Vous êtes sur la page 1sur 31

Bonjour !

Cet ebook est entièrement consacré aux pianistes très débutants.


Tu vas apprendre plusieurs choses :
1. Tout d'abord l`assise au piano qui est très importante pour la
sonorité et la qualité de ton jeu sur le clavier.

2. Ensuite la position du corps, le dos, les épaules, les bras, les


poignets, les mains et les doigts.

3. Puis nous parlerons des doigtés, c'est à dire quels sont les
chiffres attribués aux doigts, et qui nous serviront à exécuter
certaines pièces, et surtout avoir un jeu continu sans
interruptions.

4. Nous parlerons aussi du clavier que l`on va décrire. A quoi


ressemble-t-il ? Comment est-il organisé ? Comment trouver les
bons points de repères sur ce clavier ?

5. Nous analyserons également la partition de piano. A quoi


ressemble-t-elle et comment l'interpréter ?

6. Enfin nous terminerons par deux sections très importantes,


deux techniques que tous les pianistes travaillent : la gamme et
l'arpège. Nous resterons pour l'instant sur la tonalité de Do
majeur, c’est-à-dire sur les touches blanches du piano, pour
simplifier les exemples.

Es-tu Prêt ? Alors, nous pouvons commencer tout de suite !


1.
Assise et Position du corps

Le premier élément important, c'est l'assise face au piano.


Que ce soit une chaise, une banquette ou un tabouret, tu dois
toujours t`assoir au bord avant de ton siège, et non pas au fond ou
derrière. C'est la première des choses.
Les pieds sont bien à plat au sol, pour un meilleur équilibre, ce qui va
avoir une influence sur la sonorité et le poids que tu auras en jouant
sur le clavier.
La deuxième chose c'est le dos, assez droit, Les épaules basses et
décontractées, car la décontraction est quelque chose
d`extrêmement important lorsque l'on joue d'un instrument quel
qu'il soit.
La troisième chose, ce sont les bras que tu vas laisser tomber le long
du corps et simplement poser de façon très naturelle sur le clavier.

A ce point, on va faire quelques remarques :


La première est que l`avant-bras est horizontal. Il n'est ni en l`air, ni
creusé, et de la même façon, le poignet ne doit pas être bombé, ni
creusé mais horizontal. Le bras doit aussi rester horizontal et
parallèle au clavier, et pour cela, il est nécessaire de régler la hauteur
de ton siège, ou de mettre des coussins s`il est non réglable, pour
obtenir un poignet et un avant-bras horizontaux.
Quant à la position des doigts, c`est celle d'un bras décontracté, que
l'on pose naturellement sur le clavier, avec un léger arrondi, pour
jouer avec le bout des doigts, ni sur les ongles, ni sur les phalanges,
mais juste le bout des doigts. Si des épaules aux mains, il faut une
totale décontraction, les doigts doivent être fermes pour un meilleur
impact sur les touches du clavier.
2.
Le doigté
On poursuit par l'étude des doigts et des doigtés.
Une main gauche, une main droite, cinq doigts dans chaque main,
toujours numérotés comme ceci, quel que soit la main :
- Les pouces-numéro 1
- Les indexes-numéro 2
- Les majeurs-numéro 3
- Les annulaires-numéro 4
- Les petits doigts-numéro 5

Le contact des doigts avec le clavier se fait par le bout des doigts.
Si la position de tes mains est bonne, tu verras que les doigts sont
légèrement arrondis et fermes, et que le contact sur le clavier se fait
bien par le bout des doigts. Sur la partition, les doigtés sont
généralement placés au-dessus de chaque note des 2 portées. Ils te
permettent de pouvoir enchainer des mélodies ou des accords sans
interruption.
3.
Le clavier

A présent on va parler du clavier.


Il est composé de touches blanches et de touches noires. Les
premières sont régulières et les secondes divisées en deux groupes :
- un groupe de trois touches noires.
- un groupe de deux touches noires.
Si tu veux trouver la note Do du milieu, à partir de laquelle on
débutera notre exemple tout à l'heure, tu prends le groupe de deux
touches noires, puis prendre celle de gauche, et tu descends 1 touche
plus bas (vers la gauche), pour trouver la note : Do. A partir cette
note, suit une série de 8 touches blanches conjointes, c'est à dire des
touches blanches qui se suivent, et qu'on nommera :
Do – Ré – Mi – Fa – Sol – La – Si – Do.
Pour descendre c`est l`inverse :
Do – Si – La – Sol –Fa – Mi – Ré – Do
Ainsi, de Do à Do au-dessus, il y a ce qu'on appelle un intervalle d`
octave, qui comprend huit touches blanches et cinq touches noires.
Ce schéma va se reproduire plusieurs fois vers le grave (gauche du
clavier) et plusieurs fois vers l'aigu (droite du clavier), pour constituer
un clavier de piano standard qui, en général, inclut : 88 notes.
Sur certains piano numériques et synthétiseurs, tu peux trouver des
claviers plus courts, de 76 notes, voire moins.
Quoiqu`il en soit, et pour mieux travailler ta technique pianistique, je
te conseille de toujours travailler sur un clavier à toucher dit
« lourd », ou « semi-lourd », qui te fera mieux travailler tes doigts et
les renforcera.
4.
La Partition

A présent nous allons dire un mot de la partition de piano. On le voit


ici une partition de piano s'écrit sur 2 portées :
La portée supérieure et la portée inférieure.
La portée supérieure porte généralement une clé de sol et reste
destinée à la main droite du piano. On y écrit les notes aiguës.
La portée inférieure reçoit le plus souvent une clé de fa pour la main
gauche du piano. Elle accueille généralement les notes graves.

Il arrive que l`on trouve 2 clés de Sol lorsque les 2 mains doivent
jouer dans l`aigu, ou 2 clés de Fa lorsque celles-ci joue dans le grave.
Ceci permet d`éviter à avoir lire trop des notes supplémentaires en
dehors de la portée, et ainsi faciliter ta lecture.
Je te donne ici le nom des notes en clé de sol et en clé de fa. Il est
nécessaire de connaître ces noms de notes dans les deux clés,
puisque nous devrons effectivement jouer à 2 mains.
5.
La Gamme

On va maintenant parler des 2 techniques de base du piano que


sont : la gamme et l`arpège.
On commence par la gamme et, pour simplifier les choses, nous
allons prendre la gamme de Do majeur. On reprend la note Do du
milieu, et on va voir comment enchainer les notes pour réaliser cette
gamme de 8 notes blanches ascendantes (en montant), et
descendantes (en descendant).
a. Main droite en montant
- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.
- 2e doigt (l`index) sur la note Ré.
- 3e doigt (le majeur) sur la note Mi.
- Passage du 1er doigt (pouce) par-dessous, sur la note Fa.
- 2e doigt (l`index) sur la note Sol.
- 3e doigt (le majeur) sur la note La.
- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Si.
- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.

.
Pour redescendre, c'est un petit peu différent.

- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.


- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Si.
- 3e doigt (le majeur) sur la note La.
- 2e doigt (l`index) sur la note Sol.
- 1er doigt (pouce) sur la note Fa.
- Passage du 3e doigt (le majeur) par-dessus, sur la note Mi.
- 2e doigt (l`index) sur la note Ré.
- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.

Petite note : lorsqu`il y a un passage de doigt, la main, le bras,


restent face au clavier, sans mouvements inutiles de la main ou
du bras. Ce sont les doigts qui font l`effort de passer par-
dessous ou par-dessus de la main.

Voilà ! Tu as réalisé une gamme ascendante et descendante de


Do majeur sur 1 octave, à la main droite.
A présent, pour monter cette même gamme de do majeur à la main
gauche, c`est l`inverse de la main droite.
b. Main gauche en montant :
- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.
- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Ré.
- 3e doigt (le majeur) sur la note Mi.
- 2e doigt (l`index) sur la note Fa.
- 1er doigt (pouce) sur la note Sol.
- Passage du 3e doigt (le majeur) par-dessus, sur la note La.
- 2e doigt (l`index) sur la note Si.
- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.
Pour redescendre, le doigté est un petit peu différent :

- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.


- 2e doigt (l`index) sur la note Si.
- 3e doigt (le majeur) sur la note La.
- Passage du 1er doigt (pouce) par-dessous, sur la note Sol.
- 2e doigt (l`index) sur la note Fa.
- 3e doigt (le majeur) sur la note Mi.
- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Ré.
- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.

Bravo ! Tu as réalisé une gamme ascendante et descendante de Do


majeur sur 1 octave, à la main gauche.
6.
L`Arpège

Voyons à présent l'arpège.


Contrairement à la gamme, qui développe une suite de sons voisins
qui se suivent, c’est-à-dire de notes conjointes, l'arpège lui, va
enchainer des notes disjointes (non voisines).
- Ainsi, on va passer de Do à Mi (on saute le Ré)
- Puis du Mi au Sol (on saute le Fa)
- et enfin du Sol au Do (on saute le La et le Si)

Pour monter l`arpège à la main droite :


- 1er doigt (pouce) sur le Do
- 2e doigt (index) sur le Mi
- 3e doigt (Majeur) sur le Sol
- 5e doigt (petit doigt) sur le Do
Pour redescendre, c`est l`inverse :
- 5e doigt (petit doigt) sur le Do
- 3e doigt (Majeur) sur le Sol
- 2e doigt (index) sur le Mi
- 1er doigt (pouce) sur le Do
A présent la main gauche, en montant :
- 5e doigt (petit doigt) sur le Do
- 3e doigt (Majeur) sur le Mi
- 2e doigt (index) sur le Sol
- 1er doigt (pouce) sur le Do

Et en descendant :
- 1er doigt (pouce) sur le Do
- 2e doigt (index) sur le Sol
- 3e doigt (Majeur) sur le Mi
- 5e doigt (petit doigt) sur le Do
7.
Gamme à 2 mains

Maintenant on va jouer la gamme de do majeur à 2 mains.


On va positionner le pouce sur Do à la main droite (1) et le petit doigt
sur Do à la main gauche (5).
En montant :
- Main gauche : 5 (petit doigt) / Main droite : 1 (pouce) sur Do
- Main gauche : 4 (annulaire) / Main droite : 2 (index) sur Ré
- Main gauche : 3 (majeur) / Main droite : 3 (majeur) sur Mi
- Main gauche : 2 (index) / Main droite : 1 par dessous (pouce) Fa
- Main gauche : 1 (pouce) / Main droite : 2 (index) sur Sol
- Main gauche : 3 par-dessus (majeur) / Main droite : 3 (majeur)
La
- Main gauche : 2 (index) / Main droite : 4 (annulaire) sur Si
- Main gauche : 1 (annulaire) / Main droite : 5 (petit doigt) sur Do
5.
La Gamme

On va maintenant parler des 2 techniques de base du piano que


sont : la gamme et l`arpège.
On commence par la gamme et, pour simplifier les choses, nous
allons prendre la gamme de Do majeur. On reprend la note Do du
milieu, et on va voir comment enchainer les notes pour réaliser cette
gamme de 8 notes blanches ascendantes (en montant), et
descendantes (en descendant).
a. Main droite en montant
- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.
- 2e doigt (l`index) sur la note Ré.
- 3e doigt (le majeur) sur la note Mi.
- Passage du 1er doigt (pouce) par-dessous, sur la note Fa.
- 2e doigt (l`index) sur la note Sol.
- 3e doigt (le majeur) sur la note La.
- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Si.
- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.

.
8.
Arpège à 2 mains

A présent on va jouer l`arpège de Do majeur donc à 2 mains.


En montant :
- Main gauche : 5 (petit doigt) / Main droite : 1 (pouce) sur Do
- Main gauche : 3 (majeur) / Main droite : 2 (index) sur Mi
- Main gauche : 2 (index) / Main droite : 3 (majeur) sur Sol
- Main gauche : 1 (pouce) / Main droite : 5 (petit doigt) sur Do

Tu remarques que sur 1 octave, l`arpège ne nécessite pas de


passages de doigts. Ceci seront nécessaires si tu veux monter et
descendre un arpège sur 2 octaves et au-dessus.
Pour redescendre, c'est un petit peu différent.

- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.


- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Si.
- 3e doigt (le majeur) sur la note La.
- 2e doigt (l`index) sur la note Sol.
- 1er doigt (pouce) sur la note Fa.
- Passage du 3e doigt (le majeur) par-dessus, sur la note Mi.
- 2e doigt (l`index) sur la note Ré.
- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.

Petite note : lorsqu`il y a un passage de doigt, la main, le bras,


restent face au clavier, sans mouvements inutiles de la main ou
du bras. Ce sont les doigts qui font l`effort de passer par-
dessous ou par-dessus de la main.

Voilà ! Tu as réalisé une gamme ascendante et descendante de


Do majeur sur 1 octave, à la main droite.
8.
Les signes musicaux

1. La mesure :
Il s`agit de 2 chiffres superposés placés en début de première portée,
juste à la droite de la clé.
Exemple : 4/4 = mesure à 4 temps

Il existe 2 types de mesures en musique :


a. Mesures simples ou les temps sont dits « binaires », c`est à dire
divisibles en 2 parties égales ou multiples de 2 (4, 8 etc..). Par
exemple 2 croches pour chaque temps.
Exemples de mesures simples : 2/4, 3/4, 4/4.
b. Mesures composées ou les temps sont « ternaires », ou encore
divisibles e 3 parties égales ou multiples de 3 (3, 6, 9 etc..). Par
exemple : 3 croches pour chaque temps
Exemples de mesures composées : 6/8, 9/8, 12/8.
A présent, pour monter cette même gamme de do majeur à la main
gauche, c`est l`inverse de la main droite.
b. Main gauche en montant :
- 5e doigt (le petit doigt) sur la note Do.
- 4e doigt (l`annulaire) sur la note Ré.
- 3e doigt (le majeur) sur la note Mi.
- 2e doigt (l`index) sur la note Fa.
- 1er doigt (pouce) sur la note Sol.
- Passage du 3e doigt (le majeur) par-dessus, sur la note La.
- 2e doigt (l`index) sur la note Si.
- 1er doigt (le pouce) sur la note Do.
3. Les nuances :
Ces signes placés sous chaque portée, ou entre 2 portées, indiquent
avec quelle intensité jouer un passage musical ou même une seule
note.
Exemple : Forte (f) = Jouer fort
Mezzo Forte = jouer moyennement fort
Piano (p) = Jouer doux

4. Le phrasé :
Ces signes placés au-dessus des notes ou d`un passage musical,
indiquent comment enchainer les notes de façon liée ou détachée.
Exemple : Legato (lié) = liaisons = enchainer les notes synchronisées
les unes aux autres
Sans liaisons, les notes sont jouées détachées.
5. Les accents :
Les accents sont des petits signes généralement placés au-dessus des
notes, pour indiquer avec quel toucher la note doit être jouée sur le
clavier.
Il existe 4 accents principaux :
a. Le staccato : ou « piqué », accent bref sans attaques (.)
b. Le marcato : accent bref mais attaqué ( )
c. Le louré : ou « posé », accent long sans attaque (-)
d. Le forte : accent long attaqué (>)
6. Les mouvements et le tempo :
Au début de la première portée d`une partition, on trouve une
indication de mouvement, par des termes souvent Italiens, qui te
renseignent sur le caractère du morceau, mais aussi sur la vitesse
d`exécution.
Exemples :
Adagio = Mouvement lent
Andante = Mouvement medium
Allegro = Mouvement vif
Le mouvement est souvent associé à une indication de Tempo par le
symbole d`une valeur de note, le chiffre égal, et un nombre.
Par exemple : Noire=60, (60 noires par minute), la vitesse d`une
pièce musicale.
Les mouvements et le tempo se retrouvent dans les métronomes.
7. Les valeurs de notes et de silences :
Il existe différentes valeurs de notes (durées) et de silences
équivalents.
Par exemple :
Ronde = Pause = 4 temps
Blanche = Demi-pause = 2 temps
Noire = soupir = 1 temps
Croche = Demi-soupir = ½ temps
Avec la mesure, les valeurs de notes déterminent le Rythme d`une
pièce musicale, qui met en mouvement toute musique.

Important : En dehors des notes et des rythmes, les nuances, les


phrasés, les accents et les mouvements sont les signes qui te
permettent d`interpréter la musique et de développer ta musicalité.
Il est temps maintenant d`appliquer ce que tu as appris sur un petit
morceau de Musique à 2 mains.
Je te conseille de :
1. Travailler les mains séparées dans un premier temps
2. Respecter les doigtés indiqués, les nuances et le phrasé
3. Mettre un métronome pour conserver une pulsation régulière
4. Commencer lentement, puis augmenter la vitesse peu à peu
5. Mettre enfin les 2 mains ensemble.

°
9.
Petite Pièce facile
Et la suite ?
Tu peux poursuivre tes études musicales
La formation Piano débutant Vidéo complète !
17 vidéos progressives / 1h45 pour débuter le piano
sur de bonnes bases et progresser rapidement

Sur la chaine YouTube gratuite Musiclassroom (Tutoriels vidéos)

Sur le shop.musiclassroom.com (Méthodes, Exercices, Cours..)


Si tu désires acquérir toutes les bases de la musique !

____
Table des Matières

1. Introduction Page 2

2. Assise et position du corps Page 3

3. Le doigté Page 5

4. Le clavier Page 6

5. La partition Page 8

6. La gamme Page 10

7. L`arpège Page 14

8. La gamme à 2 mains Page 17

9. L`arpège à 2 mains Page 19

10. Les signes de la musique Page 21

11. Petite pièce Page 28

12. Et la suite ? Page 29

Vous aimerez peut-être aussi