Vous êtes sur la page 1sur 65

SAN T E

Notre intention en construisant ce site, est de créer un point de rencontre, de convergence,


entre diverses approches de thérapie énergétique.

Nous avons sélectionné un certain nombre d'approches que nous connaissons et, dont la
finalité est d'aider le corps de chacun à se prendre en charge, en utilisant l'action de
thérapeutes du Corps et de l'Esprit. Cette liste d'approches n'est pas exhaustive et sera
complétée progressivement.

Nous avons choisi, sur ce site, de parler de ces diverses approches thérapeutiques en
présentant le travail de personnes que nous connaissons et apprécions. Mais là encore, la
porte reste ouverte à d'autres.

Pour aller à contre-courant de l'actualité dans laquelle nous baignons, nous vous proposons
une rubrique de « Bonnes Nouvelles », que nous sélectionnons au fil de cette actualité. Notre
objectif avec ces « Bonnes Nouvelles » est de mettre en exergue des raisons d'espérer et
d'avoir confiance en l'Homme et en l'Humanité car, au cœur de la pénombre, il y a toujours
et de plus en plus de lumières qui viennent illuminer notre avenir et notre devenir.

Bien sûr que nous ne pouvons pas répertorier toutes les Bonnes Nouvelles qui surgissent
chaque jour...

Aussi, n'hésitez pas à nous faire part des Bonnes Nouvelles, pouvant concerner l'Humanité et
son évolution, dont vous avez connaissance. Après sélection, nous les publierons. Pour cela,
votre aide nous est précieuse.

Restant à l'écoute de vos suggestions et en vous remerciant d'avoir pris le temps de lire ces
lignes, je vous souhaite au nom de toute l'équipe rédactionnelle, que vous trouviez sur ces
pages l'information que vous recherchez.
Jean-Paul Thouny
Vous êtes les créateurs de votre vie

Bienvenus à vous enfants de la terre.


Bienvenus à vous enfants de la Mère et du Père célestes.

Nous sommes vos frères des étoiles. Nous sommes les êtres cosmiques qui ont créé votre
univers et nous avons un message à vous transmettre.

La VIE UNE est l’amour manifesté à travers la diversité de tout ce qui est. Il existe plusieurs
univers, beaucoup plus que vous ne pouvez les compter. Ils sont immenses et vous en
habitez un. Votre galaxie fait partie de cet univers, tout comme votre planète fait partie de
votre galaxie. Vous êtes un point infiniment petit dans une immensité bien plus grande que
vous ne pourrez jamais imaginer.

Qui êtes-vous ?

L’heure est venue de vous rappeler que vous êtes un être lumineux qui a accepté le service
d’explorer un nouvel univers et qui, à travers plusieurs étapes, est descendu dans ce plan de
conscience ou vous êtes aujourd’hui. Ces étapes sont si nombreuses que nous ne pouvons les
compter en nombre humain. De plan en plan, d’état de conscience en état de conscience
vous êtes descendus jusqu’à ce que vous arriviez à ce plan de la troisième dimension
terrestre.

Ce plan où vous vivez est difficile parce que vous avez hérité du pouvoir de créer qui vous
êtes. Malheureusement vous avez oublié comment créer dans l’amour parfait du divin en
vous. Un jour vous avez perdu le lien avec cette conscience de votre être divin et êtes
descendus si profondément dans les plans de la lumière matérialisée, densifiée, que vous
avez cru être différents du reste de l’univers.

Jusqu’à tout récemment les humains se pensaient seuls dans l’univers. Ils croyaient qu’il
n’existait pas de vie sur d’autres plans d’existence, sur d’autres planètes. Ils se croyaient les
maîtres du monde, ils se pensaient une race unique. Maintenant vos esprits s’ouvrent et vous
comprenez que vous n’êtes pas les seuls dans cet immense univers qui s’est créé depuis des
billions et des billions et des billions de millénaires.

Et alors vous accueillez l’information que peut-être que oui, vous êtes encore dans le peut-
être remarquez bien, que peut-être que oui il existe autre chose ailleurs que vous ne
connaissez pas. Peut-être bien que oui il existe d’autres univers, peut-être bien que oui il
existe d’autres êtres vivants, mais vous hésitez encore à le croire, vous avez besoin de
preuves tangibles. Ces preuves viendront en temps et lieu. Le temps est presque arrivé où
vous découvrirez la vie sur d’autres planètes de votre système solaire, où vous découvrirez
que vous n’êtes pas les seuls à habiter le plan terrestre car il existe tout un monde à
découvrir dans une dimension intérieure de votre terre.

Vous êtes parfois terrifiés lorsque vous croyez que l’on pourrait vous envahir. Vos peurs sont
tellement grandes que vous fermez les portails que nous ouvrons dans vos plans. Vous
désirez vous évader de votre réalité quotidienne qui n’est pas toujours facile et en même
temps vous y restez accroché comme à une bouée de sauvetage, comme s’il n’y avait rien
d’autre. Pour utiliser un exemple courant dans votre plan de la matière, vous êtes un peu
comme ces personnes qui souffrent de vivre avec quelqu’un qui les abuse physiquement ou
psychologiquement. Elles ne désirent plus vivre cette violence, elles désirent s’en sortir et
pourtant elles restent accrochées à celui ou celle qui leur crée ces souffrances.

Et pourquoi restent-elles ainsi accrochées ?

Elles restent ainsi accrochées à cause d’une peur intérieure d’être abandonnées, de se
retrouver seules, de ne plus être aimées. Cela peut sembler ridicule aux yeux de plusieurs
qui ne vivent pas ce plan de conscience de la souffrance liée à la dépendance affective. La
personne qui vit cette dépendance s’accroche à quelque chose qu’elle connaît, car souvent
dans son enfance elle a été abusée, on ne l’a pas aimée et son identification à l’amour s’est
faite à travers la peur, la douleur et la souffrance.

Et bien c’est un peu comme cela que nous voyons vos vies. Vous n’osez pas sortir de ce cycle
d’incarnation terrestre par peur de vous trouver devant rien, par peur d’être tout seul, par
peur que personne ne soit là pour vous. Alors vous restez enfermés dans vos peurs, dans vos
dépendances à un plan matériel qui ne vous satisfait plus et pour lequel vous n’avez plus
d’attirance, mais qui en même temps vous séduit par un aspect de vous-même qui croit que
la souffrance fait partie de vos vies.

La forme pensée de vos peurs


À travers les millénaires vous y avez tellement cru à cette souffrance, vous avez tellement
construit cette forme pensée et elle s’est si bien matérialisée dans vos cellules qu’il n’est pas
facile de vous en libérer. Cette forme pensée n’est pas la vôtre uniquement, elle est celle de
tous les univers manifestés qui ont le même niveau de conscience que votre terre.
Désirez-vous en sortir vraiment ?
Désirez-vous vous élever au-dessus de vos peurs et ne plus les laisser manipuler votre vie ?

Vous avez été créés à l’image du grand Tout qui à partir de rien a créé les univers par la
pensée et par votre pensée vous créez votre propre univers intérieur.
Comment est-il cet univers intérieur que vous avez créé ?
Est-il joyeux ?
Est-il heureux ?
Est-il agréable à vivre ?
Comment vous y sentez-vous ?
Y vivez-vous dans la paix ? Dans l’harmonie ?
De quoi est composé votre univers intérieur ?
Est-il composé d’amour, de sagesse, de connaissance ?
Comment l’avez-vous créé cet univers en vous ?

Ces croyances qui vous limitent

Regardez comment vos croyances vous limitent, regardez comment les valeurs que vous
avez acceptées de votre société comme étant les vôtres, vous empêchent de vous exprimer
totalement dans votre divine réalité. Observez comment vous vous perdez dans vos peurs.
Observez aussi comment vous n’arrivez pas à en sortir, tournant en cercle dans les mêmes
émotions, dans les mêmes scénarios intérieurs, dans les mêmes désirs de vous en tirer mais
en les manifestant à nouveau.

Comment faites-vous pour maintenir ce cercle vicieux de peurs et de pensées discordantes,


disharmonieuses en vous ? Vous le faites sans vous en rendre compte, simplement parce que
vous croyez que ces peurs font parties de vous. Vous croyez que vos traits de caractères sont
vous, que vous êtes ce que vous appelez la personnalité.

Certains manifestent une violence intérieure envers eux-mêmes et envers les autres et se
disent : « Je suis comme ça, c’est tout, il faut m’aimer comme je suis » et ne désirent pas
changer. D’autres sont dépendants et font tout pour être aimés car ils aiment bien se sentir
entourés, protégés, appréciés et en même temps ils aimeraient être libres, cependant ils
n’arrivent pas à trouver cette liberté car la peur de l’abandon en eux est trop forte, ils y
retournent sans arrêt.

Lorsque vous faites confiance à une personne et qu’elle vous trompe, que se passe-t-il ?
Restez-vous honnête avec vous en disant que l’autre a aussi droit à sa vie, à ses peurs, à ses
désirs, à ses besoins tout comme vous ou bien vous sentez-vous trahis, brisés, déchirés,
incapables de pardonner ?
Et lorsqu’arrive une séparation vous sentez-vous tellement incapables d’être seul que vous
vous jetez rapidement dans une autre relation affective qui reproduit exactement le même
modèle de comportement ?

Voilà où vous tournez en rond dans milliers d’émotions non dites, non avouées qui circulent
en vous dans vos réseaux nerveux et entretiennent le cycle de cause à effet. Vous êtes le
créateur de votre vie, vous êtes ceux qui sans le vouloir maintiennent ces peurs,
maintiennent ces exigences envers vous, envers l’autre, maintiennent ce désir de performer,
de contrôler l’autre, de ne pas vous laisser avoir, de vous défendre, de faire connaître vos
idées et de ne pas aimer vous faire dire quoi faire.

Accueillez ces mots avec le sel de la sagesse qui commence à pénétrer vos mémoires. Le sel
est un ingrédient primordial dans la transmutation alchimique de l’être. Vous êtes rendus à
cet espace intérieur de l’être où il est temps de regarder ces peurs qui vous manipulent et
que vous manipulez vous-mêmes pour les garder bien vivantes. Êtes-vous heureux de ce
message ou plutôt effrayés de voir que vous n’avez pas encore compris qui vous êtes ?
Pensez-vous, combien de vies vais-je encore devoir vivre avant d’arriver à me libérer ?

Prenez-vous en main

Il est l’heure maintenant de vous prendre en main car le temps est propice dans vos cœurs
pour changer. Oui le temps est propice pour évoluer, pour vous éveiller et vous rappeler que
vous êtes les créateurs de ce qui vous arrive et que vous pouvez en tant que créateurs créer
autrement, vivre autrement.

N’oubliez pas que le créateur contient aussi le germe du destructeur.


N’avez-vous pas utilisé cette énergie de destruction pour blesser votre esprit bien des vies,
pour vous rabaisser, pour descendre encore plus profondément dans vos peurs ou pour
détruire l’autre qui vous avait blessé ? N’avez-vous pas médit, calomnié, été incapable de
dire la vérité, manqué d’authenticité envers vous-même et les autres ? N’avez-vous pas
manqué de transparence dans vos intentions, ne vous êtes-vous pas caché derrière des
écrans de fumée ou de fausse lumière ?

Cependant n’oubliez pas qu’il y a aussi un autre aspect à considérer. N’êtes-vous pas aussi le
créateur de ce désir de changer, de vous transformer ? N’est ce pas ce désir qui vous a
amené jusqu’à ce moment où vous prenez conscience qu’il est temps d’arrêter le processus
de descente dans le karma toujours de plus en plus dense ? Oui, il est temps d’utiliser votre
pouvoir de créateur pour aimer la vie en vous et la manifester dans sa plénitude. Oui il est
temps de vous tenir debout devant ce double intérieur qui vous dit : « Où en es-tu
aujourd’hui ? Je suis en train de créer ton futur tu sais… Sois conscient que ce futur ne sera
pas tellement meilleur que ton présent si tu continues à agir de cette manière…Iil faudrait
peut-être changer certaines choses dans tes comportements… il faudrait peut-être améliorer
ton attitude, sinon ton futur ne sera pas tellement différent de ce que ton présent est. »
Et vous avez peur de changer, peur d’agir, par crainte que l’on vous juge ou que l’on ne vous
reconnaisse plus. Osez! Osez créer le changement en vous. Osez prendre conscience des
limites que vous entretenez par vos pensées. Osez descendre dans vos mémoires
d’incarnation qui contiennent la somme de toutes vos peurs et qui se répètent de vie en vie.
Osez créer le neuf et détruire le vieux.

Le vieux a été et pourtant il se manifeste à nouveau à chaque jour, à chaque instant en vous.
Vous croyez être votre présent mais votre présent est entaché de votre passé et de votre
peur du futur. Alors êtes-vous vraiment dans votre présent ? N’êtes-vous pas plutôt dans
plusieurs temps en même temps. Pourtant vous croyez être dans votre instant présent mais
dans vos pensées vous êtes souvent dans le passé ou dans le futur. Il est très rare que vous
soyez dans votre véritable instant présent, qui est l’ici et maintenant.

Vos pensées vous manipulent, vos pensées créent qui vous êtes
Ce message est très important pour vous. Il est même d’une importance capitale pour vous
faire voir cet aspect de vous qui crée la peur, qui maintient les pensées qui vous attachent au
plan de la troisième (3ième) dimension. Ces formes pensées qui vous habitent ne sont plus
utiles, elles ont fait leur travail, elles vous ont amené à explorer de plus en plus
profondément la souffrance, désirez-vous y rester ? Si oui c’est votre choix, vous pouvez
continuer à descendre encore plus profondément dans l’expérience et accepter d’en vivre les
conséquences qui sont la douleur, la souffrance et la peur, ou vous pouvez dire qu’il est
temps pour vous de revenir à l’unité avec votre grand Soi Divin. Et ne croyez pas que vous
êtes jugés par ce Grand Soi, il vous aime tout autant que nous. Il admire votre courage
d’avoir osé venir créer des plans de matière de plus en plus denses.
Et pourquoi croyez-vous que nous sommes fiers de vous ? Nous sommes fiers de vous parce
que vous avez osé vivre ces expériences et que vous revenez à nous avec des connaissances
nouvelles et les bras chargés de présents. Un jour vous serez de grands serviteurs du divin.
D’avoir vécu ce plan de conscience vous donne une qualité d’être qui n’est pas habituelle
chez les êtres cosmiques et qui est très appréciée de nous. Vous êtes des êtres exceptionnels
à nos yeux d’avoir avez osé vivre l’aventure humaine.

Regardez en vous-mêmes. Êtes-vous prêts à choisir de revenir à la VIE UNE avec toutes les
connaissances que vous avez acquises à travers votre expérience terrestre ? Êtes-vous prêts
à transmuter vos peurs, dépasser votre souffrance, libérer vos ego, pour revenir à nous le
cœur ouvert et prêt à servir. Dans les univers divins il y a toujours des mondes qui
maintiennent l’énergie de la troisième (3e) dimension et même d’autres dimensions encore
plus pénibles que la vôtre. Vous serez un jour ceux qui sauront comprendre, ceux qui sauront
aimer leurs frères restés sur le plan de la 3e dimension.

C’est votre choix

Il y aura un temps de douleur et de souffrance dans votre monde, un temps de peur et un


temps de choix aussi. Plusieurs quitteront le plan actuel pour un plan plus élevé de
conscience, serez-vous parmi eux ? Cependant plusieurs resteront car ils n’auront pas voulu
s’investir dans une quête intérieure. Ils voudront continuer à profiter des plaisirs de la chair
et du pouvoir. Ceux-là auront besoin de votre compréhension, de votre amour. Ils auront
besoin que vous alliez vers eux dans les plans intérieurs de l’esprit de lumière afin de leur
rappeler qu’ils sont aussi des êtres de lumière.
Vous préparer à ce passage ne sera pas facile car cela vous demandera un effort de
conscience et beaucoup de discipline pour vous dégager de vos peurs. Ce n’est pas le mental
qui doit vous dicter votre conduite mais le cœur qui doit vous dicter l’amour qui vous
amènera à dépasser les limites que vous vous êtes mises. Plusieurs guides comme nous
travaillent présentement à élever le niveau de conscience de l’humanité et vous serez aidé.
N’hésitez pas à demander notre aide, nous sommes là pour servir.

Alors n’oubliez pas que vous êtes les créateurs de votre destinée. Vous êtes ceux et celles qui
créent ce que vous vivez. Pour plusieurs ce que vous vivez est difficile et malheureux, alors
changez, changez de modèle. Apprenez à créer à partir du cœur de lumière. Le cœur de
lumière ne juge pas, ne condamne pas l’autre ni vous-même mais aime. Soyez amour.

Voilà ce que nous vous souhaitons, la sagesse du cœur.

C’est avec amour que nous sommes venus vous parler de votre rôle de créateur. Nous
sommes vos frères des étoiles.

Les Maîtres galactiques

Message reçu des Maîtres galactiques par


Louise Racette et Mariette Robidas
lors d’un atelier "Être la Présence Je suis",
qu’elles ont animé en février 2009.

Le Système Crânio-Sacré
Aujourd’hui, l’existence des rythmes respiratoire et circulatoire n’est plus discutée et les
pratiques médicales qui s’y intéressent sont nombreuses et variées. Cependant, des
recherches sérieuses ont maintenant démontré qu’il existe un autre rythme mettant en jeu
différentes structures corporelles, principalement le crâne et le sacrum, reliés entre eux par
la moelle épinière.

Déjà au début du 20e siècle, pour le Dr William Sutherland, un crâne avec une mobilité
normale refléterait une bonne santé et un crâne en restriction de mobilité traduirait un
traumatisme ou un état de maladie. Le système crânio-sacré est un système physiologique
qui existe chez les humains, aussi bien que sur les mamifères possédant un cerveau et une
moelle épinière. Il se forme à la conception et continue de se développer en se renouvellant,
jusqu’à la mort. Lorsqu’il existe des déséquilibres au niveau du système crânio-sacré, le
cerveau et la moelle épinière en souffrent ; ces organes sont en fait la plaque tournante de
tout notre être. Sans eux, nos sens, nos émotions et notre système moteur sont incapables
de fonctionner adéquatement.

À l’intérieur du corps humain il existe un rythme profond qui est le rythme crânio-sacré. Ce
rythme est généré par l’augmentation et la diminution du fluide céphalo-rachidien à
l’intérieur et autour du cerveau et de la moelle épinière. Le Système Crânio-Sacré est
constitué du cerveau et de la moelle épinière (le système nerveux central), du fluide cérébro-
rachidien (qui protège le cerveau et la moelle épinière, en circulant à l'intérieur des
méninges), des méninges, des os de la colonne vertébrale et du sacrum.
Le système crânio-sacré contient notre force vitale première (potentiel) qui anime
l’organisme au travers des tissus conjonctifs et du fascia, lesquels englobent tous les tissus
repartis dans le corps.
Le praticien de la thérapie crânio-sacré écoute les rythmes subtils et les battements du
système crânio-sacré dont il arrive à vérifier l’amplitude, la qualité et la symétrie. Grâce à ce
toucher très léger, il pourra se connecter au mécanisme d’auto régulation du corps humain,
le processus de guérison sera alors déclenché et accompagné.

Le patient ressentira une décontraction profonde et prendra conscience de son processus


intérieur qui fait partie intégral du succès de cette expérience. Le praticien cherche non
seulement à remédier physiquement, mais il offre aussi une exploration expérimentale dans
laquelle il pourra englober le processus mental, émotionnel, et ses manifestations physiques.

Anatomie
• On peut classer les os du crâne fonctionnant seuls ou par paires.
• Les os de la ligne centrale, agissant seuls sont l’occipital, le sphénoïde et le frontal.
• Les os fonctionnant par paire regroupent les pariétaux, les temporaux, les maxillaires, les
zygomas, les palatins et les os propres du nez.
Le mouvement de l’ethmoïde et du vomer est secondaire car ils ne sont pas reliés
directement au système crânio-sacré.

Mouvement des os de la ligne centrale

Le mouvement de la ligne centrale est représenté par une flexion-extension autour d’un axe
transversal. Ce mouvement s’exécute au niveau de l’articulation sphéno-basilaire qu’on
qualifie de synchondrose (où la liaison se fait entre les 2 os par du cartilage hyalin ; ex :
entre la 1ère côte et le sternum). Dans une symphyse, la liaison se fait par un cartilage
fibreux.

Lors de la flexion de la Synchondrose Sphéno-Basilaire, le sphénoïde fait une rotation


antérieure avec élévation de son corps et un abaissement de ses grandes ailes et de ses
apophyses ptérygoïdes. À l’inverse, l’occipital effectue une rotation postérieure avec une
élévation de son corps et un abaissement de son écaille et de sa partie condylienne. Le
vomer se porte caudalement en suivant la partie antérieure du sphénoïde.

Lors de l’extension de la SSB, les mouvements inverses se produisent. Tous ses mouvements
sont accompagnés par des mouvements rotatoires des os fonctionnant par paire : une
rotation externe pendant la flexion et une rotation interne pendant l’extension. La
combinaison de l’ensemble de ces mouvements provoque des modifications du contour du
crâne.

En flexion, il y a une augmentation du diamètre transversal, une diminution du diamètre


antéro-postérieur et un aplatissement du vertex.

En extension, il y a diminution du diamètre transversal, une augmentation du diamètre


antéro-postérieur et le vertex deviennent proéminents.
Les os de la face sont considérés comme suspendus au frontal et au sphénoïde. Leurs
mouvements sont sous la dépendance du sphénoïde.

Les méninges

En émergeant du crâne, la dure-mère s’attache au niveau du foramen magnum, sous la


forme d’un anneau dense et fibreux, et sur les corps postérieurs des 2ème et 3ème vertèbres
cervicales. Puis elle descend le long du canal rachidien où elle est libre de toute insertion
jusqu’à son insertion au corps postérieur de la 2ème vertèbre sacrée. Un filum va rejoindre le
coccyx. Ces insertions membraneuses permettent de lier le comportement du sacrum au
mécanisme crânio-sacré. Le sacrum effectue des mouvements involontaires de nudation–
contre-nudation (ou flexion-extension) en synchronisation avec les mouvements de la SSB.

Lors de la flexion de la SSB, l’élévation du foramen magnum crée une mise en tension de la
dure-mère qui entraîne l’apex du sacrum en antériorité et la base du sacrum en postériorité.
Ce mouvement de contre-nutation est appelé flexion crânio-sacrée.

Pendant l’extension de la SSB, le foramen magnum subit un abaissement ce qui diminue la


tension transmise par la dure-mère et provoque l’antériorisation de la base sacrée et la
postériorisation de l’apex. Ce mouvement de nutation est appelé extension crânio-sacrée.

Les sutures

Les sutures sont des articulations entre les os du crâne de type syndesmose (l’union entre 2
os s’effectue par l’intermédiaire de tissus conjonctif à fibres collagènes ou élastiques). Il en
existe plusieurs types qui sont élaborés spécifiquement pour permettre un type particulier de
mouvements entre deux os du crâne.
Au niveau des sutures, on trouve des expansions de la dure-mère et d’autres tissus, en
particulier les fibres de SHARPEY. L’étude de l’anatomie et de l’histologie des sutures montre
que la direction des fibres n’est pas fortuite mais spécifique à chaque suture. Les sutures
contiennent également des vaisseaux sanguins avec des nerfs qui assurent leur contrôle
vasomoteur. On y trouve aussi des terminaisons nerveuses de types C, non myélinisées, ce
qui suggère la possibilité de perception et de transmission de la douleur. Lire suite
Système Crânio-Sacré
Les méninges du crâne

Les méninges sont divisées en 3 couches : la pie-mère, l’arachnoïde et la dure-mère.


La couche externe de la dure-mère est en continuité avec le périoste et le crâne. C’est un
tissu conjonctif épais et résistant, relativement non élastique qui envoie des prolongements
verticaux, la faux du cerveau et la faux du cervelet, qui séparent les hémisphères cérébraux
et le cervelet. Elle forme aussi des prolongements relativement horizontaux : la tente du
cervelet séparant les hémisphères cérébraux et le cervelet.

La membrane arachnoïde est mince, délicate et vascularisée. Elle est séparée de la dure-
mère et de la pie-mère par l’espace sous-dural et l’espace sous-arachnoïdien. Ces espaces
sont remplis de liquide.

La pie-mère est la plus interne, hautement vascularisée. Elle suit toutes les circonvolutions
du cerveau et de la moelle épinière. Elle fournit le sang. La faux du cerveau s’insère en avant
sur l’apophyse crista gali de l’ethmoïde, sur le frontal, les 2 pariétaux et l’écaille occipitale.
Elle contient le sinus longitudinal supérieur au niveau de son insertion osseuse. Au niveau de
son bord libre, elle contient le sinus longitudinal inférieur
La tente du cervelet sépare le cerveau du cervelet et s’insère sur le sphénoïde par les
apophyses clinoïdes postérieures, l’occipital, les 2 pariétaux et les 2 temporaux sur la crête
des pyramides pétreuses. Elle englobe les sinus transverses au niveau de son insertion sur
l’écaille occipitale. Entre la faux du cervelet et la tente du cervelet, on trouve le sinus droit.

Ces membranes durales sont en tension permanente et donc, l’augmentation de la tension de


l’une d’elles demande le relâchement de l’autre et vice versa. Pendant la flexion de la SSB, il
y a raccourcissement de la faux du cerveau dû à la bascule du sphénoïde et de l’occipital
dans 2 sens opposés. De plus, il y a affaissement de la tente du cervelet par mise en rotation
externe des temporaux. Dans l’extension, l’inverse se produit.

Au total, le mouvement crânio-sacré combine une mobilité articulaire et une modification des
tensions au sein des membranes. Les insertions membraneuses autour du foramen magnum
de l’occipital et sur S2 expliquent la synchronicité entre le mouvement crânien et sacré.

Le mouvement respiratoire primaire

En plaçant ses mains sur les parties supérieures et latérales du crâne, l’examinateur éprouve
à un moment donné, la sensation d’un élargissement et d’un rétrécissement du crâne. Ce
mouvement se produit de 6 à 12 fois par minute. On l’appelle « cranial rythmic impulse ».
Sutherland expliquait ce mouvement respiratoire primaire comme la résultante de plusieurs
facteurs :

1) La motilité du cerveau et de la moelle épinière


Lors d’une intervention chirurgicale, on note que le cerveau semble avoir certains
mouvements indépendamment de la respiration ou de la circulation.
Pendant le déroulement, les hémisphères cérébraux diminuent leur dimension antéro
postérieure et s’étalent latéralement alors que les os impairs de la ligne centrale vont en
flexion et que les os pairs effectuent une rotation externe.
Lors de l’enroulement, les hémisphères cérébraux descendent, les os pairs vont en rotations
internes alors que les os impairs de la ligne centrale vont en extension.

2) La fluctuation du Liquide Céphalo-Rachidien


Le L.C.R. est contenu dans la dure-mère et forme ainsi un système hydraulique semi-fermé
puisque la dure-mère est imperméable au liquide qu’elle contient. Il est produit au niveau des
plexus choroïdes à l’intérieur des ventricules et retourne au système veineux par les villosités
arachnoïdiennes. Ces corpuscules arachnoïdiens se concentrent pour la plupart dans le sinus
veineux longitudinal supérieur mais on les rencontre également en grand nombre dans le
système de drainage veineux intracrânien. On part du principe que la production du LCR est
2 fois plus rapide que sa résorption, et donc que le LCR va atteindre un seuil de pression
élevé au bout d’un certain temps. Une fois ce seuil atteint, un mécanisme homéostatique
intervient et coupe la production de LCR. La résorption est constante aussi bien pendant la
phase de production qu’après le mécanisme d’arrêt.
Donc, quand la production de liquide s’arrête, sa pression va tomber ainsi que diminue son
volume à l’intérieur du système hydraulique. Quand le seuil de pression le plus bas est
atteint, la production de liquide se remet en route et sa pression remonte.
Ces montées et descentes rythmiques de pression du liquide vont provoquer un changement
de rythme dans l’ensemble de ce système hydraulique semi-fermé.

Le mécanisme de contrôle de la pression de LCR semble se situer dans les sutures. En effet,
les fibres collagènes et élastiques des plexus vasculaires et nerveux qui se trouvent à
l’intérieur des sutures possèdent un réflexe d’étirement et de compression.

Quand la pression du LCR à l’intérieur du crâne dilate la suture, un réflexe déclenche l’arrêt
de production de LCR dans les plexus choroïdes. Puis la pression baissant et les sutures
n’étant plus dilatées, elles reviennent à leurs positions initiales, se ferment en compressant
leurs terminaisons nerveuses et déclenchent un réflexe pour une reprise de la sécrétion de
LCR .

3) La mobilité des membranes intracrâniennes et intraspinales (ou intrarachidiennes)


La faux du cerveau, la faux du cervelet et la tente du cervelet sont des prolongements de la
dure-mère. Elles ont des directions différentes et sont sous tension réciproque en s’adaptant
les une par rapport aux autres. Lors de flexion de la Symphyse Sphéno-Basilaire, la tente du
cervelet s’abaisse et la faux du cerveau se raccourcit d’avant en arrière.

4) La mobilité des os du crâne


Les sutures ont une structure anatomique leur permettant certains mouvements spécifiques.
D’autre part, il existe une direction spécifique des fibres collagènes situées dans les sutures.
Enfin, les sutures sont solidement attachées à la dure-mère et contiennent des éléments
vasculo-nerveux.

Le mouvement respiratoire primaire serait la somme de ces composantes. L’amplitude, la


qualité et la symétrie du mouvement respiratoire primaire, mais non le rythme crânio-sacré
lui-même, réagissent face aux traumatismes, aux maladies, au stress psychologique, etc.
Ondes Sonores Énergétiques
La résonance

La résonance signifie d’après la racine latine «RESONARE», retenir, répéter un son,


autrement dit une vibration de même valeur. La matière est organisée en forme de vagues
de fréquences. La résonance est un phénomène vibratoire qui se produit lorsque deux ou
plusieurs fréquences de même niveau sont en phase. C’est la fréquence à laquelle les cellules
de n’importe quel objet, animé ou inanimé vibrent ensembles, lorsqu'elles sont en "phase".
Arbres, plantes, rochers, cristaux, eaux, animaux, humanité et l’univers tout entier, sont en
état de vibration constante. Chaque chose possède sa propre fréquence, incluant les sons !

La résonance est un principe de base qui nous affecte tous. Ce même principe s’applique
pour une personne en besoin de transformation spirituelle, mentale, émotive et/ou physique.
C’est pourquoi écouter la fréquence appropriée rappelle au champ énergétique du corps son
état d’origine harmonieux et le ramène à un état d’équilibre idéal.
Le principe de résonance est aussi une loi physique. Si nous avons deux diapasons accordés
à la même longueur d’onde, et si nous faisons vibrer l’un d'entre eux, l’autre se met à vibrer
sans que nous le touchions.
L'être humain
L’être humain est un être bioénergétique. La matière qui le compose est en fait de l’énergie
"cristallisée à différents taux vibratoires". Il comprend un certain nombre de centres
d’énergies appelés chakras, destinés à capter l’énergie vitale et à la redistribuer en lui.
L’équilibre énergétique dans le corps humain est essentiel. Chacune de nos cellules et
organes a sa fréquence propre, sa "note", et prend part à la symphonie de notre corps. Notre
rôle est de veiller à leur parfaite harmonie. Dans le cas contraire il est facile de comprendre
que s’il y a dysfonctionnement énergétique, tout l’organisme physique en sera affecté, car
lorsque notre vibration idéale est perturbée, c’est à ce moment que peuvent apparaître des
maladies, complications dans la vie, etc.

Nicole La Voie

Après des années de souffrance suite à une maladie et surtout pour soigner son fils né avec
des déficiences hormonales, Nicole La Voie a recherché des moyens naturels dans le but
d’éliminer sa dépendance aux médicaments, car après de nombreux tests effectués à
l’hôpital, le fils de Nicole était condamné à prendre des médicaments le restant de ses jours
et en subir les effets secondaires. En effet la prise de médicament était cruciale, une question
de vie ou de mort, car il manquait d’adrénaline, hormone sécrétée par le système nerveux
central en réponse à un stress ou en vue d’une activité physique. Elle répond à un besoin
d’énergie par exemple pour faire face à un danger.

Nicole La Voie a étudié les fréquences vibratoires et avec l’aide de ses guides, a pu identifier
les notes précises apportant des dysfonctionnements vibratoires. Elle a appliqué cette
thérapie sur les fréquences sur son fils et après 5 jours d’écoute des fréquences, sa condition
s’est considérablement améliorée et il a complètement cessé la prise de médicament. À ce
jour il est libéré de tout problème de santé.

Elle a également recherché les différents sons au niveau de sa voix, car chaque lettre à une
note de fréquence et, a pu analyser ce qu’elle a appelé la note de l’âme. La note de l’âme est
unique à chaque personne. Pour l’identifier, il faut enregistrer un texte dans sa langue
maternelle, un texte qui sera dit avec amour et avec tout son cœur. Un logiciel spécialisé
analyse et détermine cette note qui est ensuite transcrite sur un CD. Ensuite vous pouvez
l’écouter lorsque vous vous sentez fatigué. Car lorsque vous l’écoutez, vous vous retrouvez
et ressentez un bien-être immense.

Le pouvoir de la parole et de l’intention


Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine, et non pas des êtres
humains vivant une expérience spirituelle. Et nous avons à travailler sur des aspects
spirituels tels que le manque d’amour pour soi et pour autrui. Nous aspirons à l’amour
inconditionnel, un amour permanent qui honore, respecte et garanti l’être envers soi ainsi
que les autres. Imaginez ce que serait un monde où seulement ce type d’amour serait
exprimé ! Cela peut sembler irréel, mais c’est pourquoi nous sommes venus sur cette
planète.

Avant de pouvoir aimer inconditionnellement, nous devons prendre conscience et éliminer


beaucoup de résistances conscientes et inconscientes. Il est important d’amener à notre
conscience nos basses fréquences comme la peur, le doute, la culpabilité, la colère et les
ressentiments. Nous devons nous libérer de ces émotions pour exprimer notre être
authentique. Puisque nous créons notre réalité avec nos pensées (intentions), nous avons
besoin de décider quelles pensées créeront la vie que nous désirons.

Chaque pensée déclenche le processus de la manifestation. Plus nous donnons d’attention à


une pensée, plus elle se déplace vers la surface de nos expériences. Lorsque nous avons une
pensée, et l’énonçons à haute voix, le son de la parole crée une fréquence qui est très
puissante. Cette fréquence combinée avec notre intention crée notre réalité. Un jour, lorsque
nous serons capables de n’avoir que des intentions équilibrées, sans peur ou doute, nous
serons capables de penser à quelque chose (intention), le dire tout haut (fréquence) et le
manifester. Nous avons tous ce pouvoir et maintenant nous connaissons la formule :
Fréquence + Intention = Manifestation.

Pendant plusieurs années, j’ai recherché des solutions pour mon fils, qui est né avec
beaucoup de déficiences physiques. J’ai étudié plusieurs modalités, jusqu’au jour où j’ai
commencé à entendre une musique Céleste dans ma tête. Ma curiosité m’a poussé à lire des
livres et participer à des séminaires, en tentant de comprendre le phénomène de cette
musique intérieure. Durant l’une de ces lectures, j’ai appris d’une recherche des Rosicruciens
qui avaient calibré le poids des vertèbres humaines et avaient trouvé que le ratio entre
chaque vertèbre était le même que le ratio entre les notes de l’échelle chromatique. Quand
chaque hémisphère du cerveau humain est synchronisé, une vibration est produite dans la
colonne qui est entendue comme une musique dans la tête !

Je suis bien reconnaissante pour tout ce qui m’a conduit à amener ces fréquences sous forme
de CD. Ils ont transformé ma vie, celle de mon fils, et de beaucoup d’autres. Ma vie est
complètement dédiée à partager cette technologie avec vous et avec le monde.

Avec Amour et Lumière,

Nicole La Voie
Ondes Sonores Énergétiques
St-Alphonse-de-Rodriguez (Québec) J0W 1W0 Canada
tél : 1 (866) 314-3110
email : Nicole La Voie
site web : www.harmonyera.com
Qu'est-ce que l'EFT ?
L’EFT pour Emotional Freedom Technic est appelé aussi : Technique de Libération
Émotionnelle (TLE) mais, est plus connue sous le vocable de : EFT.

L'EFT peut tout simplement se décrire comme étant une forme d'acupuncture sans aiguilles.
C'est une technique de transformation/guérison émotionnelle (par exemple, traumatismes,
phobies, chagrin, colère, culpabilité, anxiété, etc.), qui est aussi capable de soulager un
grand nombre de symptômes physiques (douleurs physiques, maux de tête, asthme, etc.).

La théorie est la suivante : "La cause de toute émotion négative est une perturbation du
système énergétique corporel." C'est une découverte qui va nettement à l'encontre de
plusieurs croyances ancrées profondément dans la psychologie conventionnelle.

La technique
La personne tapote doucement des points spécifiques sur ses méridiens pendant qu'elle se
centre sur son problème. En tapotant ainsi, elle équilibre les méridiens qui sont perturbés
lorsqu'elle pense à une émotion qui la dérange. Une fois équilibrée, cette personne ne se
laisse plus déranger par l'événement, même lorsqu'elle essaie de le faire ! La mémoire
demeure, mais la charge émotionnelle qui l'accompagnait est partie.

L’origine de l’EFT

L'EFT est une technique développée par Gary Craig, ingénieur de l'Université de Stanford.
Gary n'est ni thérapeute, ni psychologue. La transformation et la guérison personnelles le
fascinent depuis plus de trente ans, et il est devenu ministre ordonné, maître praticien de
PNL et maître praticien des techniques Callahan. En fait, un grand nombre des concepts
retrouvés dans l'EFT trouvent leur origine dans la méthode Thought Field Therapy (Thérapie
par les champs de pensée) de Roger J. Callahan.

Qui peut utiliser l'EFT ?


Des milliers de thérapeutes utilisent l’EFT pour le plus grand bien de leurs patients, partout
dans le monde, font confiance à l’EFT et s’en servent avec succès, même pour des
problématiques très complexes.

Son efficacité qui n’est plus à démontrer, permets d’obtenir, presque toujours, des résultats
immédiats et durables. Elle apporte un réel soulagement, là où d’autres approches
thérapeutiques ont échoué. Son taux de succès se situe dans les 80 % ou davantage, et ses
effets secondaires sont presque toujours positifs.

Qui peut apprendre l’EFT ?


Tout le monde peut facilement apprendre l'EFT. La technique de base est affichée sur les
pages suivantes, ainsi que le calendrier de formations de Louise Gervais, pionnière dans le
développement de l’EFT pour les francophones.
Les Soins Esséniens
C'est quoi, les Soins Esséniens ?
Les soins esséniens sont une approche thérapeutique qui utilise le pouvoir guérisseur de la
lumière et du son ainsi que le massage de points énergétiques dans le but de maintenir ou
rétablir un équilibre harmonieux entre le corps, l’âme et l’esprit. Ces soins agissent en
rétablissant la circulation de l’énergie qui a été perturbée par le stress, la maladie, les
formes-pensées négatives et les difficultés de la vie quotidienne.

Ces soins sont une forme très ancienne de guérison utilisée il y a plusieurs millénaires en
Egypte puis ensuite par les Esséniens qui en ont été les héritiers. Jésus, ce grand guérisseur,
était membre de la communauté essénienne. Ces soins sont à nouveau disponibles
aujourd’hui grâce à Anne Givaudan qui en a retrouvé la mémoire à travers les annales
akashiques. Les annales akashiques sont comparables, en transposant les données sur un
plan subtil, à un énorme ordinateur qui engrangerait le passé de la planète et de chacun de
ses habitants. Anne Givaudan est l’auteur et le co-auteur d’une quinzaine d’ouvrages traduits
en plusieurs langues. Ses livres sont des enseignements sur les mondes de l’après-vie et les
principales questions de nos vies actuelles.

Elle souhaite que ses découvertes et contacts contribuent à faire retrouver à chacun sa
véritable nature : pluridimensionnelle et sans limite. A travers ses stages, elle s’attache à
faire découvrir les soins esséniens, approche thérapeutique à la fois millénaire et très
actuelle, afin que chacun soit en mesure de reconstruire son être véritable et intègre. Pour en
savoir plus vous pouvez lire « De Mémoire d’Essénien » écrit par Anne Givaudan et Daniel
Meurois ainsi que « Lecture d’Aura et Soins Esséniens » par Anne Givaudan « Formes-
Pensées » tome 1 et 2 par Anne Givaudan en collaboration avec le Dr Antoine Achram.

Les Soins Esséniens pour qui ?


Pour toute personne désireuse de prendre en main la santé de son âme autant que de son
corps physique en s’ouvrant au processus de guérison généré par les soins. Il n’y a pas d’âge
pour recevoir un soin, jeunes et moins jeunes peuvent en bénéficier tout autant que les
malades et les bien-portants.

Un être qui souffre ne souffre pas par hasard. Il apprend à travers l’épreuve qu’il traverse et
il grandit car, bien souvent les épreuves sont des cadeaux que nous nous faisons à nous-
mêmes, pour aller plus loin en nous et au-delà de nous. La souffrance n’est pas une fatalité
et certains mondes ne la connaissent plus. Un accident ou une maladie sont des signaux pour
nous faire entendre qu’une partie de nous n’est pas en accord avec une autre. Ce sont des
rendez-vous imposés par notre vie supra-consciente qui deviendront des tremplins, lorsque
nous les aurons compris et résolus. Il arrive bien sûr qu’une trop grande souffrance nous
fasse nous recroqueviller comme un colporte sur nous-mêmes et ralentisse notre marche.
Notre guérison nous appartient. Le thérapeute n’est qu’un outil par lequel l’énergie passe, il
permet de prendre de l’altitude par rapport au nœud du problème. Il apporte également les
briques ainsi que le ciment qui vont nous permettre de nous reconstruire, mais jamais il ne
pourra construire à notre place, parcourir notre chemin, car cela, nous sommes seuls à
pouvoir le faire.
(Extrait de Lecture d’Aura et Soins Esséniens)
Les Soins Esséniens pour quoi ?
La maladie peut prendre sa source dans l’enfance, dans le moment présent ou dans une
autre vie. Elle peut aussi avoir été générée par une façon erronée de comprendre un
événement, par un sentiment dévastateur, par une vieille culpabilité, peu importe, elle ne se
trompe jamais de route et ira droit à l’organe ou à l’endroit qui lui correspond.
Elle mettra simplement quelques secondes à agir dans les cas d’un accident, quelques jours
s’il s’agit d’un rhume ou quelques années pour un cancer. L’entité-maladie ne comptabilise
pas son temps, cette notion lui est étrangère car elle se nourrit en permanence des pensées
non évacuées que nous émettons quotidiennement. Les formes-pensées que nous émettons
sont toutes à l’origine de nos maux actuels. Lorsque je conseille dans les soins, de couper les
vivres ou de cesser d’alimenter une forme-pensée, il s’agit bien de cela. C’est aussi pour
cette raison qu’il est important de retrouver nos vieux contentieux, nos nœuds non réglés et
souvent oubliés car si notre conscient fait mine d’oublier, le travail de destruction ne cesse
que lorsque tout est nettoyé.
Le pardon envers nous-mêmes, le pardon envers l’autre est le facteur le plus puissant de
cette dissolution. Il éclaire la vie différemment, demande de la compassion pour accepter et
comprendre ce que nous étions, ce que l’autre était….à ce moment-là. Pardonner en
superficie, intellectuellement, mentalement, ne peut suffire à éradiquer une forme-pensée
car celle-ci n’est pas dupe et vous ne pouvez la tromper. S’il reste au fond de votre cœur la
moindre particule de grief, le nettoyage n’est pas fait et le résultât sera toujours en dessous
de ce que vous vous attendiez.
(Extrait de Lecture d’Aura et Soins Esséniens)
Les soins ESSENNIENS travaillent à la fois sur le corps physique et sur les corps subtils ce qui
leur permet d'avoir un large registre et d'être aussi efficaces que ce soit pour un problème de
santé précis ou pour un mal être profond. Cependant ils demandent la coopération des deux
parties: le thérapeute et le patient. Le grand art du thérapeute essénien tient dans le fait
"d'aider le patient à se guérir lui-même."

Ce qui est la Clé de toute Véritable GUERISON.


____________________________________________________________________
Le monde ne s’arrêtera pas en 2012

Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle, prédite depuis la nuit des temps par tous les
textes anciens. Actuellement nous vivons dans l’espace temps à trois dimensions : l’ére de la
conscience émotionnelle.

La transition
L’être humain est séparé de la conscience divine. Il vit dans la dualité, la passion,
l’émotionnel, l’ego, le matérialisme (l’homme retient). Conjointement, des bouleversements
et des changements d’énergie s’effectuent sur la terre. Ces effets se ressentent dans tous les
aspects de la création. Nos cellules sont en pleine restructuration afin de pouvoir assimiler les
fréquences supérieures de l’énergie lumière. Ces changements d’énergie transforment l’ADN
et la conscience humaine (l’homme doit lâcher prise). Ceci provoque quelques désagréments
sensoriels qu’il nous faut comprendre, accepter et vivre comme une libération. Ce
changement s’appelle la transition.

La transition est l’état intermédiaire qui plonge l’humanité dans la quatrième dimension vers
2012. Après cette date, la conscience humaine basculera progressivement vers la cinquième
dimension (le règne spirituel). Nous avons plusieurs versions et témoignages sur l’avènement
de cette ère nouvelle.

Ce processus a déjà commencé, indique Carlos Barrios.

Découvrons ce que dit Carlos Barrios

Grand anthropologue espagnol, Carlos Barrios a passé 25 années au Guatemala chez les
Mam, « les Gardiens du Temps » selon la tradition Maya. Il explique l’enjeu de l’échéance du
21 décembre 2012.

Carlos Barrios a apporté ce commentaire : « Nous vivons dans un monde de polarité : jour et
nuit, homme et femme, positif et négatif. La Lumière et l’Ombre ont besoin chacune de
l’autre, elles sont en équilibre. Seulement, actuellement le côté Ombre est très fort et très
déterminé quant à ses objectifs. Ses priorités sont clairement établies et sa hiérarchie
parfaitement structurée. La hiérarchie de l’Ombre travaille afin que nous soyons incapables
de nous connecter avec la spirale du Cinquième Monde en 2012. ».

« Du côté de la Lumière, chacun pense qu’il est le plus important et que sa compréhension,
ou la compréhension de son groupe, est la clé. Il y a une diversité de cultures et d’opinions,
donc il y a une compétition, une argumentation et non pas une vue unique. ».

Le 3 aout 2004 en Grande-Bretagne à proximité du tumulus de Silbury Hill (site de


Stonehenge), un Crop Circle extrêmement élaboré a été découvert dans un champ. Désigné
par de nombreux spécialistes comme "le crop circle de l’année" et aussi grand qu’un terrain
de football, le Cercle de récolte fait directement référence au calendrier Maya et à ses
symboles.

Baptisé "Jour du Destin" par certains, "Jugement Dernier " ou encore "Fin des Temps" par
d’autres, ce majestueux cercle de cultures de plus de 150 mètres de diamètre évoque
irrésistiblement la symbolique des anciens calendriers mayas et aztèques.
Comme nous pouvons l’observer sur ces images, le tour du crop circle concerne les dates, en
nombre de cycles d’abord avec les 4 carrés foncés, puis le temps qui s’écoule dans ceux-ci
avec les mesures Mayas et en calendrier Tzolkin. Le deuxième cercle est aussi un calendrier
Tzolkin.

Ce qui est le plus central ressemble à un mouvement spiralé double, où le plus clair repose
sur des lamelles au nombre de 19, soit les jours du calendrier Haab de 0 à 19. Selon la
manière de le regarder nous décelons un mouvement et comme un centre ou œil, similitude
avec l’œil du chaos en herboristerie biodynamique. Soit un vortex marquant une inversion de
mouvement.
Ce troublant crop circle nous laisse à penser que le moment est venu de nous centrer sur le
présent afin d’envisager tous les cas de figures. Ce n’est pas par pure fantaisie que ces
dessins apparaissent, et la puissance de pensée se trouvant derrière nous incite à réfléchir.
De toutes évidences, ces crops circles sont issus de la puissance de la pensée Maya.

Selon Carlos Barrios, le côté Ombre travaille pour empêcher l’éveil des consciences et
renforcer le matérialisme. Il essaye aussi de détruire ceux qui travaillent avec la Lumière en
vue de faire évoluer la Terre vers un niveau plus élevé. Ses représentants aiment l’énergie de
l’ancien, le Quatrième Monde décadent, le matérialisme. Ils ne veulent pas du changement.
Ils ne veulent pas de l’union. Ils veulent rester au niveau de conscience actuel et craignent le
prochain niveau.
Le pouvoir de l’Ombre sur ce Quatrième Monde décadent ne peut pas être détruit ni ignoré. Il
est beaucoup trop puissant. Les serviteurs de l’Ombre peuvent cependant se transformer en
présence d’êtres au cœur aimant et ouvert. C’est ainsi que l’on parvient à la fusion, un
concept essentiel pour le Monde du Cinquième Soleil.

Carlos Barrios a expliqué que l’avènement de l’Ère du Cinquième Soleil nécessite un élément
très spécial. Alors que les quatre éléments traditionnels, terre, air, eau et feu ont dominé les
époques du passé, il y a désormais un cinquième élément à prendre en compte, qui
marquera l’avènement de l’Ère du Cinquième Soleil : c’est l’éther.

Le dictionnaire définit l’éther comme un élément raréfié de l’atmosphère. L’éther est en


réalité le plus actif dans notre univers. Il pénètre tout espace et transmet des ondes
d’énergie sur une vaste gamme de fréquences, depuis les téléphones mobiles jusqu’aux
auras humaines. Ce qui est ”éthéré” touche des régions bien au-delà de la Terre. L’éther,
l’élément du Cinquième Soleil, est céleste et manque de substance matérielle, mais il est
aussi réel que le bois, la pierre ou la chair.

« Dans le plan de l’éther, il peut y avoir une fusion des polarités, », ajoute Carlos Barrios.
”Ce n’est plus l’Ombre ou la Lumière, mais une fusion structurée entre les deux.
Actuellement, le Royaume de l’Ombre refuse cette fusion. Ils se sont organisés pour la
bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement de façon à ce que nous
ne soyons pas prêts pour l’alignement de 2012. Nous avons besoin de travailler ensemble
pour la paix, et l’équilibre avec l’autre côté. Nous avons besoin de prendre soin de la Terre
qui nous nourrit et nous abrite. Nous avons besoin de nous concentrer entièrement, corps,
âme et esprit, à la quête de l’unité et à la fusion.”

Le Monde ne s’arrêtera pas en 2012

Les calendriers mayas font actuellement l’objet d’un grand intérêt auprès de milliers de
personnes car ils se focalisent sur la fameuse date du 21 décembre 2012. Carlos Barrios
étudie depuis des années les différents calendriers mayas avec l’aide de son frère Gerardo.
Ils ont interrogé plus de 600 Mayas. « Les anthropologues visitent les sites des temples » ,
dit Carlos Barrios, « ils lisent les stèles et les inscriptions et inventent des histoires à propos
des Mayas, mais ils ne savent pas lire les signes correctement.
Certains annoncent la fin du monde pour décembre 2012. C’est simplement leur imagination.
Les anciens Mayas ne sont pas contents de cette interprétation. Le monde ne va pas se
terminer. Il sera transformé. Les Indiens ont des calendriers et savent comment les
interpréter de façon précise, mais pas les Occidentaux. ».
Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil
se lévera pour se joindre à l’intersection de la Voie Lactée et du plan écliptique. Cette croix
cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de la Vie, un arbre
reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde.

Certains observateurs disent que cet alignement avec le coeur de la galaxie, en 2012, ouvrira
un canal pour l’énergie cosmique afin qu’elle puisse couler à travers la terre, la nettoyant
ainsi que tout ce qui demeure en elle, élevant tout vers un plus haut niveau de vibration.

Le Nouveau

Comment passer sous silence l’extraordinaire expérience de Hanna, Lili, Joseph et Gitta qui,
pendant la guerre en 1943, furent contactés par des Êtres de Lumière qui leurs enseignèrent
qu’une nouvelle ère était proche.

Ils l’appelleront : LE NOUVEAU ?

En 1943, alors que la Hongrie n’est encore qu’au bord de la guerre, quatre jeunes gens –
Hanna, Lili, Joseph et Gitta – décident d’installer leur atelier de décoration dans un petit
village, pour y vivre une vie plus attentive à l’essentiel. Si une même faim spirituelle les
rapproche, aucun d’entre eux pourtant, n’a jamais pratiqué sa religion. Pendant dix-sept
mois, des forces de Lumière – que les quatre amis appelleront « Anges» ou « Maîtres
intérieurs» – s’exprimeront par la bouche d’Hanna.
Extrait de cet extraordonaire livre concernant LE NOUVEAU

Page 210: J. « Y aura-t-il un état intermédiaire, ou bien le Monde Nouveau va t’il apparaître à
l’état pur, tout à coup ? »
- « Le Nouveau balaie tout ce qui est ancien. Enfant né sans parents. Jamais vu, jamais
entendu. Mais l’enfant grandit. Il est encore petit, mais il grandira. LA LUMIERE NE NAIT PAS
DES TENEBRES, MAIS LES TENEBRES MEURENT DE LA LUMIERE. En réalité, elles n’ont
jamais existé. Adorons–le.»

Aimez-vous comme je vous aime !

Bien aimés frères et sœurs


Je suis la Vie, je suis celui qui est, je suis l’amour emmagasiné dans vos cellules nucléaires,
je suis la joie du retour, je suis celui qui vous appelle, je suis le Christ vivant en vous. Cette
lumière
que vous appelez Jésus et qui est la manifestation d’une de mes incarnations terrestres, est
celle que vous aimez et c’est sous les traits de ce maître que je me présente à vous. Je suis
celui dont vous avez appris à prononcer le nom dès votre enfance, je suis celui que vous avez
prié dans vos moments de détresse, je suis celui que vous avez supplié de venir à votre aide,
je suis celui qui est toujours à vos côtés, car vous êtes en moi.

La séparation
Dans l’énergie cosmique vous avez été séparés un jour de votre enfant divin, de cette partie
de vous qui est consciente de la joie du retour ainsi que du service à l’humanité. En ce temps
de transformation vous êtes devant deux opportunités de croissance. Une qui dit « Oui
maître, je viens à moi-même dans l’amour de qui je suis. Je m’accueille, je m’aime, je me
respecte et je respecte l’autre en moi. Je ne juge plus de moi ni de l’autre. J’accueille ma
peur et j’accueille la peur de l’autre au lieu de le juger et de le critiquer. Je regarde sa
douleur avant de penser qu’il m’attaque. Je regarde sa souffrance et je comprends qu’il n’est
pas mauvais, qu’il a peur tout simplement, il a peur de moi et il se protège. »

Vous avez aussi l’opportunité de continuer à vivre la peur et la souffrance qui en découle,
tout comme vous l’avez fait dans plusieurs circonstances de votre vie jusqu’à maintenant.
Souvent vous accusez l’autre d’être responsable de vos peurs, de vous abandonner, de vous
tromper, de vous traiter injustement. Si vous agissez ainsi c’est qu’en vous la blessure
d’incarnation est toujours ouverte et que la colère qui en résulte attire à vous des
événements et des circonstances qui reproduisent cette blessure dans vos vies.

Il est l’heure de vous libérer de vos peurs et de la souffrance qui en résulte. Oui vous pouvez
avancer sur le chemin de l’amour en ayant la foi en vous et de la compassion pour les autres.
Vous avez le choix de voir clair en vous, vous avez le choix de laisser l’aveugle que vous avez
été devenir voyant. Voir clair en vous implique que le cœur s’ouvre et cela demande
beaucoup d’amour, de compassion envers soi, envers ses propres douleurs, ses propres
souffrances.

Aimez-vous comme je vous aime


Aimez-vous comme je vous aime, sans vous juger. Je vous aime dans vos erreurs car je vois
votre douleur, je vois votre souffrance qui se manifestent à travers les mots injustifiés que
vous dites à l’autre. Je vois votre peur et votre colère et je la comprends comme une réaction
de défense envers l’autre, envers la vie et envers moi parfois. Souvent les humains se
plaignent aux maîtres de ne pas les aider suffisamment, de les abandonner, de rejeter leurs
demandes et ils se mettent en colère contre nous. Mais est ce que nous vous jugeons pour
au t an t ?

Non, nous vous en aimons que milles fois plus car nous voyons votre détresse, nous voyons
votre peur. Cependant nous ne pouvons pas toujours intervenir dans vos champs d’énergie
qui se ferment alors à nos vibrations de lumière. Car à ce moment-là vous descendez dans
l’astral inférieur où se situe la colère du temps. Cette colère fait partie de l’inconscient
collectif de l’humanité et elle est la cause du non-amour et de la violence entre les humains.

Est-il possible de vivre l’amour parfait dans la vie humaine ?

Oui cela est possible. Il y a eu des périodes heureuses dans les temps terrestres, des
périodes où l’amour fleurissait, des périodes où l’âme humaine se souvenait de qui elle est,
des périodes où la lumière éclairait l’humanité. Plusieurs âges d’or se sont succédé dans les
temps anciens, puis ils se sont éloignés de plus en plus les uns des autres laissant se répéter
des mondes de plus en plus difficiles, durs, exigeants envers vous. Vous êtes maintenant
devant le dernier âge de colère avant le passage à une nouvelle dimension d’amour.

L’âge d’or de l’humanité reviendra en vous et en tous ceux qui seront encore sur ce plan.
Votre planète sera purifiée de la maladie, de la pollution que vous avez créée, de la colère
emmagasinée dans ses cellules ce qui parfois produit de forts tremblements de terre dans
certains coins du monde. Présentement elle hurle votre terre, elle vous demande d’arrêter de
la polluer avec vos pensées négatives et votre désir de posséder toujours plus. Rappelez-
vous que la terre est votre mère, elle vous porte, elle vous aime.

Filet protecteur

Depuis des milliers de siècles elle absorbe la souffrance de l’humanité et présentement son
magnétisme est souvent désorganisé et sa grille énergétique est déchirée en plusieurs
endroits. Il a fallu d’innombrables énergies cosmiques de maîtres évolués de d’autres plans
de conscience pour réparer ce filet d’énergie qui vous protège. Nous avons besoin de vous
pour prendre conscience de ce filet énergétique, qui entoure votre plan terrestre et vous a
protégé des influences cosmiques indésirables.

Votre soleil est un astre puissant qui a beaucoup de pouvoir. Il est puissance, il est lumière, il
est joie de manifester ce qu’il est mais sans la protection atmosphérique entre lui et vous,
sans votre lune, votre terre serait une planète aride comme beaucoup d’autres de ce système
solaire. Protéger votre plan demande beaucoup d’efforts de la part des Maîtres et du Logos
planétaire qui tentent de faire comprendre à l’humanité que vous avez votre part à faire pour
sauver votre humanité. Votre part se fera dans votre quotidien en arrêtant de produire les
pensées négatives qui viennent nourrir l’égrégore de terreur, de violence, qui se déploie au-
dessus de cette grille magnétique que nous avons mise pour votre protection. Si cette grille
continue à se déchirer, la peur pourra pénétrer vos champs et tout ce que vous avez créé à
travers ces milliers et milliers de temps, retombera sur l’humanité et la souffrance sera
considérable.

Créateurs de votre vie


Nourrissez l’amour, nourrissez les fils de lumière qui vous protège en les imaginant remplis
d’énergie, remplis d’amour protecteur. Imaginez cet égrégore de violence qui se dégonfle
comme un ballon. Imaginez que la lumière peut revenir dans le plan de la quatrième (4e)
dimension terrestre, qui est celle qui approche de plus en plus. La terre est en train de faire
ce chemin et vous avec elle. Vous changez de dimension, un moment après l’autre.

Aujourd’hui vous pouvez choisir de faire un pas de plus dans cette dimension de la
conscience lumière. Faites ce pas en prenant conscience que vous n’êtes pas ces peurs, que
vous n’êtes pas ce "je suis blessé". Vous avez le pouvoir de changer votre histoire
personnelle et transformer vos perceptions erronées de votre réalité par une réalité beaucoup
plus belle. Vous êtes les créateurs de vos vies.

Libérez vos mémoires


Tout comme par le passé vous avez créé vos peurs et maintenu en vous la violence, la
souffrance, la séparation, vous pouvez choisir de vous libérer. En libérant le foie, la rate et le
cœur vous pouvez faire en sorte que ces mémoires de pouvoir de l’ego cosmique, qui sont
des mémoires de territoire et de peur de manquer d’amour, d’argent, de sécurité, de
nourriture se résolvent en vous. Ces mémoires de votre inconscient collectif créées dans le
passé antérieur par milliers d’êtres humains qui ont eu faim, froid, soif et peur. Il est temps
que l’humanité dépasse la peur de la survivance et entre dans une ère d’amour.

Aujourd’hui ouvrez-vous à l’Esprit qui descend dans le cœur de lumière et ouvre la porte
conduisant au chakra de la gorge et à la mémoire d’incarnation enfouie à la base de votre
cerveau. C’est là que la commande descend dans vos cellules en disant : « Danger ! Sauve-
toi ! Danger ! Cours ! Danger… attaque… défends-toi ! Danger ! Fais le mort… ne bouge
pas… »

Observez dans la nature comment il en est ainsi. Certaines espèces animales, lorsqu’elles
sont en danger, se fondent dans la nature, disparaissent, deviennent la branche d’arbre,
deviennent la feuille, si bien que l’ennemi ne peut les voir. Bien des fois la peur paralyse
certains d’entre vous, incite certains autres à fuir devant leur quotidien ou vous fait réagir
agressivement avant même d’être attaqué. Cela se produit aussi dans votre monde animal
où il y a des prédateurs, ceux qui attaquent et tuent pour vivre et protéger leur territoire. Il y
a aussi ceux qui fuient. Regardez les cerfs, regardez les antilopes, elles courent, elles
courent, elles ont de grandes jambes pour cela, elles fuient le danger, elles restent ensemble
et se protègent. Quant aux caméléons ils se camouflent si bien dans le feuillage qu’on ne les
voit plus. Tout dans la nature est un symbole de ce que vous êtes.

Observez vos réactions


Observez vos propres réactions maintenant et voyez si la survie est présente en vous.

Quelles sont vos réactions instinctives de défense ?


Est-ce que vous courez comme l’antilope, que vous fuyez la situation pour vous mettre en
sécurité ?
Est-ce que vous faites face et attaquez ?
Ou est-ce que vous vous camouflez comme si vous désirez disparaître, ne plus être là ?

Vous n’êtes pas seuls sur ce chemin du retour à l’amour divin, vous êtes accompagnés par
milliers d’humains qui de façon différente ou similaire, avancent vers la lumière. Et croyez-
moi il y a plus d’un chemin pour se rendre au Soi divin comme il y a beaucoup de pièces dans
la maison de mon Père céleste. Chacun de vous est aspiré vers un endroit particulier du ciel
intérieur de l’humanité, mais votre groupe en particulier a une attirance instinctive vers le
cœur qui est la joie à venir, qui est le partage, qui est l’amour.

Aimez-vous les uns les autres comme je vous aime

Aimez-vous les uns les autres comme je vous aime, aimez la vie, ayez de la gratitude,
remerciez pour ce que vous avez au lieu de vous plaindre de ce que vous ne possédez pas.
Ce n’est pas la richesse matérielle qui rend heureux vous savez, le bonheur est un état
d’esprit, un état d’amour qui se joue à l’intérieur de vous et non pas à l’extérieur. Posséder
toutes les richesses du monde, tous les pouvoirs, combler tous vos désirs, toutes vos
fantaisies ne vous rendra plus heureux si en vous-mêmes vous n’aimez pas ce qui est en
vous et désirez toujours avoir autre chose. Le désir tue le plaisir d’être de l’instant présent, le
désir vous emmène toujours à vouloir être ailleurs et vous empêche d’apprécier ce que vous
êtes et ce que vous avez.

Remerciez pour ce qui est là dans vos vies, dites : « je suis heureux d’être vivant, d’avoir
une maison, un toit sur la tête ». Cela vous semble si ordinaire de manger à tous les jours,
d’avoir de l’eau à gaspiller, de vous baigner dans vos piscines, alors que dans certaines
contrées du monde l’eau est une denrée tellement précieuse. Si comme moi vous pouviez
voir le cœur des femmes et des enfants du monde qui font des kilomètres à pied, pour
rapporter à peine un seau d’eau qui servira à combler les besoins de toute une famille pour la
journée et même plus dans certaines régions du monde, vous seriez beaucoup plus
reconnaissants de ce que vous avez.

Amour et gratitude - Foi et volonté

Voilà ce que je vous souhaite. L’amour de la Mère se joint maintenant au mien, Ma Mère vous
aime infiniment, enfants terrestres, elle est venue des milliers de vies sur ce plan pour vous
apporter son amour. Le mien et le sien se rejoignent dans l’énergie du Père céleste qui
descend dans vos ego blessés pour les purifier à nouveau de toutes les blessures de non-
amour que vous avez vécues. Laissez-vous imprégner de nos énergies réunies. Nous vous
aimons infiniment enfants de la terre.
___________________________________________________________________
La Transition 2012
Votre cycle d'expérimentations difficiles se termine
« Quoi que vous puissiez entendre autour de vous concernant les événements et ce qui vous
préoccupe, c'est-à-dire la crise économique, les événements ou la nature, concernant ce que
vous aurez probablement à subir, nous vous demandons de n'avoir aucune crainte.
Vous êtes à l'aube d'aborder un chemin incontournable. C'est le chemin qui vous sépare de
votre réalisation. Malheureusement, beaucoup d'êtres humains qui n'ont voulu ni se préparer
ni comprendre ne pourront pas vivre cette réalisation. C'est très dommage pour eux, parce
qu'ils seront obligés de continuer leur cycle d'expériences difficiles sur d'autres mondes.

Votre cycle d'expérimentations difficiles se termine, c'est pour cette raison que, pour
beaucoup d'entre vous, les expériences sont très rapprochées et parfois relativement difficiles
à vivre au quotidien. C'est également pour cette raison que vous pourrez ressentir des
douleurs dans votre corps, des maux de tête, des moments de tristesse et également des
moments de grande joie ou d'euphorie.
Si vous pouviez voir, ressentir ou avoir conscience de tout ce qui peut se passer dans votre
corps de matière, tout ce qui peut se passer dans vos corps énergétiques, vous en seriez
réellement très, très étonné.
Vos corps se modifient
L'énergie de votre corps astral et de tous vos corps subtils est en train de se modifier. Dans
un avenir proche, vous aurez une impression de légèreté, parfois vous retomberez dans la
pesanteur, et cela vous rendra triste parce que cet état de légèreté vous conviendra
beaucoup plus que l'état de pesanteur, de lourdeur. À ce moment-là, vous saurez que ce sont
toutes les cellules de votre matière et bien au-delà qui sont en train d'évoluer et de se
préparer pour le grand moment de la transition.

Nous vous parlons beaucoup de la transition, et nous aimerions vous dire de ne pas attendre
des merveilles de ce moment, tout du moins pour l'instant. Les seules merveilles qui vous
sont accessibles, et soyez certains qu'elles peuvent vous apporter d'immenses joies,
viendront de tout ce que vous aurez fait au niveau des prises de conscience, du lâcher prise
et de tout ce que vous avez à éradiquer en vous.

Vous allez faire un immense nettoyage. Soyez certain que celui-ci a déjà très grandement
commencé. Il ira en s'accentuant de plus en plus, et si vous vous êtes bien préparé, la
transition sera pour vous la merveille des merveilles. Vous irez sur un monde auquel vous
aspirez tellement, mais vous vous serez préparé au niveau vibratoire, vous vous serez
préparé en conscience, vous aurez nettoyé le terrain.

N'hésitez pas à demander de l'aide


Comme nous vous l'avons dit maintes et maintes fois, vous êtes seul à pouvoir le nettoyer,
mais vous pouvez cependant nous demander de l'aide. Vous pouvez demander de l'aide à
l'Archange Mickaël, vous pouvez demander de l'aide à notre frère qui se fait appeler Espoir,
vous pouvez demander de l'aide à celui que vous nommez encore Jésus (mais qui ne
s'appelle plus Jésus), vous pouvez demander de l'aide à la Source, à votre Père-Mère divin.

Peu importe à qui vous demandez de l'aide, l'important est de la demander. Soyez certain
que l'aide vous sera accordée à partir du moment où vous mettrez une dynamique en route.
Il vous sera donné en fonction de la volonté que vous aurez de vous transformer, en fonction
de la confiance que vous aurez dans votre transformation profonde.

Il vous faudra beaucoup de force, beaucoup de courage, parce que la renaissance à un autre
état d'être, à une autre conscience, n'est pas aussi aisée que vous pouvez le croire. Vous
avez déjà fourni tellement et tellement d'efforts ! Vous avez aussi tellement de courage !
Dans cette fin de cycle, milles et une expériences vous ont été données alors que
normalement elles vous auraient été données dans plusieurs existences.

L'aboutissement du travail effectué


Considérez que, dans cette vie, vous avez mis les bouchées doubles ou triples, mais que cela
était nécessaire. Vous ne pouviez vous abstraire de cette façon de faire, d'agir et de vivre.
Pour certains êtres, les expériences auront été beaucoup plus difficiles que pour d'autres
parce qu'ils ont, en quelque sorte, voulu rattraper le temps perdu dans d'autres incarnations.
Leur âme sachant que cette fin de cycle est d'une extrême importance, ils n'ont absolument
pas envie de retourner dans des mondes de troisième dimension.
Cependant, toutes les âmes qui retourneront en troisième dimension sur d'autres mondes se
retrouveront sur des mondes beaucoup moins difficiles que celui de la Terre en ce moment.
En ce moment, vous vivez des confrontations absolument gigantesques entre les forces de
Lumière et les forces de l'ombre. Vous les vivez plus ou moins difficilement dans la matière,
dans votre vie au quotidien, en fonction de votre préparation.

Votre planète a été sous la coupe d'énergies très difficiles, d'énergies dominantes, d'énergies
de manipulation depuis plusieurs milliers d'années. Maintenant le grand, le très grand
nettoyage est en train de se faire.

Vous aurez certains passages difficiles à traverser. (Nous ne parlons pas de ce petit pays que
vous nommez la France et qui pour nous est tellement petit par rapport à votre terre ou à
votre système solaire ! Pour nous, qui n'est même pas un point !).

En fonction de ce que vous serez, ces passages seront beaucoup moins difficiles à
traverser. »
La série du Corps Radieux
(Ondes Sonores Energétiques)
La série du Corps Radieux a été produite pour nous aider à bien nous regarder et nous sentir
bien par rapport à la façon que nous nous percevons et que nous percevons les autres. Ce
n’est pas pour améliorer seulement notre apparence. La beauté vient de l’intérieur de soi –
pas d’une opération chirurgicale ou de produits de beauté. Notre conscience spirituelle va
être améliorée de façon que l’on puisse se réjouir de la perfection et de l’interconnexion de
chaque partie de notre corps.

De cette série résultera une nouvelle expression qui nous permettra d’avoir un sentiment
d’amour, de lumière et d’appréciation pour notre corps. La libération des toxicités rendra
notre structure harmonieuse, flexible et forte. Nos muscles gagneront du tonus et nous
expérimenterons un sentiment profond de relaxation à travers notre corps tout entier. Nos
sens physiques seront plus développés et étendus. En nous libérant de vieux problèmes,
notre capacité d’aimer va augmenter et nous permettre de célébrer la vie avec ravissement
dans ses plus intimes manifestations.
Structure harmonieuse _ Tendons, ligaments, cartilages et os

L’enregistrement de la Structure harmonieuse a été créé pour aider les cartilages, tendons,
ligaments, ainsi que les os à fonctionner parfaitement. Non seulement ceux-ci sont-ils
essentiels pour mettre en mouvement l’énergie physiquement, mais ils permettent aussi un
sentiment profond de connexion avec le corps physique au plan symbolique. L’enregistrement
nous aidera à trouver les résistances aux niveaux spirituel, mental et émotionnel qui souvent
génèrent de la douleur dans notre corps physique.

Par exemple, les genoux symbolisent l’intégration du plus bas (les attributs physiques ou
émotionnels) aux aspects plus élevés du spirituel et du mental. Une personne qui cherche
constamment une façon d’intégrer ces aspects les uns aux autres peut créer un problème
aux genoux. Toutefois, cette douleur est différente de celle d’un athlète qui ne se préoccupe
pas vraiment de l’intégration spirituelle et mentale, mais qui est beaucoup plus orienté
physiquement. Dans ce second cas, le problème aux genoux résulte d’une activité physique
et non d’un conflit entre le spirituel, le mental et l’émotionnel.

Expression vibrante _ Peau, ongles, cheveux et sang

L’enregistrement de l’Expression vibrante a été développé pour aider à nettoyer et à


énergiser le sang, lui permettant ainsi de transporter les toxines en dehors du corps et les
nutriments à l’intérieur ; ce processus favorise les changements cellulaires à la racine de la
peau, des cheveux et des ongles et provoque l’élimination des vieilles cellules. Il semble
aussi aider à changer de perspective entre l’extérieur et l’intérieur, nous ouvrant à de
nouvelles idées, énergies et croyances. Non seulement rehausse-t-il notre éclat ou notre ego,
mais il nous encourage à nous interroger sur la manière dont nous voulons être perçus et sur
les expériences fondamentales que nous recherchons. Cet enregistrement peut susciter une
réflexion sur les émotions que générerait le fait d’être aimé, admiré ou de recevoir de
l’attention. Il serait profitable d’imaginer l’expérience d’être aimé lorsqu’on écoute cet
enregistrement.

Les cheveux symbolisent de puissantes et importantes énergies associées au corps. Ils


peuvent rejeter différentes matières toxiques, les tirant non seulement hors du cuir chevelu,
mais aussi du système circulatoire pour les en libérer. Ce CD peut être bénéfique pour les
individus qui désirent améliorer leur apparence physique en favorisant une conscience de la
fonction des cheveux, de la peau et des ongles.

Muscles
L’enregistrement des Muscles a pour but de tonifier ceux-ci et de contribuer à libérer l’acide
lactique après un travail physique ; il procure un sentiment profond de relaxation par tout le
corps. Après l’écoute de ce CD, une énergie extrêmement forte peut passer au travers du
corps et susciter le mouvement. Le fait de visualiser cette énergie pénétrant profondément
notre corps, pendant que nous bougeons, rend la connexion plus puissante et la garde bien
présente même quand nous ne sommes pas exposés aux fréquences. La fonction principale
des muscles est de fabriquer de l’adénosine triphosphate (ATP) quand c’est nécessaire. Il
existe une autre source d’ATP qui n’est pas physique : l’énergie pompée à partir des niveaux
vibratoires supérieurs se déplace au travers du corps éthérique vers le corps physique, ce qui
peut créer de petites quantités d’ATP. Les fréquences sur cet enregistrement peuvent rendre
le processus de production de l’ATP plus conscient. Si cet enregistrement est utilisé
régulièrement, il est possible d’arriver à sentir l’ATP qui descend des niveaux supérieurs vers
le plan physique. Cet enregistrement fait prendre conscience de la relation qui existe entre
les muscles et l’action qu’ils accomplissent, des os auxquels ils se connectent, de leurs points
d’insertion et des parties du corps qu’ils contrôlent.

Sens physiques _ Ouïe, odorat, goûter et vision


L’enregistrement des Sens physiques vise à renforcer et à augmenter l’acuité de l’ouïe, de
l’odorat, de la vue et du goût. Travailler à renforcer ces quatre sens sera profitable même
pour ceux qui ne sont pas affligés de déficiences physiques parce que cela favorisera
l’expansion des sens au-delà du physique ; les traumatismes liés aux sens physiques peuvent
être guéris plus facilement. Certaines fréquences seront particulièrement utiles si les
individus cherchent un pardon plus profond ou la compréhension de traumatismes sensoriels.
L’exercice et une saine alimentation peuvent bonifier ces résultats : par exemple, pratiquer le
tai-chi ou le chi gong pour mettre l’énergie en mouvement et manger une nourriture santé,
particulièrement des gras et des huiles pour les oreilles, de la vitamine A pour les yeux et de
la vitamine D pour le sens du goût.

Les fréquences nous permettront d’élever consciemment et délibérément notre énergie


corporelle afin de changer le chemin utilisé par cette entité, créant un autre chemin pour la
forcer à partir. Une fois le chemin changé, nous pouvons utiliser l’énergie pour entrer en
contact avec notre Moi supérieur, notre présence « je suis ». Si une entité a violé notre
intégrité, il est possible de l’enlever grâce à une technique de visualisation respiratoire de la
gorge aux pieds, répétée deux ou trois fois et suivie par la visualisation d’une grande
exhalation expulsant l’envahisseur.

Amour ultime
L’enregistrement de l’Amour ultime a pour but d’améliorer les fonctions sexuelles, de fournir
l’énergie qui donnera une plus grande sensualité ainsi que de bonifier nos habiletés
kinesthésiques et notre sens du toucher, nous permettant ainsi d’atteindre l’expérience
ultime de l’amour que nous savons innée. Quand nous devenons un avec l’autre, cette
essence naturelle de l’âme, à son plus haut niveau de conscience, nous ouvre à un univers de
connexion ultime avec tout. Quand plus de gens feront l’amour à ce niveau de conscience, la
société tout entière se transformera pour devenir un paradis sur terre. Cependant, avant d’en
arriver là, il y a du ménage à faire.

L’Amour ultime fait célébrer la vie dans sa forme la plus intime, nous permettant de ressentir
des émotions telles que le bonheur suprême, la joie, la passion et l’extase.

Quand j’ai vécu mon expérience aux portes de la mort, j’ai pris conscience que tout ce qui
compte vraiment, pendant notre séjour sur cette planète, c’est l’AMOUR : l’amour est
l’ultime, le but, le début et la fin, la source à partir de laquelle tout est créé. Mon bilan de vie
ne tenait compte ni de l’argent gagné, ni des possessions matérielles, ni des réussites, mais
plutôt de l’intention derrière chaque action, qui doit provenir d’un espace d’amour. Le CD de
l’Amour ultime nous permet de trouver la place où nous pouvons réellement nous accepter et
nous aimer. C’est dans cette acceptation de nous-mêmes, sans jugement, que nous nous
retrouvons pleinement, que nous découvrons l’aptitude à aimer d’amour inconditionnel ceux
qui nous entourent, que nous maintenons un sens de détachement et commençons à
expérimenter des états de félicité et de joie. Ce pouvoir intime fait en sorte qu’il nous est
possible d’élargir notre conscience à l’intérieur de notre relation.
_________________________________________________________________________

Retour vers Soi : du plongeon à l’envol


La plupart des êtres humains vivent dans la peur d’être pleinement vivant. Tous et chacun
expriment avec facilité leurs nombreux désirs et revendiquent avec ardeur leur droit au
bonheur et à la liberté. Dans les faits encore trop d’individus demeurent prisonniers de divers
pièges personnels, relationnels, intergénérationnels, sociaux et culturels. Trop d’êtres
réagissent sans être conscients qu’ils luttent contre eux-mêmes.

Les problèmes psychologiques, affectifs, énergétiques et somatiques se multiplient. Les


sensations de vide intérieur et de manque de sens à la vie, le manque de confiance en soi et
en l’avenir, les éternelles frustrations, la fatigue, les tensions corporelles chroniques et les
perturbations énergétiques ne représentent que quelques uns des symptômes qui sont
pratiquement et malheureusement considérés comme faisant partie de la vie quotidienne
« normale ». Pourtant l’être humain investit énormément de temps, d’énergie et d’argent
dans l’espoir d’améliorer sa vie. Il néglige cependant le plus important : l’ouverture à son
être véritable.

Ainsi va la vie…
Au cours de sa vie, l’être va graduellement emprunter les chemins proposés par différentes
structures extérieures familiales, sociales, culturelles, religieuses et politiques. Il s’agit de
chemins parsemés voire criblés de modèles et de messages incitant à aller à l’encontre du
Soi plutôt qu’à sa rencontre. En s’identifiant à ces propositions extérieures, l’être s’attache,
s’enchaîne à ses désirs, ses peurs, ses croyances et ses illusions alimentant ainsi ses
nombreuses insécurités. C’est ainsi qu’il quitte sa propre voie. Une fermeture s’opère en lui à
plusieurs niveaux de conscience et d’états d’être. Il se coupe de son identité réelle, juge ses
pensées, bloque ses émotions et ses sensations corporelles et énergétiques et adopte des
attitudes qui restreignent considérablement ses pouvoirs d’expression, de communication, de
guérison et de création. Il s’abandonne. Cet abandon de soi marque le début de sa lutte
contre lui-même, lutte génératrice de souffrance. En effet l’être décentré de lui-même,
« désenligné », qu’il ait conscience ou non de ses déséquilibres, souffre. Et dès lors il cherche
plus souvent qu’autrement à l’extérieur de lui la Voie de la Guérison, le chemin du retour
vers soi, du retour à l’unité.

Depuis près de quinze ans j’observe et ce, tant dans ma démarche personnelle que dans ma
pratique professionnelle qu’un phénomène fort simple s’avère être à la fois la source et la
conséquence des déséquilibres psychiques, affectifs et énergétiques et des difficultés
d’adaptation si présentes et fréquentes de nos jours. La fermeture se traduit concrètement
par un refus plus ou moins conscient d’un ou de plusieurs aspects de la réalité. La fermeture
est effectivement présente dans une multitude de dynamiques personnelles et relationnelles
qui s’expriment à travers diverses quêtes du bonheur où de nombreuses tentatives de se
soustraire à la réalité qu’elle soit intérieure ou extérieure, demeurent non seulement vaines
mais destructrices et dévastatrices.

J’observe fréquemment des individus qui tentent de correspondre à des normes troublantes
de performance et de réussite sociale. L’être pris dans cette dynamique déploie beaucoup
d’efforts dans le but de paraître, de faire, et évidemment d’avoir, de posséder toujours plus
de matière. Ce périple terrestre découle de la fermeture à plusieurs aspects de la réalité
intérieure, l’être se retrouve parfois complètement coupé de son monde intérieur
particulièrement de ses sensations. Il nourrit l’inconscience et exprime une méfiance envers
les aspects moins tangibles de la réalité intérieure et extérieure. Il va jusqu’à refuser
catégoriquement toute ouverture de conscience susceptible de jeter un peu de lumière sur le
fait qu’il est lui-même lumière.

L’Être et la spiritualité
Dans une dynamique tout autre il y a l’être qui en quête de sens à la vie ou simplement en
éveil, explore l’univers fascinant de la spiritualité. Il cherche à comprendre, à savoir ou à
renouer contact avec quelques vérités universelles. Il a souvent tendance à interpréter le
discours spirituel en fonction de ce qu’il désire. Et il se sent quelque peu désorienté, démuni
ou franchement impuissant au moment du retour sur terre. L’application des lois universelles
ne peut se faire dans la perspective de se soustraire au ressenti de l’expérience humaine. De
plus en caressant le désir de vivre l’illumination il se détourne également de sa propre
lumière.

Réussir sa vie plutôt que de la vivre…


Entre ces deux dynamiques personnelles en apparence opposées se situent plusieurs autres
qui présentent tant de variations sur un même thème : encore et toujours la fermeture. Dès
qu’apparaît un refus d’un aspect de la réalité cela entraîne nécessairement un aménagement
ou arrangement quelques fois subtil et parfois même grotesque de la réalité. L’individu
devient alors beaucoup moins présent à ce qu’il vit intérieurement et à ce qui se déroule
extérieurement. Un arrangement n’est et ne sera jamais la réalité. En plus de restreindre
l’authenticité et l’harmonie intérieure les arrangements alimentent les fausses croyances, les
désirs et les illusions notamment en ce qui concerne la réussite. Un problème majeur sur
Terre en ce moment se résume au fait qu’à trop vouloir réussir sa vie, l’être humain oublie de
la vivre.

Il s’avère par conséquent essentiel de saisir l’impact de la fermeture et de ses nombreux


arrangements qui génèrent un des pires poisons que j’observe quotidiennement : le
mensonge. Il est à noter et à ne point oublier qu’il n’existe qu’une seule dimension humaine
capable de mentir et par surcroît capable de croire ses propres mensonges. Son nom nous
met même sur la piste… Le mental rime à sa façon avec menteur, le corps lui ne ment
jamais. Il importe donc de démasquer toutes tentatives mensongères de fermeture et
d’arrangement de la réalité. Je n’ai nulle envie de vanter les vertus d’une approche
thérapeutique particulière. Je propose une démarche simple qui implique l’exploration
d’infinies possibilités qui se résume en un seul mot l’ouverture.

L’ouverture à Soi
Seule l’ouverture à la réalité permet de rétablir des faits qu’ils soient universels, mondiaux ou
simplement personnels et relationnels. Seule l’ouverture à soi favorise une intégration de
notre connaissance de soi et en facilite l’acceptation. Cette conscience approfondie de soi
permet l’expérience de nouvelles voies d’expression, de communication et de création. Seule
l’ouverture crée la relation à soi, à l’autre, à l’univers…
Il n’y a ni solution miracle ni voie impénétrable à découvrir. Il ne s’agit que d’explorer
différentes approches favorisant l’ouverture et le ressourcement. Il y a abondance de
moyens, d’accompagnements, de soins, de thérapeutes et de guides. Je précise également
que le fait d’avoir besoin ne constitue aucunement une dépendance. La capacité de répondre
adéquatement à nos besoins réels mène à l’autonomie. Que l’ouverture devienne par
conséquent le besoin le plus important englobant tous les autres besoins jusqu’à leur
transcendance. Le développement d’une relation d’amour authentique avec soi crée un pont
reliant les dimensions psychologiques, affectives, corporelles, énergétiques et spirituelles de
l’humain. Ce pont ou espace relationnel propose spontanément une union des dimensions
célestes et terrestres. Une telle union s’avère indispensable à l’intégration harmonieuse de
chacune de ces dimensions dans l’expérience humaine. C’est l’intégration du droit d’être. Et
du droit d’être il ne reste qu’une étape simple; celle de s’ouvrir à nouveau et de découvrir ou
redécouvrir la joie d’être. Seule cette ouverture, cet état d’être nous permet d’envisager
sainement de naviguer un moment en eaux troubles dans la joie, l’harmonie, la confiance et
l’amour. Dans un monde en mutation l’ouverture signe le retour vers soi, le retour vers une
source infinie d’amour. Et ça y est, nous y sommes !

Virginie Duchaine
Psychologue, Québec - Canada

Réincarnation et Karma

Que disent les lectures d’Edgar Cayce sur la réincarnation et le karma ?

Edgar Cayce et la réincarnation

Edgar Cayce réalisa sa première lecture en 1901, au sujet d’un problème de santé le
concernant. Il en donna ensuite beaucoup d’autres, mais il fallut attendre 1923 pour y voir
apparaître le concept de réincarnation, au cours d’une séance exécutée à l’intention d’Arthur
Lammers, imprimeur à Dayton, en Ohio. En fait, une lecture avait abordé la question douze
ans plus tôt ; néanmoins, l’allusion demeura longtemps insoupçonnée, personne dans
l’entourage de Cayce n’étant alors versé dans ce domaine. En fin de compte, presque deux
mille lectures psychiques, nommées « lectures de vie », eurent pour objet la réincarnation.
Celle-ci devint le second grand thème évoqué par Cayce.

Qu’est-ce au juste que la réincarnation ?


Les lectures d’Edgar Cayce affirment que chacun de nous mène des vies successives dans le
but d’évoluer spirituellement et de retrouver la pleine conscience de sa nature divine. Elles
excluent la transmigration des âmes, ou métempsycose, selon laquelle les humains
pourraient se réincarner sous forme animale. En substance, elles procurent un cadre
philosophique au passé, en mettant l’accent sur la façon d’assumer notre existence actuelle :
nous devons vivre l’instant présent, tout en développant notre âme et en nous aidant les uns
les autres.

D’après Cayce, le parcours que nous avons effectué nous a conduits où nous sommes.
La chose essentielle n’est pas qui nous avons été ou ce que nous avons fait auparavant, mais
comment nous réagissons face aux opportunités et aux épreuves qui surviennent
maintenant, ici-même. En effet, ce sont nos choix et nos actions du moment, issus de notre
libre arbitre, qui importent réellement.
La perspective de Cayce, en aucune manière fataliste, ouvre des horizons quasi illimités.

Dans les lectures, Edgar Cayce signala aussi les dangers d’une compréhension erronée de la
réincarnation. Il indiqua que certaines théories en altéraient la véritable signification. En
particulier, toutes celles ne reconnaissant pas la libre volonté créaient ce qu’il appelait « un
croquemitaine karmique », c’est-à-dire une idée incorrecte qui ignorait les actes authentiques
et les rapports étroits liant le karma, le libre arbitre, la destinée et la grâce.

Encore de nos jours, la réincarnation est souvent interprétée, à tort, comme un


enchaînement inéluctable d’expériences et de relations imposées par le karma. S’il en était
ainsi, nos décisions antérieures nous contraindraient à suivre une trajectoire jalonnée
d’événements spécifiques, et notre avenir serait déjà fixé. Ce point de vue diverge
totalement de celui de Cayce, car les lectures précisent que le passé ne fournit qu’une
conjoncture possible ou probable.
Elles montrent que, loin de se comporter en simple spectateur, parfois réticent, l’être humain
joue un rôle dynamique dans le déroulement de sa propre existence.

Karma
Le mot « karma » est un terme sanskrit signifiant « action, œuvre ou acte ». Parce qu’il
désigne nos actes et leurs conséquences sur notre sort tout au long de nos incarnations, on
lui prête communément le sens de « cause à effet ». Les lectures s’accordent avec cette
définition, mais y ajoutent la notion philosophique inédite et exclusive que le karma peut être
envisagé comme une mémoire. Il ne s’agit donc pas d’une « dette » à payer conformément à
un barème universel, ni d’une série d’expériences déterminées par nos actions précédentes,
bonnes ou mauvaises. Le karma n’est qu’une mémoire, une source d’information contenant
des éléments positifs et d’autres négatifs en apparence, où le subconscient puise les
renseignements qu’il utilise dans le présent. Ceci explique, par exemple, les affinités ou les
animosités spontanées que nous ressentons à l’égard de certaines personnes. Bien que cette
mémoire subconsciente se reflète dans notre physionomie et influence nos pensées, nos
réactions et nos décisions, nous avons sans cesse la possibilité de recourir au libre arbitre
pour orienter notre vie.
Les lectures de Cayce mentionnent que quand nous décédons, nous ne nous réincarnons pas
immédiatement.

Quand le subconscient devient conscient


Puisque ce que nous appelons ici-bas « subconscient » devient notre « conscient » dans l’au-
delà, l’âme récapitule tout ce qu’elle a traversé et sélectionne, parmi les leçons qu’elle doit
apprendre, celles qu’elle se sent capable d’assumer maintenant afin de continuer son
évolution. Elle attend alors le moment propice pour renaître sur la terre.
Elle retourne d’ordinaire dans un milieu qu’elle a connu au préalable. À chaque nouvelle vie,
elle opte entre un corps masculin ou féminin, selon l’objectif de son incarnation.
En outre, elle choisit l’entourage et les conditions (parents, famille, lieu, époque, etc.) qui lui
permettront de se perfectionner et d’accomplir ce qu’elle espère réaliser. Cependant, ses
expériences dépendront de la manière dont elle emploiera son libre arbitre à l’intérieur de ce
contexte.

Nous pouvons en effet considérer nos tribulations comme des obstacles et des pierres
d’achoppement ou, au contraire, les transformer en situations bénéfiques, en opportunités
d’élever notre niveau de conscience. Le processus de réincarnation se poursuit jusqu’à ce que
nous personnifiions l’amour universel dans le monde et exprimions notre essence divine dans
tous les aspects de la vie sur terre.

Il convient de noter que talents et qualités ne se perdent jamais, de sorte que les facultés
cultivées dans chaque incarnation augmentent le capital du futur. Ainsi, le don des enfants
prodiges est la résurgence d’un talent exploité dans une ou plusieurs existences précédentes.
Par ailleurs, un excellent professeur de littérature pourra avoir été écrivain, historien et
scribe dans des vies antérieures. En fait, nos aptitudes se manifestent en fonction du motif
de notre incarnation actuelle.

Nous ne sommes confrontés qu’à nous-même


Les lectures révèlent que le karma ne s’établit pas entre les individus, mais uniquement
envers soi, en d’autres termes que « l’on est toujours confronté à soi-même ». Le cours de
notre existence se fonde par conséquent sur les décisions que nous prenons afin de répondre
à la conjoncture que nous-mêmes avons suscité.
Néanmoins, la notion la plus délicate à saisir reste que nous sommes en général amenés à
résoudre nos propres problèmes karmiques par l’intermédiaire de nos rapports avec autrui.
Voilà pourquoi, au lieu de nous attribuer l’entière responsabilité de nos échecs et de nos
déceptions, nous avons tendance à en rejeter la faute sur nos semblables.

Ainsi notre karma nous est personnel, cependant nous nous sentons constamment attirés par
les gens ou les groupes nous offrant des occasions favorables de l’assumer. De façon
analogue, ceux-ci viennent vers nous dans leur cheminement individuel pour endosser leur
mémoire karmique. Nos interactions avec les autres nous permettent donc d’être confrontés
à nous-mêmes et de vivre des événements qui nous enseignent et nous aident à progresser
sur le sentier spirituel. Les épisodes passés ensemble réapparaissent souvent, lors
d’incarnations ultérieures, en tant que liens familiaux, professionnels, culturels ou ethniques.
Les lectures soulignent que nous ne rencontrons jamais quelqu’un accidentellement, car il n’y
a point de coïncidences. De même, nous n’éprouvons dès l’abord de vive sympathie ou
antipathie, qu’à l’égard de personnes que nous avons connues auparavant.

Nous devons subir les conséquences de nos choix, actes et attitudes antérieurs. La Bible
déclare : " Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi". Les adeptes de la
réincarnation expriment cette vérité par : « Nous attirons ce qui nous est semblable. ». Cela
implique qu’un jour nous endurerons des souffrances similaires à celles que nous avons
infligées aux autres, ou que nous goûterons aux incidences que nos décisions ont eues sur
eu x .

Nous sommes maîtres de notre destinée


À l’inverse des doctrines fatalistes nous vouant à un sort immuable, la théorie de Cayce
affirme que nous demeurons maîtres de notre destinée. En effet, nous avons la possibilité de
contrôler nos pensées, nos paroles et nos actions, et de choisir notre comportement envers
les circonstances que nous avons nous-mêmes engendrées. Comprenons que tout ce qui se
produit dans notre existence est le fruit de notre propre création, et que nos épreuves
contribuent toujours à notre développement lorsque nous les regardons comme des
opportunités de corriger les erreurs du passé ou d’acquérir sagesse et entendement.

Découvrir la raison pour laquelle nous sommes dans telle ou telle situation n’est pas le
principal : ce qui compte vraiment est la manière dont nous nous disposons à y faire face,
car de nos réactions naissent nos expériences futures. Ainsi, deux personnes pourront
adopter une attitude très différente dans un cas comparable, par exemple la perte d’un
emploi. Tandis que la première sombrera dans l’angoisse et l’amertume, la seconde verra là
une occasion inespérée de refaire sa vie et de se consacrer à quelque activité la passionnant
de longue date.

Réincarnation et religions
La réincarnation est un concept qui figure dans les grandes religions du monde et ne se limite
pas aux philosophies orientales. Elle professe la tolérance et la compassion, répond à de
nombreuses questions et donne un sens aux moindres aspects de l’existence. Utile pour
certains, elle reste matière à controverse pour d’autres. Néanmoins, ce que les tiers peuvent
en penser n’est guère pertinent. Les adeptes avisés savent que divers milieux, conditions et
circonstances ont marqué leurs vies successives. S’ils croient en la réincarnation, ce n’est pas
afin de s’appesantir sur le passé ou de s’enorgueillir d’avoir peut-être joui de célébrité
précédemment. Mais ils se servent de cette connaissance dans le dessein de croître en esprit
et de contribuer à améliorer le monde dans lequel nous vivons.

La citation suivante d’Edgar Cayce illustre l’idée à merveille :


« Déterminez dans quel but vous recherchez cette information. Si c’est afin de savoir que
vous avez vécu, êtes mort, et avez été enseveli sous le cerisier au fond du jardin de grand-
mère, cela ne fera pas de vous un meilleur voisin, citoyen ou parent ! Par contre, si c’est
pour apprendre que vous avez prononcé des paroles blessantes, ce dont vous vous êtes senti
coupable, et que vous pouvez maintenant vous racheter en agissant de façon juste, alors oui,
cela en vaut la peine ! »
[Lecture 5753-2]

Qu'est-ce que le Corps de Lumière


Le Corps de Lumière est le véhicule de la conscience de notre Être

Le Corps de Lumière est le véhicule de la conscience de votre âme – ou Soi, divinité…- un


véhicule ou robe d’énergie subtile qui entoure et infuse chacune de vos dimensions physique,
émotionnelle et mentale.

Notre Corps de Lumière est composé de lumière solaire, et agit ainsi comme un relais entre
les plans supérieurs de la conscience, et notre personnalité et notre réalité concrète
habituelle. Les corps physique, émotionnel et mental sont des aspects de nous ou véhicules
qui transportent une infime parcelle de cette dimension infinie et lumineuse de notre Être.
Éveiller votre Corps de Lumière est comme ouvrir une fenêtre sur une dimension plus élevée
de votre Être pour établir une connexion de plus en plus stable et solide avec votre Nature
Essentielle qui infuse vos différents corps permettant de vivre dans l’Unité, la beauté et en
harmonie avec votre plan divin.
Comment est constitué le Corps de Lumière ?
« Le Corps de Lumière est composé d'énergie solaire. Cette énergie est directement reliée à
la Source de toute vie. Nous accédons généralement à cette dimension subtile de notre Être,
la nuit de façon inconsciente, et à certains moments privilégiés.

Pour accéder au Corps de Lumière de façon consciente, nous devons d'abord développer un
niveau d'harmonie plus grand dans nos corps physique, émotionnel et mental, puis éveiller le
Corps de Lumière en tant que tel. Pour ce faire, nous utilisons des portes vibratoires ou
centres d'énergie qui ne sont pas les chakras, et qui influencent positivement notre capacité
à élever notre taux vibratoire ou, si vous préférez, le niveau de fluidité dans notre véhicule
de manifestation (aspects physique, émotionnel et mental). Lors des séminaires, nous vous
aidons à éveiller ces centres d'énergie, à reconnaître leur espace vibratoire et à les
expérimenter. Cette pratique vous permet de trouver vos propres repères et de recréer ces
expériences de façon autonome et à volonté, de façon à construire dans votre rayonnement
un niveau d'harmonie et de flot nécessaire à l'Éveil du Corps de Lumière.

L'accès conscient au Corps de Lumière vous permet d'infuser graduellement et


harmonieusement votre personnalité de cette énergie solaire et de la transformer petit à
petit, et d'en saisir toute la quintessence. Cette transformation produit des résultats concrets
et durables. Cela peut avoir des effets positifs tels: harmoniser différents aspects de notre
personnalité, augmenter notre capacité à rester centré, à développer de la bienveillance
envers soi et les autres, à nous sentir davantage unifié, à calmer les pensées bref, à
améliorer votre qualité de vie, votre intuition, la connexion avec vos guides et aux plans
supérieurs de la conscience ».
Pourquoi éveiller votre Corps de Lumière
L'éveil du Corps de Lumière permet de développer une plus grande conscience et maîtrise de
son énergie

Éveiller votre Corps de Lumière vous permet de développer une perspective plus large de
votre être et de votre existence terrestre. Cette perspective plus vaste vous permet de
regarder les événements d’un point de vue différent et, par conséquent, vous donne des
options que vous n’aviez peut-être pas vues. Elle facilite la position d’observateur neutre
enseigné de toute tradition par les Maîtres de sagesse.

Éveiller votre Corps de Lumière permet de développer une plus grande conscience et maîtrise
de votre énergie à tous les niveaux. Comme l’énergie est à la source de vos manifestations
physiques, émotionnelles et mentales, éveiller votre Corps de Lumière vous permet de
développer rapidement une plus grande maîtrise de votre vie alors que la lumière et l’énergie
de votre Corps de Lumière infuse progressivement vos différentes dimensions. Établir cette
connexion consciente entre votre personnalité et votre Corps de Lumière amène un flot
important de lumière subtile dans votre personnalité ou véhicule de manifestation. Ce flot
contribue au développement d’une plus grande stabilité et harmonie dans tous vos corps.

Vous apprenez à vous référer à cette dimension de votre être en toutes circonstances et en
tous lieux. Il vous devient donc plus facile de demeurer centré et de ne pas perdre votre
énergie indépendamment des circonstances extérieures. Il vous permet de créer et de
transformer votre vie à partir de la lumière de votre Être essentiel de façon progressive et
harmonieuse, comme un patron d’énergie qui se déploie naturellement. Le flot d’énergies
subtiles de votre Corps de Lumière infuse graduellement tous vos corps d’énergies qui se
mettent à vibrer sur une autre octave avec comme conséquence l’amélioration de votre
capacité à vivre dans la paix, la présence à soi et aux autres, et l’unité.

Cette formation permet aussi


• D’apprendre à maîtriser votre propre énergie afin de créer pour soi et pour ceux qui vous
entourent une vie plus riche et satisfaisante dans la joie et l’harmonie ;

• De vous relier plus facilement à votre Être profond, recevoir ses qualités vibratoires et
infuser
de plus en plus son énergie dans votre personnalité ;

• Permet d’accroître votre rayonnement et attirer à vous consciemment les personnes, les
choses et les situations en résonance avec votre Être essentiel, ce qui supportera votre
manifestation et votre ouverture sur d’autres plans de conscience ;

• Permet de manifester vos plus belles qualités de lumière et découvrir ou réaliser davantage
votre but d’incarnation ;

• Pour que votre vie spirituelle s’intègre naturellement à votre vie quotidienne afin qu’elle soit
un reflet de plus en plus clair de la lumière, et de la conscience de votre Être ;

• Pour développer un sentiment de paix et apprendre à le recréer à volonté indépendamment


des circonstances extérieures ;
• Pour développer la compassion et un sentiment d’unité avec tous les êtres vivants ;

• Pour faire une différence et contribuer dans le devenir de la planète et ne plus se sentir
impuissant pour améliorer ce monde.

Comment éveiller son Corps de Lumière


La formation "Éveil du Corps de Lumière"

Lors de cette formation, nous vous proposons des exercices pratiques en état de méditation,
pour vous ouvrir progressivement à cette dimension, et retirer de multiples bénéfices tant sur
le plan personnel que professionnel.

L’Éveil du Corps de lumière se réalise en trois fins de semaine de deux jours. La formation
est essentiellement pratique et construite sur l’observation neutre de votre expérience. Nous
vous assistons dans ces explorations en facilitant votre expérience par des transmissions
sonores et énergétiques.

L’Éveil du Corps de Lumière ne peut se réaliser qu’à condition qu’un certain niveau
d’harmonie et de maîtrise soit atteint aux niveaux physique, émotionnel et mental. La
première partie est donc consacrée au développement du flot aux niveaux physique et
émotionnel. La seconde, au nettoyage et au raffinement du corps mental. Finalement, le
dernier week-end c’est là où la formation prend tout son sens alors que nous éveillons
directement le Corps de Lumière et où chacune des explorations devient autant d’occasions
d’explorer cette dimension de notre Être, que d’infuser nos autres dimensions. Éveil du Corps
de Lumière est une voie progressive vers l’Éveil qui s’inscrit facilement dans votre vie
quotidienne, là où vous souhaitez faire une différence et vivre un épanouissement plus
complet.

* (à venir : le visionnement d’un extrait d’entrevue avec Suzanne et Denis sur ce sujet de
l’Éveil du Corps de Lumière. Entrevue intégrale déjà disponible sur DVD).
Être la présence Je Suis

Ateliers de libération des mémoires cellulaires

Un processus de libération des mémoires cellulaires qui se vit en trois ateliers :

Combien de fois avez-vous dit :

• Je suis triste,
• Je suis déçu,
• Je suis impuissant,
• Je suis fâché,
• Je suis incapable,
• Je suis inquiet,
• Je suis déprimé.

Combien de fois vous êtes-vous identifiés à ce JE SUIS personnalité qui maintient la


souffrance et la séparation d’avec votre vraie réalité ?

Vous n’êtes pas ce JE SUIS blessé par toutes vos expériences de non-amour. Vous êtes des
êtres de lumière, voilà ce que vous êtes, mais vous avez oublié cela.

Dans ces ateliers, la canalisation de maîtres ascensionnés ainsi que diverses expériences
transformatrices :

• vous amènent sur le chemin du retour à soi, dans cet espace où le cœur ne juge ni ne
condamne mais aime et pardonne,

vous amènent vers la guérison des mémoires blessées de votre enfant intérieur,

• vous amènent à libérer les croyances qui vous limitent et vous empêchent d’être heureux,
afin que l’amour, la joie, l’harmonie puissent se manifester dans votre vie.

Vivre l'unité dans la séparation


Première étape de libération

But : Libération des mémoires d’incarnation, de naissance et d’impuissance engrammées


dans les organes des corps physique et éthérique.

Durée : Trois jours et demi

Contenu : Cet atelier se vit dans l’énergie des premier et deuxième chakras.

A l’aide du souffle et du son, vous contactez la douleur de la séparation qui a laissé des
marques importantes dans la psyché humaine. Cela vous permet d’identifier les mémoires de
souffrances engrammées dans vos organes.
Vient ensuite la libération de ces mémoires à travers divers exercices où l’amour et la lumière
jouent un rôle important. Vous apprenez aussi des soins énergétiques qui vous seront utiles
afin de poursuivre la transformation après l’atelier.

Et pour terminer, vous vivez une expérience d’élévation de la conscience qui vous conduit à
un sentiment d’unité et de joie intérieure.

L'ouverture du cœur de lumière


Deuxième étape de libération

But : Libération des mémoires émotionnelles et cosmiques causées par les blessures
karmiques et relationnelles du passé et du présent.

Durée : Quatre jours et demi

Contenu : Cet atelier se vit dans l’énergie des troisième et quatrième chakras. Vous y
explorez les blessures émotionnelles de votre enfance et de votre passé antérieur qui se
répercutent encore dans votre présent.

Par divers exercices, visualisations, jeux de rôle, soins énergétiques vous apprenez à libérer
ces mémoires, à pardonner et à vous dégager de l’emprise de l’ego sur votre vie et de son
impact sur vos relations.

Cet allégement du poids émotionnel favorise l’ouverture du cœur de lumière.

Réalité illusoire et perceptions


Troisième étape de libération

But : Libération des mémoires perceptuelles qui ont façonné une réalité illusoire de qui vous
êtes vraiment.

Durée : Trois jours et demi

Contenu : Cet atelier se vit dans l’énergie des cinquième et sixième chakras. Vous y explorez
le côté illusoire de vos perceptions ainsi que la souffrance qui en a découlé.

Puis, par un processus de guérison de vos mémoires perceptuelles blessées, vous découvrez
qu’il existe en vous un espace sacré où réside la mémoire de votre origine cosmique et
divine. Dans cet espace qui est l’essence même de qui vous êtes vraiment, vous avez
toujours été lumière. C’est là que réside votre véritable identité, votre Présence Je Suis.
Sommes-nous prêts ?
Sommes-nous prêts à suivre l'invitation de nos guides ?
l y a 19 ans déjà, pendant un rêve conscient, j’ai reçu une invitation de mes guides à suivre
un enseignement précieux. Je l’ai reçu d’abord pour moi-même, je devrais plutôt dire en moi-
même… une expérience d’infinité et d’unité comme si l’Univers tout entier se retrouvait à
l’intérieur de moi. L’Essence de mon être dans ses dimensions les plus fines et les plus pures
vécue et ressentie dans chacune de mes cellules. Une expérience qui a bouleversé ma vie,
ma conscience, comme un point tournant.

Rapidement, j’ai été invitée à le partager comme un message de guérison à transmettre à


mes semblables pour qu’ils bénéficient de sa sagesse afin de retrouver l’équilibre, la force,
l’harmonie, l’unité, la paix, la vie…

La voie tracée par mes guides : éveiller mon Corps de Lumière, incarner cette lumière fine de
ma conscience dans les multiples dimensions de mon être aux niveaux physique, émotionnel,
mental, …comme si tout à coup, cette alliée qu’est ma personnalité pouvait devenir
naturellement un reflet de plus en plus clair et lumineux de mon Être Essentiel.
Un enseignement qui était là en latence à l’intérieur de moi, qui attendait juste le bon
moment, comme un fruit mûr que l’on cueille et parce qu’on a su préparer la terre, lui fournir
tous les éléments et les bons soins et notre patience, nous pouvons en retirer toute la
quintessence. Sous la sage bienveillance de mes guides, un moment bien préparé, un
moment tissé d’amour et d’intention, une terre intérieure dépouillée de ses lourdeurs où
cette semence de lumière pouvait aisément se déposer, grandir et s’épanouir. Une invitation
qui m’amène graduellement à vivre et à intégrer ce qui vit au cœur de moi : l’Amour, l’Unité,
la Beauté.

« Alors, je ressens mon corps et toute l’énergie qui y circule et qui rayonne. Je vois mon
corps comme une masse de lumière vibrante qui émane de l’intérieur vers l’extérieur. Je me
sens tout à fait en écho avec la vibration que je ressens à l’extérieur, la vibration de
l’Univers. En sentiment d’unité déjà présent depuis l’éveil de mon Corps de Lumière, mais qui
devient de plus en plus précis, palpable et concret au fur et à mesure que j’avance sur mon
chemin de croissance. C’est comme s’il n’y avait plus aucune distinction entre l’intérieur et
l’extérieur, seule ma peau qui me rappelle cette incarnation, et qui maintient une sensation
très fine d’une part de cette énergie universelle contenue dans cette enveloppe de chair
comme pour apprendre de cette énergie, et peut-être y ajouter quelque chose…Je me laisse
ressentir et vibrer. Je suis simplement ce courant de vie où il me mène. Je reconnecte avec
l’énergie vitale primordiale, et mes cellules en sont réjouies et toutes vibrantes. Chaque
cellule en elle-même est un univers où il y a parfaite concordance et harmonie entre
l’intérieur et l’extérieur de chacune d’elles. Là aussi, plus de séparation, mais une fluidité
douce et naturelle comme la mer présente en chaque goutte d’eau…».

Cette expérience qui s’est présentée sur mon chemin, cette invitation de mes guides à vivre,
à être la lumière aussi dans ce plan manifesté, est une expérience disponible à chacun qui
s’ouvre à ce qui vit au plus profond de lui. C’est la conscience, ou la Présence. L’expérience
de la conscience n’est pas un « savoir », n’est pas réservée à une élite ou à un groupe en
particulier, n’est pas rattachée à un dogme ou à quelque croyance que ce soit. Vivre en
conscience l’espace de notre Corps de Lumière est une «expérience» vivante où la lumière de
notre conscience imprègne nos différents aspects, émotionnel et mental et s’incarne même
dans chacune de nos cellules. Faire l’expérience de la conscience, de la présence qui brille en
soi, transforme de façon irréversible notre réalité et notre expérience au quotidien. En faire
« l’expérience » un peu comme lorsque l'on vit le sentiment amoureux où la seule chose à
faire est de s'y abandonner pour en « vivre » tous les effets.

Ce n’est pas parce que l’on « sait » qu’il serait préférable d’être calme et en paix dans
certaines situations, que l’on ressent cette paix. Ce n’est pas parce que l’on veut éliminer
quelque chose de notre vie ou transformer un comportement, qu’il ne s’éliminera pas notre
simple volonté. C’est en faisant «l’expérience» de la bonté naturelle en soi, de la beauté que
l’on voit en soi comme en chacun et en chaque instant, et d’un sentiment profond de paix et
d’unité grâce à cette expérience transformatrice de connexion à notre Être essentiel. Nos
comportements et attitudes se réajustent naturellement avec fluidité et de moins en moins
de résistance à cette nouvelle vibration...
En éveillant son Corps de Lumière, on redécouvre notre nature essentielle et on commence à
s’identifier davantage à cette source de lumière qu’à notre corps de souffrance.

Et si c’était vrai…

Si tout ce potentiel d’amour, de paix, de joie existait déjà en moi, si c’était vrai…

Si c’était vrai, comment j’emploierais mon temps et mon énergie, et combien de temps
encore je laisserai ce précieux trésor dormir en moi…

Voilà toute l’invitation qui nous est faite par nos grands assistants de lumière, nos guides,
une invitation plus accessible que jamais à ce moment précieux de notre voyage en tant
qu’humanité... Une invitation à ÊTRE, à VIVRE et à MANIFESTER la lumière de notre
conscience, et à participer à un réel changement dans la conscience collective et dans la
qualité de vie qu’il vous est possible d’expérimenter au quotidien.

C’est toute la grâce que nous vous souhaitons!


À chacun, une très belle période remplie de joie à rayonner le Soleil du dedans!

Suzanne Blouin

En ce temps de Passage
Alors que les événements s'accentuent partout dans le monde amenant des crises de toutes
sortes, des événements qui peuvent être remuants pour vous ou vos proches à un niveau ou
à un autre, nous souhaitons ici vous témoigner d'expériences vécues pour tenter de répondre
à certaines de vos questions et vous offrir un éclairage différent sur ce temps de
« Passage ».

Quand notre nature essentielle se dévoile…

« On avance parfois à petits pas et à grands pas à d’autres, comme attiré vers quelque
chose…notre intention comme une boussole nous guide vers une plus grande source de joie,
de beauté, de lumière…et à chaque pas, on se déleste de ce qui est trop lourd à faire avancer
ou simplement ça ne nous sert plus…on se rend compte de notre force intérieure, de notre
solidité… un chemin d’authenticité, un chemin de plus en plus intime avec soi où l’on retrouve
bonté, amour… aussi nos vieilles mémoires enfouies très profondément, certaines faciles à
déloger, d’autres bien enracinées…et toujours une guidance pour encore plus de douceur, de
respect, de bienveillance… un changement de paramètres…là on se dit, dois-je continuer ?

Puis, une énergie comme une présence silencieuse mais totalement accueillante,
bienveillante…après un alignement parfait à l’intérieur et dans le corps, un alignement qui
permet une ouverture jamais encore atteinte car sans la moindre résistance… alors arrive
l’inattendu…

Une énergie me traverse laissant chacune de mes cellules sous le choc… l’Amour pur, l’amour
sous forme de silence, mais un silence qui n’est pas un vide ou une absence…un silence…

Cette grande conscience qui me traverse… mon corps comme un hologramme du tout, et moi
dans cette conscience de l’infiniment bon et de l’infiniment grand, en connexion avec
l’infiniment petit… ensemble en moi…

Puis, la nature qui chante, qui m’harmonise comme une amie silencieuse mais ô combien
guérisseuse…je suis assise à écouter les oiseaux, à respirer l’air chargé de lumière, à le
laisser agir dans mon corps comme un baume pour chaque être cellulaire, j’écoute sa trace
faire écho dans mon corps et amener la paix, l’harmonie...

Je n’ai plus de temps à perdre, que de l’amour à donner… je ressens certaines parties plus
réceptives, d’autres encore souffrantes, d’autres déjà en mutation ou complètement
transmutées, mais toutes à jamais réveillées !

Là, un sentiment résiduel de passage, de transmutation, d’éveil…une clarté, un calme et une


acceptation inconditionnelle du moment présent, de ce qui est…plus d’attente, plus de
tension, puis, un effluve de ce centre du cœur qui monte tout en douceur apportant une
perception plus aiguisée à travers mes centres de vision, de l’olfaction, d’intuition…un effluve
doux et gorgé de bonté, de paix et d’amour de cette conscience qui m’a traversé le corps, le
cœur et l’esprit… un effluve de cette conscience qui s’exprime dans mes centres et qui fait
vibrer le lotus, cette fleur sur ma tête…une fleur vibrante qui s’ouvre et s’épanouit de ce
Soleil intérieur… ».

Suzanne Blouin
L'Amour : le plus grand pouvoir...

Le plus grand pouvoir d’attraction… cultiver l’amour, la joie !

Le pouvoir d’attraction
À ce moment où tous nous sommes interpellés par des titres comme « Le secret », « Le
secret du secret », « Le pouvoir d’attraction », force est de constater l’engouement sinon le
besoin profond de chacun d’accéder à une vie plus épanouissante et à un plus grand
bonheur. Il y a certainement du vrai dans ce que proposent ces livres, mais les résultats
demeurent souvent très partiels, voire décevants.
Mais pourquoi donc ? Certains diront que « ces affaires-là ça ne marche pas, que c’est bon
juste pour vendre des livres à ceux qui cherchent à croire en toutes sortes de balivernes ».
En effet, ce n’est pas parce que l’on « sait » qu’il serait préférable d’être calme et en paix
dans certaines situations, que l’on ressent cette paix. Ce n’est pas parce que l’on veut vivre
l’amour, faire l’expérience de l’abondance ou éliminer quelque chose de notre vie, tel qu’un
comportement, qu’il s’éliminera par notre simple volonté ou que l’amour viendra frapper à
notre porte, ou encore que l’abondance arrivera par le courrier express du matin.

Notre volonté, si elle est nécessaire, elle n’est pas suffisante. C’est un bon début toutefois,
car pour arriver à créer dans sa vie ce que nous souhaitons profondément, cela demande une
intention ou un certain alignement. Un alignement clair, mais aussi un mode de pensées et
des émotions en cohérence avec ce rêve, ce projet, ce sentiment dont nous aimerions faire
l’expérience. Nous pourrions dire en ce sens, que nous sommes les créateurs, plus ou moins
conscients, de ce que nous vivons d’instant en instant en fonction de nos pensées et de nos
émotions. Cela demande donc de la vigilance pour être à l’affût de ces pensées et émotions
qui viennent faire obstacle à notre plus grand bonheur.

Il faut y croire et, croire en Soi !

S’il y a en nous des croyances ou des pensées du type « ce n’est pas pour moi », « je n’y
arriverai pas… », « c’est trop beau pour être vrai », ou quelque chose du genre, l’intention ou
la volonté sera en opposition avec ces pensées et émotions qui vont dans le sens contraire.
Ces pensées-là qui ont été alimentées à maintes et maintes reprises par nos émotions
négatives de manque d’estime personnelle, de peur, de culpabilité, d’envie, par les
jugements face à l’abondance ou envers ceux qui réussissent, des émotions et pensées
auxquelles nous avons prêté beaucoup d’attention et de foi. Elles sont tellement énergisées,
qu’elles pèseront lourd dans la balance à l’inverse de cette intention parfois fugace au sujet
du projet ou sentiment que l’on souhaite vivre.

S’observer est essentiel pour s’assurer qu’il n’y a pas en nous ce type d’émotions ou de
pensées. Puis, voir à faire ce qu’il faut pour s’en libérer en faisant du dégagement intérieur
au niveau émotionnel, un peu comme un grand ménage du printemps, et en travaillant sur
nos croyances et nos « formes pensées ».

Cela ne veut pas dire non plus que nos leçons de vie nous seront épargnées si nous cultivons
l’amour, la joie, la paix mais que nous aurons une attitude au service de l’amour, un amour
vivant et jaillissant, et une aptitude plus grande qui nous ouvrira des portes sur des options
que nous n’aurions même pas imaginées, que nous n’aurions peut-être pas vu ou qu’il nous
aurait fallu du temps ou une circonstance extraordinaire pour percevoir.

Cette nouvelle perspective plus lumineuse et vaste où nous cultivons l’amour en soi facilite la
position d’observation neutre face aux situations de la vie courante, une position nécessaire
pour sortir du mirage et de l’illusion qui nous entraîne dans une zone connue malgré qu’elle
soit inconfortable, celle du cycle incessant et infernal de souffrance en raison de nos histoires
passées, de nos blessures qui ont enfoncé le clou de certaines croyances et qui dès lors, nous
ont maintenus dans des scénarios peu réjouissants ni satisfaisants. En cultivant l’amour, on
redécouvre alors notre nature essentielle et on commence à s’identifier davantage à cette
source de lumière et de joie en soi qu’à notre « corps de souffrance ».

Prendre 5 minutes par jour pour cultiver le bonheur peut transformer le monde

Observez comment d’avoir dans son entourage des relations avec des personnes heureuses
vous comble et vous procure du bonheur, de la paix et de la joie. Elles ont comme une
énergie qui vous inonde et qui vous contamine de ce bonheur qui transpire de tout leur
être…Ce pouvoir de l’amour n’est pas réservé à des personnes spéciales ou à des privilégiés.
Cet amour réside bien au chaud au cœur de chacun. Suffit d’y prêter attention, d’y faire place
et de le cultiver.

Ayant déjà manifesté l’amour et la joie à chacune de vos journées, sans déni, mais dans
l’accueil, dans une perspective de bienveillance envers soi et envers les autres, comme un
élan de célébration de la vie telle qu’elle se manifeste avec parfois des cadeaux qui arrivent
« mal emballés », l’amour nous revient multiplié via toutes ces personnes qui apprécient de
nous ce rayonnement de l’amour et par bien d’autres voies aussi, comme une vague qui
revient toujours vers la mer, sa source. Cette source qui est en vous ! Cultiver l’amour, la
joie, et le répandre, il n’y a rien de plus satisfaisant et de plus sûr pour vivre comblé et
épanoui. Rappelez-vous les paroles de Mère Thérésa qui disait « si vous avez besoin d’amour,
offrez-le ! ».

Si vous êtes vous-mêmes heureux dans votre vie personnelle, ou professionnelle ou


amoureuse, ou dans plusieurs de ces sphères, vous avez sans doute remarqué l’effet que
cela produit chez les gens qui vous entourent. Souvent, nous nous faisons dire à quel point
notre présence fait du bien. Et c’est vrai ! Cela ne veut pas dire de s’éloigner des gens qui
ont des difficultés au contraire, leur offrir votre soutien, votre empathie est certainement le
cadeau le plus précieux que vous pouvez leur offrir, un cadeau dont ils vont se souvenir très
longtemps. Rappelez-vous les gens qui se sont présentés à vous juste pour être là avec vous
dans ce que vous viviez, sans chercher à trouver des solutions pour vous ou à vous entraîner
dans une direction. Ces personnes vous ont fait le don de leur présence. Cette présence qui
vient justement de cette connexion à cette source d’amour en soi qui apaise, qui guérit et qui
contribue.

Les gens près de vous qui ont tendance à tourner en rond dans des scénarios tristes et
parfois destructeurs auront aussi la chance, s’ils s’ouvrent à cette dimension et qu’ils sont
prêts à l’accueillir, d’être touché par votre présence comme une oasis dans le brouillard qui
ouvre peut-être à d’autres options…

Si vous avez expérimenté la souffrance sous une forme ou sous une autre, ou que vous
espérez vivre le bonheur, un amour partagé et une relation riche et épanouissante, si vous
souhaitez vous ouvrir à un potentiel de talents à l’intérieur de vous, si vous aimez sortir des
vieilles habitudes pour créer une vie plus satisfaisante, sachez que cette possibilité vous
attend et qu’elle se manifeste naturellement dans la mesure où nous lui faisons place. Il ne
s’agit pas d’attendre et simplement d’y penser, mais d’utiliser cette intention comme une
boussole vous montrant la voie pour « manifester » cette énergie dont vous avez besoin pour
réaliser vos rêves. Agir à chaque jour en conscience, avec amour et détachement, un pas à la
fois. Alors, la plénitude émerge en vous et rejaillit tout autour de vous, vous ouvrant la voie
sur de nouvelles possibilités ; voilà ce qui vous attend assurément à cultiver l’amour !

Une très belle journée remplie de joie à rayonner le Soleil du dedans !

Suzanne Blouin
Formatrice "Éveil du Corps de Lumière"
email : Suzanne Blouin
Éveiller son corps de lumière

Un retour vers Soi


Un des plus grands défis dans le processus de croissance est de situer là où nous allons
placer notre conscience. Nous sommes habitués dans notre culture occidentale à confondre la
conscience avec la connaissance. Cela fait de nous des êtres hyperperformants, une grande
force qui a beaucoup de valeur dans notre société, mais elle a aussi des effets pervers, car
nous devenons polarisés au niveau mental rationnel jusqu’à complètement s’identifier à lui et
à substituer le savoir et la connaissance à la véritable sagesse, la conscience beaucoup plus
vaste de notre Soi.

Ceux qui ont vécu des problèmes de santé physique ou psychologique tels que dépression ou
« burn-out » ont appris durement que le mental ne peut se substituer à la conscience du
corps et de l’esprit. De fait, ce n’est pas parce qu’on sait qu’il est préférable de maintenir un
équilibre de vie entre travail, loisirs, vie familiale, repos, etc. que le mental - souvent
hyperactif - laissera parler le corps ou les émotions, et nous permettra de ressentir par
exemple la fatigue accumulée au cours des mois et des années, indice vivant que quelque
chose ne tourne pas rond et qu’il y a peut-être lieu de réajuster certains de nos
comportements et attitudes, et de prioriser des valeurs essentielles d’« être » plutôt que de
« faire ».

Cette identification de la conscience au mental nous éloigne du sens véritable de notre


existence et entraîne très souvent la négation de ce qui est vivant en soi et conséquemment,
nourrit une attitude de déni de plusieurs parties de nous. L’âme, les émotions, le corps
deviennent les grands négligés alors que la conscience s’est identifiée au mental. Lorsque ce
dernier occupe toute l’avant-scène de la conscience, il devient comme un roi qui trône sur
notre vie. Il nous sort de l’instant présent nous empêchant de vivre le flot, la sagesse, et la
synchronicité que la vie nous offre d’instant en instant, et nous prive des cadeaux de joie et
de beauté qui s’y trouvent en nous projetant dans le passé ou dans le futur. Il tente de nous
faire croire que tout est plus important que le moment présent. Nous devenons souvent
« blasés », froids, critiques ou jugeant envers soi et les autres. Tous ces comportements sont
des indices que nous avons perdu la connexion à la partie essentielle de notre Être.

Une invitation à cultiver la bienveillance et à faire place au cœur

L’invitation de nos guides et grands instructeurs comme de notre Être essentiel est de faire
plus de place à la dimension du cœur et à créer un espace de douceur et de bienveillance
envers toutes les parties de nous. Cet espace salutaire qui nourrit et solidifie la connexion à
notre Être essentiel. Il donne une perspective nouvelle aux événements et favorise le lâcher-
prise au flot naturel de la vie. Puis développer la vigilance et la capacité à observer quand
notre conscience devient totalement identifiée au mental rationnel. Nos guides nous
rappellent qu’à notre portée il y a, en tout temps et en toutes circonstances, deux alliées
dans la reconnexion à notre Être essentiel : le premier est de respirer doucement avec
conscience pour visiter ce qui nous habite, le deuxième est la méditation, un moyen habile
pour renouer à cette source de lumière en nous, et vivre l’expérience de la conscience vaste
et profonde de notre Source.

Albert Einstein disait : « Un être humain fait partie d’un tout que nous appelons « l’Univers »
- il demeure limité dans l’espace et dans le temps. Il fait l’expérience de son être, de ses
pensées, et de ses sensations comme étant séparé du reste – une sorte d’illusion d’optique
de sa conscience. Cette illusion est pour nous une prison, nous restreignant à nos désirs
personnels et à une affection, réservée à nos proches. Notre tâche est de nous libérer de
cette prison en élargissant le cercle de notre compassion afin qu'il embrasse tous les êtres
vivants, et la nature entière, de sa splendeur ».

Éveiller son Corps de Lumière est une voie d’exploration pour sortir de cette illusion d’optique
de la conscience, et nous permet d’entreprendre une transformation progressive à la
découverte de notre Être et de notre pouvoir créateur. Une invitation à expérimenter toute la
beauté de notre Être essentiel, à développer une plus grande maîtrise de notre énergie, à
rayonner l’amour, la joie, et la conscience dans notre vie personnelle et professionnelle, et
vivre une qualité de présence à soi et aux autres qui contribue au mieux-être autour de nous.

Suzanne Blouin
Formatrice "Éveil du Corps de Lumière"
email : Suzanne Blouin
Quelques témoignages

Éveil du Corps de Lumière - témoignages d'expériences vécues

De Manon D. – assistante administrative

Par la pratique des centres, je me sens plus énergisée et je réussis à atteindre un état de
calme jamais atteint auparavant. Je suis de plus en plus sensible aux énergies qui
m'entourent, je deviens plus consciente. Pour ce qui est de lâcher prise et de prendre ma
place, c'est plus facile qu'avant mais j'ai encore beaucoup de chemin à faire. Je sens que de
nombreuses choses ne me conviennent plus, je fais du ménage. Je suis heureuse que mon
âme m'ait guidée vers cette formation. Merci !

D’Alain C. – programmeur-analyste et thérapeute

(…) C'est comme une porte qui se serait ouverte, ou plutôt comme un continent qui se serait
découvert peu à peu… sur lequel nous posons nos pas chacun à notre manière, chacun avec
notre caractère. En tout cas, nous (a participé avec sa conjointe) sommes bien là-dedans.
Les choses sont devenues très créatives : des projets d'entreprises, des projets personnels,
c'est chouette. Un petit mot pour vous redire combien je suis heureux du chemin que nous
avons entamé avec vous…

De L. B. – thérapeute en soins esséniens

(...) Je peux dire en toute simplicité que depuis ce cours, je sens que mon énergie est plus
fluide, que je reconnais plus consciemment ma rayonnance et que j' agrandis ma compétence
à retrouver mon centre lorsque je me suis laissé envahir par des évènements stressants. Que
ce travail d'accès à des énergies plus élevées en moi m'ouvre davantage à mon Essence
divine et à son expression dans le quotidien. Ces sessions me permettent, grâce à un travail
simple, de poursuivre un cheminement harmonieux d'éveil de ma concience et ce, en vue
d'assumer la responsabilité thérapeutique qui m'incombe auprès des personnes que
j'accompagne.
Cette approche me permet également de faire un travail sur moi-même (ma personnalité) en
me fournissant des outils précieux de feedback de mes illusions, de mes lâcher-prise. (...) En
résumé, en tant que thérapeute essénien, je me sens la responsabilité d'agrandir mon niveau
de conscience afin que mon canal soit le plus lumineux possible pour que ma contribution soit
la plus harmonieuse avec le grand Tout. Et dans ce sens, l'exploration de mon être que me
permet le cours " Éveil du corps de lumière" m'est un outil précieux.

De Louise F. – psychologue

(…) J’apprécie énormément votre manière de travailler à tous les deux, de même que les
enseignements si précieux que vous transmettez.

De Susan. A. – prof. d’anglais et thérapeute animalier

Qu’est-ce que la formation d’Éveil du corps de lumière m’a apporté dans MA vie ?
• Je suis devenue un ROC de calme et j’accueille les situations quotidiennes une à une sans
STRESS.
• J’accepte les gens comme ils sont et ce, sans être réactivée.
• Une facilité s’est installée - les projets se multiplient - j’ai de l’énergie à revendre.
• Mon pouvoir de création a explosé - j’attire vers moi les choses et les personnes afin de
réaliser mes projets.
• Je vis de l’abondance côté travail et côté thérapie avec les animaux.
• Je dors beaucoup plus et je récupère très rapidement.
• Je sens vraiment que je vis mon but d’incarnation.
• Mes peurs et incertitudes d’avant sont disparues pour faire place à une grande confiance
intérieure, plus un lâcher-prise énorme.
• Je sens vraiment que je ne suis pas seule et je me sens toujours connectée à l’univers je
sens
que je fais partie d’un TOUT.

De Sara L. – prof. d’éducation physique et maman

« Lorsqu’on fait les choses différemment, ça touche le cœur de nos enfants et c'est
seulement à ce moment-là qu'ils se prennent en main et deviennent responsables de leur
apprentissage. Je crois encore plus à mon projet… J'ai trouvé ma mission de vie. »

De É. D. – chargée de projet

(…) Merci aussi pour Éveil du Corps de Lumière qui me permet vraiment de casser trente ans
de « up & down » et de gérer mon émotivité plus consciemment. J’ai même l’impression que
ça a un impact sur ma meilleure amie. Génial !

De Luc S. – designer

« Merci mille fois de m’avoir enseigné comment aller trouver la lumière de mon âme. Toute
ma gratitude…»

De Johanne L.

(…) Cette formation a changé ma vie, sans heurt, sans blessure tout simplement en me
permettant petit à petit de faire tomber les peurs ou, à tout le moins, de les identifier et de
travailler sur elles au fur et à mesure. Éveil du Corps de Lumière a provoqué une ouverture à
quelque chose d’infiniment plus grand et d’infiniment plus lumineux qui donne soudainement
à ma vie une allure de grande exploration où je n’aurai de cesse de découvrir, de
m’émerveiller et d’apprendre. Je viens de faire le plus beau des voyages avec pourtant la
certitude que ce n’est qu’un début !
Éveil du Corps de Lumière
Formations avancées

Préalable : Éveil du Corps de Lumière

• Self-Exciting « Créer son rayonnement »

• Fréquences (éveille certaines fréquences dans le Corps de Lumière)

Série sur la manifestation

• Vivre son but d’incarnation

• Manifestation avec facilité

• Joie, exprimer la beauté et la perfection de votre Être

Série Vision
• Voir et percevoir les énergies subtiles

• Créer votre futur le plus élevé

D’autres séminaires avancés pour explorer et développer la conscience

Préalable : Self-Exciting

Série sur la construction de la conscience

• Expansion de la conscience

• Continuité de la conscience

• Rayonner la conscience

Série sur l’Expansion du Corps de Lumière

• Corps de Lumière expansé

• Self-Exciting expansé

• Fréquences expansées

Série sur le thème de l’illumination

• Intuition

• Illumination

• Inspiration

Formation d’enseignants de l’Éveil du Corps de Lumière

• Un programme offert sur une période de 1 an environ, sous forme de formation


pratique visant
l’intégration et le développement des compétences (plusieurs prérequis s’appliquent).

Série sur les Initiations

• Cérémonie de la lumière « Initiation du centre de la gorge »

• Cérémonie du cœur « Initiation du centre du cœur »

• Cérémonie du lotus aux mille pétales « Initiation du lotus aux mille pétales »
Self-Exciting « Créer son rayonnement »

Lorsque vous avez éveillé votre Corps de Lumière, vous pouvez ensuite construire son
rayonnement. Ce rayonnement entraîne une expansion qui permet à votre Corps de Lumière
de devenir comme un soleil, ce qui entraîne un flot croissant d’énergie qui se manifeste au
niveau de votre personnalité favorisant le lâcher-prise, la conscience de l’instant présent et la
joie d’être, alors que vous êtes porté par ce flot d’énergies élevées.

Cette formation entraîne le développement de la conscience des énergies subtiles et de leur


impact dans votre vie. En effet, les énergies environnantes peuvent contribuer à cette
expérience grandissante de votre rayonnement ou ne pas y contribuer. Il vous est donc plus
facile de créer votre vie dans la joie et de faire des choix qui correspondent à ces énergies.

Les habiletés que vous développez dans cette formation sont particulièrement liées aux
notions de flot, de rayonnement, de résonance et de feed-back. C’est à partir de la
conscience de ce feed-back dans votre énergie que votre conscience s’aiguise et que l’impact
des choix que vous faites d’instant en instant : paroles, gestes, actions, deviennent claires et
autant d’occasions de redéfinir votre vie en fonction du flot le plus élevé et le plus joyeux.

Cette formation est vraiment un pas important dans la conscience et la maîtrise des énergies.

Offert sur deux week-ends de 2 journées, au Québec et en Europe.

Vivre son but d’incarnation

Dans ce séminaire, vous apprendrez à connecter consciemment avec votre but d’incarnation,
à l’explorer et à prendre de l’expansion. Vous apprendrez à créer l’espace nécessaire qui
produit un flot d’énergie générateur de paix et de calme au niveau de la personnalité. Vous
ressentez que ce qui se passe dans le moment présent est en harmonie avec les énergies
autour de vous. Cela contribue à vous aider à lâcher-prise sur certaines situations, et à vous
abandonner au flot de la vie en toute paix.

Vous apprendrez à voir votre vie terrestre sous différentes perspectives : personnalité, âme,
moi-supérieur, et la perspective de l’étoile dont vous êtes issu. Vous rencontrerez votre
groupe d’âme, et serez assisté à faire le pas suivant pour manifester l’énergie de votre but
d’incarnation dans les différentes sphères de votre vie personnelle et professionnelle.

Finalement, vous serez guidé pour transformer au niveau de votre personnalité certains
éléments qui entravent la manifestation de votre âme et de sa vision la plus élevée et la plus
aimante pour vous. Vous explorerez différents aspects de votre but d’incarnation : santé,
bien-être, croissance spirituelle et illumination, carrière, abondance financière, etc., et
gagnerez davantage de conscience sur ce que vous faites dans votre quotidien qui est relié à
votre but d’incarnation.
Une invitation à tous les thérapeutes et travailleurs de lumière, comme à toute personne qui
souhaitent vivre leur manifestation avec plus de joie et de fluidité.

Offert sur 2 jours au Québec et en Europe

Manifestation avec facilité

Se manifester facilement provient du fait que vous êtes dans une spirale ascendante et que
vous avez réussi à connecter à un flot d’énergie plus élevé. Votre rayonnement s’accroît par
vos actions et génère une expansion de votre énergie à tous les niveaux. Pour ce faire, vous
devez développer la conscience et choisir les actions qui contribueront à ce flot. Vous
devinerez alors que plus vous êtes en connexion avec l’énergie de votre âme et votre but
d’incarnation et plus vous êtes guidés par votre moi-supérieur pour choisir les actions justes
qui y contribuent.

Dans ce séminaire, vous renforcerez la connexion avec votre but d’incarnation pour que la
lumière et les fréquences de votre âme viennent habiter et nourrir vos créations terrestres.
Vous apprendrez à créer dans la lumière avant de manifester dans la matière. Vous n’avez
plus à pousser pour créer. Vous êtes au bon endroit et au bon moment. La synchronicité
devient plus naturelle et vous apprenez à reconnaître ce rythme naturel de création.

Vous continuez à éveiller votre vision de l’âme et à stimuler votre troisième œil pour que cela
s’installe plus naturellement dans votre énergie.

Offert sur 2 jours au Québec et en Europe

Joie, exprimer la beauté et la perfection de votre Être

Vous pouvez grandir et évoluer dans la joie plutôt que dans la souffrance. Vous pouvez
connecter à la perfection de votre Être, et à la certitude que tout ce qui vous arrive est votre
création. Vous pouvez joindre le flot de la vie et vivre dans un état permanent de lâcher-prise
et de fluidité.

Dans ce séminaire, vous gagnerez suffisamment de conscience de la Présence de votre âme,


de sa lumière et de sa vision pour reconnaître et vivre la perfection de l’univers, peu importe
ce qui arrive. Vous apprendrez à recourir à cette connexion à votre âme et votre capacité à
créer ce lien avec les dimensions élevées de votre conscience pour joindre ce flot dans votre
quotidien et créer votre vie à partir de votre être rayonnant. Vous connecterez, avec cet
espace de vide, la matrice de l’univers à partir de laquelle toutes les formes émergent.

En connexion plus étroite avec votre Être rayonnant, cette partie de vous déjà réalisée en
permanence dans la joie et la beauté, vous créez votre vie avec plus d’aisance et y ajoutez
de la beauté, ce qui contribue à vivre dans la paix, la joie, avec un sentiment de solidité et
une confiance plus grande dans la vie.
Offert sur 2 jours au Québec et en Europe

Voir et percevoir les énergies subtiles


Dans ce séminaire, vous apprendrez plusieurs habiletés pour accroître votre capacité à
percevoir les énergies subtiles qui développent votre clairvoyance. Ces habiletés vous
permettent de développer de nouvelles perspectives et de nouveaux « insights » sur les
situations où vous placez votre attention. Vous serez appelé à explorer votre vie personnelle,
votre but d’incarnation, des objets de votre maison, des plantes, les forces de vie, la terre, le
soleil et l’énergie des étoiles.

Vous travaillerez pour stimuler et accroître la vision de votre troisième œil. Certains triangles
seront stimulés pour vous aider à voir votre vie avec une plus grande clarté. Un de ces
triangles qui sera stimulé est appelé : le triangle de l’illumination mentale. Cette stimulation
vous aidera à sortir de l’illusion, à enlever les limitations et les pensées qui enferment. Un
travail de guérison spécifique sera fait sur les doutes et les peurs qui vous empêchent de
vous manifester.

Nous utiliserons le support des énergies des étoiles pour se libérer des attachements qui
nous retiennent. Finalement, nous vous apprendrons à sentir et à percevoir les énergies de
vos niveaux atomique, cellulaire, éthérique, de vos chakras, et de vos corps physique,
émotionnel, et mental, et de votre âme.

Cet atelier est recommandé pour les thérapeutes.

Offert sur 2 jours au Québec et en Europe

Les trois Cérémonies

Vous expérimenterez l’espace du Self-exciting pour vous aider à acquérir plus de stabilité
dans vos expériences, où vous mélangerez votre énergie avec celle de votre âme de façon
plus consciente et connecterez davantage avec votre but d’incarnation. Ces séminaires
engendrent des transformations personnelles importantes et sont réservés aux personnes
ayant une bonne pratique avec les centres du Corps de Lumière et avec les habiletés
explorées dans « Self-exciting », et qui sont prêtes à faire un saut quantique dans leur
expérience.

Offert sur 2 jours au Québec et en Europe

Renseignements
Pour tous renseignements complémentaires sur les formations, au Québec ou en Europe :
Suzanne Blouin & Denis Papillon
Québec - Canada
tél : (1) 418-839-3623 (du mardi au vendredi de 10h à 17h)
email : Suzanne et Denis

_________________________________________________________________________