Vous êtes sur la page 1sur 2

Pour répondre favorablement à un service que vous m'avez demandé, permettez moi de

vous rédigez un article concernant un sujet portant le thème suivant :

Sujet à traiter : guide pour visiter Tuxtla Chico

Tuxtla Chico,un nom qui sonne presque tous les jours, dans les journaux du matin jusqu'au
coucher du soleil, comme une contrée très importante dans un État Mexicain, Chiapas. On
est fasciné d'abord de la manière dont cette petite municipalité de 857 km au carré, y est
accordé, par la presse, autant d'importance que son État mère. Il passe presque dans toutes
les rédactions des journaux du matin, dans les presses écrites comme dans les télévisions
où, pour un touriste curieux, cette zone municipale est une contrée dynamique et riche dans
un État de Chiapas qui peine à retrouver sa souveraineté économique vis-à-vis d'un
gouvernement central, régulateur d'une économie très malade.
Tuxtla Chico n'est qu'une zone touristique, pour le président de l'Etat de Chiapas. Il
contribue une part importante dans l'économie et le dynamisme des échanges de flux
économiques, dans cet État, frontalière de l'océan Pacifique. Pour le président de l'Etat de
Chiapas, "Tuxtla Chico est une zone municipale qui compense le déficit budgétaire de son
État par le tourisme local ", Pour un touriste, Tuxtla Chico est d'abord ses belles rues au
couleurs locales, de son indépendance vis-à-vis de l'État central dans le fonctionnement
administratifs, lourdes par rapport aux autres municipalités des État de Mexique, un
carrefour d'un ensemble de magasins ou restaurants, aux décorations Européenne.
Cette municipalité touristique, malheureusement, rencontre des difficultés à des moments
des saisons ou le tourisme est presque interdit durant ces périodes. Le climat pacifique
contraint la population a fermé boutique et magasin ainsi que tout espace réservé aux
activités touristiques. Certains personnes, dans un journal local d'un article daté de 3 mois
avant mon arrivée de ce qui est devenu, maintenant, pour un fonctionnaire ou un travailleur,
la ville des Européens dans leur langage courant, affirment que : " voyagé par un bateau au
milieu de l'océan, vaut mieux de se retrouver au milieu d'une ville fantôme ". Ce constat
laisse entendre que durant ces périodes de l'année où le climat pacifique bouleverse tout
une économie ou activités économiques dont dépend à 90% le conseil municipal et son
charismatique président,un homme politique influent, puisqu' il a dirigé beaucoup des
services bancaires avant de devenir un influent personnage politique et un premier ministre
du gouvernement central déchu, il y'a deux ans de celà.
Aujourd'hui, il fait partie des hommes qui se battent et incarnent la voie de sa population au
sein des instances gouvernementales, régionales et étatiques de Tuxtla Chico.

Que de merveil à Tuxtla Chico

Cette belle journée n'est peut être le reflet d'un climat favorable et d'un temps, comme l'ont
annoncé les météorologues des services de météorologies de l'État de Chiapas, doux, frais
et à une température de 25° C. De quel surprise en est, à ce beau constat où voyagé dans
cette municipalité touristique de Tuxtla Chico, doit être une préparation pour tout voyageur
ou étranger qui veut s'épanouir pleinement son voyage et obtenir de meilleurs conditions
physiques, liées à l'espace géographique et un environnement écologique favorable aux
périodes des saisons touristiques.
Passé toutes les contraintes liées aux conditions climatiques, Tuxtla Chico, est comme une
petite ville européenne ou par un terme très courant, en occident, un village européenne, là
où les infrastructures routières, les services des communications, favoriser par un
environnement administratif et juridique fiable, qui s'alignent directement aux exigences
fixées par les instances Européennes, reste très moderne pour un citoyen Mexicain lamda
moyen.
Il est l'image même d'une ville cosmopolite où la culture locale, la diversité humaines, font
que Tuxtla Chico est un espace très réussi dans un langage politique, souvent mis en avant
par les politiciens locaux. On ne peut guère se laisser tenter en parcourant les rues,
s'émerveiller des bâtiments publics décorés à l'inspiration de culture Espagnole, des modes
transports qui viennent souvent de l'Asie, on l'appelle " la main chinoise "; Entré dans un
restaurant, vous ne sentirez plus comme un touriste ou un étranger, de même que le peuple
autochtone est très interactif envers les étrangers d'où on utilise deux, trois à quatre langues
parlées, espagnol, anglais, français où allemand, sont les mieux représentées.
A Tuxtla Chico, vous vous sentiriez bien au Mexique, un pays multiculturel et moderne,
gardant jalousement ses traditions

Environs 675 mots

Dakha welle