Vous êtes sur la page 1sur 27

PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

DE STE COTAVIC FIDUCIAIRE

ENCADRE PAR : ABDERRAHIM DRIOUECH

REALISEE PAR : CO EDILENE MUNIRA

PERIODE DE STAGE : 01/08/13 JUSQU’AU 31/08/13

ANNEE UNIVERSITAIRE : 2013-2014

1
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Tout en exprimant nos sentiments d’amour, on dédit ce rapport qui est le fruit de
notre stage à : 

Nos chers parents ;

Nos sœurs, nos frères ;

Nos chers collègues ;

Tout le personnel du fiduciaire COTAVIC

A toutes les personnes qui n’ont pas épargné la moindre chose pour nous aider
dans nos études

2
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Nous avons le plaisir de saisir cette occasion pour exprimer nos vifs
remerciements, à toute personne ayant attribué à notre formation durant nos années
d’étude.

Nous remercions aussi Mr DRIOUCH ABDERRAHIM de nous avoir accordé ce


stage au sein de sa Fiduciaire, qui n’hésitait jamais à nous ouvrir son bureau chaque
fois que nous sollicitions son aide.

3
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Dédicace
Remerciements
Introduction..........................................................................5

PREMIER PARTIE: Présentation du cabinet fiduciaire

Identification...........................................................................7
Description des services :
Les différents services.........................................................8
Suivi d'un dossier..................................................................8

DEUXIEME PARTIE:Traitement comptable d’un dossier

L’organisation d’un dossier..............................................11


La comptabilisation............................................................12
COTE SOCIAL:
C.N.S.S………………………………………………………17
LA PAIE………………………………………………………19
IGR SALARIAUX…………………………………….…......20
COTE FISCALE:
TVA…………………………………………………………....22
Les acomptes provisionnels…………………………………25
Conclusion……………………………………………………27

4
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Dans le cadre des stages prévus par le système pédagogique d’OFPPT, on a


passé un stage d’un mois au sein du fiduciaire COTAVIC

Après cette période de stage, il est nécessaire d’établir un rapport dans


lequel on a donné une idée sur le lieu du stage, son déroulement, les étapes et
les tâches qu’on a accomplies, ainsi que notre impression sur ce domaine.

Notre choix pour un fiduciaire est motivé par deux raisons :

 Notre filière, autant que (TECHNCIEN COMPTABLE


D’ENTREPRISE).

 La constatation faite sur le marché montrant que les entreprises


existantes, sont en grande partie de PME, et la majorité de ces
dernières s’adressent au fiduciaire pour tenir leur comptabilité, ce
qui donne une variété de dossiers à traiter.

C’est dans cette mesure que notre rapport vient de décrire l’organisation
de prestation de services (fiduciaire) et la nature de services rendus
(traitement comptable des différents dossiers).

5
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Première Partie:Présentation de la Fiduciaire

Identification
6
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Raison social  COTAVIC FIDUCIAIRE

Activités  Tenue de comptabilité et d’audit


Conseil juridique : fiscal ; social ;
Conventions fiscales
Constitution des sociétés
Organisation des sociétés
Etude de faisabilité des projets
d’investissements

Capital 10000

Forme juridique  SNC

TéL.  023 34 13 47
PATENTE 42105952

IDENTIFIANT FISCAL N°05701487

DESCRIPTION DES SERVICES

Les différents services


7
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Direction générale :

Elle se situe au sommet de la hiérarchie de la fiduciaire, elle est assurée par Mr DRIOUECH
ABDERRAHIM qui veille à l’organisation du cabinet, à la qualité de travail, à la gestion et au
contrôle des services et la juridiction qui fait partie de ses principales fonctions.

Les services sociaux et secrétariat :

Ce service est sous la responsabilité de Mlle LAMYA qui se charge de l’organisation des
programmes de la journée, des rendez-vous du directeur avec des clients, la réception des
courriers et en grande partie des travaux sociaux (établissement des bulletins de paie, les
déclarations de la C.N.S.S) elle se charge aussi de la comptabilité du cabinet.

Suivi d’un dossier comptable

Décrire l’organisation du travail qui règne dans ce cabinet n’ est pas une tâche facile comme il
semble l’être , de plus plusieurs approches peuvent être mises en place , cependant l’approche la
plus significative demeure le suivi d’un dossier comptable dés son entrée au sein de la
Fiduciaire .

Le Directeur général est soucieux de se conformer aux prescriptions légales relatives à la


comptabilité, mais également de rendre service à son client pour qui la comptabilité est un outil
de gestion qui procède à tracer les grands traits sur la base desquels le chef comptable se livre à
une vérification approfondie des différents éléments.

8
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
En effet, le contact avec le client qui est à la charge du service secrétariat est indispensable à ce
stade pour le bon traitement de son dossier (pièces manquantes, informations
complémentaires …)
Ce dossier sera par la suite transmis au Directeur général qui se chargera d’informer le client
de l’état de son dossier et lui expliquer ses obligations et ses droits en vers les différents
organisme (bancaires, sociales, fiscales).

9
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Deuxième Partie : Traitement Comptable d'un Dossier

10
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

L ‘organisation d’un dossier


En se rattachant à l’objet de la société, on classe les pièces suivantes

 Dossier d’achat

 Dossier vente

 Dossier caisse

 Dossier Banque.

 Dossier Fiscal.

 Dossier Social.

 Dossier Frais Généraux.

Dossier Achat :

On classe dans ce dossier toutes les factures d’achats réglées soit par chèque bancaire, soit par
effet de commerce, soit par carte crédit.

Dossier Vente:

Dans ce dossier, on classe toutes les factures de ventes quel que soit leur mode de
règlement.

Dossier Caisse:

Dans ce dossier, on classe toutes les factures et bons d’achat réglés en espèce.

11
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
Dossier Banque:

On y classe toutes les pièces émises par les banques : avis de débit, avis de crédit, relevés
bancaires, avis de versement en espèces…

Dossier frais Généraux:

On y classe toutes les pièces comptable qu’on ne peut pas classer dans les autres
dossiers, à savoir : les reçus téléphoniques, les quittances d’eau d’électricité, les redevances
crédit-bail, les quittances de loyer…

Dossier Fiscal:

On classe dans ce dossier toutes les déclarations fiscales de la société : déclaration TVA,
IS, PATENTE, IR,…

Dossier social:

On y classe essentiellement les bordereaux pré-établis et spéciaux de la C.N.S.S.les


dossiers des salariés, ainsi on y trouve les bordereaux de versement des cotisations à la C.N.S.S.

REMARQUE :

Le classement au sein de chaque dossier cité ci dessus avant se fait par ordre
chronologique croissant ou décroissant.

2. LA COMPTABILISATION :

Une fois le dossier est bien organisé et classé on passe à la comptabilisation des documents
comptable, dans les journaux auxiliaires :

12
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

JOURNAL DES ACHATS.


JOURNAL DES VENTS.
JOURNAL DE CAISSE.
JOURNAL DE BANQUE.
JOURNAL DES OPERATIONS DIVERES.

« Avant de passer les écritures, on doit avoir au moins une idée sur l’activité
de l’entreprise pour mettre à chaque écriture l’imputation correspondante ».

1 JOURNAL DES ACHATS

Dans ce journal, on comptabilise toutes les factures d’achats qui sont liées à l objet social
de la société pendant le mois concerné.
Comme ce journal repose sur des factures, ces dernières doivent remplir un certain
nombre de conditions pour être comptabilisées :
Il faut mentionner le nom du fournisseur, la date de la facture, le nom du client, la
désignation des produits achetés, le taux et le montant de la T.V.A indiquée
distinctement, le TTC, le cachet et la signature de la société (fournisseur), le numéro
d’identification fiscale.
Si non cette facture ne doit jamais être comptabilisée.

 Le compte qui joue un rôle important dans ce journal est le compte « 4411-
fournisseur » puisqu’on considère que toutes les opérations d’achat sont effectuées à
crédit même si elles sont payées en espèce ou par chèque.

13
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
 Lorsque l’entreprise réalise des opérations avec plusieurs fournisseurs, on
utilise des comptes de plus de 4 chiffres pour distinguer chaque fournisseur, ce qui va
Permettre de connaître facilement le montant des achats effectués avec chaque fournisseur
pendant une période donnée. Si sur la facture il y a un timbre alors le paiement est
effectué par espèce.
N.B : Toutefois, ce journal peut être subdivisé en 2 journaux :
 Journal des achats locaux
 Journal des achats à l’importation
Cette technique de comptabilisation séparée permet de déterminer facilement le montant
des achats locaux et celui des achats à l’importation en matière de déclaration de T.V.A
.2-JOURNAL DES VENTES
En se basant sur les factures des ventes classées, on enregistre toutes les opérations
de ventes effectuées durant le mois concerné et ceci quel que soit le mode de règlement.
 Le compte le plus utilisé dans ce journal est le compte « 3421 - clients »
puisque les ventes sont considérées comme étant à crédit.
 Pour distinguer chaque client de l’entreprise, on codifie les principaux
clients, Ce qui va permettre de calculer facilement le chiffre d’affaire réalisé avec chaque
client.
Remarque : La valeur de timbre ne constitue ni charge ni produit pour l’entreprise
car elle est seulement un intermédiaire.
3-JOURNAL DE CAISSE
Dans ce journal on solde les écritures citées dans les journaux précédents se
manifestant par un règlement en numéraire, à noter que les factures d’achats ou de ventes
réglées en espèces doivent obligatoirement porter un timbre dont la valeur est déterminé
dans le tableau suivant :

14
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

BAREME DE TIMBRE QUITTANCE


MONTANT TTC VALEUR DE TIMBRE
INFERIEUR A 10 DHS EXONERER

10 100 DHS 0.50 DHS

100 500 DHS 2.50 DHS

AU DELA DE 500 DHS 1.25 DHS PAR TRANCHE DE 500 DHS

D’une façon générale, on y comptabilise toutes les factures et bons d’achats réglées
en espèce aussi le règlement des créanciers de l’entreprise : l’Etat ; les fournisseurs ;
Le Personnel (salaire net) … ainsi que les encaissements sur les différents débiteurs de
l’entreprise (clients,…).
A noter que le solde de la caisse ne doit jamais être créditeur, il est soit débiteur, soit nul.
4- Journal banque
Comme la banque est une partie intégrante de la trésorerie de l’entreprise, on y
comptabilise tous les flux d’entrées ou de fonds.
Ceci se fait à travers les documents émanant du dossier banque à savoir : avis de
crédit, avis de débit, avis de versements en espèce, …, relevé bancaire, ce dernier
constitue la base de toute écriture sur le journal banque.

 Avec les documents précités on vérifie si tous les montants des factures
ainsi que les montants d’étalons de chèques figurent dans le relevé bancaire.
15
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
 Après cette opération on indique dans le journal les dates de chaque
opération mentionnée sur le relevé bancaire, le libellé, le montant, le numéro de compte.
 Si le montant est crédité dans le relevé, il sera débité dans le journal et vis
versa, si le montant est débité.
 Au cas ou l’entreprise réalise des opérations avec plusieurs banques on
utilise des chiffres supplémentaires au numéro du compte « banque - 5141 ».

 Pour les virements de fonds entre la caisse et la banque, on utilise le compte
provisoire: « 5115 - virement de fonds ».

1er cas : Alimentation de la banque par la caisse

5141 5115 5161


x x x x

2ème cas : Alimentation de la caisse par la banque


5141 5115 5161

.
5- JOURNAL DES OPERATIONS DIVERSE

16
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
Ce journal enregistre les opérations qui n’ont pas de journal spécial (dossier fiscal,
social et frais généraux) telle que la paie, la TVA, les acomptes de l’IS et de l’IR … pour
les bons, sont totalisés en une seule écriture.

LE COTE SOCIAL
1- LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE
a- Définition :
La C.N.S.S est un établissement public crée en 1959, doté de la personnalité et de
l’autonomie financière, qui assure la gestion de la sécurité sociale dont l’inscription est
obligatoire pour les personnes morales et physiques.
b- Demande de recrutement à la C.N.S.S:
 Pour l’employeur:
Il faut remplir une demande d’affiliation qui permet d’avoir un N° d’affiliation à
cet organisme, cet imprimé fourni par la C.N.S.S doit être accompagnés avec des pièces
mentionné à son verso, ainsi que le bordereau spécial concernant les mois déclarés et un
relevé de personne en exercice.
 Pour l’employé:
- 2 Photos
- une photocopie de la CIN
Sont les pièces que doit fournir à son employeur qui se chargera de son
immatriculation à joindre avec un imprimé « Demande d’immatriculation » qui sera
signé et cacheté par l’employeur en plus de la signature de l’employé.
c- Autres demandes:
Pour jouir des avantages de la C.N.S.S, cette dernière exige l’établissement de
certaines demandes :
17
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
1- Demande de perception des allocations familiales.
Elle est établie par le salarié qui veut bénéficier des Allocations familiales de la
C.N.S.S accompagnée des pièces mentionnées à son verso.

2- Demande de perception au titre d’un enfant supplémentaire.


Elle est établie par les salariés lors de la naissance d’un enfant supplémentaire.

d- Les bordereaux de la C.N.S.S:

La déclaration de la C.N.S.S est faite sur trois documents envoyés par la C.N.S.S.
1- Bordereaux des allocations familiales et de déclaration de salaires.
Sur lequel les noms, les immatriculations, les allocations familiales et les salaires
bruts sans et avec plafond s’ils dépassent 6000 DHS, de tous les salariés ayant dépassé
une durée de plus de 2 mois dans la même entreprise.
2- Bordereaux de déclarations des salariés entrants.
Sur lequel on inscrit les noms des nouveaux salariés et les non figurants sur le
bordereau pré-établi, il est formé par 2 exemplaires (l’original est envoyé à la C.N.S.S et
on garde la photocopie)

3- Bordereaux de versement
Sur ce document on indique la masse salariale déterminée à partir des bordereaux ci mentionnés à la
quelle on applique les taux de cotisation :

PARTS PATRONALS % PARTS SALARIALS %


Allocations familiales 6 0

Prestations sociales à long 8.6 4.29


18
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
et à court terme
Taxe professionnelle 1.6 0
AMO 1.5 et 2 2

N.B :- Les versements qui ne sont pas effectués dans un délai prévu sont passibles d’une
majoration de 3% et 1% pour chaque mois supplémentaire.
-L’AMO est obligatoire pour tous les salaries même s’ils sont affilies à une autre
assurance maladie.
2 LA PAIE
Sur la base des bordereaux pré-établis avec les informations fournies par l’entreprise sur
les salariés, le comptable effectue différentes opérations pour déterminer la rémunération
due au personnel.
Salaire de base

+ Primes

= S.B.G

- retenues (C.N.S.S, I.R)

= Salaire net
Après l’achèvement de son calcul, il procède à l’établissement du bulletin de paie
qui constitue un moyen justificatif du paiement d’un salarié à la fin de la période
travaillée.

Par la suite il enregistre les informations finales dans le livre de paie qui est un
document qui doit être paraphé, cacheté et signé par l’inspecteur chef de la
circonscription dont dépend l’entreprise. (La tenue de livre de paie est obligatoire)
19
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

3-L’IR SUR SALAIRE


La déclaration de l’IR sur salaire se fait par l’employeur en indiquant les différents
paiements effectués.
 Déclaration mensuelle :
Qui doit être faite dans un délai d’un mois, si la fin du mois est un jour férié,
l’entreprise doit payer l’impôt dû le 1er jour ouvrable qui suit la fin du mois.
L’IR versé mensuellement constitue des acomptes qui seront régularisés à la fin
de l’année.
 Déclaration annuelle :
Qui est un modèle définitif et qui détermine l’IR global que l’employeur doit
verser à l’Etat.
Le rendement entre les acomptes versés et l’IR définitif ainsi que le contrôle se fait
sur la base des montants globaux des salaires de l’année.

Méthode de calcul
SALAIRE BRUT
- EXONERATIONS
 = SALAIRE BRUT IMPOSABLE
- DEDUCTION :
o Abattement pour frais professionnels : 17% (à hauteur de 2000 DHS/mois)
o CNSS : 4.29% (avec un plafond de 6000 DHS)
o CIMR

20
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
o Mutuelle
o Assurance groupe maladie
o Intérêt à hauteur de 10% du SNI. Pour construction d’un logement
d’habitation principal

 = SALAIRE NET IMPOSABLE


Barème* (Taux d (IGR x SNI) – Déduction suivant barème
 = IGR BRUT
- Charges de famille 15 DHS / personne à concurrence de 6 personnes (épouse + 5
enfants)
 = IGR NET
La loi de finance pour l’année budgétaire 1999/2000 a relevé le seuil exonéré de l’IR de
18000 à 20000 DHS par un. Ainsi le niveau barème d’imposition se présente comme
suit : En cas de retard, on impose au redevable une pénalité de retard qu’on rajoute au montant
déjà prévu, 10% comme amende, 3% majoration pour le premier mois et 1% pour chaque mois
supplémentaire

Taux en
Tranche de Revenu en DH Somme à déduire
%
Annuelles Mensuelles Annuelles Mensuelles
0 à 24.000 0 à 2000 0 0 0
24.001 à 30.000 2001 à 2500 15 3600 300
30001 à 45.000 2501 à 3750 25 6600 550
45001 à 60.000 3751 à 5000 35 11100 925

21
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
60001à 120000 5001 à 10000 40 14100 1175
Plus de 120000 Plus de 10000 42 16500 1375
* Barème de l’IR

COTE FISCALE
1- La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
La taxe sur la valeur ajoutée est un impôt indirect sur la consommation d’un bien
ou d’un service qu’il soit d’origine nationale ou étrangère, le paiement de cet impôt fait
l’objet d’une déclaration établie par l’assujetti qui se diffère selon la période et le régime.
e- différence de régime :
Régime de débits : La TVA devient exigible dès l’établissement de la facture et
déductibles dés la réception de la facture.
Régime des encaissements : l’exigibilité se rapporte à l’encaissement total ou
partiel des prix de marchandises ou de services. Si le règlement est effectué par chèque ou
par effet de commerce, le relevé bancaire constitue la base pour déterminer l’exigibilité
ou non de l’impôt.
Remarque : le régime d’encaissement est le plus adopté.
f- Différence de période
1- déclaration trimestrielle : (imprimé bleu)
Destinée pour les contribuables dont le chiffre d’affaire de l’année précédente ne
dépasse pas 1.000.000 DHS, ainsi que les nouveaux redevables.

2- Déclaration mensuelles : (imprimé rose)

22
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
 Etablie par les assujettis dont le chiffre d’affaire annuel dépasse 1.000.000
DHS.
 Optionnelle pour les assujettis soumis au régime de la déclaration
trimestrielle.

L’établissement de la déclaration :
On se base sur les relevés bancaires qui justifient l’encaissement (ventes) ou le
décaissement (Achats) effectif du montant des factures, pour le règlement en espèces on
se réfère aux pièces justificatives classées dans le dossier caisse.
A partir de ces éléments on enregistre dans :
 Le tableau des encaissement: Les renseignements concernant la période, les
dates, N° de facture, les clients, les montants (HT et TVA) et le mode de paiement.
 Le tableau récapitulatif de charges: Toutes les informations relatives aux
factures d’achats et les pièces des frais généraux (HT, TVA, N° d’identification fiscale…)
Les totaux dégagés à partir de ces tableaux serviront à remplir l’imprimé de la
déclaration.
ILLUSTRATION
Déclaration mensuelle :
TVA 03/2000 = TVA facturée 03/2000
- TVA Récup / charge 02/2000
- TVA Récup / Immobilisation 03/2000
- Crédit de TVA 02/2000 (s’il existe)
Déclaration trimestrielle :
TVA 1er trimestre 2004 = TVA facturée (01-02 et 03/2004)
- TVA Récup / charge (12/2003 - 01 et 02/2004)
- TVA Récup / Immobilisation (01-02 et 03/2004)
- Crédit de TVA (trimestre précédent s’il existe)
23
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

NB : Les imprimés de la déclaration et les tableaux de déduction doivent se faire en deux


exemplaires, un exemplaire doit être déposé à la perception contre une quittance, l’autre
exemplaire avec sa quittance doit être classé dans le dossier fiscal.

Comptabilisation dans le journal O.D :


1er cas : La TVA dûe :

Date N° p Libellés Imputation D C


 01 Déclaration TVA de …/ facturé 4455 x
// // Déclaration TVA de …/ récupéré 3455 x
// // Déclaration TVA de …/ dûe 4456 x
2ème cas : TVA en rouge

Date N° p Libellés Imputation D C


 01 Déclaration TVA de …/ facturé 4455 x
// // Déclaration TVA de …/ récupéré 3455 x
// // Déclaration TVA de …/ rouge 4456 x
NB : En cas de retard de dépôt de la déclaration (en cas de TVA due) il y a des
pénalités et majoration de :
- 3% pour le premier mois
- 1% pour chaque mois supplémentaire

2-Les acomptes provisionnels


L’IS donne lieu au titre de l’exercice en cours aux versements par la société de
quatre acomptes provisionnels dont chacun est égal à 25% du montant de l’impôt dû au
titre de l’exercice précédent, ces quatre acomptes sont exigibles respectivement avant

24
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
l’expiration du 3ème, 6ème, 9ème et 12ème mois suivant la date d’ouverture de l’exercice
comptable.
Avant l’expiration du 3ème mois qui suit la clôture de l’exercice concerné la
société procède à la liquidation de l’impôt en tenant compte des acomptes ultérieurement
versés, en faite, elle régularise le montant de l’IS dû avec celui des acomptes versés.
Exemple : On suppose que l’IS de la société X a :
Pour l’exercice 2004 règle les 4 acomptes : 22780,00
Pour l’exercice 2005, les acomptes à verser à l’administration sont : De 36430,00
On fait la différence entre les deux montants :
22780,00-36430 =13650
Donc on verse à l’administration, le 1er acompte de 2005 calculé sur la base du
résultat de l’exercice 2004, plus la régularisation.
Pour la déclaration des acomptes, on remplit un imprimé spécifique, qui comprend
deux pages :
1ère page: On indique la raison sociale et le siège social puis l’activité de
l’entreprise sans oublier la période de déclaration.

2ème page : On inscrit le montant de l’impôt (IS) et l’exercice de référence, après


on met la valeur de l’acompte dans la case A, dans la case B on inscrit le montant de
l’amende, le nombre de mois et le taux seront inscrit dans la case C qu’on appelle «
intérêt de retard ».
En ce qui concerne les intérêts de retard, on l’applique au montant dû de l’acompte le
taux 10% plus 3% pour le 1er mois de retard on lui ajoute 1% pour chaque mois
supplémentaire.

25
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE

Ce stage nous a permis de se familiariser avec l’aspect concret de la


comptabilité

et de savourer les difficultés.

26
PIGIER

RAPPORT DE
STAGE
Personnellement, on voit que le stage est une étape très importante dans

notre formation, puisqu’il permet de concrétiser les acquis théoriques et de combler

les lacunes existantes dans notre formation.

En général, le stage nous a mis au contact avec la vie professionnelle ainsi

qu’avec l’expérience d’autrui. Par conséquent, nous avons remarqué que la bonne

conduite, l’honnêteté et le sens d’organisation sur le plan technique sont des

éléments nécessaires pour réussir un travail.

27

Vous aimerez peut-être aussi