Vous êtes sur la page 1sur 7

IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021

allekebe@gmail.com

SEANCE 1
L’EDUCATION MUSICALE A L’ELEMENTAIRE
INTRODUCTION
L’éducation musicale contribue au développement
intégral et harmonieux de la personnalité de l’enfant.
Mémorisation, concentration, attention, synchronisation
corporelle, maîtrise des émotions et du langage sont autant
de qualités cultivées au contact de la mélodie, du rythme et
du tempo.
En plus, au moment où le rouleau compresseur de la
mondialisation broie les cultures locales, l’éducation
musicale peut être un instrument de sauvegarde de notre
patrimoine culturel.
Enfin, dans ce contexte de vitalité des industries
culturelles et créatives, elle peut être un puissant levier de
développement économique, culturel et social.
Seulement, le manque de matériel musical et de
formation des enseignants l’ont plongée dans une
profonde immobilité. Cependant, l’APC, qui peut la
libérer de l’emprise du chant et l’enraciner dans la vie
sociale et culturelle de l’enfant, peut lui servir de planche
de salut.
JUSTIFICATIONS DU COURS
IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021
allekebe@gmail.com

Une classe commencée par de l’activité musicale prépare


les élèves à travailler avec joie et entrain, nous apprend
Macaire dans son célèbre livre Notre Beau métier. Ceci est
assez suffisant pour montrer que l’Education musicale
revêt une importance capitale à l’école.
Au-delà de son obligation scolaire, elle constitue un
facteur d’épanouissement, d’intégration sociale mais aussi
de réussite professionnelle : Oum kalsoum, Youssou
Ndour, Bob Marley, Michael Jackson, Coumba Gawlo..
Ce cours permettra de sensibiliser le futur maître sur la
place de l’activité dans la vie de la classe afin de l’extirper
de la situation de léthargie qu’elle vit.
I-OBJECTIFS DE L’EDUCATION MUSICALE
L’Education musicale doit assurer le développement
sensori-moteur de l’enfant, la formation du goût en aidant
l’élève à affiner sa perception et à acquérir une écoute
discriminante lui permettant d’acquérir des repères du
langage musical afin de construire un sens critique et de
devenir alors acteur dans la construction de sa propre
culture.
De façon plus précise, il s’agit:
- de développer la mémoire, la concentration,
l’attention, la sensibilité, la voix ;
- de développer des capacités créatrices,
d’interprétation, d’invention, d’imagination, etc.
IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021
allekebe@gmail.com

- d’améliorer la maîtrise de soi par une régulation des


rythmes biologiques
- De familiariser l’enfant avec son patrimoine culturel
par l’appropriation de traits spécifiques des
différents chants, mélodies, rythmes du folklore local.

II-QUELQUES DONNEES PSYCHOLOGIQUES


En réalité, l’enfant chante et danse avant d’entrer à
l’école. L’activité répond à un besoin naturel de l’enfant :
dès que le bébé se sent bien, il gazouille pour montrer sa
joie de vivre. Ses occupations seront accompagnées d’airs
musicaux, une fois entré à l’école, il ne chante presque
plus. Ce sevrage brutal peut être facteur de blocage. Il
suffit de regarder autour de nous pour se rendre compte
que nous baignons dans un environnement musical :
chansons rythmées par les pilons, les airs du cultivateur,
du berger ou du maçon, les chants de fêtes profanes et
ceux religieux. Donc, toutes les sociétés humaines
pratiquent la musique dans le cadre des loisirs ou à des
fins religieuses ou sociales. C’est comme qui dirait, il
manquera toujours quelque chose à une école où l’on ne
chante pas.
III-LES ORIENTATIONS METHODOLOGIQUES
• Priorité à la chanson et à la musique sur l’explication
des paroles
IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021
allekebe@gmail.com

• Varier les rythmes et mélodies et privilégier ceux


auxquels l’enfant est familier
• l’enfant doit apprendre par imprégnation, en
écoutant et en répétant un modèle
IV-INDICATIONS SUR LE PROGRAMME
ETAPE 1
A la première étape la compétence de base est la suivante:
« intégrer des paroles, des mélodies, des rythmes divers,
une gestuelle simple et la coordination des mouvements
dans des situations d’interprétation de chants tirés du
répertoire local»
Cette compétence doit éveiller la sensibilité de l’enfant
aux bruits, aux sons et aux rythmes qu’il doit reconnaître
et apprendre à reproduire. La compétence s’exerce dans
des situations scolaires ou périscolaires où l’enfant est
appelé à interpréter des chants.
La compétence est subdivisée en quatre paliers. Les
deux paliers du niveau 1 portent sur la discrimination de
sons, de voix et de mélodies ainsi que sur la reproduction
de rythmes et de mélodies simples. Le niveau 2 porte sur
l’interprétation et l’accompagnement musical de chants
simples.
ETAPE 2
A la deuxième étape, la compétence est la suivante:
« intégrer des paroles, des mélodies, des rythmes divers,
IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021
allekebe@gmail.com

une gestuelle simple et la coordination des mouvements


dans des situations d’interprétation et d’appréciation de
chants tirés du répertoire local »
Cette compétence peut éveiller la sensibilité musicale de
l’enfant aux sons, aux rythmes, aux mélodies et à la
gestuelle qu’il doit reconnaître et apprendre à reproduire.
La compétence se manifeste dans des situations scolaires
ou périscolaires où l’enfant est appelé à interpréter des
chants.
Les deux paliers du niveau 1 portent sur la
reproduction de sons, l’interprétation de mélodies et de
chants accompagnés d’une gestuelle appropriée ainsi que
l’utilisation d’instruments de musique. Les deux autres
paliers du niveau 2 abordent les mêmes apprentissages
complétés par l’appréciation de chants.
ETAPE 3
La compétence de la troisième étape: « intégrer des
paroles, des mélodies, des rythmes divers, des techniques
vocales, une gestuelle appropriée et la coordination des
mouvements dans des situations d’interprétation de
chants »
La compétence est subdivisée en quatre paliers. Les deux
premiers sont traités au niveau 1 et les deux autres au
niveau 2. Les paliers du niveau 1 portent sur
l’interprétation et la création de chants tirés ou inspirés
IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021
allekebe@gmail.com

du répertoire national. Les paliers du niveau 2 abordent


l’interprétation et la création de chants de façon générale.
Pour installer ces différentes compétences de base, le
maître peut s’appuyer sur les moyens suivants:
• chants tirés du patrimoine culturel local
• textes d’auteurs
• bandes sonores
• divers instruments de musique (instruments à
percussion, à vent, à cordes, voix)
• personnes ressources : griot, musiciens professionnels
ou amateurs
DEMARCHE
• Compréhension du chant
- idée générale du chant
- explication de quelques mots-clés du chant
 Exercices préparatoires
- exercices respiratoires et d’étirement
- exercices de préparation de la voix
- exercices de précision
- exercices de vocalises
-Chant de révision
IEE KEBE-CRFPE KOLDA- EDUCATION MUSICALE-FIEM 2020/2021
allekebe@gmail.com

• Exécution globale du chant


- par le maître,
- un élève doué ou une personne ressource
- par enregistrement
• Apprentissage du chant
- chant modèle de la 1ère phrase musicale
- répétition de la 1ère phrase musicale par un groupe de
bons chanteurs, puis par l’ensemble de la classe.
- chant modèle de la 2ème phrase musicale
- répétition de la 2ème phrase musicale
- chant modèle de la 1ère et de la 2ème phrases musicales
- répétition de la 1ère et de la 2ème phrases musicales
- ainsi de suite
• Organisation de concours de chants
- entre rangées
- entre élèves

Vous aimerez peut-être aussi