synthèse, nous observons que :

 Les charges bureautiques de l’ISTAG restent toujours élevées ;


 Le traitement des opérations comptables ne respect pas les délais ;
 Les données comptables sont beaucoup exposées et en conséquent il ya un risque de
perte des données ;
 Et finalement, la communication des données comptables prend beaucoup de temps.

Ces résultats ne sont pas du au manque d’une présence numérique dans la fonction
comptable de l’ISTAG mais dû à un sous exploitation de l’actif numérique de l’ISTAG ce qui
nous pousse à prendre partie.

L’actif digital d’une entreprise est indispensable pour sa performance. L’ISTAG


comme toute autre entreprise doit se munir des outils digitaux au sein de sa fonction
comptable car ils permettent à l’ISTAG de dématérialiser ses opérations, de sécuriser ses
données comptables, de faire des meilleurs travaux de reporting et finalement, de rendre la

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 41


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

fonction comptable très performante. Ceci permet aussi à l’Institut d’être responsable de son
environnement en vue d’atteindre un développement durable. Et oui, la digitalisation
contribue énormément dans la pratique de la comptabilité.

Les métiers comptables aujourd’hui sont en voie de disparition. Yaich dans sont
ouvrage « Technologies de l'information : Positionnement de la profession comptable » parle
d’une réelle dématérialisation de la fonction comptable avec une présence physique largement
limitée ce qui entraine une demande limitée de main d’œuvre. Ceci ouvre un nouveau débat
concernant le futur de la fonction comptable humaine puisqu’il existe ce risque de transformer
la main d’œuvre avec l’intelligence artificielle. Nous nous sommes posé la question à savoir :
quel sera l’incidence de la digitalisation de la fonction comptable sur le mode traditionnel du
fonctionnement comptable.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 42


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

BIBLIOGRAPHIES

 Autorité des Normes Comptables. (2017), 7ème Etats Généraux de la Recherche


comptable. 11.
 BOFOTOLA, G. M. (2017), LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE
L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA PROFESSION
COMPTABLE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Kinshasa.
 Campenhoudt, L. V., & Quivy, R. (2011), Manuel de recherche en sciences sociales.
Paris: DUNOD.
 Collette, J. R. (2008), Comptabilité Générale SYSTEME FRANCAIS ET NORME
IFRS. Paris: Dunod.
 Degryse, C. (2016), Les impacts sociaux de la digitalisation de l'économie. Bruxelles:
ETUI aisbl.
 Duais, F. M. (2013), L’impact des technologies d'information et de communication sur
la qualité du système d’information comptable: Cas des PME à la ville Ibb (Yémen).
International Journal of Innovation and Applied Studies .
 Fédération des Sociétés d’Etudes. (2018, Septembre), L’ExpertiseComptable face aux
défis du numérique. p. 12.
 Ministère de la transition écologique et solidaire. (2012), Les trois piliers du
développement durable. Consulté le Juillet 16, 2019, sur Evenement 3.0:
http://www.3-0.fr
 Nembua, C. C., & Fomba Kamga, B. (2015), Rappot général de l'étude sur les
déterminants de la performance des entreprises en Afrique Sub Saherienne
Francophone : Cas du Cameroun, de la Cote D’Ivoire et du Sénégale. Cameroun.
 Olivier Desplebin, G. L. (2019), COMPRENDRE LA BLOCKCHAIN : QUELS
IMPACTS POUR LA COMPTABILITÉ ET SES MÉTIERS ? . Association
Francophone de Comptabilité , 15 à 16.
 SAGE. (2011), La fonction comptable au cœur de la transformation numérique de
l’entreprise.
 STARTUP GUIDEStructure organisationnelle: un concept essentiel pour les
entreprises
 YAICH, A. (2003), Technologies de l'information : Positionnement de la profession
comptable. LA REVUE COMPTABLE ET FINANCIÈRE , 13.

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 43


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

TABLE DE MATIERE
Sommaire ................................................................................................................................... ii
Remerciements ............................................................................................................................ i
Liste des abréviations ................................................................................................................. ii
Introduction ................................................................................................................................ 1
Chapitre 1 : Analyse des missions réalisées ............................................................................... 4
Section 1 : Présentation générale de l’ISTAG ........................................................................ 4
1.1. Evolution de l’ISTAG dans son environnement ...................................................... 4
1.1.1. Création et évolution historique ....................................................................... 4
1.1.2. Missions ............................................................................................................ 4
1.1.3. La concurrence ................................................................................................. 5
1.2. Structure organisationnelle et les moyens techniques mobilisés ............................. 6
1.2.1. Structure organisationnelle ............................................................................... 6
1.2.2. Les moyens techniques mobilisés..................................................................... 8
Section 2 : Déroulement du stage ........................................................................................... 9
2.1. Les enjeux des missions réalisées ............................................................................ 9
2.2. Les objectifs visés, les moyens disposés et le bilan des activités réalisées ............. 9
2.2.1. Le savoir et le savoir faire ................................................................................ 9
2.2.2. Le savoir être et la personnalité ...................................................................... 10
2.2.3. Bilan des résultats obtenus ............................................................................. 11
2.2.3.1. Difficultés rencontrées ................................................................................ 11
2.2.3.2. Apports du stage ......................................................................................... 11
2.2.3.2.1. Plan professionnel et académique ........................................................ 12
2.2.3.2.2. Plan social............................................................................................. 12
Chapitre 2 : L’environnement de l’ISTAG .............................................................................. 14
Section 1 : Développement durable et responsabilité sociale des entreprises ...................... 14
1.1. Cadre théorique de la responsabilité sociale .......................................................... 14
1.1.1. La responsabilité sociale une voie pour un développement durable .............. 14
1.1.2. Les trois piliers du développement durable .................................................... 14
1.2. La responsabilité sociale de l’ISTAG .................................................................... 15
Section 2 : Suggestion à la réalisation du développement durable et de la responsabilité
sociale ................................................................................................................................... 17
Chapitre 3 : Etude de la problématique .................................................................................... 19
Section 1 : Revue de la littérature ......................................................................................... 19
1.1. Le courant optimiste .............................................................................................. 19

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 44


Contribution de la digitalisation dans la pratique de la comptabilité d’un IPES : Cas de l’ISTAG

1.2. Le courant pessimiste ............................................................................................. 22


Section 2 : L’implémentation du processus de la digitalisation a l’ISTAG ......................... 23
2.1. Proposition de recherche ........................................................................................ 23
2.2. Observation et l’analyse des données obtenues. .................................................... 26
2.2.1. L’observation .................................................................................................. 27
2.2.2. Analyse de donnée .......................................................................................... 28
2.2.2.1. Analyse des outils de collecte de donnée.................................................... 28
2.2.2.2. Analyse des résultats obtenus ..................................................................... 29
2.2.3. Comparaison des résultats obtenus avec les propositions de recherche ......... 34
Chapitre 4 : Analyse critique d’état de lieu de la situation digitale de l’ISTAG ..................... 37
Section 1 : Force et faiblesse de la digitalisation de la pratique comptable ......................... 37
1.1. Force ...................................................................................................................... 37
1.2. Faiblesses ............................................................................................................... 37
Section 2 : Axes d’améliorations .......................................................................................... 38
2.1. Suggestions ............................................................................................................ 38
2.2. Faisabilité d’implémentation ................................................................................. 39
Conclusion ................................................................................................................................ 41
Bibliographies .......................................................................................................................... 43
Table de Matière....................................................................................................................... 44

Rédiger et présenter par NOUBEU TCHABOUO Joel Anderson Page 45

Vous aimerez peut-être aussi