Vous êtes sur la page 1sur 8

QUADRIMESTRE 

: 2

CEJM
Spécialité : MANAGEMENT COMMERCIAL OPÉRATIONNEL
Le 10/05/2021
GESTION DE LA PME

Biolait

THÈME 1: L'INTÉGRATION DE L'ENTREPRISE DANS SON


ENVIRONNEMENT
1. Présentez l'entreprise Biolait. (doc. 1)
2. Caractérisez les finalités de l'entreprise Biolait. (doc. 2)
3. Vérifiez la possibilité pour Biolait de mettre fin au contrat avec M. Gimp.(docs 3
et 4)
4. Présentez le marché alimentaire bio en France et son évolution. Menez ensuite une
étude du marché du lait biologique et de son évolution. (docs 5 à 9)
5. Recensez les parties prenantes de l'entreprise Biolait. (docs 1 à 9)
6. Expliquez en quoi consiste la « conversion » des exploitations agricoles. Précisez en
quoi elle conduit à ériger des barrières à l'entrée dans le secteur de l'agriculture
biologique dont vous préciserez la nature. (doc. 7)

THÈME 2: LA RÉGULATION DE L'ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE


7. En vous référant à la notion d'externalités, montrez que la transition vers
l'agriculture biologique en France constitue une réponse à l'impératif de
développement durable. (doc. 7)
8. En prenant appui sur la distinction entre politique de l'offre et politique de la
demande, caractérisez et justifiez les mesures de soutien à l'agriculture biologique
en France. (doc. 10)
9. À l'aide de l'outil PESTEL, procédez à l'analyse du macro-environnement de
l'entreprise Biolait en étudiant ses composantes. (docs 2 à 9)
10. Vérifiez si le prix du lait proposé par Biolait peut être considéré ou non comme une
preuve d'abus de position dominante par rapport à celui des collecteurs de lait
conventionnel. (docs 11 à 13)
11. Identifiez les principaux acteurs participant au financement des mesures destinées à
permettre le développement de l'agriculture biologique en France. Mettez en
évidence l'influence du cadre européen sur cette politique que vous qualifierez
(conjoncturelle ou structurelle). (doc. 10)
12. Vérifiez si Candia SA pourrait revendiquer l'usage de la marque Biolait. (docs 14 et
15)
Document 1 : L'entreprise Biolait
Entreprise de l'économie sociale et solidaire, 2002 : crise de croissance au sein de la filière
Biolait a été créée en 1994 à l'initiative de 6 laitière biologique : la collecte est réorganisée
producteurs du Morbihan et de la Loire- mais aucun producteur n'est cependant
Atlantique. À cette époque, très peu de abandonné grâce à un mécanisme de
collectes de lait « bio » existaient. Ces mutualisation du prix du lait.
producteurs ont fait le choix de créer leur 2006 : Le groupement prend la forme d'une
propre outil de collecte et de négoce avec société par actions simplifiées (SAS). Il gère la
l'objectif de structurer durablement la filière collecte et le négoce de lait de vache « issue de
sans exclure de territoires. l'Agriculture Biologique ».
Les moments clés 2007 : accroissement de la consommation des
1994 : création du GIE de collecte Biolait, par produits « bio » grâce au Grenelle de
6 producteurs de lait biologique avec l'achat du l'Environnement.
premier camion. 2009 : Inauguration du nouveau
1994 à 2002 : développement siège social (bâtiment HQE) à
de la collecte de l'ouest vers le Saffré (44) ; de nombreux
nord, puis les autres producteurs rejoignent
régions françaises, pour l'entreprise.
atteindre 40 départements. 2011 : signature d'un partenariat
2000 : signature de partenariats tripartite avec le groupement
tripartites avec le distributeur coopératif de distribution «
Biocoop, plusieurs Système U » et la Laiterie St-
transformateurs et création d'un Denis-de-l'Hôtel (45).
logo de traçabilité « Ensemble
pour plus de sens ».
www.biolait.eu

Document 2 : Biolait, un projet à trois dimensions


Un projet à vocation économique Soucieux d'une juste répartition de la valeur ajoutée
Biolait, premier collecteur français de lait bio- entre chaque acteur, Biolait entend développer des
logique de vache, dont l'activité est à 100 % partenariats impliquant transformateurs et
dédiée à cette filière, approvisionne, à ce jour, distributeurs dans une relation respectueuse de
plus d'une cinquantaine de transformateurs. Doté chaque associé.
d'une structure administrative, commerciale et La transparence constitue le maître-mot du
logistique réactive, souple et adaptable, Biolait, fonctionnement interne de Biolait vis-à-vis de ses
fort d'un niveau d'exigence de qualité élevé, producteurs-associés.
entend rendre un vrai service sur mesure à ses
Un projet à vocation environnementale
clients.
L'approche environnementale a toujours été présente
Par son implantation nationale, Biolait, four-
dans le projet de Biolait. Par son fonctionnement, il
nisseur d'une matière première de qualité,
assure une traçabilité totale des produits issus de
contribue aux côtés de ses clients au dévelop-
l'Agriculture Biologique. L'ensemble des 1 200
pement de gammes de produits variées (lait de
exploitations laitières de Biolait « 100 % Agriculture
consommation, ultrafrais,fromages A0P...) tant
Biologique », label le plus abouti en matière
industrielles qu'artisanales.
environnementale garantit la production d’un lait
Un projet à vocation humaine parfaitement tracé et de haute qualité nutritionnelle.
Le fonctionnement de Biolait place la solidarité entre Cette volonté environnementale s'exprime également
associés au cœur du projet. Les producteurs sont par des choix internes en matière d'éco-construction
payés le même prix, quelle que soit leur situation (siège social de type HQE), et de sélection des
géographique. Cette solidarité s'exprime aussi par la véhicules (poids-lourd à motorisation EEV).
mise en place de collectes dans des territoires
difficiles.
www.biolait.eu
Document 3 : Contrat entre Biolait et M. Gimp
L'adhésion auprès de Biolait répond à des règles claires : en plus du respect du cahier des charges sur
le lait bio, il est exigé des adhérents de ne pas acheter de matières premières importées pour nourrir le
bétail et de travailler à l'autonomie alimentaire de l'exploitation. Après une conversion partielle de sa
production de lait conventionnel en lait biologique, M. Gimp a reçu un accord du conseil
d'administration et est devenu adhérent de Biolait. Après quelques mois, Biolait s'est rendu compte
que M. Gimp avait, à plusieurs reprises, acheté du fourrage importé afin d'augmenter la rentabilité de
son exploitation. Biolait souhaite mettre un terme à cette relation contractuelle.
© Delagrave, 2018.
Document 4 : Dispositions du Code civil
Article 1217
• La partie envers laquelle l'engagement n’a pas été exécuté, ou l'a été imparfaitement, peut :
- refuser d'exécuter ou suspendre l'exécution de sa propre obligation ;
- poursuivre l'exécution forcée en nature de l'obligation ;
- solliciter une réduction du prix ;
- provoquer la résolution du contrat ;
- demander réparation des conséquences de l'inexécution.
Les sanctions qui ne sont pas incompatibles peuvent être cumulées ; des dommages et intérêts peuvent
toujours s'y ajouter.

Article 1224
• La résolution résulte soit de l’application d'une clause résolutoire soit, en cas d'inexécution
suffisamment grave, d'une notification du créancier au débiteur ou d'une décision de justice.

Document 5 : Le marché alimentaire bio en France


La consommation de produits bio poursuit sa croissance exponentielle
Évolution du chiffre d'affaire bio par circuit de distribution de 1999 à 2017

Source : Agence BIO/AND-i 2018.

En 2017, la valeur des achats des produits consommation générale de produits


alimentaires issus de l'agriculture biologique alimentaires ;
est estimée à 8,373 milliards d'euros soit une - 452 millions d'euros HT d'achats de produits
croissance de près de 17 % versus2016. bio servis en restauration hors domicile, dont
- 7,921 milliards d'euros TTC de 246 millions d'euros HT en restauration
consommation à domicile des ménages (+18 % collective (+ 7 % en 2016) et 206 millions
versus2016), ce qui représente 4,4% de la d'euros HT en restauration commerciale (+ 13
% depuis 2016).
La consommation bio selon les produits

Dans le marché alimentaire bio, de façon structurelle, et + 17 % en épicerie sucrée. Un succès dû notamment
plus de la moitié des ventes en valeur de produits bio aux produits apéritifs, aux aliments infantiles, aux
est effectuée au rayon frais. huiles, ainsi que plus spécifiquement en GMS, au rayon
En 2017, comme en 2016, les contributeurs principaux sucré avec les produits du petit-déjeuner et les conserves
sont l'épicerie (31 % de la croissance), les fruits et de fruits.
légumes frais (17 %) et les boissons alcoolisées (15 %). Les ventes de fruits et légumes frais poursuivent leur
Une nouvelle tendance émerge : les produits transfor- progression de 16% versus 2016, reflétant le développe-
més sont les plus dynamiques avec le traiteur (+ 34 %) ment de la consommation en volume de tous les
et les boissons : jus de fruits (+ 23 %), cidres, bières (+ produits, notamment des bananes et des agrumes, avec
26 %) et vins (+ 21 %). une évolution moyenne des prix relativement faible (+ 2
Comme en 2016, le rayon de l'épicerie sèche est parti- %).
culièrement dynamique avec + 22 % en épicerie salée
www.agencebio.org, 2018.

Document 6 : Évolution de la production de lait biologique


Document 7 : La dynamique de conversion
Lorsqu'un agriculteur décide de produire bio, il doit semaines à 1 an selon les espèces pour les animaux.
respecter des règles strictes et suivre notamment une À partir du début de la conversion, l'agriculteur est
période de conversion. La conversion correspond à la régulièrement contrôlé par un organisme certificateur,
période de transition entre un mode de production afin de vérifier la conformité des pratiques à la
conventionnel et l'obtention de la certification « réglementation bio. À partir de la deuxième année de
agriculture biologique». L'opérateur suit les règles de conversion, les produits végétaux obtenus peuvent
production de l'agriculture biologique sous le contrôle bénéficier de la mention « En conversion vers
d'un organisme certificateur, mais ne bénéficie pas l'agriculture biologique ».
encore de la mention « Bio » pour ses produits. Cette www.produire-bio.fr
période est de 2 à 3 ans pour les cultures, et de 6

Volume référence
Conversions débutant Nombre de producteurs (Millions de litres)
de juin à octobre 2015 62 25,6
de novembre à mai 2016 706 279,9
de juin à octobre 2016 144 59,9
de novembre à mai 2017 239 93,5

Nombre de Volume sur 12 Évolution par rapport à


producteurs mois (Millions de mai 2016
Estimation pour
litres)
fin octobre 2017 2 773 699,4 24,5%
fin mai 2018 3195 841,1 49,7%
fin octobre 2018 3 387 905,4 61,1%
fin mai 2019 3 506 944,5 68,1%

Source : CNIEL, 2017

Document 8 : La pénurie de lait bio en France en 2016


La demande de lait bio a crû de 5 % en 2016. Mais la investir dans ses étables pour un retour sur investissement
production n'a pas suivi. toujours menacé par un brusque revirement de marché.
L'engouement des consommateurs pour le bio s'est Avec, à la clef, pendant les deux années de conversion,
largement confirmé en 2016. Malheureusement, la une forte chute de revenus que les aides ne couvrent pas
production ne suit pas toujours. C'est le cas du lait, pour toujours. Sans parler des très gros retards de versement de
lequel Syn- dilait, l'organisation regroupant les fabricants, ces aides.
parle de « pénurie. » « Le nombre d'éleveurs engagés
dans la production de lait bio n'arrive pas à satisfaire la On pourrait à terme manquer de lait en France
demande croissante. » Ce déficit a été ponctuellement D'une manière générale, le marché du lait liquide s'est
aggravé par des conditions climatiques défavorables. plutôt amélioré en 2016. Les volumes vendus en grandes
La demande en lait bio a progressé de plus de 5 % l'an surfaces ont reculé (- 3,4 %). Mais le solde de la balance
dernier et représente désormais un litre de lait sur dix. Le commerciale s'est nettement amélioré, tiré par les achats
bio est le segment le plus dynamique d'un marché en de l'Italie (premier client), de l'Espagne et de la Chine.
quête d'un équilibre précaire. Comme beaucoup d'autres, Les importations ont beaucoup reculé (- 25 %) grâce à la
Dominique Dengreville, éleveur à Saint-Riquier, dans la réaction très positive des consommateurs au logo « Lait
Somme, ne voit pas son intérêt à opter pour le bio. En collecté et conditionné en France ». Une version adaptée
termes de qualité, il estime qu'il ne progresserait pas. « Je (« Collecté et transformé ») va d'ailleurs être étendue au
fabrique moi-même l'aliment de mes vaches avec les beurre, crème et yaourt.
céréales de mon exploitation. Elles sont au pré dès que le La situation de l'élevage demeure néanmoins très pré-
temps le permet pour une bonne moitié de l'année. » occupante. Le prix du lait est toujours très bas, à 32
centimes le litre. La perte de rentabilité des fermes lai-
Recul des importations
tières est inquiétante, les abandons aussi. « Fin 2017, il
Certes, le lait bio est nettement mieux rémunéré. Près de
n'y aura plus que 50 000 fermes, contre 90 000 en 2012 »,
50 % de plus. Pourtant, Dominique Dengreville n’est
selon Emmanuel Vasseneix, vice-président de Syndilait. «
pas prêt à sauter le pas. En passant en bio, il renoncerait
On pourrait à terme manquer de lait en France. »
à la moitié de sa production, devrait
M.-J. Cougard, Les Échos, 4 mai 2017.
Document 10 : Le gouvernement prévoit 1,1 milliard d'euros pour développer l'agriculture bio
Document 9 : prévoit
Le gouvernement L’agriculture biologique
une enveloppe en milliard
de 1,1 chiffres publics exclusivement consacrés à la conversion, se
d'euros pour développer l'agriculture bio en France dans compose de 630 millions d'euros d'aides européennes,
les cinq ans, selon un document que l'AFP a pu les fonds Feader (fonds européen agricole pour le
consulter, confirmant une information du Figaro. Le développement rural), de 200 millions de cofinancement
gouvernement, qui revendique une augmentation de 62 de l'État, complétés d'autres financements publics, en
% de l'enveloppe par rapport au précédent plan provenance principalement des agences de l'eau.
Ambition bio, espère faire passer de 6,5 à 15 % les « Traditionnellement, les agences de l'eau font aussi du
terres cultivées en bio d'ici à la fin du quinquennat. financement de l'agriculture biologique », a indiqué à
Il souhaite ainsi permettre à l'agriculture française de l'AFP Sophie Delaporte, directrice de cabinet du
mieux répondre à l'explosion de la demande de produits ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Elle évalue
bio en France. Actuellement, la France importe près de entre 170 et 200 millions d'euros les financements que
30 % des produits bio qu'elle consomme. ces dernières pourraient apporter.
Cette enveloppe de 1,1 milliard de financements
www.challenges.fr, 5 avril 2018.

Source : http://agriculture.gouv.fr/infographie-lagriculture-biologique-en-france
Document 11 : Une part de marché en hausse
Biolait table sur une hausse de 40 % de sa collecte Le premier collecteur de
lait biologique en France (30 % de la collecte nationale) devrait collecter
250 millions de litres de lait en 2018. Le prix du lait a été de 473 euros/1
0001. Suite à la grosse vague de conversions de 2016, sa collecte devrait
faire un bond de 40 % en 2018. Une hausse qui la porterait à 250 millions
de litres de lait. La dynamique de la demande en produits laitiers bio
permet cependant à Biolait d'envisager avec sérénité la valorisation de ce
volume supplémentaire.
F. Mechekour, www.reussir.fr, 12 avril 2018.

Document 12 : Biolait, un concurrent atypique


Pourtant, les obstacles ont été nombreux, en particulier de la part des grands transformateurs qui ne
voyaient pas d'un bon œil l'arrivée de ce concurrent atypique – certes minuscule à côté d'eux - mais qui
risquait de changer durablement les règles du jeu, à commencer par le prix du lait « fixé par Biolait»,
comme le précise Alain Renou, producteur à Cisai-Saint-Aubin et adhérent Biolait depuis 1996. «
C'est ainsi que le prix de base de la tonne de lait est fixé, ce mois-ci, à 470 € alors qu'il n'est que de
270 € en conventionnel. Une sacrée différence ! »

V. Couvret, www.actu.fr, 18 mars 2016.

Document 13 : Les marchés de la collecte de lait


La collecte bio a ainsi représenté, en 2016,2,4% de la collecte nationale de lait de vache. En Europe,
l'Allemagne reste le 1er pays producteur avec plus de 750 000 tonnes de lait bio en 2016. La France
conforte sa seconde place européenne devant le Danemark et l'Autriche.

www.produitslaitiersetviandebio.com
Document 14 : Les marques de Biolait SAS

Document 15 : Biolait et l’INPI

www.inpi.fr - base Marques.

Vous aimerez peut-être aussi