Vous êtes sur la page 1sur 4

DAEWOO NUBIRA 1999

Daewoo (prononcez Déwou) n’est pas un nouveau venu puisqu’il fabrique des véhicules
e
depuis 1978 lorsqu’il a acheté un fabricant coréen. Daewoo, 18 plus gros conglomérat
au monde, s’est fixé comme objectif de devenir l’un des dix principaux fabricants au monde
d’ici cinq ans. Parmi les trois voitures présentement offertes notre premier essai se
concentre sur la Nubira qui est une compacte disponible en modèles berline et familiale.

HABITACLE ET COFFRE

L’accès est facile sauf pour les personnes de grande taille et/ou un peu costaudes qui
trouveront l’ouverture des portes étroite et cela autant à l’avant qu’à l’arrière. Une fois
installés à l’avant, les occupants qualifieront les sièges de très confortables mais ils
déploreront l’emplacement des roulettes pour ajuster le coussin et le dossier qui sont
pratiquement inaccessibles lorsque les portes sont fermées.

Certains conducteurs éprouveront un peu de difficulté à se trouver une bonne position de


conduite à cause de la distance insuffisante entre les pédales et le volant. Ceci crée une
relation peu ergonomique qui fait que certaines personnes devront conduire à bout de bras
pour être confortables au niveau des jambes.

À l’arrière la banquette est conçue pour recevoir deux adultes qui apprécieront l’honnête
dégagement pour la tête et les jambes. Ce siège procure un bon confort grâce, entre
autres, à une bonne inclinaison du dossier.

Spacieux, le coffre peut même offrir encore plus d’espace grâce au dossier rabattable
60/40 de la banquette arrière. De chaque côté du coffre on a droit à des attaches
permettant de maintenir en place des objets comme un contenant de lave-vitre.
L’ouverture pourrait être un peu plus grande et le couvercle peut facilement blesser la tête
des personnes de grande taille tout comme le hayon de la familiale.

COMMODITÉS ET SÉCURITÉ

Bien fini avec des matériaux de bonne qualité, l’habitacle protège passablement bien les
occupants des agressions sonores provenant des pneus et du moteur, sauf en forte
accélération. Cependant le bruit de roulement était moins important dans la familiale que
dans la berline en raison de la différence de la marque des pneus. Dans les deux voitures
toutefois on pouvait entendre des craquements qui étaient plus présents au fur et à
mesure que la température se refroidissait. Malgré tout, l’intérieur de la Nubira est un
endroit accueillant où on retrouve de bons espaces de rangement.

Les commandes sont bien placées mais le levier des essuie-glace est passablement
chargé et les touches de la radio sont très petites. Par ailleurs, le système de chauffage
est un peu lent à procurer de la chaleur et le ventilateur devrait être plus énergique surtout
en deuxième vitesse. Notons enfin que les signaux de direction ne sont pas tellement
audibles, et cela était encore plus vrai dans la berline.
Daewoo propose des véhicules bien équipés surtout dans la version CDX qui comprend
un climatiseur, l’ABS, l’antivol, un régulateur de vitesse, etc. Même la version de base,
la SX, possède des miroirs électriques et chauffants, des vitres électriques, une radio avec
lecteur de disques, le verrouillage électrique des portes, un volant inclinable, etc.

Au chapitre de la sécurité, la Nubira peut compter sur deux coussins gonflables, des
phares assez puissants, quatre freins à disque avec ABS (version CDX) , une très bonne
visibilité dans toutes les directions et des appuie-tête verrouillables mais qui ne montent
pas assez haut pour les personnes de grande taille. D’autre part, le klaxon ne peut être
actionné que par deux petites touches situées sur les rayons supérieurs du volant.

MOTEUR ET TRANSMISSION

Assez nerveux, le quatre cylindres déplace la voiture avec une belle aisance que ce soit
en accélération ou en reprise. En accélération il s’avère bruyant et celui de la familiale
émettait un son plus rauque que la berline et au ralenti on pouvait sentir une petite
vibration. Par ailleurs, en vitesse de croisière, le moteur tourne à un régime très civilisé.
Très douce, la transmission automatique possède des rapports bien étagés et une position
« Power » qui retarde les changements de vitesse pour une conduite plus sportive. De
plus, elle permet de démarrer en seconde vitesse pour faciliter les départs sur surfaces
glissantes.

COMPORTEMENT ROUTIER

La suspension indépendante a été calibrée pour favoriser le confort ce qui se traduit par
une très belle douceur de roulement. Certaines inégalités peuvent la faire réagir un peu
fermement mais sans plus. En virage, la voiture s’incline normalement et tient la trajectoire
avec compétence. Du comportement routier se dégage une impression de compétence
rassurante.

Un peu lourde, surtout à basse vitesse, la servodirection est stable et assez précise mais
ne transmet pas beaucoup de sensations de la route. Les freins quant à eux s’exécutent
avec puissance et endurance.

Un examen au Centre de vérification technique du CAA-Québec révèle que la Nubira est


bien construite et possède une généreuse protection antirouille ainsi qu’un renfort solide
sous le radiateur.

CONCLUSION

En coréen, le mot Nubira signifie « aller partout » et nul doute la Nubira peut le faire sans
problème grâce à son comportement routier homogène. De plus, le rendement du groupe
propulseur lui permet d’être à l’aise dans pratiquement toutes les situations. Enfin au
niveau du confort général, la Nubira peut tenir la comparaison avec ses concurrentes. Si
la fiabilité et la durabilité sont au rendez-vous Daewoo n’aura pas trop de peine à attirer
de nombreux automobilistes. Vers la Nubira qui constitue une très agréable surprise.
POUR CONTRE
Douceur de roulement Bruyant en forte accélération
Moteur nerveux Boutons radio lilliputiens
Trans. aut. douce Accès (grande taille)
Confort général Chauffage lent
Freins puissants Roulettes du siège mal placées
Visibilité Direction un peu lourde

DAEWOO NUBIRA 1999

Moteur: 4 cyl., 2.0 litres, 16 soupapes


Puissance: 129 ch. à 5 400 tr/mn
Couple: 136 lb-pi à 4 400 tr/mn
Transmission: manuelle 5 vitesses; automatique 4 vitesses
Suspension: indépendante/indépendante
Freins: disques/ tambours (disques : CDX)
Longueur: 447 cm; 451,4 cm (familiale)
Largeur: 170 cm
Hauteur: 142,5 cm; 143,2 cm (familiale)
Empattement: 257 cm
Poids: 1 242 à 1 307 kg
Pneus: 185/65R14
Capacité de remorquage: non recommandé
Coussins gonflables: standards

Consommation de carburant avec la boîte automatique


- Selon Transports Canada: ville: 10,6 L/100 km (27 mi/gal): route: 7,1 L/100 km (40 mi/gal)
- Pendant l’essai: 9,6 L/100 km (30 mi/gal)

Capacité du réservoir: 52 litres

Accélération
0-100 km/h: 9,4 secondes 60-100 km/h: 6,4 secondes

Concurrents
Chevrolet Cavalier, Chrysler Neon, Ford Escort, Honda Civic, Hyundai Elantra, Mazda
Protegé, Nissan Sentra, Pontiac Sunfire, Saturn SL, Subaru Impreza,Toyota Corolla,
Volkswagen Golf

Coût de l’entretien (le montant peut varier d'un concessionnaire à l'autre)


Fréquence: 3 mois/6 000 km
Total jusqu’à 100 000 km: non disponible
Garanties
- Véhicule complet: 3 ans/60 000 km
- Groupe propulseur: 5 ans/100 000 km
- Rouille de surface: 3 ans/60 000 km
- Perforation: 5 ans/km illimité
- Antipollution:3 ans/60 000 km sur tout. 8 ans/130 000 km sur le convertisseur catalytique,
le module de commande électronique, le dispositif de diagnostic de bord.

Prix de pièces d’origine


Pare-chocs arrière: 581 $
Disque de freins avant: 109 $
Plaquettes de freins: 72 $
Silencieux: 181 $
Aile avant: 128 $

Coût moyen de la prime d’assurance, à Québec, avec valeur à neuf pour une femme
ou un homme de 30 à 40 ans ayant un excellent dossier: 322 $ à 823 $

Prix des différentes versions


Berline SX : 16 295 $
Familiale SX : 16 995 $
Berline CDX : 17 995 $
Familiale CDX : 18 995$

Principales options:
Transmission automatique : 950 $
Groupe valeur Plus : 1 800 $

Prix des véhicules essayés: 20 745 $ (berline)


19 945 $ (familiale)

Frais de transport/préparation: 750 $

Nombre de concessionnaires: Québec: 6 Canada: 11

© CAA-Québec, avril 1999