Vous êtes sur la page 1sur 4

Lettre type

Demande de droit d'asile


Description
En France, la demande d'asile peut être formulée par tout étranger qui s'expose à être persécuté par
les autorités de son pays ou par des criminels s'il ne part pas vers un autre pays.

Ainsi, si une jeune fille risque de subir une excision dans son pays d'origine, sa mère peut
parfaitement formuler une demande de droit d'asile aux autorités françaises.

Deux catégories de protection peuvent être accordées dans le cadre du droit d'asile :

 Le statut de réfugié prévu par les articles L711-1 à L711-2 du Code de l'entrée et du séjour
des étrangers et du droit d'asile.
Il est ouvert à toute personne persécutée ou risquant d'être persécutée en raison de sa
nationalité, de sa religion, de sa race, de ses idées politiques, de son activité syndicale ou de
son action en faveur des libertés individuelles.

 La protection subsidiaire prévue par les articles L712-1 à L712-3 du Code de l'entrée et du


séjour des étrangers et du droit d'asile.
Elle est accordée aux personnes ne répondant pas aux critères d'octroi du statut de réfugié,
mais qui risque de subir dans son pays d'origine des persécutions telles que la peine de mort,
torture ou autres traitements inhumains, dégradants ou cruels.
Cette protection est également accordée à toute personne civile dont la vie ou l'intégrité
corporelle est gravement menacée par un conflit armé qui se déroule dans son pays et qui ne
peut pas se rendre sans risque dans une zone dudit pays où elle ne risque rien.

Notice
En France, l'asile peut être demandé selon 2 procédures différentes :

 Si la personne vient d'arriver sur le territoire, l'asile doit être demandé aux représentants des
autorités françaises de la gare, du port ou de l'aéroport d'arrivée. Le demandeur est alors
interrogé par des agents de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides qui
vérifient si sa demande est fondée en examinant les risques qu'il aurait encourus en restant
dans son pays.
La décision d'octroi ou de refus du statut est prise par le ministre de l'Intérieur.

 Si le demandeur se trouve déjà sur le territoire français, il doit adresser sa demande à la


préfecture compétente du département dans lequel il demeure ou arrive en France.
Il convient de ne pas confondre la préfecture de la région avec la préfecture du département.
Ainsi, si le demandeur demeure en Ardèche, dans l'Ain, la Loire ou bien le Rhône, il doit
adresser sa demande à la préfecture du Rhône qui se trouve à Lyon.

Dans tous les cas, le demandeur a intérêt à présenter les documents qui justifient les risques
auxquels il est exposé dans son pays. Ainsi, s'il a reçu des lettres de menaces ou s'il peut présenter
un certificat médical attestant des tortures qu'il aurait subies, il doit présenter ces documents aux
autorités.

La préfecture délivre une attestation de demandeur d'asile valable 1 mois. Il convient alors d'envoyer
la demande d'asile à l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

Si le droit d'asile n'est pas accordé par l'administration, la décision notifiée au demandeur peut faire
l'objet d'un recours devant la Cour nationale du droit d'asile dans un délai de 1 mois sa notification au
demandeur.

Bon à savoir : le décret n° 2018-1159 du 14 décembre 2018, pris en application de la loi n° 2018-
778 du 10 septembre 2018, vise à réduire les délais de traitement des demandes d'asile. À terme,
l'objectif est d'arriver à un délai de traitement de 2 mois.

Réponses d'experts
Plus de 3 000 modèles de lettres et contrats à télécharger gratuitement
-
[Nom & prénom]
[Adresse]

[Coordonnées de la préfecture]
[Adresse]

[Date]

Objet : Demande de droit d'asile

Monsieur, Madame,

J'ai l'honneur de vous informer qu'ayant la nationalité [indiquez votre nationalité], j'ai dû quitter mon
pays car

Au choix selon le cas :

 j'ai subi des tortures exercées par les autorités de mon pays.
 dans mon pays, j'ai subi des persécutions en raison de mes convictions religieuses.
 dans mon pays, j'ai subi des persécutions en raison de ma race.
 dans mon pays, j'ai subi des persécutions en raison de mes convictions politiques.
 ma fille risque de subir une excision si nous restons dans notre pays. En effet, nous avons
subi des pressions pour présenter notre fille à une séance d'excision organisée dans notre
village.
 un conflit armé se déroule sur tout le territoire de mon pays et je risque d'être tué(e) ou
gravement blessé en raison de cet événement.

Je suis donc conduit(e) à vous demander le bénéfice du droit d'asile en France.


Je vous adresse ci-joint les pièces qui démontrent [ce qui m'est arrivé / ce qui risque de m'arriver]
dans mon pays.

En vous remerciant à l'avance, je vous prie d'agréer, Monsieur, Madame, l'expression de mes
salutations distinguées.

[Signature]