Vous êtes sur la page 1sur 7

(Maitre d’ouvrage)

(Maitre d’ouvrage délégué) (Maitre d’œuvre)

(Entreprise travaux)

REALISATION DES DIGUES D’EPANDAGE DES BOUES


LAVERIE EL HALASSA
KHOURIBGA
(PROJET)

PROCEDURE D’EXECUTION :
REALISATION DE PUIT D’EAU PAR
FORAGE
(Intitulé du document)

(Historique des modifications)


C
B
A 30/07/12 Version initiale
Indice Date Modifications

(Code du document)
H S E P X 0 0 3 A

Présentée par : Approuvée par :

Nom  : Rachid OUGRI Nom  : Murat HANCI


Fonction : Superviseur du projet Fonction : Directeur Projet
Visa  : Visa  :

Visa du maître d’œuvre :


Ce visa ne diminue en rien la responsabilité de l’entrepreneur quant à ses obligations contractuelles

Date :
PROCEDURE D’EXECUTION : Page : sur
REALISATION DE PUIT D’EAU PAR Date : 13/08/12
FORAGE Réf.  : HSE-PX-03-A

SOMMAIRE

I. OBJET & DOMAINE D’APPLICATION.....................................................................3


II. DÉFINITIONS ET ABREVIATIONS...........................................................................3
III. DOCUMENTS DE REFERENCE:.............................................................................3
IV. MOYENS.....................................................................................................................3
1. Moyens humains..........................................................................................................3
2. Moyens matériels.........................................................................................................4
V. DESCRIPTION DU PROCESSUS................................................................................4
VI. INSPECTION, TRACABILITÉ ET CONTROLE......................................................6
VII. LAISONS AVEC AUTRES DOCUMENTS...............................................................7
VIII. ANNEXES................................................................................................................7
I. OBJET & DOMAINE D’APPLICATION

L’objectif de la présente procédure est d’établir un mode de réalisation des puits d’eau par
forage. Elle s’applique au projet de réalisation des digues d’épandage des boues, laverie El
Halassa à Khouribga.

II. DÉFINITIONS ET ABREVIATIONS

 Accident : événement imprévu et soudain qui cause blessure ou dommage


 Incident : événement imprévu et soudain qui aurait pu causer blessure ou dommage
 Action corrective : correctif qu’on peut réaliser immédiatement pour sauver les
dommages causés
 Action préventive : mesure qu’on doit mettre en place pour éviter la répétition d’un
événement semblable
 RHSE : responsable du service hygiène, sécurité et environnement
 MOE : maitre d’œuvre
 FNC : fiche de non conformité

III. DOCUMENTS DE REFERENCE:

 Procédures Jesa
 Procédures SNC Lavalin
 D’une manière générale, toutes les normes et tous les règlements nationaux, ou
internationaux en relation avec la réalisation des puits d’eau par forage applicables
au Maroc.

IV. MOYENS

1. Moyens humains

 RHSE
 Coordinateur sécurité
 Opérateur de la machine de forage
 Ouvriers
2. Moyens matériels

 Machine de forage
 Bande avertisseuse pour balisage
 Tiges de forage
 Divers outils et accessoires liés à la foreuse

V. DESCRIPTION DU PROCESSUS

 Choix de l’emplacement : Le choix de l’emplacement est dicté entre autres par les
considérations suivantes :
o Sécurité : le point présentant le moins de risque possible (loin des talus, etc.)
o Profondeur de la nappe phréatique : examen de la coupe piézométrique du
rapport de reconnaissance géotechnique si elle existe, le cas échéant
recherche de puits avoisinants et mesure de leur niveau piézométrique (nappe
la moins profonde possible)
o Topographie du terrain : carte topographique du site (choix du point le plus
bas)
o Distance de transport : analyse du besoin selon zone d’activité (le point le
plus proche)
o Economie : calcul des frais (le moins couteux)
 Avant démarrage de l’opération de forage, le Moe est informé du choix de
l’emplacement du puits : renseignement fiche plan de travail
 Une fois l’emplacement du puits et l’opération de forage acceptés par le MOE, la
machine de forage est déplacée et est installée au droit de l’emplacement fixé.
 La zone de travail est sécurisée et signalée par balisage au ru-balise.
 Le terrain est relativement dur, et ne nécessite pas de boue de forage pour maintien
des parois : travail à l’eau ou à sec si aucun risque sur l’environnement avoisinant
n’est recensé.
 Après fin du forage, on procède à l’installation des équipements : tuyauterie, pompe,
etc.
 Un gardien assure en cours des travaux la sécurité du puits, et la gestion du
ravitaillement des citernes en eau.
 Le tableau suivant récapitule l’ensemble des risques, ainsi que les dispositions à
prendre :
Identification du risque Mesures de contrôle
Présence de services souterrains Topographie et permis d'excavation
(tuyauterie, électrique, etc.) Sondage
Demande de relocaliser le point de forage
Positionnement de la foreuse, Stabiliser le terrain
renversement Éviter pente et talus
Stabilisation de la foreuse en position
Chute d'objet dû à un stockage en
Assurer le rangement approprié et la stabilité
hauteur (talus)
Inspection régulière
Foreuse défectueuse Entretien et maintenance
Certification
Inspection régulière
Entretien et maintenance
Procédure sécuritaire pour pose et enlèvement
des tiges
Manutention, accouplement et fixation Assurer la bonne fixation
des tiges durant forage Ne pas faire tourner la machine tant que
l'ouvrier ne s'est pas éloigné
Port des EPI (gants, etc.)
Ne pas stocker les tiges verticalement, utiliser
bac ou support adéquat
Matériaux de forage et boues de forage remis
Trous forés
dans le forage lui-même
Blocage de la tige lors du forage Mécanisme anti-retour
Faire appel à un collègue
Mauvaise manutention d'objet ou lourd S'accroupir et bien tenir l'objet en gardant le
dos droit
Enlever tout objet encombrant sur le sol ainsi
Chute de plein pied que les outils de forage
Minimiser les différences de niveau du sol
Inspection régulière
Outillage et équipement Mécanisme de protection en place
Accessoires compatibles à l'outil
Port des EPI (lunette)
Projection de particules Se tenir loin du forage en progrès
Balisage, périmètre de sécurité
Bien identifier les sources d'électricité au
chantier
Électrocution
Position de la foreuse loin des lignes
électriques
Nettoyer l'aire de travail avant et après chaque
intervention, garder les lieux propres et
Encombrement, rebuts
sécuritaires
Gestion des rebuts
Déversements de produits (huile, Procédure en cas de déversements
carburant, etc.) Trousse de déversement à proximité
Boyau d'air avec attache auto-bloquant,
Compresseur d'air et boyau métallique
Câble de sécurité pour boyau
Extincteur à proximité
Incendie Interdire de ranger des contenants dans la
cabine
Blessé Plan de mesure d'urgence

VI. INSPECTION, TRACABILITÉ ET CONTROLE

 L’opération de forage est conditionnée par l’accord du MOE.


 Le RHSE ou un coordinateur de sécurité assiste en permanence à l’opération de
forage, il procède à l’enregistrement du registre des accidents. Il consigne tous les
accidents qui surviennent au travail, de même que toutes les informations relatives
aux premiers soins dispensés.
 Les dispositions du PHSE sont strictement appliquées par les différents
intervenants.
 En cas d’accident, le RHSE examine le diagnostic de l’infirmier ou du médecin,
constitue les pièces nécessaires à la déclaration de l’accident, et procède à une
enquête sur les causes de l’accident pour en définir les actions préventives.
 Le rapport d’enquête est complété et signé par le RHSE et travailleur concerné ou
son supérieur immédiat le cas échéant.
 Renseignement et envoi au MOE de la FNC dans le cas ou l’accident résulte d’une
non application des dispositions de sécurité citées dans le PHSE.
 Définition et diffusion des actions correctives et préventives tirées de l’accident.

VII. LAISONS AVEC AUTRES DOCUMENTS

 Plan d’hygiène, sécurité et de protection de l’environnement (HSE-PL-001)

VIII. ANNEXES

Plan des emplacements approximatifs des puits

Vous aimerez peut-être aussi