Vous êtes sur la page 1sur 10

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix- Travail-Patrie Peace- Work-Fatherland

*********** ***********

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS MINISTRY OF HIGHER EDUCATION


SUPERIEURS
***********
***********
UNIVERSITY OF MAROUA
UNIVERSITE DE MAROUA
***********
***********
FACULTY OF MINES AND PETROLEUM
FACULTE DES MINES ET DES INDUSTRIES INDUSTRIES
PETROLIERES
***********
***********

Département de Génie Mécanique Pétrolier et Gazier

Option : Transport et Stockage du Pétrole et du Gaz

UE : inspection et certification des équipements de


transport et de stockage des hydrocarbures

TRAVAIL PERSONNEL DE L’ETUDIANT


THEMES : LES DIFFERENTES METHODES DE CONTROLES
NON DESTRUCTIFS
²

Rédigé par : POSSI SIME ARTHUR EVAN


Matricule : 16A420IM
Supervisé par : Dr NDEMANOU Peggy
Sommaire

➢ L’imagerie thermographique
- Principe
- Avantages
- Inconvénients / limites

➢ La magnétoscopie
- Principe
- Avantages
- Inconvénients / limites

➢ Le courant de Foucault

- Principe
- Avantages
- Inconvénients / limites

➢ Le contrôle ultrasonore
- Principe
- Avantages
- Inconvénients / limites
➢ La radiographie
- Principe
- Avantages
- Inconvénient / limites
➢ Le contrôle par ressuage
- Principe
- Avantages
- Inconvénients / limites

1
➢ L’imagerie thermographique
- Principe

Cette méthode utilise le principe de la perturbation par des discontinuités géométriques d’un
flux thermique injecté au sein de la pièce métallique à inspecter. Toute anomalie qui modifie la
propagation de la chaleur se traduit par une variation de la température locale sur la face de
sortie. La méthode fait appel à une source de chaleur externe. Les contrôles sont effectués sans
contact au moyen d’une caméra infrarouge portable doté d’une forte sensibilité à la température,
on peut visualiser les hétérogénéités de température provoqué par des défauts sous-jacents.
L’homogénéité de la source de chauffage est très importante pour éviter toutes disparités
artificielles dans la répartition de la température afin d’éviter des interprétations erroné.

- Avantages

-elle reste efficace sur des équipements ayant un revêtement

- les soufflures et les décollements sont aisément mis en évidence et se manifeste par une
modification de la diffusivité thermique.

- Inconvénients / limites

- le cout des équipements d’inspection est élevé

- une sensibilité élevée dans la mesure de la température

2
➢ La magnétoscopie

Elle est utilisée dans l’industrie pétrolière et met en évidences les dépôts superficiels et
légèrement sous-jacents à la surface

- Principe

La pièce à inspecter est recouvertes de particules magnétiques ou d’un fluide révélateur


renfermant ces particules, puis est soumise à un champ magnétique, en totalité ou localement.
Le fluide magnétique va s’accumuler aux endroits des défauts ou autour de ceux-ci lorsqu’ils
débouchent, ce qui permet de les visualise plus aisément.

- Avantages

-Utiliser pour la détection des fissures dans l’industrie pétrochimique

-offre des possibilités d’inspections sous l’eau et par conséquent utilisé pour l’inspection des
structures offshores, et les pipelines sous-marins

- Inconvénients / limites

-une préparation de la surface de type meulage est nécessaire pour que l’inspection soit efficace.

- Le matériau qui constitue l’équipement doit être ferromagnétique, ce qui exclut les alliages
austénitiques

- La sensibilité de la méthode dépende de l’orientation des défauts par rapport à la direction des
lignes de champ.

3
➢ Le courant de Foucault

Cette technique est utilisée en particulier dans l’industrie pétrolière

- Principe

La pièce à contrôler est soumise à l’action d’un champ magnétique variable de sorte que les
courants en opposition de phase sont induits dans deux sections voisines du matériau. Lorsque
un défaut se trouve en regard d’une bobine, il crée un déséquilibre entre les deux courants
trahissant ainsi sa présence.

- Avantages

-S’applique aux pièces de révolution et de grandes longueurs tels que les pipelines, les
tubulures.
-la méthode reste efficace pour des équipements dont les températures peuvent aller jusqu’à
500 degrés Celsius, (industrie du raffinage) ce qui permet un contrôle des équipements en
service sans attendre leur refroidissement.

- Inconvénient / limites

- Cette technique est appliquée uniquement sur les matériaux métalliques

- la nature et la qualité des résultats sont fonction de la conductivité des matériaux

- Sa mise en œuvre devient difficile et l’interprétation des résultats délicate lorsque les pièces
à inspecter ont une forme complexe

4
➢ Le contrôle ultrasonore

Les ultrasons peuvent être utilisés pour une large gamme de matériaux, mais seront
influencés par la structure ou la taille de grain. Ils offrent aussi la possibilité de faire de la
mesure d’épaisseur. Les types de discontinuité mis en évidence dépendent de leurs tailles, leurs
compositions et de l’orientation dans la pièce.

- Principe

La méthode de contrôle utilise des ondes ultrasonores qui vont se propager dans la pièce, et
réagi différemment en fonction des discontinuités rencontrées. Dans la pratique, divers
matériels permettent de choisir le moyen de contrôle ad-hoc pour optimiser la propagation des
ultrasons en fonction des discontinuités recherchées.

5
- Avantages

Il est possible par exemple de choisir la fréquence des ultrasons utilisés. Une fréquence de
4 MHz donnera ainsi une meilleure sensibilité de détection qu’une fréquence de 2 MHz. A
contrario, si la structure de la zone examinée est grossière il faudra privilégier la fréquence de
2 MHz plutôt que le 4 MHz.

- Inconvénients / limites

- la sensibilité de la méthode est fortement influencée par l’orientation relative des défauts et
du faisceau ultra sonore incident.

-l’utilisation en température est possibles dans les limites de fonctionnement des capteurs
piézoélectriques

➢ Le contrôle par ressuage

Cette technique est appliquée pour des parties d’équipement d’accès facile.

- Principe

Son principe à faire ressortir les défauts débouchant difficilement visible à l’œil nu. Pour
cela on utilise un liquide pénétrant dont on recouvre la surface à inspecter et qui est capable de
s’insinuer dans les défauts très fins. Pour cela, la surface à inspecter doit être exempté de
peinture, de graisse ou de revêtement qui pourrait gêner le processus de ressuage. Apres rinçage
de la surface, celle-ci se voit appliquer un révélateur dont la fonction est de faire ressortir les
défauts, le liquide ayant pénétré. On rend ainsi visibles les défauts très fins grâce à un éclairage
adapté tel que l’ultraviolet.

6
- Avantages

Les principaux avantages du ressuage sont sa simplicité de mise en œuvre, avec peu
d’équipement nécessaire, son cout faible et son caractère global qui permet d’inspecter en peu
de temps de grandes surfaces tout en informant sur la localisation et la longueur des défauts.
L’observation se fais directement sur la pièce et non sur un support intermédiaire ce qui
simplifie le travail d’inspection et réduit les délais.

- Inconvénients / limites

-Seuls peuvent être détectés les défauts qui débouchent en surface et l’indication donnée sur la
profondeur du défaut est très indirecte.

-un nettoyage minutieux des surfaces est nécessaire préalablement avant l’application du
liquide d’imprégnation ce qui s’avère difficile voire impossible en présence de produit de
corrosion adhérent dont la porosité faussera les résultats.

-Il est conseillé d’associer le ressuage avec d’autres techniques.

➢ La radiographie

C’est une méthode qui s’utilise sur tout type de matériaux.

- Principe

La détection des défauts repose sur la différence d’absorption photonique de rayonnements


X ou Y par le matériau. L’image projetée des défauts se forme sur un film positionné de l’autre
côté de la pièce par rapport à la source. Celle-ci diffère selon le type de rayonnement : pour les
rayons X, il s’agit d’une génératrice haute tension tant dis que pour les rayons gamma on a
recourt à un isotope radioactif (iridium 192).

7
- Avantages

Elle offre une détection des discontinuités qui ont une taille importante par rapport à
l’épaisseur de la matière traversé. Grace aux sources isotopiques, elle offre une meilleure
aptitude au transport, car plus compactes, ce qui les rend plus intéressante pour un usage sur
site. La méthode offre un bonne résolution géométrique et offre une capacité de détection très
efficace sur les profondeurs qui peuvent être importantes (plusieurs cm).

- Inconvénient / limites

-Absence de localisation des défauts dans l’épaisseur, à moins d’une accessibilité permettant
d’effectuer des tirs suivant plusieurs angles

-Interprétation des images requérant une expertise particulière

-Cout relativement élevé liés à la fois aux sources, aux consommables et aux conditions
opératoires délicates

-Délai nécessaire au développement des films après exposition.

8
Conclusion

Parvenu au terme de ces recherches, nous pouvons dire que nous avons décrit
brièvement les principes des techniques de contrôle non destructif les plus utilisées dans
le secteur pétrolier à savoir : L’imagerie thermographique La magnétoscopie, Le courant

de Foucault, Le contrôle ultrasonore La radiographie, Le contrôle par ressuage


Pour chaque technique d’inspection nous avons évoqué les principes, les avantages et
limites.