Vous êtes sur la page 1sur 6

ISSATSO

CH°3 : Astables et monostables à base


des circuits 4538 et 4047

Département mécanique
Département mécanique

CH°3 : Astables et monostables à base des circuits 4538 et 4047

TP n°26 : Monostable à base de NE555


1. Introduction
On s’intéresse dans ce chapitre au fonctionnement des circuits intégrés 4538 (4528) et 4047. Les montages élémentaires
de l’astable et du monostables, indispensables à l’électronicien et réalisés avec ces deux circuits, seront traités.

2. Monostable à base du circuit HEF 4538BE :

2.1. Présentation et description du brochage :


Le HEF4538BP est un circuit intégré monolithique, disponible dans un boitier de 16
broches. Il comporte deux monostables de précision redéclenchables et
réinitialisables avec une entrée de remise à zéro (RAZ) et une autre de
déclenchement séparées. Ces deux monostables sont totalement indépendants. La
durée exacte de l'impulsion de sortie (temporisation) est fonction de la valeur de la
résistance externe (RX) et du condensateur externe (CX) selon la formule suivante :
T = Rx * Cx.
La figure 1 représente le schéma fonctionnel interne d’un monostable.
L’affixe n désigne le numéro du monostable (n = 1 ou n = 2).
Figure 1
Les entrées et les sorties de chaque monostable sont localisées sur un coté du boitier. Chaque monostable
possède :
-Une entrée de déclenchement sur front montant (nA).
-Une entrée de déclenchement sur front descendant (nB) du monostable.
-Une entrée de réinitialisation ou de Remise a zéro (nCD), active à l’état bas.
-une sortie (nQ) et son complément (nQ)
-Les entrées (nREXT / CEXT) et (nCEXT), (désignées encore par T1 et T2) pour le raccordement des
composants de temporisation externes CX et RX.
La figure 2 présente le brochage du circuit intégré HEF4538BP.

 Broche 16 : C’est l’alimentation (VDD). Elle doit être comprise entre 3V et 15V.

 Broche 8 : C’est la masse désignée en anglais par GROUND (GND)

1

Mr. Chaabane. H.
Département mécanique

 Broche 1 (ou broche 15) et broche 2 (ou broche 14) : On connecte


entre ces broches, la résistance et le condensateur externes fixant la durée
de l’impulsion de sortie. Le condensateur externe est connecté entre les
broches 1 et 2 et la résistance externe est connectée entre l’alimentation et
la broche 1.
 Broches 4 (ou broche 12) et broche 5 (ou broche 11) : notées
respectivement nB et nA. La broche 4 est dédiée à un déclenchement du
monostable sur front montant alors que la broche 5 est dédiée à un
déclenchement du monostable sur front descendant. Quand la broche 4 est
active, la broche 5 doit être reliée à VDD. Quand La broche 5 est active, la
broche 4 doit être reliée à la masse.

Figure 2.
 Broche 3 (ou broche 13) : C’est l’entrée de remise à zéro (RAZ ou RESET), active à l’état bas. Lorsque cette broche
n'est pas utilisée, il est préférable de la relier à l’alimentation (VCC) pour éviter les mises à zéro parasites.
 Broche 6 (ou broche 10) : C’est la sortie principale du circuit (Output).
̅.
 Broche 7 (ou broche 9) : C’est la sortie complémentaire notée nQ

2.2. Tableau de fonctionnement :


Le tableau 1 présente toutes les configurations de fonctionnement possibles du circuit HEF 4538BP.

Tableau 1

L et H désignent respectivement un niveau bas et un niveau haut. «  » désigne un front montant et «  » désigne un front
descendant.

La figure 3a montre le HEF 4538BP configuré en monostable redéclenchable activé par un front montant (Rizing-Edge
trigger’’) ou activé par un front descendant (Falling-Edge Trigger). Alors que la figure 3b montre le HEF 4538BP configuré
en monostable non redéclenchable activé par un front montant ou par un front descendant.

2
Département mécanique

Figure 3a. Figure 3b.

3. Application : Monostable à base du HEF 4538BP :

Dans cette partie, on s’intéresse au montage représenté par la figure 5. La valeur du condensateur C1 est fixée à 220 μF.
On donne : R2 = R4 = 10 kΩ, R3 = 470 Ω ou 560 Ω. La tension d’alimentation de ce montage est fixée à 5 V.

Figure 5.
Avec une valeur de la résistance R1 égale à 100 k la durée de la sortie (borne 6) sera égale à 22 s. Pour visualiser l’état
de la sortie, on utilise une diode électroluminescente LED. Sachant que le courant de la sortie peut etre assez faible pour
une LED, on emploie un étage d’amplification à base d’un transisitor NPN comme le montre la partie encadrée de la
figure . Le transisitor choisi est le 2N 1711. R4 est une résistance de Pull Up. Si on appuie sur le bouton pousoir S1, un
front descendant sera transmis à la borne 4 du circuit intégré. Avec un oscilloscope, on peut comparer la durée observée
de l’impulsion de sortie à la durée calculée théoriquement (le signal de sortie n'étant pas périodique, il est impératif
de synchroniser correctement l'oscilloscope).

3

Mr. Chaabane. H.
Département mécanique

4. Le multivibrateur astable/monostable CD4047BE.


4.1. Présentation et description du brochage :
Le CD4047BE est un circuit intégré monolithique, disponible sous forme d’un boitier DIL de 14 broches. Il peut être configuré
pour une utilisation en mode multivibrateur astable ou en mode monostable (one shot, en anglais). Le 4047 ne nécessite
que deux composants externes, une résistance et un condensateur pour régler la période ou la durée du signal de sortie.
La figure 4 représente le brochage de ce circuit intégré.
 Broche 1, broche 2 et broche 3 sont désignées respectivement par C, R et RC COMMON. La résistance externe sera
connectée entre les broches 2 et 3 et le condensateur externe entre les broches 1 et 3.
 Broche 4 et broche 5 sont désignées respectivement par ASTABLE
̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅ . Le mode astable est activé par un niveau haut sur
et ASTABLE
l'entrée ASTABLE ou par un niveau bas sur l’entrée ̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅̅
ASTABLE.
 Broche 6 et broche 8 sont désignées respectivement par –
TRIGGER et +TRIGGER respectivement. Ce sont les entrées de
commande en mode monostable. –TRIGGER est l’entrée de
déclenchement par un front descendant. Lorsqu’elle est active, l’entrée
+TRIGGER doit être reliée à VDD. +TRIGGER est l’entrée de
déclenchement par un front montant. Lorsqu’elle est active, l’entrée -
TRIGGER doit être reliée à masse VSS.
 La broche 7 est désignée par VSS C’est la masse (GND).
 Broche 9 est désignée par EXT RESET. C’est l’entrée de remise à
zéro. Elle est active sur un niveau haut. Quand elle n’est pas utilisée,
elle sera reliée à la masse. Figure 4.
 Broche 10 : C’est la sortie Q pour les deux modes de fonctionnement, astable et monostable.
̅.
 Broche 11 : C’est la sortie complémentaire 𝐐
 Broche 13 : C’est la sortie oscillateur principale (Output). Sa fréquence est double des deux autres sorties.
 La broche 14 : C’est l’alimentation notée VDD. Elle doit être comprise entre 3V et 18V.

4.2. Tableau de fonctionnement :


Le tableau 2 résume les possibilités offertes pour configurer le circuit CD4047BE. On distingue 3 possibilités pour le mode
astable et 4 possibilités pour le mode monostable.
En mode monostable, le déclenchement sur front montant est réalisé en appliquant un front positif sur l’entrée +TRIGGER
et un niveau bas sur l’entrée -TRIGGER. Le déclenchement sur front descendant est réalisé en présentant un front
descendant sur l’entrée -TRIGGER et un niveau haut sur l’entrée +TRIGGER. La durée des impulsions d'entrée est sans
effet sur le signal de sortie.

4
Département mécanique

Tableau 2

4.3. Application : astable à base du CD 4047BE (montage élémentaire).

On s’intéresse maintenant au montage représenté par la figure 6. La valeur du condensateur C1 est fixée à 47 μF. La
tension d’alimentation de ce montage est fixée à 5 V. On considère : R2 = R3 = R4 = 560 Ω.

Figure 6.
1. Calculer la valeur de la résistance R1 pour que la période du signal de sortie (borne 10) soit égale à 4,6 s.
2. Pour visualiser les sorties, on branche des diodes électroluminescentes LED1, LED2 et LED3 en série respectivement
avec les résistances R2, R3 et R4 (voir schéma de la Figure 6). Calculer le courant direct IF qui parcourt chaque LED
lorsqu’elle est en conduction. On rappelle que la tension anode-cathode d’une diode LED en conduction varie entre 1,7 V
et 2,2 V.
3. Proposer une simplification du montage de la figure 6. Expliquer.
4. Le montage monostable précédent à base du HEF 4538BP peut-il commander ce montage astable ? Si oui, donner alors
le montage total de cette association et tester le.

5

Mr. Chaabane. H.

Vous aimerez peut-être aussi