Vous êtes sur la page 1sur 8

 ORGANISATION / MANAGEMENT

• coordination
• Hiérarchie Facteurs humains
• Communication
• Conflits

deux aspects de la
gestion de projet
 TECHNIQUES
• Pert
Outils et
• Gantt
techniques
• Gestion des
risques, coûts
et délais
 Selon [Wysocki]
Une séquence d’activités uniques, complexes et
connectées, avec pour but d’atteindre un objectif.
Ceci doit être réalisé à l’intérieur d’un cadre
temporel, d’un budget et en respect de
spécifications.
 Selon le PMI (Project Management Institut)
Un projet est une entreprise temporaire visant à
créer un produit et/ou un service unique.
• Un projet comprend un objectif défini devant
être livré dans un délai et à un coût convenu
• Un système dynamique à maintenir en équilibre
– Chaque changement déséquilibre le projet

Objectif

PROJET

Coûts Délais
 Le Toyotisme est un modèle de
management pensé au Japon
dans les années 1950, appliqué
dans les usines de « Toyota City »
à partir des années 1960 et à
travers lequel la production est
commandée par la demande du
marché. Il se définit par le
principe des cinq zéros : zéro
panne, zéro délai, zéro défaut,
zéro papier administratif et zéro
stock. Une entreprise qui
applique ce principe travaille à Taiichi Ohno, penseur du
flux tendus : il s’agit de faire des Toyotisme
économies de temps pour arriver
à satisfaire la demande du client
sans avoir de stocks.
 Le Toyotisme est le fruit de la pensée d’un ingénieur
chez Toyota, Taiichi Ohno, qui après avoir observé les
techniques d’organisation du travail dans les usines
Ford de Détroit, revient au pays convaincu que le
modèle tayloriste n’est pas applicable au Japon : les
entreprises japonaises ne pourraient pas se permettre
de gérer des stocks aussi importants que leurs
concurrentes américaines, par manque d’espace et de
capitaux. Par ailleurs, le contexte historique est celui
de l’internationalisation des économies, qui demande
plus de flexibilité aux entreprises. Ohno remarque que
la rigidité du modèle américain empêche les
entreprises de développer la capacité d’adaptation qui
leur permettrait de mieux répondre aux défis de la
mondialisation naissante. On peut noter que, très vite,
flexibilité et externalisation sont devenus des mots
d’ordres au sein du capitalisme occidental.
cercles de management par le ringi
projet
qualité
consiste à , consiste à demander
organiser des elle, consiste à l’avis de l’ensemble
réunions entre réunir tous les des salariés du groupe
avant de développer
des volontaires de cadres supérieurs un projet d’envergure.
tous les niveaux de chaque
hiérarchiques département
pour discuter (finance,
d’un projet en
cours marketing ,,ect

Vous aimerez peut-être aussi