Vous êtes sur la page 1sur 4

Exemples d’applications (exemple du cours)

Arrangements sans répétition

 Combien pouvons-nous former de dispositions ordonnées sans répétition de deux lettres choisies
parmi les lettres A, B et C ?
 À chaque voyage, un représentant de commerce visite 6 des 9 villes de sa région. De combien de
manières peut-il organiser son itinéraire de façon à passer par chaque ville une seule fois ?

Permutations sans répétition

 Quelles sont les permutations sans répétition que nous pouvons avoir à l’aide des lettres A, B et
C?
 De combien de façons différentes est-il possible de mettre dans une rangée 10 individus ?

Arrangements avec répétition

 Quels sont les d’arrangements avec répétition de deux lettres qu’il est-il possible d’obtenir des
lettres A, B et C ?
 Combien pouvons-nous créer de mots de passe de 4 chiffres à partir des nombres 1, 5 et 9 ?
 De combien de lignes téléphoniques de 6 chiffres une ville peut-elle disposer ?

Combinaisons sans répétition

 Quelles sont les combinaisons sans répétition de 2 mots qu’on peut obtenir des lettres A, B, C et
D?
 Déterminez le nombre d’équipes de 3 travailleurs qu’on peut former de 10 travailleurs.

1
Corrigé des exemples d’application

Arrangements sans répétition

 Les dispositions sont ordonnées et sans répétition. Ces dispositions sont donc des arrangements
p
sans répétition de p éléments choisis parmi n éléments : An . Nous avons par ailleurs : p = 2 et
n = 3 et donc : A23 = 𝟔. Il est donc possible de former 6 arrangements sans répétition de 2 lettres
choisies parmi les lettres : A, B et C1.
 Le représentant de commerce visite 6 des 9 villes. Son objectif est de passer une seule fois par la
même ville (il cherche donc à évite la répétition). Si l’ordre des villes dans l’itinéraire change, ce
dernier se modifie aussi (l’itinéraire est donc une disposition ordonnée). Les itinéraires possibles
sont donc des arrangements sans répétition de p = 6 éléments choisis parmi n = 9 éléments. Le
nombre de ces itinéraires est calculé en utilisant la formule des arrangements sans répétition qui
se présente comme suit : A69 = 𝟔𝟎𝟒𝟖𝟎. Il est donc possible d’emprunter 60 480 itinéraires
différents entre 6 villes choisies parmi 9 villes.

Permutations sans répétition

 Le nombre de permutations sans répétition que nous pouvons avoir à l’aide des lettres A, B et C
se calcule comme suit : 3! = 3 × 2 × 1 = 𝟔. Ces permutations sont aussi des arrangements sans
3! 3! 3×2×1
répétition de 3 éléments choisis parmi 3, soit : A33 = (3−3)! = 0! = = 𝟔.
1

La question porte sur les éléments des permutations. Il est possible donc de former 6 permutations
des lettres A, B et C, et ces permutations sont : {ABC, ACB, BAC, BCA, CAB, CBA}.

 Les individus sont tous différents ; il n’y a donc pas de répétition. Une rangée change lorsque
l’emplacement d’un individu qui y appartient se modifie ; il s’agit donc d’une disposition
ordonnée. Le nombre d’individus choisis pour former les rangées (p = 10 ) est égal au nombre
total des individus (n = 10 ); il s’agit donc d’une permutation. Le nombre de façons différentes
(sans répétition) de mettre des individus dans une rangée est obtenu en utilisant la formule des
permutations sans répétition, soit : 10! = 10 × 9 × 8 × 7 × 6 × 5 × 4 × 3 × 2 × 1 =
𝟑 𝟔𝟐𝟖 𝟖𝟎𝟎 façons différentes.

1
Ces arrangements sont : {AB, AC, BC, BA, CA, CB}

2
Arrangements avec répétition

 Le nombre d’arrangements avec répétition de deux lettres (p = 2 ) choisies parmi 3 lettres


(n = 3 ) est calculé comme suit : 𝒜32 = 3 × 3 = 32 = 9.
Les 9 arrangements avec répétition sont :
{AB, AC, BC, BA, CA, CB, AA, BB, CC}

 Un mot de passe est généralement une disposition ordonnée où la répétition est possible. En effet,
le mot de passe se modifie au moment où l’ordre d’un élément qui lui appartient change. Il est
par ailleurs possible qu’un mot de passe se compose d’éléments identiques, par exemple de
chiffres qui se répètent. Les mots de passe de quatre chiffres (p = 4 ) choisis parmi les chiffres
1,5 et 9 (n = 3 ) est obtenu donc par la formule des arrangements avec répétition2. Celle-ci s’écrit
comme suit : 𝒜34 = 3 × 3 × 3 × 3 = 34 = 𝟖𝟏. Des chiffres 1,5 et 9 il est possible donc de créer
81 mots de passe.
 Une ligne téléphonique correspond à un numéro de téléphone qui est une disposition ordonnée
avec répétition. En effet, il est possible d’avoir un numéro de téléphone où au moins deux chiffres
sont identiques (disposition avec répétition), mais une fois l’ordre des chiffres change, le numéro
de téléphone se modifie (disposition ordonnée). Le nombre de lignes téléphoniques de 6 chiffres
(p = 6 ) choisis parmi les chiffres de 0 jusqu’à 9 (n = 10 ) est obtenu par la formule des
6
arrangements avec répétition. Celle-ci est : 𝒜10 = 𝟏𝟎𝟔 . Moyennant les 10 chiffres de 0 à 9, il est
possible d’équiper une ville de 1 000 000 lignes téléphoniques.

Combinaisons sans répétition

 Le nombre de combinaisons sans répétition de deux lettres (p = 2 ) choisies parmi trois lettres :
3! 3×2×1
A, B et C (n = 3 ) s’obtient par la formule suivante : C32 = (3−2)!×2! = 1×2×1 = 𝟑. Ces

combinaisons sont : {AB, AC, BC}.


 Une équipe de travail est une disposition sans répétition (un travailleur ne peut y figurer plus
d’une seule fois). À moins qu’il ne soit indiqué que chaque travailleur effectue une tâche
différente des autres travailleurs (ce qui présuppose l’existence d’un certain ordre), alors l’équipe
de travail est une disposition sans répétition. Le nombre d’équipes de 3 trois travailleurs (p = 3 )

2
D’ailleurs le seul fait d’avoir : p = 4 > n = 3 confirme qu’il s’agisse d’une disposition avec répétition.

3
qu’il est possible de former à partir de 10 travailleurs (n = 10 ) est obtenu par la formule des
3 10! 10!
combinaisons sans répétition. Celle-ci se présente comme suit : C10 = (10−3)!×3! = 7!×3! =
10×9×8
= 10 × 3 × 4 = 𝟏𝟐𝟎. De 10 travailleurs il est donc possible de former 120 équipes
3×2×1

différentes où l’ordre des travailleurs dans l’équipe n’influence pas la nature de celle-ci.

Vous aimerez peut-être aussi