Vous êtes sur la page 1sur 10

COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.

JAWEHER

L’ETAT DE RESULTAT
 GÉNÉRALITÉS

Les opérations effectuées par l'entreprise sont de plusieurs types: (achats et ventes de
marchandises, acquisition et cession de machines, paiement des impôts...). Elles peuvent être
regroupées en deux catégories : - Les opérations d'investissement -financement ; - Les
opérations de l’exploitation

 LES OPÉRATIONS D ' INVESTISSEMENT -FINANCEMENT

Pour réaliser ses objectifs économiques, une entreprise doit acquérir des biens d'équipement
durables (Terrains, constructions, matériels...). On appelle investissement l'acquisition de ces
biens. On désigne par immobilisation ces biens d'équipement.

Les opérations d'investissement ou acquisition d'immobilisation sont généralement financées:


- soit par les capitaux propres à l’entreprise: le capital - soit par des dettes envers des prêteurs
qu’on désigne par le nom de dettes de financement.

 LES OPÉRATIONS D ' EXPLOITATION

Ces opérations concernent l'achat de marchandises, de matières premières, les ventes de


marchandises ou de biens produits, les règlements d'une dette, les paiements des
salaires,...Elles sont liées à un seul cycle d'exploitation

 L’ÉTAT DE RÉSULTAT

Le bilan fournit une information continue sur les variations des éléments du bilan et permet la
détermination du résultat global. Cependant, d'un point de vue gestion, il est utile de connaître tes
causes de la formation de ce résultat. Cette information nécessaire et complémentaire est donnée par
un document appelé état de résultat

En effet, de nombreuses opérations concourent à la formation du résultat. Certaines de ces opérations


rapportent des gains à l'entreprise ; elles sont appelées produits. D'autres engendrent des pertes ; elles
sont appelés Charges.

1
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

Produits et charges sont regroupés dans un Document appelé état de résultat . La différence entre les
produits et les charges donne le résultat de la période

Résultat = Produits –Charges


 Si le total des produits est supérieur au total des charges, on a un bénéfice

 Si total des produits est inférieur au total des charges, on a une perte.

Le système comptable des entreprises, prévoit, dans la norme générale, deux modèles de
présentation de l’état de résultat, comportant des rubriques différentes pour la détermination
du résultat d’exploitation.

Les deux modèles retiennent toutefois le même concept en ce qui concerne les revenus, les
charges et produits financiers et les gains et pertes ordinaires.

SECTION 1 : CONCEPTS DE BASE

 LES REVENUS

Ce sont les produits provenant des opérations qui s’inscrivent dans le cadre des activités
principales ou centrales de l’entreprise, tels que :

 Pour une entreprise commerciale ⇐Ventes de marchandises.


 Pour une entreprise industrielle ⇐Ventes de produits.
 Pour un prestataire de services ⇐services rendus (transport, maintenance,
réparation, études etc).
 Pour une entreprise financière ⇐ Intérêts, coupons, dividendes.

Ces revenus sont comptabilisés conformément aux dispositions de la NC 03 Revenus

 LES GAINS

Il s’agit de l’accroissement des capitaux propres résultant des transactions périphériques ou


incidentes autres que les accroissements résultant de l’apport en capital.

On distingue les gains ordinaires des gains extraordinaires. Seuls les premiers interviennent
dans le calcul du résultat des activités ordinaires avant et après impôt. Il s’agit par exemple : •
d’un profit sur cession (vente)d’immobilisation ; • d’un dédommagement reçu et non identifié

 LES PERTES

Ce sont des diminutions de capitaux propres résultant de transactions périphériques ou


incidentes autres que les distributions du capital aux propriétaires.

2
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

La même distinction entre les pertes ordinaires et les pertes extraordinaires est faite comme
pour les gains. Sont considérées comme pertes ordinaires :

 Les pertes sur cession d’immobilisation ;


 Les pertes sur créances irrécouvrables ;
 Les vols, destruction et détournements d’actifs.

 LES CHARGES FINANCIÈRES NETTES

Il s’agit de toutes les charges liées à la rémunération des moyens de financement externes mis
à la disposition de l’entreprise ;

 Intérêts des emprunts, dettes et comptes courants ;


 Intérêts bancaires et sur opérations de financement ;
 Intérêts des obligations cautionnées
 Pénalités et intérêts de retard sur emprunts, cotisations sociales et
dettes fiscales ;
 Pertes sur créances liées à des participations ;
 Escomptes accordés ;
 Pertes de change ;
 Charges nettes sur cession de valeurs mobilières de placement(titres à
CT)
 Dotations aux résorptions des frais d’émission et des primes de
remboursement inscrites en charge reportées

 LES PRODUITS DES PLACEMENTS

Ce poste regroupe :

 Les produits des participations (dividendes, tantièmes…) ;


 Les produits des autres immobilisations financières ;(intérêts sur
prêts non courants)
 Revenus des autres créances (intérêts) ;
 Revenus des valeurs mobilières de placement ; (intérêts encaissés
sur valeurs mobilières de placement VMP)
 Escomptes obtenus .
 Produits nets sur cession de valeurs mobilières de placement.
 Gain de Change ;
LE TERME « NETS » NE SIGNIFIE NULLEMENT UNE COMPENSATION ENTRE LES CHARGES ET LES PRODUITS FINANCIERS. CETTE
COMPENSATION N’EST PERMISE QUE LORSQUE LES CHARGES ET PRODUITS SE RAPPORTENT A UN MEME ELEMENT OU UNE
MEME OPERATION : EXEMPLE COMPTES FUSIONNES.

3
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

VMP sont des titres négociables interchangeables et fongibles, ils peuvent être cotés en bourse. Les
deux grandes catégories de valeurs mobilières sont les actions et les obligations. Mais il en existe
d’autres telles que les certificats d’inves et les bons de souscription.

Section 2: Eléments spécifiques à la présentation autorisée

 PRÉSENTATION

Modèle de l’état de résultat (présentation autorisée) (Entreprise) Etat de résultat (exprimé en


dinars)

Exercice clos le 31 décembre N N-1


Notes
+Produits d’exploitation
+Revenus
+Autres produits d'exploitation
+Production immobilisée
=Total des produits d'exploitation
-Charges d'exploitation
+/-Variation des stocks des produits finis et des encours
-Achats de marchandises consommés
-Achats d'approvisionnements consommés
-Charges de personnel
-Dotations aux amortissements et aux provisions (non
financières)
-Autres charges d'exploitation
= Total des charges d'exploitation
=Résultat d'exploitation
-Charges financières nettes
+ Produits des placements
+Autres gains ordinaires
-Autres pertes ordinaires
=Résultat des activités ordinaires avant impôt
-Impôt sur les bénéfices
=Résultat des activités ordinaires après impôt
Eléments extraordinaires (+Gains/-Pertes)

=Résultat net de l’exercice


-Effet des modifications comptables (net d'impôt)
= Résultat après modifications comptables

Dans cette méthode, les charges sont constatées par nature

4
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

Il faut tout d’abord déterminer les achats consommés (Achats +/- variation des stocks), dans le
cadre d’une écriture comptable, puis passer l’écriture qui consiste à solder les comptes suivants
pour aboutir au résultat d’exploitation :

 ANALYSE

Rubriques Comptes
PRODUITS
Revenus Ventes de produits finis, P intermédiaires, résiduels,
Prestation de services
Ventes de marchandises
Net de réductions commerciales accordés par l’entreprise
Autres produits d’exploitation Revenus provenant des activités annexes(vente d’emballages , transport
facturé au client loyers reçus par exple) subvention d'exploitation
Production immobilisée
CHARGES D’EXPLOITATION
Achat consommés Achat –réductions commerciales+variation stock matière(SI- SF)SI :stock
d’approvisionnement initial et SF stock final)=Achat+SI-SF
Achat consommés de Achat –réductions commerciales+variation stock marchandises(SI-
marchandises SF)=Achat+SI-SF
Variation de stock d’encours et de = SF d’encours ou de PF - SI d’encours ou de PF
PF
Autres charges d’exploitation *Services extérieurs et autres services extérieurs autres charges diverses :
Loyer, primes d’assurances entretien et réparation, transport sur achat et
vente, déplacement et mission, honoraires d’intermédiaires, services
bancaires, publicité,
*impôt et taxes(droit d’enregistrement et de timbre, vignettes à l’exception
des impôts sur les bénéfices)
Dotation aux amortissements Perte de valeur annuelle des immobilisations amortissables(le terrain n’est
pas amortissable sauf terrain d’exploitation)
Produits financiers -Escompte obtenu
-Gain de change
-Produits des participations (dividendes)
Produits des placements Produits des autres immobilisations financières (intérêts des prêts)
Revenus des valeurs mobilières de placements(titres )
Autres gains ordinaires Produits nets sur cessions et autres gains sur éléments non
récurrents(exceptionnels)
Subventions d’équilibre (aides financières obtenues)
Produits nets sur cession de valeurs mobilières
Autres pertes ordinaires Charges nettes sur cessions d’immobilisation et autres pertes non
récurrentes.
Impôts sur les bénéfices C’est l’impôt direct qui frappe les bénéfices(c’est un impot direct)

 APPLICATIONS

 Application 1

5
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

Les données d'exploitation au titre du mois de Janvier de l'entreprise industrielle "X" se


présentent comme suit: • Stock initial de produits finis 100 • Stock initial d'encours de
production 40 • Stock initial de matières premières 50 • Achats de matières 1ère du mois de
janvier 250 • Frais sur achats 25 • Frais de personnel 150 • Loyer 60 • Entretien et
réparation du matériel 25 • Amortissement du mois 35 • publicité 30 • Frais financiers 5.

Le stock final de PF est chiffré à 156. Le stock de fin de période de matières premières est 105
D. La vente du mois est réalisée pour un prix total de 700. L'inventaire physique de fin de mois
n'a relevé aucun mali ni boni sur stock. Le stock d'encours est nul

Question présenter l’état de résultat selon le modèle autorisé

Réponse

PRODUITS D’EXPLOITATION
Revenus (ventes) 700
TOTAL PRODUITS D’EXPLOITATION 700
-CHARGES DEXPLOITATION
Achats consommés 195
Variation stock P.F ( 56)
Variation stocks encours 40
Frais de personnel 150
Autres charges d’exploitation 140
Dotation aux amortissements 35
TOTAL CHARGES D’EXPLOITATION 504
= RESULTAT D’EXPLOITATION 196
-Charges financières 5
=RESULTAT DES ACTIVITES ORDINAIRES AVANT IMPOT 191
Autres charges d’exploitation 60+25+25+30=140

 Application 2

6
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

Au 31 décembre N, en fin d'exercice, les produits et les charges de l'entreprise Bêta se


présentent ainsi :

N Compte Montant
6026 Achats d'emballages 23 500
6654 Droits d'enregistrement et de timbre 11 200
654 Escomptes accordés 2 000

651 Charges d'intérêt 26 400


607 Achats de marchandises 640 000
625 Déplacements, missions et réception 82 500
755 Escomptes obtenus 2 100
606 Achats de fourniture non stockables 250 000
626 Frais postaux 36 800

613 Locations versées 78 000

624 Transport sur achat 49 000


636 Pénalités et amendes 600
627 Services bancaires 12 000
736 Dons reçus 1 000
6655 Vignette 350
707 Ventes de marchandises 1700 500
64 Charges de personnel 35 000
757 Produits des titres de participation 3 400

Travail demandé : Etablir le compte de résultat .

Réponse

7
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

Produits d’exploitation

+Revenus 1 700 500


I - Total Produits 1 700 500
d’exploitation
-Charges d’exploitation

-Achats d'approv 23500


consommés
-Achats de marchandises 640 000

-Autres charges 519850


d’exploitation
-Charges de personnel 35 000

II - Total Charges 1218350


d’exploitation
III - Résultat d’exploitation = 482 150
I - II

Produits financiers 5 500

Charges financières -28400

Autres gains ordinaires 1 000


Autres pertes ordinaires

600
IV – RESULTAT DES 459 650
ACTIVITES ORDINAIRES
AVANT IMPOT

Détails :

Achat d'approv consommés:

Achats d'emballages=23500

Autres charges d’exploitation

8
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

Achat non stockables+Déplacements, missions et réception +Frais postaux +Locations versées


+Transport sur achat +Services bancaires +impôts et taxes (droits d'enregistrement et de
timbre+ vignette+350+11200)

=250000+82 500 +36 800 + 78 000 +49 000 +12 000 +11 550=519850

Produits financiers =2 100 + 3 400 =5500


+Escomptes obtenus
+Produits des titres de participation

Charges financières 2 000 +26 400 =28 400


-Escomptes accordés
-Charges d'intérêt

 Variation stock

Les stocks sont suivis par un tableau qu’on appelle compte ou fiche de stock. Il
enregistre les mouvements dans les 2 sens augmentation appelé Débit (Entrées) et
Diminutions appelé Crédits (Sorties)

Fiche de stock De marchandises(achetés)

Débit(Entrées) Crédits(Sorties)

 SI  Ventes(au cout d’achat et non au


prix de ventes)
 Achat de marchandises(au cout  SF
d’achat)
Total débit = Total crédit

Fiche de stock De Produits(fabriqués)

Débit(Entrées) Crédits(Sorti es)

 SI  Ventes(au cout de production et non au prix


de ventes)
 Producti on(au cout de production)  SF
Tota l débit = Tota l crédit

Calcul des ∆ de stock pour les biens achetés(marchandises, matières…)

 SI-SF <0→ L’entreprise a terminé la période avec un niveau de stock supérieur au stock
initial ,il y a eu un stockage au cours de la période donc une non consommation . La variation de
stock est assimilée à un produit. Elle prend le signe – parmi les charges

9
COURS COMPTABILITE D’ENTREPRIS E-MME MAALEJ.JAWEHER

 SI-SF >0→ L’entreprise a terminé la période avec un niveau de stock inférieur au stock initial
,il y a eu un déstockage au cours de la période donc une consommation supplémentaire des
stocks( l’entreprise a épuisé dans ses stocks pour satisfaire la demande de ses clients) ; c’est une
situation charge

Calcul des ∆ de stock pour les biens fabriqués (Produits finis, matières…)

Pour l’exercice 1 on a SI de PF =100 et SF de PF =156, la ∆ de stock étant egale à SF- SI=56 . C’est une
situation de stockage donc non consommation. Elle est inscrite avec un signe – dans la liste des charges
comme c’est indiqué dans le corrigé.

 Escomptes

Une facture peut contenir des réductions ayant pour incidence de payer un prix moins élevé tels que les
remises. On distingue des réductions commerciales et des réductions financières.

 Réductions commerciales : ayant pour objet de fidéliser et attirer des clients(objectif


commercial) tel que les remises

 Réductions financières ; ayant pour objet d’accélérer le paiement, Sachant que le client
bénéficie en général d’un délai de crédit (qcq jours voir qcq mois) , le fournisseur , peut avoir un
besoin urgent de liquidité et ne peut attendre le délai de crédit pour avir le recouvrement de ses
créances ; Il peut inciter ses clients à un paiement au comptant ou à un paiement anticipé en
leur accordant une réduction liée au mode de paiement qu’on appelle escompte de règlement.

 Celui qui l’accorde c’est le fournisseur ,l’escompte est accordé est constitue une charge pour
lui

 Celui qui l’obtient c’est le client ,l’escompte est obtenu est constitue un produit pour lui

10

Vous aimerez peut-être aussi